Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
SOS fantômes Sith
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Kashyyyk -> Ancien temple Sith
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Vahn Graaf
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2017
Messages: 135
Niveau: 1
Rang: Chasseur redouté
Autre: Black Sheep

MessagePosté le: 30/05/2018 07:58:25    Sujet du message: SOS fantômes Sith Répondre en citant

Alors que Vahn avait agité son semblant de drapeau au dessus de sa tête, mais n'avait pas vu ce qui avait suivi. Il avait pensé peut-être que les deux chasseurs de primes n'étaient pas assez méfiants, ou peut-être qu'il était simplement trop naïf pour les imaginer foncer vers lui en écartant les bras et en enlaçant leurs sauveurs. En imaginant cette scène, Vahn fit une expression de dégoût. Non, il avait pensé trop naïvement, et oublié que les chasseurs de primes pouvaient être méfiants, voir limite paranoïaque dans certaines situations.

Mais en même temps, pouvaient-on les blâmer ? La situation était parti en sucette depuis bien longtemps : d'abord attaqué par des Can-cells, puis l'un des prédateurs les plus dangereux des terres d'ombres s'était pointé. Et comme si cela ne suffisait pas, ils avaient été pris en otage par une tribu de Wookies "sauvages", avant de subir une fusillade dans laquelle Vahn et Zadawa étaient intervenus pour faire fuir leurs agresseurs. En regardant cela de plus loin, on pouvait limite se demander par quel acharnement ou quelle malédiction avait frappé le groupe de chasseurs de primes.

Vahn releva la tête, et entendit alors un cri :


[Adieu théâtral] Tout est ok, on se revoit dans les Terres d’ombres !!

Puis il vit le droïde mettre un coup de pied dans le nid dans lequel il se trouvait, et disparut alors de la vision de Vahn. Le Wookie, qui était en train de recharger, resta lui aussi effaré devant ce qu'il venait de se passer : les chasseurs de primes les avaient-pris pour des ennemis ? Vahn déclara alors :

- Oh m*rde, j'crois qu'ils sont un peu à cran. Va falloir la jouer fine l'ami, sinon ils vont nous trouer la cervelle avant même qu'on leur dise qu'on est venus les aider.

Zadawa acheva de recharger son arme, et le duo commença à s'approcher de la triste scène : plusieurs Wookies gisaient au sol, tous endormis ou blessés, attendant un peu de secours, Vahn se tourna alors vers Zadawa, et sentit de la peine vers ce dernier. Il lança alors à son camarade :

- On a pas vraiment le temps de les soigner, mais à la limite ...

Vahn sortit l'un des médi-pack de son sac, et le tendit à un Wookie.

- Avec ça, on devrait limiter la casse, après tout, il ne faut pas oublier que cette tribu a tenté de traîner nos amis je ne sais où.

Vahn continua à regarder à droite et à gauche, tout en constatant que le droïde avait disparu, ainsi que le jeune mandalorien qui avait l'air blessé. Vahn se frotta alors le visage :

- Bon ... On les a perdus de vue. Je ne sais pas où ils sont partis ... Cette mission prends vraiment une étrange tournure ...

- Non, regarde !

Zadawa pointa alors du doigt le sol. Une étrange coulée verte, mêlée à une espèce d'huile, semblait joncher le sol. Vahn s'agenouilla et trempa ses doigts dans cette masse poisseuse. Il l'a mit alors à sa truffe, et renifla cette étrange chose :

- C'est définitivement du sang de Can-cell, mais l'autre odeur est caractéristique d'une huile pour droïde. J'en ai réparé suffisament pour savoir ce que c'est.

Il se releva et regarda fièrement Zadawa :

- On a notre piste ! Ne tardons pas !

Le duo se releva alors, et Vahn sauta sur l'épaule de Zadawa. Ils avaient vite adopté cette méthode pour voyager rapidement : après tout, le Wookie aux grandes jambes portait son arme lourde, et n'avait aucun problème pour soulever Vahn et ses armes qu'il avait adapté à sa taille. Vahn resta alors accroché au Wookie alors que ce dernier fonça dans la forêt, tout en restant sur la piste que le droïde avait laissé derrière lui.

__________________________________________________

Soudainement, des feuilles tremblèrent autour de HK66 et Tobby. Sans qu'ils puisent faire quoi que ce soit, Vahn et Zadawa déboulèrent, armes dégainées, sur le duo. Ils les surprirent, cela ne fit aucun doute. Mais pour les rattraper, ils n'avaient pas eu le choix. Vahn prit aussitôt la parole :


- OH OH OH ! Comme j'ai dit plus tôt, nous sommes dans le même camp !

Il sauta de l'épaule du Wookie et s'approcha, les bras en l'air, après avoir rangé son fusil blaster.

- Moi c'est Vahn Graaf et lui, c'est Zadawa. On est tous les deux des chasseurs envoyés par le Boss pour vous venir en aide. A vrai dire, ça fait un moment que vous avez disparus des écrans du Boss. Dans le doute, ils nous a envoyés afin qu'on puisse vous aider à régler votre traque.

Vahn se posa un instant, même s'il resta sur ses gardes. Il vit alors le droïde, et l'observa quelques instant avant de reprendre :

- Oh ! Un droïde modèle HK ! Quel chance d'en voir un ici !

Il vit alors différentes gouttes se verser sur le sol.

- Je vois que ton bras est endommagé. J'peut le réparer si j'ai ton autorisation. Sinon, j'ai bien compris qu'il y avait un temple non loin. On va vous donner un coup de main dans votre quête !

Vahn finit alors par lâcher un grand sourire : il avait enfin mis la main sur le groupe !

