Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Jour-J, Embarquement!

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Mondes du Noyau -> Corulag
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Lisbeth Koln
Imperium

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2017
Messages: 8
Niveau: 0

MessagePosté le: 04/02/2018 22:49:46    Sujet du message: Jour-J, Embarquement! Répondre en citant

Pas moins de quarante recrues s’étaient présentées ce matin-là, venue de tout l’imperium et de toutes les castes pour prendre part à cette formation. Deux navettes lambda avaient étés affrétées pour faire la liaison avec le vaisseau école ou se dérouleraient les derniers tests d’aptitudes éliminatoires.

L’on trouvait parmi ces recrues des aspirants pilotes, des mécaniciens, des artilleurs et mêmes des troupes. Et c’est au milieu de cette choucroute garnie que l’on pouvait retrouver notre héroïne Lisbeth Koln, assise sur un malheureux droïde gonk qui avait eu le malheur de se trouver là.

La cigarette à la main, Lisbeth cherchais des yeux Kelyn, les officiels présents s’efforçaient déjà de diviser les groupes par fonctions et il ne lui restait que peu de temps pour lui dire quelques mots avant l’embarquement. Un sifflement irritant se fit soudain entendre et après quelques secondes d’une déplaisante un homme pris la parole.

-Recrues Préparez-vous à l’embarquement ! D’ici quelques secondes vous monterez dans ces navettes qui vous emmèneront droit en enfer, et seuls les plus chanceux d’entre vous seront recalés et reviendront ici suivre l’entrainement de l’académie pour devenir des soldats d’élites, des Troopers qui font la fierté de notre nation ! Pour les autres…je vous souhaite un bon voyage !

Le micro siffla de nouveau avant de se couper, et quasiment aussitôt un officier approcha de Lisbeth :

-Mettez-vous dans le rang Recrue, et laissez les droïdes faire leurs travails. Les aspirants pilotes se réunissent là-bas. dit-il en pointant du doigt un groupe de six personnes on ne peut plus collé à la navette.

L’homme portait un uniforme vert, symbole des officiers de l’armée terrestre, imberbe et le crâne rasé il la toisa de haut en bas avant de la regarder froidement dans les yeux.

-A vos ordres ! dit-elle en écrasant son mégot sous sa botte.

Frustrée par cet individu vulgaire mais plus haut gradé, Lisbeth salua, le visage impassible et le regard froid pour ne rien laisser paraitre de son agacement. Puis elle prit la direction du groupe des pilotes, elle devrait retrouver Kelyn plus tard. Nul doute qu’elle réussirait les derniers tests avec succès une fois à bord du vaisseau. Mais pour Lisbeth cela commençait comme une mauvaise journée.

A peine eut elle rejoint le petit groupe qu’on leur indiqua de monter prendre place à l’intérieur. Ils furent suivis d’une dizaine de futurs artilleurs puis de quelques officiels, l’officier au crâne Rasé y pénétra lui aussi en dernier. Le silence s’abattit lorsque la navette démarra les moteurs. 

_________________________
Casier de Lisbeth

Fiche de Lisbeth
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 04/02/2018 22:49:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nash Futhark
Imperium

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2015
Messages: 624
Niveau: 2
Rang: Lieutenant
Autre: Pire Agent du BSI

MessagePosté le: 08/02/2018 20:10:25    Sujet du message: Jour-J, Embarquement! Répondre en citant

Les deux navettes de classe Lambda décollent et s’éloignent peu à peu de la surface de la planète. En l’espace de quelques minutes, les transports quittent l’atmosphère de Corulag pour rejoindre l’espace. Une petite flotte composée d’un destroyer stellaire de classe Impériale, de quatre frégates impériales de classe Hammerhead et de deux transporteurs d’escorte CNK semble dériver dans le vide sidéral… Comme une force fantomatique qui erre sans réel but dans ce secteur de la galaxie. Ces bâtiments de guerre sont vraisemblablement la destination des deux navettes. A l’intérieur des transports, l’ambiance est étrange. On peut lire un mélange d’appréhension, d’excitation et de peur sur les visages de ceux qui souhaitent intégrer l’armée impériale. Les officiers sont les seuls à rester impassibles, impeccables dans leurs uniformes verts. Ils détaillent silencieusement les aspirants-soldats et n’hésitent pas à fusiller du regard ceux qui ont tendance à bavarder. Un silence inquiétant s’installe. Presque… Religieux même. Le feulement rauque de plusieurs chasseurs TIE en mission de patrouille vient briser ce silence. Un message destiné au personnel navigant ne tarde pas à faire grésiller la console des communications.

