Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Préparatifs pour Orvax Iv Alyssa/Arkane

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Régions Inconnues -> Yashuvhu -> Forteresse Primitive
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Arkane Gray
Ordre Sith

En ligne

Inscrit le: 11 Mai 2017
Messages: 318
Niveau: 2
Rang: Acolyte
Autre: Ordre des Inquisitieurs

MessagePosté le: 12/08/2018 16:45:58    Sujet du message: Préparatifs pour Orvax Iv Alyssa/Arkane Répondre en citant

Préparatifs pour Orvax Iv

feat DJ Alyssa/ MC Arkane



Nous y sommes, les responsabilités. Arkane s’était apparemment assez démarqué pour se voir confier une mission importante et par le seigneur Malraas en personne. Son propre nom était sorti au beau milieu d’une réunion de tout les forceux de l’ordre, inutile de dire que dans de telles circonstances, l’échec ne serait pas envisageable au risque de passer pour un misérable devant tous. Mais de toute façon, Arkane ne comptait certainement pas faillir à sa tâche.

Par chance, le commerce d’esclaves, il s’y connaissait. Faire partie d’un gang sur Nar Shaddaa, s’est se frotter à tout types de marchés douteux, et celui des êtres vivants était l’un des plus lucratifs. D’ailleurs Arkane préférait réduire en esclavage plutôt que de tuer les types qui avaient des dettes ou les rivaux. Ne jamais gaspiller une potentielle source de revenus !
Et traiter avec les esclavagistes, ce n’était pas si compliqué qu’il n’y paraissait. C’était le même principe qu’acheter des légumes, sauf que l’exploitant n’a pas de fusil blaster en bandoulière et manger un esclave c’est risqué l’indigestion. Donc pour l’objectif, c’est bon.
La planète maintenant. Orvax Iv, c’est un peu comme une Nar Shaddaa mais en plus malfamés. Simple.

Mais il restait donc un point à clarifier pour le sith : trouver un partenaire.
Le seigneur Malraas avait spécifié l’acolyte de son choix. Mais comment choisir quand on ne connaît aucun acolyte justement ? Il était donc temps de partir socialiser avec l’élite du côté obscur !

Arkane marchait, les mains dans les poches, dans la forteresse en pleine activité de Yashuvu. Tout le monde avait à faire, forceux comme militaires. Mais ceux qui travaillaient le plus, c’était bien les militaires. La discipline exemplaire en était sûrement l’explication. D’ailleurs quelques uns de ces derniers, regardaient d’un oeil noir le sith qui marchait tranquillement dans la forteresse.
Alors, comment choisir un partenaire ? Le sith remarqua un homologue assis à l’écart en train de méditer. Il tenta sa chance.

«-Salut camarade ! Tout roule ?»

L’autre sith sorti de sa transe d’un bond, il devait y être plongé profondément.

«-Hein ... que ... qui ?

-Du calme fiston, c’est juste une interaction sociale entre deux êtres pensants.

-Que me voulez vous ?

-Je dois trouver un collègue pour partir sur Orvax, y aura de l’action, du suspens, des rebondissements, de la femme, de la bonne bouffe, bref tout ce qui est fun. Ça te branche ?

-On va tuer ?

-Tuer ?

-Oui tuer ! Détruire !

-Ah ... heu bah à la limite si le cuistot foire la cuisson de mon steak haché y’a moyen ouais. Sinon ce n’est pas spécialement prévu, mais il y aura du danger.

-Alors c’est non, je veux semer le chaos ! Tout détruire ahahahahahaha.

-Super ! Bon le temps passe, je vais te laisser à ta gymnastique fils, à une prochaine ... taré va.»

L’homologue sith ne prit même pas la peine de répondre, et s’en retourna à ses affaires, l’air renfrogné. Décidément, les militaires seraient sûrement de meilleur compagnie, la plus part des sith ne volaient pas leur mauvaise réputation. Comment en trouver un sympathique ?

Lassé, Arkane se dirigea dans une salle de repos, aménagée à l’extérieur sous des tentes. Il scruta les gens passer. Les paupières se firent lourdes, très lourdes et le sith sombra.

Il se réveilla, le soleil était à son zénith dans le ciel. Il devait avoir dormi une petite heure, et il n’avait donc pas avancé dans son entreprise. Le sith s’amusa à faire léviter un caillou en attendant de croiser le bon acolyte. Une fille retint son attention, elle n’avait pas l’air à sa place ici, trop jeune, presque innocente. Curieux comme le protectorat allait rassembler sous une même bannière fous et gens biens.
Arkane tenta sa chance avec elle.

«-Hey mam’zelle ?!»

La jeune fille parut perturbée et chercha de ses yeux bien ronds qui lui parla. Elle croisa le regard d’Arkane qui lui fit un coucou de la main.

«-Tu marches sur tes chaussures !»
_________________________

Casier
Forme de combat : forme III ~ Soresu
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 12/08/2018 16:45:58    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alyssa Kraynester
Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2018
Messages: 51
Niveau: 0
Rang: Novice
Autre: Ordre des Inquisiteur

MessagePosté le: 14/08/2018 16:15:49    Sujet du message: Préparatifs pour Orvax Iv Alyssa/Arkane Répondre en citant

Alyssa repensait à ce qu'il s'était passé à la fin de la réunion. Darth Malraas avait appelé une de ses disciples à ses côtés, afin d'annoncer à tous qu'elle était à présent sa Main. D'après ce qu'elle avait pu lire sur l'histoire de l'Ordre Sith, la Main était un Sith plus ou moins en-dehors de la hiérarchie normale de l'Ordre, qui n'était tenu d'obéir qu'au Seigneur Noir dont il ou elle était la Main. Se voir accorder ce rang était un immense honneur, et le signe que le Seigneur accordait une confiance absolue à son disciple. C'était d'autant plus surprenant qu'il avait mentionné que la Sith en question avait jadis été l'apprentie de l'Oméga, l'ancien Empereur Sith. Et la Force savait que les Sith impériaux n'avaient pas dérogé à la réputation que l'on donnait à l'Ordre depuis des millénaires.
*La Force seule sait ce que notre Seigneur avait derrière la tête... Il doit y avoir un plan derrière tout ça, c'est obligé...*

Elle fut tirée de ses pensées par un autre Sith, à un ou deux mètres d'elle, qui sortit de sa transe dans un sursaut, visiblement désorienté. Un deuxième Sith se tenait à côté de lui, et semblait lui parler. Il s'agissait apparemment d'un jeune homme, d'une vingtaine d'années environ; la moitié inférieure de son visage était dissimulée par une sorte de masque, et il était enveloppé dans une bure sombre, comme la majorité de ses collègues. L'ombre projetée par sa capuche rendait le reste de son visage difficilement visible, mais faisait paraître ses yeux orangés encore plus brillants. Sans trop savoir pourquoi, la jeune femme s'arrêta quelques instants, écoutant leur conversation.

«-Du calme fiston, c’est juste une interaction sociale entre deux êtres pensants.

-Que me voulez vous ?

-Je dois trouver un collègue pour partir sur Orvax, y aura de l’action, du suspens, des rebondissements, de la femme, de la bonne bouffe, bref tout ce qui est fun. Ça te branche ?

-On va tuer ?

-Tuer ?

-Oui tuer ! Détruire !

-Ah ... heu bah à la limite si le cuistot foire la cuisson de mon steak haché y’a moyen ouais. Sinon ce n’est pas spécialement prévu, mais il y aura du danger.

-Alors c’est non, je veux semer le chaos ! Tout détruire ahahahahahaha.

-Super ! Bon le temps passe, je vais te laisser à ta gymnastique fils, à une prochaine ...»

Le Sith masqué sembla dire autre chose, mais la novice n'entendit pas quoi. Elle se précipita plus ou moins dans une autre rue. Entre l'autre gros malade, et le délégué au commerce d'esclaves, elle n'aurait pas su dire à qui elle aurait eu le moins envie de parler.
*Nan, le missionnaire d'Orvax a l'air bizarre, mais plus sympathique, quand même... Comment il s'appelle, déjà? ... A... Arkane, c'est ça? Peut importe. Faut pas que je lui parle. Avec la chance que j'ai, je me retrouverais embarquée avec lui sur Esclavagistes-land.*

Comme d'habitude, quelque chose vint arrêter le cours de ses pensées. Cette fois-ci, elle reconnut l'autre novice; c'était la jeune Zabrak qu'elle avait croisée sur le vaisseau, et à son arrivée sur Beleriand.

«-Encore toi? Tu me suis, ou quoi?!

-Les gens qui disent que le monde est petit ne sont pas des idiots finis, en fait. Et puis, je m'ennuyais un peu, et à parler avec quelqu'un, je préférerais que ça soit toi. T'as l'air d'être une des rares personnes saines d'esprit dans le coin.

-T'as raison, j'imagine... Je viens de voir le gars qui part en mission sur Orvax. Il a proposé à un autre Sith de venir avec lui. Et celui-là, je peux te dire que c'était un phénomène!

