Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Fidavar Corbeel

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Avant le jeu -> Inscriptions
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fidavar Corbeel
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 14 Juil 2017
Messages: 1
Niveau: 0

MessagePosté le: 14/07/2017 13:58:11    Sujet du message: Fidavar Corbeel Répondre en citant

Nom: Corbeel.
Prénom: Fidavar.
Surnom/Matricule: -
Age: 21 ans.
Race: Jilruan.

Carrière envisagée: Sith - Ravageur.

Description mentale: [ÉCRIS ICI]
Description physique: [ÉCRIS ICI]

Histoire:

1- Fidavar est né sur la planète Jilrua, un planète recouverte d’un immense désert, dans l’espace Hutt. Sa race étant belliqueuse et adoratrice de la guerre, celui-ci fut éduqué dans un pur esprit militaire, partant du fait qu’il devrait un jour travailler pour les Hutts ; leurs maîtres. Son enfance ne fut pas de tout repos, son père – qui était à cette époque un mercenaire – l’éduqua, lui apprenant à se battre convenablement – du moins pour son âge. Il en souffrit, mais rapidement il sut adorer cette violence, et il y prit goût. C’était comme si cela était inscrit dans ses gênes et son sang. À l’âge de dix ans, le jeune Jilruan accompagna son père en mission pour la première fois, pour le compte des Hutts. Son travail consistait à des tâches de bas étage ; on parlait ici d’assassinats, d’extorsions de fond et de chantages. Si son père n’était pas particulièrement bien payé, il appréciait cependant son travail, et c’est ce qui importait.

Fidavar avait donc assisté à l’une des sales besognes de son paternel, mais cela restait néanmoins flou. On l’avait envoyé récupérer des crédits qu'un paysan devait fournir afin de pouvoir continuer à travailler sur les terres locales. Depuis quelques mois, il refusait de payer, prétextant en être incapable, faute de moyen. Généralement, cela ne finissait pas très bien pour ces gens-là. Et cette règle se confirma. Son père avait dégainé son blaster. Quelques secondes plus tard, il vit l’alien, jonchant le sol, une auréole sur le front. Ce meurtre avait profondément amusé le jeune Fidavar, qui voyait cela comme un jeu. Un jeu frelaté et malsain, certes, mais qui restait tout de même amusant. La façon dont il était tombé, et le rictus qui avait fait briller son visage avant sa perte ; tout était parfait. Il se souvenait du choix qu’il fît à ce moment là ; il suivrait la même voie. Une voie de sang. Il le ferait car c'était ce à quoi on le prédestinait depuis ses premiers pas sur ce monde.

Cette petite routine se poursuivit durant deux années complètes. Le fils et le père voyageaient de lieu en lieu. L’un commettait l’acte, et l’autre observait, les yeux brillants d’excitation. C’est à l’âge de quinze ans qu’il quitta définitivement son père, et accessoirement sa mère, auquel il ne s’était jamais vraiment attaché. Engagé comme garde dans un palais sur Tatooine, il quitta sa planète natale à bord d’une navette. Du plus loin qu’il se souvienne, il ne se souvenait pas s’être déjà vu dans la peau d’un laquais, destiné à rester droit comme un poteau au pied d’un mur, mais il s’en contenterait. Il n’avait jamais eu le tempérament pour se rebeller, ou désobéir – à cette époque, du moins. Ses premières journées ne furent pas particulièrement dures, mais seulement ennuyantes. Sa tâche consistait à vaquer d’un coin d’une pièce à un autre, un blaster à la main, afin d’empêcher quiconque de rentrer par les fenêtres de ladite pièce.

Dans ce palais habitait un Hutt, peu influent auprès de ses paires, mais qu’il était néanmoins à un niveau local. Dans ce secteur de la planète, tout était régi par celui-ci. Aussi étonnant que cela puisse paraître, Fidavar ne le rencontra jamais. Non pas qu’il ait envie de le rencontrer, mais il avait toujours eu un certain respect pour ces grosses larves qui avaient su s’imposer dans la galaxie malgré leur apparence disgracieuse, et leur corpulence. N’était-ce pas eux qui avaient conquis sa planète, et soumis son peuple, après-tout ? Cette lassante tâche dura cinq ans. Plusieurs fois, il regretta d'avoir quitté sa famille. Dans sa jeunesse, il rêvait d’un destin épique, dans le sang et la sueur. Mais surtout, il rêvait d’un destin à sa hauteur, qui lui plairait ; sans quoi, sa vie n’était qu’un plat fade, auquel il ne prêtait aucune conviction, et aucun rêve. Il en vint à l’idée, au bout de cinq ans, que tout cela était du pur gâchis. Ses talents ne valaient rien, ici.

