Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Il faut sauver Japrael

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Système de Japrael -> Dxun (lune) -> Cache Mandalorienne
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 494
Niveau: 3
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 19/12/2017 23:58:57    Sujet du message: Il faut sauver Japrael Répondre en citant


Canderous Jorg


Le clan Demeci s'était vu, il y a plusieurs années de cela, amputé de tous ses guerriers. Ces derniers avaient été appelés, par Blad en personne, afin de servir au sein de la 14ème Division de l'armée de la CSI. Celui qui était pressenti comme le prochain Mand'alor actuellement était, à l'époque, le Commandant de cette grande unité. Lorsque la 14ème division fût fermée, suite au remaniement de l'organisation séparatiste, bon nombre des Mando'ades qui la composaient retournèrent sur Tatooine, au campement du clan. Une autre part s'engagea dans les forces spéciales confédérées, quand une minorité se volatilisa purement et simplement, probablement déçue de ce revirement soudain. Aujourd'hui, il ne restait plus qu'un petit millier de représentants des Demeci au total, un peu éparpillés aux quatre coins de la galaxie. Même affaibli de la sorte, le clan du Bha'lir doré à tête cornue demeurait un des plus grands en nombre. Hank Demeci avait finalement sauvé son clan, autrefois, en s'exilant de Mandalore, étonnamment, au moment où tous les autres s'entre-déchiraient inutilement, se disputant une responsabilité dont personne ne voulait vraiment.

Mieux encore, Blad avait tracé son destin depuis, et forgé sa propre expérience au sein de la plus puissante armée moderne de l'univers : la CSI. Les guerres se sont suivies : la République, l'Empire, les Jedi, les Sith, tous se sont au moins heurté une fois à l'invincible Confédération des Systèmes Indépendants. Blad ne pouvait espérer meilleure écurie pour apprendre la guerre. Et voilà qu'aujourd'hui, il s'élevait enfin au-dessus de tous les Mandaloriens. Son sang Taung lui offrait une légitimité que nul autre ne possédait, combinant parfaitement avec ses faits d'armes. Plus que porteur d'une réputation, ou d'un nom, Blad savait se montrer efficace. Connu parmi les séparatistes comme le Commandant Unforgiven, personne ne l'avait jamais arrêté sur un champs de bataille. Digne vainqueur de ses ennemis, l'aîné Demeci avait enfin sonné le glas d'une époque bien sombre pour ses vods.

Le discours-vidéo de Blad Darasuum, comme on l'appelait désormais, était poignant. Son appel au rassemblement allait être entendu, il pouvait en être sûr. Canderous Jorg, son fidèle Lieutenant, maître des chasseurs du clan Demeci sur Tatooine, avait d'ailleurs bien reçu le message. Ondéron était le monde natal de Canderous, c'était là-bas qu'il était devenu un homme, et que son propre père lui avait enseigné ses secrets de chasseur. Les Jorg étaient des bannerets historiques des Demeci, depuis les antiques conquêtes Mandaloriennes, autant dire que leur loyauté demeurait sans faille. Pour autant, Canderous commençait à croire que les Mandaloriens allaient finir par disparaître, sur le long terme. Et puis, il y a eu cette vidéo de Mand'alor Darasuum, qui a fait renaître en lui l'espoir d'un futur au combien plus honorable.

Danan Demeci avait contacté Canderous par le biais de son datapad personnel, peu de temps après la diffusion du discours de rassemblement. Le frère de Blad intimait au vétéran de se rendre sur Dxun, à un emplacement précis, qu'il connaissait personnellement pour l'avoir fréquenté durant sa jeunesse. Là-bas, il allait devoir tout mettre en place afin de faciliter le rassemblement des vods, du moins de ceux qui souhaitaient répondre à l'appel lancé. Ni une ni deux, Canderous avait convoqué les guerriers Demeci présents sur Tatooine, puis formé un groupe conséquent de volontaires de tous bords, prêts à voyager jusqu'à Japrael. Une vingtaine de vaisseaux, de simples cargos privés pour la plupart, décollèrent le soir-même pour ce voyage exceptionnel. Au total, environ trois cents combattants Mandaloriens constituaient l'équipe de sauvetage, soit ce qu'il restait de vrais guerriers, fidèles et disponibles de suite, au sein des Demeci.

Arrivés à Japrael, Canderous contacta la flottille douanière du gouvernement local. Il leur expliqua que son groupe venait bénévolement prêter main forte à la Hunter-Gen. Evidemment au courant de l'appel lancé par Blad, et des difficultés rencontrées sur le terrain par les milices terrestres, les gardes-frontières laissèrent passer le groupe de Mandaloriens gonflés à bloc. Des bras en plus ne pouvaient pas faire de mal, quand la tendance était plutôt à la poudre d'escampette, qui plus est. Les vaisseaux continuèrent leur voyage tranquillement jusqu'aux coordonnées délivrées par la vidéo du Mand'alor. Au-dessus de la jungle luxuriante de la planète, Canderous révéla les quelques pistes d'atterrissage praticables à ses frères, puis posa son propre vaisseau sur l'une d'elle. Un lot d'animaux dispersés était venu envahir le coin, en simples curieux. Une ou deux salves de tirs suffirent à les annihiler. Les plus dangereux spécimens n'étaient donc pas de ceux-là vraisemblablement, et tant mieux.

Ce lieu singulier, cette fameuse cache secrète qui se révélait aux braves Mando'ades, avait vu passer bon nombre de Mandaloriens avant eux. Atin Jnum avait lui-même utilisé les lieux, à l'époque des Renégats, comme avant-poste. Dernièrement, cet endroit avait été abandonné, sans doute à cause de l'attaque de la faune locale. Ses derniers occupants devaient avoir d'autres priorités que de s'enfermer bêtement dans cette cachette, à attendre que les problèmes passent... Néanmoins, il s'agissait d'une place assez sûre pour accueillir les Mando'ades désireux de rejoindre les Demeci, dans le cadre de cette mission de sauvetage. Très vite, les guerriers du clan établirent d'ailleurs des postes de garde aux emplacements stratégiques. La base était imprenable pour le moment, même pour des prédateurs enragés. Et si les choses se gâtaient vraiment, il y avait toujours moyen de se terrer à l'intérieur, et de chercher une autre solution en sécurité. Pour l'heure, les bêtes de Dxun ne semblaient pas franchement attirées par l'endroit, de toutes façons. Il fallait dire qu'il ne constituait pas vraiment une cible très intéressante, concrètement. Les villes, et les lieux plus caractéristiques de la civilisation moderne, étaient certainement les proies privilégiées des créatures devenues folles.

