Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Hangar Privé D-0293

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Bordure Extérieure -> Tatooine -> Marché galactique
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 494
Niveau: 3
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 15/01/2018 22:54:46    Sujet du message: Hangar Privé D-0293 Répondre en citant


Ordon Toos


Depuis bien longtemps désormais, le clan Demeci avait installé son camps principal dans la Mer de Dunes. Cette petite base avait d'ailleurs été construite à partir d'un ancien village Tusken, laissé à l'abandon il y a des lustres. L'essentiel des membres du clan du Bah'lir doré vivait ici aujourd'hui. Bien différente de Mandalore, Tatooine disposait de ses propres avantages et inconvénients. Le premier atout de ce monde aride était, bien sûr, son aspect reculé. Même si les Hutts, la République, l'Empire, et bien d'autres s'étaient passés les clefs du gouvernement local, Tatooine bénéficiait toujours d'une sorte de "loi de la jungle" régente. Comme ancrés dans la roche-mère du système ; le banditisme et l’ultra-libéralisme étaient omniprésents ici.

Lorsque la guerre avait frappé ce monde éloigné du noyau de la galaxie, les Demeci n'avaient eu aucun mal à se cacher dans les dunes. Ainsi, ils étaient restés quasi-incognito durant un certain temps. Depuis quelques années, toutefois, leur nom commençait à résonner ailleurs. Le clan tout entier était prêt à reprendre ses droits, sur Mandalore notamment, à l'image de son chef incontestable : Blad Demeci. Néanmoins, le réseau "commercial" d'Ordon Toos était connu, déjà, depuis lustres, indépendamment de cette nouvelle ambition des frères de sang Demeci. Du moins, le Hangar D-0293 de Mos Eisley était un lieu très apprécié par les contrebandiers et quelques autres receleurs en tous genres...

Ordon avait été personnellement intégré au clan Demeci alors qu'il n'était encore qu'un enfant. Fils d'esclaves autrefois, son avenir semblait tout tracé sur ce même chemin malheureux. La vie d'Ordon a finalement basculé lorsque le maître de ses parents décida de vendre le garçon. La valeur d'un enfant était évidemment moins haute que celle d'un homme sorti d'adolescence, cependant, c'était un moyen simple de se faire de l'argent rapidement, à l'époque. Arraché de la sorte à sa famille, par un fermier en manque de personnel, Ordon croisa la route de Hank Demeci quelques années plus tard seulement. Ce dernier avait en fait conclu un pacte auprès du maître du jeune Toos, dès son arrivée sur Tatooine : les Demeci protégeaient la petite ferme des dangers du désert, contre un tribut régulier de vivres.

Il ne fallu donc pas longtemps à un des fils de Hank, Lark, avant de croiser le petit esclave dans un champs du coin. Les deux garçons avaient le même âge, et leur amitié s'était forgée autour des jeux de cartes Mandaloriens qu'amenait régulièrement Lark à Ordon. Puis un jour, Lark expliqua à son père qui était exactement le jeune Ordon, estimant que son sort n'était pas juste. Hank Demeci ne pu s'empêcher, suite à cette nouvelle, de rendre visite au fermier et de lui exprimer son opinion vis-à-vis de l'esclavagisme... Nulle ne retrouva jamais le corps de l'agriculteur, et les Demeci prirent directement le contrôle de l'entreprise agricole. Le père Demeci adopta Ordon, dès le lendemain, au sein du clan, faisant de lui un Mandalorien à part entière. Connu immédiatement en tant que meilleur ami de Lark, Ordon Toos s'est très vite fait accepter parmi les guerriers en beskar'gam.

Canderous Jorg se chargea de l'éducation d'Ordon, au même titre que les triplés Demeci, lui transmettant son code d'honneur et ses compétences guerrières exceptionnelles. Toutefois, les vrais talents du Tatooinien se révélèrent à l'âge adulte. Au départ, le jeune homme devait s'occuper d'acheter et de vendre des marchandises sans traçabilité en ville. Finalement, il était parvenu à développer tout un réseau commercial à Mos Eisley. Un hangar, des contacts dans le milieu, et voilà qu'Ordon était lancé sur le marché noir d'une bien bonne façon. Les Demeci virent là un moyen d'établir un carnet d'adresses fourni, et susceptible d'aider à leurs causes futures, tout en faisant quelques billets au passage.