___________________________________________________________

Après avoir marché un peu de temps, le grand temple fit enfin son apparition. Ressemblant aux grands temples Massassis de la quatrième lune de Yavin, ce dernier avait la particularité d'être complètement caché par la végétation ambiante. On ne pouvait vraiment le voir, même en faisant attention. Au détour du cascade et autres racines de Wroshyr, les pierres du temple firent leur apparition, Vahn s'exclama :

- Enfin trouvé !

Mais très vite, il vint à regretter ce qu'il venait de dire. Ayant affronté son premier Sith peu de temps avant son arrivée sur Kashyyyk, il savait à quoi s'attendre. Ses foutus sorciers sont plus doués qu'on pouvait le penser. Très vite, une grande obscurité se fit sentir. Vahn regarda autour de lui : il avait cette impression qu'on l'observait. Il ne pouvait dire quoi, ni comment, mais quelque chose était là, quelque part.

Lorsqu'ils s'approchèrent, ils trouvèrent plusieurs cadavres d'animaux. Quelque chose était passé avant, et les traces du feu encore chaud prouvait qu'ils le suivaient de près : mais qui disait qu'il était seul ?


Citation:
HRP : Un peu de calme pour le prochain round ! Vous pouvez décrire les différentes traces de combat et celui du campement, en étirant diverses hypothèses, puis, vous pourrez achever votre écrit avec l'entrée dans le temple ;)

_________________________
"Ain't no thing like me, except me !"

Formation de base → Tireur d'élite
Niveau 1 → Tireur d'élite
Niveau 2 → /
Niveau 3 → /
Niveau 4 → /
Niveau 5 → /

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 30/05/2018 07:58:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
HK-66
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2017
Messages: 117
Niveau: 1
Rang: Chasseur de prime redouté

MessagePosté le: 01/06/2018 20:48:01    Sujet du message: SOS fantômes Sith Répondre en citant

La dernière ligne droite vers le temple fut plus difficile que ce qu’avait calculé HK-66. Si la plupart des alarmes étaient passées en priorité basse à la suite de réorientation pointilleuses de son alimentation interne, son bras droit grinçait dangereusement à chaque mouvement, et plusieurs courts-circuits avaient dû être évités. Si ses modules d’armement intégrés avaient été opérationnels, le droïde estima à 98 pour cent la probabilité qu’ils eut été mis hors d’usage. Pour une fois, le fait de ne plus être à la pointe de la technologie et d’avoir des modules vides et inefficaces se révéla utile, puisque ces compartiments pouvaient servir de réservoirs d’urgences pour la fuite. L’assassin nota cependant dans sa banque de données de donner la priorité à sa prochaine maintenance sur Dantooine à ses protocoles de réparation intégrés, dont l’inactivité actuelle n’arrangeait pas sa situation.

En compagnie de Tobby, de son Strill, et de son paquetage poilu, fermement tenu de son bras gauche, le groupe quitta les dernières passerelles de bois vermoulu pour la terre ferme, alors que les senseurs de HK lui transmettaient des données qui tranchaient sur celles de la végétation envahissante devant eux. La faune même, encore nombreuse, semblait désormais plus craintive, et se contenta de rester à une distance respectueuse. Bientôt, les photorécepteurs de HK confirmèrent ce que détectaient ses senseurs, alors qu’une masse de pierre, partiellement absorbée par la forêt environnante, se dressa devant eux. S’il s’agissait du Temple Sith, les soi -disant goûts architecturaux des nuisibles ne cesseraient jamais de le surprendre.

A ses côtés, le Mandalorien s’arrêta un instant pour chasser de la sueur de l’avant de son crâne. HK-66 n’était donc pas le seul à avoir des fuites de composants internes, même si pour un nuisible, c’était on ne plus normal (et dégoûtant), vu leur composition visqueuse. Ne réalisant pas les difficultés métaphysiques de son existence, Tobby se tourna vers son partenaire en duracier.


Citation:
-Tu es sûr que personne ne nous a suivis parmi les Trandoshans?


Le droïde rapporta dans sa base de données le scrupule de Yaga à ne pas mentionner les Wookies. Puis il tenta d’élaborer des hypothèses pour répondre à sa question. Il paraissait peu probable que les Wookies les aient pris en chasse, vu leur situation au moment où HK les avaient laissés. Qu’il se regroupent et reviennent à la charge sur le trajet du retour, pourquoi pas, mais une attaque immédiate semblait peu probable.

Toutefois leur connaissance du terrain leur conférait un avantage indéniable, et ils n’auraient guère de mal à les rattraper dans la forêt. La densité végétale était telle que les Wookies étaient malgré leur masse quasiment indétectables pour lui, et ils auront donc l’initiative Il lui faudra donc consacrer des ressources à prévoir un protocole réactif contre une attaque surprise pour regagner les hauteurs dans la situation apaisante pour son centre du comportement d’un échange équilibré de tirs de blasters.

Les Trandoshans étaient l’envers de cette pièce que triturait mentalement le droïde. Chasseurs invisibles, en position de force après leur agression des Wookies, leur biologie les rendaient cependant plus aisés à repérer. Ils n’avaient toutefois pas poussé leur avantage durant l’attaque, et l’intérêt qu’ils pourrait porter à une équipe archéologique semblait plus que réduit, même si 66 était conscient de sa valeur inestimable.

En consultant sa mémoire vive, un paramètre ressurgit. Une voix l’avait interpelé à la fin des combats. L’échantillon vocal n’était pas assez guttural pour être celui d’un reptile, et s’était exprimé en basic. Il n’y avait d’ailleurs qu’une probabilité de 15 pour cent qu’il s’agisse d’un enregistrement. Il y avait donc potentiellement une troisième faction dans la forêt. Des Sith ? possible. Mais ce n’était pas des Wookies, et donc leur capacité à se fondre dans le décor limiterait leur capacité à les surprendre. Et puis après tout, le droïde et le Mandalorien venaient les déterrer de leur tanière, et le problème sera vite réglé.

