Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Yashuvhu
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Régions Inconnues
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Gelmir
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 3 064
Niveau: 5
Rang: Seigneur Noir
Autre: Seigneur Sith/Gouverneur de Nar Shaddaa

MessagePosté le: 08/05/2017 19:49:05    Sujet du message: Yashuvhu Répondre en citant

~L'Ombre de Ravage~


Si toutes les Ombres sont des adeptes du Côté Obscur de la Force ayant une habilitée vicieuse pour son appétissant pouvoir attractif, d'autres restent éloignées de cet attrait. L'Ombre ci présente se nommait autrefois Tom Harper, un Corellien d'une quarantaine d'années ayant fait ses classes au sein de l'armée de la planète. Jamais un seul faux pas, jamais une seule raison pour lui retirer ses galons, mais une seule pour devenir une ombre : La vengeance. Père de famille, deux enfants, une femme aimante. Les Sith, ces abominables créations de l'univers, lui ont pris ces âmes lors d'un voyage familial sur Coruscant. "Le mauvais endroit, le mauvais moment", un bombardement, ses enfants, sa femme...

Comment doit réagir un père et un mari lorsque ses biens les plus précieux, ses étoiles dans la galaxie, se sont éteintes à cause de l'avidité du pouvoir ? Comment doit réagir un homme ayant perdu sa raison de vivre ? S'écrouler et pleurer, maudire le destin et maudire ces utilisateurs de la Force. C'est à cet instant qu'elle s'est déclenchée, une vague néfaste engouffrant ses entrailles. Les pupilles rougeoyante d'un funeste éclat. Il était né sur Corellia et en même temps que l'insurrection des bas fonds, mort sur Coruscant. Tom Harper n'est plus, devenue une Ombre au service de Ravage.

----------------


L'épais nuage de fumée provenant du nez de l'appareil m'empêche de voir où l'engin s'écrasera. L'alarme retentit depuis dix bonnes minutes et l'astromécanicien va très probablement griller un circuit à force de diagnostiquer tous les éléments endommagés de l'appareil. Plusieurs astéroïdes se sont trouvés sur notre chemin en sortie de l'hyperespace à moins d'un parsec de la planète inhospitalière la plus proche. La vaine c'est que les scanners révèlent de l’atmosphère respirable pour un humain, mais j'ai un doute quant à l'efficacité de ces engins. Le vaisseau part en miette, je sauvegarde les derniers fragments des boucliers encore intact afin d'avoir une pénétration dans l'air moins risquée. Le droïde est une véritable chaudière en ébullition prête à imploser, j'ai cru comprendre que les volets pour amortir la vitesses commençaient eux aussi, à rendre l'âme. D'ailleurs, le premier vient de s'envoler en emportant un morceau de la carlingue et l'étonnement du R2. Je ne préfère pas voir ça, j'abandonne le cockpit pour sortir l'équipement de secours. On réagit comme on peut à ce genre de situation et l'astro panique pour moi. La concentration est parfois la voie la plus sûre, trousse de secours, fusil blaster, quelques outils et des cochonneries à manger. La formation des Ombres n'est spécifiquement pas mise en oeuvre, là c'est l'instinct du militaire qui parle et si je m'en sors, je dois aussi traîner la station portative de secours, un engin de la taille d'une mallette avec un poids de douze kilos pour envoyer un message dans l'espace. Comme les Ravageurs sont tous nés pour être paranoïaques, ils seront les seuls à pouvoir le décrypter, les autres n'entendront que l'écho d'un message. Ils devraient déjà être dans le secteur, à quelques heures près. Je prie silencieusement que des pirates ne soient pas les premiers à relayer le signale jusqu'à moi.

L'appareil prend moins de vitesse, c'est vrai que de 1400 Km/h à 860Km/h, ça augmente le pourcentage de survie quand il va toucher le sol. Bon dieu, faites que cette planète soit faite de Loukoums version guimauve ! Le droïde envoie le système de secours et empêche la fumée de créer un écran sur le cockpit. Bon sang, il n'aurait dû rien faire, de la forêt, une montagne, tout pour se tuer avec une élégance rare sortie d'un holodrama pour fanatiques des aventuriers galactiques. L'engin diminue encore de vitesse grâce aux trois volets toujours en place, le droïde parle d'une poussée inversée manuelle, il se fiche de moi ? Son boulot c'est pas de me sortir des conneries, mais de réagir pour éviter que je me brise l'ensemble du squelette sur le premier truc naturel venu. Je crois qu'il voulait parler de cette manette, en la tirant l'appareil est brusque et mon visage s’aplatit contre la verrière, symbole de la réussite j'imagine. Les moteurs sont HS, les commandes aussi, quoi qu'il en soit on va découvrir si la Force est avec moi, comme le disent les Jedi.

Je prie maladroitement, il ne s'agit pas vraiment de mes manières mais il paraît que ça aide à accepter son sort. Je ferme les yeux, fais le vide. la Force je peux la sentir, faiblement, juste un écho qui me susurre que la mort est inévitable et cyclique. Foutaise ! Je vais mourir parce qu'un caillou m'a rentré dedans après un refus de priorité ! Si c'est pas ironique ça ? Vas-y planètes ! Engloutie moi ! Avale mon âme damnée !
_________________________
Casier de Gelmir
Même les hommes qui prétendent connaître la mort, craignent ma fureur.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 08/05/2017 19:49:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rubis Kiira
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2017
Messages: 19
Niveau: 0
Rang: Novice
Autre: Assassin

MessagePosté le: 11/05/2017 16:31:04    Sujet du message: Yashuvhu Répondre en citant

Lorrd… Cette planète qui m’avait abrité… maintenant, petit à petit, je la voyais s’éloigner devant mes yeux. Je regardai une dernière fois ses déserts, ses montagnes et les pleines enneigé que la caractérise… Puis enfin la capitale Lorrd city, s’illuminant dans la surface ombragée de la planète… Un petit sourire nostalgique sur les lèvres. Elle allait me manquer cette planète sur laquelle j’avais élu domicile depuis tant d’années, j'y avais de bon souvenir comme des mauvais. Bref! Je devais tourner la page! Tout ceci était à présent derrière moi.

Je quittai la planète des yeux et regardai le conteneur devant moi… tout ce que j’avais pu garder… pas grand-chose en soi mon couteau fétiche avec lequel j’avais fait ma première torture, finalement il m’avait servi uniquement à torturer Mirage… sinon la plupart du temps j’utilisais des surins artisanaux. Ce que j’avais aussi pu sauver était le rubis de mes parents, ainsi que quelques vêtements et des provisions… À si j’oubliais un truc tout en fond de ce centenaire! Je me levai et allai chercher avec un petit sourire ce que j’avais sauvé aussi de mon passer c’était ça: un plaid tisser par ma mère en personne… le seul cadeau de ma vie de sa part, je m’enroulai doucement dedans avec un soupiré d’affection avant de le ranger à nouveau.

Ce plaid en laine noir brodé de laine rouge me faisait penser à mon pull… fait avec attention même pour une sith, il était une des seules marques de douceur qu'elle avait fait preuve envers moi… ce trésor était le mien et je le protégerais tel un holocron. Tout comme mes convictions et mon honneur d’assassin! Finalement je refermai le conteneur et regardai la porte de ma cabine s’ouvrir, me releva je saluai Mirage qui venait voir si tout va bien avant de continuer son chemin.

Elle se promenait? Pourquoi pas! Je rangeai mes affaires personnelles sous ma couchette avant de me relever et de réajuster mon pull en tirant sur la partie arrière. Et enfin après avoir mis mon couteau dans une de mes rangers je sortis de ma la cabine et regardai le couloir. Il y avait du monde… ce n’est pas si mal ceci rendait le vaisseau… plus vivant! Le tout ajouter aux droïdes de maintenance et de sécurité, qui fessait d'aller retours, soit pour patrouiller soit pour aller rapidement remettre un système en état de fonctionnement. Bref le vaisseau grouillé de vie et ce n’était pas plus mal! Mais je remarquai bien vite qu’aucun civil était à bord que des soldats… je fessais quoi là ?

Armé de mon seul courage et aussi il faut avouer de mes talents de foule, j’avançais droit devant sans m’arrêter, quand même méfiante même si je savais qu’ici mes yeux ne feraient peur à personne, vu qu’ils étaient tous habituer à travailler avec des sensitifs obscurs. Mais je fessais bien attention à ne croiser aucun regard de toute façon. Ravage était quand même une communauté militaire, mais je me demandais encore comment elle a été formée, j’aurais mieux fait d’aller à la bibliothèque au lieu de me cacher de l’empire. Bref… continuons d’avancer.