-Mais de quoi tu me parles? Quelle mission? Je suis pas au courant de tout ça, je suis pas restée pour la réunion. J'ai préféré finir mon sabre, c'est plus utile!»

Elle détacha un objet accroché à sa ceinture, qui s'avéra être un sabre laser. Une arme au design à la fois très simple, mais plutôt élégant, presque entièrement noir, à l'exception de sorte d'arêtes argentées dessinant des lignes fines le long du manche.

«-Tu l'as déjà terminé? Et il marche?!

-Et comment! Après, je vais pas l'activer ici, non plus. Et toi?

-Pas terminé. Alyssa secoua légèrement la tête. Et puis, il me manque le cristal, pour qu'il marche.

-Un cristal? Mais on en a! Ils ont tout un tas de caisses de matos pour les Sith! Viens, je vais te montrer!

-D'accord! Ca te dérangerait que je te raconte ce que t'as raté à la réunion?»

***


Alyssa, à présent vêtue d'une bure Sith règlementaire (mine de rien, la tenue civile faisait un peu tache au milieu des autres recrues), ouvrit une des caisses de matériel que sa camarade lui avait désigné. Elle constata tout de suite qu'il s'agissait bien de cristaux de sabre. Une vraie explosion de couleurs. Il y en avait de toutes le formes, toutes les tailles, toutes les couleurs, malgré une certaine dominance du rouge. Elle en prit une poignée dans sa main pour les examiner. L'un était complètement noir, à la forme ovale parfaite. Un autre, vert vif, présentait des pointes arrangées comme les pétales d'un fleur. Un autre encore, était entièrement hérissé d'épines, et orange flamboyant. Mais c'est un autre cristal qui attira son attention. Un cristal allongé et pointu, en forme de croc, d'une belle couleur rouge sombre. Ce cristal avait une allure franchement maléfique, très Sith, en fait. Mais il lui semblait absolument parfait.
Le tenant entre son pouce et son index, elle le leva pour l'observer à la lumière.


«-Je crois bien que c'est celui-là que je vais prendre...»

L'autre novice leva le nez de la caisse où elle fouillait, à la recherche d'accessoires pour customiser sa tenue, et regarda le cristal.

«-T'as rien trouvé de plus cliché? ... Je rigole, c'est un super choix! Hum... Je vais aller m'entraîner, tu viendras avec moi? J'ai pas envie de tomber contre un psychopathe!

-Ok, ok, je vais ranger tout ça dans mon casier, répondit la jeune humaine en désignant les pièces de sabre supplémentaires, et deux autres bures qu'elle avait prises (au rythme où elle bousillait ses fringues, hein...), et je te rejoins!»

***


*Ugh. J'aurais dû demander où était l'aire d'entraînement...*
Alyssa errait à travers la cité en construction, où alternaient tentes, bâtiments préfabriqués et constructions autochtones. Les militaires s'activaient pour aider à la mise en place du quartier général, quelques Sith les aidaient aussi, mais c'était une minorité. Elle passa devant ce qui semblait être une salle de repos, aménagée sous des tentes. Des militaires en pause, comme des Sith, se reposaient, méditaient, discutaient là. Sans faire beaucoup plus attention elle poursuivit son chemin, lorsqu'il lui sembla entendre quelqu'un l'appeler d'une voix métallique.

«-Hey mam’zelle ?!»

*Cette voix me dit quelque chose...*
La personne qui l'avait appelée devait se trouver derrière elle. Elle se retourna donc, cherchant du regard qui l'avait appelée. Elle se dit qu'elle devait avoir l'air nunuche au possible, à regarder dans tous les sens avec des yeux ronds comme des soucoupes comme ça; fallait vraiment qu'elle se reprenne. Elle commençait à se calmer, pensant que ce n'était peut-être pas à elle qu'on s'adressait, quand elle croisa le regard d'un jeune homme, qui lui fit un salut de la main. Attendez... Elle avait déjà vu ce type...
*Oh, pétard! C'est le mec d'Orvax IV!*
Elle tenta de reculer, mais trébucha sur un des ses propres pieds dans sa précipitation, et faillit bien tomber le cul par terre, mais se rattrapa juste à temps.

«-Tu marches sur tes chaussures !»

Bon. Plus moyen de s'enfuir, elle était maintenant obligée de lui parler, si elle ne voulait pas passer pour une sociopathe. Elle répliqua d'un ton dégoulinant d'ironie;

«-Oh, vraiment, t'as remarqué ça tout seul?»

Tout ce qu'elle avait à faire, c'était avoir l'air suffisamment peu sympathique. Jouer la fille bien cynique comme il faut, et ça devrait le dégoûter. Enfin, "jouer" était un bien grand mot, le sarcasme, c'était dans sa nature.

«-Ah, et puis, je vais te dire un truc; je m'appelle Alyssa! Autrement dit, si tu trouves pas de meilleur moyen d'utiliser ta langue qu'en m'appelant "Mam'zelle", tu peux lui dire adieu!»

La jeune femme ignorait totalement si sa remarque avait eu un quelconque effet sur son interlocuteur. Mieux valait en rajouter une couche, histoire d'être sûr.

«-Toi, c'est Arkane, c'est ça? Je t'ai vu parler à l'autre Sith "dark et edgy", toute à l'heure. Et je sais que c'est toi qui est assigné à la Mission Orvax. Mais bon. Tout ça pour dire, je pense que je devrais éviter de trop m'attacher, des fois que tu reviennes pas. Ou que tu reviennes découpé en rondelles. Ou en lamelles. Ou haché menu. Ou... Oh, tu vois ce que je veux dire!»

*Et j'ai aucune intention d'aller me balader sur une planète bourrée de criminels avec toi, ni avec qui que ce soit d'autre! Passe ton chemin, mec!*

Alors... Comme tu peux le voir, Alyssa n'est pas spécialement tentée par une escapade sur Orvax IV... Va falloir la convaincre!
Ah, oui, tu n'arriveras probablement pas à lui faire croire que ça sera fun. Tu devras trouver un autre moyen. Je te fais confiance! ;)

_________________________
Fiche de personnage
Euh... Il vous faut pas une autorisation, pour fouiller dans le dossier des gens?

Casier
D'accord, vous pouvez jeter un oeil, mais pas touche à mes affaires!
Revenir en haut
Arkane Gray
Ordre Sith

En ligne

Inscrit le: 11 Mai 2017
Messages: 318
Niveau: 2
Rang: Acolyte
Autre: Ordre des Inquisitieurs

MessagePosté le: 14/08/2018 18:58:04    Sujet du message: Préparatifs pour Orvax Iv Alyssa/Arkane Répondre en citant

Pas très adroite la gamine, elle faillit même se retrouver postérieur à terre.

«-Oh, vraiment, t'as remarqué ça tout seul?»

Ohoh, petite chose, mais ça grogne, à défaut d’avoir des crocs.

«-Ah, et puis, je vais te dire un truc; je m'appelle Alyssa! Autrement dit, si tu trouves pas de meilleur moyen d'utiliser ta langue qu'en m'appelant "Mam'zelle", tu peux lui dire adieu!»

Bon, une info de plus : un prénom ... et elle est aussi folle à sa manière. Et quand à utiliser sa langue, Arkane avait bien envie de lui tirer dans l’instant précis, dommage qu’il y est le respirateur ...

«-Toi, c'est Arkane, c'est ça? Je t'ai vu parler à l'autre Sith "dark et edgy", toute à l'heure. Et je sais que c'est toi qui est assigné à la Mission Orvax. Mais bon. Tout ça pour dire, je pense que je devrais éviter de trop m'attacher, des fois que tu reviennes pas. Ou que tu reviennes découpé en rondelles. Ou en lamelles. Ou haché menu. Ou... Oh, tu vois ce que je veux dire!»

Bordel ... elles ont leurs règles aussi jeunes ? Car elle doit être en pleins dedans !
Gardant son calme, et de toute façon la situation l’amusait, Arkane continua de jouer avec son caillou.

«-Hé bien hé bien ... J’ai du te taper dans l’oeil petite, non seulement tu te souviens de moi, mais en l’espace de deux phrase tu me donne ton nom et tu dis déjà que tu ne veux pas t’attacher ? Ne brûle pas les étapes, et puis au risque de te décevoir, je les préfère jolie moi les filles. Bref revenons à nos banthas. Comme tu peux le constater, j’ai un sacré sens de l’observation.»

Il lui fit un clin d’oeil et jeta son caillou en l’air.

«-Bon si tu sais où je dois aller, tu dois savoir qu’il me faut un partenaire. J’allais te le proposer mais j’hésite ... tu as une télécommande pour couper le son au moins ? Nan le prends pas mal mais ça serait vachement utile d’un point de vue tranquillité.»

Le caillou retomba sur un acolyte plus loin. Ce dernier perplexe lança des regards en tout sens.