Une seconde s’était à peine écoulée depuis que les derniers mots de Tobby avaient cessé de flotter dans les airs, alors même que HK allait activer son vocabulateur, lorsque les buissons se déchirèrent juste derrière eux. Le Wookie toujours sur l’épaule et son mauvais bras récalcitrant de l’autre, HK-66 n’eut pas le temps de se mettre en position de tir. Un bref diagnostic de son centre du comportement prit note d’accorder désormais une priorité accrue au calcul du protocole de contre-attaque qu’il avait programmé pour le retour. Les nuisibles devaient déteindre sur lui pour qu’il ait pu laisser ce protocole en attente. Et les probabilités étaient élevés qu’il n’ait pas l’occasion de corriger ce bug.

Un autre bug semblait également affecter ses photorécepteurs, puisque s’il identifia rapidement qu’il avait face à lui un Wookie, comme c’était probable, il nota également la présence incongrue d’un nuisible à califourchon sur ce dernier. Sa banque de données reconnut vite l’espèce comme un Drall, une espèce à fourrure issue du système corellien, réputée pour son goût pour les théories abstraite et la voie suicidaire du pacifisme. Il était donc absolument improbable d’en avoir un devant lui armé d’un blaster, et le droïde se demanda s’il s’agissait d’une illusion sith. Si Un droïde était sensé pouvoir les déjouer, ses processeurs n’arrivaient pas à calculer une autre hypothèse satisfaisante


Citation:
- OH OH OH ! Comme j'ai dit plus tôt, nous sommes dans le même camp !

L’illusion était donc capable de parler, et elle descendit de sa monture en rangeant son arme et en levant les pattes. HK-66 fut obligé d’incliner la tête vers le sol pour le garder dans son champ de vision, ce qui perturbait ses alertes de sécurités car il ne pouvait pas surveiller en même temps le regard du grand Wookie.

Citation:
- Moi c'est Vahn Graaf et lui, c'est Zadawa. On est tous les deux des chasseurs envoyés par le Boss pour vous venir en aide. A vrai dire, ça fait un moment que vous avez disparus des écrans du Boss. Dans le doute, il nous a envoyés afin qu'on puisse vous aider à régler votre traque.


C’était une drôle d’approche pour une illusion, mais rien n’était normal dans cette mission. Une brève comparaison avec l’échantillon vocal de l’escarmouche confirma qu’il avait affaire à la même personne. Mais le Sith aurait pu déjà être actif à ce moment-là, comme certains de ses protocoles d’analyses l’avaient suggéré. En outre, cette désignation du « Boss » était on ne peut plus vague. Hk-66 n’avait toujours pas fait la rencontre du Doyen, mais ses processeurs n’auraient certainement pas choisi un titre que l’on donnait aux dirigeants des Gungans pour désigner Lom DOnOs.

Dans le même temps, Hk-66 consulta sa banque de données, mise à jour avec les fichiers de la guilde avant son départ pour Kashyyyk. Il était effectivement fait mention d’un certain Vahn Graaf, un Drall, Chasseur de Primes, et l’image correspondait. Il y avait néanmoins la possibilité, très faible, d’un piratage de ces fichiers. Les dossiers des chasseurs les plus farfelus étaient étrangement ceux qui passaient le mieux aux filtres de sécurités. Cependant, le droïde se rappelait également avoir entendu Bailey évoquer ce chasseur. Il ouvrit rapidement le dossier en question.

Citation:
"Toutefois, si un Drall peut devenir chasseur de primes, je dois être capable de programmer les outils pour te faire une beauté."


Le faisceau de probabilité que les deux arrivants disent la vérité était donc conséquent, mais il restait quelques problèmes. Tout d’abord il n’était nulle part fait mention d’un Zadawa dans les dossiers de la Guilde. De plus, la simulation du sentiment de fierté blessé conduisit HK à se demander ce qui se passait dans la tête d’un Gand pour juger qu’ils n’avaient pas donner signe de vie depuis longtemps. S’il fallait foncer à toute vitesse, alors qu’il y avait un chasseur de primes Wookie, pourquoi ne pas employer celui-ci dès le départ ?

Le droïde assassin laissa Tobby arriver à ses propres conclusions et resta silencieux. En d’autres temps et sous d’autres protocoles, il aurait procédé à une désinfection préventive. Mais dans ses paramètres se trouvaient le code de la guilde, et il n’était pas question d’y mettre un coup de canif, pour le moment. HK-66 adoptera donc vis-à-vis de ces deux arrivants une attitude pacifique, mais réservée, d’autant qu’ils venaient mordre sur leur prime, alors qu’il n’avait pas fini de payer pour retrouver tous ses protocoles d’assassinat.

Mais le Drall ne semblait visiblement pas saisir le concept. La curiosité était vraiment une maladie chez cette espèce. Il s’approcha du droïde:


Citation:
Oh ! Un droïde modèle HK ! Quel chance d'en voir un ici !


Curiosité innocente ou flatterie pour faire baisser la garde ? Etant donné le passif de son espèce, le droïde n’osait trancher dans l’immédiat. Il pourrait toujours trancher physiquement plus tard.

Citation:
- Je vois que ton bras est endommagé. J'peut le réparer si j'ai ton autorisation. Sinon, j'ai bien compris qu'il y avait un temple non loin. On va vous donner un coup de main dans votre quête !

Le centre du comportement du droïde n’était pas vraiment enthousiaste à l’idée de s’exposer à un inconnu. Jusqu’à présent, seul Bailey l’avait récemment réparé, et elle avait fait la preuve de son efficacité. Auparavant, les ferrailleurs s’y étaient essayé, et cela s’était terminé par une maintenance façon puzzle de leurs composants visqueux. Toujours sur la défensive, son vocabulateur s’activa.

