Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Sections spéciales C.S.I

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Avant le jeu -> Outils de jeu -> Datapads des Camps -> CONFÉDÉRATION DES SYSTÈMES INDÉPENDANTS
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Tericarax
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2010
Messages: 637
Niveau: 5
Rang: Lieutenant / Scientifique
Autre: Ex-responsable Hopital Central de Taris

MessagePosté le: 11/02/2018 00:25:35    Sujet du message: Sections spéciales C.S.I Répondre en citant

Services du Renseignement Séparatiste 





DSP (Directoire de Sécurité Politique)





Le Directoire de Sécurité Politique ou DSP est dirigé par Sharkaran Eldjurath. Le DSP est un organe confédéré redouté au sein de la Confédération car agissant en tant que police politique à bien des égards. Cependant, son travail est loin de se résumer à localiser et supprimer les ennemis qui constitueraient un danger pour la sécurité ou la stabilité de la Confédération. Loin de semer la Terreur pour inspirer une loyauté suprême, le DSP agit avant tout et surtout pour la CSI, non d'instaurer une dictature totalitaire par la crainte de la mort.

Le DSP a plusieurs prérogatives importantes. En premier lieu, il n'agit qu'en terre séparatiste, ses opérations ne concernant jamais le reste de la galaxie – sauf cas très exceptionnel. Le cloisonnement de l'information est le maître mot dans le service. Dans le service, chaque agent est affilié à la Confédération de façon officielle dans l'armée régulière, afin de ne pas pouvoir être identifié comme agent du DSP. Le consulat ainsi que le comité sur le secret des préfets – une sous-branche de l'assemblée préfectorale – peuvent avoir accès au nom des agents ainsi qu'aux opérations ordonnées par le DSP. Par coutume, le directeur général du DSP signe tous ses ordres et documents par la lettre S plutôt que son véritable nom. Les agents, eux, sont désignés par un simple numéro, afin d'éviter tout lien entre leurs initiales et leur affiliation avec le DSP.


Le rôle du directoire étant d'assurer la sécurité intérieure de la Confédération, les tâches qui lui sont confiées sont diverses. Le directoire est segmenté en bureaux, chacun avec des prérogatives définies. Les arrivants sont nommés « Aspirants ». Ils subissent un entraînement psychologique extrêmement rude afin de s'assurer qu'ils ne révèlent aucun secret ou information sensible qu'ils pourraient apprendre plus tard dans leur carrière. Leur profil est évalué tout au long de leur formation. En fonction de ce dernier, les recrues seront orientées dans l'un des bureaux du DSP où elles deviennent des agents. La hiérarchie est reflétée non pas dans un titre, tel que « Lieutenant » ou « Sergent », qui serait trop révélateur pour l'extérieur. À la place, l'agent a des prérogatives qui dépendent entièrement de son appellation : au fil de sa carrière, son nom d'agent évolue et reflète son progrès hiérarchique.


La hiérarchie ainsi que le fonctionnement des noms peut être sommairement résumée comme suit :

Aspirant : Un aspirant est une recrue qui vient d'être engagée dans les services du DSP. Elle ne connaît rien de l'organisation et n'attend qu'à être testée en profondeur. Tout aspirant se voit attribuer un numéro entre 1000 et 9999.

Agent Junior : Un agent fraîchement accepté dans un bureau. Le pseudonyme de l'agent passe entre 100 et 999, ce qui permet de le distinguer bien plus efficacement au sein de son service.

Agent Vétéran : Les agents vétérans sont ceux qui opèrent le plus au sein du DSP. Le pseudonyme de l'agent passe entre 010 et 099.

Agent Senior : Seuls les agents les plus expérimentés et doués peuvent espérer voir leur dénomination entre 000 et 009. Ce sont les dix meilleurs agents du DSP. Une distinction rare, qu'on ne réserve qu'à la crème de la crème !



