Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Iziz, capitale en détresse

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Système de Japrael -> Ondéron -> Iziz
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 491
Niveau: 3
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 05/02/2018 10:35:22    Sujet du message: Iziz, capitale en détresse Répondre en citant



Cela faisait maintenant deux jours que le chaos avait frappé Japrael. Le fameux mur du ciel, séparant les atmosphères de Dxun et d'Ondéron, était tombé. Ceci avait permit à une faune sauvage anormalement agressive, et organisée, de prendre d'assaut les villes les plus importantes de Japrael. Un peu partout sur le double système, les lieux qui représentaient la civilisation Ondéronienne se voyaient assaillis. Le sang du peuple coulait à flot, ce dernier étant totalement prit par surprise. La gestion de cette crise fût à l'image des dernières années du gouvernement local : en décadence. La Hunter-Gen était dépassée, faute de moyens supplémentaires, et les alliés extérieurs, tels les Pacificateurs de la République, se montraient vaillants mais trop peu nombreux. Les évacuations aux astroports avaient commencé tardivement, il était toutefois clair qu'il ne s'agissait pas d'une solution sur le moyen terme.

La Reine Amanoa en personne avait enfilé son armure de prestige, afin de défendre coûte que coûte sa planète sur le déclin. Mais elle avait fini par se retrancher dans son grand et majestueux palais, là où la plupart des forces de la capitale se concentraient désormais. Les pertes humaines étaient très importantes, tandis que les infrastructures principales étaient coincées derrière les meutes des créatures sanguinaires. Le blocus de la ville était arrivé vite, et même le talent des meilleurs membres de la Hunter-Gen n'avait pu l'empêcher. C'était comme si les bêtes formaient une armée, contrôlée par une entité extrêmement intelligente et avisée. Quelque chose d'anormal prenait de l'ampleur sur ces terres, cependant personne ne pouvait espérer lever ce mystère en restant cloitré dans le palais royal, aussi bien défendu soit-il.

Après plusieurs heures passées à barricader les accès, en mitraillant les monstres depuis les murailles, les gardes de la reine reçurent un message de la douane orbitale : un grand convoi de volontaires venait de se poser sur Dxun. Ces sauveurs inespérés s'étaient présentés comme des Mandaloriens, répondant à l'appel de Mand'alor Darasuum. La nouvelle était donc importante ; les Mandaloriens retrouvaient une sorte d'unité jadis perdue. Cela devait faire des décennies qu'un tel rassemblement n'avait eu lieu. En temps normal, Amanoa se serait montrée honorée, mais pour l'instant elle devait avant tout conserver le peu de dignité qui lui restait. Il fallait dire que ses troupes avaient été matées par des animaux sauvages. Même s'il s'agissait d'une des faunes les plus réputées de la galaxie, la Reine avait bel et bien échoué dans son rôle de protectrice. Son peuple avait été saigné devant ses yeux, sans qu'elle ne puisse faire grand-chose.


Reine Amanoa


La femme au caractère bien trempé qu'était Amanoa se retrouvait acculée dans son antre. Contre toute attente, elle décida de monter dans ses quartiers, histoire de prendre un peu de recul sur la situation. Dans sa chambre, elle enleva son armure quelque peu encombrante et s'assit devant un de ses grands miroirs à la netteté époustouflante. La transpiration sur son front témoignait des efforts faits jusqu'ici, en vain. La Reine n'avait qu'une trentaine d'années, cependant son instruction faisait qu'elle disposait d'une certaine maturité. En travaillant de concert avec la Sénatrice Elari'nah, d'ailleurs portée disparue depuis peu, Amanoa était parvenue à rendre Japrael stable. La croissance économique de ses terres ne connaissait aucun précédent, tout était en place pour bien faire. Et voilà que ce monde s'effondrait, l'espoir de voir Ondéron devenir un pilier de la République Fédérale s'éloignant par la même.

La reine ébouriffa ses cheveux courts, leur redonnant un peu d'aplomb, avant de sortir un collier étrange de sa poche. Le cuivre froid de la relique glissa entre ses doigts, puis elle accrocha l'artefact d'un autre âge autour de son cou. Vu l'état actuel des choses, elle n'avait plus que cette solution. En tant que dirigeante, elle ne pouvait survivre à ce chaos en sachant qu'elle n'avait pas tout tenté. Dès l'instant que le médaillon aux courbures obscures se posa sur sa poitrine, la jeune femme senti une vague de froid l'englober. Le temps paru s'arrêter, puis une vague de chaleur, cette fois-ci, la submergea de l'intérieur.


Gravure au dos du médaillon : F.N.


En-bas, personne ne se doutait de ce qui se tramait dans les quartiers royaux. Les dernières troupes d'Iziz tenaient les portes du palais tant bien que mal. Il n'y avait plus d'officier en charge, plus de cohésion, chacun faisait simplement le maximum pour garder les lieux sûrs. Tôt ou tard, le palais allait tomber lui aussi, les soldats le savaient. Quelque part, au fond de leur cœur, ils espéraient que les Mandaloriens venus en masse sur Dxun fassent d'Iziz une priorité. Tant pis pour le reste du monde, cette capitale était un symbole, le fleuron de la civilisation Ondéronienne. Perdre Iziz, c'était tout perdre.