Dans la salle principale, des tables avaient été dépliées dans le but d'exposer les armes et les armures disponibles. Chacun montrait son équipement aux autres, expliquant son meilleur usage pour les traques à venir. Les Mandaloriens semblaient se réunir ici, comme s'il s'agissait d'une chasse organisée entre vieux amis. Mais l'enjeu était énorme en réalité, d'une part pour ce double-système, et d'autre part pour l'avenir de tous les Mando'ades. Aider la Hunter-Gen sur le Système Japrael était un prétexte utile, afin de réunir un maximum de vods. Une fois Dxun et Ondéron sauvées, il fallait voir qui était prêt à continuer l'aventure sur Mandalore, et même ailleurs. Canderous avait pour lourde tâche de représenter son clan en l'absence de Blad, de sa prestation dépendait bon nombre de choses à vrai dire.

Le redoutable Maître-Chasseur Jorg attendait donc que de nouvelles têtes se montrent, ses sentinelles en permanence sur le qui-vive de chaque côté de la base. Il se demandait même si de vielles connaissances à lui allaient finir par se montrer, sans trop d'espoir toutefois. Les Demeci risquaient d'avoir été oubliés par quelques uns, depuis le temps qu'ils s'étaient retirés du devant de la scène officielle. Canderous pariait donc plutôt sur de nouvelles figures, prêtes à écrire une histoire flamboyante, narrant les légendes à venir de cette grande culture Mandalorienne.
_________________________
Formation : Close Combat
Niveaux 1 & 2 : Close Combat
Niveau 3 : Tireur d'élite
Casier T3544
Origines de l’Éternel


Dernière édition par Blad Demeci le 26/12/2017 12:04:46; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 19/12/2017 23:58:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Enfier
République Fédérale

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2016
Messages: 177
Niveau: 2
Rang: Mercenaire
Autre: L'Épéiste d'Argent

MessagePosté le: 20/12/2017 13:02:02    Sujet du message: Il faut sauver Japrael Répondre en citant

Les CaTalyc sont un clan qui a disparu de la circulation après les guerres mandaloriennes. On n’entendit plus jamais parler d’eux durant tout ce temps, certain des mandaloriens le disaient ce clan sanguinaire et démoniaque, pire que de shits. Et à l’époque ils avaient raison! Il y a de si longue année, avant que tous les oublient et qu’il disparaisse de la circulation ce clan criminel de guerre et des basses rues, faisait trembler les champs de bataille, et les vaincus… respectant uniquement les codes mando'ades, mais personne aujourd'hui ne se souviennent d’eux, même les bases de données les plus complètes de la galaxie. Une disparition que donnèrent de nombreuses questions à leurs vods qui s'étaient battus à leurs côtés, voyant plus des animaux que des espèces intelligentes en eux.

Enfin! La vérité était bien plus sombre et seule Aurel et Origine CaTalyc la connaissait, et maintenant tous deux étaient mort, effaçant ainsi à tout jamais l’affreuse réputation de leur clan permettant ainsi aux nouvelles générations, formé par leurs soins, de remettre le clan debout. L’image nouvelle à envoyer, était celui d’un clan fier, loyal, et fraternel. Tous s'étaient battus ensemble depuis leur plus jeune âge plus au moins. Car on pouvait déjà compter deux générations de guerriers aptes au combat et prêtes à en découdre. Et depuis que ses générations traversent la galaxie, à la recherche de quoi préparer l'héritage laisser par Aurel. En la mémoire de celui qui mourut contre un sith après avoir, vingt ans plus tard, massacré: Amie, famille, frère et sœur ainsi que tout ce qui reste, on ne sait ni pourquoi ni comment il a fait ça… Mais une fois fait il se jura de redonner vie au clan dans un but nouveau, un but plus droit et juste que l’extermination.

Et pour ceci Nina avait commencé, par coloniser Nar Shaddaa, allant jusqu’à former une milice pour combattre les gangs s’y trouvant. Mais une question court toujours. Qu’elle est leur véritable but? Car à force de rester dans l’ombre, personne ne les avait entendu, jusqu'à cet appel sur Mandalore! Yuuki la diplomate du clan les avait était arrêté à cause de lui et ça allez chauffer une fois que les CaTalycs viendront chercher leur soeur d’arme. Bref tout dépendra du futur. Mais le clan de la NuitSanglante voulait sortir de l’ombre dans laquelle il s'était caché si longtemps. Il voulait retrouver une réputation honorable contrairement au passé lointain: Celui d’un clan reconnu et respecté, pour ses prouesses au champ de bataille et non celui d’un clan craint et fuit.

Bref! Assez parlé du passé, aujourd'hui le clan fut un des premiers sur Dxun. Les sept combattants qui purent rejoindre la planète sous le commandement de Nina furent assez surpris de voir la faciliter et les autorisations facilement recevables après un appel au Mandalorien dans la galaxie. Le volontariat! Voilà en quoi ont les avaient accepté mais ceci plaisait à tous. La navette passa donc la douane sans encombre, pour rejoindre les points de coordonnées, et tous préparaient leurs équipements. Nina enfilé de nouveau son casque high-tech Mandalorien avant de vérifier ses cartouches laser et le chargement de celle de sa carabine, elle eut juste à hocher de la tête pour confirmer à elle-même que tout allait bien, avant de faire un check up de ses systèmes d’armure. À ses côtés Nova, l’infirmière herboriste du clan en chef, vérifié une dernière fois son sac à dos de transport de plante.

Shadow: Tu aura tout ce qui te faut une fois au sol non?
Nova: Oui, mais bon... je préfère jouer la sécuritée.
Chaos: On sais jamais, les brûlures à la grenade c’est pas rare!
Nina: Bande de bourrin…

Tous rigolaient à la remarque de Nina, l'ambiance bien que tendue était à la rigolade, tandis que Shadow aiguisée sa lame, Chaos et Apocalypse bricolé leurs fameux explosifs improvisés dont ils avaient le secret. Plus au fond de la navette jugement faisaient les cent pas son canon lourd dans le dos surement la seule qui s'inquiète pour sa petite sœur. Tandis que Warren lui regardait sa compagne dans son armure blanche, hache à deux mains dans le dos et une arme lourde multi-Canon à ses côtés. Bref tout était là et était prêt à en découvre, Nina, Shadow, Nova, Warren, Chaos, Apocalypse et Jugement Dernier. Voilà donc le groupe qui avait répondu à l’appel de mandalor l’éternel. D'autres serait-il de la partie ils en seraient davantage sur place.

