Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Siège du Techno-Syndicat [Skako]

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Mondes du Noyau
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Asavar Phocas
CSI

En ligne

Inscrit le: 29 Fév 2016
Messages: 190
Niveau: 0

MessagePosté le: 03/08/2017 15:22:38    Sujet du message: Siège du Techno-Syndicat [Skako] Répondre en citant


TECHNO SYNDICAT


« En commerce, l’occasion est tout. » -Honoré de Balzac


Vardek Bortan siégeait face à un massif bureau de bois précieux aux teintes sombres, probablement importé d’une autre planète à prix d’or. Il s’agissait d’un cadeau offert il y a de nombreuses années au président du Techno-Syndicat par un certain Dent Phocas, ancien dirigeant d’une entreprise aujourd’hui disparue, absorbée par la mégacorporation séparatiste de Skako. Bortan avait ouï dire qu’à la suite de cela, le pauvre Phocas avait mis fin à ses jours. Le Skakoan ne put réprimer un sourire à l’idée que le Techno-Syndicat avait non seulement assimilé le fruit du travail des Phocas, mais aussi leur propre sang, puisque le fils du regretté Dent était aujourd’hui un agent de la compagnie.

Vardek Bortan releva les yeux pour contempler l’assemblée. Pas moins d’une vingtaine de Skakoan avaient été convoqués en ce jour. Chacun d’entre était installé sur un fauteuil recouvert de tissu rouge et faisait face à une immense table de réunion en arc de cercle orienté dans la direction du président du Techno-Syndicat. Pour tout individu étranger à Skako, la scène aurait été des plus curieuses : bénéficiant des conditions atmosphériques plus clémentes de leur monde natal, les aliens étaient dépourvus des scaphandres pourtant si caractéristiques de leur espèce. Sous leur scaphandre, les Skakoan étaient des humanoïdes dotés d’une chair légèrement gélatineuse adaptée à la pression atmosphérique de Skako ainsi que d’une peau tirant vers le gris. Leurs yeux étaient noirs de jais et ils n’avaient que deux fentes à la place de leur nez.

Les lieux étaient richement décorés. Des ornementations murales taillées dans le même bois que le bureau de Bortan représentaient des scènes issues d’anciens mythes de Skako. On pouvait ainsi admirer un guerrier faire face à une horde de créatures hostiles, un conclave de prêtres se réunir en cercle ou encore un monstre cyclopéen qui semblait jeter de son œil unique un regard empli de haine à l’assemblée. La plupart des individus présents ne croyait plus à ces vieilles légendes depuis fort longtemps, mais la religion occupait toujours une part importante de la culture planétaire et les religieux bénéficiaient encore d’une grande influence ainsi que du respect de l’ensemble de leur peuple. Les pontes du Techno-Syndicat observaient donc ces œuvres d’art avec fierté et révérence. Derrière le président Bortan s’étendait une vaste baie vitrée donnant sur les tours perpétuellement embrumées de Skako. Skako avait toujours était recouverte par cette étrange brume opaque, mais la pollution liée à l’industrie avait rendu le brouillard plus impénétrable encore. Quant aux tours, elles appartenaient toutes à la mégacorporation confédérée. Sur cette planète, rien n’échappait au contrôle du Techno-Syndicat. Vardek Bortan y était plus proche d’un roi que d’un chef d’entreprise. Animé par une foi ardente envers la CSI, il régnait d’une main de fer sur ses terres et rares étaient les fous qui osaient s’opposer à sa volonté. Rien de bon n’était arrivé à ceux qui avait eu une telle audace, comme le démontrait le destin tragique de Dent Phocas. Deux Magna Gardes IG-100 placés de part et d’autre de la porte de la salle servaient également de rappel à cela : on ne plaisantait pas avec Vardek Bortan. Tous les membres de l’assemblée savaient parfaitement cela, et aucun d’eux n’osait prendre la parole sans y avoir été autorisé par leur employeur. Chacun d’entre eux, qu’il soit animé par la crainte, le respect ou la loyauté, obéissait aveuglément aux ordres de Bortan. Un silence de plomb régnait.

