Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Tombeaux Sith, Freedon Nadd

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Système de Japrael -> Dxun (lune) -> Tombeaux Sith
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 501
Niveau: 3
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 07/02/2018 16:26:08    Sujet du message: Tombeaux Sith, Freedon Nadd Répondre en citant



Il y a environ 4000 ans, avant la Bataille de la Forge Stellaire...



La Reine Amanoa regardait une dizaine d'hommes transporter un imposant sarcophage devant elle. Ici, au milieu de la jungle de Dxun, la sage dirigeante d'Ondéron, au visage emblématique profondément ridé, avait fait bâtir un tombeau bien particulier. Celui-ci était majestueux, et entièrement conçu pour entraver les ambitions des aventuriers les plus curieux. Personne, jamais, ne devait s'emparer des secrets obscurs cachés au cœur de ces vestiges. Le peuple d'Ondéron en avait déjà fait les frais, plus d'une fois. En ce jour, la Reine Amanoa mettait un terme à ce passé douloureux, déchiré entre la culture Mandalorienne et l'Ordre Sith. Bien sûr, la gouvernante gardait tout de même une relique dans ses coffres, imprégnée du pouvoir noir, au Palais Royal d'Iziz. Cet artefact serait une ultime roue de secours, à utiliser seulement en cas d'extrême nécessité. Il s'agissait concrètement d'un collier à l'aura sombre, envoûtante mais totalement maléfique. L'objet serait transmis aux générations futures des protecteurs de Japrael, dans l'espoir paradoxal qu'ils n'aient pas à s'en servir.

Le sarcophage fût enfin déposé dans une salle, aux tréfonds du tombeau, accompagné d'autres reliques étranges. La Reine pensait, à l'époque, que toutes ces précautions seraient suffisantes. Malheureusement, elle se trompait lourdement. Sans le savoir, elle venait même d'enclencher le premier levier d'un drame prochain. 4000 années plus tard, un appel dans la Force allait être acté, par des partisans puissants du côté obscur, réveillant ainsi le mal enfermé dans ce tombeau maudit. La future Reine Amanoa, infortunée, allait hériter des erreurs de ses ancêtres, et cela de la pire des façons.


_____________________________________

Aujourd'hui...


Canderous Jorg en avait terminé avec le briefing des escouades déployées à la Résidence Jeaix. A présent, il tourna les talons vers un de ses frères Demeci, qui l'interpellait à quelques mètres. Sur le chemin, l'ancien équipier de Hank Demeci constata que la salle s'était vidée, peu à peu. Une bonne centaine de guerriers et de guerrières venaient de quitter cette Motherbase improvisée, afin de rejoindre les diverses zones de guerre. De nombreux Demeci étaient partis, accompagnant d'autres clans dans leurs missions périlleuses. Canderous le savait pertinemment : certains de ses protégés ne reviendraient pas.

En endossant cette lourde responsabilité, imaginant déjà les larmes des familles des Mando'ade qui allaient périr ici, le Maître-Chasseur arriva face à son vod agité. Ce dernier lui expliqua qu'il avait déniché un volontaire, décidé à explorer la région des Tombeaux Sith en digne commando-éclaireur. Canderous fût quelque peu surpris, il s'attendait en fait à devoir effectuer cette opération seul, avec l'aide de Storm, son bah'lir dressé pour la chasse. Un sourire s'afficha sur le visage blessé de l'expert-traqueur, destiné au jeune Wyrim. Canderous lui dit alors :

"Toi, t'es un evaar'la qui se mouille! On va faire une belle équipe, pour sûr, mais va falloir être très prudents, là-bas... Mon nom est Jorg, Canderous Jorg."

Soudain, une femme sans armure, gracieuse et somptueuse, couverture d'une élégante bure blanche en coton, fit irruption dans la salle. Entourée par trois bah'lirs à la fourrure orangée, elle s'approcha tranquillement de Canderous et Wyrim, saluant au passage ceux qu'elle croisait d'un mouvement de tête.

"Tiens, Ramercia, j'allais justement t'appeler."

La dompteuse, d'une cinquantaine d'années passée, délivra un fin sourire à son fidèle ami d'enfance. Sa réponse ne se fit pas attendre, la voix douce de Ramercia Demeci s'élevant dans la pièce :

"Storm est prêt, fais attention à lui Canderous, s'il te plaît.

- Il sait se débrouiller, t'en fais pas."

Le bah'lir baptisé Storm se rangea aux côtés du Maître-Chasseur, dévisageant Wyrim silencieusement. Ces créatures félines étaient d'une impressionnante intelligence, la mère des triplés Demeci avait d'ailleurs donné toute sa vie à leur étude, et leur dressage. Les bah'lirs étant de plus en plus rares, même sur Naboo, qui était un des mondes connus pour en abriter, Ramercia avait fait en sorte d'en dénicher plusieurs spécimens de sexes opposés, créant un petit élevage au QG de son clan sur Tatooine. Le processus d'accouplement étant long et subtil chez ces nobles bêtes, Ramercia n'avait obtenu que deux portées de trois nouveaux-nés depuis le début de sa carrière, soit il y a maintenant plus de trente ans. Symboles du clan Demeci, les bah'lirs n'étaient donc utilisés qu'en cas de réel besoin.

Storm, l'un des derniers-nés de l'élevage sur Tatooine, accompagnait Canderous durant ses chasses depuis quelques années à présent. Ses parents étaient, quant à eux, constamment auprès de leur dresseuse, formant un duo de garde-du-corps intimidant. Le frère et la sœur de Storm, également dressés par la Buir'alor Demeci, étaient déployés autour de la cache Mandalorienne à l'heure actuelle, aidant les sentinelles dans leurs tours de garde. Le sens de la famille étant très poussé chez ces animaux, il valait mieux ne pas trop les séparer, car les bah'lirs contrariés pouvaient se montrer bien moins dociles, notamment.

"Allez-y, maintenant, je me charge de tenir cet endroit et de coordonner les diverses missions. Bon courage, vode."

La sublime mère de Blad Demeci se dirigea, à la fin de sa phrase, du côté du système de communication remis en état. Elle allait devoir superviser toutes les opérations depuis ce point, à l'aide de quelques frères adeptes du commandement. La journée promettait d'être longue... Canderous reporta son attention sur Wyrim, son nouveau coéquipier. Sans plus sourire, le vétéran fit signe au prometteur Mandalorien de le suivre à l'extérieur. Une fois dehors, Storm, le Maître-Chasseur et le fils Oshindara montèrent dans un petit vaisseau, dans lequel un pilote se tenait déjà prêt. Sur le trajet, Canderous expliqua sobrement quelques détails à son acolyte :

"Comme je le disais tout à l'heure : l'activité thermique des tombeaux soulève plusieurs questions. Toutefois, il y en a un en particulier qui est très actif : le Tombeau de Freedon Nadd. Ce nom te dit probablement rien, l'inverse serait même étonnant. Saches simplement qu'on parle d'un Seigneur Sith, qui a dirigé le Système Japrael il y a plus de 4000 ans. Quelque chose se passe là-bas, et on va découvrir quoi."

L'homme à l'armure partiellement dorée activa son récepteur holographique à son poignet, pour faire apparaître une carte de la zone d'opération entre Wyrim et lui.


Aucune donnée supplémentaire disponible.


"On va se poser à distance des vestiges Sith, au Sud-Ouest d'un Avant-Poste Hunter-Gen. Notre premier objectif sera d'atteindre discrètement ce point stratégique, situé en hauteur, qui nous permettra d'avoir une meilleure vue sur ce qui nous attend. Peut-être qu'il y a aura des garde-forestiers encore sur place, on verra bien sûr, mais n'espérons pas trop..."

Le pilote fit un signe de la main, depuis son poste, aux deux Mandaloriens. Le petit vaisseau était stabilisé quelques mètres au-dessus d'une clairière dégagée. Canderous se leva de la banquette sur laquelle il était assis, puis activa l'ouverture de la rampe de sortie, en appuyant sur un bouton d'urgence contre la paroi métallique de l'engin.

"Aller, j'espère que t'es prêt vod, en piste!"

Le Maître-Chasseur sauta de la rampe inclinée vers le sol, suivi de près par Storm, son fidèle bah'lir. Lorsque Wyrim eu rejoint ses équipiers du jour, dans les fourrées, Canderous montra du doigt la direction à suivre. Pour des raisons évidentes de sécurité, le Maître-Chasseur portait sur lui une balise de secours, il l'activerai en cas de gros ennuis. Ainsi, même si les éclaireurs venaient à échouer dans leur mission, leur chemin parcouru serait tracé et visible pour la Motherbase. Silencieusement donc, le trio nouvellement constitué commença sa longue marche furtive dans la jungle, croisant les doigts pour ne rien rencontrer avant d'avoir repéré visuellement l'avant-poste ciblé.

"Bordel de m..."

Canderous plongea au sol brusquement, en espérant que son jeune acolyte ai fait de même rapidement. Un zakkeg impressionnant faisait sa sieste à quelques mètres de là, derrière plusieurs arbres aux lianes pendantes. La masse du monstre gonflait et dégonflait, au rythme de sa respiration bruyante. Storm, lui, commençait à retrousser ses babines, conscient lui aussi du danger potentiel d'un tel animal sauvage. Pas de chance pour les commandos, ils allaient devoir contourner ce monstre endormi, au risque de tomber sur autre chose. Mais qu'allait faire Wyrim exactement face à cette situation? Il pouvait tout aussi bien tenter de prendre par surprise la créature, elle n'était clairement pas en position de force. Canderous se mit, de son côté, à ramper doucement vers des bosquets plus éloignés, en direction de l'Est. Le bah'lir du guerrier se contenta d'imiter son propriétaire sans faire de vague. Apparemment, Wyrim avait l'opportunité de tracer sa propre route dès maintenant, mais il valait peut-être mieux suivre le chef expérimenté du commando, pour le moment...