Ils arrivèrent au point de rendez-vous à pied, après avoir sauté en jetpack dans la jungle, depuis la navette il s’en va de soi. C’était aussi une de spécialité des CaTalycs, le saut en Chute Libre à décélération propulsée. De quoi atterrir n’importe ou tout sans attirer l'attention des senseurs sur un transport en atterrissage, bref! Furtif et efficace. Surtout dans une forêt si dense et épaisse qui ne permettait pas toujours d'atterrir en sécurité à part en se mettant à découvert. Les sept mando'ades s'attendrir tous une fois posé au sol, ils activent, leurs radars de proximités. On ne savait jamais avec les Zaggek du coin mieux vaut rester sur ses gardes. Les radios quant à elles se synchronisent les unes avec les autres pour créer un canal de discussion claire, fluide et sécurisé entre les CaTalycs. Et c’est Nova qui parla en première.

Nova: ...te médicinal partout!
Shadow: Au moins tu sera pas à cours.

La conversation entre les sept combattants allait à bon train. Qu'aux furies et à mesure qu’il décrivait la flore des lieux, luxuriante et qui couvrait l’horizon d’une jolie palette de vert. Tout ceci était magnifique, mais Nova ne put s’empêcher de rabattre la conversation sur son apprentie à l'infirmerie d’Oasis. Bien Apocalypse ne put pas s’empêcher quelque élogieux sur la morphologie de la petite qui porte le nom de code de Gaïa. Et rapidement ça partie au taquiné, les CaTalyc étaient vraiment une grande famille! Et à toute leur opération commune ils ne se gênaient pas à le prouver, ils se tapaient, chamaillent, pleurent, rient, survivent, et surtout risquent leur vie et tout ceci ensemble. Tout ceci avait renforcé leurs liens quasiment à l’extrême.

C’est ainsi qu'arrivent tous ensemble et sans aucune pression les CaTalycs à la vieille cachent mandalorienne abandonné de Dxun. Tout le groupe discutait et se regarder comme s'ils s’attendaient qu’il n’y avait aucun danger, ce qui était le cas. C’est avec amusement qu’ils saluèrent comme il se doit les doigts les sentinelles Demeci qui garder le camp. Nina sourit sa faux dans le dos, carabine entre les mains. Le reste du clan un peu éparpillé pour éviter le carnage groupé sortit à son tour de la forêt et se mit à ses côtés. Une jolie photo de famille a la mando'ade voilà ce qui se présenta devant eux. Vu leurs réactions ils devaient être les premiers arrivaient, ce qui les firent sourit sous leurs casques. Le rassemblement commençait pour de bon.
_________________________
Revenir en haut
LOm DOnOs
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2008
Messages: 4 901
Niveau: 5
Rang: Doyen de la Guilde
Autre: Roi de Dantooine

MessagePosté le: 26/12/2017 11:28:04    Sujet du message: Il faut sauver Japrael Répondre en citant

En temps normal les chasseurs de prime n'étaient pas les bienvenus dans le système de Japrael, une décision inique de feu le sénateur Atin Jnum. Un nom que tous les Mandaloriens respectaient, un fier guerrier, leader des renégats et surnommé avec raison 'Démolition Man' il se disait qu'il était le responsable de l'explosion de la Forge Stellaire, l'artefact géant Sith.
Mais ce Mando têtu avait disparu, sans doute emporté dans un dernier combat.
Cette fois le contrôle orbital ne posa pas trop de question, les membres de la Guildes s'étant présentés comme des volontaires Mandaloriens venu soutenir le peuple d'Onderon, on laissa donc le cargo se poser.
Grace à l'appel, les chasseurs de prime avaient eu les coordonnées du lieu de rendez vous, une ancienne base rebelle, tout un symbole et aussi un hommage à Atin Jnum qui sait?
Jasper, le leader aux tempes grises fut le premier à poser le pied sur l'astre, il observa le ciel, et inspira cet air frais, les autres chasseurs de prime descendirent à leur tour.
Dick Hunter, l'expert en explosif, a participé à la Robolution sur Tatooine et à la mission sur Kessel.
Cha Brol l' agent de liaison de sénateur Trey'Liss, responsable sécurité du palais. Il a maté un début de rébellion antimonarchique sur Dantooine.
Iscar Iote: Informateur et espion, il a infiltré la réunion anti monarchie d'Elie Dorel
Et a récemment participé à l'infiltration de la Guilde sur Nar Shadda.
Puis trois Mando du même clan, Maxx, Bzaarti et Marshal reconnaissable à leur armure bleue claire.
Et enfin un mando qui revenait tout juste de mission, Kuro  originaire de Kuat porteur d'un mechno-bras depuis une visite de courtoisie d'une Sith sur Mygeeto.
Voila les huit salopards se regroupaient pour récupérer leur armes et leur matériel avant de se diriger vers la planque après un salut poli et respectueux envers les sentinelles qui montaient la garde.
Jasper observait les armures ou les bannières , ils n'en connaissaient aucune mais cela n'avait rien d'étonnant, il avait quitté Mandalore depuis longtemps et n'avait jamais voulu y retourner, sans doute ne s'en trouvait il pas digne,  c'était sans doute l' ultime occasion de racheter son honneur? il bomba le torse et commença les présentations, il préférait utiliser un nom générique , après tout ici peu importait le clan, seul comptait le courage et le nombre de prédateur abattus!

-Oya! nous sommes le clan de la Guilde!
    
Les huit chasseurs de prime étaient alignés les uns à coté des autres, tête droite sous leur casque, ensemble ils tapèrent du poing sur leur poitrine faisant résonner le métal de leur Beskar gam.
Une belle entrée en matière pour les membres de la Guilde des chasseurs de prime!

   
   

"Traat'aliit gar besbe'trayc"
 "L'escouade est ton arme."    

