Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Conférence Royale ou prémices des vents de Borée

 
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Alderaan -> Aldera
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Anastasia
Indépendants

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2016
Messages: 179
Niveau: 0
Rang: Politicienne

MessagePosté le: 05/08/2017 18:30:02    Sujet du message: Conférence Royale ou prémices des vents de Borée Répondre en citant


La journée d’hier avait été pour le moins dantesque. Et encore dantesque était un mot bien doux en comparaison de ce qu’il s’était passé. Le conseil venait littéralement de me couper l’herbe sous le pied et il fallait croire que je m’étais fourvoyé en pensant que celle-ci me protègerait du petit caillou pointu tapis sous cette dernière. Le conseil allait me donner du fil à retordre c’était désormais certains. Et quelle ne fut pas ma surprise lorsque j’eus appris que c’était ce minable Bevnque qui avait influencé le roi à valider le vote de noblesse. Ce maudit rat ultraconservateur était désormais l’Hérault du roi, son plus proche conseiller. Je ne pourrais pas comme Tyria jouer uniquement sur une relation amicale avec le roi pour inaugurer mes projets.

Si aujourd’hui je puis sembler calme, hier ce n’était pas la joie qui m’emplissait bien au contraire. Arrivée en trombe au palais, le cœur plein de rage, on m’avait fait languir pendant près d’un quart d’heure avant une courte entrevue ne dépassant pas les quarante minutes. Si j’avais pu garder un minimum de décence lors de l’entretien, l’explosion ne fut pas loin lorsque j’eus la mauvaise surprise d’apprendre que c’était une simple erreur de communication qui était la cause de ma visite. En effet ce sujet était apparemment récurrent dans la salle à huis clos et la décision avait était déjà prise il y a deux jours de cela. Autant dire que mon envolée venait de prendre un sale coup. De plus, c’était à moi de réparer de ce tort en organisant ma première conférence. Autant dire que je n’allais pas aller loin à ce rythme et que la motion de censure m’attentait au moindre écart. De plus je fus à deux doigt d’un égard langage et surtout de geste envers le très distingué conseiller du roi. Je lui aurais bien mis une tonche dans la tête à celui-là… Après ma courte annonce et une séance photo improvisés par des rapaces, je pus enfin rejoindre mes quartiers.

Très vite les flux d’informations relayées par les médias sur l’holonet s’émancipèrent et les fake news arrivèrent. Certaines étaient absurdes et risible, d’autres se passaient de commentaires. De nombreuses interprétations apparurent. Certains pensaient que le conseil essayer de faire sauter le post de Vice-Roi, d’autres encore s’imaginer que le roi reprenait tous les pouvoirs, certains penser que je me placer en victime collatérale pour m’attirer la sympathie du peuple. Moi ? Ce que je pouvais en penser ? Trop peu de choses. Mon agacement m’aveugler et prendre une décision sur un coup de tête était vraiment dangereux. D’autant plus dans la situation actuelle. En ces occasions, mieux valaient me défouler en pratiquant les arts echanis sur du matériels plutôt que de fracasser ma naissante carrière sur une enclume.

Toutefois, je ne m’attendais pas à recevoir la visite impromptue d’Irène Organa, fille du roi Organa siégeant actuellement au conseil dirigeant pour sa maison de noblesse. Si sa famille était certainement la plus influente d’Alderaan et que cette dernière c’était toujours rangée du côté du progressisme, Irène était une fière old-conservatrice qui ne le cachait pas. Si notre échange fut des plus brefs, elle m’a amené à considérer sa proposition de nous revoir rapidement pour parler affaire. Cette simple conjoncture entre nous deux me rendait bien suspicieuse vis-à-vis du personnage. Il est vrai que dame Organa était une femme relativement discrète malgré ses trente-six années et ses nombreux titres.
Et cette nouvelle journée de semblait pas vouloir m’accueillir avec les meilleurs présages. Le vent battait et la pluie tombait abondamment. Après quelques entrainements de dictions et quelques échanges avec mes conseillers, nous travaillâmes sur les plausibles questions que je pourrais recevoir et particulièrement certaines qui pourraient contrister ma sensibilité. La journée défila malgré tout à une folle vitesse me faisant même regretté de ne pas m’être levée plus tôt. Principalement vêtu de couleurs neutres je quittais ma chambre d’hôtel pour rejoindre mon véhicule attitré qui me conduisit directement à la salle de conférence dans le centre urbain de la capitale. La pluie n’avait cessez de tomber aujourd’hui et elle ne semblait vouloir s’arrêter. Inlassablement les clapotis vibraient sur le métal.

L’anxiété montait en moi. Ce premier face à face les journalistes ne seraient pas anodins et pourraient peut-être déjà causer ma perte… je ne pouvais que compter sur moi-même pour me tirer de cette situation. D’autant plus que jusqu’ici j’avais soigneusement évité ces derniers en gardant une position impérieuse vis-à-vis de ces derniers. Désormais je ne pourrais plus fuir. Mon arrivée ne fut pas vraiment discrète toutefois, la hargne des journalistes semblait être moindre que d’habitude, certainement du fait qu’ils auraient bientôt quelque chose à se mettre sous la dent. Une fois sur le promontoire debout dace aux journalistes, ces derniers –ou du moins la plupart d’entre eux- s’installèrent sur les sièges mis à leurs disposions. Une fois le silence obtenue je pris la parole :



-En ce jour, je suis fière de pouvoir vous annoncez que la première séance presse de la monarchie éclairée sous l’égide d’Anastasia de Valiesky peut désormais commencer. Bien entendu mesdames et messieurs, les règles de bienséance sont à respecter un minimum. Vous êtes désormais en droit de me poser vos questions auxquelles je répondrais le plus justement et précisément possible.

Je venais d’ouvrir l’entrée de la salle du balle et il ne restait désormais plus qu’à voir quelles musiques ils passeront ce soir.
_________________________



La douceur triomphe de la dureté, la faiblesse triomphe de la force. Lao-Tseu



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 05/08/2017 18:30:02    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Elari'nah
République Fédérale

Hors ligne

Inscrit le: 26 Fév 2017
Messages: 509
Niveau: 0

MessagePosté le: 10/08/2017 20:13:49    Sujet du message: Conférence Royale ou prémices des vents de Borée Répondre en citant

Bastilla était assise parmi les autres journalistes. Une fois le discours de la nouvelle représentante du peuple d'Alderaan, la journaliste far d'Ondéron prit la parole.