Le Contremaître – car tel était le titre honorifique qui désignait le président du Techno-Syndicat – consulta attentivement un datapad, laissant ses employés dans l’attente pendant quelques minutes, puis il prit enfin la parole.


-Bonjour messieurs. Je voudrais tout d’abord tous vous remercier d’avoir répondu présents à ma convocation. Je sais que certains d’entre vous ont dû faire un long voyage pour regagner Skako.

Bortan savait parfaitement qu’aucun d’entre eux n’avait eu d’autre choix que de faire le trajet puisqu’il craignait les holo-transmissions. Il ne savait que trop bien qu’avec un peu de savoir-faire, il était possible de les intercepter, ce qui, dans le cas présent, compromettrait grandement la compagnie. Ainsi, quand il s’agissait d’affaires aussi importantes et secrètes, il se fiait d’avantage aux technologies de transport permettant de traverser de grandes distances en très peu de temps qu’aux moyens de communication rapide. Certes, les gouvernements des grandes puissances eux-mêmes usaient de ces méthodes de communication, notamment dans le cadre de la diplomatie, mais Vardek Bortan estimait les excès de précaution préférables à l’imprudence. D’autant plus qu’il avait la possibilité de réunir physiquement tous les individus concernés par la réunion, ce qui n’était pas forcément le cas en diplomatie.

-Vous n’êtes pas sans savoir que cette assemblée générale s’est réunie dans un cadre un peu extraordinaire, reprit le président Bortan. Vous remarquerez d’ailleurs que nous avons aujourd’hui un nouveau venu parmi nous.

Tous les regards se tournèrent vers un Skakoan d’une quarantaine d’années, vêtu d’une robe blanche et d’une toge sinople. Il tentait tant bien que mal de masquer son anxiété, mais il n’était visiblement pas très serein à l’idée de se retrouver en présence des plus hauts cadres du Techno-Syndicat.

-Je vous présente Gos Deenbor, du département de développement des relations inter-corporations. Monsieur Deenbor a récemment reçu la mission de représenter la compagnie dans des négociations en cours avec la Fédération du Commerce. Il a réalisé un excellent travail et nous sommes semble-t-il parvenus à trouver un accord avec le Vice-Roi et ses associés.

Des regards interrogateurs en provenance de l’assemblée se posèrent sur le Contremaître Bortan.

-Je laisse la parole à monsieur Tondar, qui saura vous expliquer de quoi il en retourne.

Un Skakoan vêtu d’un ample manteau pourpre reprit alors la parole. Il s’agissait du Prospecteur Suprême Bolt Tondar, dirigeant d’une filiale du Techno-Syndicat chargée d’encadrer l’ensemble des exploitations minières et de coordonner le transport des minéraux vers les chaînes de production. Il était ainsi à la tête de la myriade de prospecteurs et de hauts-prospecteurs agissant pour le compte de la compagnie aux quatre coins de l’espace séparatiste. Cette tâche capitale faisait de lui l’un des hommes les plus puissants du groupe.

-Merci, monsieur le Président, répondit Tondar. Il y a de cela quelques jours, notre compagnie et la Fédération du Commerce ont conjointement mis la main sur un groupement d’astéroïdes en terrain inconnu. Les corps célestes sont nombreux et font chacun quelques kilomètres de diamètre. De plus, nos expertises portent à croire qu’ils contiennent des minerais précieux en importantes quantités. Cette découverte va permettre à plusieurs de nos filiales les plus importantes de ne plus se soucier des questions liées aux composants. Je pense notamment à Geonosian Industries et aux deux enseignes de la Baktoïd. L’exploitation de ces filons se fera bien entendu en coopération avec la Fédération du Commerce. Nous avons donc dû entamer des négociations avec les Neimoidiens pour organiser le minage des astéroïdes, répartir le minerai extrait entre nos filiales, répondre à toutes les interrogations liées à l’acheminement des minéraux, déterminer la politique à adopter en cas de surplus de production, fixer la répartition des bénéfices en cas de vente de surplus, etc… Mon équipe a ainsi collaboré avec monsieur Deenbor, ici présent, dans le cadre des négociations, le tout sous la supervision du Contremaître. Gos, si vous voulez bien vous donner la peine de présenter à nos collègues les modalités d’exploitation que nous avons convenues avec le Vice-Roi…

Gos Deenbor prit une grande inspiration et toussa légèrement pour s’éclaircir la gorge avant de prendre la parole.

