Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Péripéties malencontreuses et travaux d'intérêts généraux

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Bordure Extérieure -> Endor
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Bhaal
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 09 Jan 2016
Messages: 60
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 02/01/2018 14:20:23    Sujet du message: Péripéties malencontreuses et travaux d'intérêts généraux Répondre en citant


_____________________________________________


Sans prévenir le Gungan était réapparut au beau milieu de la clairière, démontrant une nouvelle fois ses capacités de Jedi - à moins qu'il ne s'agisse là de caractéristique propre au batracien humanoïde. Bhaal, qui n'avait clairement pas suivit les consignes de l'exercice précédent, se leva en baillant légèrement. L'épreuve commençait donc aussi rapidement, sans qu'il ne vérifie quoi que ce soit ? Ils étaient tous adultes, et leur formation impliquait qu'ils deviennent tous autonomes dans une certaine mesure, mais la maîtrise de la Force devait être au centre de cette dite formation.
Loin de troubler Bhaal, il se demandait tout de même si tout ceci n'était pas dû à un certain laxisme de son Maître actuel. Le gros Gungan enchaînait les comportements étranges aux yeux du jeune novice, et son image des maîtres Jedi ne faisait que de changer à mesure que la journée avançait.


~ Bah, quelqu'un arrivera bien à remplir la tâche. Au pire des cas, je pourrais toujours tester ma force face à un Maître Jedi tel que Nass, ça devrait au moins être marrant. ~

Mais le Cathar avait vite déchanté quand Alya, qui se plaçait à nouveau comme leader, avait placé tous les espoirs de son équipe sur ses épaules. Certes, il était clairement le plus apte à échapper aux Ewoks, et il ne faisait aucun doute qu'il était le novice le plus physique du groupe, sinon de la promotion actuelle. Mais son lien avec la Force devait être parmi les plus faibles, jamais il ne pourrait échapper à Nass et sauter assez haut pour rejoindre ce fameux champignon géant.
Cela dit, la confiance que plaçait en lui la femelle Twi'lek lui fit plaisir, cela conforta son ego pendant quelques minutes. Quelques minutes qui suffirent à le lancer dans cette épreuve avec un minimum de sérieux.
Et ainsi, il se retrouva à courir à travers la jungle d'Endor, en direction de l'île où se trouvait l'arbre Wroshyr. Derrière lui, derrière les épais bruits de pas et les halètements de ses compagnons, il entendait les cris des Ewoks soi-disant en colère. Bhaal se doutait que si les Ewoks étaient furieux de leur petite escalade sur leur arbre sacré, ils auraient réagi bien plus rapidement. Tout ça ne devait être qu'une mise en scène du Gungan pour leur épreuve actuelle. Du moins, il l'espérait. Qui sait ce que ces boules de poils d'un mètre vingt étaient capables une fois offusqués de la sorte ?


***

« Et m*rde ! Ils sont passés où ? ALYA ?! CLERYS ?! VOXE ?!, s'égosilla le Cathar entre deux respirations. P*tain ! Il a fallu que je les perdes...et maintenant c'est moi qui vais me perdre. »

S'en suivirent une suite d'injures bien trop recherchées pour pouvoir les recenser. A peine une dizaine de minutes après le début de leur épreuve, concentré sur sa tâche, Bhaal n'avait pas réellement fait attention au fait que ses compagnons d'infortune n'avaient pas réussi à suivre sa cadence, et en l'espace de quelques poignées de secondes, il s'était retrouvé seul. Enfin seul, le mot était bien grand puisque trois Ewoks étaient toujours à sa poursuite. Comment de si petites créatures pouvaient-elles tenir la distance face à quelqu'un comme lui ? C'était un des grands mystères de la journée, un mystère qu'il se ferait un plaisir de résoudre une fois tout ceci terminé.
Mais pour l'heure, il devait fuir vers une destination bien précise, mais par où aller ? Il n'avait plus son datapad, et c'était tout bonnement impossible pour lui de se repérer dans cet océan de verdure. Qui plus est, à chaque fois qu'il dépassait un arbre plus large que les autres, il pouvait tout aussi bien tomber sur un autre groupe d'Ewoks, ou pire, une bête sauvage dont il ignorait totalement l'existence. Cela dit, il ne cracherait pas sur l'aide de l'octucor qu'il avait croisé ce matin, nul doute qu'il pourrait grandement retarder les natifs d'Endor qui le poursuivait.