-Madame la Vice Reine,
Bastilla D'ondéron. Bravo pour votre discours qui ne manque pas de tact mais j'aurai quelques questions à vous poser.
Suite à votre propre élection où vous identifiez vous même que vous n'avez pas pu présenter de programme, comment pensez vous que votre légitimité puisse être crédible vis à vis du peuple d'Alderaan et de la communauté dirigeante?
J'aurai aussi une seconde question, comment vous positionnez vous face à la galaxie et aux autres systèmes républicains?


La jeune femme attendait maintenant des réponses croustillantes.


_________________________
- TC du dernier des Renégats - Jeunesse - Flashback -
Il n'y a pas de destin mais ce que nous faisons.
Revenir en haut
Anastasia
Indépendants

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2016
Messages: 179
Niveau: 0
Rang: Politicienne

MessagePosté le: 11/08/2017 13:18:43    Sujet du message: Conférence Royale ou prémices des vents de Borée Répondre en citant

"Le journalisme est l'école primaire de la diplomatie."Alfred Capus


Tous les regards se portaient sur moi. J'avais la vague impression que chacun de mes gestes, chacune de mes paroles ainsi que mes tics de langages seraient scrutés dans le moindre détails. Si les journalistes, habituées à ce genre de cérémoniel, semblaient frétiller d'impatience comme l'attester par ailleurs leurs mains levées, c'était pour moi un exercice qui m'étaient inconnu. Toutefois il serait faux de dire que je ne ressentais pas une vive excitation certainement dût à la montée d'adrénaline. Telle une déité, je lançais mon bras pour désigner la première personne qui pourrait ouvrir une longue sérénade de questions qui attendaient des réponses.

Par le jeu du hasard, ce fut une journaliste du système de Japrael qui fut désignée. Pourquoi elle ? Sincèrement, je ne pourrais le dire avec exactitude. Néanmoins, j'étais quelque peu ravie de voir que d'autres systèmes s’intéressent à Alderaan. Celle-ci me posa deux questions distinctes et l'une plus complexe que l'autre à vrai dire. J'avais devant moi trop peu de temps pour pouvoir réfléchir réellement à la première. La méthode pour me donner un moindre répit était de brodé sur ces dires de départ le temps d'arranger un tant soit peu la suite.


-Tout d'abord, je tiens à vous remercier Bastilla. D'une part pour le trajet que vous avez fait pour venir jusqu'ici et d'autres parts pour votre compliment sur mon discours.

Reprenant mon aise je repartis de plus belle :

- Il est certain que les élections qui ont vu notre nomination au poste de vice-roi sont qualifiables de peu conventionnelles et en ont pris plus d'un de court dont moi. A défaut d'être légitime, votre question l'est. Ce n'est pas une nouvelle, les élections sont souvent mises sous la rampe des projecteurs et sont sujettes à controverse avant même de commencer. L'idée dans le cas présent était certainement d'éviter une quelconque tentative de corruption et d'éviter de rendre l'évènement médiatique. Aujourd'hui plus que jamais, la politique se doit d'être politique et non un show qui s'apparenterait à une émission de télé-réalité. D'autres parts, les votes ont été soumis à un fort contrôle et le taux d’abstention était en deçà de vingt pourcent et ceux malgré le décalage horaire de notre monde. Nous pensons donc que malgré leur caractère imprévisible, ces élections ont permis de d'offrir au vice-roi une légitimé non négligeable dont je suis en quelque sorte l'héritière. De plus, nous pensons, à titre personnel, qu'une élection n'est pas l'unique vecteur d'une légitimité. Cela reviendrait à dire que n'importe quelles types de plébiscités même truqués tendraient à offrir aux individus corrompus une justesse qu'ils ne méritent point. La légitimité d'un élu ne se fait pas que pendant le scrutin. Certes, nous pouvons concéder qu'il s'agisse d'une base nécessaire à une équitabilité, toutefois, cet élu devra prouver tout le long de son mandat qu'il mérite la confiance que le peuple lui a gracieusement donné de par ses paroles et ses actes. De fait même si pour certains ma légitimité en tant que vice-reine puisse sembler faible, nous pouvons assurer que je la renforcerais tout le long de mon mandat.

Pour ce qui s'agit de contact avec les systèmes républicains, vous n'êtes certainement pas sans savoir que sa majesté Organa a pris la décision de laisser Alderaan au rang d'observatrice galactique et ainsi de lui faire conserver une certaine équité vis à vis des régimes étrangers. De fait, nous nous nous voyons contraints d'abandonner pour le moment les projets initialement prévus pour un retour au sein de la République Fédérale. Néanmoins, cela ne signifie pas que nous allons abandonner pour autant le domaine de la diplomatie bien au contraire. Le lancement de l'ETA subventionné par les caisses de la couronne nous donne bon espoir de faire entendre de nouveau le glas de la charité dans la galaxie bien que cela prendra du temps. De plus Alderaan souhaiterait ouvrir le dialogue avec la Confédération des Systèmes Indépendants et l'Impérium ainsi que renouer son amitié avec la République Fédérale. Nous n'avons aucun intérêt à rester muet vis à vis des trois grands. Nous invitons également les systèmes affiliés ou neutres à nous contacter afin de prévoir des rencontres et nouer de nouvelles relations. Par ailleurs, nous serions ravis si la sénatrice de Japrael faisait gage de sa présence sur le sol alderaani.

Pour finir mon argumentaire à votre question, Alderaan souhaiterait envoyer un message aux oubliés qui autrefois servaient vaillamment les idéaux républicains. Nous n'avons pas oublié ce que l'Ordre Jedi a fait pour la galaxie et pour notre monde. Si d'avenir l'Ordre se trouvait dans la nécessité, nous souhaitons qu'il sache qu'Alderaan sera prête à les aider dans la mesure du possible. De fait, s'il souhaite renouveler des liens avec ce qui fut l’âme de l'ancienne République, nous les accueilleront avec les mêmes égards que n'importe quelle représentant d'un régime, d'un système ou d'une planète à savoir, les meilleurs.


D'un mouvement vif j'attrapais la petite bouteille en plastique, retira le boucha et pris deux gorgée afin d'éviter à ma gorge d'être trop sèche et ainsi ne pas laisser paraître une ignoble voix rauque. J'avais déjà donné une quantité conséquente de matières aux journalistes présent. Mon appel ne serait peut être pas entendu par tous mais il serait diffusé... pendant quelques heures au moins. Il était extrêmement risqué de jouer à la fois sur le plan extérieur et intérieur et je savais qu'après cette annonce il me faudrait me donner à deux cent pour cent pour parvenir à rapidement offrir une nouvelle jeunesse à la cohésion sociale d'Alderaan afin d'avoir les mains libres sur le plan intergalactique. De nouveau mon regard se posa sur la masse que composait les journalistes et de nouveau mon impérieux bras aller désigner une personne pouvant potentiellement me mettre en difficulté.