-Comme pourra en témoigner monsieur Tondar, les négociations furent plus ardues que ne le laisse croire leur courte durée. Néanmoins, nous sommes parvenus à négocier un accord pouvant bénéficier aux deux parties. Le Techno-Syndicat sera chargé de financer et d’encadrer l’ensemble des forages et des exploitations. De son côté, la Fédération du Commerce sera chargée de l’acheminement du minerai. Leur flotte transportera le minerai jusqu’aux diverses chaînes de production. Bien entendu, un contrôle rigoureux sera mis en place pour éviter les vols et les détournements. Des chasseurs Mankvim issus de nos usines d’Utapau et des droïdes vautours ont été mis à la disposition de la Fédération du Commerce pour assurer la protection des vaisseaux de transport. Pour ce qui est du surplus, nous avons convenu qu’il serait stocké dans des dépôts communs à nos entreprises sur Géonosis. La contenance de ces dépôts devrait normalement être largement suffisante pour entreposer tous les surplus d’exploitation, mais nous avons convenu que si cette affirmation s’avérait fausse, la Fédération du Commerce serait autorisée à procéder à la vente du minerai ne pouvant être stocké, avec une répartition équitable des bénéfices liés à la vente entre nos deux corporations. S’il s’avère au bout d’une année que la Fédération du Commerce doit avoir recours à la vente de minerai à chaque trimestre d’exploitation, nous négocierons l’achat ou la construction de nouveaux dépôts communs sur Géonosis, voire à proximité des astéroïdes. Pour ce qui est de la répartition des minerais entre nos filiales, les chiffres exacts sont dans des datapads mis à votre disposition, mais je peux vous dire qu’il a été convenu que la Baktoïd Combat Automata et la Baktoïd Armor Workshop seraient les filiales qui bénéficieraient le plus de cette découverte.

Les regards se posèrent sur Vallas Wanbor, secrétaire général de la Baktoïd Combat Automata et proche ami du président Bortan, ainsi que sur son frère et homologue de la Baktoïd Armor Workshop, Gust Wanbor.

-En effet, reprit Deenbor, même si c’est notre corporation qui administre ces entreprises, la Fédération du Commerce en possède une part importante, ce qui assure ainsi des bénéfices majeurs à nos deux compagnies. De plus, la vente d’armes et de droïdes de combat est et a toujours été un de nos secteurs d’activité les plus lucratifs. La montée des tensions entre la Confédération et la République pourrait d’ailleurs augmenter encore nos bénéfices sur le marché de l’armement.

Deenbor se retourna vers le Contremaître – signe qu’il avait terminé son exposé – et l’assemblée entama silencieusement la lecture des datapads. Après celle-ci, on procéda à une discussion sur les chiffres indiqués par ceux-ci et tout le monde se mit d’accord sur le fait que l’accord trouvé avec le Vice-Roi semblait raisonnable. Le Contremaître approuva donc le contenu de l’accord, donnant son feu vert pour le début de la collaboration avec la Fédération du Commerce.

Le reste de la réunion prit deux heures. Les intervenants présentèrent tour à tour les résultats financiers des filiales du Techno-Syndicat dont ils avaient la direction ainsi que les projets de développement de ces dernières. A la fin de ce tour de table, on dressa le bilan : comme toujours, les affaires étaient florissantes et rien ne semblait entraver le développement de la mégacorporation confédérée dans cette galaxie de bénéfices.

-Bien, soupira enfin Vardek Bortan. Merci à tous pour votre excellent travail, messieurs. Vous pouvez disposer.

Tous les Skakoan se levèrent de leur siège et commencèrent à quitter la salle de réunion sous le regard froid des Magna Gardes et de la déité cyclopéenne gravée dans le bois, quand soudain, Vardek Bortan s’adressa à quelqu’un d’un ton autoritaire.

-Pas vous, Tondar. J’ai encore à vous parler.