Je ne savais pas ou me mènerais cette promenade, et de toute façon e m’en fichait! Plutôt curieuse mais craintive tout de même j’avançais prudemment en direction du pont principal sans m’en rendre compte, vu que c’était le premier croiseur dans lequel j’étais monté… Que fut ma surprise quand en ouvrant les portes je pus voir le lancement du trajet en hyperespace s’effectuer. Mes yeux s'étaient agrandis tout étonnés et ma main tendue vers l’ancien milieu des portes blindées maintenant ouvert se referma en un petit poing innocent qui se rabaissa après quelques instants.

Heureusement pour moi personne ne me vit faire ça tout le monde était retourné et concentré… seul l’ombre de ravage tourna la tête vers moi par-dessus son épaule, elle était placée à la gauche du capitaine qui lui regardait le spectacle magnifique des étoiles qui dépassées à la vitesse de la lumière devenait des traits bleus ou banc formant un tunnel autour du vaisseau… c’était juste magnifique et impressionnant à voir pour la première fois! J’étais juste émerveillé et seul l’ombre vit mes yeux de rubis s’illuminer avant que je me reprenne et devienne toute rouge en m’apercevant de son regard, contractant aussi la plus par de mes muscles prête à faire demi-tour en courant au cas ou, s'en avoir bouger d'un poil ma position initial.
_________________________
http://star-wars-rpg.soforums.com/t7122-Rubis-Kiira.htm#p73977
http://star-wars-rpg.soforums.com/t7211-Paquetage-de-Rubis-Kiira.htm#p73979

DC d'Enfier


Dernière édition par Rubis Kiira le 15/05/2017 20:12:41; édité 1 fois
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gelmir
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 3 064
Niveau: 5
Rang: Seigneur Noir
Autre: Seigneur Sith/Gouverneur de Nar Shaddaa

MessagePosté le: 13/05/2017 23:16:40    Sujet du message: Yashuvhu Répondre en citant

Le capitaine aux cheveux gris se lassait des voyages interdiséraux. Depuis des années il écumait les étoiles sous la bannière de l'ancien Général de la Confédération des Systèmes Indépendants, sans jamais faillir. Mais aujourd'hui le capitaine de l'Amertume, un Destroyer Recusant, sent venir des heures plus clémentes pour son âge. Une Ombre de Ravage avait été envoyée il y a de cela plusieurs semaines, dans les Régions Inconnues, à la recherche d'une planète isolée, au climat habitable et de préférence sans population indigène, pour y établir la première colonie des Ravageurs. Oh oui, après des années de service, le vieil officier pensait à sa retraite sur un monde luxuriant, loin de l'idéal des grands gouvernements et de leurs guerres incessantes. Bien que les Ravageurs soient des Sith, il mettait tout l'espoir à sa disposition entre les mains du Seigneur de cette gigantesque armée.

-Capitaine Ed'link, prononça un officier de pont, nous avons la transmission de l'Ombre.
Elle est à une dizaine de parsecs et mentionne le crash de son cargo.

La grande oeuvre doit donc attendre. Ce sauvetage n'était vraiment pas nécessaire.
Relayant l'information à l'ensemble de la flotte, les vaisseaux pénètrent l'hyperespace en direction d'Yashuvhu. Le capitaine Ed'link martèle le pont, de long en large en espérant que cette mésaventure ne soit pas la cause d'un hasard bien malheureux. L'Ombre avait réalisé un court rapport vocal, retranscrit par les officiers de communication sous la forme d'un second, format manuscrit informatisé. Elle y fait mention d'un accident banal, une collision avec un astéroïde, pour réussir aussi fou que cela puisse être, après l'arrêt des commandes, des réacteurs et de la défaillance des systèmes de survie, à se poser. Se poser... Se crasher de manière adroite sous une forêt dense, parsemées d'arbres, d'arbustes et de divers plantes et aux morceaux de la flore locale. Ces adeptes de la Force sont décidément nées sous une bonne étoile.

Le capitaine s'imagine la planète comme un paradis verdoyant et s'amuse à structurer la future capitale, les futures locaux du pouvoir, des casernes militaires et de sa petite maison dans le centre névralgique de la première cité. Peut-être aura-t-il la chance d'ouvrir une brasserie créant sa propre bière avec les produits locaux, sa femme en serait la gérante... Qu'elle lui manque, affreusement, sa douce et tendre Elene de Corellia, la merveilleuse femme partageant sa vie depuis bientôt 35 ans. Elene...



~L'Ombre de Ravage~

 
 
-Capitaine, dit une voix passant les portes automatiques.
Une autre Ombre de Ravage, plus habilitée à faire froid dans le dos que d'être une meneuse officielle.
Ed'link la regarde sans ciller, marcher dans sa direction. En dehors du statut des militaires de Ravage, ces Ombres portent avec grande classe, leur nom. Ni plus ni moins que des faibles "forceux" le capitaine en avait entendu parlé il y a plusieurs années, alors que les Ravageurs n'avaient pas encore été créés. Il est même dit que le Seigneur et Général Gelmir, en avait torturé plus d'un pour leur apprendre les bonnes manières et une autre voie sur le Côté Obscur. Loin de pouvoir confirmer ces bruits de couloirs, le capitaine savait néanmoins une seule chose : Ces créatures sont des civiles et à ce titre, ne disposent d'aucun pouvoirs dans le chaîne de commandement, si ce n'est être des "invités" le temps de leur trouver une mission.

Cette Ombre ci présente, cette jeune femme ayant l'âge d'être l'une des filles du capitaine Ed'link, se trouvait être en fin de mission. Elle avait repêché une adolescentes dans le secteur Kanz, sur la planète Lorrd. Cette petite Rubis ne devrait d'ailleurs ne pas être très loin... L'Ombre se place à la droite du capitaine, leurs visages s'unissent pour observer la baie et les couleurs attirantes de l'hyperespace.
_________________________
Casier de Gelmir
Même les hommes qui prétendent connaître la mort, craignent ma fureur.


Dernière édition par Gelmir le 28/05/2017 00:54:22; édité 3 fois
Revenir en haut
Rubis Kiira
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2017
Messages: 19
Niveau: 0
Rang: Novice
Autre: Assassin

MessagePosté le: 18/05/2017 07:23:29    Sujet du message: Yashuvhu Répondre en citant

L’ombre qui avait tourné la tête vers moi me fit signe de m’approcher, retournant au spectacle du voyage entre les astres à la vitesse de la lumière ce que je fis lentement, pas très rassuré mais sans hésiter je préférer nettement ne pas rendre la situation plus difficile qu’elle ne m’était déjà enfin pour moi surtout… De toute façon j’avais décidé de ne plus avoir peur quitte à risquer ma vie, comme avant. Une fois derrière elle et le capitaine elle tourna la tête pour me regarder et cette fois-ci de façon à interpeller le second personnage qui approchait l’âge d’une retraite tranquille, qui se retourna à son tour après un coup d’œil.

Je m’arrêtai à une distance raisonnable et je regardai dans les yeux cet homme au regard d’acier, du haut de mon mètre soixante. Je ne tremblais quand même pas trop rassuré mais assez peu pour pas qu’on le remarque. Oui j’avais beau être prête à affronter mes peurs, mon corps ne semble pas vouloir me laisser le faire sans réagir au moins un minimum à celle-ci. Bref au moins j’étais là et je ne pouvais plus faire machine arrière.

M’armant de tout mon courage je faillis avoir le temps de me présenter mais le capitaine qui avait lu le rapport de mission de l’ombre, me connaissait déjà et les quelques regards indiscrets des lieutenants de communication me prouvaient qu'eut aussi savais… Je soupirai avant de sourire. Enfin une nouvelle vie j’avais plu à me cacher, et à être l’inconnue de service à qui on donne des surnoms provenant des ténèbres de la peur de l’inconnue. Et oui la ténébreuse ne voulait plus être aussi distante que dans son ancienne vie.

Mais voilà j’étais encore trop timide pour parler aussi facilement à des inconnus, ma seule réponse fut donc un hochement de tête, ma petite moue habituelle de Kath battu et une cheville qui fessait de petit cercle avec comme centre de rotation ma pointe de pieds qui c’était relevé à la verticale. Ceci le fit sourire, et oui j’avais se talent de quand je me fessais attraper de faire sourire les gens, avec ma timidité. Ce n’était ni une ruse, ni fait exprès, mais je ne vais pas du tout l’attitude d’une Sith plus celle d’une adolescente de mon âge sans caractéristique particulière, ce qui m’arranger bien, dans les situations comme ça, je m’étais sortie de bien des situations, comme ça.

Bref, l’ombre quant à elle resta froide et sans émotion, le regard pose sur moi. Avec elle ça va déjà être moins facile vu comment elle était… Elle ne me fessait pas peur! Loin de là! C’est juste… qu’elle était intimidante… Loin de moi l’idée de la regarder dans les yeux… même si on avait les mêmes ou presque, la flamme de l’enfance n’était pas encore parti dans le mien. Vous savez cette petite flamme de malice qui brille dans nos yeux à chaque jeux ou découverte. Mais là n’était pas le sujet! Tout ce qui avait à savoir c’était que j’avais l’impression que son regard me juge, telle une prédatrice jugeant sa proie.

