Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Nébulosité

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Alderaan -> Montagnes de Juran
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Anastasia
Indépendants

En ligne

Inscrit le: 28 Déc 2016
Messages: 109
Niveau: 0
Rang: Politicienne

MessagePosté le: 07/08/2017 23:12:38    Sujet du message: Nébulosité Répondre en citant

Partie I: La comptine


“Word spread because word will spread. Stories and secrets fight, stories win, shed new secrets, which new stories fight, and on.” China Miéville


‘’Dès lors qu’un simple secret éclos dans un monde idyllique, les bons processus sont escamotés et la vérité entravée. Ce dernier tire son origine des choses vraies ou du moins qui en ont l’apparat. Il représente à la fois l’absence en certains lieux tandis qu’il est présence d’en d’autres. Il est soustraction à la connaissance humaine en même temps qu’il participe de la connaissance. La vérité à l’inverse symboliserait le non-retrait des choses, la capacité à contempler la vraie essence de chaque chose. Dès lors que l’on trouve un lieu méritant d’être exploré, cet espace devient le lieu de rencontre entre vérité et secret. En se fiant à notre bon sens, on peut saisir cette assertion que le secret est crût vrai par celui qui le possède. Après tout, quels seraient ces secrets que des individus préservent jalousement et qui s’avéraient être faux ? Pourquoi souhaiter dépenser une telle énergie pour se protéger des regards et oreilles aussi curieux qu’indiscrets, se retrancher des témoins et des ordalies ?

De fait, le secret intrinsèquement est lié à la vérité dans une relation équivoque puisque, sans elle, il n’existerait pas et sans lui, elle ne serait pas mise en danger. D’autre part, un secret non-dévoilé périrait avec celui qui en était le maitre, s’annihilant à la communauté des hommes en entrainant une perte d’informations. Ce phénomène provoque par suite la non- compréhension d’un monde –perte d’un savoir rudimentaire et nécessaire- d’autrui. Ce faisant, le secret est par essence oligarchique ; il est la force d’un petit nombre. Car c’est à la faveur du secret qu’il faut comprendre la puissance du pouvoir, tant dans un système de nature démocratique, monarchique, aristocratique ; même la technocratie étant l’aboutissement final d’un historique élan menant les membres d’une société à devenir dépendant d’un savoir qu’ils ne maitrisent pas.

Bien qu’en ces jours, de nombreuses connaissances soient mises en lumières et transmises aux générations futures, la recherche se terre dans l’obscurité. Ainsi les sciences s’isolent afin de s’approprier la vérité alors que leur initiale fin était de la dévoiler aux yeux de tous. Ainsi, la vérité est secret de la nature avant de devenir secret de l’individu. Or, ce pouvoir de connaitre, cette force que contient la connaissance s’oppose et s'épouse au secret. S’il est possible d’admettre que la vérité existe alors, son dévoilement n’est clairement pas la priorité de ceux qui la cherche et qui rarement la trouvent. Elle apparait dissimulée au commun.

Le secret nous apparaît donc comme une dominante de la production de savoir et de la conservation du pouvoir, l’une et l’autre étant intimement liées, irrémédiablement interdépendantes. Ce retrait du monde qu’il exige porte en lui l’ambivalence entre la divulgation et la transmission de savoir-pouvoir et la volonté d’œuvre pour le bien du sens commun pour préserver son soi. Toutefois cette conclusion pose la problématique d’une plausible hiérarchisation des connaissances.’’

L’individu qui pensait cela ne puis continuer le cheminement de sa pensée lorsque son holo-communicateur se mit à clignoter. Il se leva prestement de son dossier et l’alluma avant de se rasseoir.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

Une salle où régnait la pénombre, un homme plutôt âgé, un faciès aux traits fermés sur lequel l’inlassable écoulement du temps avait creusés d’affreuses rides. D’une taille classique pour une corpulence tout aussi lambda, la nébulosité des lieux empêchait de discerner plus de détail sur ce personnage. Tour à tour, il alluma les cinq holo-communicateurs sur cinq sièges à égal distance avant de se retirer de la pièce en prenant grand soin de sortir en verrouillant une porte des plus rustiques. Tour à tour, cinq personnages bleutés portant des masques de carnavals apparurent. Un étrange silence régnait dans la salle. Le temps ne semblait pouvoir étendre son emprise sur cette place qui malgré une allure des plus simplettes semblait posséder un caractère sacré. Puis l’une des cinq individus présent commença à conter :


Le premier est le Corbeau,
Pas un animal, tant s’en faut
Né de la terreur,
Où les spectres demeurent.


Un second prit la parole :

L’honorable Ancien
Un nom pour chacun
Fils d’un univers
Sans Dieu auquel plaire


Un troisième :

Le troisième l’on ne peut voir
Lui qui détient le pouvoir
L’ombre qui n’est pas nommé
Est celle qui doit le plus effrayer

Un quatrième :

L’Ange encore à naitre
Sera le quatrième à paraitre
Seigneur des Trépassés
Puissance à jamais inégalée


Un cinquième :

Roi sans couronne
Dont la lignée est royale
Le cercle il complète
Et amène le grand final


En chœur :

Tous réunis
Les cinq sont ici
Que tous soient prêts
Le festival va arriver !


