Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Arrivée de HK-66
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Dantooine -> Base de la Guilde des Chasseurs de Primes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
HK-66
Guilde des chasseurs de primes

En ligne

Inscrit le: 28 Avr 2017
Messages: 26
Niveau: 0
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 01/05/2017 11:04:49    Sujet du message: Arrivée de HK-66 Répondre en citant

Une alarme résonnait dans le noir. Une alarme de sortie de l’hyperespace imminente. Les processeurs de HK-66 se remirent à tourner, le sortant du mode veille où il s’était placé pendant la durée du voyage. Ses photorécepteurs s’activèrent en même temps que les étoiles reprenaient leur place normale sur le pare-brise du vaisseau, avec au centre une planète semblable à tant d’autre dans ses bases de données, autour de laquelle orbitaient deux lunes indistinctes : Dantooine.

Avant son « accident », le droïde n’avait jamais été amené à fréquenter cette planète, qui de son temps ne semblait pas attirer les nuisibles dont ses employeurs avaient horreur. La planète servait essentiellement à l’agriculture et à la chasse, deux activités que les motivateurs de HK avaient du mal à associer. Sa mémoire faisait aussi mention d’une occupation d’utilisateurs de la Force classés comme Jedi, mais le fichier ajoutait que celle-ci n’était plus d’actualité. En revanche, les mise à jour holonet récentes faisaient part d’un développement urbain et politique non négligeable, notamment sous l’égide de la Guilde des chasseurs de primes. De par ses propres expériences, HK avait intégré comme fait que la politique était de manière récurrente la principale source de primes, et donc il ne semblait pas contradictoire d’assister à un développement simultané des deux phénomènes sur Dantooine.

Les mains métalliques s’emparèrent des commandes du vaisseau, et, se fiant aux coordonnées enregistrées, HK entra dans l’atmosphère de la planète. Il ne semblait pas y avoir de difficultés avec le contrôle aérien, le vaisseau étant visiblement enregistré dans la base de données. Une brève recherche indiqua à HK que les précédents propriétaires étaient déjà venus pour une « mission scientifique et technologique dans les ruines de l’enclave Jedi ». Leur requête avait toutefois été rejetée, et ils avaient dû se contenter d’explorer les décharges de speeder locales.

HK pouvait voir à présent la surface de la planète, des carrés, rectangles et droites que ses photorécepteurs reconnurent comme des champs, prairies et routes. Il redressa le vaisseau d’un coup sec, le vrombissement faisant détaler un troupeau d’Iriaz qui broutaient paisiblement. Le spatioport fut bientôt en vue, et le vieux cargo se posa lourdement à l’emplacement indiqué pour lui. Avec un grincement métallique, HK-66 se leva, ses motivateurs enregistrant positivement son arrivée. Il se tourna vers son copilote.


- [remerciement moqueur] merci pour le transport, petit nuisible, crachota son vocabulateur.

Il lui tapota l’épaule, provoquant la chute du corps sur le pupitre. Le droïde se demanda comment les autorités réagiraient en découvrant six cadavres en décomposition à bord. Mais ses senseurs ne seraient pas là pour l’enregistrer. Il sortit du cockpit, enjamba un autre corps, ouvrit l’écoutille d’accès, et quitta le vaisseau.Comme d’habitude, personne ne prêta particulièrement attention à un droïde, surtout cabossé, et HK partit du spatioport d’un pas mécanique.

Il se brancha à la première borne touristique à sa disposition, enregistra la localisation de la Guilde dans ses circuits et programma le trajet le plus court pour ménager ses articulations, mais tout évitant les grandes artères de circulation. Mieux valait éviter que son centre du comportement surchauffe si une foule de nuisibles s'amusaient à lui rentrer dedans sans s'excuser. Il progressa ainsi dans de petites ruelles adjacentes, ses photorécepteurs prenant note de l'architecture locale qui tranchait avec les planètes mégalopoles sur lesquelles il avait fait ses débuts, temps lointains pour ceux qui l'entouraient à présent et pourtant consultables dans sa mémoire comme si ses photorécepteurs les avaient enregistrés le jour d'avant.

Après une bonne marche sans court-circuit, HK-66 arriva au siège de la Guilde. Choisissant l’individu le plus proche et que ses senseurs indiquaient comme le plus armé, il demanda:


- [requête] Serait-il possible de m’entretenir avec le gérant de ces lieux ? ce serait dans le cadre d’une offre de service pour l’aider à nettoyer les nuisibles de la galaxie contre monnaie sonnante et trébuchante.
_________________________
Casier de HK-66
Database de HK-66
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 01/05/2017 11:04:49    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
LOm DOnOs
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2008
Messages: 4 364
Niveau: 5
Rang: Doyen de la Guilde
Autre: Roi de Dantooine

MessagePosté le: 02/05/2017 21:07:15    Sujet du message: Arrivée de HK-66 Répondre en citant


La Faucille (lvl2)


   
Depuis sa mission sur Dxun, la Faucille était partie de son coté, régler quelques affaires pressantes Visiblement son ancien employeur n'avait pas apprécié son nouveau choix de carrière. Passer de tueur à gage à chasseur de prime pourrait paraitre anodin, mais ce n'était pas le cas. le Doyen avait été clair, il y avait un règlement et l'ex assassin serait traité comme tout membre de la Guilde.
Après être retourné dans la bordure extérieure pour éliminer son ex patron et ses quelques gardes du corps, la Faucille était de retour sur Dantooine.Comme à son habitude, il parlait peu, et se mélangeait rarement aux autres chasseurs de prime qu'il jugeait lui même inférieur.

