Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
[SPOILER]SW VIII, Les Derniers Jedis
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Cantina du Flood -> Discussions -> Discussions sur Star Wars
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Elyk Nratak
Imperium

Hors ligne

Inscrit le: 29 Nov 2015
Messages: 65
Niveau: 0
Rang: Recrue
Autre: Pilote

MessagePosté le: 16/12/2017 18:28:46    Sujet du message: [SPOILER]SW VIII, Les Derniers Jedis Répondre en citant

Petite citation de Walt Disney


~I do not make films primarily for children. I make them for the child in all of us, whether we be six or sixty.~


Traduction pour ceux qui ne parle pas l'Anglais:

~Je ne fais pas de film spécialement pour les enfants. Je les faits pour les enfants en chacun de nous, qu'il ai six ou soixante ans.~



Je me demande ce qu'il penserait de Disney de nos jours...
_________________________
[urlhttp://star-wars-rpg.soforums.com/t7749-Casier-Elyk-Nratak.htm#p81319[/url]


Formation de base: Tireur d'élite
DC de Kanos

THÈME DE ELYK NRATAK:
https://www.youtube.com/watch?v=bLJUtOLS-ko
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 16/12/2017 18:28:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Eric Harkonnen
Imperium

En ligne

Inscrit le: 01 Mai 2017
Messages: 97
Niveau: 1
Rang: Major

MessagePosté le: 18/12/2017 09:30:20    Sujet du message: [SPOILER]SW VIII, Les Derniers Jedis Répondre en citant

Je suis donc le seul a avoir été agréablement surprit par la qualité de ce film ? :)

Non, sérieusement il est plutot bien.
Etendre l'univers ? Check
Proposer des scènes badass ? Check
Prendre un minimum de risque ? Check
Changer un poil la forme d'un SW et tenter d'innover sur la forme ? Check
Bonne utilisation des themes musicaux après deux film ou la musique etait au mieu oubliable, au pire inexistante ? Check

Non, franchement, à part quelques trucs (Mary Sue, l'écriture de certain perso et quelques plans WTF), c'etait franchement agréable à regarder. Contrairement au 7 je me le re-regarderais bien chez moi une deuxième fois !
_________________________
--------------------------------------------------------------------

Casier

--------------------------------------------------------------------


Niveau 0-1 : Artilleur

Revenir en haut
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 353
Niveau: 2
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 18/12/2017 11:39:53    Sujet du message: [SPOILER]SW VIII, Les Derniers Jedis Répondre en citant

Eric Harkonnen a écrit:
Je suis donc le seul a avoir été agréablement surprit par la qualité de ce film ? :)

Non, sérieusement il est plutot bien.
Etendre l'univers ? Check
Proposer des scènes badass ? Check
Prendre un minimum de risque ? Check
Changer un poil la forme d'un SW et tenter d'innover sur la forme ? Check
Bonne utilisation des themes musicaux après deux film ou la musique etait au mieu oubliable, au pire inexistante ? Check

Non, franchement, à part quelques trucs (Mary Sue, l'écriture de certain perso et quelques plans WTF), c'etait franchement agréable à regarder. Contrairement au 7 je me le re-regarderais bien chez moi une deuxième fois !


Agréable à regarder (agréable à suivre ce serait mieux, malheureusement c'est un poil trop exigeant...), ok, mais ça ne fait pas de ce film un bon film, désolé. La soupe Marvel-Disney est clairement appliquée, les enjeux sont bousillés, le fond n'est plus. Oui, on a une enveloppe sexy, des plans superbes, un univers qui grandi (et encore, trois planètes j'appelle pas ça une extension de folie, quand Rogue One nous transporte quand même sur trois-quatre mondes de plus).

C'est quand même un film vide scénaristiquement, après l'avoir revu hier c'est clair comme de l'eau de roche. On suit 2h30 de film dont le fil principal est la fuite de la Résistance face au Premier Ordre. Et à la fin on a quoi? Toujours la fuite de la Résistance... Avec un tout petit espoir qui réside simplement dans le fait que Luke se soit "sacrifié", alors qu'aucun allié présumé de Leia n'est venu et que son armée est décimée (le tout tient dans la salle principale du faucon Millenium quand même!).

Concrètement, aucun personnage n'a évolué (assez conséquemment pour que ça change quelque chose en tout cas) mis à part Kylo Ren et Luke. Et, pardon, mais les seules répliques du film que l'on retient après ce sont les blagues et "may the force be with you". C'est génial comme profondeur, et ça résume tout à fait le film : une blague scénaristique, sur fond de nostalgie. Et la nouveauté apportée (car oui, il y en a un peu) n'est là que pour donner l'illusion de quelque chose qui change de tout ce qui a été fait jusque là. Car, au fond, aucun dilemme n'est bouleversé par les nouveaux éléments. De plus, les nouveaux héros (que l'on découvre dans le 7, pas ceux d'avant) ne craignent absolument rien (on ne ressent plus la moindre peur pour eux) puisqu'à chaque fois ils s'en sortent. Si Finn était mort en se sacrifiant, cela aurait pu redorer le blason du film, mais non, il se fait "sauver" par Rose, qui s'en bat les steaks de laisser tout le reste de la résistance sous le feu de l'ennemi (avec une réplique absurde en prime). Mention spéciale (puisqu'on parle de cette scène) à la soi-disant "mini-étoile-de-la-mort" (pour citer Finn) qui fait juste un trou dans une porte épaisse..

Star Wars devient une escroquerie, ne nous voilons plus la face. J'ai quand même un petit espoir naïf de "vieux" fan concernant le IX, mais vu que c'est Abrams qui s'y colle... Voilà voilà! ^^
_________________________
Formation de Base : Close Combat
Formation de Niveau 1 : Close Combat
Formation de Niveau 2 : Close Combat
Formation de Niveau 3 : -Rétrogradé-

Casier T3544
Histoire de l’Éternel
Graphiste SWRPG
Revenir en haut
Gelmir
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 3 513
Niveau: 5
Rang: Seigneur Noir
Autre: Seigneur Sith/Gouverneur de Nar Shaddaa

MessagePosté le: 22/12/2017 21:38:24    Sujet du message: [SPOILER]SW VIII, Les Derniers Jedis Répondre en citant

La sauce Marvel, étendre l'univers avec les incohérences nécessaires.
Comment ça non ?

Comptez le nombre de Spider Man juste pour voir combien de tests ils font pour réussir à en avoir un correct. Et correct pour fusionner avec les Avengers... Tiens mais y'a un gros, géant ultra costaud tout vert qui est dans le même genre... trois fois de version "grand écran" mais pour... Ah oui ! Avengers ! C'est ravaler ses excréments pour essayer d'en faire un chef-d’œuvre. J'exagère si on se réfère aux dates de certains films, mais une chose que l'on doit retenir de Disney : Ils achètent et placent leurs gros sabots pour déchirer la tronche à tout le monde. L'UE à la poubelle c'est uniquement pour mettre à plat et pas s'ennuyer à tout rendre cohérent.

Ils avaient qu'à me demander, j'avais tout planifié déjà !

Vous verrez, bientôt il y aura une branche de Disney dans la pornographie (sans citer les grands noms de prod). Disons qu'avec la logique, c'est un puits de pétrole aussi... Les petites oreilles de Mickey vont s'y intéresser.