Les différents bureaux du DSP sont les suivants :

• Bureau de Propagande (BP) :
L'information est cruciale. Cela, le consulat l'a bien compris. L'un des plus vieux bureaux du DSP est sans conteste celui de propagande. Son rôle est simple : à partir des informations qui transitent par le Shadownet – réseau de communication séparatiste – déterminer les tendances au sein de la Confédération et adapter le message confédéré en conséquence. Ce bureau est notamment responsable de toute la lourde propagande autour des anciens leaders confédérés. Il s'assure également que les grandes entreprises séparatistes ne soient pas perçus comme des esclavagistes sans pitié par les systèmes les plus pauvres, mais comme des vecteurs de progrès. Un agent de ce service suit un profil particulier : il doit être spécialiste des cultures d'un système, pour pouvoir déterminer avec précision comment la Confédération doit dialoguer avec lui. Enfin, le BP peut, si besoin est, étouffer une information pour éviter qu'elle se propage. Ceux qui s'engagent dans ce parcours sont souvent des idéalistes, qui sont les premiers à croire en les messages qu'ils diffusent. Ce bureau est également en charge de reconditionner les agents devenus instables, par des programmes de réinsertion et de rééducation au degré de douceur variés...

• Bureau de Surveillance (BS) :
Le bureau de la surveillance est chargé de la collecte d'informations sur tout l'espace séparatiste, par les circuits officiels comme officieux. Il dresse les profils d'intérêt pour les différents services de l'armée confédérée mais également et surtout ceux qui représentent un danger pour la CSI dans son ensemble. Le bureau était jusqu'à il y a peu relativement primitif ; il se basait avant tout sur le bouche-à-oreille et les dénonciations. La catastrophe Sith récente a miraculeusement débloqué des fonds pour renforcer les effectifs et les moyens du bureau de surveillance, dont l'objectif est de former un réseau englobant l'entièreté des systèmes confédérés. Cette tâche absolument titanesque est loin d'être achevée. Un agent de la surveillance est un profil particulier : il doit être quelconque, sans éveiller l'attention, mais également et surtout capable de monter son propre réseau d'informations dans la région où il est mobilisé. Ce profil particulier est celui ardemment recherché par le DSP, pour étendre ses yeux et ses oreilles.


• Bureau de Contre Terrorisme (BCT) :
Cellule nouvellement créée suite aux attentats Sith, son rôle est de prévoir les assauts terroristes menés sur le sol séparatiste. Elle travaille de concert avec la DCRS pour identifier les menaces extérieures à la Confédération pour évaluer leur portée au sein du territoire séparatiste et les éradiquer, que ce soit par la force ou la diplomatie. Le bureau de contre-terrorisme travaille en collaboration avec le commando Surge, qui peut intervenir en territoire séparatiste à la requête du BCT.


• Bureau de Stabilité Alliée (BSA) :
Le BSA est un nom élégant pour le bureau des assassins. Les cibles confédérées dangereuses repérées par le BS voire le BCT sont transmises au BSA, dont le rôle est alors de les rendre inoffensives. Parfois il s'agit d'un simple reconditionnement inoffensif, en confiant les cibles aux mains du BP. Dans d'autres cas, l'agent n'a d'autre choix que de supprimer définitivement la cible et d'en faire disparaître les traces, afin de ne pas en faire une martyr. Ces occurrences étaient courantes du temps de la Grande Guerre ainsi que de la Gouvernance du général Gelmir, mais sont devenues bien plus rarissimes à présent. Les opposants du Consulat sont supprimés quand la situation est telle qu'un procès est inenvisageable.






DCRS (Direction Centrale des Renseignements Séparatistes)



La Direction Centrale des Renseignements Séparatistes est le deuxième organe principal de renseignements séparatistes et est dirigé par Hutch Dickinson. Elle opère principalement à l'extérieur du territoire confédéré. Les agents de la DCRS disposent, tout comme ceux du DSP, d'une couverture dans la Confédération afin de ne pas dévoiler leur identité à de potentiels contre-espions et suit exactement le même code pour les pseudonymes de ses agents. L'effectif organique restreint de la Confédération en comparaison à ses légions droïdes rend la création de profils plus aisée pour le DSP, qui fouille attentivement le passé de chaque agent engagé dans l'armée. Lorsque la DCRS engage un agent, une requête systématique est faite au DSP afin de s'assurer qu'il ne s'agit pas d'un agent double risquant de compromettre une opération ou d'autres agents.

La DCRS est segmentée en secteurs, qui sont regroupés volontairement dans l'appellation floue de « Services du Renseignement », au sein de la deuxième division séparatiste. Le bureau de la propagande s'assure de maintenir l’ambiguïté sur le rôle exact du service, faisant contredire les sources Shadownet qui stipulent que les Services du Renseignement opèrent au sein du territoire confédéré avec celles qui affirment l'inverse. Cette désinformation, orientée à la population et à de potentiels espions adverses, assure la discrétion absolue de la DCRS aussi bien que du DSP.