- Question Suivante...
_________________________



La douceur triomphe de la dureté, la faiblesse triomphe de la force. Lao-Tseu





Dernière édition par Anastasia le 15/08/2017 22:15:36; édité 1 fois
Revenir en haut
Harris Tyr
Indépendants

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2013
Messages: 31
Niveau: 0
Rang: Journaliste / Reporter

MessagePosté le: 15/08/2017 20:55:10    Sujet du message: Conférence Royale ou prémices des vents de Borée Répondre en citant

-TYR !

Il se souvient de cette voix grasse lui susurrant son doux nom de famille. Quel gros lard de Bantha ! Mais au moins, cette nouvelle aventure intergalactique lui retire son directeur des pattes. Harris est à bord de la navette de transport, son attaché-case entre les chevilles. L'équipe est au complet. Vous savez le type que l'on appelle le perchiste avec son gros bâton en moumoute moins de dix huit ? Le caméraman et sa panoplie de droïdes caméras et d'une antiquité à poser sur l'épaule ? Et la stagiaire en jupe courte en coton, couleur noire ? Et bien sûr les maquilleuses et maquilleur comme "Tony" un peu effémine mais très travailleur et professionnel. Harris en profite pour déverrouiller son communicateur et envoyer un Snapgraphique à sa Story.



L'engin stellaire sort de l'hyperespace, dans le système d'Aldérande et arrive bien assez tôt sur une plateforme de l'astroport de la grande cité d'Aldera. La douane enregistre les formulaires et les autorisations. Harris valide son badge officiel de reporter d'Holonews et avec un sourire angélique, satisfait la douanière après que celle-ci l'ait reconnu quelques mois auparavant. Il avait été en reportage dans un système Républicain en pleine guerre civile et avait pris son courage à deux mains pour fuir le front après l'invasion des rebelles, dans la grande cité. Oh Harris était un héros des reportages, il le savait. Il s'imaginait dans une aventure telle la sublime Bingrid Retancourt, kidnappée par les rebelles politiques dans une jungle hostile à prendre de la poudre blanche pour rendre ses nerfs plus vifs. Pour la marche bien entendu.

Une fois la douane passée, Harris est conduit à un hôtel, tous les frais payés par la direction d'Holonews. L'équipe y dépose ses affaires personnelles et rejoint l'escorte d'un taxi local : direction la salle de conférence de la Vice Reine Anastasia de Valiesky. Un peu à la hâte, l'équipe met en place la structure pour parvenir à retransmettre la diffusion partout dans la Galaxie, les relais hyperspatiaux feront le nécessaires. Quoi qu'il en soit, la conférence débute et Harris épluche son carnet où des questions typiques y sont inscrites.

"Que pensez-vous de l'IVG pour les espèces ovipares ?" "Croyez vous que l'ancienne Vice Reine était une fraudeuse ?" "Comptez-vous, vous aussi, traiter avec des pirates sanguinaires ?"

Oh oui, plein de belles questions mais une seule pour le moment doit être formulée.
Harris se lève de sa chaise en levant la main. Il agrippe un micro pour se faire entendre de tous.

-Mademoiselle de Valiesky, que comptez-vous faire pour palier aux problèmes diplomatiques survenus à l'époque de la Vice Reine Ridinia ? Je veux bien sûr parler de l'affaire de Kessel, du diplomate corrompu qui est d'Aldérande et de la République s'évertuant à traiter avec la planète Nar Shaddaa pour la libération du prisonnier ? Croyez-vous qu'avec l'intervention de feu, Tyria Ridinia lors de l'élection de l'actuel Gouverneur, les relations avec Nar Shaddaa et la République restera aussi peu amicale qu'elle l'est actuellement ?
_________________________
Harris Tyr pour Holonews !
Attaché-case
Revenir en haut
Anastasia
Indépendants

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2016
Messages: 179
Niveau: 0
Rang: Politicienne

MessagePosté le: 15/08/2017 22:13:39    Sujet du message: Conférence Royale ou prémices des vents de Borée Répondre en citant

De nouveau, je visais un journaliste. Pour un choix de parité, je préférai sélectionner un homme. Après un bref instant je fis mon choix. Ce dernier semblait débordé d'un enthousiasme certain à tel point qu'il en oublia de se présenter. Toutefois, sa question était précise... peut être même un peu trop à mon goût. Les choses allaient commencer à se corser sérieusement si je ratais le coche... quoiqu'au final je n'avais pas vraiment de chose à me reprocher au final dans cette histoire si on excepte la terrible dispute que Tyria et moi avons eut et qui avait finit par me convaincre de quitter l'OPNA. S'il était hors de question d'aborder cette risible historiette, je pouvais encore éviter de jouer la langue de bois ou tout du moins pour le moment. Sur le ton de l'humour je m'exclama :

-A ce que nous pouvons voir, cette conférence était vraiment attendue puisque certains ne daignent même pas dévoiler leurs identités.

Un léger sourire s'affichait sur ma mine avant que dans ma discrète oreille l'on ne me souffle l'identité de l'intriguant personnage :

-Alors Monsieur Tyr d'Holonews, votre question me semble plus que pertinente puisque mes fonctions premières sont avant tout diplomatiques. Pour ce qu'il s'agit tout d'abord de l'ambassadeur alderaani accusé de corruption, nous attendons des nouvelles de la délégation républicaine dépêchée sur Nar Shaddaa. S'il venait à arriver que celui-ci soit confié aux autorités républicaines puis aux autorités alderaani, il serait de suite envoyé à la cour de justice supreme d'Alderaan à savoir la cour de la Gentry pour démêler le vrai du faux de cette sordide histoire et condamner cet homme si les faits sont effectivement avérés.

Pour ce qu'il s'agit des relations avec les autres systèmes, Alderaan n'est pour l'heure un exemple à suivre. Comme nous l'avons précédemment énoncé nous n'avons strictement aucun intérêt à rester en froid avec les autres régimes et ceci quelque soit leurs natures. De plus, nous Vice-Reine, nous excusons officiellement face à l'ingérence de la feu Vice-Reine Ridinia auprès de Gelmir lors des élections visant à élire un gouverneur sur le monde de Nar Shaddaa qui a outrepassé les droits que lui offraient sa place. Celle-ci a jetée un trouble non négligeable lors de cet événement ô combien important. Si d'avenir, le gouvernement de ce monde souhaitait ouvrir le dialogue avec Alderaan, nous serions enchantés de discuter entre dirigeants autours d'une bonne tablée. Nous pouvons également remercier la République Fédérale qui a sût venir en aide à Alderaan malgré les troubles existant entre les deux partis.