_________________________


Dernière édition par LOm DOnOs le 07/03/2018 10:04:45; édité 2 fois
Revenir en haut
Wyrim Oshindara
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2017
Messages: 23
Niveau: 0
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 25/01/2018 14:54:46    Sujet du message: Il faut sauver Japrael Répondre en citant

Dxun, cela faisait un moment que ce nom résonnait dans la tête de Wyrim, un moment qu'il ce demandait comment ce rendre sur cette lune, et quand. Fort heureusement il avait réussi à ce libérer à temps pour répondre à l'appel du Mandalor. Le jeune mandalorien ne savait pas trop comment il allait être accueillit, n'appartenant à aucun clan et ayant été trop longtemps loin de ces « frères de sang ». Mais l'appel est plus fort que le reste, une envie irrésistible, peu importe ce que l'on peut penser de lui, il répondrait présent, il participerait. Et cela serait une bonne occasion de rencontrer enfin d'autre Mandaloriens, lui qui n'en avait pas revu depuis le décès de son père.

Voilà les grand tracas du chasseur de primes, ce à quoi il ce laisse aller durant le vol entre dantooine et dxun, il parait aussi que les Mando de la guilde était aussi présent sur place, peut être l'occasion de les rencontrer, et de montrer que l'on pouvais compter sur lui. Qu'il soit membre d'un clan ou non ne changerait rien à sa motivation. De plus peut être apprendrait il plus de chose sur ces parents, et son père en particulier, car ces souvenirs sont pauvres et le temps n'aide pas à les garder frais dans son esprit. Peut être que le nom de Akh Oshindara ne serait pas inconnu au guerrier qui auront répondu présent à l'appel.

Il ne faudrait pas longtemps pour s'en rendre compte, il arrivait maintenant sur Dxun, et il ne comptait pas reculer.
L'arrivée a la cache mandalorienne ce fit sans encombre, wyrim avait suffisamment payé le marchand qui l'emmenait sur Dxun pour une dépose éclair non loin de la position du repère mandalorien. En arrivant, le jeune Mando salua tout le monde déjà présent sur place.

- « Ni cuy' olar par manda'lor Jor'chaajir » ( je suis ici pour l'appel du Manda'lor)

Les regards tournés vers lui l'intimidaient, jamais il n'avait vu autant de mandaloriens depuis la mort de ses parents, depuis le jour ou il avait quitté la cité des os pour suivre ses parents.
_________________________





Dernière édition par Wyrim Oshindara le 03/02/2018 07:50:34; édité 1 fois
Revenir en haut
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 494
Niveau: 3
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 29/01/2018 13:52:26    Sujet du message: Il faut sauver Japrael Répondre en citant

Les Mandaloriens fraîchement arrivés furent amenés dans la salle principale de la cache, là où la plupart des chasseurs exposaient fièrement leur barda. Canderous jeta un œil aux nouveaux arrivants, de loin, ça avait l'air d'être du sérieux ces gars-là. D'un côté les CaTalyc paraissaient bien équipés sous leurs casques, de l'autre les sbires de Donos étaient précédés de leur grande réputation. Un homme en armure violette semblait détaché de ces deux groupes, comme un loup solitaire. Le Maitre-Chasseur avait lui-même connu cette vie de mercenaire, palpitante et enrichissante, dans tous les sens du terme. Il se surprit à sourire en repensant à cette époque. Si on lui avait dit, un jour, qu'il serait un des acteurs du sauvetage du Système Japrael, il ne l'aurait probablement pas cru. Être témoin de ce qui se tramait ici était exceptionnel, bon nombre de Mando'ade disparus auraient aimer connaître cette période de renouveau.

Le fier défenseur des Demeci grimpa sur quelques caisses de ravitaillement vides, faisant office d'estrade. De là, il voyait à peu près tout le monde, et il pouvait se faire entendre facilement dans toute la pièce. Le vétéran se racla la gorge puis réclama le silence fermement. Bien vite, tous les regards se tournèrent en sa direction, les frères venus attendaient qu'on les guide désormais.

"Vode! Vous voilà nombreux pour répondre à l'appel du Mand'alor. Je me dois donc de vous remercier, infiniment. Blad Demeci fait actuellement tout son possible pour nous rejoindre. Ma mission est de le seconder, en attendant. Dxun et Ondéron ont besoin de nous, comme vous le savez. Nos sentinelles ont établit un périmètre de sécurité autour de cette base de fortune, mais au-delà le danger rôde. La faune locale doit être purgée au plus vite, sans quoi il ne restera plus que chaos et désolation sur ce monde."

L'homme aux cicatrices faciales multiples marqua une pause avant de passer aux choses sérieuses :

"Je vais vous demander de vous répartir en plusieurs groupes stratégiques, mes hommes vont évidemment vous y aider. Chaque unité recevra un comlink portatif, qui lui permettra de rester en contact avec ce poste de commandement. Nous allons composer les escouades de façon à privilégier la complémentarité en leur sein. Si vous êtes plutôt un as de la gâchette, vous devrez donc plutôt rejoindre des experts du combat rapproché, et inversement. Croyez-moi, la faune extérieure est spéciale, nous allons devoir nous organiser quasiment militairement si nous voulons l'annihiler."

Des chuchotements commencèrent à s'élever, tandis que des guerriers Demeci commençaient à répartir les autres Mandaloriens en "petits" groupes de dix, suivant les instructions du Maitre-Chasseur. Une fois que le calme fût revenu, chaque groupe ayant son leader désigné, Canderous activa un vieux projecteur au-dessus de lui, révélant un plan détaillé de la lune.

"Nous ne sommes qu'à deux kilomètres de l'ancienne résidence sénatoriale. C'est donc notre premier objectif, puisque cet endroit pourra très facilement devenir un deuxième avant-poste. Il dispose en effet de tourelles, et d'équipement divers précieux de la Hunter-Gen. En parallèle, des commandos bien armés seront déployés en direction de la cantina Mar'ylin Mon'ro. Il y aura sûrement des survivants là-bas. Il nous faudra soit sécuriser les lieux afin de permettre une extraction par cargo, soit ramener les habitants directement ici, en lieu sûr. L'équipe déployée devra décider de la marche à suivre selon les constats faits sur place."

Le vieux projecteur 3D changea d'image, zoomant sur des bâtiments à l’architecture étrange.