« Navette ST-754, ici la passerelle du Cassius, nous vous avons sur nos écrans. Veuillez transmettre vos codes d’accès. »

« Ici la navette ST-754, nous vous envoyons nos codes d’accès immédiatement. »

« Bien reçu navette ST-754. Autorisation accordée. Poursuivez votre trajectoire actuelle. Attendez vous à une inspection du Bureau de la Sécurité de l’Impérium à votre arrivée dans le hangar. Terminé. »


Il y a fort à parier que cette conversation banale exigée par un manuel très strict est également de mise à bord du second transport. Le protocole impérial dans toute sa splendeur… Il n’y a probablement pas de système plus efficace dans toute la galaxie. Les procédures standardisées de l’armée impériale devraient être un exemple de discipline et de rigueur pour toute cette vermine qui vient troubler l’ordre et la paix. Il serait même nécessaire d’appliquer de telles procédures au sein des systèmes politiques défaillants qui peuvent corrompre des planètes entières… Comme celles qui entretiennent encore la flamme vacillante d’une Nouvelle-République déjà décadente. Les deux navettes Lambda se posent finalement dans le hangar sans encombre. Les rampes d’accès se déploient et avant même que les recrues puissent descendre, des officiers en uniforme gris embarquent à bord des transports…


- Inspection de routine. Veuillez rester à vos places et ne faites pas de gestes brusques. Nous allons contrôler vos identités et vérifier le contenu de vos affaires.
Lâche le premier officier muni d’un bloc de données.

Les deux autres agents du Bureau de la Sécurité Impériale se chargent d’inspecter le barda de chacun et arrachent des mains les cylindres codés contenant les identités des jeunes recrues. L’officier principal recueille ensuite les données et les compare avec celles disponibles sur son datapad. Après s’être assuré qu’aucun individu à bord des navettes ait un secret à cacher à la sécurité impériale, les hommes descendent et disparaissent au détour d’un couloir sans même remercier ou saluer les aspirants-soldats. Le BSI n’est pas réellement réputé pour sa politesse et sa gentillesse de toute manière. Sur ordre des officiers, les recrues descendent à leur tour la rampe d’accès et s’alignent sur plusieurs rangs, selon les affectations provisoires de chacun.

- Commandant dans le hangar ! Garde-à-vous ! Lance une voix dans le dos des officiers se tenant devant les futurs soldats.

Les gradés pivotent machinalement et font claquer leurs talons en guise de salut militaire. Les aspirants-militaires tentent d’imiter leurs “accompagnateurs” mais ne sont pas coordonnées malgré tout. Ledit commandant, précédé par un énième officier, vient finalement faire les cent pas devant les recrues afin de les inspecter dans les moindres détails. Les minutes passent, se succèdent et semblent ne jamais se finir. L’homme, un petit individu moustachu ne dépassant probablement pas les un mètre soixante-dix, cherche à éprouver ceux qui désirent intégrer l’armée impériale. Les billes noires de fouine qui lui servent d’yeux transpercent les recrues, comme pour les sonder. Sa petite moustache s’agite lorsqu’il mordille le cigare fumant qu’il a en bouche.

- Bienvenue à bord du Cassius ! Ou plutôt… En enfer… Je suis le Capitaine Macmahon, le commandant de ce navire de guerre. Mon rôle est de veiller à ce que chaque homme sur ce vaisseau soit bien à sa place. Sachez par ailleurs que je ne prends que les meilleurs ! Ce qui veut dire que les vermines de bas étage seront rapidement expulsées de mon navire. Débute avec force l’homme en dévisageant le moindre individu se présentant à lui.

Son regard s’attarde sur Lisbeth. Et dès lors, il arrête son discours de “bienvenue”. Le capitaine s’approche pas par pas de cette jeune femme. La fumée de son cigare s’envole doucement vers le plafond du hangar en formant des arabesques… Du moins, jusqu’à ce qu’il la crache volontairement au visage de la recrue. Ses lèvres s’étirent en un sourire presque malveillant. Et une lueur presque aussi mesquine semble briller dans son regard noir. La petite moustache du commandant s’agite à nouveau.