Ce que nous voulons, c'est offrir un nouveau départ à Alderaan. Si les actions de notre aïeule furent sujettes à débat, notre objectif est de faire table rase du passé pour avancer. Cela nous oblige certes à mettre de coté notre orgueil mais c'est un mal nécessaire pour pouvoir redresser Alderaan diplomatiquement parlant. Des choix ont été faits, des erreurs commises et il est de notre devoir d'en prendre les responsabilités. Toutefois, assumer n'est pas synonyme de se lamenter et nous espérons bien entreprendre de nouvelles idées pour de nouveau faire briller Alderaan.

J'espère avoir répondu à vos questions monsieur Tyr.

_________________________



La douceur triomphe de la dureté, la faiblesse triomphe de la force. Lao-Tseu



Revenir en haut
Kalith Shan
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2016
Messages: 104
Niveau: 1
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 15/08/2017 22:39:46    Sujet du message: Conférence Royale ou prémices des vents de Borée Répondre en citant

Aldera. Je n'y avais jamais foutu les pieds, et très franchement, j'aurais préféré y vivre plutôt que de me retrouver paumée sur Kuat au milieu des chantiers navals et des ruffians en tout genre. Cela dit, la situation politique sur place m'échappait, mais Kha-Vi et Uul-Ra m'avaient demandé un petit service que je ne pouvais réellement refuser : d'une part, si j'avais, à un endroit de la galaxie, une famille de coeur, il s'agissait bien d'eux, Et puis, lors de ma fuite, j'avais profité de leur hospitalité et de leur sympathie, je pouvais bien leur rendre le service demandé. Ils m'avaient brièvement informée de la situation sur Aldeeran : l'élection d'une nouvelle vice-reine portait à controverse, et une bonne partie de la Galaxie se demandait ce qu'une personne sans programme politique pouvait bien proposer d'assez intéressant pour avoir été élue...Et pour rester à son poste ! Le maintien de certains contrats avec Tiss-Sharl pourrait se révéler fort avantageux pour les deux camps : le système de propulsion adaptables aux navettes et croiseurs légers dont il était question à l'époque (entre autres accords) pourrait encore de nos jours offrir à Tiss-Sharl la possibilité d'augmenter les zones d'achalandages moyennes de leurs vaisseaux légers, en retour de quoi, les services de la ligue seraient garantis à Aldeerande en cas de besoin, un outil dont la planète pourrait avoir besoin à l'avenir, si la vice-reine se trouvait prise en tenaille. C'était donc équipée d'un holocommunicateur longue portée dans les poches internes de la tenue de cérémonie Tiss'Sharr blanche et or que m'avaient offerte Kha-Vi pour l'occasion que je me rendis directement aux abords de la conférence donnée par la nouvelle vice-reine d'Aldeerande.

Nerveuse comme j'étais, il me fallait trouver quelque chose pour me détendre, et je commençais donc par faire un crochet par un établissement pour le moins luxueux où le prix de quelques sucreries manqua de me faire m'étouffer avant même de les avoir mangées. Je ne pouvais me permettre, ni au vu de mon allure, ni au vu de l'importance de ma mission, de me pointer dans une boutique miteuse...C'est donc avec un petit sac de caramels et une boisson amère mais raffraichissante que je me dirigeais enfin vers le lieu où j'aurais à me tenir sage jusqu'à ce qu'on me donne la parole. @£*!&%, qu'est-ce que je détestais le protocole...Et s'il y avait un sensitif ? Un Jedi ? Un de ceux qui nous ont capturés ? Le passage chez mes parents adoptifs m'avait ramolli, ou bien étais-je simplement devenu une mollassonne par joie de m'être échappée ? Je pris une profonde inspiration en tentant de me redonner une contenance. Le moindre détail pouvait avoir son importance, et rares étaient ceux qui pouvaient prétendre à l'ignorance quand à celle des détails en politique ! Or c'était face à une personne d'un statut certain que je me rendais, impossible, donc, de compter sur mon beau sourire et ma poitrine pour me tirer d'affaire...Je devais ce service à des personnes que j'appréciais, alors, certes, en un sens, je le leur rendais avec plaisir...Mais pas sans stress. Je terminai ma boisson et mes sucreries quelque mètres avant d'arriver devant le service de sécurité. Laisser passer une enfant en tenue de cérémonie ? Inutile d'y penser ! Un profond soupir plus tard, me souvenant de la capacité des Jedi et des Sith à manipuler l'esprit des autres êtres vivants, je regrettais de ne savoir le faire, et tirai de ma poche doucement, après avoir prévenu les deux molosses que je ne comptais pas dégainer une arme mais bien la raison de ma venue, je sortis de ma tunique le disque métallique, appuyant sur le bouton d'allumage des communications.

- Hiss'pahak, Kha-Vi-Ruë, seiss'alab Kalith Shan vaarsam Aldeeran sok heedaloosark., dis-je le plus calmement possible à la petite tiss'shar bleutée (les joies des holocommunications) qui venait d'apparaître.
- Je comprends. Messieurs, je suis Kha-Vi-Ruë, chargée des relations diplomatiques par la Ligue Tiss'Shar. Uul-Rha-Saad, directeur de la Ligue, et moi-même, avons mandatée Kalith en vue d'adresser nos respects ainsi que nos interrogations à la nouvelle vice-reine d'Aldeerande. Contactez directement la Ligue, si vous n'en croyez pas cette communication, vos doutes sont compréhensibles, mais vos supérieurs pourront attester de la véracité de mes dires.

Kha-Vi avait toujours eu le chic pour tourner les mots avec une sérénité et une efficacité toute particulière, et quoi que les gardes interrogèrent leurs supérieurs, me faisant subir une interminable attente supplémentaire avant de me laisser entrer, ce fut elle à nouveau qui les informa de mon mandat au nom de la Ligue, et cette fois, je pus entrer sans encombre. J'avais l'air d'une idôle d'ivoire à côté des journalistes, prenant place au second rang, mes cheveux attachés en une natte souple retenue par une broche frappée, comme ma tenue, de l'emblème de la Ligue. La question d'une journaliste au nom étonnamment proche de celui de mon aïeule me paraissait simple, mais la réponse était quand à elle complexe...et me voila lancée au beau milieu d'une diatribe sur le soutien d'Aldeeran aux Jedi. C'était noté, les Sith n'étaient pas les bienvenus ici, et je n'avais absolument pas intérêt à laisser le moindre détail compromettre et ma mission pour la Ligue, et le but premier de mon voyage. Alors que je m'étais perdue en des circonvolutions mentales diverses et variées face à l'insoutenable discours politisé de la vice-reine, sa voix me tira de la torpeur lorsqu'elle eut finie sa tirade.