"Dernier point chaud de Dxun : les tombeaux Sith. Nos scanners ont révélé une concentration de chaleur anormale autour de ces vestiges. On ne sait pas encore ce qu'il y a là-bas, nous cherchons donc un éclaireur qualifié pour découvrir ce qu'il en est réellement. Si une équipe se sent d'accomplir cette mission, c'est le moment de le faire savoir. Mais j'vous préviens : c'est certainement l'endroit le plus dangereux de la jungle, le risque de ne pas en revenir est maximal."

Cette fois-ci, le projecteur passa sur un plan d'Ondéron.

"Bien sûr, il est hors de question d'abandonner Ondéron dans la partie. La Hunter-Gen concentre ses forces là-bas actuellement, notamment dans l'espoir de sauvegarder Iziz et Kira. Ces deux villes représentent la majorité de la population de ce système, elles ne doivent donc pas tomber. En plus des opérations précédentes, nous allons, par conséquent, apporter un soutien musclé sur Ondéron. Les équipes embarqueront dans nos plus gros véhicules, et se déploieront rapidement aux emplacements stratégiques des deux cités. Vos bras ne seront pas de trop, braves Mando'ade."

[HRP : l'ordre de poste est celui instauré naturellement comme précédemment : Enfier, Lom, Wyrim et moi. De cette façon, chacun est libre de se porter volontaire pour la mission qui l'intéresse le plus (il y en a 5 possibles, si vous avez bien suivi : l'ancienne résidence, la cantina, les tombeaux, Kira et Iziz sur Ondéron), j'interviendrai régulièrement pour jouer les éléments extérieurs, au besoin. Tout en sachant qu'il y en aura, de toutes façons, pour tout le monde, faut pas vous en faire pour ça! MP moi si vous avez des questions concernant la suite.]
_________________________
Formation : Close Combat
Niveaux 1 & 2 : Close Combat
Niveau 3 : Tireur d'élite
Casier T3544
Origines de l’Éternel
Revenir en haut
Enfier
République Fédérale

Hors ligne

Inscrit le: 06 Fév 2016
Messages: 177
Niveau: 2
Rang: Mercenaire
Autre: L'Épéiste d'Argent

MessagePosté le: 02/02/2018 01:01:46    Sujet du message: Il faut sauver Japrael Répondre en citant

Les Catalyc discutaient tranquillement dans leur coin de la salle remplis de vod, ça faisait longtemps que le clan n’avait vu de si grand rassemblement et ça les faisaient sourires. Amusée Nina ne se gêne pas pour poser le front de son casque contre celui de Warren devant tout le monde détournant quelques regards sur elle alors que Nova elle ne pu que enfiler la capuche de sa cape, cachant son armure. Tandis que Shadow quand à elle semblait se foutre royalement des regards posé sur eux, tout comme les hommes du groupes. Les Jumeaux eux avait choper un groupe à côté pour parler explosif et la conversation était bien partit pour être explosive mais tout à fait pacifique. Jugement dernier lui bricolé encore dans son coin des dispositifs pour armure.

C’est à ce moment que tous se turent, plus un bruit parmi la salle quand le second du futur mandalore commença à parler: Le discours commença donc par l’avertissement de l’arrivé prochain du prettenteur au titre de mandalore en personne, ainsi il se nommait Blad Demeci? Le clan retiendra ce nom, il espérait surtout une chose! Qu’Enfier les rejoigne aussi avec son équipe, ainsi ils seraient au complet. Bref! Il rappela aussi l’objectif principale de la mission impératif pour sauver ces mondes: Annihiler la faune agressive local pour sauver Japarël. Le Cannok, le Zakkeg, le Malraas, l’Orbalisks et le Drexl voilà les proie des mandaloriennes ses prochains jours.

Puis vient le fameux moment de composer les équipes viens. Quand un verd demeci viens pour faire les équipes, mais Nina qui se détacha de Warren l'intercepter avant qu’il ait put dire quoi que ce soit: "Mes verd’ika, mes équipes." Fut les seuls mots qu’elle prononça avant de se retourner vers le clan et de former deux équipes. Les garçons qui avait l’habitude d’un côté de se la jouer en solo ou en duo, mais qui avait un potentiel destructeur en plus grand nombre et stratégiquement guider ce que ferait Jugement Dernier à la perfection et les filles de l’autre qui elles avaients l’habitude de parcourir la galaxie ensemble avant la disparition de Nina. C’est ainsi qu’après avoir replacer sa faux dans son dos que Nina laissa le guerrier Demeci finir de compléter les équipes. En lui signalant bien la spécialitée au corps à corps du clan Catalyc.

Une fois-ci fait les CaTalycs écoutent les différentes mission disponibles pour la défense du système, d’avord sur Dxun, puis sur Onbéron. Cinq en tout et toute d’importance capitale pour la suite: l'ancienne résidence sénatoriale, qui fournira un second avant-poste et du matériel de guerre précieux. La cantina Mar'ylin Mon'ro, ou des survivants pourraient s’être réfugiés et auraient besoins d’une évacuation. Les tombeaux Sith, la mission la plus dangereuse et surement mortel qui consiste à aller voir ce qui se trame là-bas et découvrir d’où vient la concentration de chaleur. Et enfin les plus intéressante selon les CaTalycs: Iziz et Kira, deux villes à population importante sur Japarël, ou la Hunter-Gen concentre toute ses forces pour les défendres. C’est donc avec un sourire que Nina regarda Jugement qui fit de même, Les deux équipes allez s’amuser.

Nina: On prend Iziz.
Jugement Dernier:Iziz.

Une fois les deux chefs d’équipe d’accord et un sourire au lèvre chacun, il ne manquait plus qu’à se diriger vers les transporteurs. C’est une fois à l’intérieur que les choses sérieuse commencerons. C’est donc dans leurs directions, une fois qu’on les autorisa à y aller, que le clan se dirigea, pour embarquer et partir vers la villes et sans doute être briefer en route par les autres équipes mando’ade les accompagnants.
_________________________
Revenir en haut
Azel Kyone'e
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 16 Jan 2016
Messages: 110
Niveau: 2
Rang: Sergent
Autre: Pan Pan Girl

MessagePosté le: 03/02/2018 22:40:22    Sujet du message: Il faut sauver Japrael Répondre en citant

Hrp : Lorsque mon personnage rejoindra Dxun avec Blad, je fusionnerai sans doute le tour de jeu PNJ des Kyone'e et celui d'Azel. En attendant, leurs timelines sont parallèles.