_____________________________________


Les groupes désignés à la cache Mandalorienne de Dxun embarquèrent vivement dans les cargos garés à l'extérieur. Chaque escouade disposait d'un communicateur portatif, par lequel elle était liée à la base de la cache, nommée pour l'occasion "Motherbase". Dans chaque groupe, un guerrier Demeci en beskar'gam était garant de ce dispositif, se chargeant de relayer les informations à ses équipiers du jour. Si ce guerrier était amené à mourir, il était impératif qu'un autre membre de l'escouade prenne en charge sa tâche. Sinon, le groupe serait coupé des autres, compromettant fortement sa survie et, plus grave encore, la réussite de la mission.

C'est ainsi que 6 équipes (baptisées respectivement Jiriad, Ne'tra, Ge'tal, Kebiin, Shi'yayc et Genet) de 10 Mando'ade furent lâchées à l'Astroport d'Iziz, à l'extrémité Sud de la cité. Ce choix était évidemment stratégique : sécuriser ce bâtiment permettrait de favoriser la venue d'autres renforts, tout en facilitant l'extraction d'éventuels survivants. A priori, la plupart des meutes sauvages encerclaient le Palais Royal, se charger de quelques monstres isolés à l'Astroport ne serait donc qu'un échauffement pour la soixantaine de combattants Mandaloriens déployée.

La voix de Ramercia Demeci, mère de Lark, Danan et Blad Demeci, résonna dans le communicateur de chaque équipe Mandalorienne, durant leur transit jusqu'à la zone litigieuse :

"Ici Ramercia Demeci, Buir'alor des Mando'ade et Grande Dompteuse de Créatures Sauvages. J'assure, depuis la Motherbase, la supervision de l'opération menée sur Iziz. Voici votre briefing de mission :

- Objectif n°1 : sécuriser l'Astroport, verrouiller les accès principaux pour bloquer les créatures, et assurer la sûreté des accès de service pour les survivants.

- Objectif n°2 : investir le Quartier des Affaires et identifier les monstres alpha en présence. Nous savons que les grandes meutes suivent ces créatures particulières, les éliminer nous permettra de créer des brèches exploitables.

- Objectif n°3 : envoyer une escouade à la rescousse des survivants de la zone Sud-Est. Leur message de détresse tourne en boucle depuis plusieurs heures, nous espérons qu'il reste encore quelque chose d'eux...

- Objectif n°4 : sécuriser l'Hôpital et aider, dans la mesure du possible, les résidents à s'extraire au moins jusqu'à l'Astroport. Si ce second point paraît impossible, contentez-vous de pacifier la zone.

- Objectif n°5 : secourir le Bar VIP. Nous savons qu'un certain nombre d'habitants capables de se battre se sont barricadés à l'intérieur de cette cantina de luxe. Sauvez-les et persuadez les personnes armées de rejoindre le combat, ce sera utile pour la suite de la mission.

- Objectif n°6 : libérer le Quartier Habitant. Bon nombre de créatures se trouvent là-bas, alors donnez tout ce que vous avez. Un groupe conséquent de survivants est positionné au Nord-Ouest de cette partie de la ville, faites le maximum pour les extraire également. Attention aux portes Nord et Ouest de la cité, elles sont potentiellement entravées par des meutes agressives, les refermer permettra de stopper l'afflux de créatures dans l'enceinte de la capitale.

- Objectif n°7 : condamner la grande porte Est. Pour le moment, l'activité semble s'être apaisée de ce côté. C'est pourquoi il ne s'agit pas d'un objectif prioritaire. Toutefois, sécuriser cette porte achèvera de stopper les renforts ennemis, si l'objectif n°6 a bien été effectué préalablement.

- Objectif n°8 : libérer le Palais. La Reine Amanoa et les dernières forces d'Iziz s'y trouvent. Tous les objectifs précédents auront normalement aidé à ce point final. Réussir le sauvetage de la Reine est capital, dans l'optique d'achever cette mission en beauté.

Voilà tout, vode! Courage à tous, Blad Darasuum sera bientôt là pour nous soutenir. Jusque là, faites tout votre possible. Et n'oubliez pas vode : aliit ori'shya tal'din! (La famille vaut plus que le sang!) Alors sauvons ensemble Japrael, coûte que coûte!"




Meute A : 4 Bomas + 1 Boma Alpha.
Meute B : 5 Malraas + 1 Malraas Alpha.
Meute C : 3 Bomas + 3 Malraas + 2 Drexls + 4 Orbalisks + 1 Zakkeg Alpha.
Meute D : 3 Malraas + 2 Drexls + 1 Drexl Alpha.
Meute E : 3 Bomas + 1 Zakkeg + 1 Zakkeg Alpha.

Groupe A : X survivants barricadés dans des habitations fortifiées.
Groupe B : X survivants poursuivis dans les rues par des animaux sauvages.


Nina, Shadow et Nova CaTalyc avaient été affiliées au groupe Jiriad, un des premiers à débarquer sur le terrain. A leur côté, 3 artilleurs Demeci complétaient l'escouade (dont un chargé de la communication), ainsi que 4 Mandaloriens polyvalents d'autres clans, prêts à en découdre. Ce joli petit monde fût lâché face à quelques créatures en patrouille dans le spatioport. 4 malraas et 1 boma faisaient face aux troupes fraîches, les bêtes avaient déjà repéré l'escouade et s'approchaient à vive allure, rugissant pour appeler d'autres congénères. Il valait mieux pour les Mando'ade qu'ils agissent, vite et bien serait le mieux.