«-Enfin en dehors des détails pratiques, je réitère mon offre. Je cherche bien quelqu’un pour aller sur Orvax. Oui ce sera dangereux, comme tout ce que tu entreprendras dans le protectorat pour tout te dire. Si tu penses que le chemin du pouvoir est une allée tranquille faite de fleurs et de papillons, je veux pas te décevoir mais tu te trompes.»

L’acolyte ayant reçu la caillou commença à demander qui avait fait ça.

«-Tu penses peut être que partir sur Orvax causera notre arrêt de mort ? Nous sommes des sith, l’entité la plus puissante de la galaxie. Béni par la Force elle même, elle se plie à notre volonté. Si des gens doivent trembler de peur, ce n’est pas nous autres, mais bien la population d’Orvax. Car bientôt, ils accueilleront l’élite de l’élite. Et puis je vais te dire, des missions, tu en auras d’autres, bien plus dangereuses que celle là. Les rouages de l’esclavage, je connais. Avec moi, tout ce que tu risques, c’est de t’éclater et voir de l’univers. Si tu restes ici, combien de temps avant que quelqu’un t’assignes une mission vraiment dangereuse ?»

L’acolyte dégaine son sabre-laser et invectiva tout les passants.

«-Tu veux certainement te hisser dans la hiérarchie, devenir quelqu’un non ? Quel meilleur moyen d’y arriver que d’aider une personne s’étant vu confier une mission capitale par le seigneur Malraas en personne ? Je t’offre une opportunité petite, une vraie. Ne fais pas comme cet andouille de ... darky et edgy ? Viens avec moi et tu commenceras vraiment à avancer sur le chemin du pouvoir et de la gloire. Et puis ... tu apprendras à côtoyer le plus beau des sith du protectorat, c’est sûrement la meilleure des choses.»

Arkane se retourna vers l’acolyte énervé.

«-Hey fiston ?!»

Il désigna Alyssa du doigt.

«-C’est elle !»




Hrp : Challenge accepted !
_________________________

Casier
Forme de combat : forme III ~ Soresu
Revenir en haut
Alyssa Kraynester
Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2018
Messages: 51
Niveau: 0
Rang: Novice
Autre: Ordre des Inquisiteur

MessagePosté le: 18/08/2018 16:05:40    Sujet du message: Préparatifs pour Orvax Iv Alyssa/Arkane Répondre en citant

Eh bien... L'acolyte n'avait pas du tout l'air impressionné, ni repoussé par la répartie d'Alyssa. En fait, à la manière dont il s'était remis à jouer avec un caillou qu'il maintenait en lévitation, et à son regard amusé, il était ridiculement facile de deviner qu'il se foutait un peu de sa gueule.
*... Pourquoi j'ai pas joué la carte de la folle dangereuse, comme l'autre gars toute à l'heure?!*

«-Hé bien hé bien ... J’ai du te taper dans l’oeil petite, non seulement tu te souviens de moi, mais en l’espace de deux phrase tu me donne ton nom et tu dis déjà que tu ne veux pas t’attacher ? Ne brûle pas les étapes, et puis au risque de te décevoir, je les préfère jolie moi les filles. Bref revenons à nos banthas. Comme tu peux le constater, j’ai un sacré sens de l’observation.»

*Effectivement, il est bien en train de se payer ma tête...*
Elle fronça un peu les sourcils en entendant sa remarque. C'est vrai que ses propos auraient pu avoir ce sens-là, aussi... Sith ou pas Sith, les garçons étaient tous les mêmes! Mieux valait l'envoyer promener tout de suite.

«-Whaouh, le pire, c'est que t'as l'air sérieux quand tu dis ça! ... Heu, attends, tu crois pas vraiment que j'ai flashé sur toi, hein?! Nan, t'inquiète pas de ça, moi aussi, je préfère les mecs beaux!»

*Je rêve, ou il m'a fait un clin d'oeil, en plus?! Nan mais, ça va pas?!*
Arkane arrêta de faire léviter son caillou, et le lança en l'air. Tant mieux, ça aussi, ça commençait à devenir énervant...

«-Bon si tu sais où je dois aller, tu dois savoir qu’il me faut un partenaire. J’allais te le proposer mais j’hésite ... tu as une télécommande pour couper le son au moins ? Nan le prends pas mal mais ça serait vachement utile d’un point de vue tranquillité.»

Cette fois-ci, la jeune Sith se retint de répliquer. C'était de la provocation gratuite, pas question de répondre à ça!
*J'aime de moins en moins ce type... Heureusement que j'ai pas l'intention de venir, sinon, je sens qu'il aurait vite fini par me soûler au point de se prendre accidentellement un sabre dans la tronche. À moins qu'il n'ait eu l'idée avant moi.*

«-Enfin en dehors des détails pratiques, je réitère mon offre. Je cherche bien quelqu’un pour aller sur Orvax. Oui ce sera dangereux, comme tout ce que tu entreprendras dans le protectorat pour tout te dire. Si tu penses que le chemin du pouvoir est une allée tranquille faite de fleurs et de papillons, je veux pas te décevoir mais tu te trompes.»

*Ça fait mal de l'admettre, mais il a raison. Après... Je sais pas. C'est pas vraiment que le danger me fait peur. C'est... Tout va beaucoup trop vite. Si il avait débarqué sur Alderaan il y a une semaine et demi, et m'avait dit ce qui allait se passer, je l'aurais pris pour un barjo. J'ai jamais été préparée à ça... J'ai juste besoin d'un peu de temps, c'est tout*
Elle remarqua que le caillou que son interlocuteur avait lancé avait atterri sur un acolyte, qui regardait en tous sens, l'air de dire "Nan mais sérieux?! Qui a fait ça?".

«-Tu penses peut être que partir sur Orvax causera notre arrêt de mort ? Nous sommes des sith, l’entité la plus puissante de la galaxie. Béni par la Force elle même, elle se plie à notre volonté. Si des gens doivent trembler de peur, ce n’est pas nous autres, mais bien la population d’Orvax. Car bientôt, ils accueilleront l’élite de l’élite. Et puis je vais te dire, des missions, tu en auras d’autres, bien plus dangereuses que celle là. Les rouages de l’esclavage, je connais. Avec moi, tout ce que tu risques, c’est de t’éclater et voir de l’univers. Si tu restes ici, combien de temps avant que quelqu’un t’assignes une mission vraiment dangereuse ?»

«-Houlà, calme-toi, Acolyte Hilde bis! T'as peut-être pas entièrement tort, mais on va éviter les discours pro-suprématie Sith, ok? ... À part ça, je dois admettre que tu marques un point. Le danger, c'est en partie ça que je cherchais, en voulant devenir Sith. J'imagine que c'est juste un autre truc auquel il faut s'habituer. Mais... Je sais qu'en disant que tu t'y connais en commerce d'esclaves, tu voulais me convaincre qu'il y a rien à craindre, mais, pour tout te dire, ça a plutôt eu l'effet inverse...»

*Mais d'où il sort, ce type, pour s'y connaître en esclavagisme?! Ça m'inspire pas trop confiance, tout ça...*

«-Tu veux certainement te hisser dans la hiérarchie, devenir quelqu’un non ? Quel meilleur moyen d’y arriver que d’aider une personne s’étant vu confier une mission capitale par le seigneur Malraas en personne ? Je t’offre une opportunité petite, une vraie. Ne fais pas comme cet andouille de ... darky et edgy ? Viens avec moi et tu commenceras vraiment à avancer sur le chemin du pouvoir et de la gloire. Et puis ... tu apprendras à côtoyer le plus beau des sith du protectorat, c’est sûrement la meilleure des choses.»

«-C'est vrai que c'est tentant...»

Alyssa leva les yeux au ciel en entendant sa dernière phrase. Il ne laisserait pas tomber, hein? Ça en devenait franchement exaspérant.

«-T'as fini de faire le cake, oui?! Et puis, franchement, quand on voit les tronches qu'ont certains, c'est facile de dire que t'es le plus beau! Et tu sais ce qui est drôle? Il y en a qui sont quand même super moches, et qui s'assument, alors que toi, tu te planques derrière ton masque!»

Elle s'interrompit quelques secondes avant d'ajouter d'un ton railleur;

«-En fait, je me demande, ça serait pas toi qui aurait flashé sur moi, par hasard?»

Jetant un coup d'oeil derrière elle, elle constata avec inquiétude que l'acolyte sur lequel Arkane avait jeté son caillou avait activé son sabre, et s'était mis à injurier les passants. Et la Force savait qu'il avait un vocabulaire fleuri. Pour couronner le tout, soit qu'il avait prévu ça depuis le début, soit que la réplique d'Alyssa l'avait agacé, Arkane se tourna vers le Sith énervé et l'interpella.

«-Hey fiston ?!»

Il pointa alors la jeune femme du doigt, avant de déclarer à l'intention de l'énergumène;

«-C’est elle !»

La novice lança un regard éloquent à son collègue, assorti à son ton résolument ironique;

«-Quelle maturité, vraiment! Je suis impressionnée!»