Revenons au sujet du SW8 :

Je vais devoir le regarder une deuxième fois mais il est clair que si ma copine n'avait pas été avec moi dans la salle : Je me serais levé et je serais parti. C'est à s'ennuyer, deux heures de film pour justifier le placement des personnages et 30 minutes de "rien" un peu plus construit quand même. Sans compter que le 7 ils tuent Han, le 8 ils tuent Luke, le 9 ils tuent Lei.. Ah non elle est morte toute seule : Merde ! Comment vont-ils faire ? Ils vont s'en prendre à Chewie ! Sauvons le Wookie !

Pour être plus pragmatique, je crois que le 8 est la justification non seulement du 9, mais de tous les autres derrières. Disney massacre les derniers remparts mythologiques de Star Wars (Han, Luke, Leia) pour placer des personnages nouveaux, les afficher et les mettre en avant. Mais franchement, quand un SW sortira il est hors de question pour moi de fouiner dans les trailers, dans les pages pubs, news et autres conneries du genre. Clairement tous ces jouets informatiques pour planifier le lancement d'un pseudo chef-d’œuvre, s'est transformé pour moi en un spoil des grands événements qui marquent le film en lui même.

La Résistance : Des paumés de la Galaxie qui sont même pas 1000 à vouloir la peau de l'Ordre.
Premier Ordre : Des surarmés qui se font avoir comme des bleus, tellement leurs stratégies sont à %$!#, pendez tout le monde on ira plus vite !
Les Jedi : Disons Luke, on s'en fout de former quelqu'un ? A quoi ça sert ? Bah à rien ! Voyons comme le dit Yoda, la petite Rey sait déjà tout ce qu'il faut pour avancer... Ah merci Yoda. Tu étais plus à cheval avant ! Comme quoi mourir et devenir un esprit, ça fait régresser le cerveau du Grand Maître Jedi.
Les Pseudo-Sith : C'est qui Snoke ? Qui sont les Chevaliers de Ren ? Le Premier Ordre sort d'où ? C'est quoi le délire de construire des gros vaisseaux, comment ils font alors que logiquement en minorité (face à la République) ? Hey oui avec le 7 on savait rien et avec le 8 on sait encore rien :D Merci Disney, on avance !

Et l'humour ? Mais ça sert à quoi ? J'ai rigolé qu'une seule fois je crois, quand Rey fait balancer la grosse pierre sur la gueule du chariot de l'Alien sur la planète/Temple. Sinon ? J'ai du mal à comprendre, oui ça marche avec Marvel, avec certains Disney, Pixar... Mais SW le comique c'est Han et vous l'avez tué ! Alors maintenant coup de cravache sur la croupe et on reprend le sérieux, la Galaxie est en jeu, pas juste une planète.

Je n'ai pas à fournir de conclusion, dire sur le Forum "Star Wars Episode 8 est pas terrible" c'est mentir, on est encore trop gentil. Je préfère aller à un concert de Jul. Le prochain SW j'irais pas au cinéma ;)
_________________________
Casier de Gelmir
Même les hommes qui prétendent connaître la mort, craignent ma fureur.
Revenir en haut
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 353
Niveau: 2
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 23/12/2017 22:05:29    Sujet du message: [SPOILER]SW VIII, Les Derniers Jedis Répondre en citant

Bienvenu dans le club des déçus et dégoûtés Gelmir. ^^

Pourtant, Rogue One m'avait redonné un peu d'espoir (sans être exempt de défauts bien sûr, mais ces derniers sont assez peu nombreux pour ne pas tout gâcher). Là, c'est la fin, je garderai les 6 premiers épisodes de Star Wars en tête, quant au reste...
_________________________
Formation de Base : Close Combat
Formation de Niveau 1 : Close Combat
Formation de Niveau 2 : Close Combat
Formation de Niveau 3 : -Rétrogradé-

Casier T3544
Histoire de l’Éternel
Graphiste SWRPG
Revenir en haut
Tericarax
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2010
Messages: 626
Niveau: 5
Rang: Lieutenant / Scientifique
Autre: Ex-responsable Hopital Central de Taris

MessagePosté le: 25/12/2017 15:31:28    Sujet du message: [SPOILER]SW VIII, Les Derniers Jedis Répondre en citant

De mon côté, ce que j'ai à reprocher au film:

- Ne pas avoir assumé de tuer Finn, et d'avoir fait machine arrière au dernier moment. Ç'aurait été terriblement osé de le supprimer lui aussi, mais au final ils ont changé d'avis, ce que je trouve navrant

- Rey la toute-puissante dans la Force. Pour le combat simple au sabre, soit, je ne peux pas lui en vouloir de se débrouiller correctement, on sait qu'elle a toujours été apte à très bien se battre. C'est la Force en revanche, qu'elle manipule avec une aisance déconcertante, que je lui reproche. J'ai l'impression de voir un peu une fan-fiction sur un Skyblog, où l'écrivain met son personnage principal "qui est mieux que Luke, mieux que le méchant en noir, mieux que tout le monde, une génie dans la Force!!". Les scénaristes ont pris le parti d'argumenter que "puisque Ben est puissant s'élève en contrepartie un être aussi puissant que lui ailleurs"...Mais même si cela est le cas, j'aurais aimé ou bien qu'on passe plus de temps à s'étonner "Mais tu ne devrais pas être si douée en si peu de temps...Qui es-tu? Tu n'as jamais été formée avant, vraiment?", ou bien à simplement former Rey.

- Le saut en hyperespace qui défonce une flotte entière: si c'est possible de faire ça, alors POURQUOI mettre des armes sur les vaisseaux bon dieu? Il suffit de mettre un simple droïde aux commandes et de suicider un navire de guerre directement dans la tronche des ennemis, compte tenu des immenses dégâts que ça peut occasionner. On peut jouer l'avocat du diable et dire que c'est stoppé par les boucliers énergétiques, il n'en reste pas moins que beaucoup d'affrontements auraient été différents, notamment dans le III, si un saut en hyperespace occasionnait de façon connue et avérée un tel cataclysme chez l'ennemi.

- Parfois l'humour était de trop. Pas toujours, ça passait très bien chez Luke notamment, ce qui m'a fait penser que, bien qu'il soit devenu plus cynique et désespéré avec l'âge, il est demeuré une part du jeune Skywalker en lui, mais il y a des phases où il aurait été pertinent de garder le ton plus sombre. L'influence Marvel dira-t-on.

- Début du film, le Nouvel Ordre qui prend le contrôle de la galaxie. Qui quoi où? L'Alliance qui est ENCORE une fois en train de lutter contre le gigantesque ennemi qui contrôle tout? Sérieusement les enfants...

- Le Dreadnaught du Nouvel Ordre, tout en noir, avait un rendu que j'ai trouvé tout simplement laid. Ils ont peut-être raté les shaders quelque part, mais je n'ai vraiment pas été convaincu par ce vaisseau, qui m'a laissé l'impression d'un jouet plastique Transformers incrusté au milieu d'une flotte Star Wars.