Je me remis droite suite à ceci dans un garde-à-vous un peu… maladroit mais caractéristique un petit sourire aux lèvres, et le regard déjà plus séreux qu’avant, jouer les enfants c’était bien mais des fois il était temps de grandir. Et de là tout deviendrais plus facile dans cette société militaire appeler: ravageur, dont je compter faire partie intégrante, du haut de mes dix-huit ans, même si physiquement j’en fessais seize et oui les apparences étais trompeuses. Et m’intégrer à l’équipage de l’Amertume pouvait être une première étape… enfin si j’en avais le temps. C’est avec cette envie curieuse que je m’amusai à lancer la discussion après un petit « affirmatif » grâce à une première question: « C’est ou que l’on peut manger? » Oui j’avais encore du progrès à faire! Mais ceci fit sourire l’ombre et rigoler le capitaine. Je leur fis un grand sourire et la capitaine interpella un soldat qui passer avec son escouade. Qu’il me pressentit comme étant Sky un militaire terrestre assigné au vaisseau pour la suite des opérations.

Bref il me mènerait à la messe des combattants où il se dirige lui-même avec son équipe, à ce qu’il nous avait dit à ce moment-là. Donc il me prit volontiers sous son aile, et repartant au pas de course je le suivis en trottinant derrière, amusée après un dernier regard à l’Ombre et le capitaine qui retournait à leur contemplation. Je suivis Sky et on rattrapa rapidement l’unité de celui-ci, un peu désordonnée elle semblait en plusieurs permissions qu'affecter à la défense d’un vaisseau ou une opération de quelconque grandeur… En faite c’était quoi cette opération? M’ha… j’étais sans doute encore trop curieuse.

En peu de temps et tout en mangeant une ration militaire des ravageurs entre collègues j’en appris assez sur les vaisseaux pour pouvoir m’y aventurer sans plus aucune crainte, l’équipe de Sky m’avait rassurée. Le tout était maintenant de prendre ses marques et vu comment l’escouade Kylo discutait de tout et de rein avec moi arranger mes affaires. Oui Kylo c’était leur nom et ils en étaient fiers, comme si c’était leur nom de famille enfin c’était une famille plutôt! Leur famille… Non! Je ne devais pas penser à la mienne c’était du passé! Maintenant que Mirage était devenu une militaire de Ravage je devais apprendre à survivre seule! Peu importe où je suis et où je serais!

Bref le repas prend fin et l’équipe se disperse il nous reste encore un peu de temps avant d’arriver… je me demande si nous serons les premiers? Bref! J’en profitai pour me balader cette fois sans discrétion de façon à ce que tout le monde qui me croise se rende compte que je suis à bord, et oui quand j’avais confiance ce n'était rien, Sky m’avait bien dit que su l’Amertume des visites de sensitives était plutôt habituelle vu qu’il récupère des ombres en fin de mission régulièrement. Ce vaisseau n’avait pas vu de combat depuis un moment, malgré ses rénovations régulières.

Enfin ce n’était pas plus mal! Pendant ma balade j’eus l’occasion de parler avec certain membre de l’équipage occasionnel ou pas. Occasionnel? Ah oui excusez-moi je dis ça pour dire qu’ils n’en font pas partie en temps normal juste le temps d’une affectation ou deux. Tous les ravageurs avaient l’aire assez sympa pour un culte qui se dit obscure. Enfin vu mon côté d’affiliation à la force, je n’avais pas à me plaindre. J’étais dans un bon environnement et Mirage ayant disparu quelque part il me semble que les gens avaient moins de difficulté à me parler quand le les interroger ou parler avec eux, Mirage était trop protectrice et sa présence en fessait peur à force. Enfin peur… pas à moi! Aux autres.

J’étais dans les hangars cette fois quand l’hyperespace se coupa et le spectacle était encore plus magnifique que sur le pont… la planète était juste en face de moi elle était d’une beauté magnifique… du vert émeraude à perte de vue et des océans de saphir… c’était à couper le souffle et surtout Aldebaraan et Naboo passer pour des planètes minières à côté d’elle. Je regardais cette merveille des terres inconnues, rien que la voir apparaître m’avait laissé étonner… et surtout surprise, je descendis de mon promontoire de caisse de missile pour bombardier pour m’en rapprocher de quelques pas et c’est là où je la vis sortir d’hyperespace! La flotte était arrivée avec un timing parfait, vaisseaux après vaisseaux créant une apparition de sort de portail bleu, presque synchronisé fessant que leur apparition était suivie l’un des autres, t'elle une constellation dans le ciel étoilé, et tout ça m’étonna encore plus! Alors là les ravageurs avaient mis le paquet!
_________________________
http://star-wars-rpg.soforums.com/t7122-Rubis-Kiira.htm#p73977
http://star-wars-rpg.soforums.com/t7211-Paquetage-de-Rubis-Kiira.htm#p73979

DC d'Enfier
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gelmir
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 3 064
Niveau: 5
Rang: Seigneur Noir
Autre: Seigneur Sith/Gouverneur de Nar Shaddaa

MessagePosté le: 28/05/2017 01:41:09    Sujet du message: Yashuvhu Répondre en citant

Le Capitaine Ed'link contemple la sphère verdoyante qu'est Yashuvhu, émeraude paradisiaque enfouie dans le confins de la Galaxie. Tout en lissant sa barbe, il détourne son regard de cette vision précieuse pour fixer l'hologramme vacillant de Shaera Livia. La conversation ayant abouti à l'envoie d'une mission de reconnaissance et de sauvage, la Lieutenant est en marche vers le Hangar de l'Amertume pour y récupérer deux soldats ainsi que la Ravageuse Rubis et son acolyte Mirage. Les scanners révèlent différentes formes de vies à la surface de la planète, quant à de potentielles sources énergétiques, elles semblent très faibles, voire quasi inexistantes. Si population il y a, elle sera d'après ces relevés, archaïque. Néanmoins la méfiance étant mère de sûreté, rien ne vaut les instructions militaires concernant les missions de reconnaissances avancées. Les Paladins de Ravage, ainsi nommés par Ed'link pour nommés ces Sith qui n'en sont pas, seront d'un usage utile pour ces travaux. L'Ombre Tom Harper finira libérée de son sort, si la vie n'a pas quitté son corps.

Le Capitaine s'amuse à lorgner la demoiselle toute vêtue d'une sombre aura. Elle qui n'est que le spectre fantomatique d'une oeuvre plus grande qu'elle et civile tout aussi vulgaire que ce titre peut-être, n'est nullement conviée à la fête.

~~Capitaine Ed'lkin~~


-Allons ma dame, vos missions sont au-delà de la sphère militaire. Notre Seigneur saura vous trouver une utilité une fois sur cette planète, j'en suis totalement convaincu. Si vous voulez bien me pardonner, j'aimerais que vous sortiez de cet endroit n'étant pas fait pour accueillir des... Il marque une pause, en mimant une mine de réflexion, des Civils. Nous autres hommes d'armes, fer de lance de Ravage, avons à faire.

Bien que la politesse soit toute trouvée, cette remarque désopilante est prévue pour remettre l'Ombre à sa place. Un navire militaire n'est pas un lieu de plaisance où les invités se permettent de siroter un cocktail sucré en observant les étoiles de la baie. Cette jeune femme doit apprendre de ce fait, qu'un pont de commandement est lieu principal de la chaîne portant le même nom. Il en va de soit que les civils, nobles, vassaux, et non assermentés par l'autorité militaire, ne possèdent aucune carte d'accès à cet endroit vital.

-Bien, préfère-t-elle répondre.

L'Ombre disparaît derrière les portes automatiques, lentement, mais en laissant derrière elle, une traînée d'amertume. Le Capitaine sourit en se disant que le nom de son vaisseau, est tout à fait bien choisi. Une fois sûr que cette fabuleuse dame de Ravage soit partie, Ed'klink frappe des mains.

-Bien ! Messieurs dames, nous avons du travail.
Je veux deux escadres de chasseurs prêtes au déploient dans dix cinq, les artilleurs aux postes.
Les senseurs en fonctionnement perpétuel et tâchez de me trouver le point précis au cheveu près, d'où émane la balise de l'Ombre sur la planète. Dès le décollage de la navette, je veux qu'elle soit sécurisée jusqu'à ce qu'elle se pose
. Il se racle la gorge en se dirigeant vers son siège. Prenez les mesures en adéquation avec les faits, nous sommes en territoire ennemi et si une libellule venimeuse vient piquer les fesses d'un de nos hommes, je veux être au courant !

Dans les couloirs de l'Amertume deux soldats sont à la recherche de la dénommée Mirage et de l'acolyte Rubis. La Lieutenant sera bientôt dans le hangar et la faire patienter est la dernière chose à faire...