Elle se tourna alors vers l'acolyte furieux. Houla. C'était un gros balèze, et il était tellement furax, c'était limite si de la fumée lui sortait pas des oreilles. Et il avançait vers elle, brandissant son sabre laser d'un geste ouvertement menaçant.

«-D'accord, mec, je comprends que tu sois fumasse, mais, j'te jure, moi je t'ai rien fait! Regarde, est-ce que j'ai une tête à jeter des cailloux sur les gens? Je sais que t'as une réputation de Sith féroce et sans pitié à entretenir, mais il y a vraiment pas de quoi s'énerver autant! Et puis, c'est pas sur moi qu'il faut te venger, va plutôt te défouler sur l'autre couillon à côté de moi... Si, si, je te promets, c'est lui qui t'as provoqué... Je te promets que je ne mens pas, tu me faire confiance, j'ai aucune envie de me battre... Alors, qu'est-ce que tu dis?...»

La grosse brute s'arrêta un court instant; Alyssa crut qu'il réfléchissait à ce qu'il venait d'entendre, quand il s'élança vers elle, tentant de lui asséner un coup de sabre, que la jeune Sith parvint à esquiver d'un bond en arrière.

«-Ok, d'accord, tu n'acceptes pas ce genre d'excuses!»

La novice esquiva deux ou trois attaques supplémentaires; visiblement, son adversaire n'était pas une lumière, même si il était sûrement Sith depuis plus longtemps. Ou alors, il était trop furax pour réfléchir. Dans les deux cas, elle n'allait pas arriver à s'en dépêtrer sans se battre. La brute s'arrêta un court instant, peut-être était-il surpris du manque d'action de son adversaire. Alyssa en profita pour dégainer la vibrolame qu'elle portait toujours en bandoulière, et l'activer.

«-Je te le dis une dernière fois, ça ne vaut pas la peine de se fâcher comme ça!»

Elle s'élança en abattant son épée sur son adversaire, qui bloqua aisément, faisant ricocher la vibrolame contre sa lame laser. Pointant son arme vers le Sith dans la posture typique de la Forme IX, elle attendit qu'il attaque de nouveau, avant de s'écarter, l'attaquant d'un mouvement circulaire. La brute n'eut pas le temps de parer, et c'est son avant-bras qui prit le coup.
*Euh... C'est moi, ou ça l'a mis en colère plus qu'autre chose?*
Effectivement, l'acolyte se releva encore plus rapidement que ce dont elle l'aurait cru capable, avant de répliquer, enchaînant les coups furieux. Alyssa parvenait encore plus ou moins à bloquer, mais sa garde faiblissait après chaque assaut. L'acolyte était toujours complètement en rage, d'autant plus qu'elle avait réussi à la blesser. Et son expression devenait de plus en plus suffisante à chaque coup qu'il lui portait. Il croyait vraiment qu'il allait gagner, et il avait sans doute raison.
*Alors là... Pas question! Je vais pas me laisser avoir par une brute sans cervelle comme ce mec! Jamais!*
Alors qu'elle était perdue dans ses pensées, une attaque encore plus forte que les autres la déséquilibra, et l'acolyte l'envoya balader contre un mur proche d'une poussée de Force. Se relevant, elle chargea droit sur son ennemi dans un mouvement aussi furieux que désepéré. Il ne pouvait pas la battre. Elle se sentait de nouveau invincible, comme la première fois où elle s'était battue lors de son initiation, par l'action combinée de l'adrénaline, et de la Force Obscure dans laquelle elle commençait à puiser la force qui lui manquait. Le Sith para aisément son attaque, pas surpris pour deux sous (après tout, c'était aussi comme ça qu'il se battait), mais la novice le contourna avant qu'il ait le temps de faire quoi que ce soit d'autre, donnant un coup de pied à l'arrière de son genou pour le déséquilibrer. L'autre s'agenouilla un court instant, mais ce fut suffisant pour que la jeune femme lui taillade le dos. Il se releva promptement, non sans la faucher d'un coup circulaire aux chevilles. Maintenant, c'était elle qui se trouvait en difficulté.
Mais ce n'était pas ça qui allait la décourager. Elle lança une attaque verticale, se relevant tout en tentant d'attaquer son visage en passant entre ses bras. Grossière erreur. L'autre lâcha son sabre pour attraper son bras et la projeter au sol. Elle tenta de se débattre, mais l'acolyte était beaucoup plus fort qu'elle. Elle jeta un rapide coup d'oeil à Arkane, qui ne semblait pas du tout décidé à lui donner un coup de main.

*Et puis... Si il gagne... Alors peut-être que c'est lui qui ira pour cette mission?... Non! Non! Il me volera pas ma chance!*
La brute, un rictus sadique aux lèvres, s'appliquait à lui envoyer coup de poing sur coup de poing dans le ventre, dans les côtes, au visage. La novice tentait toujours de se débattre, en vain. Alors, il allait gagner comme ça? La douleur devenait de plus en plus insupportable, et, en même temps, la rage et le désespoir grandissaient. Ce gars avait l'air bien parti pour la tuer, et elle allait le laisser faire?!
*Jamais! Je suis pas arrivée ici juste pour me faire battre à mort par la première brute venue!*
*C'est lui qui va crever!!!*
Le Sith avait arrêté de frapper, il gardait un poing levé à une dizaine de centimètres de son visage, l'air franchement content de lui. Alyssa en profita pour lui envoyer un coup de poing au visage, et alors qu'il restait pétrifié quelques secondes (visiblement, il ne pensait pas qu'elle pouvait encore se battre), concentrant l'énergie qu'elle sentait courir dans chacune de ses veines, dans chaque fibre de son corps, elle l'envoya balader à quelques mètres de là en lui envoyant une vague de Force. Roulant sur le côté avant de se relever, elle courut vers l'acolyte qui se relevait lentement, et, avant qu'il ait eu le temps de se redresser, l'envoya s'écraser contre un mur, le plaquant contre celui-ci. L'autre avait une force incroyable, et la jeune Sith peinait à le maintenir immobile. Mais elle avait réussi. Elle était de nouveau invincible. Quelques initiés s'étaient arrêtés pour observer la scène. Elle avait même cru en voir quelques uns s'échanger des crédits, probablement en train de parier sur l'issue de la bagarre. Peu importait. Elle voulait juste montrer à la brute épaisse qu'il aurait mieux valu pas chercher des ennuis. Elle voulait qu'il ait aussi mal qu'elle. Arrivée à sa hauteur, elle s'arrêta pour le fixer d'un air suffisant quelques secondes, avant de lui balacer un coup de poing dans la mâchoire. Une fois qu'elle eut estimé qu'elle s'était suffisamment acharnée sur lui à coups de poings, de pieds et de genoux, elle brandit son épée et la pointa sur la gorge de son adversaire, une expression triomphante sur le visage. Il y avait intérêt à ce qu'il renonce vite, elle n'arrivait quasiment plus à le maintenir.

«-Eh bien, mon gros, tu vois que ça n'en valait pas la peine... Alors, tu veux bien qu'on arrête ça?»

L'acolyte la fixa quelques secondes d'un regard noir, avant de baisser la tête, signifiant qu'il abandonnait. L'emprise de Force qui le maintenait plaqué contre le mur cessa aussitôt, le laissant s'étaler au sol. La novice, elle, n'eut que le temps de faire quelques pas en arrière avant de s'effondrer à son tour, complètement épuisée. Elle resta à genoux un petit moment, attendant que sa vision redevienne un peu plus nette avant de se relever, s'appuyant à l'aide de son épée, et de revenir d'un pas chancelant vers Arkane, son sourire dément encore plaqué sur le visage. Se retournant, elle aperçut l'acolyte se relever avec autant de peine qu'elle-même. Son expression triomphante s'effaça aussitôt en voyant à quel point il était en mauvais état.
*Mince... C'est... C'est moi qui lui ai fait ça?*
Elle remarqua que le sabre éteint de l'acolyte était resté au beau milieu de la rue, non loin d'elle. Elle le ramassa donc, et revint vers l'autre Sith qui repartait déjà, complètement dépité. L'interpellant, elle lui tendit le sabre, faisant bien attention à ce que l'émetteur ne soit tourné ni vers son propriétaire, ni vers elle.

«-Hé, attends, tu vas pas partir sans ton sabre?»

L'autre lui arracha pratiquement le sabre des mains et le raccrocha à sa ceinture, avant de la remercier froidement, la fusillant toujours du regard, et de poursuivre son chemin comme si de rien n'était.
*Mais de rien...*
Elle revint vers Arkane, d'une démarche déjà un peu plus assurée. Lui ne semblait pas avoir bougé d'un orteil depuis qu'elle était allée se battre contre la grosse brute. Remettant tant bien que mal ses cheveux en ordre, et épongeant du sang qui coulait d'une entaille sur un de ses sourcils, elle revint se placer en face de son collègue.