Les points forts:

- Luke. Luke, Luke, Luke. Je vous avoue qu'en observant la saga, je trouve sincèrement que c'est LE personnage le plus réussi. On l'a suivi dans sa jeunesse, maintenant on le retrouve des années plus tard, mais pour autant il n'est pas un personnage "secondaire" qui sert juste de mentor sans avoir son développement. Plus que Rey ou Finn, j'ai trouvé que Luke était LE personnage central du film, ce que j'ai forcément adoré. Il n'est pas devenu un "parfait Jedi" qu'on aurait pu voir dans la prélogie, qui aurait renié sa peur ou ses émotions afin d'éviter le Côté Obscur, non, il est demeuré profondément humain, en proie à la faiblesse, mais toujours cherchant à ne pas se perdre. Les doutes de Luke autour de l'Ordre Jedi, de son histoire, de son échec avec Ben sont vraiment des choses que j'ai appréciées: Luke n'est pas infaillible, il n'est pas un diamant inébranlable qui sert à dire à Rey "voici la voie de la Force". Dans ce film, j'ai retrouvé un parallèle plutôt intéressant (et ô combien appréciable) avec l'épopée originale de Luke: il s'était coupé de la Force, mais quelqu'un (Obi Wan/Rey) le pousse à revenir dans cette dimension de magie. Il était confiant en ses pouvoirs, mais est soumis à un échec (duel contre Vador/formation de Ben). En proie aux doutes et à la faiblesse, il se fait guider par Yoda pour revenir à son plein potentiel (Yoda, dont l'apparition était véritablement une superbe surprise pour moi, sans compter qu'il a gardé en même temps son côté troll mais aussi sa sagesse de la trilogie originale). Enfin, il confronte le seigneur noir (Vador/Kylo) pour devenir une légende. Mais surtout! Au début du 4, il observait deux soleils couchants (le fameux binary sunset), au début de son aventure. Et là, il observe, de même, un coucher de soleil binaire alors que son périple s'achève. Le duel contre Kylo était fascinant! Le parallèle avec la réplique que Obi Wan adresse à Vador ("Strike me down and I shall become stronger than you can possibly imagine"/"Strike me down and I shall always be by your side"), avec la PROJECTION DE FORCE (qui m'a fait lever les bras au cinéma, ce génie de la Force qu'est Luke sincèrement!)...Si l'on ajoute à ça que Luke n'a jamais levé la main sur son élève dans ce duel, vraiment...Splendide personnage. LE personnage de la saga, si j'ose dire. Si je n'étais pas déjà bien occupé avec mon petit cyborg, ça donnerait presque envie de jouer un Jedi, imaginez donc!

- Pour tous ses défauts, le passage en hyperespace était magnifique graphiquement. Il n'avait sans doute pas beaucoup de sens dans le lore, mais d'un point de vue cinématographique c'était de l'art.

- Le fait que Finn & PNJ-n°34 échouent leur mission m'a plu, en tant que MJ: le fait que les personnages ne réussissent pas toujours, ou que l'héroïsme ne soit pas la clé (l'initiative de Poe qui aura coûté toute la flotte de bombardiers à l'Alliance Rebelle) est une morale je trouve assez intéressante, inhabituelle si j'ose dire. Je maintiens cependant que Finn aurait pu/du se sacrifier, mais si tel avait été le cas, nous n'aurions pas eu la magnifique sortie de Luke...Un mal pour un bien, à mon goût.

- Les thèmes principaux qui sont à mon sens très bien exploités

- L'aspect magique de la Force, autour d'un équilibre universel. On retrouve la mesure mystique qu'on avait dans le IV-VI.

- La mort du Big Bad Guy au milieu du film est une rupture avec les précédents Star Wars, mais ça a été une assez bonne surprise à mon goût. On peut cela dit légitimement se demander s'il est vraiment mort ou non (après tout, la mort est rarement permanente quand on est un maître de la Force). En effet, la seule chose qui m'inquiète, quelque part, c'est que Kylo Ren, pour toutes ses qualités de construction et de conflit, n'a pas les qualités pour représenter un ennemi inquiétant qui jette son ombre sur la galaxie. C'est pour cela que j'ai l'espoir que Snoke ne soit pas mort ou (à défaut) que Kylo devienne plus menaçant encore...Mais ça attendra quelques années.

- La chorégraphie des combats. Je ne parle pas ici de capitaine Blaguema, mais bien de Rey & Ben vs la garde de Snoke: c'était bien fait, c'était sympathique à voir, il y avait de la tension, les décors étaient beaux.


Globalement je suis sorti très enthousiasmé par le film, en très grande partie grâce à Luke: bon sang, VOILÀ un personnage principal digne de ce nom. La cerise sur le gâteau? Qu'il soit encore omniprésent dans le prochain en tant que fantôme, comme Obi Wan avant lui. Mais on m'annonce que Noël est passé, donc que ça attendra une prochaine liste.


Teri'
_________________________

Casier d'un Kaleesh

Histoire d'un séparatiste

Formation → Corps à Corps
Level 1 → Corps à Corps
Level 2 → Corps à Corps
Level 3 → Corps à Corps
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nash Futhark
Imperium

Hors ligne

Inscrit le: 15 Mai 2015
Messages: 467
Niveau: 2
Rang: Lieutenant
Autre: Pire Agent du BSI

MessagePosté le: 10/01/2018 21:21:59    Sujet du message: [SPOILER]SW VIII, Les Derniers Jedis Répondre en citant

Je viens de sortir du cinéma, donc je donne mon avis à chaud.

Je suis très mitigé sur ce film. Y'a des choses intéressantes et des choses moins intéressantes.

Premier gros point négatif à mes yeux, dès l'intro en plus (ça commence mal), la Nouvelle-République n'existe plus. Ok. Comme ça quoi. On explose trois-quatre planètes et personne ne fait rien. C'est très très navrant. A croire, si l'on prend uniquement les films, que la République, qu'elle soit nouvelle ou non, est une entité tellement pourrie et naze qu'elle sera tout le temps condamnée à sombrer. C'est vraiment dommage je trouve. Il n'y a aucune utilité à la victoire des Rebelles finalement dans l'épisode VI. (Surtout qu'on remarquera que personne se bouge les fesses pour aider les derniers Résistants lors de la bataille finale.)

Deuxième gros point noir, l'histoire. Finalement, ça reprend tout de même les éléments du V. On a eu une bataille de Hoth bis (bien qu'extrêmement courte) avec une débâcle des Résistants (comme dans le V), on a eu une formation d'un nouveau Jedi (comme dans le V), un duel au bout duquel on apprend les origines du personnage principal (comme dans le V), bref... Y'en a plein des trucs comme ça et c'est assez dommage !

On peut aussi parler de Leia et Finn qui auraient dû mourir mais qui ont réussi tous les deux à survivre grâce au sacro-saint scénarium... Ou encore des incompétents à la tête du Premier Ordre... (Oui oui, j'ai du mal à prendre au sérieux un rouquin qui se fait humilier tout le long du film et un adolescent en pleine crise de puberté qui se prétend Suprême Leader.) On se demande finalement comment de tels incapables ont pu réussir à conquérir la galaxie ! (Quoi que... Avec cette Nouvelle-République inexistante... ils avaient le chemin libre.) Mention toute particulière au sacrifice du vaisseau-amiral des Résistants. C'était une belle mort. Mais vachement abusée quand même. Une flotte entière contre la perte d'un simple croiseur. On devrait faire ça plus souvent pour gagner des batailles rapidement ! (Je pense en vrai qu'il aurait du exploser en percutant un seul vaisseau.)

Sinon, y'a tout de même des trucs intéressants.

Un Luke excellent, qui s'est perdu et retrouvé en chemin, qui remet en question tout ce qu'on lui a enseigné, et qui renie même la Force. C'est un côté sombre du personnage qui le met vachement en valeur, c'est juste dommage qu'il ait eu une mort aussi... Simpliste. (Oh zut alors, la mort du maître, comme dans le V !)

