Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
SOS fantômes Sith
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Kashyyyk -> Ancien temple Sith
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Vahn Graaf
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 20 Aoû 2017
Messages: 121
Niveau: 1
Rang: Chasseur redouté
Autre: Black Sheep

MessagePosté le: 30/05/2018 07:58:25    Sujet du message: SOS fantômes Sith Répondre en citant

Alors que Vahn avait agité son semblant de drapeau au dessus de sa tête, mais n'avait pas vu ce qui avait suivi. Il avait pensé peut-être que les deux chasseurs de primes n'étaient pas assez méfiants, ou peut-être qu'il était simplement trop naïf pour les imaginer foncer vers lui en écartant les bras et en enlaçant leurs sauveurs. En imaginant cette scène, Vahn fit une expression de dégoût. Non, il avait pensé trop naïvement, et oublié que les chasseurs de primes pouvaient être méfiants, voir limite paranoïaque dans certaines situations.

Mais en même temps, pouvaient-on les blâmer ? La situation était parti en sucette depuis bien longtemps : d'abord attaqué par des Can-cells, puis l'un des prédateurs les plus dangereux des terres d'ombres s'était pointé. Et comme si cela ne suffisait pas, ils avaient été pris en otage par une tribu de Wookies "sauvages", avant de subir une fusillade dans laquelle Vahn et Zadawa étaient intervenus pour faire fuir leurs agresseurs. En regardant cela de plus loin, on pouvait limite se demander par quel acharnement ou quelle malédiction avait frappé le groupe de chasseurs de primes.

Vahn releva la tête, et entendit alors un cri :


[Adieu théâtral] Tout est ok, on se revoit dans les Terres d’ombres !!

Puis il vit le droïde mettre un coup de pied dans le nid dans lequel il se trouvait, et disparut alors de la vision de Vahn. Le Wookie, qui était en train de recharger, resta lui aussi effaré devant ce qu'il venait de se passer : les chasseurs de primes les avaient-pris pour des ennemis ? Vahn déclara alors :

- Oh m*rde, j'crois qu'ils sont un peu à cran. Va falloir la jouer fine l'ami, sinon ils vont nous trouer la cervelle avant même qu'on leur dise qu'on est venus les aider.

Zadawa acheva de recharger son arme, et le duo commença à s'approcher de la triste scène : plusieurs Wookies gisaient au sol, tous endormis ou blessés, attendant un peu de secours, Vahn se tourna alors vers Zadawa, et sentit de la peine vers ce dernier. Il lança alors à son camarade :

- On a pas vraiment le temps de les soigner, mais à la limite ...

Vahn sortit l'un des médi-pack de son sac, et le tendit à un Wookie.

- Avec ça, on devrait limiter la casse, après tout, il ne faut pas oublier que cette tribu a tenté de traîner nos amis je ne sais où.

Vahn continua à regarder à droite et à gauche, tout en constatant que le droïde avait disparu, ainsi que le jeune mandalorien qui avait l'air blessé. Vahn se frotta alors le visage :

- Bon ... On les a perdus de vue. Je ne sais pas où ils sont partis ... Cette mission prends vraiment une étrange tournure ...

- Non, regarde !

Zadawa pointa alors du doigt le sol. Une étrange coulée verte, mêlée à une espèce d'huile, semblait joncher le sol. Vahn s'agenouilla et trempa ses doigts dans cette masse poisseuse. Il l'a mit alors à sa truffe, et renifla cette étrange chose :

- C'est définitivement du sang de Can-cell, mais l'autre odeur est caractéristique d'une huile pour droïde. J'en ai réparé suffisament pour savoir ce que c'est.

Il se releva et regarda fièrement Zadawa :

- On a notre piste ! Ne tardons pas !

Le duo se releva alors, et Vahn sauta sur l'épaule de Zadawa. Ils avaient vite adopté cette méthode pour voyager rapidement : après tout, le Wookie aux grandes jambes portait son arme lourde, et n'avait aucun problème pour soulever Vahn et ses armes qu'il avait adapté à sa taille. Vahn resta alors accroché au Wookie alors que ce dernier fonça dans la forêt, tout en restant sur la piste que le droïde avait laissé derrière lui.