- Question Suivante...


Je m'apprétais à lever la main quand un homme me devança en se saisissant d'un micro. Ah, j'en avais un devant moi aussi. C'était bon à savoir. Me rasseyant donc, fustigeant du regard le mâle qui ne se présenta même pas, j'écoutais attentivement sa question.

--Mademoiselle de Valiesky, que comptez-vous faire pour palier aux problèmes diplomatiques survenus à l'époque de la Vice Reine Ridinia ? Je veux bien sûr parler de l'affaire de Kessel, du diplomate corrompu qui est d'Aldérande et de la République s'évertuant à traiter avec la planète Nar Shaddaa pour la libération du prisonnier ? Croyez-vous qu'avec l'intervention de feu, Tyria Ridinia lors de l'élection de l'actuel Gouverneur, les relations avec Nar Shaddaa et la République restera aussi peu amicale qu'elle l'est actuellement ?

Je ne me laisserais pas avoir une nouvelle fois, dès qu'elle aurait répondu à cet homme et demanderait la question suivante, je me lèverais, micro en main, pour poser la mienne au nom de la Ligue, et personne ne pourrait m'en empêcher: la troisième question qui lui serait posée serait la mienne, celle de Kalith Shan, mandataire de la Ligue Tiss'Sharr en vue du maintien ou de la renégociation des traités commerciaux et technologiques entre Aldeerande et Tiss'Shar. Plus vite j'aurais ma réponse, plus vite je pourrais faire mon rapport et repartir d'ici, où la présence de gardes en grand nombre et la possible présence de sensitifs suffisait à me mettre les nerfs à fleur de peau...Enfin arriva le moment tant attendu, et quoi que je me saisisse un peu brusquement du microphone, je fis en sorte de rester droite et digne, fronçant quelque peu les sourcils pour durcir mes traits en fixant Anastasia de Valieski du regard sans pour autant prendre une quelconque posture agressive...Mais je n'ai que seize ans, que voulez-vous? il faut bien paraître un peu plus agée si l'on veut être prise au sérieux!

- Kalith Shan, mandataire de la Ligue Tiss'Sharl...Tout d'abord,Mademoiselle de Valieski, recevez de celle-ci ses sincères félicitations pour votre récente élection, dis-je en ne pouvant retenir l'assonnance en S qui semblait ne pas vouloir me quitter depuis mon départ de Tiss'Sharr, En tant que nouvelle vice-reine, maintiendrez-vous les traités passés avec la Ligue par vos prédecesseurs , et quelle sera votre position quand aux échanges avec notre planète, dusse-t'elle assumer son certain éloignement par rapport à Aldeerande? Avant de répondre, Kha-Vi-Ruë, Maître de la Ligue, est prêt à vous proposer d'éventuelles renégociations de ces traités, ce n'est pas une question piège.

J'avais bien appris ma leçon, quoi qu'ayant du traduire la question originellement posée en Tiss'Sharrl, et restais debout en attendant une réponse. Le fait d'avoir ainsi accompli une part importante de mon travail (celle de représenter le concile dirigeant d'une planète, rien de plus...) m'avait quelque peu apaisée, la réponse n'était qu'une formalité diplomatique et politique dont je n'aurais pas à me soucier, aussi relâchai-je mon froncement de sourcils en cillant lentement, sans pour autant quitter la dirigeante du regard. Elle avait l'apparence de ce que l'on pouvait attendre d'une princesse de conte, mais j'aurais eu du mal, quelques heures avant, de me figurer qu'une personne comme elle, si je l'avais croisée dans la rue, pouvait avoir un rôle politique et non simplement un ascendant de noblesse dans cette Galaxie si...perverse. Mais je restais sur mes gardes, les apparences étant parfois trompeuses, et attendais la réponse, que je noterais dans un coin de ma tête pour la donner telle quelle à ceux qui m'avaient envoyée, et enfin, je pourrais reprendre mon périple.
_________________________


Forme apprentie : Soresu
Carrière choisie : Prophète Sith


Casier de Kalith Shan
Merci à Blad pour le kit ;)
Revenir en haut
Anastasia
Indépendants

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2016
Messages: 179
Niveau: 0
Rang: Politicienne

MessagePosté le: 19/08/2017 14:21:07    Sujet du message: Conférence Royale ou prémices des vents de Borée Répondre en citant

“L'ignorance préserve de la peur.” J-Y Soucy



Confiante, je reprenais mon exercice de sélection. Au milieu de cette foule de bras levés, j'étais en quelque sorte, une divinité ayant le pouvoir du choix. Quoique divinité eut été un terme un peu fort, puisque premièrement, je n'étais pas invulnérable, et secondement, je ne pouvais deviner quelles questions certains aller me poser. Mon regard scrutateur se poser tour à tour sur chaque personne. Toutefois, cette fois-ci, il s'arrêta sur une jeune fille rousse. Son âge, bien que je ne puisse décemment faire une appréciation précise, devait se situer en dessous de la vingtaine. Peut être même n'avait elle pas encore atteinte la majorité fixée à dix huit ans. J'arguais quelle devait certainement être une stagiaire journaliste ou une apprentie. Je portais mon intérêt sur elle et l'interrogea et pour le coup, je tombais des nus.

Sa question était pour le moins des plus pointues, et je n'avais aucunement moyen de répondre à une telle sollicitation. De manière aléatoire, je tentais de me raccrocher à un élément quelconque pouvant faire jaillir la lumière de ma mémoire, mais non rien de rien, le néant, le vide intersidéral... Tentant de retrouver à minima mon aisance, je bafouillais dès ma première :


- Mer-Merci pour vos félicitations.

Anastasia ressaisit toi bon sang, ce n'est pas le moment de perdre tes moyens. Ce n'est qu'une difficulté mineure, tu viens tout juste d'être élue, tu ne peux pas avoir vent de toute les affaires d'Alderaan. D'autant polus qu'il semblerait que la jouvencelle rousse parle d'un monde lointain, certainement situé sur la bordure extérieure ou plus loin. Alors souffle un bon coup et montre leur ce que tu vaut. tu n'as pas fait tout ce chemin pour rester bloqué sur un simplette question non? Alors bouge toi et fonce! Elle parlait d'un traité, alors fonce sur cet élément. Montre implicitement ton ignorance!