Un peu plus loin, l'escouade Ne'tra (composée de Jugement Dernier, Chaos, Apocalypse, Warren CaTalyc, ainsi que de 2 jet-troopers Demeci, 1 tireur d'élite, disposant du comlink du groupe, et 1 adepte du close combat) se voyait attaquée par un trio de drexls enragés. Ces créatures ailées risquaient bien de réduire rapidement les rangs de l'équipe Mandalorienne. Qu'allaient donc faire les vaillants CaTalyc pour éviter ce drame fâcheux? Il leur fallait un plan solide; pour sûr, et des armes pleines de munitions.

Les 6 groupes se retrouvèrent bien vite face à une résistance croissante, les monstres en appelant d'autres au fur et à mesure. Si les portes principales n'étaient pas fermées, l'Astroport serait de nouveau envahit par une foule ingérable de monstres assoiffés de sang. Quelqu'un devait donc se glisser hors de la mêlée afin d'accomplir cette tâche sans attendre. Qui allait bien vouloir s'y coller?

[HRP : ordre de post déterminé ; Blad, Enfier. Merci de me contacter par MP si vous souhaitez rejoindre cette mission (free-rp), sans être passé au préalable par le rassemblement Mandalorien sur Dxun.]
_________________________
Formation : Close Combat
Niveaux 1 & 2 : Close Combat
Niveau 3 : Tireur d'élite
Casier T3544
Origines de l’Éternel
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 05/02/2018 10:35:22    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Enfier
République Fédérale

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2016
Messages: 177
Niveau: 2
Rang: Mercenaire
Autre: L'Épéiste d'Argent

MessagePosté le: 10/02/2018 16:30:52    Sujet du message: Iziz, capitale en détresse Répondre en citant

Iziz, Capital En Détresse


Groupe 1
Nina - La faucheuse: Chef de guerre, professionnels du combat rapproché et du commandement de troupe.
Shadow - La Banshee: Lieutenante de clan spécialisé dans l'espionnage et la récolte d'information
Nova - L'Herboriste: Lieutenante de clan spécialisé dans le soin par les plantes et les poisons

Groupe 2
Jugement Dernier: Ingénieur de clan et technicien d'amélioration technologique d'armure
Chaos et Apocalypse - Les Démolisseurs: Expert en explosif du clan et combattant chevronné à la carabine
Warren - Le boucher: Spécialiste au corps à corps et soldat lourdement protégé.




Nina avait à peine mit pied à terre que déjà les prédateurs de la planète lui avait sautait dessus. D’un coup le temps ralentit, elle ça lui rappelait étrangement Yavin IV… quelque chose d'oppressant reliait les bestioles et elle le ressentait car elle à déjà était en contact avec une de ses choses… mais quoi? Nina ne le sera sans doute jamais, l’instant présent la rappela à elle et non à son environnement sensorielle. Dégainant sa faux magnétisée dans son dos, les quatres Malraas lui fonçant dessus ne crièrent pas longtemps ou leurs crient se muèrent en agonie douce et vive. Le premier sautant sur Nina depuis les hauteurs se fait sectionner la gorge de moitié à la sortie de la lame de lune, tandis que le second tentant une attaque simultanée par en bas ce retrouva plantée au sol par la même lame en mode pioche.

Les trois derniers au sol aussi se retournèrent à peine pour charger que Nina était de nouveau en position de combat, Elle n’eut juste à faire une mouvement rotatif à sa faux autour de ses hanches les sectionnant tous les trois à la fois. Il ne restait plus que le Bomas, qui fut accueilli par un jolie double tir de pistolet blaster de Shadow, qui venait de débarquer, à peine en troisième après Nova est sa carabine blaster qui l’acheva de trois tirs dans le gueule. Le reste alla très vite les artilleurs une fois sortie du vaisseau et positionné, renvois les infos à “motherbase” avant de pilonner les groupes arrivant les plus importants histoire de réduire leurs effectifs le temps que les polyvalents Nova et Shadows les couverts au blaster et Nina se charge après son massacre de trancher dans le tas mais aucun doute qu’elle sera vite déborder si ça continue.

Pendant ce temps lorsque la navette de l’équipe Jiriad redécolle elle dévoile les cinqs autres en plein combat tandis que Ne'tra avait un peu plus de mal, Ge'tal, Kebiin, Shi'yayc et Genet quand à elle s’en sortait plutôt bien et avait même le temps de s’entre aider. Ne’tra regroupant Jugement Dernier, Chaos, Apocalypse, Warren, deux jet trooper, et un tireur d’élite, affrontait trio de drexls enragés. Jugement sépara rapidement ses vods par cible et ce fut rapidement que le tireur d’élite abattit le premier. Le second mourut avec un peu plus de difficulté contre les deux jet-troopers, rien de plus simple pour eux que l’isoler depuis les aires avant de pilonner de laser dans les ailes et l’achever une fois au sol. Le dernier subit à peu prêt le même sort de la part des jumeaux qui eurent n’empêche moins besoins de munition après une rafale chacun et un tir dans la tête le drexl ne survécu pas au fait d’être tout seul.



La suite fut un peu plus complexe que juste anéantir les premières lignes et les patrouilleurs. Il fallait sécuriser les lieux et donc fermer cette porte principale d’où leur renfort déferlait presque. C’est ainsi que les six équipes mandalorienne attirèrent l'attention de ceci en formant une coupole face à celle-ci, avec en première ligne Nina, les jumeaux et Shadow puis Nova Jugement dernier et le reste des vode présent. Il ne manquait plus que Warren au tableau qui quand à lui le berserker de service des CaTalyc avait fait le tour et fonçait sous le regard protecteur de sa ge'sol qui pourfend un zaggek en deux dans le même temps après un duel d’une bonne dizaine de minute. Filant à toute allure le colosse à l’armure blanche ne réfléchit pas son objectif bloquer l’arrivé de renfort adverse et pour ceci! Il donna un grand coup d’épaule dans la porte qu’il percuta de plein fouet la fermant sur le coup, le second battant sera plus dure à faire.