__________________________________________________

Soudainement, des feuilles tremblèrent autour de HK66 et Tobby. Sans qu'ils puisent faire quoi que ce soit, Vahn et Zadawa déboulèrent, armes dégainées, sur le duo. Ils les surprirent, cela ne fit aucun doute. Mais pour les rattraper, ils n'avaient pas eu le choix. Vahn prit aussitôt la parole :


- OH OH OH ! Comme j'ai dit plus tôt, nous sommes dans le même camp !

Il sauta de l'épaule du Wookie et s'approcha, les bras en l'air, après avoir rangé son fusil blaster.

- Moi c'est Vahn Graaf et lui, c'est Zadawa. On est tous les deux des chasseurs envoyés par le Boss pour vous venir en aide. A vrai dire, ça fait un moment que vous avez disparus des écrans du Boss. Dans le doute, ils nous a envoyés afin qu'on puisse vous aider à régler votre traque.

Vahn se posa un instant, même s'il resta sur ses gardes. Il vit alors le droïde, et l'observa quelques instant avant de reprendre :

- Oh ! Un droïde modèle HK ! Quel chance d'en voir un ici !

Il vit alors différentes gouttes se verser sur le sol.

- Je vois que ton bras est endommagé. J'peut le réparer si j'ai ton autorisation. Sinon, j'ai bien compris qu'il y avait un temple non loin. On va vous donner un coup de main dans votre quête !

Vahn finit alors par lâcher un grand sourire : il avait enfin mis la main sur le groupe !

___________________________________________________________

Après avoir marché un peu de temps, le grand temple fit enfin son apparition. Ressemblant aux grands temples Massassis de la quatrième lune de Yavin, ce dernier avait la particularité d'être complètement caché par la végétation ambiante. On ne pouvait vraiment le voir, même en faisant attention. Au détour du cascade et autres racines de Wroshyr, les pierres du temple firent leur apparition, Vahn s'exclama :

- Enfin trouvé !

Mais très vite, il vint à regretter ce qu'il venait de dire. Ayant affronté son premier Sith peu de temps avant son arrivée sur Kashyyyk, il savait à quoi s'attendre. Ses foutus sorciers sont plus doués qu'on pouvait le penser. Très vite, une grande obscurité se fit sentir. Vahn regarda autour de lui : il avait cette impression qu'on l'observait. Il ne pouvait dire quoi, ni comment, mais quelque chose était là, quelque part.

Lorsqu'ils s'approchèrent, ils trouvèrent plusieurs cadavres d'animaux. Quelque chose était passé avant, et les traces du feu encore chaud prouvait qu'ils le suivaient de près : mais qui disait qu'il était seul ?


Citation:
HRP : Un peu de calme pour le prochain round ! Vous pouvez décrire les différentes traces de combat et celui du campement, en étirant diverses hypothèses, puis, vous pourrez achever votre écrit avec l'entrée dans le temple ;)

_________________________
"Ain't no thing like me, except me !"

Formation de base → Tireur d'élite
Niveau 1 → Tireur d'élite
Niveau 2 → /
Niveau 3 → /
Niveau 4 → /
Niveau 5 → /

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 30/05/2018 07:58:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
HK-66
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2017
Messages: 113
Niveau: 1
Rang: Chasseur de prime redouté

MessagePosté le: 01/06/2018 20:48:01    Sujet du message: SOS fantômes Sith Répondre en citant

La dernière ligne droite vers le temple fut plus difficile que ce qu’avait calculé HK-66. Si la plupart des alarmes étaient passées en priorité basse à la suite de réorientation pointilleuses de son alimentation interne, son bras droit grinçait dangereusement à chaque mouvement, et plusieurs courts-circuits avaient dû être évités. Si ses modules d’armement intégrés avaient été opérationnels, le droïde estima à 98 pour cent la probabilité qu’ils eut été mis hors d’usage. Pour une fois, le fait de ne plus être à la pointe de la technologie et d’avoir des modules vides et inefficaces se révéla utile, puisque ces compartiments pouvaient servir de réservoirs d’urgences pour la fuite. L’assassin nota cependant dans sa banque de données de donner la priorité à sa prochaine maintenance sur Dantooine à ses protocoles de réparation intégrés, dont l’inactivité actuelle n’arrangeait pas sa situation.