[Déclaration] J'ai assez subi de bidouillages aux mains de nuisibles incompétents de votre espèce. Je n'ai pas l'intention de me soumettre à ce traitement, ni maintenant, ni jamais.

Son centre du comportement lui émit une notification analysant que ses mots allaient peut-être un peu trop loin, et il ajouta donc :

[Apaisement] Je ne voulais surtout pas insinuer que vous étiez un nuisible incompétent, aussi incapable d'effectuer une réparation rudimentaire que de tenir une clé hydraulique. Mais je suis assez pointilleux sur ma maintenance. Quand vous aurez gagné ma confiance par la démonstration de vos capacités, je vous autoriserai peut-être à examiner mes composants internes. D’ici là je me contenterai de fuiter et de ne pas faire exploser mon noyau énergétique.

Laissant le guide Wookie, toujours assommé, à la garde de l’autre Wookie, HK-66 récupéra son paquetage auprès de Tobby, et suivit le reste du groupe vers le temple. A mesure que le bâtiment les recouvrait de son ombre, HK-66 observa un changement imperceptible dans l’allure de ses compagnons. Ils semblaient être oppressés par quelque chose d’invisible. Même le Strill ne se comportait plus comme un hamster dopé à la caféine. Sans doute l’effet de la Force obscure qui résidait dans ce lieu. Cela ne signifiait toutefois pas que des Sith se trouvaient là. Une brève consultation d’un article rédigé par un scientifique l’éclaira davantage sur le problème. Le savant avait été invité par le gouvernement de Korriban pour motif humanitaire afin d’évaluer les conséquences psychologiques des tombes des anciens Sith sur les colons. Il indiquait ainsi que même plusieurs millénaires après leur mort, les Sith pouvait continuer à laisser une forme d’empreinte qui affectait les nuisibles.

Mais HK-66 n’eut pas le temps d’analyser plus en profondeur cet article. Ses capteurs lui indiquèrent en effet un changement devant eux. Ils débouchèrent sur ce qui ressemblait à un campement, visiblement organisé selon les standards nuisibles avec une foule de cadavres de bêtes éparpillées un peu partout et des toiles déchirées.

Chacun se regarda puis sortit ses armes. HK-66 s’approcha doucement des cadavres pour procéder à une analyse biologique. Sa base de données identifia la créature qu’il avait devant lui comme un Katarn, un prédateur redoutable de Kashyyyk. Même pour les Wookies, en affronter un relevait d’un rite, alors en massacrer tout un groupe. Au moins, de ce qu’il pouvait voir, les blessures n’avaient pas été causées par un sabre laser, car il n’y avait pas eu de cautérisation. De grande entailles, réalisé par des objets tranchants, peut-être des griffes, signalaient les plaies par laquelle la vie de ces bêtes s’étaient enfuient. Cela s’était de plus produit récemment, car le corps était encore tiède.

Analyser le campement, si c’en était bien vu ce qu’il en restait, était une tâche bien plus complexe. Il y avait bien es traces d’un feu, ce qui dénotait de la présence d’une espèce semi intelligente au minimum, mais le chaos de ce qui avait été une boucherie avait bosselé tout l’espace et empêchait une analyse du relief pour identifier des traces. Les senseurs olfactifs du droïde étaient majoritairement dominés par la sensation du sang, et ce même sang, maculait les quelques toiles et contenants brisés qui avaient survécus à la mêlé. Peut-être que Tobby, avec son érudition et son Strill, pourrait trouver l’irrationalité nuisible derrière ce spectacle, qui échappait à toute logique quantifiable pour HK-66.

_________________________


Casier de HK-66
Database de HK-66

Formation de Base: Tireur d'élite
Revenir en haut
Tobby Yaga
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 05 Déc 2015
Messages: 74
Niveau: 1
Rang: Chasseur redouté
Autre: L'érudit

MessagePosté le: 21/06/2018 19:24:09    Sujet du message: SOS fantômes Sith Répondre en citant

Quelques secondes après que Tobby ai posé sa question sur les Trandoshans à HK, un large buisson derrière eux se mit à bouger et avant même qu'ils puissent réagir ou dégainer leurs armes deux personnes se trouvaient devant eux, prêts à tirer. Le premier et le plus imposant des deux individus était un Wookie tandis que son partenaire était un Drall. Cette espèce était originaire d'une des lunes de Corellia, Drall, à laquelle ils devaient leur nom, la grande majorité d'entre eux étaient petits (1 mètre en moyenne) et poilus. Les livres les décrivaient souvent comme "des personnes sensibles s'attendant à être traitées avec respect", les familles Drall avaient pour habitude de se rejoindre une fois par jour pour le "Ta'sharr" où la Duchesse, la plus vieille femelle de la famille racontait toutes sortes d'histoires. Énormément de scientifiques et d'ingénieurs réputés étaient issus de familles Drall, mais ce que Tobby trouvait le plus impressionnant à propos des rongeurs étaient que grâce à leur grande organisation ils étaient parvenus à garder une trace écrite de presque tout les événements marquants ou non s'étant déroulés sur leur planète, certains diront même qu'ils ne connurent pas de préhistoire.

Quant à lui, le Drall se tenant devant l'érudit et le droïde avait l'air un peu plus grand que la moyenne, sa fine fourrure était noire et blanche, ce qui n'était pas très commun. Ses yeux étaient marron et son museau et ses oreilles petits, de nombreuses cicatrices parcouraient son visage et faisaient passer le dar'manda pour un amateur.