Fen Kyone'e - chef de clan, sniper

Dason Mondkad - bras droit, pilote

Ba'aked Kyone'e - Artilleur

Chiire Stel - soldat léger

Getmar Tsu'dak - soldat léger

Obarson Kyone'e - mécanicien, artificier

Josha Morileese -soldat lourd






Dxun

« Mesdames et messieurs, veuillez attacher votre ceinture et éteindre vos cigarettes : nous amorçons notre descente atmosphérique vers… Dxun ! La Dason Compagnie a été ravie de vous catapulter dans ce merdier ! »

La voix exagérément fluette de Dason rendit complètement hilare la dizaine de personnes à bord de l’Epine. Le clan Kyone’e – ou du moins ce qu’il en restait depuis la dernière guerre civile – se dirigeait maintenant au grand complet vers la surface glauque de la lune d’Ondéron et sa jungle étouffante. A bord de la vieille carlingue, c’était l’effervescence. Le clan n’avait plus connu une telle sortie en famille depuis une petite éternité. Même les plus taciturnes se révélaient charmants à l’idée de pouvoir, même une dernière fois dans leur vie, donner de la pétoire en cœur avec leur nation de nomades. L’affaire avait été prise très au sérieux : Fen avait veillé à ce que chacun des membres puisse avoir accès aux vidéo récupérées par Jag. Pour couper court aux débats qui n’allaient pas manquer d’animer la petite communauté, le doyen avait simplement donné un rendez-vous aux Kyone’e sur une ancienne aire de décollage perdue dans la savane, où Dason avait déposé son rafiot stellaire après quelques réparations. L’Epine n’était pas, et de loin, le dernier cri en matière de vaisseau : anciennement un chasseur de la Czerka acheté à un ferrailleur, le véhicule avait retrouvé une allure convenable entre les mains du jeune zabrak, alors nouvellement adopté par les Kyone’e. Depuis, le vaisseau aux formes rudes, avec son nez en pointe, qui lui avait finalement valu son nom d’Epine (dans le pied de leur ennemi comme disait Eyan), s’était vu modifié au fil du temps et des rentrées d’argent. Aujourd’hui, le chasseur envoyé à la casse avait reçu un sursis de plus de vingt-cinq ans, renforcé et armé au goût de ses nouveaux propriétaires. Fen admirait le travail méticuleux et passionné de Dason, sans lequel, sans doute, leur foyer volant n’aurait jamais pu tenir aussi longtemps et essuyer bravement autant de course-poursuite.

« Nous y voilà ! La vieille Dxun n’a pas changé. »

De larges sourires éclairaient les visages, des plus vieux et des plus couturés aux plus juvéniles. La moyenne d’âge du groupe était sans doute plus élevée que celle de clans nouvellement formés ou de troupes plus célèbres, mais Fen connaissait ses ouailles sur le bout des ongles – qu’il avait limé pour l’occasion. Il savait exactement ce que valait chacun de ses jeunes, qu’il avait personnellement entrainé avant de les lâcher comme une volée de moineau sur Keldabe. Il avait souvent combattu avec – ou contre – chacun de ses vétérans. Ce que d’autres avaient en dynamisme et en jeunesse, Fen comptait l’avoir en endurance et en expérience. Lui-même sniper du temps des luttes contre la Death Watch, Kyone’e savait à quel point un groupe se devait d’être équilibré pour parer à toutes sortes de situation. Tous ici pouvaient jouer d’honneur et de fierté, mais tous s’en remettaient à lui quant aux décisions à prendre : c’était la croix du chef de clan. Tandis que tous se préparaient mentalement à descendre sur le sol de Dxun avec l’impatience de jeunes Nexus affamés, Fen lui, avait déjà imaginé toute la suite, comme un vieux général tente de calculer en silence son prochain coup. Il ignorait combien de Mandaloriens auraient rejoint la lune, ni s’ils ne se retrouveraient pas face à un authentique traquenard. Toutes ces possibilités, Fen les avaient ressassées depuis des jours. Raison pour lesquelles il avait tenu à tenir son conseil de guerre familial avant de partir.

Dès que Dason eut fait percer la barrière de l’atmosphère nuageuse de Dxun à son appareil, l’Epine piqua à toute allure vers le lieu indiqué par Demeci. Même à cette altitude, la jungle gardait ses secrets, et il était difficile d’imaginer un quelconque relief sous cette canopée verte et noire. L’aventure avait un goût de frisson, bien plus encore qu’une simple chasse au Boma : on parlait de choses étranges, de Sith, d’anciennes bases, de mystères enfouis. Il n’en fallait pas plus pour attirer les chasseurs comme des mouches. A en croire les échanges radio entre les autorités locales et la volée de vaisseaux hétéroclites qui se dirigeaient sur Dxun, tout le système Japraël était maintenant au courant de la chienlit qui sévissait sur Ondéron. Que d’autres les aient précédés sur place leur facilitaient la tâche : Dason avait toujours eu horreur des justifications interminable avec les douanes.

Enfin, le Zabrak aperçu les tâches colorées d’autres vaisseaux posés de manière précaire autour d’un site mandalorien en très mauvais état. S’il en croyait les données GPS, ils étaient bien arrivés. Entre les feuillages dense, l’œil avisé du cornu accrocha quelques sentinelles vigilantes : pas d’erreur, c’était bien ici qu’allaient débuter les festivités.

« Je vais tenter un petit créneau entre ces deux-là, rigola-t-il dans le micro, faites attention à vos tasses de thé les gars ! »

Décrivant une élégante courbe dans le ciel pluvieux, l’Epine déploya ses patins d’atterrissage avant de se positionner à la verticale de l’un des derniers emplacements libre d’une étroite clairière. A peine les moteurs coupés, le ventre de l’appareil vomit la dizaine d’armures bariolées dans la vaste jungle. A quelques sentiers de là, une vieille cache avalée par la végétation et rongée par l’humidité. L’endroit avait des airs de fin du monde, mais n’était pas dénué de charme : même aux confins de la galaxie, une cache mandalorienne restait un beau morceau d’architecture… dont les trois quarts se situaient en réalité sous terre ! Un véritable piège pour quiconque n’était pas averti, d’autant plus qu’aujourd’hui, la fourmilière antique avait retrouvé de nouveaux habitants, tout aussi déterminés que les précédents. Telle une bande de cow-boy stellaires venus chercher boissons et querelles futiles à la cantina du coin, les huit quidam taillés à la hache remontèrent le long du sentier boueux, Fen en tête, armes et armures sur le dos et de vieilles rengaines chantées à tue-tête.