- Si traité il y a effectivement, nous ne voyons pas pour quelles raisons saugrenues nous déciderions de mettre un terme à ces derniers. Si les échanges sont profitables aux deux partis, pourquoi ne continuerions pas sur cette voie ? Mon cabinet et notre personne seront ravis de rencontrer le maitre de cette fameuse ligue dans les plus bref délais s'il le désire. Notre agenda diplomatique possède encore assez de libertés pour pouvoir proposer une rencontre dans les jours qui viennent. Si vous possédez quelques informations supplémentaires sur ceci, nous pouvons vous proposer également une petite rencontre après la conférence pour en parler si toutefois vous avez le temps bien entendu. Si tel est le cas, vous seriez aimable de prévenir mon représentant qui se trouve sur votre droite près de la porte de sortie. En espérant avoir répondue à vos attentes, questions suivantes.

Il faudrait que mon cabinet se rencarde sur ces soit-disant traité, sans jouer la personne xénophobe et suprémaciste des mondes du noyau, les mondes de la bordure extérieures ne jouissent pas tous d'un très reluisant prestige. Je n'oubliais pas que la galaxie restait un vaste monde dangereux et que certains aller certainement profiter de la faiblesse de la neutralité d'Alderaan pour nous mettre des batons dans les roues ou nous faire un coup fourré. Mieux valait prévenir que guérir après tout.
_________________________



La douceur triomphe de la dureté, la faiblesse triomphe de la force. Lao-Tseu



Revenir en haut
Kalith Shan
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 01 Jan 2016
Messages: 104
Niveau: 1
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 23/08/2017 20:59:18    Sujet du message: Conférence Royale ou prémices des vents de Borée Répondre en citant

Je n'avais guère de réponse possible, un signe de tête suffit. Je me dirigeais donc discrètement auprès dudit représentant, effectivement à la limite de la porte de sortie, qui eut l'amabilité de me trouver une place pour une entrevue après la conférence, laissant quelque temps à la nouvelle Vice-Reine pour se reposer avant que je ne puisse prétendre à la rencontrer. Je sortis donc des lieux d'un pas assuré, en me répétant en boucle "tu es une grande fille, Kalith, tu dois savoir prendre des initiatives!"...et puis, de mon côté, après ce que j'avais mangé ces dernières semaines, représenter la Ligue n'était pas hors de portée...Le danger était la présence d'un sensitif dans les environs, mais je n'en ressentais aucun : une situation parfaite pour aller chercher un restaurant, et j'en trouvais un plus que correct à des tarifs abordables : je resterais la nuit à Alderaa, au minimum, et je me voyais mal attendre l'heure de mon rendez-vous avec le ventre vide...mais peu importe : Une fois mon repas pris, les yeux rivés sur une horloge, je me dirigeais vers le palais, lissant ma tunique en soupirant, quand une voix m'interrompit au milieu d'une rue déserte...sortant de la sacoche que j'avais sur l'épaule

- Kalith?..
- HK, c'est pas franchement le moment.
-Je me permets juste de porter à ton attention le fait que tu sois attendue ailleurs également...
- Sans date ni horaire. J'ai à faire ici, je dois bien ça à Uul-Rha et Kha-Vi. Désolée qu'ils n'aient pas pu te trouver un corps, mais en attendant, j'ai une entrevue importante, alors...Je vais te demander de rester muet jusqu'à ce que je sois tranquille.
- Soit, puis-je te demander de me désactiver?


Je n'eus pas à me faire priver et fis jouer l'interrupteur à l'arrière du crâne métallique en continuant ma route, quelques minutes suffisant pour arriver au palais. Une grande inspiration et me voila de nouveau missionnaire pour le conseil gestionnaire de la Ligue. Une lourde tâche pour une jeune femme de seize ans, il fallait bien le reconnaître, quand bien même ma dix-septième année arrivait à grands pas. Un administratif m'installa confortablement dans une salle d'attente : les minutes pouvaient défiler sans problème, j'entamais une méditation pour me redonner une consistance adéquate à ma condition de mandataire de la Ligue, et non d'une jeune femme de 16 ans un peu perdue.

[sortie de Kalith de ce RP]
_________________________


Forme apprentie : Soresu
Carrière choisie : Prophète Sith


Casier de Kalith Shan
Merci à Blad pour le kit ;)
Revenir en haut
Harris Tyr
Indépendants

Hors ligne

Inscrit le: 30 Oct 2013
Messages: 31
Niveau: 0
Rang: Journaliste / Reporter

MessagePosté le: 28/08/2017 03:31:38    Sujet du message: Conférence Royale ou prémices des vents de Borée Répondre en citant

-TYR !

Cette voix criarde le rappelle à l'ordre alors que sa mémoire se perd dans les doux rêves d'un ébat amoureux avec la nouvelle Vice-reine. La réponse formulée par la nouvelle politicienne d'Aldérande est tout à fait adéquate et mûrement réfléchie, il est clair que rien n'était hasard et tout prémédité. Pourtant le journaliste en épluchant ses nombreuses questions, en revient à une source anonyme. Notre homme réajuste le nœud de sa cravate et passe une main habille sur les côtés de son crâne afin de remettre sa chevelure en bon état. Il observe l'assemblée des autres reporters venus des quatre coins de la sublime galaxie et attend son tour. Assuré que les questions se finalisent, il se lève tout en levant la main.

-Mademoiselle de Valiesky, toujours dans l'affaire Kessel et des actions de feu, la vice Reine Ridinia, une information a été portée à l'attention du service d'Holonews. La fiabilité de l'information en question n'est pas à remettre en doute. Celle-ci porte sur une prime postée par Tyria Ridinia contre le directeur du centre pénitencier de Kessel.

Compte tenu de vos liens avec l'ancienne Vice Reine, qu'avez-vous à dire quant à cette vérité bien mal dissimulée ? Il est en effet très clair et sûr, que celle-ci n'a pas pris la peine d'utiliser un intermédiaire pour cette prime. Comment une politicienne telle que vous, pouvez vous présenter aussi librement et aussi justement, dans un effort notable de souveraineté de la justice, de l'équité ? Vos liens avec une vice reine corrompue par les vices et les efforts pour persévérer dans une voie alternative à la politique et à la diplomatie en bonne et due forme sont aussi limpides, comment comptez-vous sortir la tête de cette affreuse vérité et changer le regard d'Aldérande ?


Harris comprend que l'holotransmetteur se fige sur son visage.
Il inspire en profondeur et reprend pour que même, les petits paysans de Tatooine, de Dantooine ou de turlupinpin comprennent l'enjeu de l'ancienne politique.