*Des brutes sans cervelle et sans style!*
Tout l'inverse de l'humain aux yeux glacés, même si son arme de prédilection était une Faucille, qu'il aimait planter dans le cœur de ses cibles, il savait aussi utiliser, les blasters, les explosifs, le poison ou tout armes blanches en tout genre.
A peine descendu de son chasseur personnel, il avait été accosté par des chasseurs de primes qui voulaient tous être ses coéquipiers, tu m'étonnes avec une telle réputation tout le monde voulait travailler avec le meilleur chasseur de la galaxie.
Et qui sait? dans quelques temps , il pourrait défier le doyen en personne pour prendre la tête de la confrérie.
Le jeune homme avait déja repoussé un gamorréen, un Zabrack et deux ou trois Mandaloriens, quand un droid s'adressa à lui.
L'ex assassin observa la machine rouillée et cabossée, s'il avait bien compris sa phrase , la machine voulait devenir chasseur de prime, quelle blague! de toute façon, LOm avait déjà, Brelan, son fidèle droid assassin de type HK, acquis par son prédécesseur Poker. En son hommage, on avait peint trois As sur son châssis d’où son fameux surnom...
La faucille congédia un Rodien qui portait un fusil de précision pour faire face à son interlocuteur d'acier et lui répondre:


-Je ne suis pas sur d'avoir bien compris tas de rouille.
Tu veux intégrer la Guilde? mais qu'est ce qu'on pourrait faire d'une machine dans ton genre.

   

Des éclats de rire résonnèrent, involontairement le tueur amusait la galerie, et cela ne lui plaisait pas vraiment, il jeta un regard noir  tous les chasseurs de prime hilares en attendant la réponse de HK-66...

   
   

_________________________


Dernière édition par LOm DOnOs le 28/05/2017 17:57:16; édité 2 fois
Revenir en haut
HK-66
Guilde des chasseurs de primes

En ligne

Inscrit le: 28 Avr 2017
Messages: 26
Niveau: 0
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 02/05/2017 23:16:21    Sujet du message: Arrivée de HK-66 Répondre en citant

Citation:
-Je ne suis pas sur d'avoir bien compris tas de rouille.
Tu veux intégrer la Guilde? mais qu'est ce qu'on pourrait faire d'une machine dans ton genre.



Tandis que des éclats de rire irritèrent ses senseurs auditifs, le centre de comportement de HK-66 réprima ce que son motivateur primaire l’enjoignait fortement de faire: lever le bras gauche au niveau de la joue de l’être organique qui lui faisait face et faire un aller retour de son poing parallèle au sol en fracassant toute matière flasque sur la trajectoire. C’était selon ses banques de données ce qu’il aurait fait d’ordinaire, et son maître aurait suivit cette démonstration de force d’une longue harangue vantant ses capacités. Mais plus personne ne parlait pour lui désormais. Il était son propre maître ; HK-66 se redressa un peu plus, monta le volume de son vocabulateur pour couvrir les sonorités des nuisibles, et prit la parole :


[Correction bienveillante] bien que je sois un modèle HK, le Concepteur n’a pas choisit de m’accorder la pigmentation cramoisie chère à certains de mes prédécesseurs. Je vous suggère de vérifier vos organes flasques qui vous servent de photorécepteurs pour bien voir que j’arbore une belle teinte de duracier sombre.

[Addendum] En outre, le terme de tas m’inquiète sur votre perception de l’espace, étant donné que contrairement à vous et à l’ensemble des nuisibles ici présents, je suis un modèle géométrique parfaitement plannifié et mesuré, où chaque pièce remplit son rôle spécifique, contrairement à bien des nuisibles ici présent qui semblent posséder un organe cervical flasque et inutilisé.


Faisant fis des murmures outrés et des rires de ceux qui n’avaient pas saisis tous ses propos, le droide poursuivit, agitant les bras comme s’il menait une démonstration, des crissement métalliques ponctuant chacune de ses phrases.

[Déclaration] Pour ma contribution je pense être capable de me différencier d’une simple machine ou d’un droide.

[ Explication technique] En tant que Droïde assassin de modèle HK-66, je dispose d’une autonomie, qui comparé à la leur, mettrait à zéro le moral d’un droïde assassin commun, s’il pouvait en avoir un. Je dispose de capacités de survies supérieure à la moyenne, en atteste l’historique de mon processeur central, et suis capable de préparer, mener et modifier des plans et des missions de ma propre autorité. Là où un simple droïde devra consacrer une partie de sa puissance de calcul à vérifier dans sa banque de données si son maître l’a autorisé à tuer les araignées venimeuses qui peuvent se glisser dans les lits, perdant de précieuses nanosecondes, mes processeurs à moi n’hésiteront pas un instant à faire une belle tâche sur la lingerie en écrasant l’intrus. Mon indépendance me confère un avantage sur tout modèle, même plus récent, car je n’ai pas d’entraves.