La première chose qui sauta aux oreilles du vieux Mando’ade fut le brouhaha qui régnait dans la salle : ce n’était pas une poignée, mais plus d’une centaine de Beskar’gam bariolées qui s’agitaient bruyamment autour d’une estrade en acier. Les Kyone’e entrèrent dans la cache pour se mêler à la foule avec un plaisir non feint. Quelques saluts retentissants annoncèrent leur arrivée, rendus en bonne et due forme par la minuscule compagnie, qui arborait ses oriflammes de clan en guise de cape. Mandalore n’était peut-être pas aussi divisée que ne l’avait cru Jag, au final. Fen enchaîna les embrassades musclées et les poignées de main, prenant tout son temps pour faire le tour des vieilles carnes qu’il connaissait, les autres Kyone’e faisant de même avec leurs propres amis et connaissances. Certains étaient venus des confins de la galaxie, de chez les Hutt, de Coruscant, de l’Espace Sauvage. Des clans nouveaux, d’autres revenus d’entre les morts par la seule volonté d’une poignée d’anciens. Fen se sentait d’un seul coup rajeunir. Revigoré, le vétéran commença à se défaire de son air grave, amusé par les conversations qu’il espionnait sans malice. La Hunter-Gen faisait honneur à son nom, et représentait un nombre conséquent de combattants, souvent bien mieux armés que les renégats ou les chasseurs indépendants. On pouvait aussi compter certaines des têtes fameuses de la Guide des Chasseurs de Primes. C’était une foule comme Fen n’en avait plus vu depuis des décennies. Des foules comme jadis les rues de Keldabe regorgeaient. Un éclat douloureux naquit une seconde au coin de son œil ridé, avant de disparaître quand la main de Dason agrippa son épaulière.

« Attention, les grands prêtres de la chasse vont parler, papy ! »

Tout le monde se retourna pour assister à un exposé d’un genre très particulier. En grands organisateurs de l’évènement, les Demeci tenaient la tête de l’affiche. Mais contre toute attente, ce n’était pas le fameux « Blad » qui jouait les imprésarios, mais un certain Canderous Jorg, qui préparait visiblement quelque chose de sérieux, en remettant en état un holoprojecteur, entouré de ses hommes.

« Vode ! Vous voilà nombreux pour répondre à l'appel du Mand'alor. Je me dois donc de vous remercier, infiniment. Blad Demeci fait actuellement tout son possible pour nous rejoindre... »

Canderous avait un charisme certain, malgré une tête qui en aurait refroidi plus d’un. Fen observait les gesticulations du Mandalorien d’un œil bien plus critique que ces benjamins. Néanmoins, il resta parfaitement silencieux du début à la fin, ses yeux noirs perçant la semi-obscurité du lieu pour scanner l’assemblée d’armures colorées qui avait répondu présente au rendez-vous. On avait beau ignorer la teneur réelle du danger au dehors, une telle troupe avait de quoi faire trembler un bon paquet de gens. Alors des bêtes ? Les Mandaloriens avaient pour avantage de connaître la faune de Dxun depuis des siècles. Les Demeci et leurs complices s'étaient donné du mal, il fallait l'admettre : ils avaient fait de nombreux repérages avec l'aide des Ondéronniens et avaient établi une carte holographique des lieux. Des objectifs prioritaires avaient été mis en avant, et avec l'aplomb d'un gars qui n'a pas peur de commander à une telle armée de têtes de bois, Jorg demanda aux combattants présents de choisir leur affectation et de se regrouper dizaine par dizaine.

« On est huit, on a de quoi faire un seul groupe ? nota Obarson,

-On peut éventuellement ramasser certains vode venus en éclaireur. Mais les Kyone’e sont assez nombreux pour former une unité autonome.

-Cool ! Une vraie balade en famille !
railla Dason. »

Chiime jeta un œil au plan présenté par le Demeci, avant d’invectiver Fen par-dessus son épaule en voyant une foule compacte se regrouper pour l’objectif « Iziz ». Dans le tas, il y avait plusieurs clans visiblement complets, et parmi eux certaines jeunes personnes à l’attitude proche de l’hystérie : la perspective d’un assaut de grande ampleur rendait les Mandaloriens fous de joie. C’était comme faire renaitre une vieille légende de ses cendres.

« Chef ? On part au front ? lança Chiire,

- Je n’aime pas la manière dont ces petits fous se dispersent,
avoua Fen avec une moue dubitative, nous n’avons pour l’heure qu’une seule base ici. Le moindre problème et c’est terminé : il faut d’abord consolider nos positions avant de nous jeter contre la jungle. Je suis d’accord avec Canderous lorsqu’il dit que notre premier objectif est l’ancienne résidence. La cantina pourra ensuite former une troisième base : avec ce triangle établi, on ser déjà bien plus en mesure de résister à une éventuelle prise à revers des bêtes ou de ceux qui les envoient…

-On part là-bas ? On va clairement être en sous-effectifs : la plupart des groupes que j’ai entendus veulent aller sauver Iziz et Kira ! On risque de louper un truc !

-Justement, ils seront largement assez nombreux de leur côté. Si nous parvenons à convaincre deux ou trois autres groupes de se joindre à nous, nous auront de quoi sécuriser la zone.
»

Le clan échangea quelques regards, Obarson maugréa quelque chose comme "t'façon y en aura pour tout le monde ", et les plus jeunes émirent des réserves sur ce choix peu porté sur les coups d'éclats. Après tout, les Kyone'e étaient connus pour se mettre toujours là où ça pétait dans tous les coins : pourquoi choisir la corvée du déblayage ? Cette base-ci était déjà suffisante. Mais visiblement, ce n'était pas l'avis de leur doyen.

« Perso, quitte à y aller pour la gloire, prenons d’assaut le tombeau Sith ? J’vous parie ma tournée que l’origine du problème est là-bas ! grommela le jeune Ba'aked, peu emballé par le plan,

-Eh bien t'iras tout seul, coupa Fen avec une fermeté digne du beskar qu’il portait, mourir pour la gloire c’était d’actualité il y a trente ans ! Aujourd’hui on est trop peu pour se permettre d’être bête. »

Sa réplique eut le don de mettre fin aux hésitations : la froideur du vieux renard faisait toujours son effet dans les rangs des fortes-têtes Kyone'e. Chacun savait que Fen ne sortait pas sa décision de son casque, et après tout, il n'était pas chef de clan pour des prunes ! Sur Mandalore, un type de presque cinquante ans, c'était une vraie relique.