La mort de Snoke apporte une touche de renouveau à ce film, enfin un truc qui n'a rien à voir avec le scénario du V ! Ouf ! C'était un sympathique moment. Il emportera hélas tous ses secrets dans sa tombe ce vilain !

C'était cool aussi de voir de vieux modèles TB-TT à côté des nouveaux modèles. Comme quoi, faut croire que l'obsolète a toujours son utilité. (Ils ont l'air minuscules :) !)

Conclusion : Dans l'ensemble, le film est sympathique à voir, mais il ne correspond quand même pas à ma vision que j'ai de l'univers Star Wars. Pour l'instant, les deux films de la nouvelle trilogie sont à mes yeux, un truc alternatif qui mérite d'être l'univers Legend à la place du Legend ^^

Et puis merde quoi. L'épisode V était un film à la gloire de l'Empire, l'épisode VIII est juste une grosse défaite pour le Premier Ordre, quoi que l'on puisse dire. (Trop de pertes du côté des impériaux version 2.0 pour qu'ils puissent prétendre à la victoire.)

_________________________
« Les empires naissent et s'effondrent... mais le Mal demeure éternel. »


Formation de base : (Close Combat.)
Formation lvl1 : (Close Combat.)
Formation lvl2 : Tireur d'élite.


Second compte : Baron Rissk !
Revenir en haut
Kath Aplazm
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2015
Messages: 376
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 11/01/2018 15:50:51    Sujet du message: [SPOILER]SW VIII, Les Derniers Jedis Répondre en citant

Nash Futhark a écrit:


(Oh zut alors, la mort du maître, comme dans le V !)


Quel maître meurt dans le V ? Tu dois sans doute parler du VI pour Yoda, ou du IV pour Obi-Wan. En tout cas, il s'agit d'un classique de la littérature fantasy (dont SW est bien plus inspirée que de la SF), avec les parents absents et le sorcier noir maléfique.

Comme pour le VII, je trouve que les critiques faisant état des ressemblances avec les anciennes trilogies (IV c. VII, V c. VIII) sont trop simplistes. Pour avoir un avis définitif là-dessus, j'attendrai la sortie de l'épisode IX, mais je pense déceler un choix dans la réalisation des deux films.

Le VII est l'épisode "du passé", "de l'habitude", qui montre au spectateur un Star Wars déjà vu, presque dans la parodie de lui-même. Le but est peut-être de faire comprendre au spectateur que faire comme avant, ce n'est pas spécialement intéressant. Évidemment, le film a aussi pour but d'introduire les nouveaux personnages et de faire disparaitre un des anciens (Han Solo, qui ne voulait de toute façon plus jouer dans un SW), mais si on pense "méta", cet épisode prend bien ce rôle.

Le VIII est l'épisode de la "rupture" : on continue à faire certains rapprochements avec l'ancienne trilogie (Hoth, la fuite des Rebelles, le passage entre Rey et Snoke... et encore, je trouve que les rapprochements sont beaucoup moins flagrants que dans l'épisode précédent), pour mieux les briser, la mort de Snoke étant l'exemple principal. La film, qui est très (trop?) long, passe son temps à ressasser le fait que le passé doit mourir, que le renouveau doit arriver. En voyant la scène de fin avec les gamins, je me suis dit : "ils prennent vraiment les gens pour des cons, comme si on n'avait pas pigé le message...". Et puis, en parcourant les avis sur internet (pas spécialement ici), un ami m'a fait la réflexion que finalement, il fallait peut-être des trucs obvious comme ça étant donné le nombre de gens qui semblent être passés à côté de l'esprit du film et se concentrent uniquement sur des critiques absurdes et stériles du genre "Oh mon dieu, on voit pas assez Chewbacca" ou "Leia dans l'espace, wtf ?!" (bon, j'avoue que je suis de mauvaise fois, ça aussi, ça m'a beaucoup embêté).

Mon analyse est peut-être complètement faussée. J'attendrai la sortie du IX, qui devrait être un épisode complètement différent de ce qu'on a déjà vu. Je ne suis pas devin, mais en suivant cette logique la trilogie aurait une grande cohérence.

Pour en revenir au VIII et à lui seul : on peut considérer que le VII n'avait pas d'ambition (ou peut-être que si, voir mon analyse supra)... mais ce film-ci a clairement fait beaucoup de choses que l'on avait jamais vu dans SW. Pas du point de vue de l'univers et de SW en lui-même, mais du point de vue des images, du cinéma et du message d'un film grand public.

C'est le rôle de l'UE, de la Légende, de développer un Univers comme le feraient des fanfictions. Mais un réalisateur est un artiste avant tout et a peut-être envie de dépasser ce stade-là. Évidemment, il en existe pour simplement faire de la fanfic' sur grand écran contre un gros chèque. Comme il en existe aussi qui n'ont pas de talent. Le meilleur exemple ? Georges Lucas. On dira ce qu'on voudra, mais la seconde trilogie se rapproche plus d'une fanfiction bien scénarisée que d'un réel ajout à l'histoire des blockbusters. C'est pour ça qu'il y a des gens pour détester la deuxième trilogie : parce qu'elle n'a pas su dépasser la première du point de vue cinéma. Il y a aussi des gens pour l'adorer... mais il y a aussi des gens pour adorer la fanfiction, moi le premier, sinon je ne serais pas sur un forum tel que le nôtre.
L'épisode VIII est bien plus ambitieux que n'importe quel autre film de la saga, je soutiens ce point de vue. Parce que son objectif est de dépasser les codes d'une saga mythique, ou de les bousculer, sans verser dans la reproduction à outrance et donner absolument aux fans ce qu'ils veulent (ils ont eu Rogue One pour se calmer...). Ce n'est pas un film parfait, il a ses imperfections, il reste le fruit du Disney de 2017 avec les défauts qu'on lui connait... mais il est novateur, même dans sa façon de récupérer des éléments anciens. Tout en restant dans une production grand public qui ne pourra jamais être vraiment aussi profonde que certains grands classiques du cinéma d'auteur.

Pardon si je semble pédant. Mon avis ne fait pas force de loi. Mais je pense qu'il vaut mieux parfois mettre notre étiquette de fan de SW et de son EU de côté et de se penser soi-même en spectateur. "Que veut-on me dire avec ce film ?", voilà une question peut-être plus fondamentale que des questions de sous-intrigue comme la géopolitique de l'Univers. La suspension volontaire de l'incrédulité, anyone ? On le fait volontiers pour de nombreux films (le dernier en date pour moi était le "Valérian" de Besson), pourquoi pas pour SW ?
Il semblerait que Georges Lucas nous ait habitué à trop de fanfictions pour que nous nous en détachions...

(Et encore une fois, je m'excuse de mon ton. J'ai l'impression de dire "votre avis, c'est de la merde". Ce n'est pas le cas, je le respecte et le partage sur certains points. Je suis juste en désaccord avec de nombreuses choses.)

Edit: Je ne sais plus si quelqu'un l'a fait remarquer, mais réponse à Rylen : SW a TOUJOURS été un outil de merchandising pour rapporter de la thune, il ne faut pas se voiler la face. Il est naïf de croire que Lucas était un philanthrope qui voulait juste faire un bon film. Lui, comme d'autres (GG Martins, JK Rowling,...) ont su sniffer le bon filon au départ d'histoires prometteuses pour ensuite s'en mettre plein les poches.
_________________________


Revenir en haut
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 353
Niveau: 2
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 11/01/2018 19:00:45    Sujet du message: [SPOILER]SW VIII, Les Derniers Jedis Répondre en citant

Kath Aplazm a écrit:
Nash Futhark a écrit:


(Oh zut alors, la mort du maître, comme dans le V !)