[HRP : ordre de post déterminé ; Blad, Wyrim. Merci de me contacter par MP si vous souhaitez rejoindre cette mission (free-rp), sans être passé au préalable par le rassemblement à la Cache Mandalorienne (Motherbase). Wyrim : te voilà face à un premier choix, tu l'auras compris. Attaquer le zakkeg adulte (non localisé sur la map) est donc une possibilité, mais il faudra être sûr de ton coup, car je serai impitoyable. Sinon, tu peux très bien débuter l'opération en restant sage et en suivant l'exemple du Maître-Chasseur qui t'accompagne. Dans ce cas, libre à toi de développer la suite de l'exploration jusqu'à l'Avant-Poste Hunter-Gen (termines ton tour au moment où ton équipe se retrouve devant le monte-charge d'accès, pas plus loin, merci). Have fun!]
_________________________
Formation : Close Combat
Niveaux 1 & 2 : Close Combat
Niveau 3 : Tireur d'élite
Casier T3544
Origines de l’Éternel
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 07/02/2018 16:26:08    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Wyrim Oshindara
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2017
Messages: 23
Niveau: 0
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 08/02/2018 14:04:22    Sujet du message: Tombeaux Sith, Freedon Nadd Répondre en citant

Le tombeau des Sith

Wyrim avait aperçu le Zakkeg en même temps que Canderous, et cela grâce à son bah'lir, qui au moment où il a senti son ennemi, s’est complètement regroupé sur lui-même pour être prêt à fondre sur cette menace éventuelle qui se trouvait juste en face de lui. Le jeune Mando était très impressionné par la complicité que partageait le maître chasseur avec le félin, car bien que sur le point de se jeter sur sa proie, le bah'lir restait attentif à chaque fait et gestes du chasseur aguerri.
Son maître se jeta littéralement au sol à la vue du Zakkeg, atterrissant littéralement dans un mélange de terre, d’eau croupie, de vase. Wyrim avait eu une réaction similaire, en ce jetant face contre terre, sans quitter des yeux cet énorme bête, attentif à sa respiration, pour être certain qu’il était toujours en train de dormir, qu’il n’a ni entendu ni senti le petit groupe qui venait de débarquer. Ils ont eu énormément de chance que le prédateur ne se soit pas réveillé, car cela aurait été tout autrement si l'animal c'était animé. Ils n’avaient pas besoin de se faire remarquer, dans cette mission leur atout principal repose sur la discrétion la plus totale alors ils devraient tout mettre en œuvre pour ne pas se retrouver confronté à des situations qui les mettraient en danger en les exposant, et qui risquerait de révéler leurs positions.

L’evaar'la jeta un œil en direction de Canderous, et ne peut s’empêcher de sourire sous son casque en découvrant le Demeci couvert de boue, situation plutôt ironique d’assister à ce genre de spectacle. Mais cette situation donnait une idée au jeune vod, cette boue serait utile, et cela pour deux raisons. La première, c’est que l’odeur de cette mixture nauséabonde masquerait leurs odeurs corporelles, trop facilement reconnaissable dans un milieu de végétation comme celui ou ils évoluaient, et la seconde permettait de masquer cette armure dorée, repérable aussi facilement qu’un feu au beau milieu de la nuit. Maintenant que les deux éclaireurs avaient mis quelques distances entre le Zakkeg et eux, le jeune éclaireur rejoint le combattant expert pour lui chuchoter quelques mots.

«- Maître-chasseur Jorg, vous avez eu une excellente idée de vous couvrir de boue pour masquer les odeurs corporelles ainsi que la couleur de votre beskar'gam. Permettez-moi de vous suggérer d’ajouter quelques branchages pour nous dissimuler plus facilement dans cette forêt, nous disposeront de ce fait d’un camouflage naturel ».

Le fils Oshindara profita de faire la même chose que son aîné, afin de recourir à une tenue de camouflage naturelle. Une fois terminé, il examina de nouveau la carte du secteur, envisagent les différents scénarios, et essayant de choisir le plus adapté. Il tenait aussi à mémoriser au maximum cette carte, il ne pourrait pas toujours l’examiner aussi facilement qu’en ce moment.
Wyrim fut interrompu dans ces pensées par Canderous.

« – Alors gamin, comment est ce que tu prévois de t’y prendre ? Raconte-moi un peu pourquoi tu t'attardes sur cette carte !
– J’ai bien une idée ''alor'', de remonter par une ellipse pour profiter de tirer plein nord sur l’avant-poste de la Hunter-Gen et ainsi rester sous le vent le maximum de temps possible !

L’éclaireur en herbe souffrait d’une progression difficile et lente au beau milieu de cette jungle épaisse, remplie de prédateur plus dangereux les uns que les autres. Cela demandait au jeune Mando beaucoup de concentration, et avec le temps, il avait appris à lire le corps du bah'lir, lorsqu’il hérissait tout à coup les poils sur son dos indiquait un prédateur non loin, et le chasseur de primes changeait de direction, mettant de la distance entre eux afin d’éviter des affrontements inutiles. Malgré l’aide que Storm apportait inconsciemment, Oshindara devait faire attention à progresser silencieusement, et avec cette épaisse végétation, les choses étaient assez complexe. Le sol était jonché d’écorces, de végétaux et de morceau de bois en décomposition, une odeur de moisissure et d’humus était constamment présente, et se mariait bien avec les odeurs de vase sur les beskar'gam des deux guerriers. L’air environnant est lourd à respirer en raison de l’humidité qui règne dans cette forêt, et sous son armure le jeune Mando à chaud. Leur progression est aussi ralentie par ces larges arbres qu’ils doivent contourner, montant à des hauteurs vertigineuses, la base de leurs troncs sont d’une largeur impressionnante. Cette végétation était non seulement pénible à traverser mais rendait aussi toute visibilité réduite au strict minimum. La hauteur de ces arbres filtrait la luminosité un maximum, et rendait le coin peu limité, et ces larges troncs rendent impossible de deviner ce qui ce trouvait derrière le prochain arbre devant soi.

Faisant un point géographique sur la carte, Wyrim se rendit compte que leur progression avait été bonne, le petit groupe était à portée de l'avant-poste de la Hunter-Gen. Il en avait entendu parler de ce corps d’armée, qui évolua en milice protectrice, mais Wyrim ne savait pas du tout à quoi s’attendre dans cet avant-poste. Il avait semblé que le maître chasseur espérait trouver des gardes forestiers, mais pourquoi semblait-il se réjouir de trouver ces hommes. Ce ne sont ni plus ni moins que de simple garde faune, pas de quoi s’extasier, et vu l’agressivité de la faune locale, il y avait peu de chance pour retrouver des personnes vivantes dans ces environs à moins que ce camp d’observation soit plus fortifié qu’un simple avant poste, mais ici sur Dxun tout peut être possible. Wyrim pensait à son objectif final, et un mauvais pressentiment le pourchassait, pourquoi est ce qu’il avait l’impression que dans le tombeau se trouvait un danger bien plus grand que la faune agressive de cette planète. Une chose le dérangeait fortement, et il savait que pour cette mission il lui faudrait vraiment redoubler de précaution, il valait mieux être trop prudent que de se retrouver mort d’avoir négligé le moindre détail.

Tout à coup, au contour d’un immense arbre jonché de liane, le jeune Mando aperçut à quelques mètres l’avant-poste en question, Il profita de ce coucher et de prendre quelques minutes pour observer son environnement, Le maître chasseur vînt prendre position à ses côtés, Wyrim lui chuchota alors :

« -Maître chasseur, comment voulez-vous agir maintenant ? »

_________________________



Revenir en haut
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 501
Niveau: 3
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 11/02/2018 18:37:51    Sujet du message: Tombeaux Sith, Freedon Nadd Répondre en citant

La progression rampante des Mandaloriens était lente mais sûre. Fort heureusement, le jeune Wyrim avait choisi de suivre l'exemple de son aîné en armure dorée. Se jeter de front sur un zakkeg, même endormi, relevait quasiment du suicide. La puissance d'un tel animal était redoutable, et sa carapace, à l'épreuve de bien des dommages, le protégeait de la meilleure façon qui soit. Compte tenu de son équipement et de son expérience, le chasseur Oshindara n'avait aucune chance contre un animal sauvage pareil. Canderous fût surpris de voir son acolyte venir le féliciter de sa réactivité récente. Le Maître-Chasseur s'était même demandé si l'homme sans clan ne se fichait pas lui, l'espace d'une seconde.

Le brave éclaireur en armure foncée ajouta des branchages et des feuilles à son camouflage de fortune, saluant l'ingéniosité du Demeci. Le vétéran regarda alors Storm, comme pour lui demander ce qu'il pensait de ce gars un peu bavard à son goût. Le bah'lir frotta sa tête sur la main de son maître, démontrant qu'il se sentait assez bien en compagnie du garçon. Contrairement à bon nombre d'autres animaux de la galaxie, ceux-là étaient très intelligents, et leur capacité à transmettre des émotions pouvait être étonnante, voir touchante. Le félin de plus de deux mètres de long se montrait donc positif envers ce nouveau compagnon de bonne volonté.

"Alors gamin, comment est ce que tu prévois de t’y prendre? Raconte-moi un peu pourquoi tu t'attardes sur cette carte!"