Les secteurs du DCRS sont comme suit :


Secteur de la contreprolifération (SCP) :

Afin de se maintenir en position favorable, il n'est pas seulement important de se maintenir à la pointe technologique mais aussi de s'assurer que les ennemis de la C.S.I ne profitent pas d'une immense longueur d'avance. Le SCP a pour tâche de surveiller les armes produites dans le reste de la galaxie. Les agents y sont formés pour dépister puis éventuellement saboter les technologies étrangères qui pourraient représenter une menace pour la Confédération. Ils travaillent pour cela énormément par opérations clandestines, afin de ne jamais entacher l'image bienveillante que souhaite se donner le Consulat.


Secteur de l'information en territoire étranger (SITE) :

Pour faciliter le travail du SCP, mais également pour garder un œil attentif sur la galaxie, le SITE se charge de récolter toutes les informations possibles aux quatre coins du monde connu. Cette tâche lourde et d'une difficulté titanesque réclame des moyens colossaux dont la DCRS ne bénéficie que depuis peu. Les agents dormants sont le seul luxe que le SITE a pu jusqu'ici s'offrir de façon raisonnable. À présent, grâce au financement du consulat, le secteur cherche des agents pour étendre sa toile d'information dans tous les lieux où la CSI est encore aveugle.

Secteur d'intervention secrète (SIS) :

La tâche du secteur est aisément résumée : que ce soit pour l'assassinat d'une menace extérieure, un kidnapping, un interrogatoire derrière les lignes adverses, le SIS est le secteur spécialisé de la DCRS. C'est notamment ce secteur qui mène des opérations de guerre non-conventionnelle, pour déstabiliser les régimes qui représentent une menace pour les intérêts confédérés à terme.
_________________________

Casier d'un Kaleesh

Histoire d'un séparatiste

Formation → Corps à Corps
Level 1 → Corps à Corps
Level 2 → Corps à Corps
Level 3 → Corps à Corps
Level 4/5 → Non effectués (coma)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 11/02/2018 00:25:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Tericarax
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2010
Messages: 637
Niveau: 5
Rang: Lieutenant / Scientifique
Autre: Ex-responsable Hopital Central de Taris

MessagePosté le: 12/02/2018 00:03:51    Sujet du message: Re: Sections spéciales C.S.I Répondre en citant

Forces Spéciales 





Commando Surge






Suite aux attentats Sith, le Consulat a réalisé le besoin de troupes capables d'affronter les serviteurs du Côté Obscur sans mobiliser des escouades entières de droïdes et réaliser des blocus de villes complets. C'est dans cet objectif que le commando Surge a été créé : intervention rapide et efficace sont les mots d'ordre de ses membres. Surge se compose de deux sections distinctes : la légion Amber et le CIRS. La légion Amber est un ensemble de droïdes améliorés, basés sur les gardes magna IG-100. Leurs algorithmes sont perfectionnés pour le combat, mais leur apprentissage est également partagé entre les droïdes, les rendant mortels en groupe, contrairement aux IG-100 qui apprennent de façon individuelle. Ils sont constitués d'un duranium purifié, et leurs jambes ainsi que leur poitrail est couvert d'un alliage de phrik qui, s'il ne peut arrêter les coups répétés d'un sabre laser, permettent cependant de stopper un tir chanceux de blaster ou de lame. Ces mortels modèles sont nommés EG : conçus sous la gouvernance de Gelmir, le bon général avait jugé bon de les doter également de sabres lasers à cristal artificiel, que les EG manipulent en lieu et place de bâton électrique. La légion Amber a également vu naître les redoutables droïdes Annihilateurs Scorpenex. Cependant ces derniers sont à la fois extrêmement coûteux et trop dévastateurs pour correspondre aux opérations chirurgicales auxquelles aspire le commando Surge.