« Résidence ?

-Résidence.

-Et une corvée de nettoyage ! Une !
»


La décision était prise, et Fen se retourna vers le reste de la salle pour conduire ses gens avec ceux qui choisissaient également d'aller réquisitionner l'ancienne place forte.
_________________________

Le contenu de mes poches ? C'est par ici !

Formation de base : Close Combat
Niveau 1 : Jet-Trooper
Niveau 2 : Close Combat

Thème d'Azel Kyone'e
Revenir en haut
Wyrim Oshindara
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2017
Messages: 23
Niveau: 0
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 05/02/2018 14:39:14    Sujet du message: Il faut sauver Japrael Répondre en citant

Wyrim avait écouté tout le discours du Demeci avec beaucoup d’attention.

Le Manda’lor n’était pas sur place et Wyrim voyait se profiler devant lui une possibilité de faire les choses de manière à ce que l’on puisse ce souvenir de son nom, une possibilité pour que le chef des Mandaloriens puisse savoir qui était Wyrim Oshindara lors de son arrivée sur Dxun.

Toutes les différentes missions semblaient intéressantes, mais aller dans le tombeau tombait sous le sens le plus logique du Mando. Il avait appris à se cacher et être invisible toute sa vie, et il n’aimait pas vraiment la compagnie des autres personnes, alors un escadron limité en nombre par une mission de reconnaissance lui collait parfaitement à la peau. De plus, Wyrim ne se voyait pas trop se mêler aux groupes qui allaient mener l’assaut sur Iziz et Kira, trop de paramètres à gérer, et le manque d’expérience de Wyrim en combat en localité serait un frein pour Wyrim et le groupe d’assaut.

Non, il avait beau réfléchir, il voulait aller sur le tombeau des Sith en éclaireur, voir pourquoi autant de chaleur ce dégageait de cette position, quelque chose ce passait là-bas et le jeune chasseur de primes voulait savoir quoi. Cela ne lui plaisait guère, car l’assaut général des mandaloriens sur Dxun était une chose, mais il fallait pouvoir sécuriser toutes les positions, pour éviter les mauvaises surprises, éviter d’être pris de court par toutes situations non contrôlées, et apparemment bon nombres semblaient motivés par les deux villes, prenant les autres objectifs peut être un peu trop à la légère.

Il y avait de grande chance pour que cette mission de reconnaissance soit en équipe limité, afin de ne pas attirer l’attention sur cette infiltration, et cela plaisait énormément à Wyrim, mais il devrait trouvera un binôme, car la faune locale redoutable et les éventuels problèmes du tombeau ne permettrait pas au mandalorien de mener la mission à son terme seul. Mais oui vraiment, l’idée de réaliser cette mission l’enchantait énormément, et en plus il avait l’occasion de montrer que même s’il ne connaissait personne, il était mandalorien, et il avait l’occasion de prouver sa valeur avec cette mission risquée.

Wyrim a fait son choix, scrute la salle pour repérer le premier Demeci afin de ce proposer pour la mission du tombeau.
http://star-wars-rpg.soforums.com/t7920-Tombeaux-Sith-Freedon-Nadd.htm#p835…
_________________________



Revenir en haut
LOm DOnOs
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2008
Messages: 4 901
Niveau: 5
Rang: Doyen de la Guilde
Autre: Roi de Dantooine

MessagePosté le: 05/02/2018 15:48:47    Sujet du message: Il faut sauver Japrael Répondre en citant

une accolade par ci, une poignée de main par la, les mandaloriens se saluaient, se congratulaient entre eux, parfois même se trouvaient un ancêtre commun, chacun faisait connaissance dans un bon esprit de camaraderie, après tout, ils avaient tous répondu à l'appel de Mandalore et seuls les plus courageux se retrouvaient ici maintenant prêts à en découdre et au sacrifice ultime pour l'honneur de la patrie Mandalorienne.
Jasper observa un des derniers arrivé, il lui rappelait quelqu'un mais qui? après tout dans leur armure tous les mandaloriens se ressemblaient.
Mais l'heure était grave, le silence régna dans la salle au moment ou un membre du clan Demeci prit la parole, il commença par remercier tous ceux qui avaient accepté de combattre avant de leur assigner chacun un périmètre à défendre en le présentant sur un holo.
Il y en avait pour tout les gouts, la résidence sénatoriale qui pourrait devenir un avant post , grâce à ses défenses, la cantina qui servira de point d'exfiltration pour blessés et civils et le gros morceau: le tombeau Sith!
Plusieurs chasseurs de prime eurent la chair de poule à l’évocation des adeptes du coté obscur, tous se souvenaient du sort de Klawd prime, le chasseur de prime Mandalorien qui avait manqué de respect à l'empereur Oméga. Il avait fini réduit en cube dans sa propre armure sous l'effet du pouvoir du coté obscur.
Enfin on ne devait pas oublier Onderon en effet...
Le choix de Jasper était fait : la cantina! Au moins il était sur de trouver de l'alcool la bas , la boisson allait l'aider à trouver du courage car il lui en faudrait c'était certain face au prédateurs de la planète.


-Pour nous ce sera la cantina!
"Gal, ori'skraan, riduur, yaim' dab'ika." :
("Bière, boustifaille, bonne compagnie et retour au camp.")

Des éclats de rire retentirent dans la salle, Dick tapa dans le dos de son vieil ami, c'était un choix logique pour un alcoolique mais les chasseurs de prime ne s'y trompaient pas, c'était une mission de la plus haute importance, Canderous l'avait bien expliqué les survivants s'étaient sans doute rassemblés dans l'attente de secours et il faudrait peut être les évacuer.Ce ne serait pas une partie de plaisir...
http://star-wars-rpg.soforums.com/t7926-Cantina-Mar-ylin-Mon-ro-derniere-to…

    
"Traat'aliit gar besbe'trayc"
 "L'escouade est ton arme." 
   

_________________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 21/07/2018 20:36:56    Sujet du message: Il faut sauver Japrael

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Système de Japrael -> Dxun (lune) -> Cache Mandalorienne Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com