“Et maintenant Nina? Tout ce passe comme prévu mais là…”
“Improviser ça te parle?”
“Attendez vous avez pas prévu le second battant?”
“Yavin IV ta ramollit Nina!”

Nina gonfla les joue sous son casque éventrant un autre Malraas d’un coup de faux et charge le tas direction le battant encore ouvert Jugement Dernier lança un "couvraient la!" juste à temps un groupe de Drexl tentait de franchir la porte et se reçut un barrage de tir comme message de bienvenue. L’équipe Jiriad se lança ensuite dans la mêlée suivant Shadow et Nina partit à la rescousse de Warren qui commencer à retrouver déborder, le reste des équipes les couvrit en se déployant sauf deux qui s'occupaient couvrir les arrière de la bande au cas ou des patrouilleurs attendrait dans l’ombre. Tous ce petit monde avança donc en direction de la porte ainsi positionné encerclant petit à petit le dernier passage des prédateurs vers le spatioport.

Au bout de Dix minute et d’une… extermination en règle Nina et Warren referment avant de s’embrasser front contre front le dernier battant et regarde les jumeaux s’amuser à achever les derniers prédateurs blessés. C’est quand tout le monde ce dit que c’était fini que Jugement Dernier avertit les CaTalyc de rester concentrer sur les radars de proximité effectivement quelque chose traînait encore dans le coin et semblait pas du tout content de leurs victoires. Ce décollant de la porte les tourtereaux allèrent tout de suite se placer de manière à sécuriser le plus d’espace possible imiter par Sahdow et nova. Tandis que les Jumeaux allèrent barricader la porte de leurs propre chef aider par quelque Demeci et autre vode des autres clans.

“Passe moi les électrifier.”
“Tu veut électrocuter qui?”
“Ben la porte!”
“Ha!”
“Les enfants chut!”
“Pardon!”

Shadow venait de mettre un coup de stress dans toutes les équipes qui levèrent leurs armes en entonnant cette ordre tout en mettant en joue fasse à elle. Il y avait bien quelque chose dans le coin, mais quoi? Tous tendu les mains se resserrent sur les armes et les regards guettent l’horizon. Tout un coup un tir part à l’aveugle de la par d’un des tireurs d’élites faisant sursauter tout le monde, mais ils ne bougèrent pas pour autant. Un long grognement se fit entendre, un petit Zaggek, surement un bébé, sortit de l'ombre et il ne semblait pas très joyeux. Tous le mirent en joue et se préparèrent à tirer, reculant un peu. C’est à ce moment qu’un des jumeaux finissant d’électrifier la porte principale lança une fumigène vers lui pour l'enfumer tout bonnement. A ce moment là Jugement Dernier conseilla tout naturellement d’en profiter pour encercler la bête, ce qui ne tarda pas à être fait.

Une fois fait la créature finit de dissiper le nuage de fumée noire telle la suie, en sautant dans tous les sens. Les équipes c’était regroupait et l’avait encerclé le transformant la situation d’un face à face brutal qui aurait put avoir lieux en une situation en faveur des Mando’ade, c’est ainsi que la cage en beskar former par les vode ouvrit le feu avant que le Zaggek puisse passer à l’attaque. Sous ce barrage de tir il ne su où donner de la tête, même si les mandalorien économisent leurs munitions pour la suite de l’opération. Quand la créature qui ne put rien faire se résigna et s'effondra à terre, Apocalypse, l’un des jumeaux approcha toujours en joue et une fois à proximité profita qu’elle tente de le mordre pour lui faire gober un détonateur thermique avant de reculer rapidement de quelque pas.

Il ne tarda pas à exploser répandant ses organes dans toute la pièce. Souriante Shadow alla voir son fils adoptif recouvert d’organe pour lui donner une grande tape dans le dos, le petit la regarda et sourit pas du tout gêné par le morceau de tripe sur son visage. Les équipes se réunirent une dernière fois et tandis que Jugement Dernier les envoyés sécuriser les entrés de service une par une. "Motherbase" fut mit au courant de la fin du nettoyage de l’astroport et sa sécurisation, les équipes tenteraient bientôt une sortie pour l’objectif deux et surtout Apocalypse fut envoyé retirer les tissus recouvrants son armure, après avoir récupéré sont trophée l'oreille du Zaggek géant.
_________________________
Revenir en haut
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 491
Niveau: 3
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 20/03/2018 08:20:39    Sujet du message: Iziz, capitale en détresse Répondre en citant

[HRP : la réponse d'Enfier nécessitant plusieurs éditions (et le joueur étant actuellement déclaré absent), ses détails sont à ignorer pour le moment. Les Catalyc sont toutefois bel et bien présents à l'Astroport, nous reviendrons sur ce qu'il s'y passe plus tard.]

A la Motherbase, un nouveau groupe d'urgence était en train de se former. Quelques minutes avant cela, un message d'urgence était parvenu jusqu'aux oreilles de Ramercia Demeci. Il s'agissait d'un appel au secours, émit par des civils bloqués dans le Quartier Habitant d'Iziz. Malheureusement, la plupart des troupes avaient déjà débarqué à l'Astroport, elles ne pouvaient donc plus changer d'objectif. La mère des fameux triplés Demeci se pinça les lèvres, fermant les yeux face au dilemme que ce chaos lui imposait. Quelques réservistes étaient encore disponibles, bien entendu, cependant ils devaient servir de renforts pour les zones compliquées.