Le vocabulateur de HK crachota un instant, puis il reprit :


[Exposé condescendant] Je calcule qu’il y a une probabilité de 85 % que vous me demandiez ce qui me rends supérieur par rapport aux autres chasseurs de primes organiques, notamment ceux ici présent. La réponse la plus simple serait que contrairement à eux, je n’ai jamais de fuite hydraulique lorsque j’affronte à mains nues un Rancor. Mes processeurs restent toujours à température normal. Je dispose en outre de protocoles de combats qui ne sont pas affectés par la boisson ou par des considérations d’ordre psychique, mais restent entièrement consacrés à l’accomplissement de la mission.

[exemple aléatoire] Prenez par exemple un Seigneur Sith armé d’un sabre laser. La moitié des nuisibles ici présent préférera d’abord prendre leurs membres flasques à leurs cous. L’autre moitié tirera stupidement, ou plutôt devrais-je dire naturellement, avec leurs blasters, sans grand succès. Moi, mes processeurs m’auront déjà suggéré l’emploi d’armes soniques pour rompre sa concentration, de mines pour limiter ses mouvements et de tirer tout en restant invisible. Je reconnais toutefois avoir un avantage car ma belle forme géométrique est moins facile à repérer que les gros tas flasques dans ce que les Sith appellent la Force.

[Comparaison peu amène] d’ailleurs, ce sont toutes ces qualités qui font que j’ai sans doute à mon tableau de chasse plus de cibles que tous les nuisibles ici présent ont eu de nuits consacrés à satisfaire leurs besoins reproductifs.


La foule semblait comprendre où voulait en venir le droïde, et un grondement hostile se fit sentir. Les photorecepteurs de HK-66 restaient braqués sur son interlocuteur, mais avant que celui-ci ne reprenne la parole, les motivateurs de HK le conduisirent à conclure en beauté


[ conclusion dramatique] j’ajouterai que ma supériorité est telle que...



A ce moment le vocabulateur cracha un flot de parasite puis s’éteignit. Au même moment des étincelles jaillirent du torse du droïde et ses photorécepteurs vacillèrent. Lorsqu’il reprit la parole, ce fut une voix de jeune fille qui sortit du vocabulateur.


[ton guilleret] Cher client bonjour, nous vous remercions pour l’achat de ce droïde de protocole HK qui nous l’espérons vous donnera toute satisfaction dans l’exécution de vos besoins ménager. Capable de s’adresser à n’importe quelle interface, le droïde de protocole HK-66 est le serviteur idéale de toute maîtresse de maison Coruscanti. En exclusivité avec cet achat, le protocole de cuisson de la tarte aux pommes.



A l’hostilité de la foule avait bientôt suivit la stupéfaction, puis l’hilarité, tandis que le droïde HK faisait des pas de côté tout en se tappant sur le vocabulateur, cherchant visiblement à le recalibrer. Cela l’amena à porté du Rodien , sur lequel HK s’appuya un instant, avant de lui arracher son fusil et un détonateur thermique par surprise. Quand il reprit la parole, toute trace de féminité avait disparu.


[Commentaire satisfait] comme le dit un proverbe de nuisible, une démonstration vaut toujours mieux qu’un long discours.


Le droïde fit sauter d’un doigt la sécurité du fusil de précision et le tenant d’un bras le pointa vers la Faucille. C’était du bluff, puisque ses protocoles de combats périmés lui garantissait d’avantage de faire des trous dans le mur. En revanche, il n’était pas difficile pour lui de faire louvoyer son doigt au dessus du détonateur thermique reposant dans sa paume gauche

[explication didactique] Si j’active ce détonateur avec un compte à rebours de 10 secondes, combien ici présent tenteront de m’abattre, et combien préféreront sauver leur flasquitude ? Je précise que je suis blindé en duracier et que certains modèles HK disposaient d’une charge protonique intégrée s’activant en cas de destruction de l’unité. J’ignore si c’est mon cas, mais conjugué au détonateur thermique, il y a de quoi faire le vide des nuisibles présents dans la pièces. Je doute qu’à part toi, dit-il en désignant la Faucille, quelqu’un choisisse de risquer sa vie pour m’abattre.

[Conclusion logique] Là où tous sont paralysés par la peur après avoir été distraits par le rire, je conserve mes processeurs en mode analyse tactique. Mon centre du comportement ne vacillera pas pour activer le détonateur, même si je dois endurer la fin de mes fonctions. Car ma motivation centrale est la chasse, et si on me refuse ici cette motivation, pourquoi ne pas en finir tout de suite.


Le doigt allait et venait autour du bouton du détonateur. Si c’était possible, on aurait presque dis que le droïde s’amusait de la situation. Ses photorécepteurs fixèrent la Faucille.

[Interrogation] Que dites vous ?