Le danger semblait être suffisamment éloigné pour échanger quelques mots. En effet, le bras droit de Blad Demeci venait de surprendre Wyrim, qui reprenait tout juste l'étude de la carte des lieux. Le chasseur de primes avait peut-être une idée ou des questions, il valait mieux les sortir de sa tête de suite, histoire qu'elles ne l'encombrent pas lors de situations plus critiques. Canderous écouta l'idée de son partenaire, accroupi dans les fourrées face à lui. Clairement, Wyrim avait décelé le meilleur chemin à prendre dans la jungle jusqu'à l'avant-poste. A vrai dire, il s'agissait exactement de la même route qu'avait choisi Canderous pour cette escouade d'éclaireurs. Ce dernier esquissa un sourire en coin, révélant quelques dents en plomb brillantes.

"Eh ben! Au moins on est d'accord sur le chemin à prendre, bien vu petit. Aller, on reprend car l'avant-poste n'est pas encore acquis."

La trinité singulière reprit son chemin difficile, alternant entre rampement et marche quasi-accroupie. Les sens affûtés de Storm permettaient de détecter facilement la présence d'autres créatures, offrant aux Mando'ade un radar vivant inestimable. Wyrim semblait comprendre rapidement les signaux de l'animal à la fourrure orangée, le potentiel d'adaptation de ce jeune guerrier ne faisait aucun doute pour l’œil expérimenté de Canderous. S'ils revenaient vivants de cette mission, sans doute auraient-ils une conversation importante quant à l'avenir du fils Oshindara.

Après une traversée précautionneuse et plutôt habile, une petite clairière se présenta aux éclaireurs. En fait, l'espace vert avait été aménagé par des êtres intelligents, dans le but de dégager la voie à d'éventuels promeneurs. Une plaque de la Hunter-Gen était facilement visible sur le tronc d'un arbre, spécifiant la dangerosité des lieux et la présence d'un poste de gardes-forestiers. Pas de doute : l'avant-poste n'était plus qu'à quelques pas. D'ailleurs, un monte-charge rustique n'attendait plus que les trois compagnons pour les mener à leur premier objectif.

"Ok, on monte là-dedans evaar'la. Et prépare une arme, au cas où quelque chose de dangereux nous attende là-haut..."

Canderous anticipait le pire, comme toujours. Les agents de la Hunter-Gen étaient souvent de bons chasseurs, mais ils n'étaient pas spécialement faits pour gérer des crises comme celle que connaissait le système Japrael ces jours. Il y avait peu de chances de trouver des survivants, n'importe quel esprit rationnel s'en rendrait compte de toutes façons. Le Maître-Chasseur Jorg activa le levier de l’ascenseur, une fois son équipe réunie à son bord. L'ascension démarra en conséquence, dans un crissement de bois et de métal quelque peu bruyant. Le vétéran se pinça la lèvre inférieure avec ses dents, espérant ne pas attirer trop de prédateurs avec un tel boucan.

Au bout d'une bonne minute de montée, le monte-charge révéla l'avant-poste Hunter-Gen aux aventuriers. Il s'agissait plus d'une grande cabane perchée en haut des arbres que d'une cachette militaire. Toutefois, d'ici, la vue sur la vallée des Tombeaux Sith était époustouflante. L'escouade descendit enfin de l'ascenseur, vivement, armes au poing. Le bah'lir Demeci commença directement à s'agiter, dévoilant la présence d'un danger tout proche. Canderous fit signe à Wyrim de rester le plus silencieux possible et mena l'avancée dans le petit complexe rustique mais solide.

Là, sur le balcon de surveillance, un homme gisait au sol, éventré. Sa tête n'avait plus rien d'humain non plus, dévorée partiellement par quelque chose de potentiellement très puissant, et affamé. Le blaster de l'agent Hunter-Gen était tombé un peu plus loin, là où les traces de sang désignaient le lieu initial du crime.

"Merde..."

Souffla Canderous, pour lui-même. Les mouches et les fourmis tropicales commençaient à grignoter le cadavre du pauvre homme, délivrant un spectacle tout à fait dégoûtant aux éclaireurs. Le vétéran s'approcha du corps, tâtonnant les poches de la veste de la victime défigurée. Il en sortit rapidement une paire de jumelles et un pistolet à fusée de détresse.

"On dirait qu'il n'a pas eu l'temps d's'en servir. Pauvre vod..."

Soudain, une ombre se dessina dans le dos du guerrier Demeci, un drap noir effrayant, immatériel, à la silhouette humanoïde. En quelques secondes, la chose obscure se précisa, révélant une parure d'un autre âge. L'entité disposait même d'un visage d'homme, carré, orné d'une couronne majestueuse et agressive. La noirceur du spectre explosa dans un silence insoupçonné, révélant alors une aura flamboyante, visuelle et éblouissante. L'entité maléfique fit un signe de main en direction de Canderous, le projetant par surprise contre la rambarde du balcon sans le toucher, la tête la première. La force inouïe et immatérielle de l'agression fit couiner de crainte Storm, qui se rapprocha de Wyrim comme un enfant se réfugie dans les jupons de sa mère. Canderous, lui, semblait littéralement assommé par le choc.



"Qui... Êtes-vous!?"

Gronda la silhouette enflammée, qui venait à l'instant de se tourner vers le deuxième Mandalorien de l'expédition. Le spectre de Force s'approcha de quelques centimètres, flottant dans les airs, les bras le long du corps et les yeux scintillants. L'homme venu du passé esquissa un sourire, reprenant la "conversation" avec moins d'animosité cette fois :

"Oh... Je vois... Tu es donc un dresseur de bêtes, toi aussi. Ce bah'lir est absolument magnifique, il tient vraiment à toi, on dirait."

Le spectre leva le bras en direction de Storm, conservant son sourire dément et effroyable, puis il souleva l'animal du sol par sa simple volonté. Le grand félin se fit ainsi balader dans les airs comme un chaton, doucement, jusqu'à ce qu'il parvienne à hauteur du fantôme enflammé. Celui-ci caressa d'abord le pelage de la bête, quelques secondes, de ses doigts crochus. Enfin, il la reposa au sol, juste à ses pieds. Storm paraissait endormi désormais, comme si le manipulateur de la Force l'avait apaisé à son contact.

"Tu devrais partir d'ici, aventurier. Rebrousse chemin, dis aux autres de ne plus jamais revenir sur mon territoire... Comme garantie, je garde tes amis avec moi. Vas, maintenant, je compte jusqu'à trois : un... Deux..."

Le compte à rebours était rapide et soudain, mais Wyrim avait bel et bien encore le choix. Il devait tenter quelque chose s'il espérait sauver Storm et Canderous... Attaquer cette entité inconnue réglerait peut-être le problème, du moins temporairement. Néanmoins, fuir et essayer d'atteindre le tombeau au loin pouvait aussi apporter de nouvelles solutions au chasseur de primes, moins frontales et risquées pour lui-même qui plus est.

[HRP : si tu attaques le fantôme de Freedon Nadd, le drexl qui a tué le garde-forestier prend sa place, révélant que le spectre n'était qu'une "illusion". Tu devras donc affronter la créature en duel, étant donné que tes compagnons sont incapables de t'aider pour l'instant (si tu survis assez longtemps, Canderous et Storm pourraient se réveiller à temps pour te porter secours). Tu peux aussi décider de redescendre grâce au monte-charge (cédant donc aux menaces du spectre), reprenant alors l'expédition seul (tu pourrais en profiter pour faire état de la situation à la Motherbase, Ramercia risque de ne pas être contente cependant). Dans ce second cas, un de tes deux compagnons risque de se faire dévorer par le drexl, en toute logique.]
_________________________
Formation : Close Combat
Niveaux 1 & 2 : Close Combat
Niveau 3 : Tireur d'élite
Casier T3544
Origines de l’Éternel
Revenir en haut
Wyrim Oshindara
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2017
Messages: 23
Niveau: 0
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 02/03/2018 12:29:26    Sujet du message: Tombeaux Sith, Freedon Nadd Répondre en citant

Le compte à rebours était rapide et soudain, mais Wyrim avait bel et bien le choix. Il devait tenter quelque chose s’il espérait sauver Storm et Candérous.
Attaquer cette entité inconnue réglerait peut-être le problème, du moins temporairement. Néanmoins, fuir et essayer d’atteindre le tombeau des sith au loin pouvait aussi apporter de nouvelles solutions au chasseur de primes, moins frontale et risquées qui plus est.

Quelque chose perturbait le jeune Mandalorien, comment un spectre pouvait-il revendiquer un territoire, imposer de ne jamais y remettre les pieds, garder ses compagnons en otage. C’est une réaction incohérente pour un utilisateur de la Force comme il semblait être le cas. Cette réaction lui paraissait plutôt animale, tel une bête qui protège son territoire.

Cet ultimatum ne plaisait vraiment pas à Wyrim, il lui fallait réfléchir vite, trouver la bonne solution, engager la bonne stratégie. Il devait gagner quelques précieuses secondes, éloigner cet ennemi du maître chasseur évanoui proche de son fidèle compagnon Storm. Trouver un moyen de les sauver les deux.

-D’accord, je vais vous laisser, j’ai compris le message.
Je ne tiens pas à ajouter mon cadavre à toutes ces victimes !


En prononçant ces mots, le jeune chasseur de primes semblait percevoir comme un frémissement dans la vision du spectre face à lui, telle une projection holographique qui manque d’énergie. Le spectre semblait maintenant complètement attentif au Mandalorien qui se trouvait maintenant proche du monte-charge. Le spectre le surveillait toujours, avec assiduité, et Wyrim pouvait se concentrer sur les détails de son environnement, pour enregistrer le maximum d’information sur ce qu’il voyait, car pour la suite de son plan, il lui faudrait agir principalement en se fiant à sa mémoire.
Son adversaire le suivait de près, et à l’approche du monte-charge, le spectre, du moins son image, semblait de moins en moins stable, de plus en plus de vacillement dans l’image se faisait sentir, et cela rassurait un peu le chasseur de prime, qui n’avait vraiment aucune idée de comment s’en prendre à une entité immatérielle.
Le spectre s’exprima à cet instant.