« Rah p*tain, mais c'est où ? Il est où votre arbre sacré à la c*n ?! »

Plus agacé qu'énervé, Bhaal commençait cependant à laisser son instinct et ses sentiments prendre le dessus. Une part de lui voulait s'arrêter et faire face aux Ewoks. Ils étaient probablement plus équipés que lui, mais un fossé les séparait en terme de force. Même à trois, il se sentait largement capable de les affronter. Mais Nass avait bien précisé qu'il était interdit de riposter, seule la fuite leur était permise, et ce n'était clairement pas quelque chose dont Bhaal avait l'habitude. Si au départ, il s'était prêté au jeu, prenant cela comme tel, l'agacement d'avoir perdu ses compagnons ainsi que sa route ne tarderait pas à lui faire perdre en vue l'objectif de cet exercice.

Sa poursuite continua une bonne vingtaine de minutes, durant lesquelles le natif de Cathar ne présenta pas la moindre faiblesse. Il se contentait de courir à une allure constante, en deçà de sa vitesse de pointe, pour ne pas se fatiguer. Et cela suffisait à garder les Ewoks à distance. Jusqu'à ce qu'un premier assaut soit effectué. Une lance - ou quelque autre bâton de confection sommaire, il n'eut pas vraiment le temps de vérifier - se planta à quelques mètres de ses pieds. Surpris, il fit quelques pas de côtés. Mais le dernier de ses pas lui fit perdre l'équilibre, marchant sur une racine trop épaisse par le plus grand des hasards. Bhaal chuta. Lamentablement. Et alors qu'il se relevait, loin d'avoir été sonné ou blessé par une si petite mésaventure, une deuxième lance se planta à ses pieds, beaucoup plus près cette fois.


« EH !, beugla-t-il en se tournant vers ses tourmenteurs. C'est un p*tain d'exercice, pas une chasse à l'homme. Vos cerveaux sont aussi petits que vous pour que vous compreniez pas un truc aussi simple ? »

En réponse, une troisième lance vint se planter à l'opposé de la deuxième. Puis les Ewoks sortirent des fourrés, armés de nouvelles lances pointées en direction du Cathar. Ce dernier leva les mains, soupirant, comme pour montrer qu'il se rendait.

« Allez, "capturez-moi", qu'on en finisse avec cette épreuve à la c*n. De toute façon, les autres doivent pas être mieux lotis que moi...»

Un des Ewoks parla, dans leur langue totalement incompréhensible pour Bhaal, suite à quoi un autre vint le piquer au niveau de la cuisse. Le Cathar prit ça pour un ordre d'avancer dans la direction opposée, et se tourna donc. Mais aussitôt eut-il le dos tourné, qu'une lance vint à nouveau le piquer, dans le bassin cette fois-ci.

« Ça va, ça va ! J'avance. Pas la peine de... »

Troisième pique. Dans la cuisse encore une fois. Puis, avant qu'il n'ait le temps de faire quoique ce soit, une quatrième. Au niveau du mollet. Bhaal ferma les yeux, inspirant lourdement, puis continua tout de même à avancer.
~ Ils font que te provoquer pour voir ta réaction. Nass doit pas être loin, ou ils le préviendront si tu réagis mal. Calme-toi, prends sur toi. Tu leur rendras une fois que tout ceci sera terminé. ~