---------------------------------


HRP


Rubis, tu dois décrire l'arrivée des deux soldats et par la suite celle de Shaera Livia dans le hangar.
Les soldats vont fournir de l'équipement spécial pour les lieux (paquetage pour Mirage et Rubis comprenant trousse de premier secours, gourde, barre énergétique, couvre-chef). Tu pourras clore ton sujet lorsque Shaera Livia posera son pied sur le sol du hangar et je reprendrais la suite.
_________________________
Casier de Gelmir
Même les hommes qui prétendent connaître la mort, craignent ma fureur.
Revenir en haut
Rubis Kiira
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2017
Messages: 19
Niveau: 0
Rang: Novice
Autre: Assassin

MessagePosté le: 01/06/2017 07:18:17    Sujet du message: Yashuvhu Répondre en citant

Les ordres venaient de tomber, le hangar fourmilier d’activité d’un coup. Et j’avais dû trouve une nouvelle zone d’observation depuis, mais surtout pour pas gêner, les pilotes et équipe de maintenance qui courait dans tous les sens. Ce point d’observation fut rapide à trouver affectivement! Dans le hangar une passerelle permettait de se positionner en surplomb de toute la zone de quoi faire une position défensive efficace pour des tireurs d’élite a tout simplement arrosé la zone, généreusement de munitions laser. Et moi j’étais accoudé à la barrière tranquillement à regarder les pilotes entrer dans leur cockpit et se préparer au décollage.

Mais dans la foule deux soldats m’interpelèrent. Ils semblaient chercher quelqu’un… ou quelque chose. Je haussai les épaules et me redressai en m’étirant longuement et en profitant pour bailler par la même occasion, la journée aller être mouvementé. Je regardai à ma gauche puis ma droite Mirage avait le pas lourd en arrivant petit sourire aux lèvres, après mon étirement je me repositionnai sur la balustrade et regardai les soldats qui commencer à lever la tête vers nous et je compris à ce moment-là que j’allais enfin sortir de ce vaisseau et retrouver la terre ferme.

Je souris et fis coucou au garde qui nous regarder. Ils hochèrent et commencèrent à se diriger vers la porte d’entrée du hangar ou mirage m’entraina à son tour en me prenant le bras et le relâchant quelque mètre plus loin. De loin j’avais pu remarquer que c’était deux gars de l’escouade Kilo… Il semblait déjà plus sérieux que lors de notre première rencontre. Surement la pression due à la préparation d’une mission. Bref… là tout de suite maintenant je suivais Mirage qui me diriger vers là l’entrée du hangar aussi.

Pendant tout le trajet je suivis Mirage tout en gardant le reste du hangar à l’œil. Pendant le trajet les derniers préparatifs étaient en train de se faire boucler. Je souris doucement en voyant les pilotes faire leurs dernières vérifications. Ça allait bientôt commencer, je me mis donc à trottiner dépassant la protectrice et fonçant droit vers les portes blindées, à petit trot. Une fois arrivé, les deux soldats c’était poster avec de quoi composer une petite expédition, de trois à quatre hommes, rien d’impressionnant si c’était une mission de reconnaissance sur la planète.

Mais, je me trompais j’allais participer à une mission d’extraction d’un naufragé de l’espace. Les soldats nous distribuèrent le matériel. Chacune d’entre nous reçut un paquetage l’équipement se survit adéquat: Tandis que le Mirage me candit son matériel de premier secours, que je mis dans ma sacoche ranger correctement avec le mien, et mon rubis, et j’utilisai du sac de premier secours pour ranger gourde et provision qu’on m’avait confiée ainsi que du surplus qui ralentirait plus Mirage que moi, vu qu’on avait à peu près la même endurance sans l’armure de la trondoshane. Tandis que les couvre-chefs… Mirage enfila le sien sans problème tandis que moi j’avais un peu plus de mal à l’idée de l’enfiler… Bref! Je préférai le mettre à ma ceinture en attendant. Les deux soldats nous regardaient faire depuis tout à l’heure, un pet perplexe mais bon, on ne pas déranger des équipières qui se connaissaient depuis toujours… ou… presque!

Une fois le sac sur mon dos je tournai le regard vers les portes blindées du hangar, qui s’ouvrirent quasiment instantanément. Mais surtout mon regard s’arrêta sur la femme qui venait de les passer. Elle était de taille moyenne, ni trop grande ni trop petite, des cheveux bruns et une corpulence normale et a vu d’œil on lui donnerait vingt-cinq ans. Bref… cette femme ressemblée à n’importe qui mais l’armure de combat qu’elle portait prouver que c’était une militaire de ravage et surtout un gradé vu le comportement des deux soldats qui c’était mis au garde-à-vous, ou sinon c'est juste qu'elle était très respectée.
_________________________
http://star-wars-rpg.soforums.com/t7122-Rubis-Kiira.htm#p73977
http://star-wars-rpg.soforums.com/t7211-Paquetage-de-Rubis-Kiira.htm#p73979

DC d'Enfier
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gelmir
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 3 064
Niveau: 5
Rang: Seigneur Noir
Autre: Seigneur Sith/Gouverneur de Nar Shaddaa

MessagePosté le: 07/06/2017 15:58:23    Sujet du message: Yashuvhu Répondre en citant

Shaera aussi irréprochable dans sa tenue militaire que n'importe quel autre membre de l'armée, descend la rampe de débarquement à petits pas cadencés. La navette coupe ses moteurs et les soldats profitent de l'occasion pour décharger quelques denrées réclamées par les membres de l'équipage de l'Amertume. Exclusivement des mets raffinés tels que le caf, une caisse fruits et plusieurs poissons conditionnés sous vide. Le cuisinier officiel du croiseur saura faire bon usage de cette appétissante cargaison. La Lieutenant Livia franchit la porte automatique sur l'escouade de reconnaissance déjà recrutée. Les deux soldats expérimentés se mettent au garde-à-vous aussitôt le vis age de Shaera sur eux. Piquée par le manquement aux règles élémentaires de la Trandoshan et de la jeune femme à côté d'elle, la Sith se déplace de deux mètres au plus près d'elles.


-Dois-je citer l'injonction du "Garde-à-vous" pour que vous l'exécutiez ? Questionne-t-elle d'une voix grave.


Bien au courant du récent recrutement de cette Rubis et la certaine Mirage de Trandosha, Shaera Livia sait que ces deux "femmes" ne sont pas habituées aux coutumes disciplinaires de l'armée. C'est cependant par ce genre de réprimande qu'elles s'y feront. Ravage, la glorieuse cité n'est pas encore sortie des entrailles de Yashuvhu, d'ici là l'apprentie Ravageuse devra se conformer aux exigences hiérarchiques. Son air endurci ne changeant pas, la Sith reprend et cette fois, en s'exprimant pour tous.


-Montez à bord de la navette.


Pivotant sur un seul talon, la Lieutenant ouvre la marche pour ne s'arrêter qu'une fois le seuil de la navette passé. Le personnel au complet, l'engin s'élance dans le hangar, passe le bouclier atmosphérique et fuse à vive allure vers la planète verte. C'est lors de l'entrée dans la stratosphère que la Lieutenant débute son briefing.


-Nous savons que l'Ombre s'est écrasée dans une jungle dense aux pieds d'une montagne, nous disposons de coordonnées approximatives quant au lieu du crash. Il est probable que le signal de secours soit sur le point le plus haut de la géolocalisation, donc de la montagne, mais nous devons néanmoins vérifier dans un premier temps que l'Ombre ne soit pas blessée dans la carcasse de l'appareil. Treize heures et vingt six minutes se sont écoulées depuis, il en va sans dire qu'une blessure peut devenir mortelle dans ce temps imparti. Elle marque une pause, distribuant des comlinks intra-auriculaire. Disposez ces coms à l'intérieur de votre oreille et pressez le bouton lorsque vous souhaitez parler, ils sont efficaces sur une portée d'un maximum de cent cinquante mètres, inutile de vous signaler de ne pas trop vous éloigner les uns des autres.

Nous resterons en formation serrée jusqu'à la navette et à partir de ce point précis, nous nous déploierons en éventail afin de trouver la piste de l'Ombre, si celle-ci n'est pas sur les lieux. Nous aviserons ensuite.

Des questions ?

_________________________
Casier de Gelmir
Même les hommes qui prétendent connaître la mort, craignent ma fureur.
Revenir en haut
Rubis Kiira
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2017
Messages: 19
Niveau: 0
Rang: Novice
Autre: Assassin

MessagePosté le: 09/06/2017 06:55:31    Sujet du message: Yashuvhu Répondre en citant

Je me redressai devant la haute gradée avant d’effectuer le garde-à-vous. J’avais enfin une réponse à sa question qui lui trotter dans la tête grâce à cette brimade. Même si c’était trop tard ça allait me permettre de commencer à me représenter les règles de ma nouvelle communauté, bref apprendre sur le tas c’était ce que j’avais fait depuis mes débuts! Ça ne me dérangeait pas le moins du monde qu’on me reprenne, tandis qu’à côté Mirage était un peu perdu et grommelant elle n’aimait pas se faire reprendre et surtout se sentir ignorante. Oui elle aurait préféré se faire réprimander que voir la gradée tourner les talons et se diriger vers la navette suivit des deux membres de Kylo.