-Vous avez fait le bon choix dresseur, quittez mon territoire, restez en vie et ne revenez jamais !

Le chasseur en herbe ce trouvait maintenant sur l’ascenseur, observé par l’entité spectrale. Il semblait impatient de le voir disparaître, et tourna les talons à l’instant même ou le jeune Mandalorien activait le levier de fonctionnement. Cette réaction fut du pain béni, lui permettant de se jeter sur sa droite derrière une pile de caisses rouillées. Dégainant son blaster, l’apprenti éclaireur pris une profonde inspiration. Il souhaitait avoir les idées claires avant de s’attaquer à son adversaire. Il était prêt, le monte charge continuait sa litanie, son cri de désespoir que lui arrachait la descente de la plateforme. Lors d’un dernier regard, avant de s’engager, Oshindara remarqua que son ennemi se rapprochait de ses précédentes victimes. Maintenant il est temps d’agir, une dizaine de mètres les séparaient qui lui donnait l’avantage de ne pas être au corps à corps, et permettre de l’arroser de tir.
A la sortie de son abri, le Mandalorien ajusta quelques tir de blaster en direction de son ennemi, Le premier fit mouche sur son épaule, le second le manqua alors que le troisième l’atteint, alors que son adversaire se retournait pour faire face au Mandalorien. Ce dernier tir fini sa course en plein dans son œil. Le cri produit est terrifiant, un mélange entre rage et douleur. Ce tir chanceux arrache la véritable identité de son ennemi, un véritable Drexl lui fait face maintenant, fou furieux de s’être fait crever son œil. Le chasseur de primes savait maintenant à qui il avait à faire, et pouvait pleinement prendre conscience du danger en face de lui. Il en retient deux choses, absolument rester mobile, hors de portée des crocs et griffes acérées et mortelles.
Deuxième point important, ses ailes qui lui donnent l’avantage pour couvrir la distance qui les séparent. Maintenant, Wyrim pouvait visiblement engager le combat, il possède suffisamment d’informations.
Wyrim dégaine sa hache afin de pouvoir palier à tout rapprochement de la bête. Ses anciens compagnons n’avaient pour l’heure plus aucun soucis à se faire, tout danger était temporairement écarté, le grand prédateur ayant pour seule obsession le chasseur de primes, Wyrim peut lire dans l’œil de son ennemi ses envies de meurtre envers lui. Cet intrus qui l’empêche de se restaurer, qui ose l’affronter.
La hauteur sous plafond ne permet pas au Drexl de voler, une chance pour le Mandalorien, mais il ne peut pas prendre de pose, et reste le plus mobile possible. Wyrim arrive à garder quelques distances avec le puissant volatile, mais la créature perd patience, enrage. Cette course poursuite sur la plateforme de la Hunter-Gen permet à Wyrim de repérer quelques jerricans dans un coin à l’opposé du balcon, font germer une idée dans la tête du Mandalorien.
Régulièrement le jeune éclaireur lâche quelques traits de blaster, qui ont pour seul et unique effet d’irriter encore plus son opposant. Exactement ce que veut le chasseur de primes, maintenant que les choses faciles sont faites, reste à mettre en œuvre la suite, un plus complexe, et risquée.
Wyrim envisage de se laisser charger par le volatile, esquivant à la dernière seconde pour le laisser atterrir dans les jerricans. Une fois esquivé, il reste à ajuster un tir précis pour faire exploser ces bidons portant une indication de chargement inflammable.
La bête totalement furieuse et concentrée sur sa cible, charge dès que le Mandalorien ralentit l’allure. C’est le moment de mettre en application son plan. Le chasseur de primes essaye à plusieurs reprises de tester les réactions de son ennemi. À chaque petit temps de pause, le Drexl réagit à la seconde, saute sur sa proie pour tenter de l’assommer d’un coup de tête, mais son insaisissable proie lui échappe chaque fois. Ce plan risqué ne laisse aucune place à l’erreur, il faut rester concentré et être précis.

Le fils Oshindara est prêt, il se trouve juste devant ces jerricans, lorsque le Drexl le surpris par un immense saut en portant un violent coup de queue en plein torse du Mandalorien. Le chasseur de prime s’envole à l’opposé de la plateforme et s’écrase contre la rambarde de sécurité tandis que son adversaire finit son saut par une chute en glissant dans les réservoirs inflammables.
Le souffle court, et la tête embrumée par la violence de l’impact, n’empêche pas le Mandalorien de voir le volatile qui s’agite en plein milieu des bidons, glissant sur le dos, agitant pattes et ailes frénétiquement pour se retourner, charger sa proie. Le jeune éclaireur lâche plusieurs salves en direction de son ennemi et des bidons. Il fit un premier impact sous le ventre du Drexl, juste à côté de sa patte, qui arrache un cri de douleur, Un second tir, puis un troisième atteint les réservoirs en question, mais aucune réaction ne se produit, ils sont certainement vides depuis bien longtemps.
Le combat prend maintenant une toute autre tournure. Wyrim doit profiter maintenant de l’adrénaline qui parcours son corps. Visiblement le Drexl a souffert du dernier tir reçu, et le chasseur de primes peut profiter du manque de mobilité de la bête. Opter pour une stratégie attaque replis, et ainsi rester hors de portée de la bête à cause de sa blessure.
Le chasseur de primes est le premier debout, et profite de ce faible avantage pour ruer sur son adversaire, et fait quelques tirs à la hauteur de la tête de la bête pour détourner son attention, et porter une attaque à la vibro-hache à la même place que son dernier tir à la patte, pour endommager encore plus la blessure. En même temps, le Mandalorien encaisse un furieux coup d’aile dans l’épaule gauche. Le bruit sourd de ses os lui fit tout de suite arracher une violente douleur. Son épaule est sûrement démise, ou pire, cassée et l’empêche de se servir de son blaster. Le positif de la situation, un Drexl furieux qui ne pose plus sa patte, restant sur la défensive, utilisant ses ailes pour stabiliser sa position. Cette position offre techniquement plus d’ouverture au jeune guerrier, il peut désormais jouer sur les appuis de son ennemi et tourner à son avantage le combat. Mais il faut terminer vite ce combat, car la douleur est peu présente et tant que l’adrénaline agit, il a un avantage certain, mais combien de temps cela va durer avant que cet effet disparaisse, que la douleur prend le dessus et rend chaque mouvement insurmontable. Le jeune Oshindara se lance sur la gauche de sa victime, et oblique à la dernière seconde sur le côté meurtrit de son ennemi, qui manque de peu une chute en s’appuyant sur sa patte blessée. Cette ouverture dans la défense de son adversaire permis à Wyrim de laisser à nouveau goûter sa lame aux chaires de la bête, juste au niveau de son aile. Répétant ses attaques sur le même schémas, chaque entaille arrachent un long cri de douleur déchirant à la bête. Le monstre ailé était maintenant proche de l’agonie, il ne reste plus que quelques attaques à donner à Wyrim pour achever sa proie.
_________________________



Revenir en haut
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 501
Niveau: 3
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 05/03/2018 11:56:35    Sujet du message: Tombeaux Sith, Freedon Nadd Répondre en citant

A l'instant où le brave Wyrim avait attaqué le spectre de Force, ce dernier avait soudainement disparu, laissant place à un monstre ailé, bien connu des Ondéroniens notamment. Le Drexl qui faisait face au jeune Mandalorien se prit quelques salves laser dans la corps, mais ces blessures n'étaient évidemment pas suffisantes pour tuer une telle créature. Celle-ci se détourna de son repas du jour, soit ce bon vieux Canderous étalé sur le sol, puis elle chargea à son tour. S'ensuivit un combat acharné, durant lequel le fils Oshindara fit preuve de malice pour blesser régulièrement son adversaire. Le chasseur de primes savait très bien qu'il devait utiliser l'environnement à son avantage, afin de combler ses lacunes physiques face à ce Drexl.

Les deux ennemis naviguèrent sur la plateforme, l'animal ailé se montra toujours très violent. Chacun encaissa des coups, puis le dénouement se dessina petit à petit. Le Drexl était quasiment amputé d'une patte désormais. Ses multiples blessures causées par les tirs de Wyrim fumaient le long de son corps, seules ses ailes étaient encore quasiment intactes. Déséquilibré et essoufflé, le monstre optait donc pour une posture défensive, attendant que sa proie commette une erreur. Ceci n'empêchait pas le chasseur d'attaquer sa cible, se rapprochant parfois dans l'optique d'attaquer à la vibro-lame. Toutefois, les blessures du Mando'ade risquaient de l'entraver très bientôt, lui aussi. Si cet affrontement durait davantage, les choses allaient assurément se gâter.

C'est alors qu'un rugissement déchira la cime des arbres. Un félin au pelage doré déferla des branches, et vint étreindre de ses griffes puissantes le cou du Drexl. Storm, le Bah'lir dressé par Ramercia Demeci, s'était réveillé. L'animal ouvrit grand sa mâchoire acérée et croqua l’œil droit du Drexl affaibli. Le monstre ailé plongea sur le sol face à cette attaque-surprise, permettant à Storm de se replacer rapidement aux côtés de Wyrim, la gueule pleine du sang de sa récente victime. Le Drexl était donc par terre, gesticulant de douleur, battant des ailes pour essayer de se relever. C'était sans compter sur la venue d'un autre personnage, déterminé à tuer ce monstre infernal.