Quel maître meurt dans le V ? Tu dois sans doute parler du VI pour Yoda, ou du IV pour Obi-Wan.


Effectivement, il y a erreur semble-t-il.

Kath Aplazm a écrit:

Le VIII est l'épisode de la "rupture" : on continue à faire certains rapprochements avec l'ancienne trilogie (Hoth, la fuite des Rebelles, le passage entre Rey et Snoke... et encore, je trouve que les rapprochements sont beaucoup moins flagrants que dans l'épisode précédent), pour mieux les briser, la mort de Snoke étant l'exemple principal. La film, qui est très (trop?) long, passe son temps à ressasser le fait que le passé doit mourir, que le renouveau doit arriver. En voyant la scène de fin avec les gamins, je me suis dit : "ils prennent vraiment les gens pour des cons, comme si on n'avait pas pigé le message...". Et puis, en parcourant les avis sur internet (pas spécialement ici), un ami m'a fait la réflexion que finalement, il fallait peut-être des trucs obvious comme ça étant donné le nombre de gens qui semblent être passés à côté de l'esprit du film et se concentrent uniquement sur des critiques absurdes et stériles du genre "Oh mon dieu, on voit pas assez Chewbacca" ou "Leia dans l'espace, wtf ?!" (bon, j'avoue que je suis de mauvaise fois, ça aussi, ça m'a beaucoup embêté).


Il est drôle d'aborder une rupture (avec ou sans guillemets) alors que tu ne cites qu'un seul élément pour appuyer ce terme... De plus, ce dit argument (la mort "extrêmement bien amenée" de Snoke, notons-le) n'est pas forcément neuf dans la saga (la "prélogie" passe sont temps à tuer des méchants importants sans les développer de trop). Il est surprenant, certes, mais pas nouveau, donc le sentiment de rupture n'a quasiment pas lieu d'être.

La décimation progressive des héros de la trilogie, elle, apporte une rupture franche. Encore faudrait-il que les raisons de ces pertes soient intéressantes pour le scénario. Sauf que dans l'épisode VII et VIII, les disparitions des personnages phares ne servent pas à grand-chose! Si ce n'est de piquer les fans de la première heure (dont je ne fais pas partie), ou de déblayer le paysage afin de mettre en avant les nouvelles têtes du casting. Aller, à la grande limite, la mort de Han Solo amène Kylo Ren à avancer personnellement (dans le côté obscur, dans sa propre torture psycho, etc...). Le problème c'est que l'impact de cette mort, finalement, n'est que minime pour la saga. Le fil principal n'est absolument pas bouleversé (je parle ici de Han Solo, essentiellement). Dans une série TV, ça peut passer, mais dans une saga cinématographique d'anthologie, beaucoup moins.

Quand Luke s'étale sur son caillou (alors qu'il n'a produit qu'une "simple" illusion dans la Force, c'est pas comme s'il venait de faire un marathon...) on ne comprend presque pas pourquoi. Est-ce qu'il s'est vraiment épuisé au point de décéder? Est-ce qu'on nous cache d'autres choses (plus sérieuses, ce serait bien) susceptibles d'expliquer cette fin proche de l'absurde (dans les causes, surtout)? Bonnes questions, mais dans tous les cas : c'est très moyen! L'explication foireuse qui considère que Luke est faible physiquement ne tient absolument pas la route, puisque cela n'a jamais été le cas. Même quand il perd son temple (et tous ses jeunes apprentis avec), après avoir failli tuer Ben dans son sommeil, Luke semble, lui, en bonne forme physique. Sur sa planète d'exil, le gusse chasse des gros bestiaux afin de se nourrir, à coup de lance-harpon énorme. Quand il affronte Rey un court instant, il perd, mais n'a pas été non plus ridiculisé ou complètement humilié... Est-ce vraiment le comportement d'un homme à bout de force? Non. Disney vomit sur la cohérence scénaristique, là est le vrai problème. :rolleyes:

Kath Aplazm a écrit:

Pour en revenir au VIII et à lui seul : on peut considérer que le VII n'avait pas d'ambition (ou peut-être que si, voir mon analyse supra)... mais ce film-ci a clairement fait beaucoup de choses que l'on avait jamais vu dans SW. Pas du point de vue de l'univers et de SW en lui-même, mais du point de vue des images, du cinéma et du message d'un film grand public.


Ah bon? Alors là, je te trouve vraiment décalé avec la réalité. Et c'est pire quand je vois la suite de ton message.

Kath Aplazm a écrit:

C'est le rôle de l'UE, de la Légende, de développer un Univers comme le feraient des fanfictions. Mais un réalisateur est un artiste avant tout et a peut-être envie de dépasser ce stade-là. Évidemment, il en existe pour simplement faire de la fanfic' sur grand écran contre un gros chèque. Comme il en existe aussi qui n'ont pas de talent. Le meilleur exemple ? Georges Lucas. On dira ce qu'on voudra, mais la seconde trilogie se rapproche plus d'une fanfiction bien scénarisée que d'un réel ajout à l'histoire des blockbusters. C'est pour ça qu'il y a des gens pour détester la deuxième trilogie : parce qu'elle n'a pas su dépasser la première du point de vue cinéma.


Ce paragraphe se cumule au précédent, et c'est là, précisément, que ton avis me paraît loin du vrai.

Pour commencer, j'aimerais savoir quelles innovations cinématographiques sont apportées par Star Wars VIII? Qu'est-ce que tu trouves de si original dans les messages portés à l'écran (la cause animale, super original, tu connais Tarzan?)? D'un point de vue cinéma, justement, expliques-moi ce qui amène une évolution technique?

Concrètement, ce que j'en dis : tu es volontairement dur avec la "prélogie", alors que tu soulèves ses points forts (de l'époque, dont l'innovation technologique, les avancées importantes dans les effets spéciaux, etc... Tout comme l'a fait la trilogie originale à son époque) au nom de la nouvelle saga. Forcément, je dois te dire que tu te trompes. On peut aimer ou ne pas aimer la prélogie, comme tu l'as dit, d'ailleurs, mais réduire ainsi sa réalisation (et son niveau cinématographique global) parce qu'on aime pas l'orientation scénaristique, c'est un peu léger. Surtout que la prélogie a le mérite de développer des éléments que la saga ne nous avait jamais montré (et de répondre à des questions qui subsistaient encore à la fin des aventures de Luke) : la géo-politique, l'opposition des armées organiques et robotiques, l'apogée de l'Ordre Jedi (puis sa chute), etc... Je peux t'en pondre une tartine si je veux. Admets que ce n'est pas du tout le cas des épisodes VII et VIII.

Je sais ce que tu vas me répondre : si, il y a le message vegan avec Chewie, la notion du bien et du mal qui est bousculée quand on voit que le marchand d'armes vend aux deux camps (note : dans Rogue One, le côté sombre de la Rébellion est déjà évoqué, de bien meilleure façon qui plus est, donc rien de neuf par rapport à ce soi-disant message), blablabla. Ok, super, et tu oses parler d'arguments absurdes et sans intérêts un peu plus haut... :p Franchement, la philosophie végétarienne a rien à faire là, encore moins quand on parle d'un extra-terrestre croisé entre un homme et un ours (à peu de choses près, c'est ça un Wookie). C'est du foutage de gueule qui ne sert qu'à paraître "moderne", alors que c'est juste bobo et con-con. Aucun intérêt dans l'histoire, bien entendu. Aucun développement profond d'un des personnages par rapport à ces petits mots adressés seulement au public jeune (alors qu'il y a une communauté très importante de fans qui ont entre 20 et 40 ans, voir plus). Bref, du merchandising culturel tout au plus. 0 pointé, en fin de boucle en terme de réflexion. Soupe Marvel, le retour (oui, je le dis et le redis).