Bien sûr la jeune femme n’avait pas oublié de nous donner les instructions pour la suite « tous dans la navette ». Ce que nous firent toutes les deux, après un regard. Les rattrapant bien vite à travers les préparatifs d’une opération sans doute plus imposante que celle à laquelle ils allaient participer, les deux recrues entrèrent dans la navette et le briefing commença, simple rapide et efficace. La mission consisté à se rendre aux coordonnées approximatives du lieu du crash d’une ombre de ravage, puis de gravir une montagne pour la retrouver! Tout ceci en espérant qu’elle ait survécu.

Bref! Rien de dangereux de tout abord mais Mirage préféra vérifier que son E-11 soit ben charger avant de déclarer un « non, madame » à la dernière question de la lieutenante qui nous demander si on avait des questions. Je fis de même pour la réponse m’amusant à garder l’équilibre sur le trajet mains jointe dans le dos regard vers mes pieds concentrés et surtout seuls les mouvements de mon bassin me permettre de rester debout. Tout en me permettant de mieux écouter la chef.

Mais! Je fus obligé de m’assoir lors de l’entrée en atmosphère qui fessait trop trembler l’appareil pour mon petit jeu, ou entrainement d’équilibre c’est comme vous voulez le voir. Sécurisant mon paquetage, l’entrée dans l’atmosphère faut plus courte que je l’aurais cru. En effet le passage se entre l’atmosphère et le vide-spatial fut si déplaisant que la différence entre les deux fut une des plus rapides choses à s’habituer que je n’ai jamais vu. Comme si on avait connus toute sa vie cette nouvelle atmosphère si différente que celle créer mécaniquement dans les vaisseaux… Un vrai retour à la vie!

Je restai assise le reste du voyage, bien sagement installé sur mon fauteuil de navette militaire, à attendre l’ordre de descendre de la navette qui frôlait la cime des arbres en direction de la carasse du vaisseau de l’ombre, sur le flanc d’une montagne d’où une fumée noire s’échapper. Nous arrivâmes à destination à peine quelques minutes plus tard. Mais, ce que je retins surtout sur le débarquement de la navette c’était que les personnes armées devaient sécuriser les lieux rapidement en se déployant en arc de cercle pour couvrir les gradés ou les civils qui étaient encore à bord, moi étant la moins armée je dus descendre en dernière juste avant la lieutenante et après les deux Kylo et Mirage.

Une fois pied-à-terre j’examinai les alentours, rien de très spéciale… une forêt comme les autres en vrai. La plupart des arbres présents ressemblaient à la flore de Naboo, mais leur proportion était beaucoup plus imposante. Dans le même style d’Endor je dirais. Bref j’avais le pied-à-terre et j’attendais la chef, la mission de sauvetage allait commencer! Je regardai les trois soldats qui surveillait les alentours ensuite, ils étaient plus détendus, moins stresser surement dû au manque de faune dans le coin.
_________________________
http://star-wars-rpg.soforums.com/t7122-Rubis-Kiira.htm#p73977
http://star-wars-rpg.soforums.com/t7211-Paquetage-de-Rubis-Kiira.htm#p73979

DC d'Enfier
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gelmir
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 3 064
Niveau: 5
Rang: Seigneur Noir
Autre: Seigneur Sith/Gouverneur de Nar Shaddaa

MessagePosté le: 21/06/2017 21:49:36    Sujet du message: Yashuvhu Répondre en citant

ELERINA BRAIKE & ARKANE GRAY




Le Colonel Hamer sent des fourmillements prenant source de ses talons jusqu'aux cuisses. Il décide de ce fait, de changer de position en marchant de long en large pour maintenir ses muscles fonctionnels. Le Capitaine Harrisk, dans une tenue militaire de combat, l'observe sans ciller, marquer une certaine monotonie causée par l'attente des nouveaux Ravageurs. Le responsable du bâtiment de guerre ressent lui aussi cette lassitude liée à ce sursis, mais se réconforte à l'idée que lui seul, dispose du siège attaché à sa fonction. Le Colonel Hamer, Wulf de son prénom, réfléchit aux directives imposées par la communication privilégiée, des heures auparavant, avec le Général Gelmir. L'entretien auditif a précédemment fait le listing exhaustif de l'avenir des opérations de Ravage en territoire inconnu. La colonisation sera réalisée sous le sigle de la prudence. Bien que l'Ombre Harper soit perdue sur une planète non répertoriée par les cartographes et explorateurs, la grande oeuvre se réalisera sur les lieux du crash.

Le système Sirion, de cette appellation purement inventive, regorge de potentiel et il est avéré que la nommée "Beleriand", citant ainsi le nom de la planète inconnue, peut disposer de ressources adéquates pour une colonisation. Le Colonel Hamer en charge de l’entièreté de l'opération coloniale amène à son bord, des matériaux récupérés de l'épave d'un ancien croiseur Sith échoué sur Saleucami. Ces morceaux de carcasse serviront à réaliser des abris rudimentaires mais efficaces pour les militaires et ainsi paramétrer les premiers édifices de la civilisation. Les ingénieurs de Ravage se chargent de la besogne en concevant des plans sur-mesure et avec le matériel à disposition. Une tâche ingrate et complexe, mais raisonnablement envisageable du moins, pour quelques temps. Les premiers chargement de matériaux de construction ne seront livrés, dans un secteur éloigné de la planète, que sous quelques mois et d'ici là, les Ravageurs devront se développer avec un confort archaïque.

Le Colonel est tiré de sa rêverie de civilisation par le bruit significatif des portes automatiques. Le chuintement audible fait aussitôt place à des pas sur le sol froid du pont. La nouvelle Ravageuse, Elerina Braike, fait son apparition dans la salle de commandement, saluée par le capitaine dans un mouvement de tête respectueux, ne prenant par la peine de se dresse de son siège. Hamer se tourne vers l'arrivante, le saluant avec une courbette attentive pour aussitôt se statufier à quelques mètres de lui. Fort heureusement la porte s'ouvre de nouveau et c'est cette fois-ci le premier mais dernier arrivant, Arkane Gray, qui s'invite sur le pont de commandement. Le Colonel tourne son casque vers l'une et l'autre, cherche une stabilité dans ses appuis, se racle la gorge par petites pressions à peine audible et commence.

~Colonel Wulf Hamer~

-Elerina Braike, Arkane Gray.
Je vous souhaite officiellement la bienvenue au sein de la communauté des Ravageurs.
Je me présente Colonel Wulf Hamer, Officier Supérieur de l'équipe spécialiste terrain et infrastructure aussi chargé de la logistique et de l’encadrement militaire ainsi que la sécurité civile. Ces fonctions me permettent d'être à bord du Silence, réquisitionné pour votre récupération individuelle. Je déplore qu'un bâtiment de guerre fasse office de taxi Coruscanti, mais les ordres sont les ordres.


Alors que les mots sont déployés au fur et à mesure, le Silence change de trajectoire.
C'est lorsque celui-ci plonge dans l'hyperespace, que le Colonel Hamer poursuit.

-Nous partons pour une planète isolée dans les Régions Inconnues, que nous avons nommé "Beleriand", bien qu'elle ne fut pas la cible de nos intentions, nous avons pris l'initiative de la coloniser en découvrant le potentiel qu'elle offre. La majorité de nos troupes est déjà sur place, nous n'attendrons plus que le Général et Seigneur Gelmir. Quoi qu'il en soit et dans l'attente des directives officielles du Culte des Ravageurs, vous serez sous la responsabilité de l'armée et qui plus est, vous en faites déjà partis intégrante.

Néanmoins je laisserais le soin au Seigneur Gelmir de vous expliquer les détails de vos fonctions. Sur Beleriand vous trouverez la Ravageuse Shaera Livia et la recrue Rubis Kiira, toutes deux membres du Culte. Elles sont actuellement en phase d'opération pour récupérer l'Ombre Harper échouée sur la planète et y faire une reconnaissance géographique des lieux. Nous arriverons dans une journée standard et une fois sur place, vous aurez la responsabilité de les rejoindre. Nous supposons que des autochtones habitent la planète sans avoir de preuves avérées, il s'agira à vous tous, de confirmer cette présence.


Wulf entame une courte marche en direction des deux individus.
Dans un premier temps pour observer leurs visages et définir leurs différents potentiels et dans un second, afin d'enregistrer ces nouveaux faciès.