L’un d’entre eux rouscailla légèrement, toutefois ces compères entendirent sa plainte.

- Qui a-t-il mon cher ? Un souci ?

- Non non rien.

- Allons cher corbeau, parler librement, ne sommes-nous donc pas entre nous ?

- Nous pouvons sentir un sentiment d’agacement se poindre en vous.

- Je ne comprends pas pourquoi nous devons réciter cette stupide comptine comme mot de passe. C’est totalement dessué est ridicule.

- Allons allons du calme mon estimable. Pourquoi ? La littérature n’est-elle pas l’un des symboles de notre grandiose monde ?

- Ce n’est pas avec ceci que nous allons pouvoir avancer dans nos desseins. Nous perdons du temps pour rien !

- Comment osez…

- Quelle hon…

- Silence ! Nous ne sommes pas ici pour nous quereller mais pour faire un succinct bilan des évènements. Quant aux explications que vous demandez, il n’y a rien de bien compliqué à comprendre. J’ai décidé que l’on changerait de code, point final. Il n’y a rien à dire. Si cela ne vous plaît pas, vous pouvez toujours partir.


Quelques rires étouffés pouvaient être ouïe.

- Non, ce langage me convient parfaitement.

- Puis avouez je vous prie, le fait est que si, nous enlevons l’aspect fantaisiste de cette fable, nous nous rapprochons d’un point de la réalité. D’autant plus que chaque personnage énuméré ressemble à l’un d’entre nous et puis cela donne un côté beaucoup plus classieux à nos brèves entrevues. N’est-il pas ?

- Bien sûr, si vous le dites.

- Vous voyez même vous, vous êtes d’accord. Trèves de tergiversations, passons au vif du sujet si vous le voulez bien. Comme vous le savez certainement, notre nouvelle vice-Reine va faire son entrée dans le monde la politique dès demain, une fois son discours fait. Le conseil dirigeant va joyeusement allait briser l’envolée de cette jeune pousse et ainsi la mettre en difficulté.

- Voilà une nouvelle des plus réjouissantes. Ainsi nous allons pouvoir acquiescer sa débrouillardise et son hardiesse. Ceci est terriblement excitant !

- Néanmoins, nous pouvons craindre une possible motion de censure du conseil qui n’arrangerait en rien nos affaires ou tout du moins pour l’heure…

- Quelle atrabile pour nous… cueillir une aussi jeune et jolie fleur qui n’a pas encore eu le temps de s’épanouir. Il est envisageable de penser que la miséricorde à définitivement quitter les hautes sphères alderaani.

- Allons l’ancestrale nervure, nous ne sommes pas là pour philosopher.

- Sombre sot, tu ne sais vraiment pas ce qu’est la philosophie. Quoiqu’il en soit, cela ne risque-t-il pas d’interférer dans nos plans ?

- Nous avons tout intérêt de préservé l’intense activité de la tension entre le cabinet du vice-roi et le conseil. Il n’en sera que plus facile pour nous d’agir si les attentions des uns et des autres restent rivés sur d’illusoires point de réalité. D’autant plus que la bonne santé d’Aldéraan est désormais partiellement liée à cette Anastasia.

- Tu es bien actif pour un simple représentant je trouve. Cependant tu n’as pas tort. Il nous faut d’une part récupérer certaines données et d’autres parts trouver notre espoir. De plus ne nous laissons pas berner cette fois-ci par la jeunesse de cette damoiselle. La dernière nous a obligés à poser un genou à terre.

- Ne vous en faites pas. Nous ne commettrons pas la même erreur. Il nous faudra par contre prendre soin d’éliminer le chien galeux qui semble vouloir s’aventurer trop loin dans la brume. Le passé se doit de rester enterrer avec les fureteurs trop curieux.

- D’autres tracasseries à faire remonter ?

- Je pense que nous avons fait le tour.

- Dans ce cas, il est souhaitable pour le moment de calmer quelques peu nos offices et de contempler le déroulement des odyssées à venir afin de déceler les meilleurs perspectives pour agir. Nous n’avons jamais étaient aussi proches d’aboutir et il serait fort regrettable d’échouer maintenant. Nous aviserons donc avec le temps. Sur ces paroles, nous nous quittons.


De nouveau, la salle sombra dans la plus profonde obscurité et le silence revint.
_________________________


La douceur triomphe de la dureté, la faiblesse triomphe de la force. Lao-Tseu



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 07/08/2017 23:12:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Alderaan -> Montagnes de Juran Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Legende

Nouveaux messages Nouveaux messages
Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Partenaires

Annuaires et top sites


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com - Thème : Lyzs
Reproduction INTERDITE