Ce matin, Ordon n'avait pas beaucoup de marchandise à proposer à ses clients. Ceci dit, le peu qu'il avait risquait de rapporter gros, et cela directement à son grand patron : Blad Demeci. En effet, les deux biens phares de la vente du jour appartenaient au fameux Commandant de la CSI. Ordon avait donc prit quelques risques, potentiellement utiles, afin de se donner des chances supplémentaires de vendre. Des invitations spéciales avaient été envoyées à des contacts haut placés, dans l'espoir, notamment, de voir un riche émissaire se présenter au hangar D-0293 en ce jour.

L'élégant Mandalorien, dans ses vêtements dorés adaptés à la chaleur difficile de Tatooine, avait fait placer en exposition le Véhicule léger LAVr QH-7, baptisé Atin'la. Dès qu'un client rentrerait ici, après avoir donné le mot de passe adéquat aux gardes à l'extérieur, il tomberait directement sur cet engin de collection, flambant neuf puisque jamais déployé sur le terrain. Ce bijou de l'ancien Empire pouvait d'ailleurs constituer, à lui tout seul, un excellent poste de commandement avancé, soit une arme de soutien non négligeable. Ordon avait ainsi placé un hologramme-descriptif juste devant le véhicule sol-air, histoire de renseigner un minimum les clients à son sujet.

Puis, à quelques mètres de là, siégeait une maquette holographique d'un impressionnant Canon Ionique NK-7. Cette arme-là, c'était du très lourd. Initialement déployés sur les destroyers impériaux, ces canons surpuissants pouvaient être également installés en défense planétaire. Là aussi, la rareté du bien pouvait faire monter les prix de façon très conséquente. Ordon n'avait d’ailleurs affiché aucun tarif, préférant négocier directement avec les personnes intéressées. Il n'était pas là pour se tourner les pouces, il ne manquerait donc pas de venir à la rencontre du moindre passant en ces lieux, où la finesse et la discrétion étaient de mise évidemment.


Récapitulatif HRP des biens en vente :

- Véhicule léger LAVr QH-7 (ex-Véhicule C28 d'Assaut Léger LAV) x 1 (Atin'la)
Description Holonet
Ce véhicule est avant tout un engin de soutien. En effet, son seul canon de combat ne lui permet pas d'affronter la plupart des autres véhicules de guerre, malgré un bon blindage. Néanmoins, il peut constituer à lui tout seul un poste de commandement avancé. Ses systèmes de communications et de cryptage (contre-mesures et compagnie) sont parmi les plus sûrs qui existent. Les nouveaux véhicules des utilitaires n'ont pas sa performance dans le domaine.

- Canon Ionique Modèle NK-7
Description Holonet
Il est presque inutile de présenter ce canon tant il est célèbre. Habituellement monté sur les Destroyer de l'Empire, il fût autrefois disponible dans les utilitaires individuellement. Je ne l'ai jamais installé où que ce soit en jeu, donc il est disponible tout de suite, sans le moindre délai. Contrôlable à distance et alimentée par son propre générateur, cette batterie offre un moyen de défense efficace contre les vaisseaux et les véhicules aériens (10 km de portée optimale).


[HRP : Certains ont déjà reçu le mot de passe à donner aux gardes devant le hangar afin d'en débloquer l'accès. Si ce n'est pas votre cas et que cette vente sur le marché noir vous botte bien ; MP-moi bien sûr! ;) ]
_________________________
Formation : Close Combat
Niveaux 1 & 2 : Close Combat
Niveau 3 : Tireur d'élite
Casier T3544
Origines de l’Éternel
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 15/01/2018 22:54:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Blokkus
République Fédérale

Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2008
Messages: 652
Niveau: 3
Rang: Sénateur de Mustafar

MessagePosté le: 20/01/2018 19:23:20    Sujet du message: Hangar Privé D-0293 Répondre en citant


Djingas
    

Quelle promotion!
Djingasle zabrack à peau vert, était un simple homme de main de l'organisation de deux Lunes, puis il avait été membre de la garde approchée de Mezlat, surveillant même sa boutique d'antiquité qui servait de couverture à ses activités criminelles.
Gandi ayant été recruté comme joueur due Huttball sur Mustafar et en l'absence de  Trek, c'était lui que le vieux avait désigné pour cette vente aux enchères d'un genre particulier.
Le skiff du désert arriva dans un nuage de fumée, il faudrait que Mato fasse quelques chose pour l'échappement un de ces jours. Mato était un esclave Rodien qui s'y connaissait un peu en mécanique, il avait été nommé ingénieur en chef, son prédécesseur ayant subi une combustion spontanée pendant la réparation d'un engin, c'estvraiment pas une bonne idée de fumée à coté d'un speeder qui a une fuite au réservoir...
Le Weequay qui faisait office de pilote stoppa l'engin à quelques mètres de l'entrée sous le regard noirs de plusieurs gardes.
Le Zabrak s'était fait beau pour l'occasion, il avait mis une veste noire à peine tachée et bien sur la cellule d'énergie de son pistolet blaster DH-17 était pleine.