-Puisque vous devrez travailler ensemble, je vous suggère de vous familiariser l'un à l'autre le temps du voyage. La porte de la salle s'ouvre, un droïde protocolaire s'avance jusqu'aux trois individus. L'unité droïde va vous conduire à vos quartiers, j'ai cru comprendre, Arkane, que vous avez déjà pris le votre. Quoi qu'il en soit et dès la fin du voyage, vous devrez immédiatement fouler le sol de la planète pour votre mission.

-------------------HRP-------------------


Elerina et Arkane
Je conçois que cette courte présentation ne soit pas idéale pour l'attrait d'un RP, mais le voyage doit se faire dans une certaine logique et l'on ne peut de manière directe, réaliser une traversée hyperspatiale immédiate. Vous pouvez poster chacun un petit écrit, je choisirais de faire de même pour apporter le Silence directement sur Yashuvhu. Chronologiquement il est possible d'affirmer que Rubis vient à peine d'être informée qu'elle ira sur la planète, nous laissant ainsi le temps de prendre de l'avance.




Rubis Kiira




Cartographie de la Zone



Shaera dégaine des macrobinoculaires reliées à l'un des croiseurs de combat en orbite, qu'elle applique sur ses yeux, bien que cette jungle soit si dense. Le téléchargement des données topographiques s'affichent directement sur l'écran et lui signifient la distance réelle entre le groupe et les zones ciblées. Un peu plus de 500 mètres séparent le lieu de l'atterrissage et la zone de crash. Ajoutant à cela que la petite chaîne montagneuse servant de point à la balise de secours se trouve à un peu plus de 3 kilomètres et 500 mètres, la mission risque de trouver sa pénibilité dans la durée.


-En route.


La Lieutenant ouvre la voie, suivie par l'escouade. Les deux soldats se tiennent à l'affut du moindre signe hostile et pour eux, ne pouvant venir que d'une faune inconnue. Etant sa conscience dans la Force, la Sith marche entre les amas de buissons et autres arbustes, à la recherche de signes de vie. Il semblerait pour autant, que rien ne soit camouflé dans la végétation, une aubaine pour le début de mission.

-------------------HRP-------------------


Rubis
Ecrit simple par manque de temps.
Néanmoins tu dois développer l'avancée de la troupe jusqu'à la navette. Il n'y aura pas d’embûches, seulement quelques "bruits" ou "sensation" ci et là, par intermittence. Comme si les Ravageurs étaient épiés. A la fin de ton écrit, nous arriverons sur les lieux du crash.
_________________________
Casier de Gelmir
Même les hommes qui prétendent connaître la mort, craignent ma fureur.
Revenir en haut
Rubis Kiira
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2017
Messages: 19
Niveau: 0
Rang: Novice
Autre: Assassin

MessagePosté le: 04/07/2017 14:55:33    Sujet du message: Yashuvhu Répondre en citant

Voilà les seuls mots que lança la lieutenante avant qu’on se met en route vers le sith du crash avec le reste de l’équipe. Les deux soldats de Kylo se tenaient à l’affut du moindre signe hostile, Doigt sur la gâchette et sécurité retirer. Mirage suivait l’exemple ses sens reptiliens en alerte, le bleu semblait vraiment plus impressionnant avec son casque adapté à sa morphologie, une vraie guerrière futuriste! Là sith marchait elle en tète je la regardais de temps en temps voir comment elle s’y prenait pour l’imiter pour faciliter mon avancée. Pour l’instant rien d’étrange dans les environs pour tenter de nous ralentir.

Ce ne fut qu’après qu’ont nous nous sommes éloigné de la navette que des choses commencèrent à clocher… Oui! Oui! Dit comme ça c’est bizarre mais il y avait bien des choses qui clochent dans l’environnement dans le qu’elle on s’aventure tels des explorateurs! Tiens! En parlant de l’environnement je l’ai pas encore décrit… Alors! Quand on le regarder tout ce qu’on voyait à perte de vue c’était, de la verdure, de la verdure, et de la verdure… du sol au ciel tellement les arbres étaient haut vers celui-ci! Pour ce qui était des arbustes, fougères et autres… elle était énorme! Toute plus haute que moi et de la superficie d’un fût à bière pour Bar!

Bref retournons à notre mission… et… notre bizarrerie… ça fessait bizarre… comme des picotements le long de ma colonne vertébrale. C’était une sensation étrange… comme un signal d’alerte… Oui! C’était ça! Une alarme quelque chose nous épier… Je me rapprochai rapidement de Mirage pour être à ses côtés avant d’épier un peu partout, je savais que c’était là… tout proche… juste à côté… à nu regarder sans rien faire de plus… ça en était presque flippant et dès que je tournais la tête pour voir ça… rien… juste un buisson qui bouge sous le vent surement… enfin je pense…

Bref le stress monté parmi l’équipe eux aussi avaient remarqué que les choses tournées par rond dans le coin… Il serait plus la crosse de leurs armes ainsi que le canon qu’ils tenaient pour plus de stabilité et de précision. Mais! Ils gardaient tous leurs sans froids surveillant comme un seul soldat bon panorama devant eux suivant la sith, qui les menait vers la carcasse du vaisseau de l’ombre perdu… Je me demandais si elle où il s’y trouvait… Bref! Fallait que je me concentre! Donc j’enfilai ma capuche et recommençai à guetter les environs. Me joignant au reste de l’équipe pour former ce seul et unique être de reconnaissance.

Nous arrivâmes à la carcasse assez rapidement heureusement sa chute avait créé une clairière je regardai les alentours, pendant que l’équipe s’assurait que la zone était sûre, dos à la forêt. Une erreur sans doute mais pas grave j’examiner les lieux de mes yeux me demandant ce qui s'était passé… C’est là que je remarquai le choc qui a dû se produire avec un rocher de l’espace contre la coque vu le creux dans celle-ci… Je regardai mieux le vaisseau on aurait dit un chat qui creuser sur le cou, vu comment il c’était planter dans le sol tète la première… Trop jolie!
_________________________
http://star-wars-rpg.soforums.com/t7122-Rubis-Kiira.htm#p73977
http://star-wars-rpg.soforums.com/t7211-Paquetage-de-Rubis-Kiira.htm#p73979

DC d'Enfier
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Arkane Gray
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 11 Mai 2017
Messages: 191
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 11/07/2017 16:04:25    Sujet du message: Yashuvhu Répondre en citant

Le gradé, au titre de Colonel en avait long à dire, et ses paroles recelaient de nombreuses informations fortes intéressantes :

Déjà, le seigneur/général Gelmir, dirigeant des ravageurs brieferai personnellement les deux nouvelles recrues que sont Elerina et Arkane. Pour de nouveaux arrivants, se voir offrir un tel "honneur" ne peut qu'augurer de bonnes perspectives d'avenir, car il est facile de deviner qu'un chef d'une société militariste ne prendra pas la peine de rencontrer tout ses effectifs en personnes.
Deuxièmement, l'objectif, qui est de se rendre sur une planète nommée Beleriand, y rejoindre deux personnes et en retrouver une troisième, puis de déterminer quels sont les intentions des habitants de la planètes, si présence d'autochtones il y a bien évidemment.

Après ce petit discours, Arkane compris que ce Colonel avait une vraie trempe de militaire avec des points de vue bien tranchés et s'exprimant par ordre. Ce qui contrastait légèrement avec le capitaine, qui semblait plus disposer à adopter une "meilleure" attitude.
Le colonel, Wulf de son prénom, s'avança enfin vers les deux recrues et les examina tour à tour, avant d'ajouter :

"-Puisque vous devrez travailler ensemble, je vous suggère de vous familiariser l'un à l'autre le temps du voyage. La porte de la salle s'ouvre, un droïde protocolaire s'avance jusqu'aux trois individus. L'unité droïde va vous conduire à vos quartiers, j'ai cru comprendre, Arkane, que vous avez déjà pris le votre. Quoi qu'il en soit et dès la fin du voyage, vous devrez immédiatement fouler le sol de la planète pour votre mission."

Voilà qui venait clore les briefing, le droïde invita les recrues à la sortie et se dirigea vers cette direction, Arkane fit le salut militaire de rigueur et lui emboîta le pas, suivit d'Elerina. L'ayant devancé, il n'avait aucune idée de sa réaction.

L'avancée jusqu'au quartier se fit dans un calme reposant, simplement troublée par les cliquetis provenant du châssis du droïde.

Une fois sur place, le droïde prit soin d'expliquer le plan du vaisseau à Elerina, de lui présenter ses quartiers et s'en retourna vaquer à ses occupations, laissant seuls les deux ravageurs en herbes.
S'étant assez entraîné pour aujourd'hui et n'ayant rien à faire dans ses quartiers, Gray opta ce coup ci pour la salle commune. Il ajouta à l'attention de sa "collègue" :

"-Pour ma part je vais me poser quelques temps dans la salle commune, si l'envie de sociabiliser de tente une fois installée, tu sauras où me trouver, en admettant que tu ne sois pas une psychopathe asociale."