Cinquième pique. A l'endroit où certains disent qu'il "ne voit jamais le jour". Bhaal se retourna brusquement et expira bruyamment en faisant les gros yeux, comme si ceux qui l'entouraient désormais étaient des enfants en bas âge. Seulement, il s'agissait d'Ewoks - en plus de ne pas être des enfants, mais des guerriers. L'intimidation ne fonctionna pas le moins du monde puisque la seule réponse fut une nouvelle pique.
Bhaal se redressa et resta de marbre, sans faire le moindre geste ni esquisser la moindre émotion. Puis une lance s'approcha à nouveau de lui. Cette fois-ci, cependant, il s'en saisit alors qu'elle le touchait et tira d'un coup sec vers lui. L'Ewok qui la tenait n'avait clairement pas la force nécessaire pour rivaliser avec le Cathar et lâcha l'arme primitive avant de s'étaler au sol. Loin de provoquer l'hilarité de ses comparses, ils furent surpris avant tout. Encore plus lorsque leur victime brisa la lance en deux d'un simple choc contre son genou.


« On va voir comment vous vous en sortez sans vos bâtons, railla Bhaal. »

A son grand dam, cela n'arrangea en rien la situation. Les deux Ewoks encore debout semblèrent s'énerver, puisqu'ils lancèrent tout un tas de paroles incompréhensibles pour le Cathar, leur ton étant rapide et visiblement agressif. La scène parut extrêmement comique pour lui; dépassant largement les natifs, voir ces "deux petites boules de poils" s'énerver à son encontre provoqua un léger fou-rire de sa part. Ricanement qui fut assez mal vu à priori, l'un d'eux s'approchant en proférant tout un tas de ce qui semblait être des injures.
Cette fois-ci, en revanche, il ne fut pas piqué. Ou du moins pas comme auparavant. L'Ewok qui s'était étalé par terre s'était depuis relevé et, profitant de l'inattention de sa cible, avait sorti un étrange bout de bois. Il avait placé ce qui semblait être un bout d'os taillé à son bout, et avait porté l'autre extrémité à sa bouche. Soufflant d'un coup sec, la fléchette primitive fila droit en direction du Cathar...et se logea dans sa propre bouche alors qu'il riait à gorge déployé. Pur génie de la part de l'Ewok ou coup du sort pour sa victime, le morceau d'os vint se coincer dans la gorge de ce dernier.
Bhaal, surprit, manqua un battement de cœur. Puis ce fut à son souffle de manquer, le corps étranger bloquant son œsophage provoquant une forte toux chez lui. Il porta les mains à son cou et toussa de longues secondes. Secondes durant lesquelles les trois Ewoks se gaussèrent comme lui avait pu le faire quelques instants plus tôt. La scène dura deux bonnes minutes, malheureusement pour le novice, qui essaya de nombreuses manières différentes de déloger le bout d'os. Bien évidemment, son aventure ne pouvant se terminer aussi pitoyablement, il y parvint.


« Bon, on a assez rigolé maintenant. Vous avez réussi à me capturer, je joue le jeu et je vous suis jusqu'à votre camp...où peu importe où vous comptez m'emmener, se résigna finalement le Cathar. Mais plus de piques, on est d'accord ? »

Ceci conclut l'épreuve pour Bhaal. Les Ewoks l'emmenèrent en marge d'un de leurs villages, et malheureusement, il ne fut retrouvé par aucun de ses coéquipiers. L'après-midi était déjà bien avancée, et ses tortionnaires quittèrent sa compagnie, le saluant à priori dans leur langage incompréhensible. Il se rendit donc à l'arbre Wroshyr, non sans mal vu son sens de l'orientation des plus déplorables, s'attendant à participer à cette séance de lutte punitive que leur avait promis Nass si jamais ils venaient à perdre. Mais avant que quoique ce soit n'ait pu commencer, le Maître Jedi quitta les lieux en quatrième vitesse, sommant simplement ses élèves de rentrer au sanctuaire sans plus d'explications. Il leur indiqua toutefois de faire vite et de ne pas traîner dans la forêt, ni de s'en écarter.
Ce n'est qu'après que Bhaal apprit qu'un feu s'était momentanément propagé dans un secteur assez proche du sanctuaire, causant d'énormes dégâts. Ce qu'il ne savait pas encore, c'est que cet incendie avait malencontreusement, et involontairement, été causé par son comparse novice : Kath.

