Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Fiche de Neva Ski'lium

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Avant le jeu -> Inscriptions -> Fiches validées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Neva Ski'lium
République Fédérale

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2017
Messages: 6
Niveau: 0
Rang: Recrue
Autre: L'Anormal

MessagePosté le: 05/06/2017 19:46:19    Sujet du message: Fiche de Neva Ski'lium Répondre en citant

Nom: Ski'lium
Prénom: Neva
Surnom/Matricule: L'Anormal
Âge: 17 ans
Race: Twi'lek

Carrière envisagée: Soldat au sein de l'armée républicaine

Description mentale:
Les troubles psychologiques dont est atteint le jeune Ski'lium sont en grande majorité dus à une enfance très traumatisante. Son rejet, les insultes, les coups, son expulsion du foyer ; tout ces passages bouleversants de sa vie n'ont pas laissé indemne le Twi'lek à peau rouge qui souffre dorénavant de ce qu'on pourrait caractériser de phobie sociale. En effet, Neva est très renfermé sur lui-même, évitant souvent le dialogue tout en privilégiant l'isolement. Sa confiance en lui s'est terriblement érodée au fil des évènements, et il lui est maintenant très difficile de discuter avec un inconnu tant que ce dernier n'a pas explicitement exprimé sa volonté de bienveillance.

Selon lui, son physique particulier est à la base de tout ses problèmes, et il désire plus que tout que personne ne le remarque. Ce complexe l'a poussé à tenter de cacher sa peau et son lekku en trop, et il revêt souvent une longue cape avant de s'exposer à la vue de tous. Il rêverait de devenir une personne normale qui peux se fondre aisément dans la foule ; il compte par ailleurs, quand il en aura les moyens, faire appel à la chirurgie afin que son désir devienne réalité.

Description physique:
Neva Ski'lium, surnommé l'Anormal par ses anciens camarades, est un Twi'lek de taille moyenne. Vous ne comprenez pas ce surnom, n'est-ce pas ? Attendez un peu, tout va s'éclaircir. Comme tout les Twi'lek, Neva fut doté à la naissance de lekkus - vous savez, ces sortes de tentacules qui pendouillent sur les côtés du crâne -. Mais contrairement aux autres, il n'en possédait pas deux, mais trois. Ce troisième et dernier appendice était proéminent sur le visage rugueux du garçon, et n'arrangeait en rien sa beauté extérieure. Son faciès, quant à lui, mettait bien en valeur ses défauts : une pustule à l'arête du nez, des dents acérées, un sourire odieux et j'en passe. Mais le plus flagrant lorsqu'on le dévisage, ce sont ses petits yeux noirs enfoncés dans leurs orbites qui jettent des regards fuyants et lâches ; beaucoup de ceux qui l'ont connu vous diront droit dans les yeux que la laideur même est incarnée par cet adolescent. Le surnom devient-il plus compréhensible dorénavant ? Et ce n'est même pas fini. Encore un fait rare au sein de la communauté Twi'lek, sa couleur de peau prend un teint rougeâtre voir sanglant ; et est associée à une démarche lourd et dérangeante. Le seul aspect qui peut être qualifié de positif chez lui est son corps musculeux, qui ne s'est véritablement dévoilé qu'après son hospitalisation et la fin de sa malnutrition.

Après l'accident de Knool Tandor et l’avènement de ses problèmes de santé, Neva s'est vu doté d'un appareil d'assistance respiratoire directement greffé à sa mâchoire et qui cache partiellement le bas de son visage – et accessoirement la laideur qui va avec - ; cette machine saccade sa voix et rend la discussion pénible.

Histoire:
La famille Ski'lium était l'une des dernières qui osaient encore habiter la planète extrêmement polluée de Nox. Son atmosphère était terriblement toxique, conséquence directe de la non-régulation de la pollution libérée par l'industrie de pointe située sur l'ancienne planète verdoyante, mais même ces entreprises et usines avaient fini par être délocalisées sur d'autres mondes à cause du coût abusif nécessaire à l'entretien des purificateurs d'air. La crise économique qui a suivi fut si catastrophique pour la population que le taux d'immigration et de suicide devint alors plus élevé que jamais, et il ne resta bientôt plus que quelques pauvres familles descendantes d'ouvriers sur la planète ravagée ; celle du jeune Neva en faisait partie.

Sur Nox, toute vie au dehors était impossible à cause de la haute toxicité de l'air ; des villes sous dômes de verre et équipées de purificateurs permettaient alors d'abriter la population. Neva Ski'lium naquit dans une de ces cités, en l'occurrence celle de Knool Tandor. Cette dernière, comme la quasi-totalité des villes édifiées sur la planète, tombait en ruine depuis la Grande Désertion – c'est ainsi que les anciens appelaient le départ en masse des seules sources d'emplois et donc de leurs employés – faute de moyen et d'entretien.