Il ponctua sa phrase par un salut militaire, qu'il commençait à bien imiter d'ailleurs et s'en dirigea vers la salle commune, qui par chance n'était pas très loin. Sur place, il constata avec joie que peu de ravageurs avaient pris la peine de s'y reposer, ce qui laissa des sièges libres.
Arkane posa donc son postérieur sur un fauteuil et entreprit de nettoyer son arme, dans l'attente de l'arrivée d'Elerina ou de Beleriand ...




Hrp : Court je le concède mais j'ai déjà fait le tour concernant la promenade sur le vaisseau d'après mon inspiration ^^
_________________________
Revenir en haut
Gelmir
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 3 064
Niveau: 5
Rang: Seigneur Noir
Autre: Seigneur Sith/Gouverneur de Nar Shaddaa

MessagePosté le: 13/07/2017 08:59:54    Sujet du message: Yashuvhu Répondre en citant


Lieutenant Shaera Livia


Shaera Livia scrute les restes de l'engin stellaire avec soin afin de déterminer les causes de l'accident. Bien que les informations relatives à celui-ci émanent directement de l'Ombre de Ravage, l'on n’excusera personne de ne pas avoir pris le temps d'inspecter la carcasse à la recherche d'une autre cause, que celle citée dans le rapport de secours. Les soldats délimitent un périmètre de sécurité alors que l'investigation de poursuit. Il semblerait que les causes soient celles mentionnées, mais pas la moindre trace de l'Ombre. La Lieutenant réajuste la bandoulière de son arme à répétition et tout en s'essuyant le front, la chaleur de la jungle étant oppressante, remonte de la crevasse laissée par le vaisseau. Elle époussette sa tenue salie par la terre et plisse les yeux en fixant la forêt. La faune est active et quelques auras semblent intriguées par la venue de ses visiteurs venus de l'espace. L'échelle de l'hostilité est à confirmer mais la mission doit dans tous les cas se poursuivre. Si L'Ombre Harper est en danger, il incombe au groupe de le sortir de cette situation. Shaera fait passer l'ensemble des soldats en tête, mis à part la recrue Rubis, en direction de l'Est.

-Allons aux autres coordonnées et restez vigilants, nous avons quelqu'un sur nos traces. Explique-t-elle le plus paisiblement du monde. Il nous faut arriver à mi chemin avant la tombée de la nuit.

Les soldats se mettent alors en marche, certains lèvent les yeux au ciel alors que le soleil de Yashuvhu commence lentement à décliner vers l'horizon. Environ quatre kilomètres séparent le lieu du crash, de la petite chaîne montagneuse ciblée. Entre temps, un fleuve de taille respectable se glisse de l'Ouest jusqu'à l'Est et réalise une courbe pour repartir vers l'Ouest et plus tard, finir sa course vers le Nord. La Lieutenant sait qu'ils pourraient traverser les eaux afin de gagner un temps prestigieux, mais n'ayant pas l'équipement adéquat pour se faire, contourner le fleuve est le plus raisonnable.

-Rubis, c'est bien ça ? Dit-elle en se joignant à la marche de la recrue. Que sais-tu de la Force exactement ?

La militaire presse le pas pour que la conversation soit rythmée par l'avancée.

Je suppose que tu ne t'attendais pas à une telle organisation en nous rejoignant.
_________________________
Casier de Gelmir
Même les hommes qui prétendent connaître la mort, craignent ma fureur.
Revenir en haut
Rubis Kiira
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 09 Mar 2017
Messages: 19
Niveau: 0
Rang: Novice
Autre: Assassin

MessagePosté le: 21/07/2017 23:41:56    Sujet du message: Yashuvhu Répondre en citant

Je regardai les soldats se mettre en place, la position défensive était simple mais toujours efficace: Se répartir la zone à couvrir de façon à ce que chacun est à vue et à portée de tir un ou deux coéquipier. Histoire de pouvoir accourir rapidement en cas de danger et se couvrir rapidement si on localiser un adversaire qui tenter d’attaquer par derrière ou du côté d’un angle mort. Bref la position était une position de routine pour une unité de combat et Mirage semblait s’y confondre comme dans un gant.

Je la quittai du regard pour me concentrer sur la lieutenante qui scrutée le vaisseau de l’ombre disparue. Franchement c’est dommage que ce vaisseau soit aussi abîmé le coup de la météorite plus le crash l’avait mi HS l’enfouissant dans la crevasse qu’il avait creusé. Bref je m’approchai à mon tour pour toucher la coque cabossé du bout des doigts caressant l’alliage légèrement prise dans ma réflexion interne, mais j’en conclu surement comme la chef… l’Ombre avait eu de la chance!

Quelque seconde plus tard et quelque débris de météorite détacher de la carcasse la lieutenante ordonna de reprendre la marche. Il fallait avancer rapidement! Deux kilomètre avant que la nuit tombe? C’était faisable! Les soldats ouvraient la marche tandis que je rester en arrière dans la danse végétation tropical. Il fessait chaud et humide à la fois… ça fessait bizarre comme si il venait à peine de pleuvoir en permanence, on se demandait peut être pour quand était la prochaine rasade d’eau qui nous tomberaient sur la tête malgré le toit de feuillage au-dessus de nos tête qui se laisser à peine percer par le soleil. Un endroit de rêve pour les insectes qui venait nous titiller de temps en temps.

La végétation était tellement touffu et haute que je cru perdre l’unité à un moment, pour mon plus grand bonheur la lieutenante me rejoignit et pressa mon pas pour la rattraper tout en me posant des questions, la première fut celle ce que je savais sur la force… « Ce que je sais de la force… Ben pas grand-chose… Je me suis y intéressé il y a peu en faite… avant ce n’était pas une priorité… Il m’est arrivé de la voir se manifester de temps à autre, mais pas plus! Mais aujourd’hui je veux commencer une nouvelle vie! Et je sens qu’elle va faire partie intégrante de cette vie. J’ai hâte de m’entraîner à l’utiliser! »

Je souris doucement quand elle lâcha une suggestion cette fois… Si je m’attendais à une telle organisation? « Il faut avouer que l’escouade Kylo en permission m’avait aiguillé sur autre chose, mais voir leurs sérieux sur le terrain confirme mes premiers soupçons! L’organisation et un mot d’ordre on dirait! J’ai hâte de trouver ma place parmi vous. Donc… Non ! Pas si étonné que ça.»

Je lançai un regard en arrière encore ses buissons qui bouge tout seul… ça commençait à me stresser... « Dites… c’est quoi derrière? J’ai sa présence, mais pas de quoi l’identifier… » Je venais de murmurer plus par respect pour le travail discret de notre suiveur que par principe de rester discrète. « Sinon? Qu’es que vous pouvez me dire sur la force vous ? » Je finis par poser la question sans doute pour leurré ma question discrète aux yeux du suiveur qui m'intriguer plus qu'il me fessait peur, j'était même prête à m'arrêter pour le surprendre si la lieutenante ne pouvait pas répondre à ma question discrète... Ce que j’espérais grandement!
_________________________
http://star-wars-rpg.soforums.com/t7122-Rubis-Kiira.htm#p73977
http://star-wars-rpg.soforums.com/t7211-Paquetage-de-Rubis-Kiira.htm#p73979

DC d'Enfier
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Gelmir
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 19 Fév 2008
Messages: 3 064
Niveau: 5
Rang: Seigneur Noir
Autre: Seigneur Sith/Gouverneur de Nar Shaddaa

MessagePosté le: 31/07/2017 15:30:47    Sujet du message: Yashuvhu Répondre en citant


Lieutenant Shaera Livia


Shaera Livia les expressions faciales de Rubis avec attention. Les réponses de la novice semblent piquées par quelques eaux troubles et pour cause, la Force est un mythe pour beaucoup de créatures de l'univers. Celle qui fut autrefois formée pour devenir une Ombre, dans les enfers des Régions Inconnues, peut lui inculquer des bases saines quant à l'utilisation et la compréhension de la dite Force. L'enseignement est toujours volatile et jamais palpables. Les Ravageurs basent les fondations de leurs connaissances sur l'apprentissage réel et la souplesse des formations. De plus, ils estiment qu'un individu est plus apte à découvrir son potentiel par lui-même, que via des sources élémentaires d'apprentissages studieux. L'humaine marche droit devant elle, à l'affût des faits et gestes des soldats en tête de la marche.

-La Force est une chose bien mystérieuse pour ses utilisateurs. Récite-t-elle par mécanisme.