En compagnie de Tobby, de son Strill, et de son paquetage poilu, fermement tenu de son bras gauche, le groupe quitta les dernières passerelles de bois vermoulu pour la terre ferme, alors que les senseurs de HK lui transmettaient des données qui tranchaient sur celles de la végétation envahissante devant eux. La faune même, encore nombreuse, semblait désormais plus craintive, et se contenta de rester à une distance respectueuse. Bientôt, les photorécepteurs de HK confirmèrent ce que détectaient ses senseurs, alors qu’une masse de pierre, partiellement absorbée par la forêt environnante, se dressa devant eux. S’il s’agissait du Temple Sith, les soi -disant goûts architecturaux des nuisibles ne cesseraient jamais de le surprendre.

A ses côtés, le Mandalorien s’arrêta un instant pour chasser de la sueur de l’avant de son crâne. HK-66 n’était donc pas le seul à avoir des fuites de composants internes, même si pour un nuisible, c’était on ne plus normal (et dégoûtant), vu leur composition visqueuse. Ne réalisant pas les difficultés métaphysiques de son existence, Tobby se tourna vers son partenaire en duracier.


Citation:
-Tu es sûr que personne ne nous a suivis parmi les Trandoshans?


Le droïde rapporta dans sa base de données le scrupule de Yaga à ne pas mentionner les Wookies. Puis il tenta d’élaborer des hypothèses pour répondre à sa question. Il paraissait peu probable que les Wookies les aient pris en chasse, vu leur situation au moment où HK les avaient laissés. Qu’il se regroupent et reviennent à la charge sur le trajet du retour, pourquoi pas, mais une attaque immédiate semblait peu probable.

Toutefois leur connaissance du terrain leur conférait un avantage indéniable, et ils n’auraient guère de mal à les rattraper dans la forêt. La densité végétale était telle que les Wookies étaient malgré leur masse quasiment indétectables pour lui, et ils auront donc l’initiative Il lui faudra donc consacrer des ressources à prévoir un protocole réactif contre une attaque surprise pour regagner les hauteurs dans la situation apaisante pour son centre du comportement d’un échange équilibré de tirs de blasters.

Les Trandoshans étaient l’envers de cette pièce que triturait mentalement le droïde. Chasseurs invisibles, en position de force après leur agression des Wookies, leur biologie les rendaient cependant plus aisés à repérer. Ils n’avaient toutefois pas poussé leur avantage durant l’attaque, et l’intérêt qu’ils pourrait porter à une équipe archéologique semblait plus que réduit, même si 66 était conscient de sa valeur inestimable.

En consultant sa mémoire vive, un paramètre ressurgit. Une voix l’avait interpelé à la fin des combats. L’échantillon vocal n’était pas assez guttural pour être celui d’un reptile, et s’était exprimé en basic. Il n’y avait d’ailleurs qu’une probabilité de 15 pour cent qu’il s’agisse d’un enregistrement. Il y avait donc potentiellement une troisième faction dans la forêt. Des Sith ? possible. Mais ce n’était pas des Wookies, et donc leur capacité à se fondre dans le décor limiterait leur capacité à les surprendre. Et puis après tout, le droïde et le Mandalorien venaient les déterrer de leur tanière, et le problème sera vite réglé.

Une seconde s’était à peine écoulée depuis que les derniers mots de Tobby avaient cessé de flotter dans les airs, alors même que HK allait activer son vocabulateur, lorsque les buissons se déchirèrent juste derrière eux. Le Wookie toujours sur l’épaule et son mauvais bras récalcitrant de l’autre, HK-66 n’eut pas le temps de se mettre en position de tir. Un bref diagnostic de son centre du comportement prit note d’accorder désormais une priorité accrue au calcul du protocole de contre-attaque qu’il avait programmé pour le retour. Les nuisibles devaient déteindre sur lui pour qu’il ait pu laisser ce protocole en attente. Et les probabilités étaient élevés qu’il n’ait pas l’occasion de corriger ce bug.