«-Hé bien, merci de m'avoir donné un coup de main, hein! Si ton offre tient toujours... Je sais que je vais finir par le regretter, mais je suis partante! Après, j'espère que toi aussi, t'as une télécommande pour couper le son, sinon, je sens que le séjour sur Orvax va être long!»

Elle s'interrompit un court moment, voyant l'expression qui s'affichait sur le visage de son camarade.

«-Quoi? Je sais que j'ai une mine horrible, pas la peine de me regarder comme ça!»

Challenge successful!
Bon, j'aurais préféré une méthode un peu moins bourrine, mais il l'a cherché, hein! Alors, que vas-tu dire, maintenant?

_________________________
Fiche de personnage
Euh... Il vous faut pas une autorisation, pour fouiller dans le dossier des gens?

Casier
D'accord, vous pouvez jeter un oeil, mais pas touche à mes affaires!
Revenir en haut
Arkane Gray
Ordre Sith

En ligne

Inscrit le: 11 Mai 2017
Messages: 318
Niveau: 2
Rang: Acolyte
Autre: Ordre des Inquisitieurs

MessagePosté le: 05/09/2018 15:17:03    Sujet du message: Préparatifs pour Orvax Iv Alyssa/Arkane Répondre en citant

Et bien ... ce moulin à parole n’était pas prêt de s’arrêter, Arkane nota dans son pense bête fictif «acheter boulquies pour le voyage», mais il fallait lui accorder une chose : elle avait du répondant la petite, même si elle n’avait pas l’air de savoir garder son calme.
Et reblablabla ... pourquoi s’embêter à trouver des arguments et jouer l’énervée ? Elle allait accepter de toute façon, elle n’était pas assez stupide pour laisser filer une occasion pareil !
Mais, si son intelligence n’était pas à remettre en question, ses facultés martiales si. Arkane était curieux de savoir comment sa probable future partenaire se débrouillait un sabre à la main ... et en situation de conflit.

Bon visiblement, le Sith caillasé avait du perdre des neuronnes dans le procédé, il n’avait pas l’air de vouloir débattre, juste d’en découdre. Alyssa essaya de calmer le jeu, de rediriger la brute sur Arkane. C’était un bon point, elle ne fonçait pas vers le conflit et préférer le détourner. Heureusement que le Sith ne fut pas enclin à l’écouter, sinon comment savoir si elle pourrait survivre à un affrontement.
Arkane scruta les moindres mouvements d’Alyssa d’un oeil attentifs.

La novice comptait sur son agilité pour gagner, elle exécuta de jolies manoeuvres, qui face à la force brute de son adversaire, firent mouche. Pourtant, quand ce dernier la projeta contre un mur, la novice changea de tactique. Sous le coup de la colère, elle se battit comme une bête enragée et acculée, elle puisait dans le côté obscur, un bon point, car c’était le moteur des Sith ! Donc, elle savait où trouver de l’énergie, à défaut de s’en servir dès le début. Alyssa devait avoir encore du mal à gérer ses émotions, il faudrait l’aider à s’émanciper de sa nature, qu’elle ait une maîtrise de son pouvoir.
Maintenant que le combat opposa force brute à force brute, la constitution d’Alyssa ne lui permettait pas de rivaliser physiquement à son adversaire, il fallait qu’elle puise encore plus d’énergie dans sa colère. Alors que tout semblait perdu pour la novice, sa colère s’intensifia, et elle reprit l’avantage au grand dam du colosse. Parfait ! Elle envoya le type valser contre un mur et s’acharna dessus avec rage, puis enfin, quand elle eut l’air de se calmer, elle décida de mettre un terme à cette mascarade.

«-Eh bien, mon gros, tu vois que ça n'en valait pas la peine... Alors, tu veux bien qu'on arrête ça?»

L’adversaire ne dit rien, mais son air de chien battu tranchait avec la haine de son regard, il abandonna, s’humiliant devant tous. Alyssa revint vers Arkane, avec un sourire ... étrange, mais ce dernier s’effaça quand elle eut l’air de vraiment comprendre ce qu’elle avait fait à son ennemi, elle en parut presque ... horrifiée. Ce n’était plus la même Alyssa que celle qui avait combattu le sith qu’Arkane avait en face de lui mais une jeune fille perdue, presque attristée.
Effectivement, elle n’avait pas encore d’emprise sur son pouvoir.
La novice constata que son ennemi avait laissé son sabre-laser, elle le ramassa et lui rendit.

«-Hé, attends, tu vas pas partir sans ton sabre?»

Ce dernier se donna la peine de grogner un merci, plus pour la forme et s’en alla l’air de rien. Enfin autant que peut avoir l’air normal un type boitant laissant son sang derrière lui.
C’était bien, elle savait tendre la main à son ennemi. C’était peut être de la pitié, mais il fallait parfois faire des actes de ... bonté, quand on pouvait en retirer quelque chose en retour du moins. Dans cette situation, Arkane ne saurait dire si elle avait eu raison mais après tout, ce pauvre sith n’avait rien demandé à personne. C’était d’ailleurs la faute d’Arkane, mais il n’en retira aucun remords, il avait besoin d’un prétexte pour jauger le potentiel de sa partenaire et ce colosse lui avait fourni, dommage pour lui.

«-Hé bien, merci de m'avoir donné un coup de main, hein! Si ton offre tient toujours... Je sais que je vais finir par le regretter, mais je suis partante! Après, j'espère que toi aussi, t'as une télécommande pour couper le son, sinon, je sens que le séjour sur Orvax va être long!»

Arkane ne broncha pas examinant la novice. Même dans un piteux état, elle essayait de jouer les dure.

«-Quoi? Je sais que j'ai une mine horrible, pas la peine de me regarder comme ça!

-Au contraire, ce look te va à ravir. Non ne te fâches pas gamine, tu as assez jouée pour aujourd’hui.»

Arkane se redressa et invita d’un geste Alyssa à le suivre.

«-Bon, content que tu acceptes, et bravo, tu te défends très bien, pardon pour ce petit test, mais je préfère savoir comment réagit une personne quand elle est surprise. Viens on va faire un détour à l’infirmerie, ce serait dommage que ma partenaire ne puisse pas faire le voyage, ne crois tu pas ?»

Les deux sith marchaient dans le camp, direction le poste médical. Pour le moment, Arkane ne dit rien de plus, laissant la jeune fille se reposer ... mentalement. Quelques personnes les regardait d’un oeil étrange, surtout Alyssa avec son look ... sanguinolent. Arkane se contenta de faire des coucous à ces gens ou des clins d’oeil quand c’était des jolies filles, la plupart se contentèrent de le fusiller du regard.

«-Ah, nous y sommes, voyons voir si quelqu’un peut s’occuper de toi.»

Les deux Sith entrèrent dans l’édifice. Monté sur le tas, il n’en demeurait pas moins fonctionnel et pourvu du matériel médical dernier cri, une preuve de plus de l’efficacité des Ravageur. Arkane fit signe à un toubib, quand ce dernier arriva, le Sith fut le salut militaire.

«-Salut Doc, pardon de vous dérangez mais ma camarade si présente à comme vous pouvez le constater mauvaise allure, ce serait sympa si vous pouviez y remédier.»

Le ‘Doc’ en question rendit le salut militaire mais ne prit pas la peine d’ouvrir la bouche après ça. Il se contenta de nettoyer les plaies d’Alyssa et d’y apposer des bandages, cela ne prit pas plus de quelques minutes, car moins d’un quart d’heure plus tard, ils étaient sortis.

«-Bien te voilà de nouveau radieuse. J’ai quelques bricoles à prendre avant d’entreprendre le voyage, et signaler aux supérieurs que je t’assignes à la mission avec ton accord. J’imagine que tu dois aussi te préparer, tu n’avais sûrement pas prévue de partir pour Orvax Iv aujourd’hui. Je te retrouve au mess ce soir pour te donner tout les détails, ne m’y attends pas, j’y serai déjà, un verre à la main, il lui fit un clin d’oeil et le salut militaire, allez à tout’ !»
_________________________

Casier
Forme de combat : forme III ~ Soresu
Revenir en haut
Alyssa Kraynester
Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 14 Jan 2018
Messages: 51
Niveau: 0
Rang: Novice
Autre: Ordre des Inquisiteur

MessagePosté le: 09/09/2018 16:33:15    Sujet du message: Préparatifs pour Orvax Iv Alyssa/Arkane Répondre en citant

Arkane semblait avoir superbement ignoré ses remarques, comme tout ce qu'elle avait pu dire avant d'aller se battre contre le Sith qu'il lui avait envoyé, d'ailleurs. Il se contenta de lui répondre;

«-Au contraire, ce look te va à ravir. Non ne te fâches pas gamine, tu as assez jouée pour aujourd’hui.»