-Attends moi la Bo'Cuse!


Bo'Cuse, le Weequay avait été recruté avec Ac'Cuse, Ex'Cuse , et Ré'Cuse, d'autres membres de sa famille comme gardes, ils étaient bon marché mais peu intelligent, mais c'était inutile avec un cerveau comme Djingas dans la bande.
Du moins c'est ce qu'il pensait...
Bombant le torse, il s’approcha d'un des gardes tout en mâchouillant une chique de tabac Felucien.

-Salut l'ami, "Les Bah'lirs se font rares".


C'était le code pour pouvoir accéder à l’entrepôt en un seul morceau, le gangster l'avait obtenu d'un ami qui l'avait entendu par un ami, bref vous savez comment ça se passe sur Tatooine.
Le garde le regarda de haut en bas avant de lui demander la cellule d'énergie de son blaster.A contrecœur le Zabrak s’exécuta , mais il du passer tout de même par une palpation avant d'obtenir le fameux sésame.
La vente n'avait pas commencée, heureusement et il y avait déjà plusieurs autres clients dans la salle qui tournait autour des deux objets mis en vente.Un véhicule léger LAVr QH-7!
Ce serait idéal pour remplacer le vieux skiff du désert qui fumait et qui tenait avec des réparations de fortune, on disait même que Mato, le Rodien garagiste avait remplacé un joint de culasse par un chewing-gum!
le deuxième objet était tout aussi interessant, un canon Ionique, Mezlat le pressentait la présence de pacificateurs Républicain était de mauvaise augure, comme si la République voulait marquer de son empreinte la planète de sable...
Avec ces deux joujoux l'organisation des deux Lunes pourrait maintenir sa place tout en haut de hiérarchie des gangs locaux.
Tatooine était un nid de criminel et une plate forme du crime, il fallait qu'elle le reste!

_________________________
Regardons les choses en face : si le crime ne payait pas, il y aurait très peu de criminels.


http://star-wars-rpg.soforums.com/t3889-Casier-d-un-Hutt.htm

http://star-wars-rpg.soforums.com/t1670-Blocus-le-Hutt.htm?q=#p18252
-Un Destroyer Ravageur-
-Un croiseur Harbinger-
-Deux Transports Acclamators-
-Un cuirassé Keldabe-
-Deux corvettes Correliennes-
-Un vaisseau de combat Droid-
-Une navette Neimodienne-
-Un croiseur MC 80-
-Escadron (x8 )


Dernière édition par Blokkus le 23/02/2018 10:57:59; édité 1 fois
Revenir en haut
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 494
Niveau: 3
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 24/01/2018 19:55:59    Sujet du message: Hangar Privé D-0293 Répondre en citant

Ordon remarqua, dès son entrée en scène, le Zabrak à la teinte de peau si singulière. L'éloquent homme qu'il était patienta toutefois quelques dizaines de secondes avant de s'approcher tranquillement du nouveau venu. L'individu semblait un peu louche, ses yeux pétillaient la malice. Fort heureusement, Ordon avait déjà fait affaire avec bien pire que ce genre de voyou, qui relevait d'ailleurs davantage du mercenaire que du vrai criminel sans foi ni loi, clairement. Le Mandalorien aux vêtements dorés fit bien attention à adopter une attitude sympathique et ouverte, avant de prendre la parole simplement :

"Bonjour monsieur, je vois que notre offre du jour suscite votre attention. Laissez-moi vous dire que vous avez bien raison très cher : ce n'est pas tous les jours que des pièces comme celles-ci sont mises sur le marché."

L'émissaire Demeci ponctua sa dernière phrase par un honnête sourire, franc et communiquant. Ordon savait toujours jouer de ses charmes, même face à ses homologues masculins. En effet, le protégé de Canderous Jorg disposait d'une allure et d'un physique ravageurs. Et s'il n'était pas Mandalorien, sans doute serait-il l'effigie d'une grande marque de stylisme intergalactique à l'heure actuelle. Ordon connaissait les rouages vicieux du commerce, et si sa beauté n'avait pas d'impact sur ce Zabrak, au moins sa sympathie lui évoquerait quelque chose de familier, de rassurant. Sans attendre, l'homme reprit :

"Ce QH-7 est une perle rare, tellement même qu'il est considéré comme une véritable pièce de collection ici. L'Empire Sith en avait fait une arme privilégiée, autrefois, tandis que l'Imperium n'en produit plus. Pourtant, ses systèmes de communication sont, encore très largement aujourd'hui, les plus sûrs de l'univers. Certes, ce n'est pas un bolide au moteur surpuissant, mais vous pouvez l'utiliser absolument n'importe tout : le QH-7 est toujours efficace, et cela en toutes circonstances. Dernière chose : celui-ci n'a jamais été déployé sur le terrain, son état est donc absolument neuf! N'est-ce pas incroyable?"