Au bout d'un petit moment de réflexion, la madone Mandalorienne donna ses ordres. Un autre commando allait être déployé, dans l'espoir de sauver les survivants dispersés dans la capitale. Les volontaires ne se firent pas attendre, quelques artilleurs et jet-troopers formèrent bien vite l'escouade de secours (composée, en finalité, de 10 Mando'ade). Ramercia ne connaissait pas tous les guerriers du groupe, toutefois elle n'avait d'autre choix que de leur accorder sa confiance. L'unité embarqua sans plus attendre dans une vieille Canonnière X4, datant de la Rébellion de Hell. Les canons ventraux de la carlingue allaient être très utiles, en guise de soutien aérien, tandis que les quelques cabines à bord pouvaient accueillir temporairement les réfugiés extraits.

Ramercia regarda, un peu à contre-cœur malgré tout, ce détachement précieux s'envoler pour Iziz, là où l'enfer était en train de remporter une bataille sanglante. Le pilote et son co-pilote restèrent muets jusqu'à l'arrivée du vaisseau dans l'espace aérien de la grande ville. Les soldats à bord pouvaient constater, depuis leurs cabines, les dégâts causés par la faune locale enragée. Des bâtiments étaient en feu, des quartiers se retrouvaient parsemés de cadavres déchiquetés. Des hommes, des femmes, des enfants, les bêtes n'épargnaient personne. Dans l'esprit de certains, il était bien trop tard pour agir. Pour d'autres, il valait mieux tard que jamais.

La Canonnière X4 se stabilisa au-dessus de la position transmise par les civils en danger, crachant quelques salves laser sur des monstres envahissants, dans les rues proches. Une fois le terrain dégagé, le vaisseau se rapprocha du sol, s'arrêtant à une dizaine de mètres en l'air cependant. La passerelle de débarquement se déploya alors, dans le vide, indiquant aux guerriers du commando qu'il était temps de sauter directement en enfer. Le co-pilote fit même un signe de la main à ses vode, afin de confirmer ce fait.

L'heure du carnage était venu. Une fois les fantassins au sol, la Canonnière allait rester dans les parages, surveillant le périmètre et attendant l'extraction des survivants. Si besoin, le vaisseau pouvait bombarder quelques meutes trop dangereuses, mais attention à ne pas toucher les alliés proches dans ce cas. La X4 était connue pour être un modèle plutôt robuste et puissant, il valait mieux utiliser sa puissance de feu avec parcimonie, notamment dans une ville qui s'effondre déjà.

[HRP : Avaïa intègre le commando de secours depuis la Motherbase (Cache Mandalorienne, où le rassemblement a eu lieu). La carte du terrain est toujours la même, cette équipe devra par conséquent se débarrasser de la Meute D (voir message d'ouverture de ce topic) au cours de sa mission. Lorsque le Quartier Habitant sera sécurisé, il faudra évidemment rechercher et extraire le Groupe de Survivants A. Lorsque ce sera fait, je posterai à la suite afin de déterminer la suite des opérations. Have fun!]
_________________________
Formation : Close Combat
Niveaux 1 & 2 : Close Combat
Niveau 3 : Tireur d'élite
Casier T3544
Origines de l’Éternel
Revenir en haut
Super PNJ
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2008
Messages: 2 589
Niveau: 100

MessagePosté le: 30/05/2018 10:32:59    Sujet du message: Iziz, capitale en détresse Répondre en citant

Opération Républicaine"As de la jungle"
Deuxième division de combat
     

Après l'ultime avertissement et le déluge de feu , les canonnières avaient fait leur travail et déposer les troupes sur les Zones à Défendre
.
Les hexapodes ancrèrent leur pied sur le sol, aussitôt les vingt sapeurs et leur droids outils commencèrent à creuser une tranchée reliant les TR-TT entre eux en arc de cercle.Face à eux une bande de terre brulée d'une cinquantaine de mètres, et derrière la jungle hostile et inquiétante.A l'arrière la forteresse de la capitale défendu par de maigres troupes, la plupart des combattants étaient partis secourir les populations civiles.
On commençait à déployer les batteries de tirs dans les trous de combat, et on montait à la va vite des barricade avec des souches d'arbres arrachés par le souffle de l'explosion.Le colonel Rhine était à la manœuvre:

-Ici ZAD Alpha, nous avons mis pied à terre, le périmètre est établi.

Son second le capitaine Snav, chargé de la défense de Kira lui répondit.

-Ici ZAD Beta , nous sommes parés!

Depuis les véhicules blindés, les six artilleurs étaient crispés sur leur canon laser tandis que la vigie calculerait les coordonnées de tirs pour le canon lourd.
Aikin, Okkyn et Alpha complétaient une section de troopers dans la ZAD Alpha, des gardes Républicains avaient été dispersés pour faire face à d’éventuel Sith.Le sergent artilleurs commandant la section aboyait ses ordres.

-Tenez la ligne! Je veux une couverture à 180°!

Le droid médical se tenait sur l'arrière des barricades, il avait déjà installé des civières pour soigner les blessés. Soudain la vigie hurla dans l'intercom.

 
Code:



-Mouvement au Nord!





Les soldats s'allongèrent dans la tranchée, l’œil dans le viseur, mais ce n"était pas les prédateurs qui se dirigeaient vers eux mais une vraie marée humaine de survivants.

-Ne tirez pas!! ce sont des civils!