*Hmm... Je suis pas sûre que ça soit un compliment...*
Mais bon, il avait raison, déjà qu'elle n'avait pas l'intention de se battre aujourd'hui, là, elle avait eu sa dose. Ou... Peut-être qu'il faisait référence à la manière dont elle avait tabassé l'autre Sith une fois qu'elle l'avait immobilisé? C'était probable. Elle ne l'avait vraiment pas loupé, et elle avait sa petite idée de ce dont elle avait eu l'air à ce moment-là.
Il lui fit signe de le suivre, avant de repartir.


«-Bon, content que tu acceptes, et bravo, tu te défends très bien, pardon pour ce petit test, mais je préfère savoir comment réagit une personne quand elle est surprise. Viens on va faire un détour à l’infirmerie, ce serait dommage que ma partenaire ne puisse pas faire le voyage, ne crois tu pas ?»

*D'accord... Imperturbable, le mec. Ou j'y suis peut-être pas allée assez fort...*
Alyssa sourit un peu quand l'acolyte la complimenta sur la manière dont elle s'était défendue. Mine de rien, ça faisait du bien d'entendre des remarques positives, pour une fois. Et, finalement, elle préférait qu'il lui ait envoyé l'autre brute épaisse dans le but de tester ses compétences martiales, que juste pour le plaisir de regarder un Sith casser la gueule à un autre; il y en avait sûrement certains qui l'auraient fait, mais ce n'était heureusement pas son cas. C'était toujours bien de trouver un initié qui n'était pas un psychopathe sadique.

«-Hé, je suis pas en train de mourir, non plus! Après, c'est sûrement pas une si mauvaise idée. Pas mauvaise du tout, même. Et... Je crois que je te dois des excuses. M'envoyer l'autre malabar pour voir comment je me débrouillais, c'était pas con du tout comme idée.»

Les deux Sith traversèrent le camp sans rien se dire de plus, jusqu'à être arrivés au poste médical. En chemin, Alyssa remarqua que certaines personnes leur lançaient des regard pas franchement sympathiques. Enfin, il lui semblait que les regards étaient surtout dirigés vers elle. Ce qui n'était pas franchement étonnant, vu qu'elle avait des bleus et du sang partout sur le visage. Arkane ne s'en souciait pas le moins du monde, et saluait de la main des gens qu'ils croisaient. À un moment, il lança un clin d'oeil à un groupe de filles qu'il trouvait visiblement jolies -ce à quoi Alyssa leva ostensiblement les yeux au ciel, alors que les filles en question fusillaient l'acolyte du regard. Les deux Sith furent arrivé au bâtiment médical en un rien de temps.

«-Ah, nous y sommes, voyons voir si quelqu’un peut s’occuper de toi.»

Le poste médical avait visiblement été construit un peu sur le tas, et pourtant, il semblait parfaitement fonctionnel, et pourvu de tout un tas de matériel dernier cri à la fonction plus ou moins obscure pour Alyssa. Le Nouvel Ordre, ou plutôt les Ravageurs, savaient vraiment ce qu'ils faisaient. Arkane fit signe à un des médecins présents de s'approcher, et lui fit un salut militaire, qu'Alyssa imita un peu maladroitement.

«-Salut Doc, pardon de vous dérangez mais ma camarade si présente à comme vous pouvez le constater mauvaise allure, ce serait sympa si vous pouviez y remédier.»

"Doc" rendit son salut à l'acolyte, et accompagna Alyssa dans un coin de la salle sans rien dire. Elle n'avait aucune plaie sérieuse, aussi, les rares entailles qu'elle avait nécessitèrent seulement d'être nettoyées et recouvertes de bandages. Aucun problème là-dessus, en revanche, elle risquait d'avoir un sacré paquet de bleus, avec les coups qu'elle s'était pris. Enfin, le tout prit à peine un quart d'heure, mais la jeune Sith fut ravie quand le "Doc" lui fit signe qu'elle pouvait partir; elle n'avait aucun problème à rester là bien sagement pendant qu'il pansait ses plaies, mais elle n'aimait quand même pas rester inactive. Une fois sortis du poste médical, Arkane se retourna vers elle et dit;

«-Bien te voilà de nouveau radieuse. J’ai quelques bricoles à prendre avant d’entreprendre le voyage, et signaler aux supérieurs que je t’assignes à la mission avec ton accord. J’imagine que tu dois aussi te préparer, tu n’avais sûrement pas prévue de partir pour Orvax Iv aujourd’hui. Je te retrouve au mess ce soir pour te donner tout les détails, ne m’y attends pas, j’y serai déjà, un verre à la main, il lui fit un clin d’oeil et le salut militaire, allez à tout’ !»

«-À ce soir, alors!» Elle lui rendit son salut, qu'elle imitait déjà un peu mieux.

Les deux Sith se séparèrent sans rien dire de plus. La jeune fille repartit à la recherche du terrain d'entraînement, espérant n'être pas aussi en retard que ce qu'elle croyait. Il devit être environ midi, elle aurait donc l'après-midi pour se préparer avant de partir. Au bout d'une dizaine de rues, elle finit par atterrir dans un vaste espace ouvert, où se trouvaient de nombreux militaires et Sith, certains s'entraînant au tir, d'autres s'entraînant seuls au combat de mêlée, d'autres encore, s'affrontant dans des duels factices (encore que les coups qu'il se donnaient ne l'étaient pas tant que ça). Elle repéra rapidement sa compatriote, et s'avança vers elle. La novice cornue, elle, se releva dès qu'elle vit Alyssa s'approcher, et l'attendit là, les bras croisés. En s'approchant, la jeune fille constata qu'elle avait des bleus partout sur le visage et les bras.

«-Et alors?! Qu'est-ce que tu foutais, depuis toute à l'heure?! Ton sens de l'orientation est quand même pas si pourri que ça?! Je me suis retrouvée à me battre contre une espèce de gros mastard, j'me suis pris une raclée, parce que t'es pas fichue d'arriver à l'heure!»

Elle se tut un instant en voyant que la jeune Sith était dans le même état qu'elle.


«-Euh... Qu'est-ce qui t'es arrivé, à toi?»

«-T'es pas la seule à avoir subi une attaque de gros mastard. Et encore, je suis ressortie en vachement meilleur état que lui. Désolée d'être en retard! Mais tu devineras jamais...»

«-Deviner quoi?» Répondit l'autre novice, cachant assez mal sa curiosité.

«-Bah... L'attaque de gros malabar, c'est que la partie la moins intéressante de l'histoire. En te cherchant ce matin, je suis tombée sur le type qui part sur Orvax, le fameux Arkane... Et... Disons qu'il a provoqué un autre Sith, et me l'a renvoyé. »

«-Hé bé, il est sympa, ce type!»

«-Ouais... Mais en fait, selon lui, c'était plus un test. Voir comment je me débrouillais quand je devais me battre, tu vois. Et faut croire que j'ai réussi, parce qu'il m'a proposé d'aller sur cette mission avec lui... Il prévient nos supérieurs, on se retrouve au mess ce soir pour les derniers détails... Et ce soir, j'me casse d'ici!»

«-C'est pas vrai?! Mais d'où toi, t'arrives à te faire embarquer en mission dès ton premier jour?! Pourquoi ça marche pas avec moi?!»

Alyssa haussa les épaules. «-J'en sais rien. C'est peut-être ça qu'on appelle le "karma".»

S'éloignant un peu, elle sortit sa vibrolame, sans l'activer, et la pointa vers sa camarade.

«-Je suis peut-être à la bourre, mais tu voulais toujours qu'on s'entraîne ensemble, non?»

***


C'était maintenant le milieu de l'après-midi; Alyssa avait passé quelques heures avec sa camarade, avant de repartir de son côté. Elle se trouvait maintenant à l'armurerie, où elle cherchait de l'équipement supplémentaire. Elle allait partir sur une planète qui grouillait de criminels en tous genres; il lui fallait absolument un blaster, c'était la norme dans ce genre de milieu. Les carabines d'assaut lui faisaient de l'oeil, mais, de une, c'était franchement pas discret, de deux, elle n'arriverait jamais à manier un machin pareil. Examinant différents modèles de pistolets, elle repéra plusieurs SE 14C. Elle avait déjà vu un contrebandier ou deux qui possédait ce genre d'arme. Débarquer sur Orvax avec deux armes comme celles-là, ça serait la classe interplanétaire.
*Franchement... Je me suis jamais vraiment servie d'un blaster, qu'est-ce que je veux faire avec ça? En plus, il paraît qu'ils ont un recul pas possible. Je serais pas foutue de viser avec. Et ça serait la honte intergalactique, à supposer que je me fasse pas tuer.*
Une autre arme attira son regard. Moins massif, plus sophistiqué que les SE 14C, elle ne se souvenait pas avoir déjà vu un blaster comme celui-là. Elle le prit, le pointa vers un mur, comme pour viser. L'arme était assez lourde, mais elle devrait pouvoir s'en dépêtrer. Un militaire la remarqua, et s'approcha d'elle.

«-Hé, gamine, qu'est-ce que tu fiches ici? C'est pas des jouets, tout ça, tu sais!»