Avec les EG vient naturellement le besoin d'offrir des troupes complémentaires, qui peuvent à la fois appuyer les droïdes par un soutien logistique et tactique, mais également pour coordonner les opérations : des spécialistes et des officiers. Pour ce faire, le consulat a réaffecté l'ancien CIRS-6 (Corps d'Intervention et de Recherches Séparatiste) au commando Surge, reformant ses membres en profondeur. La lutte contre les Sensitifs étant particulièrement exigeante, les centres de recherches confédérés ont conçu une armure spécialement adaptée à cette tâche unique : l'armure emblématique du commando Surge. Rétro-propulsée au niveau des bottes pour offrir une mobilité accrue à son porteur, l'armure est axée sur la légèreté et la protection de son porteur : son alliage est étudié pour disperser les tirs énergétiques et protéger des tirs de blaster. Le casque peut plonger son porteur dans un coma artificiel pour le protéger du choc d'une blessure critique – quoi que cette fonction puisse être désactivée manuellement – mais aussi et surtout est apte à protéger l'esprit des tours de Force : grâce à un intérieur doublé d'électrodes, le casque contrôle à chaque instant l'activité cérébrale et peut délivrer une légère décharge si celle-ci est jugée anormale. L'équipement se parfait du fusil blaster EC-01a, étudié spécifiquement par la Confédération pour être une arme modulaire capable d'alterner entre trois modes de fonctionnement : fusil de précision, fusil d'assaut à tirs de plasma et enfin fusil courte à moyenne portée à décharges soniques, pour contrer les armes lasers. La miniaturisation implique cependant une capacité en munitions soniques plus basse.

Les agents du commando Surge sont équipés pour intervenir face aux Sensitifs en priorité, mais leur flexibilité leur permet de faire face à toute menace : tel est l'objectif de cette unité, dont l'intervention se veut fulgurante – et mortelle.

Un postulant au commando Surge doit être paré à subir un entraînement hautement spécialisé dans des conditions où la prise de décision rapide décide du succès ou de l'échec d'une opération entière.




Les mortels EG (gauche) alliés aux spécialistes de l'ancien CIRS-6 (droite) forment le commando Surge.







Iron Troopers






Formé sous la gouvernance de Gelmir, ce commando aspire à former les troupes de choc séparatistes. La sélection des Iron Trooper débute par un entraînement extrêmement rigoureux, qui vise à éliminer un maximum de postulants pour ne conserver que les candidats à la forme physique la plus impeccable. Chaque espèce de la galaxie n'étant pas égale, les épreuves de sélection visent l'endurance, mais aussi la force ou l'agilité, afin de constituer des unités variées. Il n'en demeure pas moins que c'est le critère d'endurance qui prime, les Iron Troopers devant être aptes à opérer en toute condition tout en portant l'armure emblématique du commando, extrêmement rigide mais également lourde. Cette armure, largement inspirée par la technologie mandalorienne, n'est cependant pas en Beskar : il s'agit d'un alliage de duranium à l'exception du casque, dont les pièces latérales sont composées de phrik appauvri. Sous le duranium se trouve une couche de plasto-acier à dispersion énergétique, pour offrir au soldat une protection maximale contre les tirs de blaster. Les ingénieurs séparatistes ont récemment réalisé que l'armure était certes apte à survivre à de nombreux chocs et concussions, mais que ce n'était parfois pas le cas du soldat à l'intérieur. Ce « soucis technique » n'a pas encore été résolu à ce jour.

Cette armure est le signe distinctif du commando ; par opposition à l'unité Surge, dont l'équipement quoi que flexible est étudié pour combattre les Sensitifs, le commando Iron Trooper est bien plus souple sur l'armement de ses membres, car ces derniers sont avant tout déployés pour les opérations de guerre voire guérilla. Parfois même les Iron Troopers sont mobilisés comme briseurs de siège, sitôt qu'une faille est détectée dans le bastion adverse : le rôle de l'unité est alors d'entrer et de massacrer tout sur son passage, pour libérer la voie au gros des troupes.

Un moral d'acier et une condition physique impeccable sont nécessaires pour entrer dans ce commando, dont la sélection rigoureuse explique son peu de membres. Fort de son armée droïde colossale, la Confédération peut s'offrir le luxe d'une sélection extrêmement rigide : des postulants vivants elle ne veut que les meilleurs, car ce seront eux qui feront la différence sur le champ de bataille.


L'armure emblématique de l'unité Iron Troopers

_________________________

Casier d'un Kaleesh

Histoire d'un séparatiste

Formation → Corps à Corps
Level 1 → Corps à Corps
Level 2 → Corps à Corps
Level 3 → Corps à Corps
Level 4/5 → Non effectués (coma)
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 22/07/2018 17:32:55    Sujet du message: Sections spéciales C.S.I

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Avant le jeu -> Outils de jeu -> Datapads des Camps -> CONFÉDÉRATION DES SYSTÈMES INDÉPENDANTS Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com