_________________________
Casier de HK-66
Database de HK-66
Revenir en haut
LOm DOnOs
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2008
Messages: 4 364
Niveau: 5
Rang: Doyen de la Guilde
Autre: Roi de Dantooine

MessagePosté le: 04/05/2017 17:27:54    Sujet du message: Arrivée de HK-66 Répondre en citant


La Faucille (lvl2)
  


Au début de l'entretien, le chasseur de prime redouté au regard glacé était resté bras croisé, un sourire en coin mais au fur et à mesure du monologue du droid, la Faucille sentait ses poils se dresser dans sa nuque, ce HK était dangereux malgré les apparences .
Dangereux et insolent, évidemment il utilisait des métaphores et certains chasseurs de prime rassemblées ne semblaient même pas détecter l’insulte ou l'ironie mais l'ex tueur à gage n'était pas un imbécile loin de la.
Après avoir insinué, qu'il avait des problèmes de vue, la machine sous entendait qu'il ne savait pas se servir de son cerveau, a croire que ce modèle ne savait pas respecter la logique, provoquer un échauffourée au cœur de la base de la Guilde, seul face à une dizaine de chasseurs de prime armés jusqu'aux dents n'était pas très malin même pour un droid à la programmation défectueuse...
Vint ensuite un petit exposé de ses capacités, la première étant qu'il était programmé pour tuer ce qi était un plus quand on voulait devenir chasseur de prime la deuxième était son indépendance , ainsi ce HK n'avait plus de maitre, la faucille se demanda ce qui avait bien pu arriver à son propriétaire mais au vu du comportement de la machine, il y avait quand même une forte probabilité qu'il l'ait tué mais cela n'était pas forcement un problème, il faudrait juste le garder à l’œil et prévoir un écrou de neutralisation juste au cas ou.
Tel un vendeur de téléshopping il fit ensuite le tour de toutes ses options comme les protocoles de combat bien utile dans cette profession, en prenant soin au passage d'évoquer l’absence de sentiment.
L'argument final fut le développement de son modus operandi contre un Sith, peut être avait il appris que la Confédération avait mis à prix la tête des adeptes du coté obscur?
Effectivement ce genre d'engin pourrait être très utile dans la chasse qui se préparait, face aux Sith, la faucille préférerait avoir un droid assassin à ses cotés qu'un de ces crétins qui se prétendaient dur à cuire!
66 surprit l'assemblée en modifiant sa voir et en subtilisant un détonateur thermique et un fusil au sniper Rodien, aussitôt l'ex assassin fit jaillir sa faucille en cortosis dans sa main, il n'était pas certain que le corps renforcé résiste aux assauts de son arme blanche.
Mais aurait il le temps de frapper avant que le droid n'enfonce le bouton de l'explosif?
Toutefois ce n'était pas vraiment une menace mais plus une démonstration de ses talents, une démonstration plutôt convaincante, il fallait l'avouer...

-J'avoue tas de rouille que tu m'as presque convaincu.
Mais fais moi le plaisir de baisser cette arme, sinon tu seras considéré comme une menace et je doute que tu sortes de la base en un seul morceau!


D'un simple geste, il invita tous les chasseurs présents à ranger leur armes, il ne manquerait qu'un as de la gâchette un peu trop nerveux lâche un tir de blaster intempestif déclenchant une catastrophe.
  
-Pour un droid on peut dire que tu as des "coronès en acier" haha!
  
Mais dis moi qu'est il arriver à ton propriétaire et pourquoi veux tu dévenir membre de la Guilde?


  
L'ex tueur à gage ne faisait pas confiance en cette machine cependant, il voulait en savoir plus sur lui , même si la curiosité était un vilain défaut...
  
  


_________________________


Dernière édition par LOm DOnOs le 07/05/2017 08:30:11; édité 1 fois
Revenir en haut
HK-66
Guilde des chasseurs de primes

En ligne

Inscrit le: 28 Avr 2017
Messages: 26
Niveau: 0
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 04/05/2017 21:54:38    Sujet du message: Arrivée de HK-66 Répondre en citant

Citation:
-J'avoue tas de rouille que tu m'as presque convaincu.
Mais fais-moi le plaisir de baisser cette arme, sinon tu seras considéré comme une menace et je doute que tu sortes de la base en un seul morceau!


HK-66 vit son interlocuteur abaisser son arme, une magnifique faucille dont l’éclat indiquait la présence de cortosis. Dans la foulée, les autres chasseurs de primes abaissèrent les leurs, certains grommelant des choses guère élégantes à propos des droïdes. Mais HK-55 n’avait cure des insultes. Après tout il n’avait pas d’autre fierté programmée que celle de sa profession, et celle-ci était pleinement satisfaite de sa démonstration.

Il désarma le détonateur et abaissa le fusil, mais garda l’un et l’autre dans ses mains, comme ses protocoles de défenses lui conseillait pour parer les 13 % de probabilités qu’un des nuisibles cèdent à ses bas instincts. Mais ce ne serait visiblement pas le cas de celui à la faucille, qui reprit la parole.


Citation:
-Pour un droid on peut dire que tu as des "coronès en acier" haha!