Alyssa leva les yeux au ciel. «-Je m'en doute. Et je me doute aussi qu'il vaut mieux pas débarquer sur Orvax IV sans avoir une arme digne de ce nom.»

«-Tiens, j'ai pas entendu parler d'une mission sur Orvax, pourtant... Ah. Sûrement un truc de Sith. Ils ont décidé ça à leur petite réunion de famille, c'est ça?»

«-Correct. Et je me retrouve embarquée là-dedans dès mon premier jour.»

«-Ils envoient des gamins en mission, maintenant? Ces fichus Sith n'ont vraiment aucune moralité. Mais bon... Si tu le sais pas, l'arme que tu tiens, c'est un DH17. Je pense que ça serait plutôt approprié pour ce genre de mission. Plutôt bonne portée, chaque cartouche permet de tirer 500 coups. Par contre, le mode automatique est franchement pas au point. Ne penses même pas à l'utiliser, c'est assez rare, mais on a déjà entendu parler de gens dont l'arme leur a explosé à la figure. Et puis c'est énergivore au possible, aussi.»

La novice resta silencieuse un instant, se demandant si elle devait reposer le blaster où elle l'avait trouvé, ou le garder.
*Bon, il a dit que c'était un bon choix, alors... Du moment que je n'utilise pas le mode automatique.*

«-Hé bien... Merci du conseil, je suppose. »

Le soldat acquiesça avant de se détourner. Alyssa baissa de nouveau les yeux vers le blaster qu'elle tenait toujours à la main. Aucun autre blaster ne lui semblait meilleur que celui-ci, tout en étant maniable pour elle.
*C'est avec cette arme que je me pointerai sur Orvax, c'est décidé!*

***

Alyssa se trouvait maintenant en haut d'une sorte de tour, intégrée à la muraille de la forteresse primitive, un des rares lieux situés en hauteur encore inoccupés. Se hissant au-dehors, elle réussit à se propulser sur le toit d'une poussée de Force. Les bords du toit présentaient un zone plane suffisamment large pour qu'elle puisse s'y asseoir en tailleur. Au moins, personne ne viendrait la gêner ici.

Elle sortit de certaines de ses nombreuses poches les pièces de son futur sabre, qu'elle était revenue chercher dans son casier, une fois qu'elle eut trouvé un holster adapté à son nouveau blaster, qu'elle portait maintenant à la taille. Elle étala les différentes pièces à côté d'elle; maintenant qu'elle avait son cristal, elle pourrait enfin terminer son sabre. Enfin, il ne lui restait que quelques heures avant de rejoindre Arkane, mais c'était bien mieux que rien.

Fermant les yeux, elle plongea dans la même transe que lorsqu'elle avait commencé à construire son sabre. Elle tenta de percevoir ce qui se trouvait autour d'elle; ressentir son environnement à travers la Force était quelque chose de vraiment spécial, ce n'était pas simplement une "seconde vue", chaque objet, chaque être vivant avait un retentissement différent dans la Force, même si, à travers une vue normale, ils auraient été semblables. Étendant sa conscience comme avec des tentacules imaginaires, elle atteignit une assez large zone autour d'elle. Son esprit fut presque tout de suite inondé de "flashs" d'images confuses. De la violence, et beaucoup de morts, Ravageurs comme autochtones. Une seule chose était sûre, cet endroit avait été le théâtre d'une véritable carnage. Elle rétracta ses tentacules de Force, horrifiée, faisant cesser les visions. La forteresse irradiait la mort et la violence, résultats de l'invasion de celle-ci par les Ravageurs.

*La violence a toujours été la voie des Sith, c'est pas comme si c'était une surprise.*
Tentant de calmer sa respiration, elle se recentra sur les pièces de son futur sabre.

Toutes les pièces principales étaient déjà montées, en tout cas pour la partie supérieure du sabre, encore qu'il manquait certaines connexions. Plongeant un peu plus profondément dans sa transe, elle fit léviter les différentes pièces, essayant de se souvenir de ce qu'elle avait pu lire sur la fabrication des sabres. La majorité des Jedi et des Sith n'ajoutaient le cristal qu'une fois le sabre terminé. Elle devait donc s'occuper des autres pièces d'abord. Elle mit de côté les pièces qui constitueraient l'extérieur du sabre, pour ne garder que les composés essentiels.

Même si la Force la guidait, assembler les pièces entre elles de la bonne manière prenait du temps; elle avait fini de placer la chambre d'énergie et le support qui accueilleraient son cristal, les relier à la cellule d'énergie, et de finir les branchements sur la partie supérieure du sabre, lorsqu'elle sortit de sa transe, après avoir vérifié une dernière fois que tout était bien à la bonne place. Techniquement, à part le cristal,toutes les pièces nécessaires pour que le sabre fonctionne étaient là, mais, tant qu'elle n'aurait pas ajouté l'isolant et terminé la couche extérieure du sabre, l'allumer aurait été vraiment risqué pour elle.

Levant les yeux, elle constata que le soleil se couchait, teintant le ciel environnant d'un orange flamboyant. Elle devrait bientôt rejoindre Arkane, elle avait tout juste le temps de revenir rassembler ses affaires, au cas où ils partiraient immédiatement, ce qui était probable. Ramassant les différentes pièces de son sabre, et les rangeant dans les poches d'où elle les avait sorties, elle se releva, et réussit tant bien que mal à rentrer dans la sorte de tour de guet au sommet de laquelle elle s'était installée.

Une fois redescendue, elle s'empressa de rejoindre son casier, où elle prit toutes les affaires qu'elle y avait rangées, et les entassa rapidement dans son sac. Encore heureux, elle put tout caser à peu près correctement. Le tout lui prit seulement quelques minutes, mais lui sembla ridiculement long, d'autant plus que le soleil descendait rapidement vers l'horizon, beaucoup plus rapidement que sur Alderaan, en tout cas. Elle n'avait pas l'intention d'arriver en retard et de se taper la honte devant son partenaire de mission, d'autant que, vu le personnage, il ne manquerait pas de le lui faire remarquer.

Encore heureux, elle ne mit pas longtemps à retrouver le mess, où elle était déjà passée quelques heures plus tôt pour sa pause dej'. En entrant, elle vit que l'endroit était noir de monde; de nombreux soldats prenaient leur dîner, ou bavardaient avec des collègues autour de verres d'un alcool non-identifié. Elle mit un petit moment à repérer Arkane au milieu de tout ce monde, et pourtant, il faisait plutôt tache à côté des militaires. Comme promis, il était déjà accoudé à une table, isolé des soldats présents, et tenait effectivement un verre à la main. S'avançant vers lui, Alyssa s'installa en face de lui, posant son sac de voyage à ses pieds, et se pencha un peu vers lui.


«-Hé bien, tu es plus ponctuel que moi, on dirait. Et c'est là que tu me dis que je peux pas venir pour une raison x ou y... Blague à part, je suis prête à partir! Qu'est-ce qu'on attend?», lui dit-elle avec un grand sourire.
_________________________
Fiche de personnage
Euh... Il vous faut pas une autorisation, pour fouiller dans le dossier des gens?

Casier
D'accord, vous pouvez jeter un oeil, mais pas touche à mes affaires!
Revenir en haut
Arkane Gray
Ordre Sith

En ligne

Inscrit le: 11 Mai 2017
Messages: 318
Niveau: 2
Rang: Acolyte
Autre: Ordre des Inquisitieurs

MessagePosté le: 15/10/2018 19:15:49    Sujet du message: Préparatifs pour Orvax Iv Alyssa/Arkane Répondre en citant

Ayant laissé sa nouvelle équipière pour terminer ses préparatifs, le jeune Sith avait repris sa route dans le camp Ravageur. Première étape, informer la hiérarchie que Alyssa sera affectée à cette mission. Ensuite, récupérer quelques équipements et terminer le tout avec un bon verre en attendant l’heure du départ au mess. Vivement la fin.

L’administration du campement était proche du centre, dans une grande bâtisse indigène qui servait sûrement de lieu de culte, réaménagée pour répondre au besoin d’organisation des nouveaux propriétaires. Le contraste des deux univers était très marqué, les appareils high-tech de l’armée côtoyant des murs et sols en pierre plutôt rustique. Mais cela n’empêchait pas les soldats officiant dans le bâtiment de mener leur tâche à bien. L’efficacité de cette armée leur aurait permis d’être opérationnel même en pleine forêt. En un rien de temps, le camp s’était formé et articulé autour de la discipline.
Le Sith entra donc dans l’administration, sus aux bureaucrates !
Examinant les officiants des lieux, Arkane du reconsidérer son cliché. Les ‘Bureaucrates’ étaient loin des standards actuels, revêtu de leur armure au complet, les officiers administratifs étaient prêt à partir à l’assaut dans la seconde si besoin. Remarque, dans une contrée hostile, c’était logique ...