Canderous Jorg, le maître-chasseur du clan Demeci, pointa également le bout de son nez. Sa machette bien en main, il sprinta en direction du Drexl entravé et asséna plusieurs coups violents sur le crâne de la créature. Le sang giclait abondamment sur l'armure du vétéran Mandalorien, tandis que les cris du Drexl s'atténuaient dans une agonie effroyable. Encore quelques coups bien placés, et la tête de la bête tomba finalement aux pieds du bras droit de Blad Demeci. L'homme se tourna vers son nouveau vod, la mine grave, puis il déclara simplement de sa voix érayée :

"Bien joué petit."

Le mentor Mando'ade rangea sa lame dans un fourreau sur sa ceinture. Il constata ensuite l'état physique de Wyrim : vue la façon dont le jeune homme se tenait, son épaule était certainement endommagée. Canderous jura dans sa langue natale avant de s'approcher du brave commando.

"Il t'a pas loupé... Je peux te remettre ça, avec plusieurs stimulants tu devrais tenir un petit moment. Mais je te cache pas que le plus judicieux pour toi serait de retourner à la base... Aller, serre les dents, ça va faire mal."

Le maître-chasseur bloqua Wyrim entre ses bras. D'un coup net il replaça l'épaule de son poulain, apparemment elle était simplement démise. Une fracture aurait été beaucoup plus délicate à gérer, bien entendu. Canderous sortit une petite boite de ses sacoches greffées sur son armure, à l'intérieur de laquelle se trouvait plusieurs petites seringues prêtes à l'emploi. Il en déposa deux dans la main de Wyrim, accompagnant ce geste de quelques explications :

"C'est du matos sérieux, t'en fais pas. Tu t'en plantes une en-dessous la langue maintenant, et une autre dans le bras ou la cuisse d'ici un petit moment. Comme je t'ai dis, ça te fera tenir une heure ou deux, au-delà ça risque de se compliquer."

La mine du vétéran était grave, néanmoins il avait clairement besoin des talents de Wyrim pour achever cette exploration. Le trio était bel et bien de nouveau formé. Canderous se dirigea alors vers les balcons de la plateforme Hunter-Gen, histoire de terminer le repérage de la zone à travers ses jumelles.

"Alors, qu'est-ce qu'on a? Hmm... Les tombeaux sont au Nord, et ça grouille de bestiaux pas très accueillants tout autour. Si on remonte la rivière pour faciliter notre avancée, on va inévitablement se confronter à une meute de Bomas. Mais j'vois pas d'autres solutions, car affronter ces saloperies directement dans la jungle serait vraiment trop compliqué, et risqué. Une fois que cette première petite meute sera exterminée, on pourra chercher un moyen d'éviter celles qui rôdent vers les tombeaux. Bon ben... Go."

Le petit groupe embarqua alors dans l'ascenseur afin de rejoindre la terre ferme, déterminé à lever le voile sur les mystères qui englobent la région. La manifestation du spectre Sith de tout à l'heure n'avait évidemment rien d'hasardeuse. La clef de tout ce chaos se trouvait assurément au cœur des ruines obscures, au nord de là.


Meute C : 5 Bomas.
Meute D : non identifiée.
Meute E : non identifiée.
Meute F : 1 Bomas, 1 Zakkeg.
Meute G : 5 Malraas, 3 Orbalisks.
Meute H : 1 Drexl.
Meute I : non identifiée


[HRP : le trio reformé redescend donc dans la jungle, après avoir fait le plein de munitions en fouillant un peu l'avant-poste. Une fois que tu auras remonté la rivière, tu vas tomber sur une meute de Bomas. Comme précisé en légende de la map, ces créatures seront au nombre de 5, à toi de voir comment tu souhaites les éliminer (à l'aide de Canderous et de Storm, cela sera moins rude que ton combat précédent contre le Drexl enragé, bien que dangereux tout de même). Si tu as des questions, tu sais comment me joindre, comme d'hab'!]
_________________________
Formation : Close Combat
Niveaux 1 & 2 : Close Combat
Niveau 3 : Tireur d'élite
Casier T3544
Origines de l’Éternel


Dernière édition par Blad Demeci le 27/05/2018 20:30:24; édité 1 fois
Revenir en haut
Wyrim Oshindara
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2017
Messages: 23
Niveau: 0
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 22/05/2018 16:02:40    Sujet du message: Tombeaux Sith, Freedon Nadd Répondre en citant

Les soins de Canderous font maintenant effet, et le chasseur de primes se sent beaucoup mieux. Tout le monde semble s’être remis de leurs dernières rencontre. Après avoir fait le plein de munitions, le petit groupe se remet en mouvement, suivant la direction plein nord, et optant pour un trajet plus aisé en longeant le lit de la rivière. Cette option à pour avantage de rendre leurs progressions beaucoup plus simple et rapide que de s’engager en pleine forêt, mais le gros inconvénient est que la faune locale reste complètement invisible au groupe de mandalorien. Une chance que Storm les accompagne, car s’il ne peut pas voir ses ennemis, tous ses autres sens lui permettent d’avoir une lecture directe de son environnement, aux aguets et continuellement sur ses gardes.
La végétation n’est pas très épaisse le long de la rivière, et l’avancée du groupe est grandement facilité comparé à leur précédente avancée. Les deux mandaloriens avancent en silence, Wyrim ouvre la marche, suivi par Canderous, tandis que Storm suit son propre chemin, sautant d’une place à une autre, disparaissant ici pour réapparaître là, dans un silence le plus parfait, impossible de prédire l’endroit ou on va voir réapparaître le bah’lir. Wyrim adore contempler le félin, imprimant grâce et aisance dans chacun de ces mouvements. Le chasseur de primes a déjà entendu parler de ces félins, mais la rencontre avec un spécimen en chair et en os rend Wyrim admiratif. De plus le félin semble apprécier le chasseur. Le fils Oshindara ne peut s’empêcher de se demander comment il est possible de réussir à dompter ces animaux.

Tout à coup le bah’lir se fige, une crête de poil hérissé depuis le milieu de ses omoplates jusque le milieu de son dos. Wyrim en synchronisation avec le félin se couche au sol dans le même instant, imiter aussitôt par Canderous. Le petit groupe insolite se trouve face à un groupe de trois Bomas en train de boire. Storm semble préoccupé par quelque chose d’autre.
Canderous viens juste de ramper à ses côtés.

« Canderous, je vais aller en reconnaissance dans la forêt, Storm semble préoccupé par quelque chose, je ne veux pas que l’on soit pris au dépourvu ! »

Le jeune Wyrim changea directement de direction pour s’enfoncer dans la forêt. À quelques mètres de là, le chasseur de primes se rend enfin compte de pourquoi le bah’lir est préoccupé, enfin par quoi…
Juste à quelques pas de lui deux immenses Bomas en train de dévorer un restant de proie au beau milieu des arbres. Étonnant lorsque l’on connaît le caractère solitaire de ces animaux agressifs de Dxun. Ces deux mâles gigantesques font presque le double de taille que les trois femelles vu quelques instants plus tôt. Leurs immenses silhouettes se découpe parfaitement dans le paysage arboré de la forêt, aucun problème pour les distinguer. Cela intrigue grandement le jeune mandalorien, n’étant pas expert de la faune et la flore de Dxun, il connaît tout de même les grandes ligne de cette planète, et le comportement des animaux qu’ils ont croisés jusque maintenant. Les Bomas sont de puissantes bêtes massives, bien campé sur leurs quatre pattes, de puissants membres leur permettant de lourdes charge, mais le poids de leurs corps ne leur permet que de courtes charges. Mais il ne faut pas négliger leur force. Le chasseur de prime avait l’avantage de la situation, il fallait s’occuper des deux gros mâles en priorité, pour ensuite s’occuper des femelles en second plan. Un premier tir à la tête permet de coucher le tout premier des deux Bomas, tandis que le second se mit aussitôt à charger son ennemi qu’il vient juste de découvrir. En écho au premier tir de blaster, un cri de rage provenant de Storm se fit entendre. De son côté Canderous et son bah’lir engage aussi le combat face aux femelles, reconnaissable au hurlement d’une des Bomas. Le maître vétéran est en pleine action, et Wyrim de son côté, esquivait l’attaque du monstrueux mâle qui lui fonce dessus à pleine charge, tout en tentant d’analyser au mieux ses chances de sortir rapidement de ce combat.
Esquiver les attaques de cet adversaire est beaucoup plus simple que son précédent combat, son poids est son principal inconvénient, et à chaque charge, le jeune chasseur de primes laisse son ennemi passer à côté de lui aisément et lâche à chaque passage une longue entailles dans les flans de la bête. Ce combat est perdu d’avance pour le Boma, qui s’essouffle et ce vide de son sang au fils de ses charges. Il ne faut pas long pour voir l’animal tomber d’épuisement, vidé de son sang. Aussitôt l’animal effondré, le jeune Oshindara se précipite vers son compagnon d’arme. A son arrivé sur les rives, Wyrim se jette sur le dos d’une des femelles alors que Canderous en finit avec sa seconde victime.

Les cadavres sont couverts de traces de griffures, preuve que Storm à fidèlement protégé son ami.
Wyrim prend le temps d’analyser la situation et de faire le point.