Le discours d'Ordon, toutefois modéré dans le ton par la classe naturelle du marchand, avait attiré quelques autres personnes à proximité. Les potentiels acheteurs étaient quasiment suspendus à ses lèvres, c'était déjà une victoire en soi. L'orphelin Toos ne devait pas, par conséquent, laisser le rythme retomber. Il poursuivi alors, toujours visiblement ravi de faire son travail :

"Faisons un petit jeu, mesdames et messieurs : essayez d'estimer la valeur de ce véhicule! Celui ou celle qui trouvera le juste prix d'ouverture de la vente aura le droit de monter à bord, afin de juger l'intérieur en exclusivité!"

La meilleur façon de voir quels clients s'y connaissaient vraiment, c'était celle-là. En procédant de la sorte, Ordon voyait aussi très vite qui était concrètement prêt à mettre la main au portefeuille. Après tout, il était là pour vendre et faire tourner la boutique, pas pour animer un jeu d'holo-télé.
_________________________
Formation : Close Combat
Niveaux 1 & 2 : Close Combat
Niveau 3 : Tireur d'élite
Casier T3544
Origines de l’Éternel
Revenir en haut
Mulder
Imperium

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2015
Messages: 535
Niveau: 2
Rang: Lieutenant
Autre: Agent du BSI

MessagePosté le: 13/02/2018 10:09:00    Sujet du message: Hangar Privé D-0293 Répondre en citant



Trésorière du Nouveau Garage Galactique.
Agent de recrutement et Représentant du Secteur Corporatif sur Tatooine.
Agent recruteur et adjoint de section du Nouveau Cerberus sur Tatooine.
Agent Scully du BSI, officier en second du SMERSH

Tenue:
Keffieh rouge sombre, tenue de voyageur noire (veste courte et ample et pantalon type "randonnée").


Passer d'un hangar miteux à un autre, ce n'était pas tellement ce que la petite Loubianka imaginait quand elle se prenait à rêvasser dans les baraquement impériaux. Elle était née dans l'espace et ça, ça restait en elle dans le petit bout d'enfance qu'elle gardait au coeur de son blindage en duracier trempé qu'elle s'était forgé avec les années. Elle leva les yeux vers les soleils brûlant avant de fixer le gardien de l'entrepôt de son regard glacial.

Elle était loin de tout ici, mais elle ne pensait vraiment pas à être aussi loin de ce qu'elle imaginait enfant.


    - Les Bah'lirs se font rares...


Accompagné par Gyver, ils pénétrèrent dans l'antre "secrète" de la vente d'arme "du siècle". Tout cela semblait être l'oeuvre d'amateurs mais à regarder en détail; tout était réfléchi. Une mise en scène du secret, les projecteur holographique qui happaient le regard et un beau gosse vendeur de holoachat faisant de grand geste pour fasciner le petit groupe d'être intéressant à ses marchandises.

    - Gyver, dites moi ce qu'il vaut ce QH-7 ?

    - J'vais vous dire ça, mais faudra voir à démarrer l'engin. T'nez, v'là des connaissances.


Les connaissances avaient une forme visqueuse et peu engageante. Le Hutt en question était un capo d'un cartel mineur de la région, celui là même qui nous avait invité à cette vente, rampa vers l'agent Scully en baragouinant en Huttese. Réprimant un soupir d'agacement plus que de dégoût elle lui serra vivement la main et engagea la conversation.

    - Comment vont les affaires ?

    -Comme partout, c'est au ralenti en ce moment.
    ...


Une discussion banale qui dura de longues minutes et qui permit de récolter de maigres informations sur la santé financière et politique du Cartel.

Citation:
"...tandis que l'Imperium n'en produit plus. Pourtant, ses systèmes de communication sont, encore très largement aujourd'hui, les plus sûrs de l'univers. Certes, ce n'est pas un bolide au moteur surpuissant, mais vous pouvez l'utiliser absolument n'importe tout : le QH-7 est toujours efficace, et cela en toutes circonstances. Dernière chose : celui-ci n'a jamais été déployé sur le terrain, son état est donc absolument neuf! N'est-ce pas incroyable?"


Des acquiescements répondirent au beau gosse de service mais ce n'est qu'un regard exaspéré que lui renvoya "Sins Jecquill".