On peut tout à fait essayer de rompre avec les codes passés, je suis même plutôt pour en général. Sauf que la saga existante avait dressé des règles, des fondamentaux essentiels : la progression après l'effort, le contrôle de soi (soit la discipline, si vous préférez), l'accomplissement intérieur, la sagesse acquise avec le temps, le respect des aînés, l'affrontement des peurs intérieures, etc... Tout ça, cette ode à la vie et à la civilisation, a été balayé au profit d'un simple divertissement coloré et pseudo-rigolo.

Dommage, Star Wars méritait mieux. Je pense que tu peux y réfléchir Kath, et ouvrir les yeux au moins sur ces points là. Désolé si je m'emballe, mais je pensais que ta réaction face à Star Wars VIII (qu'ils n'ont pas été foutu de titrer correctement en Français, au passage, c'est un scandale sans nom, et c'est pas un jeu-de-mots) serait un peu différente. Bien sûr, on peut pas tous être d'accord, et heureusement, au moins cet engouement et cette passion dans les débats montrent bien que cette saga aurait pu faire mieux (à plusieurs reprises), que l'on parle de la trilogie, de la prélogie ou de la nouvelle trilogie. Il faudrait juste essayer de faire en sorte que les défauts soient moins flagrants que les qualités, la prochaine fois! :)
_________________________
Formation de Base : Close Combat
Formation de Niveau 1 : Close Combat
Formation de Niveau 2 : Close Combat
Formation de Niveau 3 : -Rétrogradé-

Casier T3544
Histoire de l’Éternel
Graphiste SWRPG
Revenir en haut
Tericarax
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 09 Fév 2010
Messages: 626
Niveau: 5
Rang: Lieutenant / Scientifique
Autre: Ex-responsable Hopital Central de Taris

MessagePosté le: 11/01/2018 20:43:08    Sujet du message: [SPOILER]SW VIII, Les Derniers Jedis Répondre en citant

Blad Demeci a écrit:

Quand Luke s'étale sur son caillou (alors qu'il n'a produit qu'une "simple" illusion dans la Force, c'est pas comme s'il venait de faire un marathon...) on ne comprend presque pas pourquoi. Est-ce qu'il s'est vraiment épuisé au point de décéder? Est-ce qu'on nous cache d'autres choses (plus sérieuses, ce serait bien) susceptibles d'expliquer cette fin proche de l'absurde (dans les causes, surtout)? Bonnes questions, mais dans tous les cas : c'est très moyen! L'explication foireuse qui considère que Luke est faible physiquement ne tient absolument pas la route, puisque cela n'a jamais été le cas. Même quand il perd son temple (et tous ses jeunes apprentis avec), après avoir failli tuer Ben dans son sommeil, Luke semble, lui, en bonne forme physique. Sur sa planète d'exil, le gusse chasse des gros bestiaux afin de se nourrir, à coup de lance-harpon énorme. Quand il affronte Rey un court instant, il perd, mais n'a pas été non plus ridiculisé ou complètement humilié... Est-ce vraiment le comportement d'un homme à bout de force? Non. Disney vomit sur la cohérence scénaristique, là est le vrai problème. :rolleyes:



J'aimerais juste souligner à ce sujet que lorsque Rey et Kylo entrent en contact mental la première fois, Kylo dit essentiellement "C'est toi qui fais ça...? Non, impossible, l'effort te tuerait.". "Ça" désigne probablement une projection de Force, puisque lorsque Kylo réalise ce que fait Luke, il voit qu'il s'est fait avoir mais la technique ne semble pas l'étonner: il la connaît et comprend ce que Luke vient de faire.

On nous a donc déjà annoncé, bien avant dans le film, que cette projection de Force réclame un effort titanesque (encore heureux, on parle de se projeter à des années lumières tout de même...) qui est visiblement fatal.

Je tenais juste à souligner ce point, il me semble que ça valait tout de même la peine.
_________________________

Casier d'un Kaleesh

Histoire d'un séparatiste

Formation → Corps à Corps
Level 1 → Corps à Corps
Level 2 → Corps à Corps
Level 3 → Corps à Corps
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 353
Niveau: 2
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 11/01/2018 22:27:29    Sujet du message: [SPOILER]SW VIII, Les Derniers Jedis Répondre en citant

Tericarax a écrit:

J'aimerais juste souligner à ce sujet que lorsque Rey et Kylo entrent en contact mental la première fois, Kylo dit essentiellement "C'est toi qui fais ça...? Non, impossible, l'effort te tuerait.". "Ça" désigne probablement une projection de Force, puisque lorsque Kylo réalise ce que fait Luke, il voit qu'il s'est fait avoir mais la technique ne semble pas l'étonner: il la connaît et comprend ce que Luke vient de faire.

On nous a donc déjà annoncé, bien avant dans le film, que cette projection de Force réclame un effort titanesque (encore heureux, on parle de se projeter à des années lumières tout de même...) qui est visiblement fatal.

Je tenais juste à souligner ce point, il me semble que ça valait tout de même la peine.


Bien vu, pour le coup mes souvenirs étaient vagues. Mais quand même, si Kylo connait cette technique, du coup, ça fait de lui un crétin (pourquoi ne pas y penser plus tard aussi alors?). Qu'est-ce qui est pire, finalement? :rolleyes:
_________________________
Formation de Base : Close Combat
Formation de Niveau 1 : Close Combat
Formation de Niveau 2 : Close Combat
Formation de Niveau 3 : -Rétrogradé-

Casier T3544
Histoire de l’Éternel
Graphiste SWRPG
Revenir en haut
Kath Aplazm
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2015
Messages: 376
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 16/01/2018 15:06:43    Sujet du message: [SPOILER]SW VIII, Les Derniers Jedis Répondre en citant

Alors... Quelques jours ont passé, et j'ai encore regardé quelques autres critiques (nombreuses sur youtube) qui avançaient des arguments en tout sens, et j'ai pris le temps de digérer ton avis, Blad.

J'ai aussi pris le temps de réévaluer ma vision des choses. Cependant, que ça te plaise ou non, je reste sur mon avis précédent. Je ne l'avais peut-être pas bien formulé (la fatigue n'aidant pas) la dernière fois, je te l'accorde.

Ce n'est peut-être pas volontaire, mais il y a beaucoup de condescendance dans ton dernier message (comme il y en avait peut-être dans le mien), quand tu m'invites à "ouvrir les yeux" parce que mon avis "s'éloigne de la vérité". Je ne m'attarderai pas sur ton intervention sur le veganisme où tu me prêtes des arguments... que je n'ai jamais eu, littéralement. Pour moi, cet épisode du film où Chewie veut bouffer un Porg est du même niveau que l'épisode de Yoda fouillant dans les sacs de Luke dans le V : une blague (nulle ou pas, chacun son humour), et rien de plus. Quelqu'un d'autre a pu dire ce qu'il voulait sur cette séquence, en attendant je ne l'ai pas commentée avant maintenant.
Je rajouterai en prime (n'étant ni vegan ni végétarien, d'ailleurs, et considérant que ces gens-là peuvent bien faire ce qu'ils veulent de leurs assiettes) que ton avis sur la question traduit un certain manque d'ouverture. A considérer ? Tu fais bien ce que tu veux aussi, tu es, je le crois, assez mature et tu as des avis suffisamment constructifs pour que je n'ai pas à t'invectiver.