« Canderous, je trouve étrange ce qui se passe dans cette zone, les animaux réagissent de manière vraiment étrange, ils s’adressent à nous, et nous intimide, on croise des meutes d’animaux solitaires, je ne sais pas se qui ce passe au tombeau des Sith, mais je pense que c’est lié. »
_________________________



Revenir en haut
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 501
Niveau: 3
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 27/05/2018 21:17:48    Sujet du message: Tombeaux Sith, Freedon Nadd Répondre en citant

Toujours guidé par le noble Bah'lir doré, le duo Mandalorien dépêché dans la région par le clan Demeci progressait petit à petit vers son objectif. Le travail d'éclaireur était toujours délicat, mais Canderous comme Wyrim semblaient profondément prédisposés pour cette tâche exigeante. L'un étant tout bonnement le meilleur chasseur désigné du clan Demeci, et l'autre disposant d'un grand talent brut certain. Après un temps convenable d'avancée prudente, la joyeuse troupe se retrouva enfin toute proche de la meute de Bomas repérée précédemment.

Wyrim proposa de se charger des mâles, isolés un peu plus loin dans les fourrées, pendant que le maître-chasseur et Storm se chargeaient des trois femelles, près du lit de la rivière. Ainsi organisés, les Mandaloriens ne prirent que peu de temps à achever leur sanglante besogne. Canderous et Storm se ruèrent sur leurs cibles, au moment même où le fils Oshindara ouvrait le feu sur ses propres proies. Le vétéran Mando'ad avait préféré attaquer à la machette, contrairement à son jeune vod, évitant de ce fait de blesser son propre animal.

La lame du guerrier virevolta pour s'écraser au milieu du crâne d'une des créatures. Prises par surprises, les deux autres reculèrent d'abord, acculées par le féroce Bah'lir. Les pattes dans l'eau, les Bomas voyaient leur mobilité très réduite. Pendant que Canderous assénait d'autres coups sur la tête de sa première victime, s'assurant avec violence de la mort de cette dernière, le brave Wyrim semblait bien s'en sortir face aux mâles. Les rugissements des monstres risquaient toutefois de compromettre le caractère discret de la mission, jusque là précautionneusement respecté. Tant pis, trop tard pour faire machine arrière de toutes façons.

Les prédateurs tombaient un à un, tantôt égorgés par Storm, mutilés par Canderous, ou habilement exécutés par Wyrim. La dernière femelle s'effondra d'ailleurs sous les tirs du prometteur Chasseur de Primes. Le corps de la bête roula lourdement sur le côté, son sang se répandant doucement dans le cours d'eau derrière elle. Canderous essuya son arme tranchante, rudimentaire mais terriblement efficace, sur les feuilles d'un arbre avant de la ranger. Il se tourna ensuite vers son acolyte Mandalorien afin de le féliciter :

"Décidément, t'es un as de la gâchette toi, ma parole!"

Malheureusement, la joie du guerrier Jorg fût de courte durée. Dans son dos, de l'autre côté de la rivière, une silhouette noire venait de faire son apparition. Le sabre laser rougeoyant de ce nouvel adversaire ne trompait pas : il s'agissait d'un adepte du côté obscur de la Force. Imperceptible pour les sens affûtés de Storm, le guerrier encapuchonné leva le bras en direction du maître-chasseur du clan Demeci. Ce dernier fût soulevé de terre, tel une poupée de chiffon, se tenant la gorge des deux mains, et gigotant de douleur. Canderous se faisait étrangler à distance, ni plus ni moins.

Avant que les deux équipiers de l'honorable mentor Mandalorien ne purent agir, deux autres individus en bure noire sortirent à leur tour de la forêt. Ceux-ci ciblèrent Storm et Wyrim, pratiquant visiblement le même pouvoir spécial sur eux. Impuissants, les trois compagnons ne pouvaient que se contempler, la vie quittant petit à petit chacun d'entre eux. Seul le Bah'lir parvenait à produire de vrais cris de douleurs, effroyables et déchirants à entendre. Puis, le com-link de Canderous s'activa, grésillant légèrement à travers les enceintes intégrées de son armure :

"Canderous, on a du nouveau du côté de la cantina, les problèmes de Japrael sont plus importants que nous pensions."

C'était la voix de Ramercia Demeci, visiblement porteuse d'une mauvaise nouvelle, mais toujours calme et assurée. Les adeptes de la Force se regardèrent un instant, impossible de savoir ce qu'ils pensaient sous leurs capuches sombres. Le premier du lot à s'être montré fit un geste vif de la tête à ses compagnons, puis leurs mains se refermèrent de façon parfaitement synchronisée, plongeant Canderous, Storm et Wyrim dans un coma brutal maîtrisé.

Plusieurs minutes s'écoulèrent avant que Wyrim ne reprenne conscience. A son réveil, il put constater qu'il avait été complètement déshabillé et désarmé, plongé dans un environnement poussiéreux et très sombre. Ses mains et ses pieds étaient attachés entre eux, par de grosses chaînes lourdes elles-mêmes accrochées au sol. Devant lui, Canderous était lui aussi mis à nu, révélant les multiples traumas de sa vie passée, marqués à jamais sur son corps musclé. Le maître-chasseur avait été placé sur une sorte d'autel en pierre, encore mouillé du sang d'un précédent sacrifice d'ailleurs. L'homme à la vie remplie d'aventures n'était pas encore réveillé cependant, il semblait même dormir tout à fait paisiblement. Ses ravisseurs l'avaient malgré cela ligoté aussi, à l'aide d'un cordage vigoureux et clairement bien serré.

Le Bah'lir dormait également, couché au pied de l'autel sur lequel son maître avait été disposé. Bizarrement, l'animal à la fourrure dorée inestimable n'était absolument pas entravé par une quelconque attache, quant à lui. Que préparaient donc ces hommes mystérieux aux lames rouges? Wyrim n'allait pas tarder à le savoir. En effet, l'un d'eux fit son entrée, apportant une meilleure lumière à l'endroit, grâce à une torche électrique au creux de sa main gantée. A cet instant, Wyrim pu distinguer clairement le lieu dans lequel il se trouvait : un tombeau. Partout sur les murs, des frises gravées racontaient diverses histoires, à travers de nombreux dessins et écrits anciens. Si le langage utilisé était trop vieux pour être identifié par le Chasseur de Primes, les gravures plus imagées, elles, transcrivaient plusieurs affrontements d'humains contre des bêtes sauvages, similaires à celles qui composaient la faune de Dxun aujourd'hui.

Mais pas le temps d'admirer l'architecture du tombeau plus longtemps, l'acolyte Sith s'approcha du jeune Oshindara, l'éblouissant de sa lampe puissante. L'être aux sombres projets resta à deux mètres de son prisonnier, s'exprimant d'une voix glaciale, filtrée par un masque probablement métallique :

"Déjà réveillé? Parfait, parfait..."

Le mystérieux utilisateur de la Force déposa une petite bouteille d'eau ouverte devant le Mandalorien, puis recula aussitôt. Il attendit que sa victime boive un peu ou rejette son cadeau, puis disparu de la pièce à grands pas. Il revint quelques instants plus tard en compagnie d'un autre homme, c'était lui qui avait mené les adeptes obscurs dans la jungle tout à l'heure. Si, cette fois-ci, il avait délaissé sa bure noire, sa démarche et sa silhouette ne trompaient pas. Du moins, l’œil avisé du jeune chasseur devrait le remarquer, malgré son réveil récent.


Leader des "adeptes obscurs"


Le chef des Sith, probablement à l'origine de la terreur régnante dans le Système Japrael, s'accroupit juste à côté du fils Oshindara, lui révélant clairement son visage. Cet être aux pouvoirs incroyables était un humain, un poil plus jeune que Wyrim et tatoué au visage de signes tribaux. L’œil droit du garçon demeurait bleu azur, tandis que son œil gauche, lui, était teinté d'un rouge flamboyant, typique des regards corrompus par le côté obscur de la Force. Le jeune homme arborait une chevelure blonde plutôt claire, en bataille, comme s'il n'y accordait que peu d'importance. Sans oublier son sourire quelque peu dérangeant, presque carnassier, qui laissait présager le pire quant à la suite des événements.

"Tu es spécial, toi, tu le sais? Dis-moi : qui t'envoie, toi et ton vieux copain en beskar'gam? Et qui était cette femme, à la radio?"

L'aura du garçon était aussi singulière que le ton de sa voix ; à la fois terrifiante et amicale, inexplicable et paradoxale. Toutefois, une sensation de chaleur et même de lumière particulière émanait de lui, à l'image d'un soleil à échelle humaine. Le jeune homme pencha même la tête sur le côté, un peu comme un chien qui attend la caresse de son maître, mais lui exigeait une réponse satisfaisante de son prisonnier.
_________________________
Formation : Close Combat
Niveaux 1 & 2 : Close Combat
Niveau 3 : Tireur d'élite
Casier T3544
Origines de l’Éternel
Revenir en haut
Wyrim Oshindara
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2017
Messages: 23
Niveau: 0
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 02/06/2018 14:21:31    Sujet du message: Tombeaux Sith, Freedon Nadd Répondre en citant

Le jeune chasseur de primes rassemblait ses esprits, prenait le temps de détailler les informations que son environnement lui donnait. La situation n'était pas la plus idyllique, mais le jeune Oshindara comptait bien tirer au maximum profit de sa position. Il devrait trouver l'opportunité de retourner la situation en sa faveur, car même si il ne se retrouvait pas dans la position la plus favorable, il se retrouvait face à la possibilité de prendre autant d'information que possible, car même si il ne savait pas encore à qui il avait affaire, le jeune chasseur de primes savait ou il était, il avait atteint son objectif, le tombeau des Siths.

Il etait temps maintenant de ruser, Oshindara à entendu parler des utilisateurs de la Force, ces être constamment à sonder l'esprit, qui ce servent de tout leurs sens extra sensoriels pour guider leurs décisions. Il fallait ruser, car il allait être très difficile de soutirer des informations de cet homme. Mais Wyrim possédait apparemment un avantage certain sur son interlocuteur, il ne savait pas encore ce qui ce passait sur Dxun. Le chasseur de prime devait jouer la dessus.il ce devait de rester lucide dans ses réflexion, jouer sur les information, échanger une miette contre des secret d'État.