-La prime pour l'assassinat du Directeur Bochet est une bien mauvaise publicité pour la nouvelle Aldérande que vous souhaitez. Croyez-vous réellement partir sur des bases saines ? Peut-on faire confiance à votre politique, vous qui avez été une proche de l'entourage de l'ancienne vice reine ? Avez-vous ces mêmes qualités pour les mauvais coups ? Pour les réponses violentes à des accords diplomatiques vrillés par une mauvaise gestion politique ?
_________________________
Harris Tyr pour Holonews !
Attaché-case
Revenir en haut
Anastasia
Indépendants

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2016
Messages: 179
Niveau: 0
Rang: Politicienne

MessagePosté le: 30/08/2017 14:32:00    Sujet du message: Conférence Royale ou prémices des vents de Borée Répondre en citant

"L'intégrité engendre la crédibilité."Wayne Cheng



Les questions s'enchainaient et je n'éprouvais guère de difficulté à y répondre pour le moment. Certaines réponses étaient préméditées, d'autres non néanmoins, à l'instar du Nudabe -un fleuve d'Alderaan- tout coulait de source. Lorsque les questions aiguillonnaient trop certains aspects personnels, je sortais la classique mais non moins efficace réplique du droit à la vie privée. Il était hors de question d'étaler les spectres d'un passé révolu dans ce présent qui ne m'offrait que des possibilités d'avenir. A bon entendeur, mon irritabilité montait lorsque l'on avait l'outrecuidance d'aborder le sujet de mes cognats. Toutefois, je pouvais me permettre de balayer ce genre de questions d'un simple et froid revers de main puisqu'il ne concernait pas ma politique actuelle.


- Mademoiselle de Valiesky, Quest Sionnement reporter de Thranta News, pouvez nous dire comment vous comptez mettre en place le salaire universel. Existera-t-il différents paliers ? Où allez-vous trouver les investissements nécessaires ?

- Tout d'abord, sachez que cela ne se fera pas du jour au lendemain. Si cette réforme est approuvée, des tests seront d'abord effectués dans certaines régions d'Alderaan afin de voir si oui ou non il offre une dynamique. De fait, si les essais s'avèrent non-concluant, nous abandonnerons ce projet. La somme de ce salaire ne permettra guère de vivre une vie décente toutefois, il sera conservé si la personne possède ou trouve un travail. Pour ce faire, nous allons supprimer toutes les autres aides sociales existantes à l'exception des remboursements santé. Nous ne sommes pas encore fixés sur la somme exacte du montant toutefois celui-ci tournera certainement autours de six-cents crédits. Les personnes gagnant un nombre de crédits égal au quadruple des revenus moyens n'auront pas le droit à ce dernier. L'objectif à long terme du salaire serait d'une part de soulager l'administration alderaani et d'autre part d'éviter des abus par certains individus. Néanmoins, le plus important but de cette réforme reste l'équité sociale et pourrait bien avoir pour conséquence de redonner un éclat à l’égalité des chances scolairement parlant puisqu'un individu pourra commencer à toucher ce dernier à partir de la l'age de seize ans. Un dossier complet sera transmis prochainement pour expliquer plus en détail ce que je viens de narrer. En espérant avoir répondu à vos attentes.

Encore, je choisissais une personne à interroger.

- Madame la Vice-Reine, Journ Haliste du Béralition, lorsque vous avez précédemment abordé le sujet qu'Alderaan est prête à ouvrir des pourparlers avec tous les régimes galactiques et vous avez à plusieurs reprises cité l'Impérium. Pourtant, ce n'est un secret pour personne, l'avis de la population alderaani envers ce régime esy plus mauvais. Etes-vous certaine de vouloir un rapprochement avec une organisation aux aspects de dictature ?

- Voyez-vous mon cher Haliste, c'est typiquement ce genre de réaction qui fait que les échanges diplomatiques n'avancent plus aujourd'hui. Si nous ne tendons pas de mains entre nous et sommes ainsi incapables de briser des préjugés nous continuerons à préparer ardemment la guerre. Et nous ne pouvons cautionner ceci ! Lorsque nous nous isolons, nous devenons plus sensibles à notre propres mœurs internes et ainsi, manquant d'une objectivité certaine, nous laissons les extrêmes poindre et se renforcer. C'est ainsi qu'en ce jour, nous, Vice-Reine, faisons une demande solennelle à l'Impérium en lui proposant de nous tendre la main pour permettre à l'ETA de venir en aide aux populations impériales en difficulté.

Je n'avais pas l'audace de dire qu'Alderaan tendait à l'impérium et ceci pour deux raisons. La première c'est que cela aurait été très malvenue du fait que l'Impérium fait partie de ces régimes qui possèdent un orgueil proéminent sensible... la seconde raison venait du fait certain, que ce régime possédait bien plus de moyens qu'Alderaan et dans l'optique où nous interviendront sur leurs territoires, se serait à nous de nous soumettre à leurs protocoles et non l'inverse. Une fois de plus, je scrutais la salle avant de déposer mon regard de nouveau sur Harris Tyr. Et cette fois-ci sa question était pour le moins des plus désagréables. De nouveau je sortis l'argument de la vie privée :

- Cette information est en effet véridique. Néanmoins, nous ne voyons pas en quoi elle nous concerne. Nos relations n'influencent pas notre vision politique et il me semble consternant qu'un journaliste puisse demander une telle chose. Nous n'irons pas cracher sur la tombe d'une défunte point final. Question suivante.

J'étais quelque peu furibonde toutefois, je me demandais si je n'avais pas commis une grossière erreur. Après tout, avait-il tort sur le fond ? N'étais-je pas en train de commettre un impair que tant de monde faisait ? Refuser la vérité... c'était vraiment cela repartir sur de saines bases ? C'est parce que la République refusait d'entendre ses torts passés qu'aujourd'hui, elle n'avait aux yeux de certains aucune légitimité. Elle n'arrivait pas à s'échapper du marasme dans lequel elle s'était elle-même jetée il y a de nombreuses années en arrière. Elle ne voulait décemment pas comprendre que ses bases soit-disant nouvelles n'étaient pas saines. La purge avait permis en effet d'éliminer les petites pointures impériales corrompues cependant, les abjectes tortionnaires étaient encore là. Installé confortablement là où il ne devait être. On ne pouvait chasser en quelques coups de baguette une dizaine d'années de corruption et je comptais bien, une fois Alderaan rentrée dans la République, m'atteler à la tache de faire tomber certaines personnalités. Je ne devais pas commencer dès maintenant à m'enliser dans ce genre de sottises. Je coupais le journaliste qui était en train de poser sa question non sans quelques égards et politesse.


- Permettez-nous de vous répondre non en tant que Vice-Reine mais en tant qu'Anastasia.