L'attente angoissante du jeune ne dura pas très longtemps, le Drall annonça qu'ils étaient dans le même camps avant de sauter de l'épaule de sa monture et de se présenter, ce dernier se nommait Vahn Graaf et son compagnon Wookie était appelé Zadawa, ils étaient tout les deux des chasseurs envoyés par le Boss qui doutait de la réussite de la mission se déroulant sur kashyyyk.

Tout ce que le raccoon racontait semblait vrai, si il était un inconnu voulant les piéger :
*-Comment saurait-il qu'ils étaient membres de la guilde?
-Comment connaissait-il le surnom du Boss?
-Comment pouvait-il savoir que "ça faisait un moment" qu'ils étaient là?*


*Les Sith les plus puissant étaient capables de pénétrer la conscience et les souvenirs de leurs ennemies et de faire apparaître des illusions, et si on était en pleine illusion? Le Strill est calme et HK aussi voit le Wookie et le Drall, il a réagit à leur arrivée et il leur parle, ce qui prouve qu'ils doivent être réels.* L'ado réalisa que s'il continuait comme ça il pourrait encore développer des dizaines d’hypothèses, l'originaire de Mandalore décida de s'arrêter.

Le jeune se détendit et relâcha ses muscles tout en laissant retomber ses mains maintenues en l'air il n'y a encore pas si longtemps, garder son sang-froid était difficile mais nécessaire dans de telles situations. Le plus petit de leurs nouveaux compagnons fut impressionné par la présence d'un modèle HK, exactement comme Tobby la première fois qu'il rencontra le droïde assassin, le Drall proposa même de réparer son bras endommagé par sa chute, offre qu'HK déclina tout d'abord assez violemment puis plus calmement. Le petit groupe reprit sa marche en direction du temple qui ne devait plus se trouver très loin.

Une fois arrivé, Yaga remarqua que l'endroit était presque totalement sombre à cause de l'ombre du temple du temple mais aussi à cause de la canopée et du ciel gris. Des éclairs apparaissaient suivis du tonnerre qui retentissait et se mêlait au bruit de la chute d'innombrables gouttes de pluie plusieurs dizaines de mètres plus haut dans la jungle.

Le jeune remarqua un vent glacé passer derrière lui suivit du temps qui devint instantanément lourd, comme en été dans les plaines de Mandalore. Une présence oppressante se fit ressentir, le Strill ne pouvait plus s'empêcher de regarder autour de lui comme si le danger était partout mais il n'osait pas faire le moindre bruit, Hunter Killer quant à lui n'était pas affecté du tout par ce qui semblait être les effets de la présence d'anciennes tombes Sith, souvent hantée, les légendes racontaient que les Sith les plus puissants parvenaient à créer des illusions temporaires d'eux-mêmes à travers lesquelles ils pouvaient s'exprimer.

Alors que les compagnons continuaient leur parcours, une odeur presque nauséabonde effaça celle de la pluie et de la nature. Un campement avait été attaqué. Des toiles tâchées de sang, sûrement coupées par un couteau, recouvraient le sol aux côtés de nombreux corps d'animaux divers et variés. Un feu de camp avait aussi été allumé. Le CDP dégaina son Blaster S-5 suivit de Vahn, Zadawa et 66. Le tas de ferraille aux photorécepteurs verts fut le seul à oser avancer pour analyser la scène macabre, des corps de Katarn gisaient sur le sol, apparemment tués à l'aide d'objets tranchants, mais pas de sabres-laser. Qui ou quoi avait tué des dizaines de créatures si robustes? Les Katarn avaient même été utilisés dans certaines batailles par les Wookie comme montures munies de lance-flammes contre l'infanterie ennemie à courte portée.

Tout en fixant Vahn et Zadawa, l'erudit se mit à réfléchir aux causes possibles du massacre :
*1-Des admirateurs des Sith voulant défendre le temple armés d'objets tranchants et pas de sabres-laser avaient tués les Katarn. (possible mais improbable)
2-Des explorateurs s'étaient installés et avaient étés attaqués par des Katarn, des personnes défendant le temple seraient intervenu en tuant les Katarn et en capturant les explorateurs ou en les laissant partir. (possible mais improbable)
3-Le camps de personnes vouant un culte aux Sith a été attaqué et ils auraient vaincus les Katarn. (Possible mais improbable)
4-Des membres d'un culte Sith défendant le temple se sont fait attaquer par les Katarn et ont survécus. (Possible et un peu plus probable)
5-Des animaux s'étaient affrontés dans un campement abandonné. (Explication logique)
6-Des animaux avaient détruits un campement avant de se faire tuer par par d'autres animaux. (Explication logique)*

Certaines des hypothèses de Tobby semblaient plus probables que d'autres, mais il avait l'impression de ne pas réellement savoir ce qui s'était passé. Le jeune remarqua seulement que le comportement de son animal avait changé, l'originaire des forêts nord de Mandalore tournait autour des corps, comme si il était attiré par quelque chose qui le repoussait et qu'il ne pouvait pas atteindre puisqu'il n’osait pas avancer plus loin. Son maître, habituellement peureux décida de rejoindre HK au milieu des corps, ce qui lui donna envie de vomir, même si l'odeur d'un Strill était presque aussi nauséabonde. L'animal de compagnie de Yaga se mit à aboyer en direction d'un corps de Katarn, au fur et à mesure que Tobby se rapprochait de la dépouille en question il se sentait mal, d'une façon que lui même ne pouvait pas expliquer, il s'agenouilla auprès du cadavre en posant une main sur sa tête qui était douloureuse. En utilisant ses deux mains et toute sa force, le faible réussit à retourner l'animal.

Une sorte d'épée à moitié cassée et recouverte de sang était sur le sol, recouverte de ce qui ressemblait à des entrailles, en s'approchant de cette dernière le jeune découvrit des inscriptions visiblement en langue Sith, une langue provenant des planètes Korriban et Ziost ensuite utilisée comme langue mystique par les membres de l'Ordre Sith. Il fut impossible pour Jenos de déchiffrer les phrases, mais HK en serait probablement capable.