Nous nous retrouvons sur de nombreux points : SW est une licence qu'on pompe jusqu'à la moelle pour faire du fric en faisant parfois fi de l'originalité, ce n'est pas un scoop. Cependant, je trouve trop facile de dire que Disney est seul fautif là-dessus, parce que SW était déjà une machine à pognon depuis le début. Le Christmas special de 1978 (79? 80? Je ne sais plus.) en est un des plus vieux exemples. Je ne pourrai pas faire de liste exhaustive, mais citons dans le désordre le film "les Ewoks", les séries animées, les jeux vidéos, les figurines,... C'est se voiler la face de penser que Disney a changé la donne.

Mais je vais m'arrêter là et me concentrer sur ma réponse à tes reproches :

1 - Ma lecture de la troisième trilogie

Quand je parle d'une trilogie Habitude/Rupture/Changement, je parle sans que l'épisode IX soit sorti. Je ne sais donc pas ce qu'il va contenir, et je suis peut-être totalement dans le faux.
Je remarque que tu ne m'as pas contredit sur ma lecture de l'épisode VII (que j'avais tout de même apprécié, mais pas pour les mêmes raisons --sans doute moins construites, d'ailleurs-- que le VIII).

Quand je parle de "rupture", je mets bien des guillemets, parce qu'elle n'en est une qu'à l'échelle de SW, certainement pas à l'échelle du cinéma. Mais le fait qu'un épisode de SW essaie d'intégrer de nouveaux éléments (au sein même de la saga, pas du cinéma, again) est souhaitable. Les dialogues Rey-Kylo sont intéressants à ce niveau-là. Le plan sans son (un peu grandiloquent, mais badass) est une nouveauté. La mort de Snoke pour ne pas reproduire le schéma Vador-Sidious. En passant, ce n'est pas la mort de Snoke en tant que telle qui importe, c'est ce qu'elle représente : symboliquement, on ne tue pas juste le vilain Empereur, on tue l'ancienne mythologie dont Snoke était (à mon sens volontairement) un avatar. Car je pense que Snoke a sciemment été créé pour être un Sith-bis, pour mieux pouvoir tuer cette image et amener un méchant (Ben Solo/Kylo Ren) moins manichéen. D'aucuns pourront dire que Vador était dans le même dilemme, mais c'est oublier qu'on ne retrouve pas d'idée de son conflit avant la fin de l'épisode VI dans la première trilogie (et dans la deuxième, il n'est pas le méchant, donc ne tient pas ce rôle). Il faut admettre, malgré l'attachement que tout fan de SW a envers Vador, que cette particularité est assez mal amenée.
Quand je mets des guillemets au mot "rupture", c'est pour indiquer qu'il ne s'agit pas d'une rupture abrupte et qu'il faut la nuancer. Une continuité avait été établie par l'épisode VII, qui copiait (en tout point?) le schéma des films précédents. Cet épisode VIII reprend ce schéma (continuité) pour lui donner une autre issue (rupture symbolique et passage de flambeau, destruction des anciennes idoles : Luke, les Sith, les Jedi,...).

"Let the past go", c'est un peu tout le message du film, finalement. C'est de ce message dont je parlais : il s'adresse aux fans et aux puristes autant qu'aux enfants. Le film semble dire aux enfants : vous faites partie de cette nouvelle génération qui peut grandir avec Star Wars (c'est en tout cas une interprétation). ET, à la fois, le film semble dire aux fans déjà conquis : lâchez vos anciennes icônes, il est temps pour vous de vous découvrir une nouvelle passion avec une nouvelle histoire et de nouveaux héros plutôt que de vivre dans le passé.
Et je suis assez d'accord à un certain degré avec cette invitation, parce qu'à force de trop regarder les nouveaux films sous le prisme des anciens, le fan en devient aigri (c'est mon avis). Comme disait Sion un peu plus haut, il faut aussi savoir activer son âme d'enfant et apprécier une histoire entrainante, aussi simple que soit son scénario. Mais bon, comme ce message est trop "Disney"...

A propos d'autre chose...
Citation:
La décimation progressive des héros de la trilogie, elle, apporte une rupture franche. Encore faudrait-il que les raisons de ces pertes soient intéressantes pour le scénario.


Paradoxalement, je vois moins de rupture là-dedans, parce que c'était très attendu. D'une part parce que les acteurs et réalisateurs l'avaient plus ou moins annoncé avant la sortie de la nouvelle trilogie, d'autre part parce que la passation de pouvoir est quelque chose d'assez naturel dans les univers fantastiques qui durent.
Leur mort ne sert à rien ? La mort de Han, peut-être mal amenée, sert à construire le personnage de Kylo Ren (et dans une moindre mesure, celui de Rey). A noter, par ailleurs, que Harrison Ford est assez mauvais dans le film (lui qui déteste le perso de Han Solo et qui a fait le film avec le désir de ne plus jouer dans un SW par la suite, on peut le comprendre), jouant une parodie de lui-même.

La mort de Luke, qui par contre est très bon (Mark Hamill s'est bonifié avec l'âge), sert de passation de témoin : le Jedi de l' "Ancien Monde" disparait, dans la même logique que Snoke, le "Sith" de l'Ancien Monde (et peu importe qui il est vraiment, finalement, ce n'est pas vraiment le sujet). Teri' a bien fait remarquer le fait que la mort de Luke est cohérente dans le film, sinon.

Leia n'est pas morte dans le film, on verra quel sort lui est réservé puisque Carrie Fisher est décédée. Je vois bien un important timelapse se passer, avec les funérailles de Leia en ouverture de SW9. On verra bien, en attendant, impossible d'avoir un avis.
Et qu'on ne me parle pas de la mort de l'Amiral Ackbar comme celle d'un personnage emblématique, please :)

2 - La prélogie


Je me suis sans doute mal exprimé. Je suis en effet dur avec la prélogie, que j'apprécie à de nombreux égards. La vraie chose qui me dérange à son propos... c'est Georges Lucas. Sa façon de réaliser, ses ajouts ridicules aux anciens films, son manque de considération pour beaucoup de ses anciens collaborateurs, etc. Le personnage m'est hautement antipathique et comme il a tenu à réaliser lui-même la seconde trilogie (il n'est pas réal' derrière la première), elle est la plus marquée par sa griffe.
On ne peut pas nier que technologiquement, elle était intéressante (L'épisode II est d'ailleurs le second film entièrement filmé en numérique de l'histoire du cinéma sur grand écran). Là où je la remets en cause, c'est que cette trilogie ne vole pas haut en terme de réalisation --à mon sens, du fait du manque de sens artistique de Georges Lucas. Elle possède un scénario qui tient la route, mais qui a ses nombreuses failles (tout le monde se souvient de la fameuse "envie de vivre perdue" de Padmé), un univers développé, des acteurs charismatiques (Christopher Lee, Ewan McGregor, Hayden Chr...ah non).
Mais je parlais de la différence entre fanfiction et cinéma. Bon scénar' (tu noteras par ailleurs que je n'ai jamais dit que je n'aimais pas son orientation scénaristique, même si je trouve que ça va parfois un peu dans tous les sens), personnages intéressants... Une bonne fanfic' peut faire ça (comme sur SWRPG, où nous avons d'ingénieux écrivains). Là où je trouve que Lucas a foiré son coup, c'est quand il n'a pas compris que le cinéma ne se résumait pas à du "champ/contre-champ/plan d'ensemble" mais qu'on peut articuler symbolique de compositions chromatiques, plans ambitieux et surtout RYTHME. Et, on dira ce qu'on voudra, il faut bien admettre que c'est le défaut de réalisation de la deuxième trilogie : son rythme haché.