Un autre bug semblait également affecter ses photorécepteurs, puisque s’il identifia rapidement qu’il avait face à lui un Wookie, comme c’était probable, il nota également la présence incongrue d’un nuisible à califourchon sur ce dernier. Sa banque de données reconnut vite l’espèce comme un Drall, une espèce à fourrure issue du système corellien, réputée pour son goût pour les théories abstraite et la voie suicidaire du pacifisme. Il était donc absolument improbable d’en avoir un devant lui armé d’un blaster, et le droïde se demanda s’il s’agissait d’une illusion sith. Si Un droïde était sensé pouvoir les déjouer, ses processeurs n’arrivaient pas à calculer une autre hypothèse satisfaisante


Citation:
- OH OH OH ! Comme j'ai dit plus tôt, nous sommes dans le même camp !

L’illusion était donc capable de parler, et elle descendit de sa monture en rangeant son arme et en levant les pattes. HK-66 fut obligé d’incliner la tête vers le sol pour le garder dans son champ de vision, ce qui perturbait ses alertes de sécurités car il ne pouvait pas surveiller en même temps le regard du grand Wookie.

Citation:
- Moi c'est Vahn Graaf et lui, c'est Zadawa. On est tous les deux des chasseurs envoyés par le Boss pour vous venir en aide. A vrai dire, ça fait un moment que vous avez disparus des écrans du Boss. Dans le doute, il nous a envoyés afin qu'on puisse vous aider à régler votre traque.


C’était une drôle d’approche pour une illusion, mais rien n’était normal dans cette mission. Une brève comparaison avec l’échantillon vocal de l’escarmouche confirma qu’il avait affaire à la même personne. Mais le Sith aurait pu déjà être actif à ce moment-là, comme certains de ses protocoles d’analyses l’avaient suggéré. En outre, cette désignation du « Boss » était on ne peut plus vague. Hk-66 n’avait toujours pas fait la rencontre du Doyen, mais ses processeurs n’auraient certainement pas choisi un titre que l’on donnait aux dirigeants des Gungans pour désigner Lom DOnOs.

Dans le même temps, Hk-66 consulta sa banque de données, mise à jour avec les fichiers de la guilde avant son départ pour Kashyyyk. Il était effectivement fait mention d’un certain Vahn Graaf, un Drall, Chasseur de Primes, et l’image correspondait. Il y avait néanmoins la possibilité, très faible, d’un piratage de ces fichiers. Les dossiers des chasseurs les plus farfelus étaient étrangement ceux qui passaient le mieux aux filtres de sécurités. Cependant, le droïde se rappelait également avoir entendu Bailey évoquer ce chasseur. Il ouvrit rapidement le dossier en question.

Citation:
"Toutefois, si un Drall peut devenir chasseur de primes, je dois être capable de programmer les outils pour te faire une beauté."


Le faisceau de probabilité que les deux arrivants disent la vérité était donc conséquent, mais il restait quelques problèmes. Tout d’abord il n’était nulle part fait mention d’un Zadawa dans les dossiers de la Guilde. De plus, la simulation du sentiment de fierté blessé conduisit HK à se demander ce qui se passait dans la tête d’un Gand pour juger qu’ils n’avaient pas donner signe de vie depuis longtemps. S’il fallait foncer à toute vitesse, alors qu’il y avait un chasseur de primes Wookie, pourquoi ne pas employer celui-ci dès le départ ?

Le droïde assassin laissa Tobby arriver à ses propres conclusions et resta silencieux. En d’autres temps et sous d’autres protocoles, il aurait procédé à une désinfection préventive. Mais dans ses paramètres se trouvaient le code de la guilde, et il n’était pas question d’y mettre un coup de canif, pour le moment. HK-66 adoptera donc vis-à-vis de ces deux arrivants une attitude pacifique, mais réservée, d’autant qu’ils venaient mordre sur leur prime, alors qu’il n’avait pas fini de payer pour retrouver tous ses protocoles d’assassinat.

Mais le Drall ne semblait visiblement pas saisir le concept. La curiosité était vraiment une maladie chez cette espèce. Il s’approcha du droïde:


Citation:
Oh ! Un droïde modèle HK ! Quel chance d'en voir un ici !


Curiosité innocente ou flatterie pour faire baisser la garde ? Etant donné le passif de son espèce, le droïde n’osait trancher dans l’immédiat. Il pourrait toujours trancher physiquement plus tard.

Citation:
- Je vois que ton bras est endommagé. J'peut le réparer si j'ai ton autorisation. Sinon, j'ai bien compris qu'il y avait un temple non loin. On va vous donner un coup de main dans votre quête !