Le CDP recula lentement pour s'éloigner de l'objet tranchant et il prit la parole, le plus doucement possible, en essayant de ne pas bégayer :
-Cet endroit est rempli d'énergie du côté obscur, comme tout les lieux sacrés des Sith, cette énergie affecte beaucoup plus les animaux que les espèces sentientes comme nous. Personne sauf HK ne doit toucher l'épée, elle a sûrement étée construite à partir de magie et d'alchimie Sith il y a des milliers d'années, je pense que leur pouvoir diminue au fil du temps mais reste assez puissant surtout quand elles sont manipulées par de vrais Sith, ce qui, espérons le, n'est pas le cas ici.
Je crois savoir les raisons du massacre, mais rien n'est sûr. Je pense que le campement est celui de membres d'un culte Sith
A travers la galaxie, des personnes faisaient des éloges aux Sith et pratiquaient les enseignements de leur philosophie, elles s'organisaient en cultes. Certains d'entre eux vouaient un culte à un Sith en particulier et allaient jusqu'à trouver des artefacts anciens (holocrons, vêtements, statues, tombe...) le concernant ou essayer de le ressusciter. Ces gars sont sûrement pas très loin de nous, à l'intérieur du temple dans des salles où ils vénèrent des reliques... Un groupe de Katarn se serait aventuré trop près de leur campement et grâce à des épées Sith les membres du culte les auraient tués. Même le Strill est en train de flipper, les animaux devaient être faciles à tuer, je propose que HK déchiffre à peu près les inscriptions sur l'épée et qu'on entre dans le temple avec lui devant le jeune aux cheveux coupés s'adressa au droïde J'ai rien contre toi et je veux vraiment pas que tu te retrouves en pièces détachées mais tu es le seul à qui leur magie ne fait rien.

Yaga avait l'impression que les aventuriers venus ici avant eux n'avaient pas étés tués par la Jungle mais plutôt par cette bande de fanatiques...


Vu que le but de la mission est de trouver des infos sur Slice et Kovarn, on peux dire que les membres du culte vouent un culte à l'un des deux ou à l'Omega, et en déchiffrant leurs textes et reliques on pourrais arriver à trouver les infos en questions. Si il y a rien de prévu pour la suite ça pourrais bien marcher ^^

_________________________
DC d'Oneight.

Revenir en haut
Vahn Graaf
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2017
Messages: 135
Niveau: 1
Rang: Chasseur redouté
Autre: Black Sheep

MessagePosté le: 28/06/2018 18:48:45    Sujet du message: SOS fantômes Sith Répondre en citant

Eh bien, eh bien, quel triste spectacle !

Vahn regarda autour de lui, et voyait bien ce décor bien sombre, qui, dans un espèce de cynisme qui lui était propre. Mais bien avant de réagir à ce bien triste spectacle, il entendit la réponse du droïde vis à vis de sa demande :


[Déclaration] J'ai assez subi de bidouillages aux mains de nuisibles incompétents de votre espèce. Je n'ai pas l'intention de me soumettre à ce traitement, ni maintenant, ni jamais.

Face à cette phrase, le Drall leva un sourcil : comment ce vulgaire tas de boulon osait-t-il ? Si c'était comme ça qu'il commençait ses rapports entre collègues, il ne ferait pas long feu dans la Guilde. Le Drall fit alors une expression maussade, tandis que le Wookie montra les dents.

[Apaisement] Je ne voulais surtout pas insinuer que vous étiez un nuisible incompétent, aussi incapable d'effectuer une réparation rudimentaire que de tenir une clé hydraulique. Mais je suis assez pointilleux sur ma maintenance. Quand vous aurez gagné ma confiance par la démonstration de vos capacités, je vous autoriserai peut-être à examiner mes composants internes. D’ici là je me contenterai de fuiter et de ne pas faire exploser mon noyau énergétique.

En entendant cette reprise, le Drall fut assez amusé : Il semblait bel et bien que HK, malgré sa programmation de droïde assassin, semblait avoir un centre comportemental suffisamment développé pour un droïde de la série HK. Même si dans le fond, le Drall se sentit légèrement insulté par ce drôle de droïde, qui n'avait pas l'air d'avoir la base de données nécessaires pour méconnaître les capacités mécaniques des Dralls. Mais bon, Vahn n'en ferait pas un fromage, comme on dirait sur sa planète. De toute manière, ce qui se présentait devant eux, était mille fois plus intéressant que les insultes d'un droïde dû à un centre comportemental défectueux.

Les différents animaux éventrés semblaient être des Katarns. Ce genre de bestiole était capable de déchiqueter un soldat en un rien de temps. Alors une question semblait se poser : pourquoi aucun cadavre de forme humanoïde ? Aucun être sensitif semblait être mort au milieu de ce massacre. Vahn sentait que sa tête lui tournait :


- P¨'tain, c'est quoi cette m*rde ?

Il vit le sol se tordre légèrement, ce qui le força à poser une main à terre :

- Vous sentez ceci ? J'ai déjà senti ce genre de saloperie sur Dantooïne. C'est encore ces foutus sorciers avec leur magie bizzarre là.

A cet instant, Vahn vit Tobby soulever le cadavre d'un Katarn, pour en tirer une lame étrange. Vahn jeta alors un œil à la vibrolame de Zadawa :

- Eh Zadawa, elle ressemble à la tienne !