Chacun a donné son avis sur cette trilogie-là depuis sa sortie, voici le mien. Bonne, mais à ne pas mettre sur un piédestal et à ne surtout pas comparer avec la troisième trilogie, qui joue plutôt dans la cour de la première trilogie en terme de réalisation.
Je vais m'arrêter là, puisque le sujet du topic traite de SW8 et pas de SW1, 2 et 3.

Citation:
Surtout que la prélogie a le mérite de développer des éléments que la saga ne nous avait jamais montré (et de répondre à des questions qui subsistaient encore à la fin des aventures de Luke) : la géo-politique, l'opposition des armées organiques et robotiques, l'apogée de l'Ordre Jedi (puis sa chute), etc... Je peux t'en pondre une tartine si je veux. Admets que ce n'est pas du tout le cas des épisodes VII et VIII.


J'admets sans problème, tu as raison. Et je te réponds que pour moi, on peut laisser cet aspect de développement à l'Univers Etendu et aux fanfictions, parce que ça nuit au rythme et à la narration en cinéma.

3 - Réponses en vrac


Citation:
Tout ça, cette ode à la vie et à la civilisation, a été balayé au profit d'un simple divertissement coloré et pseudo-rigolo.


Exemple typique de ce que je disais plus haut. SW, ode à la vie et à la civilisation ? C'est peut-être donner trop d'importance à cette saga. Je l'aime et l'apprécie énormément, sinon je ne serais pas ici. Mais il y a un peu de recul à prendre. SW, dès 1977, était l'histoire d'un fermier qui combattait un Empire maléfique. Autrement dit : un divertissement coloré avec ses personnages (pseudo-)rigolos (on place la barre de l'humour où on veut, moi j'aime bien personnellement, mais je suis bon public). Pas plus, pas moins. Stop à la logique du "c'était mieux avant".

Citation:
Je pensais que ta réaction face à Star Wars VIII (qu'ils n'ont pas été foutu de titrer correctement en Français, au passage, c'est un scandale sans nom, et c'est pas un jeu-de-mots) serait un peu différente.


D'accord sur le titre du film. Mais bon, faut arrêter de regarder la VF :p
Concernant ma réaction... qu'imaginais-tu qu'elle serait ? J'ai apprécié le film pour certaines raisons qui m'ont permis de passer outre ses défauts, tu as été plus dérangé par ses défauts et cela t'a fait oublier ses qualités. En somme, nous sommes peut-être les deux faces d'une même pièce.

Citation:
Bien sûr, on peut pas tous être d'accord, et heureusement, au moins cet engouement et cette passion dans les débats montrent bien que cette saga aurait pu faire mieux (à plusieurs reprises), que l'on parle de la trilogie, de la prélogie ou de la nouvelle trilogie. Il faudrait juste essayer de faire en sorte que les défauts soient moins flagrants que les qualités, la prochaine fois! :)


Je citerai uniquement un grand homme...


_________________________


Revenir en haut
Blad Demeci
CSI

Hors ligne

Inscrit le: 13 Aoû 2008
Messages: 353
Niveau: 2
Rang: Commandant
Autre: Instructeur

MessagePosté le: 16/01/2018 17:18:41    Sujet du message: [SPOILER]SW VIII, Les Derniers Jedis Répondre en citant

Alors, pour commencer, je dois te dire que je suis ravi de pouvoir débattre intelligemment avec quelqu'un sur le sujet.

Ensuite, désolé si la passion de mon message précédent a pu paraître un poil too much. Je ne cherche pas à être désagréable (ni à attiser un feu conflictuel quelconque), mais je comprends que mes mots soient interprétés de la sorte parfois... Je m'emballe sur certaines choses, notamment celles qui me tiennent à cœur, c'est mon défaut je l'admets. :)

Donc, pour revenir au sujet concret, j'avoue que je saisi bien mieux ton point de vue après ces nouvelles explications. Clairement, je me retrouve à acquiescer plusieurs points que tu développes en deuxième partie. Nos avis diffèrent surtout au niveau de la nouvelle trilogie, dont nous avons nos propres interprétations et points de vue, divergents cela va de soi (merci, "Ben" Kenobi).

Crois-moi : j'aimerais arriver à accepter, comme toi vraisemblablement, cette nouvelle histoire. Mais mon cerveau refuse, il y a trop d'éléments qui m'éloignent de ce que j'apprécie dans un film, en général. Ce qui m'attriste, puisque je me retrouve à apprécier seulement très moyennement la suite de ma saga cinéma préférée. Sur ce point nous sommes peut-être différents, en effet : j'ai placé Star Wars très haut dans mon estime, et maintenant son univers dégringole de ce sommet intérieur sans que je ne puisse faire quoi que ce soit. Encore une fois, mon cœur voudrait se persuader que ces nouveaux épisodes vont finir par me surprendre, mais ma tête analyse ce qu'elle voit, et elle n'y voit rien d'extraordinaire.

Le moment qui m'a fait le plus vibrer, et cela peut-être au cours de toute ma vie (en tant que téléspectateur j'entends) est cet instant où tout s'écroule dans l'Episode III. La lumière est arrachée de son socle, au nom d'une folie désespérée. La poésie de l'instant, son côté dramatique et puissant, tout ça n'a pas d'équivalence. La Revanche des Sith nous délivre une performance d'émotions, une avalanche de déchirements intérieurs. L'impuissance que l'on ressent face à ce que l'on voit nous écrase, comme le souffle d'une bombe. Cette implosion désintègre alors l'infime naïf espoir qui persistait au fond de notre esprit. A la fin de l'Episode III, je me suis senti vidé, tant j'avais ressenti des choses au cours de ce film. Cette sensation particulière, bien entendu, est très difficile à retrouver. Et c'est pour ça que Star Wars tenait une place énorme en mon fort intérieur, en tant qu'amoureux de fiction.

Je pense que nous avons déjà tout dit en ce qui concerne la nouvelle trilogie. Je ne reviendrai donc pas dessus dans l'immédiat. Ta réponse conclu par de sages paroles, je pense qu'elles résument très bien ce que nous vivons en ce moment avec les aventures de Rey. Merci encore d'avoir prit le temps de développer, c'était intéressant et même relativement instructif. Les Hommes sont fait pour échanger, je pense, et on peut dire que nous l'avons au moins assez bien fait. ;)
_________________________
Formation de Base : Close Combat
Formation de Niveau 1 : Close Combat
Formation de Niveau 2 : Close Combat
Formation de Niveau 3 : -Rétrogradé-

Casier T3544
Histoire de l’Éternel
Graphiste SWRPG
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 17/01/2018 12:11:43    Sujet du message: [SPOILER]SW VIII, Les Derniers Jedis

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Cantina du Flood -> Discussions -> Discussions sur Star Wars Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Legende

Nouveaux messages Nouveaux messages
Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Partenaires

Annuaires et top sites


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com - Thème : Lyzs
Reproduction INTERDITE