Les premiers natifs traversèrent la tranchée, certains trop fatigués ou blessés aidés par les sapeurs Républicains, parmi eux des miliciens, des membres de la Hunter Gen mais aussi des Pacificateurs. Les droids médicaux installèrent les plus gravement blessés sur le poste de secours avancé mais la plupart des survivants furent invités à rejoindre rapidement la forteresse.Une poignée de pacificateurs décidèrent eux de renforcer la ligne de défense.
Soudain des cris retentirent, les trainards étaient attaqués par une vague de Boma et de cannoks, les quadrupèdes se jetèrent littéralement sur les pauvres réfugiés trop lents ou trop fatigués pour s'enfuir.
Des sapeurs sortirent de la tranchée pour leur venir en aide, vite rabroué par leur sous officier.

-Revenez imbéciles! gardez la position!

Les imprudents furent demi tour, un soldat attrapa un enfant au passage et le prit dans ses bras pour le mettre à l’abri, les Républicains commencèrent à faire feu en essayant d'éviter au maximum les survivants qui tentaient péniblement de les rejoindre.Le canon lourd était malheureusement inutile , il risquait de toucher les civils que la République venait sauver!
La bataille d'Iziz commençait...


-1er phase: guerre de tranchée, contre les prédateurs, attention aux réfugiés!
http://www.starwars-holonet.com/encyclopedie/creature-cannok.html
 http://www.starwars-holonet.com/encyclopedie/creature-boma.html     
  
  
 
  
  

_________________________
Ceci est le PNJ à tout faire du Staff !

Il est là pour vous aider quand vous êtes bloqué dans le RP de quelques manières (formation, missions, etc...)
Revenir en haut
Aikin
République Fédérale

Hors ligne

Inscrit le: 27 Déc 2015
Messages: 115
Niveau: 2
Rang: Lieutenant
Autre: Garde

MessagePosté le: 06/06/2018 15:06:01    Sujet du message: Iziz, capitale en détresse Répondre en citant

Les transports arrivent près d’Ondéron. Un gradé nous avait rejoint, un Twi’Lek violet. Commandant, je crois ? Il avait reçu ses instructions avant le départ, et nous avait communiqué nos ordres pendant le transport. Un bombardement sera fait tout d’abord, au napalm, puis nous serons la première vague.

Du napalm… Sur Ondéron ? Une jungle pareille ? Si proche de la cité ? Ne risque-t-on pas de détruire l’écosystème, et de tuer des civils dans le tas ? La situation est-elle si irrécupérable qu’il faut utiliser des moyens de ce genre ? Je n’ose pas questionner le commandant à ce sujet. L’ambiance est déjà assez tendue, pas besoin de rajouter de l’huile sur le feu. Je me demande si les autres se font la même réflexion…

Nous approchons de la surface, maintenant. Je commence à percevoir le sol brûlant autour de nous. Je crois aussi entendre des cris, des hurlements. Humains ? Non-humains ? Je n’arrive pas à savoir dans l’immédiat. Et si… Non, non. Nous sommes ici pour aider les populations. Ils n’oseraient pas tirer dans le tas sans les prendre en compte.

Le transport s’arrête un peu plus brutalement que je ne l’aurais imaginé, puis s’ouvre, laissant les soldats se déverser dans les tranchées qui commencent à être creusées. Tout se passe très vite, chacun sait ce qu’il a à faire. Je prends mon blaster, vérifie qu’il est chargé, et scrute le plus loin possible devant moi, prête à tirer si un quelconque ennemi s’approche. C’est tout ce que je peux faire, dans l’immédiat, sans devenir une gêne dans la fourmilière qui s’active tout autour de moi.

Soudain, du mouvement, devant. Je prépare mon arme, mais réalise bien vite que ce sont des formes humaines. Un gradé confirme que ce sont des civils dans l’intercom. Ils courent, trébuchent, mais les premiers arrivent, aidés dans leur descente par les personnes les plus proches. Je remarque également dans le tas des personnes armées. Les premières troupes déployées ? La milice locale ? Ils sont en bien mauvais état… Malgré tout, une poignée d’entre eux tiennent à aider la ligne de défense.

Puis, les grondements. Des cris. Différents de ceux précédemment. Cris humains. Hors de ma portée visuelle. Les camarades à côté de moi tirent, et j’hésite à les imiter. Au delà d’un cinquantaine de mètres, c’est le néant. Je pourrais voir plus loin, mais je pourrais en avoir besoin plus tard… Difficile de justifier un tel effort alors que nous sommes là depuis à peine dix minutes ! Je serais plus utile en pleine forme, capable de défendre mes coéquipiers, mais…

Ils approchent, gagnent du terrain. Des créatures, quadrupèdes. Je n’ai pas retenu leurs noms… Zakkeg ? Non… Boma et Cannok, peut-être. Quoi qu’il en soit, mieux vaut ne pas finir entre leurs pattes. Je les vois, maintenant. Combien il y en a ? Une demi douzaine… Mais dans ma portée. Vu les tirs autour de moi, il doit y en avoir bien plus. Ils poursuivent et attrapent les plus lents, les plus faibles. Je m’applique, tire pour les protéger, mais ils sont vifs. Plusieurs civils se font emmener, quand il ne se font pas tuer sur place. Si ça continue, les corps vont s’empiler. On se croirait de retour au centre d’affaires…

Des hommes essaient de sortir pour accompagner les plus proches, mais se font vite rabrouer par un sous-officier. J’essaie de me concentrer sur mes tirs, fait souvent mouche, mais… Rah ! Comment peut-on rester ici, ne pas essayer d’avancer, alors que les civils tombent à quelques dizaines de mètres de nous ? Je… je ne peux pas cautionner ça. Mais je ne peux pas faire plus…

Je remarque devant moi un groupe qui court, poursuivi par deux Boma. Les créatures gagnent du terrain, malgré le déluge de plasma autour d’eux. Un enfant trébuche, à vingt mètres. Les adultes autour hésitent, mais courent pour leur vie. Mes réflexes agissent avant ma pensée, ma main se tend, et je visualise la main de l’enfant. Les lignes la recouvrent. Concentre toi, ne la détruis pas… Allez… Approche !