- Une femme. A bord de mon vaisseau ? Intéressant... Siffle doucement l’officier en venant saisir d’une main le menton de la jeune femme. Je n’ai jamais accepté une seule femme à bord du Cassius. Si tu penses pouvoir faire exception à la règle, tu te trompes lourdement. Lieutenant Burk ! Approchez.

- Monsieur ? Demande l’homme qui le suit comme son ombre en haussant un sourcil.

- Faites en sorte que je n’ai pas à m’en prendre à l’abruti qui a osé débarquer des femmes sur mon vaisseau de guerre. Continue le capitaine Macmahon en se détournant finalement de Lisbeth.

- A vos ordres Monsieur. Répond le lieutenant en faisant claquer ses talons.

Le commandant du Cassius hoche doucement la tête, en signe de satisfaction. Il mordille avec amusement son cigare. Il est sûr de trouver un certain divertissement durant les jours prochains. Oui… Il faudrait surveiller de près tout ceci. Tel est son rôle après tout. Le capitaine d’un vaisseau doit faire en sorte que la discipline et l’ordre règnent en tout temps. De ce fait, surveiller les agissements de chacun et veiller à ce que tout soit à sa place est une chose normale… Et évidente. Macmahon est un type de la vieille école. Un fervent militant de la suprématie humaine et un fidèle adepte du machisme. De son point de vue, il est inconcevable de voir des aliens et des femmes s’élever au sein de l’Impérium. Nombre de ses camarades officiers sont par ailleurs de cet avis là. C’est sans surprise que l’on comprend que l’entourage du capitaine est entièrement composé de militaires issus de familles prestigieuses ou tout du moins suffisamment influentes et riches pour prétendre à cette position. Macmahon lui-même est l’héritier d’une ancienne et grande maison noble du secteur de Juvex. C’est donc en toute logique, du fait de son éducation, qu’il cherche à faire en sorte que nulle femme et nul alien ne puisse intégrer les rangs de la Marine Impériale sous ses ordres. A défaut de pouvoir contenir ces êtres inférieurs, on peut au moins les tenir loin de soi.
L’homme indique à tout le monde de se disperser d’un geste las de la main et quitte finalement le hangar. Les nombreux officiers présents prennent donc la relève et donnent des directives précises aux recrues impériales. La seule a subir un traitement spécifique est la jeune Lisbeth… Sans surprise.


- Suis-moi la rouquine. Ordonne finalement le lieutenant.

Les voilà partis dans une série de couloirs à traverser de long en large. Et sur plusieurs niveaux bien sûr. Les membres d’équipage utilisant lesdits corridors fusillent du regard l’étrange couple. Certains semblent hostiles à la jeune femme, quand d’autres sont au contraire simplement intrigués par sa présence. Quelques uns profitent même de l’occasion pour reluquer la recrue de haut en bas avant d’échanger entre eux des commentaires lubriques. Après vingt minutes passées à arpenter le vaisseau de guerre, l'officier entre finalement dans une salle… Celle-ci semble entièrement dédiée à l’entraînement au close combat. Burk se tourne vers Lisbeth et esquisse l’ombre d’un sourire.

- Le Commandant Macmahon est très regardant en ce qui concerne les compétences et les origines de chacun de ses hommes. Il n’a que faire des faibles… Il les balance dans l’espace par un sas quand il le peut. Sélection… Naturelle dira t-on. Et de son avis, les femmes sont des êtres faibles qui n’ont pas leur place dans l’armée. A toi de prouver que tu mérites ta place parmi nous. J’vais te coller une raclée, et si tu parviens à encaisser les coups et à te relever, on pourra peut-être faire quelque chose de toi ! Ricane le lieutenant qui jette sa casquette militaire sur le sol.

L’impérial ne prend même pas le temps de préparer sa garde. La meilleure défense, c’est l’attaque. De ce fait, il se rue directement sur la jeune femme pour lui donner une leçon qu’elle ne sera pas prête d’oublier…

On débute par un petit combat improvisé ! Tu as carte blanche pour décrire le combat et donner l'issue de celui-ci (qu'il soit favorable ou non à ton personnage.)

En cas de soucis, ou si tu as des questions, n'hésite pas à me contacter ;)

_________________________
« Les empires naissent et s'effondrent... mais le Mal demeure éternel. »


Formation de base : (Close Combat.)
Formation lvl1 : (Close Combat.)
Formation lvl2 : Tireur d'élite.


Second compte : Baron Rissk !
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 25/06/2018 08:40:49    Sujet du message: Jour-J, Embarquement!

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Mondes du Noyau -> Corulag Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com