"Je suis un simple chasseur, rien de spécial chez moi. Mon mentor et moi sommes à la recherche d'une proie, intéressante et enrichissante à traquer. Mais la faune de Dxun est étrange et agressive, la forêt est vraiment dangereuse pour quiconque pénètre dedans. Les animaux donnent l'impression de ce rebeller contre les habitants alors que la cohabitation existe depuis des siècles. Voilà la raison de pourquoi je suis venu ici avec mon amis, mon mentor, nous sommes venu analyser la situation et tenter de trouver comment retrouver une harmonie. La femme que tu as entendue est notre contact radio."

Le jeune homme en face de lui écoutait avec attention, sans laisser paraître la moindre émotion, impossible de savoir si le manque d'information volontaire donné par le jeune chasseur de primes suffisait à son interlocuteur.

Le jeune Wyrim commençait à s'habituer à la pénombre de la pièce, il distinguait maintenant parfaitement son amis couché sur cet amas de pierre qui faisait office d'hôtel sacrificiel. L'odeur de sang frais était très présente dans la salle et les taches sanguinolentes proche de l'hôtel témoignait d'un rituel récent. Impossible de savoir si c'est le fruit d'un sacrifice animal ou humain, ou peut être les soins d'un Sith blessé par une créature de Dxun. Rien ne renseignait le jeune chasseur de primes, mais cela l'intriguait quelque peu, il ce demandait vraiment ce qu'il pouvait bien ce passer dans cette région. De son avis, le fils Oshindara pensait que les Siths devaient être responsable de la majeure partie des maux de cette région, mais peut être avaient ils été dépassé par certains événement et il ne ce souciaient que peu des conséquence de leurs actes. Le chasseur de prime essayait sans indice de comprendre la situation, les buts finaux de son interlocuteur et ses intention vis a vis de la fratrie.

Wyrim avait tout ses sens en éveil pour percevoir la moindre information qui pourrait l'aider à comprendre ce qui ce passait et commencer à élaborer une solution d'évasion.
_________________________



Revenir en haut
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 501
Niveau: 3
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 05/06/2018 10:02:16    Sujet du message: Tombeaux Sith, Freedon Nadd Répondre en citant

Le guerrier obscur écouta attentivement le brave Wyrim lui déverser son tissu de mensonges. Lorsque le Mandalorien eu terminé, son interlocuteur explosa de rire, sa voix tranchante résonnant en un éclat dans tout le tombeau. Ce jeune homme avait l'air dément depuis le début, mais là c'était clairement un manque de respect envers le chasseur de primes. Tout à coup, l'homme totalement recouvert d'habits noirs, qui avait assisté au réveil de Wyrim, réapparu brusquement derrière son présumé chef. Sa voix était inquiète désormais :

"Alexeï! Les renforts de la République viennent de bombarder la région d'Iziz au napalm."

Le dénommé Alexeï se redressa vers son acolyte, son sourire carnassier ayant disparu de son visage. Il fronça les sourcils et usa d'un ton bien plus dur que précédemment :

"Ah! Ces fédéraux font honte à ce qu'était la République! Ils sont prêts à détruire une part de ce système, simplement pour nous empêcher d'en prendre le contrôle. Ils ne valent pas mieux que G.Man et l'Omega... Rends-toi sur place avec quelques hommes, utilises l'esprit de Nadd pour rappeler les bêtes encore présentes dans la jungle autour d'Iziz. Quand ce sera fait, introduis-toi dans la cité, et fais en sorte que la Reine pose un maximum de problèmes à nos ennemis."

L'homme masqué s’apprêtait à partir, quand son camarade aux yeux vairons le retint par le bras :

"Envoies les nuées de Drexls, cela devrait poser des problèmes aux soutiens aériens des fédéraux."

Alexeï relâcha ensuite son emprise, permettant au Sith de se ruer vers la sortie, scellant la porte de pierre vers la sortie par sa simple volonté. L'urgence se faisait ressentir, pour autant le grand blond comptait bien poursuivre son travail ici, pour l'instant du moins. Il se pencha de nouveau vers le fils Oshindara, toujours nu et solidement attaché au sol. Son regard était inquiétant, une vague surnaturelle de froid sembla même se dégager de son corps, enveloppant Wyrim dans un frisson qu'il aurait sans doute préféré éviter.

"Mentir ne te sauvera pas, Mando'ad. J'ai égorgé de mes propres mains tes frères à la cantina... Les rares survivants m'ont expliqué ce que vous êtes en train de mijoter, avant que je ne les abatte rapidement, en guise de remerciements."

Le Sith semblait se délecter de la souffrance psychologique que pouvaient provoquer ses mots envers son prisonnier. Son sourire carnassier se dessina encore sur son visage tatoué.

"Ainsi, un Mand'alor se détache enfin du lot? Il est drôle de voir que vous vous sacrifiez naïvement en son nom, alors que lui-même semble absent du front. Ma foi, les Mandaloriens ont toujours été submergés par leur côté passionnel, dommage pour vous que vos anciens échecs ne vous servent pas définitivement de leçon."

Le chef des adeptes du côté obscur se leva, puis fit quelques pas vers le corps endormi du Maître-Chasseur Jorg. Il caressa également Storm, en passant, de sa main gantée. Le Bah'lir doré sembla réagir à ce contact, déployant pleinement sa mâchoire puissante pour bailler. Mais la bête garda les yeux clos, la tête sur ses pattes avant en guise d'oreiller.

"Aller, jouons à un jeu, toi et moi. Je te libère de tes chaînes, et tu me dis ce que je veux savoir. Et ne joues pas aux héros, tu serais bien ridicule dans un tel accoutrement... De plus, je pourrais tuer ton mentor, auquel tu as l'air de tant tenir, d'un claquement de doigts."

Sans attendre, Alexeï fit un mouvement de main depuis sa position, activant par la Force le mécanisme de déverrouillage des chaînes qui entravaient le jeune Mando'ad. Le menaçant guerrier obscur ponctua cette libération improbable d'une nouvelle question :

"Dis-moi... Où se trouve exactement la Motherbase de tes vode?"
_________________________
Formation : Close Combat
Niveaux 1 & 2 : Close Combat
Niveau 3 : Tireur d'élite
Casier T3544
Origines de l’Éternel
Revenir en haut
Wyrim Oshindara
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2017
Messages: 23
Niveau: 0
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 05/06/2018 20:56:39    Sujet du message: Tombeaux Sith, Freedon Nadd Répondre en citant

Wyrim ne pouvait en croire ses oreilles, il était maintenant détaché, libre de ses mouvements et il avait la possibilité de converser avec son ennemi.

"Alexeï c'est juste?"

Le jeune chasseur de prime appréciait pas vraiment son interlocuteur, il le prenait pour un menteur, alors qu'il avait simplement omis quelques détails majeurs, mais il n'avait rien inventé. Les quelques informations qu'il venait de collecter ravissait le jeune Oshindara, apparemment des renforts venaient d'arriver sur Iziz, il leur faudrait faire attention, car ce siths en face de lui semblait réussir à faire face à ces nouveaux compromis.

"Je ne sais pas pourquoi tu me traite de menteur !!
Sur quel base pense tu que je suis un menteur. Je n'ai pas menti, en rien. Je pense que le problème est le fait que tu aimerais entendre un son de cloche, mais que tu refuse de croire que ce puisse être la vérité. Tu te base sur quels faits pour juger mes actes. Qui prétend tu être pour croire que tu me connais mieux que moi même!"


Wyrim en citant ses mots se relevait calmement. Le jeune chasseur ne supportait pas les insinuation du Sith, mais il était parfaitement calme et serein, rien ne l'effrayait dans la personne qui lui faisait face.

"Tu pense vraiment que l'histoire mandalorienne est aussi simple que ce que tu semble croire. Comment peux tu juger une civilisation, croire tu vraiment connaître à ce point mon peuple. Tu penses être un expert en ayant lu quelques ouvrages sur les actes que mon peuple à pu faire par le passé. Et tu essais de passer pour un tyran sanguinaire qui achève ses victimes rapidement en guise de remerciement,mais crois tu vraiment que tu es une quelconque influence sur mes peurs. Je dois mourir un jour, avec ou sans ton aide, aujourd'hui ou demain, je ne peux pas le savoir, sache que la mort ne me fait pas peur et que tes menaces m'irritent tout autant que tes insinuations sur mes prétendus mensonges."


Wyrim ce trouvait maintenant face à son interlocuteur, bien droit, portant tout l'honneur de sa civilisation, toute la fierté dont il pouvait être capable de faire preuve. Il était fier de parler de sa nation, de ces frères, de son peuple. Maintenant, Wyrim ramassait maintenant la bouteille d'eau ouverte, senti le contenu et repris son discours.

"Tu voudrais que éprouve de la sympathie pour toi, parce que tu as détaché mes fers, que tu m'a donné à boire ?
Je te dois une seule chose, le fait d'être toujours vivant la maintenant, mais que veux tu que je te dise de plus que ce que je t'ai déjà dit ?
Explique moi donc les régles de ton jeu ?"