Si ses fonctions l’avaient prévu, HK aurait sans doute levé les photorécepteurs au ciel. Les nuisibles et leur rapport à la reproduction : un vrai mystère pour un droïde comme lui.

Citation:
Mais dis-moi qu'est-il arriver à ton propriétaire et pourquoi veux-tu devenir membre de la Guilde?


HK-66 dut attendre quelques secondes avant de pouvoir répondre, car visiblement ses processeurs cherchaient à limiter l’accès à ses bases de données concernant l’identité de ses propriétaires passés. Blocage interne ou imposé, HK n’aurait pu le dire, mais il fut contraint de remettre en ordre les données accessibles avant de répondre.


[Déclaration] Mon ancien maître, puisse son corps être recyclé selon les vœux du Concepteur, est mort au cours d’une bataille à laquelle je participais moi-même. En raison du chaos des combats, je me suis retrouvé dans l’impossibilité d’appliqué les protocoles de réassignation de personnel, et de leur côté, mes éventuels nouveaux propriétaires n’ont pas réussi à se manifester dans le temps imparti.

[Commentaire joyeux] Des nuisibles ont bien tenté d’abuser de moi, mais leurs propres protocoles de reconnaissances ne cadraient pas avec les miens, ce qui m’a conduit à améliorer les communications avec eux et à mettre fin aux hostilités.

[Explication ampoulée] Me retrouvant sans maître, il m’a fallu du temps pour trouver une motivation pour ne pas mettre fin à mes fonctions de ma propre autorité, ou, comme les nuisibles disent, trouver une raison de vivre. Cette motivation se trouva dans la source de ma création, la traque de cibles que personne ne peut atteindre.

[Conclusion] Mais je suis un droïde assassin et non pas un droïde de tourisme. Il était donc nécessaire que quelqu’un identifie pour moi les cibles à abattre susceptibles de satisfaire mon centre du comportement. Ajoutez la nécessité de procéder à une maintenance de mes protocoles, celle-ci requérant un remboursement fiduciaire ou la bonne volonté d’un employeur, et la Guilde des Chasseurs de Primes est l’organisation qui est arrivée en tête de ma recherche filtrée par mots-clefs.

[Interrogation] Maintenant que je me suis épancher le noyau énergétique, vais-je pouvoir traquer et stériliser du nuisible ?


Son centre du comportement approuva cette ligne de dialogue qualifiée d’humoristique et fondée sur la reproduction qui semblait si chère aux nuisibles.
_________________________
Casier de HK-66
Database de HK-66
Revenir en haut
LOm DOnOs
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2008
Messages: 4 364
Niveau: 5
Rang: Doyen de la Guilde
Autre: Roi de Dantooine

MessagePosté le: 07/05/2017 08:48:58    Sujet du message: Arrivée de HK-66 Répondre en citant


La Faucille (lvl2)


   
L'ex assassin écoutait les explications du droid concernant sa néo indépendance, son ancien propriétaire était mort lors d'une bataille,et personne n'avait repris possession du HK, visiblement des individus louches avaient bien tenté de le récuperer mais en lisant entre les lignes la Faucille avait bien compris quel sort funeste la machine leur avait réservé.
Il avait finalement atterri sur Dantooine, la Guilde étant la meilleure organisation dans la chasse à la prime et c'était ce qui correspondait le mieux à la programmation de HK-66.
*Un drôle de numéro quand même!*
Mais la confrérie pourrait sans doute trouver une utilité à un droid indépendant et programmé pour tuer c'était une certitude, Brelan et Karl, le droid IG de Rei, avaient leur utilité également.
C'est à ce moment que la machine demanda a entrer en service rapidement.


-Pas si vite tas de rouille pas si vite...
On entre pas dans la Guilde comme dans un moulin ou dans une usine d'assemblage.
On va devoir tester tes capacités, pas vrais les amis?

   

La douzaine de chasseurs de prime présents commencèrent à se rassembler autour de la recrue mécanique l'air menaçant.


-Sans blaster bien sur...
   

Déjà la moitié d'entre eux firent un pas en arrière, ils ne voulaient pas affronter un droid à mains nues, mais qui avait parler d'un combat à mains nues?
Pas la Faucille en tout cas, il se jeta sur HK, l'arme à la main, effleurant la machine, il voulait pas toucher le HK mais simplement lancer les hostilités.
Boor, le Nikto dégaina une vibrolame imité par Kolto le Zabrack, Zul Aski le twil'eck avait enfilé ses poings en duracier et Grorstyk le Gotal tenait une masse tandis que Xenos , le Trandoshan chargeait à l'aide de son sabre, tous se jetèrent sur la machine en même temps.


-Rappelez le 3eme commandement du code de la Guilde, on ne peut blesser gravement un membre de la Confrérie.
   

Mais l'avertissement était pour le droid assassin et non pour le ramassis de crapule qui pensaient avoir une chance contre une telle machine de guerre, la Faucille croisa les bras, observant la suite des événements, tandis que les autres chasseurs de prime, les moins courageux ou les plus malins, ceux qui n'avaient pas défié le HK lançaient des paris sur le résultat d'une telle mêlée.
   