Dès sa naissance, Neva se différenciait par son physique pour le moins inhabituelle ; il ne ressemblait sur aucun point aux autres membres de sa famille, car ses caractéristiques n'étaient vraisemblablement pas génétiques. Sa mère, Joassi Ski'lium, était une jolie femme à la teinte bleutée tandis que son père, Befuito Ski'lium, était plutôt grand gaillard. Mais leur fils, lui, possédait une peau de couleur rougeâtre et un troisième lekku - fait extrêmement rare chez les Twi'lek - plus grand que les autres qui pendait mollement sur le dessus de son crâne. Ses différences commencèrent à lui mener la vie dure dès le début de son existence ; bon nombre d'oncles et tantes l'ignorèrent dès lors qu'il leur fut présenté.

Malgré cette vive hostilité de la part de la famille, ses parents tentèrent d’élever leur unique fils sans prendre compte de ses particularités. Sa mère resta dans leur minuscule appartement lors des trois premières années ; elle comptait s’occuper de son éducation et essayer de lui donner le plus d’amour possible. Malheureusement, c’était trop dur pour elle. En dépit de tous ses efforts pour s’auto-convaincre, ce n’était pas son enfant qu’elle voyait à chaque fois qu’elle le regardait, mais c’était sa catastrophique et désastreuse laideur. Quand elle le couchait, ses yeux flanchaient. Quand elle le nourrissait, elle était prise de vertige. Quand il lui souriait, elle vomissait.

Très vite, la volonté vint manquer à la si douce Joassi Ski’lium ; et elle relaya Neva à une pauvre nourrice qui logeait dans une petite maisonnette délabrée au pied du dôme. Depuis qu’elle exerçait, cette dernière avait eu à sa charge plus d’une cinquantaine d’enfants, mais jamais un phénomène tel que le petit Ski’lium ne lui avait été confié. Malgré le tempérament calme de l’enfant, il faisait fondre en larmes chacun de ses petits camarades dès lors qu’il venait à leur rencontre. Les hurlements et les pleurs résonnaient alors à longueur de journée ; à bout de force et prise d'un désespoir profond, la nourrice se décidât égoïstement à commettre l’irréparable. Elle attrapa – non sans un dégoût fort prononcé – la cause de cette terreur avant de l'enfermer violemment au sous-sol. Et chaque jour, cette situation se répétait ; Neva y demeurait du matin au soir, seul. Il ne voyait sa nourrice qu’une fois dans la journée puisque cette dernière déposait son repas en haut des marches froides qui descendaient à la cave. Le reste du temps, il jouait seul avec ce qu’il trouvait dans la pièce sombre et lugubre – entre autres, un vieux ressort, un coussin déchiqueté et une planche pourrie – ou réfléchissait silencieusement en se plongeant profondément dans ses pensées ; sa solitude maladive commençait à se développer. Jamais il ne parlât à ses parents de la terrible attitude de celle qui avait sa garde ; de toutes manières ces derniers n’étaient pas très réceptifs. Ils se contentaient de le récupérer à l’aurore et de l’y déposer à l’aube en évitant toute conversation de peur de dégrader leur relation parents-enfant déjà houleuse.

Au bout de sept mois chez la nourrice, Neva, bien traumatisé, fut repris par ses parents car leur budget commençait à sérieusement baisser ; la perte d'emploi de Befuito n'arrangeait pas la situation. Heureusement pour eux, leur fils était devenu un garçon autonome et ils n’avaient plus besoin de s’en occuper, ce qui leur épargner une douleur viscérale. Mais Neva ne pouvait se résigner à rester cloitrer à longueur de temps entre les quatre murs de l’appartement, sous peine de devoir subir les regards coupables et lourds de sens que ses parents jetaient sur lui. Alors, la journée, il restait dehors. Au début, il se contentait de seulement patrouiller dans les rues vides de monde depuis la Grande Désertion. Seuls quelques véhicules – ou devrais-je dire tas de ferraille ambulants – venaient troubler le silence absolu des avenues de Knool Tandor. Un soir où il vagabondait comme d’habitude, il décida d’escalader la paroi d’un immeuble en ruine qui se tenait là. Heureusement, l’ascension était simple et les prises faciles ; il arriva au sommet sans encombres ni difficultés particulières. C'est alors que le spectacle qui s'installa devant ses yeux lui coupa le souffle. De là-haut, il était possible de voir au-delà de l'épaisse paroi en verre du dôme : la surface aride et sèche de Nox s'étendait à perte de vue. La végétation était quasi-inexistante hormis quelques broussailles qui poussaient çà et là ; des craquelures impressionnantes se dessinaient autour de terriers de Slash Rats – seule espèce animale qui subsistait encore au-delà du dôme -. Ce moment d’harmonie apaisa l’esprit fragilisé du faible garçon et il y retourna le lendemain, le surlendemain et toutes les journées qui suivirent. Cet endroit était le havre de paix qui permettait d’empêcher à Neva de sombrer dans la folie profonde. Mais dans quelques années, il allait être arracher à ce plaisir unique pour être plonger dans un malheur total…