Le Wookie tira la lame et compara rapidement les deux lames : elles étaient similaires et pour cause ! Celle que possédait le Wookie avait eu un propriétaire semblable, qui avait fini ses jours dans une grotte de Dantooïne, le crâne transpercé. Depuis cela, Vahn avait quelques idées d'améliorations de ses gantelets, comme y ajouter un certain lance-fléchettes cachés, inbibées du venin de chauve-souris des sables. C'était une bonne idée sur le papier, mais pour le moment, impossible de prendre le temps pour monter ce gadget. S'il tombait sur des Siths, faudrait qu'il fasse ça à l'ancienne.

-Cet endroit est rempli d'énergie du côté obscur, comme tout les lieux sacrés des Sith, cette énergie affecte beaucoup plus les animaux que les espèces sentientes comme nous. Personne sauf HK ne doit toucher l'épée, elle a sûrement étée construite à partir de magie et d'alchimie Sith il y a des milliers d'années, je pense que leur pouvoir diminue au fil du temps mais reste assez puissant surtout quand elles sont manipulées par de vrais Sith, ce qui, espérons le, n'est pas le cas ici.
Je crois savoir les raisons du massacre, mais rien n'est sûr. Je pense que le campement est celui de membres d'un culte Sith. Certains d'entre eux vouaient un culte à un Sith en particulier et allaient jusqu'à trouver des artefacts anciens (holocrons, vêtements, statues, tombe...) le concernant ou essayer de le ressusciter. Ces gars sont sûrement pas très loin de nous, à l'intérieur du temple dans des salles où ils vénèrent des reliques... Un groupe de Katarn se serait aventuré trop près de leur campement et grâce à des épées Sith les membres du culte les auraient tués. Même le Strill est en train de flipper, les animaux devaient être faciles à tuer, je propose que HK déchiffre à peu près les inscriptions sur l'épée et qu'on entre dans le temple avec lui devant. J'ai rien contre toi et je veux vraiment pas que tu te retrouves en pièces détachées mais tu es le seul à qui leur magie ne fait rien.

Alors que le jeune mandalorien continuait son discours, Vahn s'approcha de lui, et lança :

- J'ai déjà flingué un de ses types sur Dantooïne, si on tombe sur eux, faudra jouer que sur des coups bas. Il ne faut pas chercher un truc loyal avec eux.

Il arma alors son DC-15M et termina :

- Du coup, il serait effectivement utile de l'analyser. Moi, j'vais vous couvrir avec Zadawa, parce qu'on ne sait jamais.

Le Wookie, en entendant ceci, rangea alors sa lame et sortit son RT97C. Cette trouvaille restait excellente pour lui. Et si des Siths voulaient se joindre à la fête, le groupe serait prêt à les recevoir.

Vahn et Zadawa laissèrent s'écouler un certain temps avant de décider de faire hâter le groupe :

- Alors, on avance ?


Ils commencèrent alors leur avancée, avec HK à leur tête. Ils restèrent sur leurs gardes, tout en avançant à pas de loups de l'entrée ...
________________________________________________

Dans le temple Sith, des ombres semblaient toiser les chasseurs de primes. Des flambeaux aux couleurs étranges étaient allumés, et donnait une faible lueur dans les couloirs. La seule chose qui était sûr, c'est que ce dernier était toujours actif.

Aux détours des couloirs, pleins de dangers se présenteraient au groupe. A eux de les relever, ou de périr en essayant ...

Citation:
N.B : Un détail sur la taille de Vahn (pour éviter qu'on me prenne plus petit pour ce que l'on pense) : Un Drall mesure en moyenne entre 0.90 et 1.50. Les femelles dralls sont toutefois plus grandes et plus fortes en moyenne que les mâles. Le personnage de Rocket Raccoon mesure 1m20. Donc, par syllogisme, Vahn mesure 1m20 =)

HRP : Pour la suite, j'laisse un peu plus votre imagination travailler ahah, tant que cela provoque l'hilarité et des combats bien fun. Je suis d'accord avec Tobby, partons sur ce culte, (je dirais en hommage à Slice et Kovarn, mais il faut qu'on rencontre un esprit Sith dans le lot ! )

_________________________
"Ain't no thing like me, except me !"

Formation de base → Tireur d'élite
Niveau 1 → Tireur d'élite
Niveau 2 → /
Niveau 3 → /
Niveau 4 → /
Niveau 5 → /

Revenir en haut
HK-66
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2017
Messages: 117
Niveau: 1
Rang: Chasseur de prime redouté

MessagePosté le: 04/07/2018 17:05:34    Sujet du message: SOS fantômes Sith Répondre en citant

Alors que HK était en train de procéder à une analyse balistique de la zone qui ne donna rien, Tobby lui indiqua une lame qu’il avait trouvé au milieu de composants visqueux.

Citation:
-Cet endroit est rempli d'énergie du côté obscur, comme tout les lieux sacrés des Sith, cette énergie affecte beaucoup plus les animaux que les espèces sentientes comme nous. Personne sauf HK ne doit toucher l'épée, elle a sûrement été construite à partir de magie et d'alchimie Sith il y a des milliers d'années, je pense que leur pouvoir diminue au fil du temps mais reste assez puissant surtout quand elles sont manipulées par de vrais Sith, ce qui, espérons-le, n'est pas le cas ici.
Je crois savoir les raisons du massacre, mais rien n'est sûr. Je pense que le campement est celui de membres d'un culte Sith. Certains d'entre eux vouaient un culte à un Sith en particulier et allaient jusqu'à trouver des artefacts anciens (holocrons, vêtements, statues, tombe...) le concernant ou essayer de le ressusciter. Ces gars sont sûrement pas très loin de nous, à l'intérieur du temple dans des salles où ils vénèrent des reliques... Un groupe de Katarn se serait aventuré trop près de leur campement et grâce à des épées Sith les membres du culte les auraient tués. Même le Strill est en train de flipper, les animaux devaient être faciles à tuer, je propose que HK déchiffre à peu près les inscriptions sur l'épée et qu'on entre dans le temple avec lui devant. J'ai rien contre toi et je veux vraiment pas que tu te retrouves en pièces détachées mais tu es le seul à qui leur magie ne fait rien.