Citation:
"Faisons un petit jeu, mesdames et messieurs : essayez d'estimer la valeur de ce véhicule! Celui ou celle qui trouvera le juste prix d'ouverture de la vente aura le droit de monter à bord, afin de juger l'intérieur en exclusivité!"


    - La peinture à l'air propre mais est ce que le capot de moteur s'ouvre encore ? Ou bien la rouille de Tatooine l'as déjà rongé jusqu'à la moelle ? Juste avec ce que je vois j'en donne à peine 2 000 crédits en encore, c'est justement parce que la peinture est propre et que la ferraille vaut chère.


Il ne s'agissait là, non pas de ridiculiser le vendeur, mais plutôt d'attirer l'attention des autres personnes louches réunis ici. Cela en fit rire certain et sourire d'autre, mais bon, sa mission, aussi ingrate soit elle, restait d'augmenter la notoriété du Garage Galactique et commencer à créer (de toute pièce évidement) le future légende du Nouveau Cerberus.

Tout le monde à un truc à vendre après tout.

_________________________
Revenir en haut
Blokkus
République Fédérale

Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2008
Messages: 652
Niveau: 3
Rang: Sénateur de Mustafar

MessagePosté le: 23/02/2018 11:12:20    Sujet du message: Hangar Privé D-0293 Répondre en citant

Le Zabrak nouvellement promu n'était pas resté en observation très longtemps , un vendeur à la moustache originale était venu rapidement se coller à ses basques.Selon le commercial richement habillé, cette vente aux enchères était une occasion à ne pas rater.
Il lui fit ensuite l’article sur le QH-7 précisant même qu'il n'avait jamais été utilisé, il était comme neuf. Djingas fronçait les sourcils, sans doute l'engin était tombé du camion avant de se rendre à sa destination finale...
Mais peu importait sa provenance, c'était son prix qui comptait avant tout.
Puis le vendeur proposa un petit jeu: évaluer l'engin afin d'être le premier à monter dedans.
Malheureusement le pauvre natif d'Irodonia n'y connaissait pas grand chose, tout ce qu'il savait c'est qu'il avait un budget limité et qu'il avait pas intérêt a se faire avoir sinon Mezlat le clouerait au pilori sous les soleils de Tatooine!
Une petite foule se rapprocha alors, parmi la foule un gros Hutt rien d'étonnant sur Tatooine? C'est alors qu'une femme proposa 2000cr dénigrant les arguments du moustachu.L'inconnue avait raison, ce n'était pas parce que la peinture extérieure était refaite que les mécanismes fonctionnaient encore sous la carrosserie.
L’escroquerie était un sport national sur la planète des deux soleils.
Il fallait rester dans la course tout en paraissant inspiré.

-J'en proposerai 2500cr s'il démarre.
Parfois les apparences sont trompeuses!

Voila c'était fait, Djingas avait fait une contreproposition mine de rien, tout en paraissant méfiant sur les capacités de l'engin.
_________________________
Regardons les choses en face : si le crime ne payait pas, il y aurait très peu de criminels.


http://star-wars-rpg.soforums.com/t3889-Casier-d-un-Hutt.htm

http://star-wars-rpg.soforums.com/t1670-Blocus-le-Hutt.htm?q=#p18252
-Un Destroyer Ravageur-
-Un croiseur Harbinger-
-Deux Transports Acclamators-
-Un cuirassé Keldabe-
-Deux corvettes Correliennes-
-Un vaisseau de combat Droid-
-Une navette Neimodienne-
-Un croiseur MC 80-
-Escadron (x8 )


Dernière édition par Blokkus le 25/05/2018 09:30:46; édité 1 fois
Revenir en haut
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 494
Niveau: 3
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 14/05/2018 10:53:01    Sujet du message: Hangar Privé D-0293 Répondre en citant

L'attroupement des clients se fit naturellement autour du QH-7 et d'Ordon. Si la plupart semblaient déjà charmés par le discours du Mandalorien, quelques voix s'élevèrent pour titiller le vendeur. Rien de bien méchant, seulement des coups assez classiques de premières offres, bien trop basses pour être sérieuses. Ordon se permit donc de rire à gorge déployée, restant toutefois maître de ses gestes et de la cérémonie officieuse en cours.

"Je comprends que vous ayez besoin de voir la bête à l’œuvre chers amis! Aller, je suis bon joueur : je vais vous montrer comment elle ronronne."