Le chasseur de prime fit demi tour et quelques pas en attendant la sentence de son interlocuteur. Wyrim prenait de gros risque, mais il espérait que son refus motiverait le Sith bavard de recommencer un long monologue et par la même occasion donner quelques informations supplémentaire.
_________________________



Revenir en haut
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 501
Niveau: 3
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 07/06/2018 14:38:26    Sujet du message: Tombeaux Sith, Freedon Nadd Répondre en citant

Le Mandalorien avait commencé à se dévoiler. Tout d'abord, il appela son interlocuteur par son prénom, ce qui fit sourire du coin de la bouche ce dernier. Le "chasseur" montrait clairement qu'il avait beaucoup de fierté, et qu'il n'était pas prêt à se laisser humilier. Alexeï dévisagea l'homme nu qui s'approchait de lui, succombant à une colère intérieure. Le grand blond laissa Wyrim déballer tout ce qu'il avait en lui, afin de juger son potentiel pour le futur. Le fils Oshindara était un vrai Mandalorien, plein d'honneur et d'autres principes contraignants.

"Saches que la mort ne me fait pas peur, et que tes menaces m'irritent tout autant que tes insinuations sur mes prétendus mensonges."

Le guerrier obscur haussa les sourcils. Ce chasseur de primes était un individu profondément borné, visiblement. Au cours de sa jeunesse, Alexeï avait croisé plusieurs profils de personnes. Son propre père, notamment, était de ceux qui ne se pliaient jamais. Le cran du Mandalorien sans armure devant l'autel était tout aussi remarquable. Le Sith avait ainsi hâte de briser cette âme valeureuse tout bientôt.

Le compagnon de Canderous Jorg semblait de plus en plus au bord de la crise de nerf, s'approchant dangereusement de l'adepte du côté obscur de la Force. Finalement, lorsqu'il en eu terminé avec sa tirade courageuse, le jeune Mando'ad se contenta de retourner à sa place, à quelques mètres d'Alexeï. Son regard était plein de défiance, démontrant qu'il avait pleinement conscience de son culot débordant.

"Tu n'as peut-être pas peur de mourir, chasseur... Mais qu'en est-il de ton mentor, exactement?"

Le mage noir frappa ses mains entre elles, d'un coup franc, réveillant simultanément Canderous et Storm dans un sursaut. Le premier se redressa péniblement sur l'autel peu confortable en pierre ancienne, se retrouvant finalement assis. Quand le second sembla se concentrer uniquement sur le vétéran Mandalorien, justement, le fixant dangereusement de ses yeux de félins et grognant à souhait. Canderous n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit, que la créature pourtant dressée par Ramercia Demeci se rua sur lui, la gueule béante, prête à donner la mort sauvagement.

Les crocs de Storm se plantèrent dans l'avant-bras du Maître-Chasseur Demeci, puis un craquement écœurant retenti. Le membre du pauvre homme venait d'être arraché au restant de son corps, brutalement, sous la pression de la mâchoire puissante de l'animal. Canderous hurla de frayeur, terrassé par son ancien fidèle compagnon. Le sang s'écoula abondamment sur l'autel de pierre, activant comme par magie un filet de lumière rougeoyante à sa base. Alexeï rit aux éclats devant ce spectacle morbide, d'une violence inouïe, avant de siffler, ordonnant implicitement à Storm de se calmer. Le bah'lir, lui, se retira immédiatement dans un coin du tombeau, dévorant l'avant-bras de son ancien maître tel un monstre affamé, et ignorant Wyrim une fois de plus.

L'adepte obscur s'adressa de nouveau au jeune Oshindara, presque moqueur :

"Je te briserai, chasseur. Toi et tous tes amis... Jusqu'à ce que tu répondes docilement à chacune de mes questions. Obéis, ou ce bah'lir reviendra à la charge, pour finir le travail."

Canderous était tombé dans les pommes désormais, retrouvant sa position couchée sur l'autel sacrificiel bien malgré lui. Tout s'était passé si vite... Comment Wyrim allait-il réagir? Comment pouvait-il espérer s'en sortir après cela? Devait-il faire ce qu'on exigeait de lui, histoire d'attendre un meilleur moment pour agir? Ou devait-il se sacrifier, lui et ses malheureux compagnons, afin d'éviter de vendre l'emplacement stratégique de la Motherbase? Il y avait peut-être un moyen de réveiller Storm de l'hypnose sous laquelle il semblait soumis... Bref, le fils Oshindara devait envisager chaque choix possible, et tenter celui qui lui semblait le meilleur. L'avenir du Système Japrael en dépendait.
_________________________
Formation : Close Combat
Niveaux 1 & 2 : Close Combat
Niveau 3 : Tireur d'élite
Casier T3544
Origines de l’Éternel
Revenir en haut
Wyrim Oshindara
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2017
Messages: 23
Niveau: 0
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 20/06/2018 14:44:59    Sujet du message: Tombeaux Sith, Freedon Nadd Répondre en citant

Le chasseur de prime remarquait un début de colère dans les réactions de son vis à vis. De plus la patience ne semblait pas être son fort. Il semblait manquer cruellement de confiance en lui, ce cachant derrière la force pour imposer à la volonté de Storm des ordres allant à l'encontre de la nature du bah'lir.

"Brise donc ce que tu veux, lance le bah'lir me dévorer, je ne te crains pas. Tu souhaite savoir ou ce trouve la motherbase, elle est sur Dxun et la voix que tu as entendu est notre contact radio. Voilà tout ce que je sais, peut être que tu souhaiterais que je sache plus de choses, mais je ne suis qu'un simple chasseur."

Le jeune chasseur de prime chasseur de prime avait pris soin de rester calme durant tout son discours, il était parfaitement serein et ne craignait pas le Sith en face de lui, même si il ne comprenait pas son pouvoir de la force, il savait que ses aptitudes auraient surement des limites.

Wyrim repris sa ronde dans la pièce, tournant lentement, prenant le temps d'examiner la salle. Sa liberté de mouvement retrouvé et les quelques exercices de marche revigorait ses membres, il récupérait sa tonicité musculaire. Plusieurs choses intriguait le chasseur de primes, dont l'autel lumineux, et pourquoi Storm perdait la raison, la force ne pouvait pas influencer un être comme le bah'lir.

"Qu'as tu fait à ce bah'lir, c'est étrange, tu ne semble pas aussi fort que cela pour imposer ta volonté à cet animal. Mais je me trompe peut être, je ne connais rien au utilisateur de la force, juste que vous l'utilisez tel une façade, un rempart de protection."


Wyrim continuait d'arpenter calmement la pièce. Il attendait maintenant les réaction de son interlocuteur en espérant que ces derniers mots auraient l'effet compté. Il se trouvait à quelques pas de son ami Storm.
_________________________



Revenir en haut
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 501
Niveau: 3
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 15/07/2018 08:12:41    Sujet du message: Tombeaux Sith, Freedon Nadd Répondre en citant

Le Sith en bure noire sembla interloqué par quelque chose, comme s'il avait entendu un appel au secours lointain, inaudible pour Wyrim. Le jeune homme se remit alors bien en face du brave Mandalorien et lui dit calmement :

"Les règles du jeu étaient les suivantes : je te libère, tu me dis ce que je veux savoir... Là, tu omets des détails volontairement dans ta réponse. Enfin, tu as un peu de chance apparemment, car on m'appelle ailleurs. Profites donc des enseignements de cet endroit pendant mon absence. Je reviendrai vite pour toi, petit Mandalorien, sois-en sûr."

Sans tergiverser davantage, le grand blond aux yeux vairons s'éclipsa du tombeau en un claquement de cape, remettant sa capuche sur sa tête, d'un geste vif et simultané de la main. La porte se referma devant le fils Oshindara brutalement, bien avant qu'il n'eusse le temps de tenter quoi que ce soit dans l'optique de s'enfuir. Ainsi, il se retrouvait à nouveau entre Canderous Jorg, l'expérimenté Maître-Chasseur malheureusement dans le coma, et Storm, le bha'lir mystérieusement ensorcelé par le Côté Obscur.

Le tableau était assez horrifique. A cause des réponses téméraires du Chasseur de Primes, Storm avait déchiqueté un membre de son pourtant bien aimé maître. Les Demeci risquaient d'en vouloir au représentant de la Guilde, s'ils survivaient tous à cette terrible épreuve, ce qui n'était clairement pas gagné actuellement. C'est alors que, devant l'autel, le spectre de Force qui avait croisé la route des aventuriers à l'Avant-Poste Hunter-Gen réapparu. Il illumina ainsi les lieux de sa teinte orangée chaleureuse.



"Je t'avais laissé une chance de sauver ta peau, chasseur, et maintenant tu ne peux plus faire marche arrière. Pourquoi les gens de ta culture demeurent plus bornés les uns que les autres?"

Le fantôme du Côté Obscur porta ensuite son regard sur Canderous. Le vide qu'avait laissé le bras arraché du vétéran permettait à son sang de s'écouler abondamment sur l'autel sacrificiel. L'inquiétant être de lumière flamboyante se mit alors à sourire, gloussant de sa voix grave et résonnante.

"Bien... Très bien... Il semblerait que vous ne soyez peut-être pas totalement perdus. Le jeune Alexeï est sans doute un peu trop sûr de lui, malgré son grand potentiel afin de finir mon œuvre sur ce monde."

Le spectre avança vers Wyrim, flottant dans les airs plus qu'autre chose, puis il pointa son interlocuteur du doigt, son rictus demeurant inquiétant aux coins de ses lèvres :

"Toi, pour le sacrifice de ton ami, je te dois un vœu. Choisis bien, car il y a peut-être là ta seule et dernière chance de t'en sortir..."

L'esprit de Freedon Nadd semblait amusé de la situation, il fallait dire que les Seigneurs Sith avaient toujours eu un humour un peu particulier.
_________________________
Formation : Close Combat
Niveaux 1 & 2 : Close Combat
Niveau 3 : Tireur d'élite
Casier T3544
Origines de l’Éternel
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 18/11/2018 00:46:58    Sujet du message: Tombeaux Sith, Freedon Nadd

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Système de Japrael -> Dxun (lune) -> Tombeaux Sith Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com