Je fixais le journaliste, je faisais un grave manquement au protocole mais tant pis. C'était quitte ou double.

- N'importe quelle personne ici présente vous dira que ce qu'a fait la Vice-Reine Ridinia est un acte terrible et condamnable et croyez moi, ma pensée sur le sujet est bien plus crût que celle de la moyenne .
Une vague d'émotion s'éprenait de mes paroles.Je mentirais en disant que je ne la considérais pas comme ma sœur spirituelle. Sans elle, encore aujourd'hui, je serais une simple assistante dans la mairie d'Aldera à gérer de bien simplets dossiers. Oui, Tyria Ridinia a employé des chasseurs de primes ; oui elle a prémédité un meurtre ; oui elle est passé outre les lois constitutionnelles. Oui, elle aurait eu à répondre de ses actes devant le tribunal de la gentry et encore oui elle aurait risqué la destitution. Je pense, après ses parents, avoir été la première choquée de ces informatisons. D'autant plus lorsque c'est un simple hutt venu récupérer son dût qui vous apprend ceci.

Sous ce débordement d'émotion qu'elle parvenait à contrôler, elle reprit ses fonctions et continua :

- Ce cher Maitre Blurgaa  nous a proposé à nous de payer cette dette. Nous avons refusé. Nous savions pertinemment que cette histoire allait ressortir toutefois, nous avons été mise face à un dilemme. Celui de protéger ce qui fut notre mentor ou celui de préserver notre intégrité. Nous voulons laissons présumer de notre choix. Quant à notre soi-disant dette, le conseil dirigeant en collaboration avec la C our de la Gentry se refuse à payer le douteux créancier venue. Si nous ne savons à qui l'ancienne Vice-Reine a demandé l'aide de mercenaires, il est certain que ce n'était pas la société citée par ce hutt. Si l'organisation derrière cela souhaite être payée, elle se révèlera. Sinon elle n'aura rien.La défunte Ridinia a agi de son propre chef sans passer par les hautes instances. Accabler un mort serait bien futile puisqu'il ne parle pas. Nous ne pouvons que nous consterner et tenter de rattraper nos torts de ne pas avoir vu le coup venir. Nous présentons avant tout nos excuses au directeur de Kessel monsieur Bochet et nous nous assurons que le prisonnier alderaani soit jugé avec équité.


Je reprenais doucement mon souffle avant de repartir de plus belle :


- Quant à la question peut on nous faire confiance ? Je répondrais oui, sinon nous ne serions pas là aujourd'hui. Néanmoins, nous avons conscience que cette dernière n'est pas un dût et qu'il nous faudra agir pour la conserver. Nous nous répétons mais il nous semble important de passer outre nos erreurs passées. Alderaan doit expier ses erreurs tout en continuant à avancer. Il est temps de faire mouvoir la politique en réaffirmant une idéologie de paix, de justice et d'égalité. Ceci ne pourra se faire que si nous coordonnons des changements internes et externes à Alderaa. En espérant avoir répondu à vos interrogations.


Je n'étais pas peu fière de la réponse que j'avais apportée, toutefois, je frissonnais à l'idée des conséquences de ma sortie des sentiers battus. Comment réagiraient les gens ayant vu ceci ? Je le saurais à la fin de cette conférence.
_________________________



La douceur triomphe de la dureté, la faiblesse triomphe de la force. Lao-Tseu



Revenir en haut
Anastasia
Indépendants

Hors ligne

Inscrit le: 28 Déc 2016
Messages: 179
Niveau: 0
Rang: Politicienne

MessagePosté le: 16/09/2017 13:09:08    Sujet du message: Conférence Royale ou prémices des vents de Borée Répondre en citant

"La neutralité est un luxe sans prix en temps de guerre." Douglas Reeman


La conférence continuait à battre son plein et les questions continuaient à affluer les unes après les autres telles les vagues grignotant petit à petit la roche de l’une de ces immenses falaises balayées par d’impétueux vents. L’exercice était pour le moins épuisant et il était venu temps d’en finir après une dernière question:

- Madame la Vice Reine, Antal de Xofnews, vous abordiez, précédemment, la possibilité d’entrevoir des relations avec d’autres mondes neutres. Toutefois n’était-ce pas l’essence de ce que fut l’OPNA qui rappelons le, est désormais hors-jeu du fait que vous ayez volontairement choisi de la laisser tomber face aux griffes du conseil dirigeant.

- Je dirais que vous avez à la fois raison et tort cher ami. En effet, nous, Vice-Reine, pensons qu’un rapprochement avec d’autres entités neutres telle que le Consortium d’Hapès ou Mandalore, qui ne sont que des exemples, puissent être bénéfique aussi bien pour eux qu’Alderaan. Plus que jamais la galaxie est instable. la révolution provoquée par la CSI n’a eu de cesse, pour le meilleur et pour le pire, de modifier la carte diplomatique. Aujourd’hui, rien ne nous garantit que l’autodétermination des mondes neutres soit respectée et que certaines personnes poussent des sociétés pacifistes à la guerre civile. L’existence de ce fait est réelle et nous ne pouvons la nier. L’OPNA avait un but des plus louables. Cependant, sa construction fut individualiste au possible. Cette philosophie qui a perduré à entraîner le fiasco de Kessel et tout ce qui suivit. Ce qu’en ce jour nous proposons, c’est une tablée avec les représentants des mondes neutres afin de pouvoir ouvrir des négociations quant à des accords de plusieurs natures visant à créer une dynamique d’entraide afin de réduire nos dépendances par rapport aux trois grands. Ainsi, en la présente, nous invitions solennellement les mondes neutres à venir partager une tablée lors de la très populaire et estivale fête des vendanges qui se tiendra prochainement.

En espérant avoir répondu à votre question. Dès à présent la conférence de presse se termine. Si des questions il vous restaient à poser, nous vous invitons à les poser à notre délégué de la communication. En vous remerciant de votre présence et votre implication.


Je quittais la salle promptement sous la levée des journalistes qui réclamaient encore “juste une dernière question”, toutefois, il était hors de question d’offrir à ses rapaces un morceau de chair supplémentaire. Après tout j’avais fort à faire d’une part niveau législation et d’autre part, je n’avais toujours pas trouvé de cadeau pour demain...
_________________________



La douceur triomphe de la dureté, la faiblesse triomphe de la force. Lao-Tseu



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 19/10/2017 11:38:19    Sujet du message: Conférence Royale ou prémices des vents de Borée

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Alderaan -> Aldera Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Legende

Nouveaux messages Nouveaux messages
Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Partenaires

Annuaires et top sites


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com - Thème : Lyzs
Reproduction INTERDITE