La journée d'épreuve terminée, il était rentré au sanctuaire et, comme il l'avait fait la veille, s'était rendu à la cantina. Profitant d'une bonne humeur ambiante qui indiquait clairement qu'aucun des clients de Bareman n'avait conscience de l'incendie, il se mêla un peu plus aux habitants de ce village improvisé qu'était le sanctuaire Jedi. Ainsi, comme il avait clôturé son premier jour parmi les Jedi, il s'offrit finalement une bouteille de tihaar, cet alcool mandalorien qui lui avait ravi les papilles - en plus d'embrumer son esprit. A la différence, cette fois-ci, il n'alla pas chercher un perchoir qui aurait impliqué une escalade matinale alors qu'il récupérait de sa gueule de bois, l'épisode de la matinée lui avait servit de leçon. Il se contenta d'aller dans ses quartiers et sirota la boisson alcoolisée pour éviter de trop cogiter sur ce qui lui arrivait ces deux derniers jours.
C'est donc le lendemain qu'il fut mis au courant des évènements qui avait causé la mise en pause de la formation de son "clan". La mention de Kath étant à priori au milieu de cet incident arracha un sourire au Cathar. Visiblement, la malchance poursuivait cet Humain.
N'ayant rien à faire, Bhaal s'occupa du mieux qu'il put durant la journée en explorant les alentours du sanctuaire, il en profita également pour réaliser plusieurs séries d'exercices physiques, la meilleure des méthodes pour passer le temps d'après lui. Et son chemin le mena jusqu'au village Ewok qui côtoyait le sanctuaire. C'était la première fois qu'il y mettait les pieds, et s'il avait croisé plusieurs de ces natifs d'Endor depuis son arrivée sur la lune, il fut amusé d'en voir autant en une seule fois. A première vue sa présence n'était pas dérangeante, après tout ils devaient avoir l'habitude de voir des novices curieux s'inviter parmi eux, sinon une telle harmonie n'existerait pas entre les Jedi et ces petites créatures.
Le reste de sa journée fut plutôt calme et sans grand intérêt - surtout en comparaison de ses deux premiers jours -, mais c'est lorsque la nuit tomba que les périples de Bhaal commencèrent. A nouveau il s'était rendu à la cantina de Bareman, et bien évidemment il ne se retint pas de boire aux côtés des clones et autres clients. Loin d'être inhabituel pour lui, ce fut le début d'un épisode qui allait mettre son séjour au sein du sanctuaire Jedi en péril. Ou du moins, sa formation parmi les Jedi allait être mise à mal de par ses agissements qui suivirent.

Bien plus éméché que ses deux précédentes soirées, sûrement l'amicalité apparente des clones avait joué un rôle là-dessus, Bhaal s'était retrouvé à errer, titubant et rigolant tout seul, dans le village Ewok. Imitant la majorité des membres de cette espèce, il succomba à sa curiosité et s'invita dans quelques huttes. Certaines étaient vides, d'autres habitées. Il fut chassé à grand renfort d'injures, jusqu'à arriver dans une hutte très particulière. A l'intérieur, de jeunes Ewoks qui, comme lui, se laissaient aller aux plaisirs qui allégeaient l'esprit, altéraient vue et jugement. Contrairement à ses précédentes intrusions, il fut accueilli à bras ouverts, les occupants étant visiblement trop joyeux pour le rejeter.
Le grand Cathar s'installa au sein du cercle approximatif que formaient les natifs de la lune forestière et, bien évidemment, son tour de tester les produits locaux arriva. Un nouveau monde naquit pour lui, un monde de couleurs, de formes et de sons étranges, mais étonnamment agréables. Un monde qui, à terme, le mena à errer de nouveau dans le village, mais le sanctuaire également.
Seulement, cette fois, il ne se contenta pas de vagabonder au grès de son bon vouloir, troublant la quiétude de certaines habitations par moments. Dans un état bien pire que second, il se laissa aller à toutes ses envies, sans prendre conscience de ce qu'il pouvait réellement faire, ni de l'endroit où il pouvait se trouver.