   

_________________________


Dernière édition par LOm DOnOs le 08/05/2017 21:48:00; édité 1 fois
Revenir en haut
HK-66
Guilde des chasseurs de primes

En ligne

Inscrit le: 28 Avr 2017
Messages: 26
Niveau: 0
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 07/05/2017 23:00:31    Sujet du message: Arrivée de HK-66 Répondre en citant

Citation:
-Pas si vite tas de rouille pas si vite...
On entre pas dans la Guilde comme dans un moulin ou dans une usine d'assemblage.
On va devoir tester tes capacités, pas vrais les amis ?


La tonalité du terme amis fut enregistrée par les récepteurs auditifs de HK-66 comme étant à 75,5% une autorisation sous -entendue à l’ouverture d’hostilités. Par programmation HK leva le fusil blaster, prêt à faire un trou dans l’abdomen flasque du premier nuisible qui aurait l’idée de l’attaquer. Et visiblement, ils semblaient nombreux autour de lui à avoir cette idée en tête.

Citation:
-Sans blaster bien sur...
ajouta la Faucille.


Les senseurs de HK enregistrèrent un mouvement de reflux au sein de la bande, reflux qui s’interrompit vite lorsque la Faucille fit mine de passer à l’action. HK calcula que selon l’angle de son attaque, elle était plus destinée à motiver les troupes qu’à le viser lui, ce qui se confirma lorsque son adversaire recula, laissant la place à cinq nuisibles téméraires.
Le premier fut identifié dans la base de données comme étant un Nikto, une espèce native de l’espace Hutt connue tant pour son épiderme résistant que pour son fanatisme. Un adversaire dangereux, surtout avec un vibrolame, capable, si bien maniée, d’endommager son châssis. C’était la même arme que maniait le deuxième assaillant : Zabrak, espèce à corne douée d’une grande endurance physique et morale. Un roc dont il faudrait se méfier. Le Twi’lek à leur côté n’arborait que des poings de duracier, mais qui pourraient gondoler son plastron si HK n’était pas prudent. Le stoïcisme de son espèce ne parviendrait toutefois pas à compenser son infériorité physique par rapport aux autres, mais il serait sans doute plus agile. Un Gotal volumineux armé d’une masse en accord avec sa carrure était aussi de la partie. Son sens électromagnétique lui donnait des capacités supplémentaires, mais HK le verrouilla sur ses senseurs. Le dernier était peut-être le pire, un Trandoshan armé d’un sabre. Possédant une cotte d’écailles protectrices, capable de se mesurer en force brute à un Wookie avec un plus un paramètre régénérateur, il serait sans doute coriace.

HK avait déjà testé mentalement cinq stratégies lorsque la Faucille émit un dernier ordre

Citation:

-Rappelez le 3eme commandement du code de la Guilde, on ne peut blesser gravement un membre de la Confrérie.


[Déception amusée] gâcheurfut le seul commentaire de HK.

Puisque qu’on n’avait pas le droit aux blaster, autant s’en débarrasser. HK jeta crosse la première l’arme en direction du Nikto, le plus excité et donc le moins attentif, qui parvint néanmoins à la parer à l’aide de sa vibrolame. Le Trandoshan derrière HK cru voir une ouverture et leva son sabre, pour se prendre le détonateur thermique au milieu du front. Les senseurs de HK lui permettaient de viser devant comme derrière lui, et jeter des objets ne requérait pas des protocoles très avancés.

Le Zabrak frappa vers la tête du droïde, cherchant à atteindre son centre du comportement. HK se baissa dans un grincement strident, et couvrit sa tête de ses avant-bras pour parer les directs en duracier qui plurent sur lui, avant de faire une roulade lorsque la masse du Gotal dans un mouvement vertical fondit du ciel sur lui. La masse heurta le sol avec un gros bruit sourd. C’était l’ouverture que guettait le droïde.

Se ruant sur le Gotal qui s’était abaissé pour le frapper, HK saisit ses cornes, pivota autour du corps massif de son adversaire et se retrouva à califourchon.


[Commentaire] ces cornes sont très sensibles aux ondes électromagnétiques ; C’est pour cela que vous les Gotal n’aimez guère fréquentez les droïdes. Laissez-moi vous rappelez pourquoi vous auriez mieux fait de rester à l’écart.

HK fit tourner ses processeurs à plein régime, tandis que son vocabulateur, posé au contact d’une des cornes, émit des fréquences stridentes. Le résultat fut immédiat et conforme aux données enregistrées : Sa proie émit un long hurlement, et complètement aveuglée, chercha frénétiquement à se débarrasser de son passager, sans prêter guère attention à ce qu’elle heurtait. Le Twi’lek fut assez vif pour se baisser, mais pas le Trandoshan, toujours sonné, qui se prit la massue dans la tête et roula au sol. Même le cercle des spectateurs, au départ serré, avait pris ses distances.


Une deuxième impulsion électrique mis le Gotal en furie, et ce fut le Nikto qui en fit les frais, trop avide d’une ouverture, qui se prit le coude du Gotal dans l’estomac et roula à terre, le souffle coupé. Une troisième impulsion, et le Gotal s’effondra, complètement sonné, HK se dressant au-dessus de lui.