Il y avait déjà quelques visiteurs à l’intérieur, le Sith décida donc de s’asseoir afin d’attendre son tour. Mais à peine eut-il posé son dérrière sur un siège, qu’il fut hélé par un officier au fond qu’il n’avait pas vu, caché derrière de volumineux générateurs alimentant la structure.
Approchant, Arkane fit le traditionnel salut militaire.

«-Bonjour officier.

-Sith,il retourna le salut.

-Je viens pour mettre à jour mes données de missions.

-Désignation ?

-Celle pour Orvax IV.

-La désignation exacte s’il vous plaît, on ne vous a pas donné de matricule de mission ?

-Heu ... non.»

En fait si. Un intendant lui avait fourni les informations après le conseil pour l’immatriculation de sa mission et donc son numéro, lui expliquant le détail des démarches à suivre pour tout enregistrer. Comble de malchance, lorsque l’intendant lui expliqua clairement les faits et surtout le chiffre requis, Arkane fut attiré par un joli postérieur arrondi passant non loin et fit mine d’avoir comprit pour éviter de passer pour un idiot.
Sauf que maintenant il passait pour un idiot ...
Dans un soupir de lassitude l’officier commença ses recherches.

«[color=invalid-color:pirple]-Votre nom s’il vous plaît.[/color]

-Arkane Gray.

-Ok ... un instant ... Ah ... vous devez encore 15 Cr au barman du mess, merci de régler votre addition rapidement.

-Heu ... vous savez tout ça ?

-Toutes les interactions du camp sont analysées et consignées, nous restons maître de tout ce qui se passe, du simple vol de tube de dentifrice à celui d’ogives. Le seigneur Malraas à besoin d’une armée forte, et cela passe avant tout par l’organisation et l’information.»

Étonnant, Arkane n’essaiera donc plus ‘d’oublier’ de payer ses consommations. Ce qui, sans augmentation, créerait un sacré trou dans son budget.

«-Ah bien, je vous ai enfin trouvé. Donc, vous partez bien pour Orvax Iv, il est consigné ici qu’un pilote, le caporal Kaezh, vous ai attaché ainsi qu’un autre partenaire non identifié. Il est marqué aussi que le caporal Kaezh dispose de toutes les informations relative au déroulement de la mission et qu’il vous briefera lors de votre rencontre. Que souhaitez vous mettre à jour ?

-J’ai trouvé ma partenaire, Alyssa Kraynester, une nouvelle Sith. Et suite à cela, enregistrer le début de la mission, on part dans la soirée.

-Bon, il pianota sur son clavier, tout est consigné, la mission est donc officiellement entamée. Bonne chance Sith.

-Merci.»

Saluant l’officier, Arkane reprit sa route. Nouvelle direction, ses ‘quartiers’ pour y récupérer le matériel nécessaire.
‘Sith’ ... la plus part des soldats aimaient faire cette distinction. Marque de respect ou de dédain, peut être par habitude, on en reviendrait presque à oublier que les Sith soient des personnes normales ... avec des pouvoirs certes. Si les Ravageurs devaient se construire, ce n’était pas aux soldats de changer pour apprécier les Sith, mais bien ces derniers à faire en sorte que leurs troupes les admire. Ces utilisateurs de la Force, de par leurs actions passées, n’étaient pas forcément portés dans tout les coeurs. Les Sith du Nouvel Ordre, en se revendiquant comme tel, devenait détenteur d’un triste héritage. C’était une nouvelle chose que cet Ordre pouvait changer, faire évoluer les consciences des autres et des Sith eux-mêmes.
Jamais Arkane n’aurait pensé que rejoindre cette armée, représentait autant. Conscient depuis le début que l’Ordre lui permettrait de développer ses pouvoirs, tout ce qu’il vit depuis ce jour là, et ce fut rapide, lui permis de changer son regard sur la Galaxie. Ce à quoi il prenait part, relevait d’une nouvelle idéologie, une nouvelle faction émergeait, bâti sur des bases solides autres que la peur pure et dure : le pragmatisme et le bon sens
Au final, Arkane avait comprit une chose : ce à quoi tout les membres du Nouvel Ordre prenaient part, dépassait leur simple condition et existence. Il était nécessaire plus que jamais de comprendre à quelle grandeur ils oeuvraient, car cela pourrait bien changer beaucoup de choses d’ici quelques années ...

Et pour changer, il fallait commencer par oeuvrer ! Il était temps de poursuivre les préparatifs de sa mission, direction ses ‘quartiers’. Les dits-quartiers donc, s’avéraient être de simple lits de camps et un casier fourni à chaque membre du Nouvel Ordre présent sur place, sans distinction. Pour trouver une place où poser tout ça ? Débrouillez vous. Cela pouvait sembler un peu laxiste de ne pas assigner de place attitré aux troupes mais, très peu le savaient, chaque casier et couchette était muni d’un dispositif traçeur. Ainsi les forces d’informations et d’espionnage savaient où se trouvait les ‘quartiers’ de chaque individu, qui souhaitait s’isoler, qui cachait son casier loin de sa couchette, ... ceci permettant de mettre à jour les données psychologiques de certains nouveaux sujets non évalués dans l’Ordre. Et c’est sans le savoir que l’on est le plus naturel. Arkane lui avait donc plaçait ses ‘quartiers’ sur une toiture dominant le village, abrité dans une alcôve pour éviter la pluie et le vent. Quant au casier, il l’avait caché sous des tuiles, juste au cas où. Le Sith prit donc ses crédits, il en aurait sûrement besoin, au moins pour trouver d’autres vêtements si besoin voir des armes. Et en parlant d’arme, il prit donc son fidèle blaster, le sabre-laser serait à utiliser en dernière solution et seulement si aucun témoin n’en réchapperait. Donc, pour compléter la puissance de feu du blaster, Arkane prit sa nouvelle carabine, cachée sous sa couchette, une réquisition de fin de mission octroyé par l’Ordre Sith. Il ne changea pas ses vêtements, certains trafiquants d’esclaves lui ressemblaient, vêtement sombre et visage caché. Le style ‘darki’, n’était pas seulement à la mode chez les Sith.

Bon, tout était prêt, direction la cantina, enfin !

A l’heure où Arkane posa les pieds au mess, il était presque le premier client, pour tout dire le soleil n’était pas encore près de se coucher. Bonne nouvelle il pouvait prendre de l’avance !
Le Sith affectionnait ce genre d’endroit, que ce soit de rester à l’ombre et se divertir en observant les autres, ou en étant bien accompagné pour vider des verres. Il y avait toujours une bonne raison de s’asseoir à une table donc.

Quelques heures passèrent, de même pour les verres, et enfin, la partenaire du Sith passa la porte du mess. Avec son sac à dos sur l’épaule, et son sourire béat, on aurait dit une enfant prête à partir en pyjama partie chez sa copine. Elle mit du temps à trouver son collègue et quand leur regards se croisèrent Arkane leva son verre. La jeune femme arriva promptement et lâcha son sac à ses pieds.

«-Hé bien, tu es plus ponctuel que moi, on dirait. Et c'est là que tu me dis que je peux pas venir pour une raison x ou y... Blague à part, je suis prête à partir! Qu'est-ce qu'on attend?»

Hé bien, elle n’étais pas aussi enthousiaste ce matin.

«-Du calme jeune amie, la route du glorieux n’est point aisée, moult épreuves nous attendent avant de pouvoir féconder la princesse ! Pour commencer, prenons un autre verre !»

Arkane fit signe au barman, qui ayant trouvé une sacré source de revenu, arriva aussitôt.

«-Maître Gray, vous désirez ?

-La même chose, et ce que la donzelle veut, c’est pour moi !

-Comme il vous plaira !»

Le barman prit la commande d’Alyssa et s’en retourna chercher les breuvages.

«-Bon, alors ce que je sais, c’est que l’on va collaborer avec un certain Kaezh, un caporal. Ce sera notre pilote et c’est lui qui va nous brieffer complètement. Pour le reste bah, Orvax Iv, esclaves, gloire, générique, fin. Allez buvons ça et allons à notre navette, je crois que le petit caporal va nous attendre sinon. On dira que c’est ta faute.»

Quelques minutes plus tard, les verres finis, les Sith arrivèrent devant la navette. Un soldat se tenait assis au bord de la porte d’accès. A la vue des deux silhouettes approchant, le caporal se releva au garde à vous.

«-J’ai failli attendre.

-Bon si c’est que failli, c’est cool, sinon c’est la faute à la gamine là, elle avait perdue son doudou.

-Ah ... ?

-Enfin bref, tu connais le brief’ apparemment ?

-Oui, nous partons sur Orvax Iv, vous devez négocier avec les esclavagistes, le moyen de paiement arrivera via un autre groupe, je vous ferai les grands détails sur le chemin, montez !»

La mission débuta enfin, en route pour Orvax !
_________________________

Casier
Forme de combat : forme III ~ Soresu
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 22/10/2018 04:32:19    Sujet du message: Préparatifs pour Orvax Iv Alyssa/Arkane

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Régions Inconnues -> Yashuvhu -> Forteresse Primitive Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com