Ordon claqua des doigts, puis trois mécaniciens en bleu de travail se précipitèrent à l'intérieur du véhicule sans rien dire. Une fraction de secondes plus tard, le QH-7 s'allumait, le moteur vrombissant de sa superbe. Ordon maintint son sourire radieux pendant que le véhicule derrière lui s'élevait dans les airs, presque jusqu'au toit décapotable du hangar. La démonstration se passait de mots, pour l'instant.

Une fois le QH-7 revenu au sol, le représentant des Demeci leva un sourcil et demanda, amusé :

"Alors? On monte?"

Le regard de l'homme était volontairement orienté vers le Zabrak vert, qu'il avait accueilli un peu plus tôt. Après tout, même si son offre était dérisoire par rapport au véritable prix de l'article proposé, c'était lui qui demeurait le plus proche de la somme plancher de l'enchère. Ordon fit clairement signe de la main au voyou d'Iridonia de le suivre. La foule restante avait l'air de bouillonner d'impatience désormais. Une fois les deux hommes réunis à l'intérieur du véhicule, Ordon laissa quelques secondes au Zabrak pour contempler l'intérieur parfaitement neuf. Une fois ce temps de pause octroyé, il reprit de plus belle :

"Nos mécaniciens s'évertuent tous les jours à vérifier chaque fonction du véhicule. De la simple manette pour déployer rampe d'accès, au plus pointu des systèmes de communication. D'ailleurs, mettez donc ceci sur vos oreilles."

Le Mandalorien tendait à son interlocuteur un casque relié à une table de commande illuminée ci et là par des leds rougeoyantes. Lorsque ce dernier fût convenablement équipé, Ordon mit un appareil auditif également et s'approcha d'un petit micro non loin. Dans les écouteurs étaient diffusées des communications de l'Astroport de Mos City. Apparemment, un cargo léger demandait à atterrir dans l'optique d'effectuer sa livraison. Alors que la tour de contrôle s'apprêtait certainement à répondre au pilote en approche, Ordon déclara simplement dans son petit micro :

"Vous vous rendez sur Tatooine pour la drogue ou plutôt pour les esclaves sexuelles? Personnellement, je viendrais pour les deux!"

La tour de contrôle répondit alors :

"Veuillez nous excuser, il semblerait que quelqu'un parasite nos communications..."

Le Mandalorien enleva son casque et se tourna vers le Zabrak, visiblement satisfait de sa petite démonstration.

"Ne vous en faites pas, notre intervention fût bien trop courte pour être localisée. C'était simplement un petit aperçu de ce que le QH-7 peut faire pour vous! Encore faut-il l'acheter, bien sûr..."

Ordon raccompagna son potentiel client à la sortie du véhicule, se retrouvant à nouveau face à l'assemblée d'acheteurs de tous horizons. Le Mandalorien tapota le capot puis annonça de vive voix :

"Bien! Maintenant, passons aux choses sérieuses si vous le voulez bien... Le plancher de cette enchère démarre à 20000 Crédits! A vos offres les amis!"
_________________________
Formation : Close Combat
Niveaux 1 & 2 : Close Combat
Niveau 3 : Tireur d'élite
Casier T3544
Origines de l’Éternel
Revenir en haut
Mulder
Imperium

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2015
Messages: 535
Niveau: 2
Rang: Lieutenant
Autre: Agent du BSI

MessagePosté le: 16/05/2018 10:47:55    Sujet du message: Hangar Privé D-0293 Répondre en citant



Trésorière du Nouveau Garage Galactique.
Agent de recrutement et Représentant du Secteur Corporatif sur Tatooine.
Agent recruteur et adjoint de section du Nouveau Cerberus sur Tatooine.
Agent Scully du BSI, officier en second du SMERSH

Tenue:
Keffieh rouge sombre, tenue de voyageur noire (veste courte et ample et pantalon type "randonnée").


L'holo-télévendeur faisait son travail, flagornant et fanfaronnant à tout vas. Il ne se démonta pas aux railleries de l'agent Scully et aux rires des autres participants. Bien plus que cela il persista en invitant l'autre intéressé à tester le moelleux du cuir du véhicule.


Un petit canular efficace pour démontrer l’intérêt et la performance du système Radio et l'assemblée, hilare était tombée dans le panneaux du vendeur. Sins Jecquill en était presque amusée. Presque. Ce qui était en soit un exploit.


Ordon, tout à un crédit a écrit:

"Ne vous en faites pas, notre intervention fût bien trop courte pour être localisée. C'était simplement un petit aperçu de ce que le QH-7 peut faire pour vous! Encore faut-il l'acheter, bien sûr..."


Gyver ayant fait le tour de l'engin, avait son avis d'expert en mécanique à donner. Il jeta un dernier coup d’œil au QH-7 pour être certain de ne pas dire de bêtises à sa chef.