[Interrogation narquoise] à qui le tour ?

Le Twi’lek et le Zabrak se concertèrent du regard puis passèrent à l’action. Le premier fit une feinte puis s’effaça, créant une ouverture pour le second. La vibrolame toutefois ne fit qu’entailler le duracier, et HK renvoya son adversaire d’un uppercut métallique. Il se retourna vers le Twi’lek, et se jeta sur lui, l’entrainant au sol. Les poings de duracier martelèrent le torse de HK, et celui sentit ses joints grincer, mais de son côté, il saisit un Lekku, et le serra bien fort. Le Twi’lek hurla, et HK lui décocha deux direct à la figure.

[Remarque philosophique] Donnez des coups, et vous en recevrez.


Ses senseurs l’avertissant du danger derrière lui, HK se déroba lorsque le Zabrak plongea vers lui, et sa jambe en métal cueillit son adversaire impatient au vol.


[Dédain] Amateur !

Mais sa jambe se coinça à ce moment, l’empêchant de reprendre l’offensive .HK dût rouler sur lui-même et redressa tant bien que mal, tandis que ses processeurs sifflaient pour débloquer ses rouages. Lorsque qu’il fut de nouveau libre de ses mouvements, le Zabrak avait repris une approche beaucoup plus prudente, vibrolame toujours au poing. HK-66 ramassa le sabre du Trandoshan et adopta une posture de garde.

[Assurance condescendante] Prêt pour une leçon d’escrime ?


Le droïde chargea vers sa cible, faisant mouliner son arme autour de lui. Il passa le sabre devant lui, puis au-dessus de sa tête, puis de sa main droite à sa main gauche, tourna sur lui-même, ramena sa lame en arrière pour préparer une attaque… et sa main droite s’empara du poignet de son adversaire. HK n’avait aucun protocole de maniement d’armes blanches, et au-delà des moulinets, se retrouvait restreint à employer ses poings. Le Zabrak, qui avait dût s’attendre à un duel régulier, fut vraisemblablement d’autant plus surpris en sentant la poigne froide sur sa peau. Et glapit lorsque celle-ci serra et tordit son poignet, lui faisant lâcher son arme.


-[Autorité exaspérée] Silence !

Le droïde frappa de la poignée de son arme la tempe de son adversaire jusqu’à ce qu’il s’effondre. Il ramassa alors la masse du Gotal et la laissa tomber au-dessus de la tête du Nikto, qui venait de relever sur un genou.

-[Interrogation] qui veut un deuxième service ?

_________________________
Casier de HK-66
Database de HK-66
Revenir en haut
LOm DOnOs
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2008
Messages: 4 364
Niveau: 5
Rang: Doyen de la Guilde
Autre: Roi de Dantooine

MessagePosté le: 08/05/2017 21:47:28    Sujet du message: Arrivée de HK-66 Répondre en citant


La Faucille (lvl2)
  

La machine avait vite réagi suite à l'attaque fictive de la Faucille, sans attendre, il s'était débarrassé du fusil du Rodien et du détonateur thermique s'en servant comme projectile improvisé.
Il utilisa ensuite la force de son adversaire contre lui et contre les autres chasseurs de prime après avoir neutralisé le Grostyk grâce aux ondes, il se servit du chasseur de prime à fourrure comme arme par destination contre le Trandoshan et le Nikto avant de neutraliser le Gotal.
En un seul attaque il s'était déjà débarrassé de ses trois adversaires ce qui fit sourire l'ex tueur à gage.
Il mit rapidement KO les deux derniers adversaires qui restaient en demandant s'il y avait des volontaires pour un deuxième round, et à voir la mine déconfite des chasseurs de prime qui étaient sagement resté spectacteurs, il y avait peu de chance pour que ceux ci se lancent dans l'aventure.Et à voir dans que état se trouvait les précédents adversaires du HK, on ne pouvait les blamer.


-Je crois que tu as cassé assez de chasseurs de prime pour aujourd'hui tas de rouille.
   

On aida les adversaires malheureux a se relever, et on en accompagna même certains à l'Hospital pour des soins rapides, les autres iraient sans doute reprendre des farces à la cantina de la base.

-C'était pas mal, mais on voir ce que tu sais faire contre un adversaire de ta classe...
Schwartz!

   

Silencieusement un droid commando de type BX vint se planter à coté de la Faucille.
Ce type de droid de la Baktoid Combat Automata était spécialisé dans l'infiltration et faisait aussi preuve d'initiative grâce à une programmation particulière.
Le droid avait une teinte sombre, ce qui lui avait valu son surnom qui signifiait noir dans une langue oubliée.
Leurs mouvements étaient  bien plus véloces que les droïdes classiques, de sorte qu'ils s'apparentaient presque à des gestes humains comme des sauts acrobatiques, de plus ils se déplaçaient en produisant des sons électroniques menaçants.
Ils disposaient d'un blindage et d'un vocodeur sophistiqué, c'étai aussi pour ça que le comptable de la Guilde avait choisi ce modèle la.
Comme les droids de combat B1, ce modèle possédait trois doigts, idéal pour l'utilisation du fusil blaster E5, ainsi qu'une vibrolame  cachée dans un long fourreau situé sur leur dos, et aussi d'un cutteur à fusion.