Le centre du comportement du droïde n’était pas vraiment enthousiaste à l’idée de s’exposer à un inconnu. Jusqu’à présent, seul Bailey l’avait récemment réparé, et elle avait fait la preuve de son efficacité. Auparavant, les ferrailleurs s’y étaient essayé, et cela s’était terminé par une maintenance façon puzzle de leurs composants visqueux. Toujours sur la défensive, son vocabulateur s’activa.

[Déclaration] J'ai assez subi de bidouillages aux mains de nuisibles incompétents de votre espèce. Je n'ai pas l'intention de me soumettre à ce traitement, ni maintenant, ni jamais.

Son centre du comportement lui émit une notification analysant que ses mots allaient peut-être un peu trop loin, et il ajouta donc :

[Apaisement] Je ne voulais surtout pas insinuer que vous étiez un nuisible incompétent, aussi incapable d'effectuer une réparation rudimentaire que de tenir une clé hydraulique. Mais je suis assez pointilleux sur ma maintenance. Quand vous aurez gagné ma confiance par la démonstration de vos capacités, je vous autoriserai peut-être à examiner mes composants internes. D’ici là je me contenterai de fuiter et de ne pas faire exploser mon noyau énergétique.

Laissant le guide Wookie, toujours assommé, à la garde de l’autre Wookie, HK-66 récupéra son paquetage auprès de Tobby, et suivit le reste du groupe vers le temple. A mesure que le bâtiment les recouvrait de son ombre, HK-66 observa un changement imperceptible dans l’allure de ses compagnons. Ils semblaient être oppressés par quelque chose d’invisible. Même le Strill ne se comportait plus comme un hamster dopé à la caféine. Sans doute l’effet de la Force obscure qui résidait dans ce lieu. Cela ne signifiait toutefois pas que des Sith se trouvaient là. Une brève consultation d’un article rédigé par un scientifique l’éclaira davantage sur le problème. Le savant avait été invité par le gouvernement de Korriban pour motif humanitaire afin d’évaluer les conséquences psychologiques des tombes des anciens Sith sur les colons. Il indiquait ainsi que même plusieurs millénaires après leur mort, les Sith pouvait continuer à laisser une forme d’empreinte qui affectait les nuisibles.

Mais HK-66 n’eut pas le temps d’analyser plus en profondeur cet article. Ses capteurs lui indiquèrent en effet un changement devant eux. Ils débouchèrent sur ce qui ressemblait à un campement, visiblement organisé selon les standards nuisibles avec une foule de cadavres de bêtes éparpillées un peu partout et des toiles déchirées.

Chacun se regarda puis sortit ses armes. HK-66 s’approcha doucement des cadavres pour procéder à une analyse biologique. Sa base de données identifia la créature qu’il avait devant lui comme un Katarn, un prédateur redoutable de Kashyyyk. Même pour les Wookies, en affronter un relevait d’un rite, alors en massacrer tout un groupe. Au moins, de ce qu’il pouvait voir, les blessures n’avaient pas été causées par un sabre laser, car il n’y avait pas eu de cautérisation. De grande entailles, réalisé par des objets tranchants, peut-être des griffes, signalaient les plaies par laquelle la vie de ces bêtes s’étaient enfuient. Cela s’était de plus produit récemment, car le corps était encore tiède.

Analyser le campement, si c’en était bien vu ce qu’il en restait, était une tâche bien plus complexe. Il y avait bien es traces d’un feu, ce qui dénotait de la présence d’une espèce semi intelligente au minimum, mais le chaos de ce qui avait été une boucherie avait bosselé tout l’espace et empêchait une analyse du relief pour identifier des traces. Les senseurs olfactifs du droïde étaient majoritairement dominés par la sensation du sang, et ce même sang, maculait les quelques toiles et contenants brisés qui avaient survécus à la mêlé. Peut-être que Tobby, avec son érudition et son Strill, pourrait trouver l’irrationalité nuisible derrière ce spectacle, qui échappait à toute logique quantifiable pour HK-66.

_________________________


Casier de HK-66
Database de HK-66

Formation de Base: Tireur d'élite
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 20/06/2018 02:40:22    Sujet du message: SOS fantômes Sith

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Kashyyyk -> Ancien temple Sith Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com