Ainsi, le lendemain, il se réveilla au beau milieu de l'agora des Immortels. Autour de lui, quelques personnes en bures, apparemment intriguées. Le corps entièrement engourdi, il mit de longues minutes à se lever. Ce n'est qu'alors qu'il put contempler son travail, et, par extension, l'objet de l'interrogation qu'il lisait sur le visage de ceux qui l'entourait. A ses pieds, une tête en bois sculpté, et brisé en deux. Un peu plus loin, ce qui restait de la sculpture à laquelle appartenait cette tête. Une des statues érigées en l'honneur des Jedi ayant péri lors de la Grande Purge, brisée en quelques endroits et lamentablement éparpillée au sol sur plusieurs mètres.
Il ne tarda pas avant qu'un Chevalier ne vienne à la rencontre de Bhaal. Alors loin de se douter que le triste sort de cette statue n'était que le début d'un long trajet de destruction, involontaire s'il en est, mais bel et bien réel. La liste était bien trop fournie pour être établie, mais les Jedi n'étaient clairement pas les seuls à pâtir des agissements du novice Cathar, le village Ewok ayant subi le plus gros des dégâts - sans réellement compter les dégâts moraux, notamment découlant de la destruction de ce monument commémoratif qu'était la sculpture aux pieds de Bhaal.
Ce dernier parut donc devant le Conseil qui, même si la colère n'habitait aucun des membres, ne fit aucun traitement de faveur au novice. Sa faute, loin d'être innommable, était tout de même grave et méritait punition. Déjà que tous avaient décelé cette noirceur qui se dégageait de son âme, cet incident ne plaidait clairement pas en sa faveur. Son appartenance à l'Ordre ne serait peut-être pas mise en danger, après tout, il ne s'agissait pas d'un simple corps d'armée où la moindre faute majeur pouvait signifier la radiation, mais sa formation allait subir un sacré coup.

Pour une durée indéterminée, Bhaal était exclu de tout type de formation. Cependant il ne se contenterait pas de traîner au sein du sanctuaire, et encore moins dans le village Ewok. En guise de punition, une sorte de travaux d'intérêts généraux version Endor. Durant toute cette période, il devrait réparer ses torts auprès des Jedi comme des natifs.
Réparation de huttes, agrandissement des quartiers des novices, préparation de la cérémonie de départ pour l'expédition Ewok et Jedi, création d'une nouvelle statue, longues journées de plonge au réfectoire ou à la cantina, prise en charge des déchets et du linge sale du sanctuaire, appât lors de chasses Ewok; les tâches étaient nombreuses et diverses.
Lassé et agacé par moments, Bhaal ne baissa pas les bras pour autant. Il savait qu'il avait commis une faute ce jour-là, et même s'il se moquait clairement de la punition donnée par le Conseil, la mise en pause de sa formation le dérangeait quelque peu. De plus, avec toutes ces obligations, il n'avait plus un moment pour se reposer autre que la nuit - et encore, parfois, il lui arrivait de travailler pendant une journée entière, sans avoir le temps de dormir. Les petits plaisirs qu'il s'était offerts lors de ses premiers jours sur Endor étaient impossibles, en plus d'être surveillés par certains membres de l'Ordre. Les clones eux-mêmes avaient été avertis du sort du Cathar, si bien qu'un jour où il avait eut un peu de temps libre et s'était rendu à la cantina de Bareman, tout alcool lui avait été automatiquement refusé.

Son calvaire dura ainsi plusieurs semaines, durant lesquelles il fut malgré lui en marge des autres novices.

_________________________




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 02/01/2018 14:20:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Bordure Extérieure -> Endor Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com