La chose suit toujours le groupe, tapis dans la végétation dense de la forêt. Par curiosité ou par appétit vorace, la créature sait se tenir à l'écart. La Lieutenant tresse des filaments de Force jusqu'à cette chose capable de se mouvoir entre les végétaux avec une prouesse exemplaire et une démarche féline. A son contact, la créature frémit et se recroqueville sur sa propre aura, comme bouleversée par la détection de Force, par l'approche peu conventionnelle survenue promptement. Shaera découvre l'espace de quelques petites secondes, que la chose est intelligente et plus curieuse qu'animée par un instinct primitif. Les suppositions quant à une population autochtone peut évoluée se concrétisent, mais pour l'instant, la Lieutenant tient l'intéressée dans son giron de Force. Au cas où ses intentions finiraient par se muer en affrontement.

-Les Ravageurs emploient la Force comme un outil militaire, à l'instar d'une arme tel le Blaster ou la Vibroépée. Tu trouveras des adeptes dans nos rangs, qui ne sont pas des Sith et qui ne prétendent pas l'être, se sont simplement des soldats de la Force à l'instar des Ombres qui dénichent nos recrues. Mais il ne faut pas confondre le Côté Obscur, le Côté Lumineux et le Côté Universel liant les deux.

Shaera montre son blaster à répétition.

-Grossièrement, une arme n'est pas mauvaise, elle dispose d'une seule fonction : Envoyer un trait de laser. Certes l'on peut contrecarrer ma phrase par la suivante : Elle a été créée pour tuer.

Mais tu dois te fier à sa fonction, son utilisation n'est pas mauvaise contrairement aux idées reçues. C'est la manière d'employer l'arme qui peut-être mauvaise. Si les Sith emploient l'étranglement de Force pour tuer, la fonction de ce pouvoir peut aussi masser un coeur à l'arrêt et permettre les premiers secours. Si tu braques cette arme sur un enfant pour le tuer, tu es un horrible assassin alors que si tu la braques sur son ravisseur pour lui faire sauter la tête, tu es un justicier, un sauveur, un héros. Tu dois comprendre ces mesures qui font de toi quelqu'un de mauvais purement et simplement et quelqu'un de bon, commettant des actes mauvais pour le bien.

Il ne faut pas être naïf, les Ravageurs utilisent le Côté Obscur, mais ils l'utilisent avec les mesures souhaitées et sans s'abandonner à son attrait. Nous plions l'obscurité à nos besoins en nous servant de nos émotions pour influencer sur la puissance. Le Côté Obscur est en harmonie avec ce que ton coeur cache. Il est vrai que certains dans nos rangs se baignent corps et âme dans l'obscurité pour parfaire leurs techniques, pour réussir des opérations militaires ou des missions stratégiques. Mais ils n'en reviennent pas plus mauvais qu'ils ne le furent en partant, ils ont trouvés autrefois la paix et la raison dans leurs capacités à utiliser le Côté Obscur.

Si les Sith sont aujourd'hui des créatures déraisonnées, les Ravageurs sont leur évolution dans l'harmonie.


La marche se poursuit alors qu'une pluie torrentielle s'abat brusquement sur la forêt.
Les soldats décrochent leur couvre-chef et se coiffent de celui-ci, les hauts arbres freinent la pluie à l'aide de leurs feuilles démesurées pour la filtrer à leur base. Celle-ci descend sous une forme modérée et au tempo variant selon le vent ou l'agglomération d'arbres. Des éclairs zèbrent les nuages et font s'échapper de leurs nids, de petits oiseaux aux couleurs vives. Le tonnerre gronde à des lieux du groupe mais fait vibrer le sol et s'impose comme la volonté de dame nature. L'un des soldats trouve un abri de fortune pour se cacher de ces cieux violents : la souche allongée d'un gigantesque arbre centenaire. La Lieutenant incline la tête, les sourcils dressés pour contempler le ciel.

-Montez les tentes à cet endroit, nous n'irons pas plus loin.

L'officier Livia sort son comlink de sa ceinture utilitaire. L'étanchéité de la poche protectrice de l'appareil a fait son oeuvre, l'objet a survécu aux torrents. Appuyant sur le bouton pressoir permettant la liaison avec l'un des croiseurs en orbite, la Lieutenant cherche à contacter quelqu'un.

-Lieutenant Livia à Ravage, on est pris dans un orage, à vous. Prononce-t-elle en élevant la voix pour être entendue malgré le tonnerre et la pluie.

La communication reste muette dans un grésillement tout à fait banal. Une bourrasque emporte des feuilles décrochées de leurs branches, un nouvel éclair jaillit à six kilomètres, en emportant la noirceur des nuages.

-Lieutenant Livia à Ravage, répondez. Poursuit-elle peu rassurée.

Après quelques secondes, la femme grimace en lâchant un juron puis range l'appareil.
Les membres de la petite escouade ainsi que la novice, s’attellent à la tâche consistant à monter un campement de fortune pour la nuit. Quand l'orage passera, la Lieutenant retentera sa chance.
_________________________
Casier de Gelmir
Même les hommes qui prétendent connaître la mort, craignent ma fureur.
Revenir en haut
Elerina Braike
Nouvel Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2010
Messages: 245
Niveau: 1
Rang: Main
Autre: Ex-Jedi Impérial / Ex-Apprentie de l'Oméga / EX-Culte de Cypher

MessagePosté le: 01/08/2017 00:16:07    Sujet du message: Yashuvhu Répondre en citant


-Pour ma part je vais me poser quelques temps dans la salle commune, si l'envie de sociabiliser de tente une fois installée, tu sauras où me trouver, en admettant que tu ne sois pas une psychopathe asociale.


Une psychopathe asociale ? cette nouvelle recrue avait vraiment une piètre opinion des Sith enfin de ce qu’il en restait. Elerina préférait se sociabiliser seulement avec les personnes qui sont de plus hauts rangs qu’elle car elle pouvait tirer profit d’eux tandis qu’a l’inverse, être avec des personnes de même stature qu’elle voir même en dessous ne pouvait rien lui apporter de bon, ils pourraient même la tirer vers le bas selon elle. Mais tout ça, c’était quand elle était encore sous la coupe de l’ancien Empire Sith, maintenant tout avait changé : maintenant Elle allait s’efforcer de montrer autant de respect a ses supérieurs qu’a ses égaux. Doucement Elerina se tourna vers le dénommer Arkane Gray et parla d’une voix calme et relaxer.

-C’est bien dommage que tu penses ceci des gens de mon espèce …nous ne sommes pas tous comme ça, certains d’entre nous sont civilise et savent parler avec leur bouche et non avec leur sabre… Elerina soupira… Non je ne suis pas une psychopathe asociale comme tu le pense et pour preuve laisse-moi me présenter en première, Elerina Braike est mon nom, mais appelle moi juste Elerina, pas de mademoiselle Braike ou madame Braike, même si nous sommes dans l’armée nous allons être partenaire, autant se familiariser des maintenant.


Elerina se dirigea lentement vers la baie d’observation pour regarder la planète sur lequel ils allaient atterrir. Elle ressemblait à n’importe quelle planète vue d’ici, bien ronde évidement mais aussi étonnamment grosse. Les nuages étaient visibles depuis l’orbite mais ne laissait pas apercevoir la météo de la planète. La surface elle-même n’était pas visible ce qui était assez inquiétant sachant que cette planète allait accueillir les nouveaux ravageurs sur son sol. Un sol, Braike elle-même se demandait s’il y’en avait un, vue l’épaisseur des nuages, elle craignait que cette planète ne soit faite que de Gas voir même pire, un gaz toxique… ça serait une fin pour le moins triste et misérable. Elerina se concentra pour tenter de ressentir le moindre signe de vie sur cette planète. Quelque chose sur la planète l’empêchait de sonder celle-ci et à cause de cela, les ravageurs allaient devoir avancer à l’aveugle sur la planète. Elle ne ressentait rien et c’était ce qui l’inquiétait, mais après multiple vaines tentatives elle retourna lentement vers le centre de la salle commune et alla s’asseoir en face d’Arkane.


-J’ignore ce que notre Seigneur veut que nous fassions sur cette planète, mais je n’arrive pas à ressentir quoi que ce soit à la surface de celle-ci…j’ai un mauvais pressentiment… J’ignore même si nous serons les bienvenues… la prudence sera notre priorité…

Ce n’était pas la première fois qu’Elerina ressentait ce sentiment , elle avait peur, oui, elle avait peur de l’inconnue mais des fois il valait mieux avoir peur et être sur ses gardes que d’êtres braves, valeureux et de mourir par négligence… Elerina se prépara mentalement pour la mission et patienta que quelqu’un vienne chercher le détachement de ravageur.

Desole pour la taille de mon poste, ayant des soucis IRL et je n'ai pas pu trouver la motivation habituelle pour poster mais j'espere que cela s'arrangera dans les prochains jours.

_________________________

Forme de combat :Forme IX ~ Shien

Apprentie Sith
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 24/09/2017 11:19:21    Sujet du message: Yashuvhu

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Régions Inconnues Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Legende

Nouveaux messages Nouveaux messages
Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Partenaires

Annuaires et top sites


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com - Thème : Lyzs
Reproduction INTERDITE