Au jeune âge de treize ans, son père l’emmena à une déplorable décharge – seul milieu encore prospère sur Nox – afin qu'il commence à apprendre un métier et à ramener un salaire, aussi indécent soit-il. Comme tous les enfants qui travaillaient dans ce misérable endroit, Neva fut chargé de sillonner les piles de détritus afin de récupérer des morceaux de métaux susceptibles de se vendre à un prix convenable ; une tâche bien ingrate, en somme. La décharge était loin d'être un lieu empli de joie et de bonne humeur, et Neva en fit les frais très tôt. Dès ses premiers jours, il se fit remarquer – il faut avouer que ce n'était pas bien compliqué ! - par les autres ramasseurs de métaux de son âge et dut essuyer les multitudes d'insultes balancées sur son physique. Dans un premier temps, ça s'arrêta là ; les enfants - qui n'avaient d'enfant plus que l'âge, leurs esprits étant totalement conditionnés dans ce milieu méprisable – qui l'avaient pris comme souffre-douleur n'allèrent pas plus loin que l'injure et les surnoms rabaissants tels que l'Anormal. Mais très vite, la situation empira ; Neva se fit frapper, passer à tabac, alla même jusqu'à frôler la mort. Les nombreuses fois où la garde de nuit le retrouvait gisant au sol, inconscient, le nez cassé ou les côtes brisées, ne se comptaient même plus. Même ses propres parents, qui jusque-là avaient plus ou moins gardé la tête haute malgré le fait d'avoir donné naissance à ce qu'ils caractérisaient de monstre, devenaient honteux lorsqu'ils le voyaient arriver avec d'innombrables contusions ; et le pire était qu'il ne ramenait que très rarement de butin - et donc d'argent ! - au foyer, se faisant voler impitoyablement son pauvre magot par les voyous qui le harcelaient. Il était devenu la honte de la famille Ski'lium et un boulet pour ses géniteurs. Ces derniers, alors déshonorés, commencèrent eux aussi à le mépriser et à le rabaisser à tout va ; c'est à peine si ils lui fournissaient de quoi se nourrir, et ses repas se finissaient souvent avec des ordures trouvées à la décharge. Les semaines passèrent, la situation s'aggrava encore, et Neva fut alors contraint de se cacher ; il venait d'être violemment chassé de son domicile et il n'était dorénavant plus en sécurité nul part.

Alors qu'il errait lentement dans les rues désertes de la ville, la mort dans l'âme et à la recherche d'un endroit sûr où passer la nuit, un bruit sourd résonna dans ses oreilles. Il leva rapidement ses petits yeux au ciel et prit conscience du drame qui se déroulait ; celui qui allait, dans quelques instants, réduire en poussière la ville de Knool Tandor.

Un pan entier du dôme de verre, non entretenu depuis des dizaines d'années, s'écroula dans un fracas assourdissant, laissant ainsi l'atmosphère toxique de Nox s'introduire à l'intérieur. Ceux qui n'avaient pas étaient tués dans l'effondrement du dôme furent asphyxiés sur le champ, et ainsi, lorsque une unité de secours appartenant à la République arriva sur les lieux quelques heures seulement après la catastrophe, ils ne trouvèrent aucun survivant. Aucun ? Sous une pile de débris, ils tombèrent néanmoins sur Neva Ski'lium, alors âgé d'une quinzaine d'années, qui crachait ses poumons. Son troisième lekku, plus grand que les autres, lui avait permis de limiter l'entrée d'air toxique dans son corps en obstruant ses narines, le sauvant ainsi d'une mort certaine.

Il fut alors rapporté à une station médicale en orbite de la planète, puis soigné par un groupe de chirurgiens. À la suite de l'accident, le Twi'lek souffrait malheureusement de problèmes respiratoires sévères, et les médecins n'eurent d'autre choix que de lui greffer un appareil qui allait dorénavant être indispensable à sa survie. Neva passa par la suite près d'une année entière à la station médicale, le temps de s'adapter à l'engin très contraignant qui venait d'être fixé sur sa mâchoire supérieure ; il avait finit par connaitre les lieux comme sa poche puisqu'il les avaient visités de multiples fois durant son temps libre. C'est également durant ce laps de temps qu'il se lia d'amitié avec quelqu'un pour la première fois de sa vie ; c'était avec l'infirmier qui avait sa charge. Ils n'étaient pas meilleurs amis, loin de là, mais celui-ci était compatissant et rempli de bienveillance, et c'était bien suffisant. C'est par ailleurs cet infirmier qui lui conseilla, alors que le terme de sa guérison arrivait à grand pas, de s'engager dans l'armée de la République Fédérale. Malgré ces faiblesses et ses défauts, il avait prouvé à plusieurs reprises sa capacité à survivre dans des milieux inhospitaliers, et il pouvait se révéler d'une grande utilité dans leurs rangs. En réalité, l'adolescent avait commencé à réfléchir à cette possibilité bien avant qu'elle ne lui soit proposée ; et sa décision était déjà prise depuis plusieurs semaines. Il avait tout perdu, et la République s'annonçait être la famille et le foyer qu'il attendait depuis si longtemps : c'était décidé, Neva Ski'lium allait tout faire pour intégrer les forces armées républicaines.