L’enfant est comme soulevé, et fait un petit vol sur cinq ou six mètres, dépassant même son groupe. Il roule au sol, mais ne se relève pas dans l’immédiat. Blessé ? Il bouge, gémit. Il n’est pas mort, et se fait attraper au passage et traîner par le bras, puis jeter dans la tranchée avec hâte, en sécurité. Les deux Bomas, enhardis par la chute de l’enfant, s’étaient trop approchés, et le premier finit abattu par un fusil lourd, tandis que le deuxième fuit sous le feu d’une mitrailleuse. C’est déjà ça.

Mais mon soulagement est de courte durée. Pour un groupe hors de danger, deux autres arrivent réduits de moitié à cause des bêtes. Et les vagues n’en finissent pas. A chaque fois que les plus gros armements doivent s’arrêter pour recharger, ils gagnent en terrain et en confiance. Les civils arrivent encore à travers le brasier, certes, mais ils se font moins nombreux. Est-ce car ils sont presque tous passés, ou car ils se font plus tuer ? Je ne sais pas, et je ne sais pas si j’ai envie de savoir.

J’entends le bruit caractéristique d’un sabre, à ma droite, et voit la lame voler, tournoyer, et trancher les appendices oculaires d’un… Cannok ? Je crois que c’est leur nom ? La bête hurle, se renverse, et devient une cible facile, lâchant ses proies. Mais si le lancer de sabre a pu être efficace, c’est qu’ils se rapprochent. Misère.

Soudain, un cri retentit, au loin. Puissant, lugubre. Un instant, on croit l’assaut se calmer, mais les cris des autres soldats m’indiquent le contraire.


— Zakkeg !

Le sol tremble, périodique, sous les pas de la bête. Mais ce n’est pas la première chose que je vois. Une nouvelle vague de Boma et Cannok, plus organisée, apparemment. Ils ne sont plus là pour les civils. Ils sont là pour nous.

Leur piétinement se fait plus insistant, et ils slaloment entre les carcasses de leurs congénères pour éviter un maximum les tirs, comme mûs par une volonté commune. Ils avancent à bon rythme, malgré leurs pertes. Et à leur centre, une plus grosse créature encore, un genre de lézard, recouvert d’écailles, avançant lentement mais sûrement, semblant imperméable aux tirs.

Ils approchent rapidement, et, malgré le napalm qui assure une certaine protection, et le professionnalisme des soldats, le stress se fait sentir, autour de moi. Ne remarquant plus de civils, l’ordre est passé de préparer le canon pour se débarrasser du mastodonte. Mais la machine est lente, et la situation est urgente.

Le sabre de tout à l’heure se rallume, accompagné par d’autres, autour de moi. Plusieurs Gardes se décident de sortir pour s’occuper des Boma les plus proches, sous les beuglements des sous-officier leur ordonnant de ne pas briser la formation. Les ordres me font hésiter, et continue de réfléchir, tiraillée entre mon soutien des autres gardes, et les ordres.

Leur tactique fonctionne, au départ. L’avancée des bêtes arrive au point mort, et semble même s’arrêter. Mais en réalité, ils attendent les Zakkeg, prennent couverture derrière son cuir difficilement pénétrable au blaster et au fusil usuel. Les plus gros calibre font du dégât, mais sont également occupés par les Cannok.

Puis, le mastodonte charge les Gardes, suivi par toute sa cohorte. Etonnament rapide, il arrive à faucher un garde avant de se prendre un tir de canon lourd suffisamment chanceux pour ne toucher personne d’autre. Il est déséquilibré, a un trou dans ses écailles, mais est toujours vivant. Mais, plus dramatique encore, sa horde se déverse sur les soldats autour. Dans le chaos ambiant, les armes de mêlée sont sorties, les créatures trop proches pour sortir l’artillerie sans risque de pertes alliées.

La panique mêlée à l’adrénaline me pousse à agir, et je rejoins les autres gardes hésitants pour charger le Zakkeg, presque en dernière ligne. Stupide, peut-être, mais on devient beaucoup moins raisonné sous l’urgence et l’émotion. La gargantuesque créature se débat comme un beau diable, tournant et frappant à l’aveugle autour de lui, piétinant ce qu’il à sa portée. La plupart conservent une distance respectable, mais quand deux impétueux se font finalement bondir dessus, la foule bouge comme un seul homme pour submerger la bête.

N’étant pas vraiment confiante en mes talents au sabre, je préfère essayer d’aider les deux malheureux qui commencent à se faire écraser. L’armure est étonnamment solide, certes, mais elle ne tiendra pas éternellement. Je remarque aussi que des non-Gardes viennent aider à pilonner la créature. Ils se sont occupés de tout le reste ? Ou alors nous sommes le dernier îlot ? Rah ! Arrête de te poser des questions et concentre toi sur ta tâche ! Va les aider !