    - Alors Gyver ?

    - C'est de la bonne came, Les stab' sont en état, les gyro' du canon sont OP et le module de contre mesure éléctronique semble ok. Reste a voir si les turbines à répulsion sont grippées mais ça serait un jeu d'enfant pour moi si jamais c'est l'cas.

    - D'accord ... il reste à voir le prix qu'il en dem...


Ordon, mando vendeur a écrit:

"Bien! Maintenant, passons aux choses sérieuses si vous le voulez bien... Le plancher de cette enchère démarre à 20000 Crédits! A vos offres les amis! "


Ce n'était pas une histoire d'être une impériale radine, ou une mesquine acheteuse native de ce trou miteux. Mais elle n'allait surement pas se laisser berner par un étalon prétentieux. De toute manière son but n'était pas vraiment d’acquérir le QH-7. Certes il disposait de pas mal d'avantage qui, mis au service du Nouveau Cerberus avec aux commandes, le BSI, pourrait être un outil tout de même très utile.

Sins Jecquill, la pseudo agent du Secteur Corporatif, se mit à simuler une toux, une toux extrêmement vive. Au point qu'elle dû poser un genou au sol, s'appuyant avec une main. Une mise en scène vulgaire et bruyante qui dura quelques secondes et qui se clôtura par un rire tout aussi bruyant.

    - HAHAHA ! HOoo, 20 ? 20 000 crédits pour ça ?
    C'est du délire pur et simple mon bon monsieur !.
    Je comprend que votre patron soit en manque d'argent mais quand même, de la faire un plancher à vingt mille ?
    C'est un jouet juste bon à faire des canulars téléphonique votre truc.


Elle s'approcha du véhicule, ignorant le mandalorien souriant. Elle fit mine de regarder et d'osculter les bobines de refroidissement blindées du véhicule, étalant au passage la poignée de sable gras qu'elle avait préalablement prélevé au sol. Elle montra ainsi sa main sali au vendeur.

    - Non sérieusement, mon bon monsieur, regardez moi ça ! Si c'est ça votre état neuf, je me demande ce que c'est votre occasion !


C'était lourd, si lourd que même Scully s'exaspéra elle même. Mais bon, il lui fallait une bonne introduction pour annoncer "le grand projet" que qu'elle apportait. Il lui fallait captiver l'auditoire.
Elle avait agit avec finesse en comparaison avec la vulgarité de son intervention car de dos, l'assemblée n'avait pas pût la voir étaler son sable chaud pour grappiller quelques crédits.

    - Redevenons sérieux cinq minutes.
    On est entre gens du "métier" et on connait tous l'importance que revêt un investissement dans un véhicule de combat. Mais voyez vous, mon bon monsieur, ce que nous recherchons...


Elle approcha son visage du beau gosse et le fusilla du regard.

    On recherche des garanties ! Et c'est pas avec ton joli minois qu'on les aura.

    Je t'en donne 10 000 crédits, mon bon monsieur.... mais c'est surement pas avec ça que mon Organisation vas reprendre la lutte révolutionnaire à grande échelle.



_________________________
Revenir en haut
Blokkus
République Fédérale

Hors ligne

Inscrit le: 19 Aoû 2008
Messages: 652
Niveau: 3
Rang: Sénateur de Mustafar

MessagePosté le: 25/05/2018 09:30:24    Sujet du message: Hangar Privé D-0293 Répondre en citant

Un éclat de rire, ce fut la réponse que donna le vendeur suite à l'offre de Djingas, le Zabrak a peau verte grimaça, c'était un coup dans l'eau mais Ordon l'invita tout de même à monter à bord de l'engin après que celui ci fut démarré. L'homme de main n'y connaissait pas grand chose mais le moteur semblait ronronner et il avait démarré du premier coup, contrairement aux vieux landspeeders rouillé de l'organisation, il se souvenait même qu'une fois il avait fallu que les quatre frères poussent un engin pour que celui veuille bien se mettre en route...

Une fois à bord, le moustachu lui fit une petite démonstration des capacités du Qh-7, d'un simple geste il put pirater les communications de la tour de contrôle planétaire.
Bon sang avec un tel avantage les livraisons de contrebande se feraient en toute sécurité, c'était un point à ne pas négliger, ce ne serait plus la peine de graisser la patte des douaniers surtout que ces derniers temps, les ripoux se faisaient rare surtout depuis que les Pacificateurs Républicains avaient pris le dessus sur la milice de Tatooine!
Après cette courte mais utile démonstration le vendeur remit pied à terre, suivi de près par l’humanoïde vert, les enchères reprenaient et cette fois Ordon mettait la barre plus haut, à 20 000cr , c'était dix fois plus que la première offre de Djingas!