Le droïde soupesa l’hypothèse du jeune homme tout en se rapprochant pour soupeser la lame. Malgré l’abandon du temple, la présence de Sith survivants n’était pas à exclure. N’était-ce d’ailleurs pas dans ce cadre que la prime qui les concernait avait été émise ? Il n’était pas difficile de vivra dissimulé dans ces zones forestières fertiles en vie comme en mort lorsqu’on était un Sith. De plus d’autres Sith avaient pu être attirés par le lieu. La présence possible de puissants artefacts pourrait motiver même l’acolyte le plus banal à venir tenter sa chance dans sa quête du pouvoir suprême et éternelle de l’obscurité infinie etc…

Mais il y avait également une autre possibilité. Les Wookies de Rwookrrorro avaient fait mention de plusieurs explorateurs disparus. Si certains avaient probablement finis comme nourrices pour les larves Can-cell, il était probable que plusieurs aient atteint le temple. Additionnez l’énergie obscure des lieux à la bêtise des nuisibles, et il y avait un pourcentage non négligeable de chance que la secte soit constituée d’ex-explorateurs babillant qu’ils ont trouvé la voie et ayant une hygiène similaire à celle d’un Dianoga.

HK-66 se saisit de la lame d’un mouvement bref, la secoua pour en chasser le sang et l’analysa. Le vieux Sith n’était pas exactement sa spécialité, mais après deux dixièmes de secondes, il pensait en avoir trouvé une traduction qui ne dénaturait pas les propos d’origine. Derrière lui, il entendait le Drall jacasser :

Citation:
- J'ai déjà flingué un de ses types sur Dantooïne, si on tombe sur eux, faudra jouer que sur des coups bas. Il ne faut pas chercher un truc loyal avec eux. Du coup, il serait effectivement utile de l'analyser. Moi, j'vais vous couvrir avec Zadawa, parce qu'on ne sait jamais.

Le droïde prit alors la parole

[Explication] La lame n’est pas de facture récente, et à défaut du matériel scientifique pour la dater correctement, j’estime son âge à plusieurs milliers d’années. Pour ce qui est des inscriptions gravées, il s’agit d’une incantation remarquable par son style linguistique déclarant que cette lame est la propriété du seigneur Grossebaff de Ziost et qu’il éventrera quiconque la prendra sans son autorisation. J’utilise le terme éventrer pour vous passer les détails sur l’emploi qu’il ferait des composants visqueux du voleur, et le mot autorisation peut prêter à discussion, la forme d’une lettre pouvant également indiquer Motina, ce qui signifie Maman. Mais étant donné sa présente location, je suppose qu’il n’a pas pu éventrer la personne qui l’a amené ici.

[Analyse] En outre la taille de la lame ne correspond pas systématiquement aux blessures relevées sur les Katarn. Il est probable qu’ils disposent d’un arsenal extrêmement varié pour trancher dans la peau d’un nuisible comme dans du beurre. Heureusement que je suis fait de duracier.

[Conclusion] Allons dans ce temple augmenter notre tableau de chasse.


Le droïde partit en tête, pistolet blaster dégainé. Son fusil était trop encombrant dans ces couloirs, et avec un bras en réparation, il diminuait ses calculs de tirs. Il pouvait détecter derrière lui les autres qui avançaient pesamment. Une partie de ses processeurs était en train de rédiger un diagnostic pour établir dans quelle mesure ils avaient des chances de devenir marteau. Le simple fait de pénétrer dans le temple était-il suffisant, ? ou bien d’autres rites nuisibles étaient-ils nécessaires ?

Alors qu’il approchait de sa conclusion, ses senseurs se brouillèrent pendant une seconde, puis devinrent erratiques. Les énergies obscures commençaient-elle également à lui jouer des tours ? Cela voulait dire que leur concentration était très forte. Le droïde s’arrêta, tandis que ses senseurs auditifs détectèrent devant eux ce qui s’apparentait à une respiration profonde. HK-66 braqua sa lampe dans la direction, dont la lumière se réfléchit sur un objet recourbé et effilé. En se décalant légèrement, il mis en lumière un deuxième puis un troisième, et enfin un quatrième tous joint par une forme de tronc. Remontant ce dernier, le droïde arriva à une bosse d’où jaillissaient de multiples pics. Descendant quelque peu, son projecteur s’arrêta sur une cavité au milieu de cette bosse, qui était ornée à l’intérieur d’une multitude de petits pics blancs, que HK identifiait à présent comme des crocs. De chaque côté de cette cavité se trouvaient deux défenses aussi tranchantes que les griffes du bras précédemment évoqué. Et au-dessus de la cavité, enfin se mirent à briller deux petits yeux cruels qui renfermaient tout ce qui caractérise l’essence des nuisibles.

[Analyse réjouie] Tiens donc, un Terentatek, si j’en crois mes bases de données : une très belle cible qui confirme que le Côté obscur est toujours actif en ces lieux. Eh oui d’ailleurs, certaines des blessures relevées sur les Katarn correspondent à l’envergure de ces remarquables griffes. On se rapproche du but.

Pour toute réponse, la bête poussa un cri rauque et son deuxième bras, sortant de l’ombre en dernier balaya l’espace, heurta le droïde au torse et l’envoya voler par-dessus ses compagnons pour aller heurter un pilier. La bête passa ensuite vers ce qui semblait comestible.
_________________________


Casier de HK-66
Database de HK-66

Formation de Base: Tireur d'élite
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 23/07/2018 16:39:35    Sujet du message: SOS fantômes Sith

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Kashyyyk -> Ancien temple Sith Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com