Points forts:
- Musculature imposante
- Volonté d'acier
- Capacité de survie en milieu hostile

Points faibles:
- Très mauvais dans les relations sociales
- Physique inhabituelle et facilement repérable
- Impulsif
_________________________


Dernière édition par Neva Ski'lium le 26/06/2017 13:37:44; édité 5 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 05/06/2017 19:46:19    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lyzs
République Fédérale

En ligne

Inscrit le: 25 Juin 2013
Messages: 814
Niveau: 5
Rang: Générale de la Garde Républicaine

MessagePosté le: 08/06/2017 10:41:38    Sujet du message: Fiche de Neva Ski'lium Répondre en citant

Bonjour bonjour !

Désolée, j'arrive un peu en retard, mais au moins les nouvelles sont bonnes.

Je dois te dire que je trouve ta fiche originale ! C'est à dire qu'on est sur des "faits divers" jusqu'à ce que ça tourne en grand drame. Puis, au final, ce qui a desservit Neva finit par lui sauver la vie. C'est inattendu. ^^
Je pourrais te valider comme ça, hop hop hop ! Mais, je suis curieuse et j'aurais aimé savoir ce qu'il a fait jusqu'à 13 ans. Il peut s'en passer, des choses, avant cet âge ! Enfin, c'est surtout pour savoir si on peut supposer qu'il a été éduqué convenablement ou non. C'est plus parlant pour se faire une image du personnage (petit gaillard grande bouche qui finit par se calmer à force de se faire maltraiter ou bien victime de A à Z).
Enfin, on n'a pas droit à une petite pensée sur ses parents asphyxiés ? Tu gardes ça pour le RP ou alors Neva s'en contrefiche ? :p

Enfin bon, j'ai apprécié la lecture ! Pense à relire un petit coup en passant : elles ne sont pas nombreuses, mais quelques fautes se sont glissées çà et là !


_________________________



Forme III ~ Soresu
Forme II ~ Makashi
Forme VII ~ Vaapad
Revenir en haut
Neva Ski'lium
République Fédérale

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2017
Messages: 6
Niveau: 0
Rang: Recrue
Autre: L'Anormal

MessagePosté le: 19/06/2017 11:20:57    Sujet du message: Fiche de Neva Ski'lium Répondre en citant

Bonjour !

Ma fiche est terminée, désolé pour le retard (période d'examens). J'ai ajouté le passage entre sa naissance et ses treize ans avant de corriger les fautes (je crois qu'il n'y en a plus aucune... Mes plates excuses si vous en voyez une). Pour répondre à ta question Lyzs, Neva s'en contre-fiche de la mort de ses parents après que ces derniers l'aient viré de son domicile.

Bonne journée ! :D
_________________________
Revenir en haut
Lyzs
République Fédérale

En ligne

Inscrit le: 25 Juin 2013
Messages: 814
Niveau: 5
Rang: Générale de la Garde Républicaine

MessagePosté le: 23/06/2017 11:43:01    Sujet du message: Fiche de Neva Ski'lium Répondre en citant

C'est tout bon pour moi !
La fiche est donc validée.
Tu commences avec 1000 crédits. N'oublie pas de faire ton casier !
Pour le départ, si tu choisis de démarrer dans la base qui orbite autour de Nox tu peux poster ici : http://star-wars-rpg.soforums.com/f377-Noyau-Profond.htm
Si tu préfères directement raconter ton trajet jusqu'à une garnison, tu peux démarrer sur les planètes républicaines les plus proches du noyau profond (Coruscant/Metellos, à toi de voir.
Bon RP !

_________________________



Forme III ~ Soresu
Forme II ~ Makashi
Forme VII ~ Vaapad
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 22/10/2017 22:00:38    Sujet du message: Fiche de Neva Ski'lium

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Avant le jeu -> Inscriptions -> Fiches validées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Legende

Nouveaux messages Nouveaux messages
Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Partenaires

Annuaires et top sites


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com - Thème : Lyzs
Reproduction INTERDITE