Ce fut le tour d'une enchérisseuse d'éclater de rire , elle montra sa main pleine de sable pour démontrer qu'il s'agissait d'un véhicule d'occasion et pas d'un véhicule neuf.
Elle fit une contreproposition à 10 000cr en s'approchant du vendeur, essayait elle de le séduire? le Zabrack ne pourrait lutter à armes égales.
Non il devait surenchérir tout simplement.Il dut réfléchir quelques secondes avant d'annoncer:


-J'en propose 12000$ mais à ce prix la je veux voir le canon laser fonctionner!


En plus de ses capacités radio, il ne fallait pas oublier que cet engin avait un atout offensif et ça, ça plairait aussi beaucoup à son employeur!

_________________________
Regardons les choses en face : si le crime ne payait pas, il y aurait très peu de criminels.


http://star-wars-rpg.soforums.com/t3889-Casier-d-un-Hutt.htm

http://star-wars-rpg.soforums.com/t1670-Blocus-le-Hutt.htm?q=#p18252
-Un Destroyer Ravageur-
-Un croiseur Harbinger-
-Deux Transports Acclamators-
-Un cuirassé Keldabe-
-Deux corvettes Correliennes-
-Un vaisseau de combat Droid-
-Une navette Neimodienne-
-Un croiseur MC 80-
-Escadron (x8 )
Revenir en haut
Mulder
Imperium

Hors ligne

Inscrit le: 30 Nov 2015
Messages: 535
Niveau: 2
Rang: Lieutenant
Autre: Agent du BSI

MessagePosté le: 30/05/2018 13:04:45    Sujet du message: Hangar Privé D-0293 Répondre en citant



Trésorière du Nouveau Garage Galactique.
Agent de recrutement et Représentant du Secteur Corporatif sur Tatooine.
Agent recruteur et adjoint de section du Nouveau Cerberus sur Tatooine.
Agent Scully du BSI, officier en second du SMERSH

Tenue:
Keffieh rouge sombre, tenue de voyageur noire (veste courte et ample et pantalon type "randonnée").



Ça avait murmuré dans l’assistance à l'annonce de "la révolution à grande échelle". C'est vraiment trop peu subtil pour la major, mais elle se disait qu'avec des gens de cette espèce, autant rester la plus directe possible. C'était une simple question de compréhension; de niveau d'éducation surtout.

Citation:
-J'en propose 12000$ mais à ce prix la je veux voir le canon laser fonctionner!


Décidément, ce zabrak était intéressé... Elle interrogea Gyver pour savoir qui était ce laron hargneux.

-J'crois qu'c'est un homme de main de Mezlat. Oui, j'crois bien l'avoir croiser qué'que fois dans les affaires du vieux.

L'Organisations des Deux Lunes était donc sur le coup ? Ces gars là était bien actif ces derniers temps et si ils n'avaient pas encore mis leurs grains de sel dans les affaires du Garage Galactique, c'était seulement parce que le Garage demeurait un commerce "honnête" et que ses locaux se situaient un peu à l’écart de la zone d'influence du "vieux Mezlat".

Après une courte et évidente réflexion, il valait mieux commencer des relations cordiales avec ce type là. Ne serait-ce que pour se prémunir d'éventuels ennuis. Elle aurait pût, en belle joueuse, se rétracter pour ne pas vexer le zabrak mais cela n'aurait en rien empêcher les Deux Lunes de frapper à la porte du garage avec une trentaine d'homme de main armés jusqu'au dents.
Non, ce qui lui suffisait de faire était d’appâter le poisson. De le titiller pour révéler sa présence et de le caresser dans le sens des écailles.

Elle laissa donc son mécano derrière elle pour aborder directement son "concurent" ignorant une fois de plus le pauvre Ordon. Après tout c'tait pas vraiment lui ni même le véhicule qui l'intéressait. Elle s'approcha négligemment du Zabrak et lui chuchota :



    - A moins que ton Boss y tienne tant à cet engin, tu ferrais mieux de coucher. J'ai une meilleure proposition pour toi. Moi et mon organisation on le garde au chaud au Garage Galactique et si les Deux Lunes en ont besoin de temps en temps, il vous suffira de demander. On trouvera bien un arrangement.

    - 15 000 pour le Nouveau Cerberus ! Et tu me le livre ou je veux et quand je veux. Sans supplément et sans embrouille !


_________________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 22/07/2018 17:25:49    Sujet du message: Hangar Privé D-0293

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Bordure Extérieure -> Tatooine -> Marché galactique Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com