Le Prospecteur Suprême du Techno-Syndicat se retourna et s’arrêta devant le bureau du Contremaître. Vardek Bortan attendit que tous les autres participants à la réunion sortent et que la porte soit refermée avant de s’adresser à son employé.

-Nous devons parler au sujet de la découverte sur Duro, Bolt. L’information est telle que je ne pouvais pas en parler devant tout le monde, mais il faudra bien se pencher dessus à un moment ou un autre.

Bolt Tondar acquiesça d’un signe de tête.

-Tout à fait, Vardek.

-Dites-moi tout, mon ami.

-Le prospecteur de Duro a récemment pris contact avec moi. Imaginez ma surprise. Duro ! Je reçois si peu de nouvelles de Duro que c’est à peine si je me souviens que nous avons des hommes là-bas. Cela fait plusieurs mois qu’il étudie un gisement intéressant. Des petites entreprises locales auraient essayé de l’exploiter, mais la pollution de la planète rend les conditions de travail insoutenables et elles seraient sur le point d’abandonner. De plus, ils auraient fait face à des phénomènes étranges empêchant le forage. Apparemment, il y a quelque chose dans le sol qui met leurs appareils énergétiques hors d’état de marche.

Vardek Bortan fronça les sourcils. Cette propriété ne lui était pas inconnue.

-Mon agent a mené sa propre investigation et m’a demandé de lui envoyer une équipe pour confirmer ses soupçons. L’expertise est formelle : il y a un gisement majeur de cortose sur Duro.

Le président du Techno-Syndicat écarquilla les yeux. Du cortosis ! Voilà une aubaine comme on n’en voyait pas souvent.

-Mes hommes ont mené une expertise complète et il n’y a aucun doute possible. Ils ont étendu leur étude à la planète entière pour repérer tous les gisements disponibles et évaluer leur taille. On a affaire à un stock de cortosis très conséquent.

Vardek Bortan réfléchit quelques instants. Un minerai aussi précieux et rare que le cortosis ne devait surtout pas lui échapper.

-Mettez en place la procédure habituelle. Aucun de ces gisements ne doit nous échapper. Il faut tous les acheter. Une fois que tous les filons seront entre nos mains, vous mettrez en œuvre une procédure plus adaptée au forage de cortosis et à l’atmosphère polluée de Duro…

-J’ai déjà pris la liberté de mettre en œuvre ces protocoles, coupa Tondar. Je sais que vous appréciez l’initiative.

Vardek Bortan sourit. Il appréciait la compétence de son employé.

-Uniquement lorsque l’initiative en question est bonne et profite à l’entreprise… ce qui indéniablement le cas ici. Excellent travail, Bolt.

Le Contremaître du Techno-Syndicat se leva de son fauteuil et fit signe à son employé de le suivre vers la sortie. Lorsqu’ils mirent les pieds hors de la salle de réunion, les Magna Gardes leur emboîtèrent le pas.

-Nous nous rendons sur Duro, monsieur Tondar, reprit Vardek Bortan. Cette affaire est beaucoup trop importante pour que je laisse un simple prospecteur la gérer seul. Nous allons encadrer nous-même la mise en œuvre de l’exploitation.

Le Skakoan s’arrêta et jeta un regard vers son collaborateur.

-Oh ! J’allais oublier… Contactez le CRDA pour leur transmettre l’information. Je suis sûr qu’ils seront très intéressés par cette découverte.

Plus tard, les dignitaires Skakoan embarquèrent sur une navette en direction de Duro. A bord de celles-ci, ils s’équipèrent de leurs scaphandres, suite à quoi le Prospecteur Suprême Tondar envoya un message crypté au CRDA informant les autorités séparatistes de la découverte de gisements de cortose. Vardek Bortan se prépara : il savait que tôt ou tard, il allait devoir s’entretenir avec le CRDA au sujet de Duro. Plus que jamais, il avait l’occasion de servir la Confédération.

_________________________

Vous n'êtes pas prêts...
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 03/08/2017 15:22:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Mondes du Noyau Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Legende

Nouveaux messages Nouveaux messages
Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Partenaires

Annuaires et top sites


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com - Thème : Lyzs
Reproduction INTERDITE