Le jour où cette évidence germa dans son esprit, il fit ce qu’il considérerait comme être le mieux pour lui, et son avenir. Dans une idée purement naïve, il avait cru suivre les pas de son père. Et puis quoi encore ? On le prédestinait à une voie, et il la suivrait, mais par un chemin différent. La nuit, il quitta son poste. Passant par la fenêtre qui ne lui était que trop familière, il s’écrasa sur le sable. Fidavar se releva, et regarda le vaste étendu devant lui. Sans attendre, il fit le premier pas vers l’inconnu. Qui sait où cette entreprise le mènerait. À vrai dire, il n’en avait cure. Qu’il meurt de soif, ou qu’il périsse de la main de tuskens, il s’en foutait allègrement. Ses talents lui seraient alors bien plus utiles durant ses dernières minutes plutôt qu’en ces lieux. Il passa un long moment à avancer. Il était habitué à ce climat aride, mais cela ne le sauverait certainement pas d’une déshydratation. Pourquoi il s'en plaindrait ? Sa vie ne faisait que véritablement commencer.

Son périple ne le porta pas très loin. À peine ses pas l’avaient-ils éloigné du palais que Fidavar entendit des véhicules approcher. Trois speeders vinrent à sa rencontre. Ils commencèrent à tourner autour de lui, l’empêchant ainsi de s’enfuir dans une quelconque direction. Ce petit jeu se finit finalement, et les trois hommes débarquèrent, tous armée d’un blaster. Sur le coup de la précipitation, il n’avait pris aucune mesure avant de partir. On ne s’enfuit pas du palais d’un prince du crime aussi facilement, et surtout, on ne déserte jamais de son poste. C’est une règle qu’il retiendra. Sans attendre une seconde, il se jeta sur l’un de ses poursuivants. Ayant été entraîné durant une bonne partie de sa vie au combat – surtout aux corps à corps – il réussit à maîtriser l’un des hommes, non sans mal, et à le prendre comme otage. Il retourna l’arme de son agresseur contre sa tempe, et dans un bafouillement, il ordonna à ceux-ci de déposer les armes.

Sa première erreur fut de croire que ces gens-là avaient une morale. Fidavar fut projeté en arrière sous le feu d’un de leurs blasters. Son otage mourra sur le coup, et tomba sur son lit de mort ; sable et poussière. Sans attendre davantage, le jeune Jilruan reprit son arme, et utilisa le cadavre comme couverture, s’allongeant au sol pour rester hors de portée des tires. Sans même regarder ce qu’il faisait, il commença une fouille quelque peu hasardeuse de feu larbin, tâtonnant la carcasse, essayant d’atteindre la ceinture. Une fois celle-ci atteint, il agrippa une petite sphère ; une grenade . Le destin lui faisant une faveur, il fit abstraction du danger, et se leva, une détermination – quoique peu crédible – traduit en un rictus. Ladite grenade atteint sa cible, venant se poser aux pieds des deux hommes. Ils n’eurent pas de temps de crier qu'ils partirent en lambeaux. Cette scène fut suivie d'un étrange silence. Quelques secondes passèrent, et une chose vint se poser sur son épaule ; de la chair humaine. Il passa rapidement sa main bleu sur son épaule, et reprit sa route, sans l'ombre d'un quelconque sentiment qui puisse se rapprocher du remord, chose qui lui était inconnue.


En cours.

Points forts:
- Il ne semble pas particulièrement affecté face à une scène d'extrême violence.
- Fidavar est endurant, et à une très bonne forme physique.
- Fidavar a une forte résistance face au soleil.

Points faibles:
-
-
-
_________________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 14/07/2017 13:58:11    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Avant le jeu -> Inscriptions Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Legende

Nouveaux messages Nouveaux messages
Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Partenaires

Annuaires et top sites


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com - Thème : Lyzs
Reproduction INTERDITE