Le Zakkeg est distrait, mais rusé. Il protège ses parties sensibles et maintient au sol les deux individus sous ses pattes. Malgré les coups de sabre, la saleté tient, et arrive à en blesser avec ses pattes arrière. Je les sens encore en vie, mais leur cage thoracique ne va pas tarder à être broyée en même temps que leur protection.

Subitement, je sens une vibration, une altération, et le Zakkeg semble soulevé un instant. La Force. Quelqu’un l’a poussé, l’a soulevé, et les deux pauvres bougres sont soulagés de leur pression un moment. Un acolyte arrive à prendre le premier par le bras, et je me décide à aider le second, mais je suis trop lente. Le mastodonte arrive à comprendre la situation, et bondit en avant, prenant appui sur l’armure de Garde qui cède, et fonce dans ma direction.

Les autres arrivent à se sauver comme ils peuvent, mais ma jambe ne me permet pas de bondir hors de danger, et je finis entre ses deux pattes avant, prêtes à me laisser écraser par plusieurs centaines de kilos de muscle. Mes hurlements de douleur s’étouffent dans le chaos ambiant. Il appuie sur mon torse, je respire mal. Il a bien compris le point sensible, et appuie, attendant que ça cède pour bondir encore. Je suis mal.

J’essaie d’hyperventiler pour compenser, mais c’est plus douloureux qu’efficace. Mon cerveau tourne à vive allure, et je sens le sang battre contre mes tempes. Je vais finir étouffée, ici, sur Ondéron ? Non, je refuse ! Réfléchis ! Son armure est presque indestructible, mais le coup de canon a pu faire un trou. Il doit bien y avoir une faiblesse, alors ! Quelque chose à exploiter. Concentre toi !

Les lignes se répandent de manière anarchique autour de moi, vibrant aussi brutalement que mon coeur bat dans ma poitrine. Il y en a beaucoup, de quoi me faire perdre la tête, mais je dois me concentrer, car chaque seconde compte. Allez ! L… là !
La saleté progresse, et je commence à avoir la tête qui tourne. Je n’arrive plus à formuler des pensées complexes, mais je sens le point de faiblesse.

L’instinct prend le dessus. Je sais où est mon sabre, et, même si je ne l’ai pas dans ma main, je l’ai suffisamment manipulé et me suis suffisamment entraîné avec pour le manipuler sans trop de difficultés. Je sens sortir de son accroche, caresser le buste du monstre en remontant, puis arriver à sa cible. Dans un dernier effort et espoir, insupportable, je l’actionne, et une lame écarlate transperce la bête de la gorge jusqu’au crâne, jusqu’à émerger fièrement de l’autre bout.

Certains dans l’assemblée ont un mouvement de recul devant l’activation soudaine, et aussi à cause de la couleur. Des rumeurs s’étaient propagées dans la Garde, et peut-être même dans les autres corps d’armée. Un Garde au sabre rouge ? Comment est-ce possible ? Ils ont recruté un Sith, ou quoi ? Ils ont fait un pacte avec des Jedi Noirs ? Apparemment, le propriétaire est protégé par la hiérarchie…
Evidemment, ce n’étaient que des rumeurs. Mais, après mes échecs passés, elles n’étaient pas les plus agréables à savoir. Oui, la lieutenante Enor m’avait un peu aidée à ne pas abandonner ce cristal, justifiant qu’un appel de ce genre avait forcément une raison, même si elle était encore inconnue.

Je sens le mastodonte perdre la vie, et commencer à s’affaler de tout sous poids sur lui-même, moi en dessous. Je lutte pour ne pas perdre connaissance, mais d’autres soldats s’activent pour le soulever juste assez pour que d’autres puissent me tirer de là. Mon casque est retiré, et je ne peux m’empêcher de tousser à s’en décoller les poumons. Il y en a beaucoup, ils parlent, mais j’ai du mal à tout discerner. J’ai le tête qui tourne, mais je crois que je suis sortie d’affaire.

Mes sens me reviennent, et j’ai l’impression que tout a été géré pendant que j’étais là dessous. Les créatures ont malheureusement réussi à atteindre la tranchée et nous devons accuser quelques pertes. Néanmoins, les civils derrière ne semblent pas avoir été touchés de nouveau.

Mon armure est un peu enfoncée au thorax, mais reste fonctionnelle. Je lui dois la vie, encore une fois. Ca serait bien si je pouvais éviter de tomber sur des mastodontes pareil, plutôt que ça ne devienne une habitude. Mais, au moins, je ne suis pas plus blessée que ça. On ne peut pas en dire autant que tous les gardes qui ont reçu des commotions plus ou moins lourdes en se battant.

Un temps d’accalmie. Il y a des pertes, mais le “débarquement” aurait pu être bien pire, je suppose. Comme beaucoup d’autres, je dois passer devant un droïde médical, vérifier que mes constantes sont correctes, que je n’ai pas subi de traumatisme pulmonaire voire crânien. Apparemment, je m’en sors pas trop mal, même s’il va falloir redoubler de prudence vu l’état de mon armure.

Des cris stridents se font entendre au loin, dans la direction présumée de la capitale. Des créatures ailées, certainement. Drexl, peut-être ?
Malheureusement, notre intervention dans le système ne fait que commencer...

_________________________
Affaires d'une aveugle

Identité d'une Miraluka

Forme au sabre :
Forme IX : Shien

Très grand merci à Lyzs pour l'avatar ! ^w^
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 20/06/2018 02:35:06    Sujet du message: Iziz, capitale en détresse

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Système de Japrael -> Ondéron -> Iziz Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com