-Bien, je lance les paris, 1000Cr sur Schwartz!
   

Quelque chasseurs de prime suivirent la Faucille, seul le Rodien misa sur le Hk-66.


-Voyons ça, et attention LOm n'aime pas qu'on casse ses jouets...
   

Scwartz observa le HK quelques secondes, sans doute le temps d'évaluer la menace et dégaina son blaster pour tirer sur le droid assassin.

-Je vais t'envoyer au compacteur/

Le sniper Rodien protesta, après tout il avait parié sa dernière prime sur 66.

-Hé! c'est pas du jeu!

Grodi  lança son propre pistolet à HK, avec ça il pourrait riposter et sans doute utiliser le sabre de Xenos qui se trouvait toujours planté dans le sol. Les chasseurs de prime se rassemblèrent, ce n'était pas tout les jours qu'on voyait deux droids s'affronter sur Dantooine, même Brelan le droid personnel du doyen n'en manquait pas une miette grâce à ses photorécepteurs.


-HRP-
Combat en trois rounds que tu décriras:
Duel au blaster
Cours d'escrime
Corps à corps avec le cutter.
_________________________


Dernière édition par LOm DOnOs le 13/05/2017 09:51:45; édité 1 fois
Revenir en haut
HK-66
Guilde des chasseurs de primes

En ligne

Inscrit le: 28 Avr 2017
Messages: 26
Niveau: 0
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 09/05/2017 14:34:55    Sujet du message: Arrivée de HK-66 Répondre en citant

Après avoir mis à terre les cinq nuisibles, HK se redressa, les photorécepteurs fixés sur la Faucille. Pendant que ce dernier envoyait les blessés se faire soigner ou amollir encore plus leur corps à grand coup de liquide alcoolisé, le droïde lança un diagnostic de base. Le blindage de son torse était gondolé, ayant délogé deux circuits internes de leur position, mais ils n’avaient pas été rompu. L’éraflure de la vibrolame n’avait été plus dangereuse, mais les analyses indiquaient de veiller à restaurer l’intégralité de la surcouche blindée à la première occasion. Pour ce qui était de sa jambe, le diagnostic était moins positif : quatre joints avaient cédé dans son effort pour la débloquer, et un circuit avait été sectionné par le glissement forcé de la rotule mécanique. Le rapport lui signalait que les protocoles d’évasion étaient fortement diminués par ce problème, et qu’en attendant une hypothétique maintenance, il ne vaudrait mieux pas faire de roulade.

Le reste des systèmes était opérationnel, mais restait toujours en sous-régime en raison de l’usure de plusieurs composants. Quant à ses protocoles de combat avancés, leur absence dans ses connexions logiques restait toujours aussi déstabilisante. Le droïde revint à la réalité tandis que le Chasseur de primes reprit la parole :


Citation:
-C'était pas mal, mais on voir ce que tu sais faire contre un adversaire de ta classe...
Schwartz!

Un droïde sombre vint se placer au côté de la Faucille. Le modèle n’était pas répertorié dans les banques de données de HK, car contrairement aux nuisibles qui restent stables dans leurs caractéristiques physiques, les droïdes évoluent toujours plus vers la perfection au cours des siècles. Le droïde assassin n’avait pas eu l’opportunité de mettre sa database droïde à jour depuis sa réactivation, et celui qui lui faisait face aurait pu être aussi bien un droïde protocolaire qu’un droïde monte-charge.

Cependant, vu l’organisation de ses articulations et son armement, les processeurs de HK conclurent qu’il ne s’agissait pas d’un droïde utilitaire. En ajoutant le commentaire de la Faucille, HK pronostiqua qu’il devait s’agir d’une variante de droïde assassin. Le centre du comportement de 66 s’échauffa. Ses motivateurs n’appréciaient guère d’enregistrer la comparaison avec un droïde assassin qui n’avait même pas le droit au magnifique châssis HK. Certes ses mouvements étaient ceux d’un tueur, mais la propre carte mémoire de HK pouvait dresser une comparaison qui mettait le BX en nette infériorité face à 66. Ils se seraient rencontrés au sortir de leur bain d’huile qu’HK aurait pu reprendre un bain avec l’huile des restes du BX.

Et dans son état actuel, la comparaison n’était pas non plus pertinente. Schwartz semblait flambant neuf, tandis que HK avait grand besoin d’une maintenance. Le droïde songea un instant à faire part de ses analyses lorsqu‘il entendit la Faucille lancer les paris, bientôt suivi par les autres nuisibles sauf un, contre lui. Le processeur central de HK monta à cent pour cent de consommation pendant une seconde, puis redescendit à une valeur dangereusement normale tandis que l’homme énonçait les règles :


Citation:
-Voyons ça, et attention LOm n'aime pas qu'on casse ses jouets...


[Commentaire] je suppose aussi que dans ce cas, il n’aime pas les confier à des nuisibles maladroits. Vous feriez mieux d’aller tout de suite chercher vos boissons, car vous n’aurez plus de quoi vous les payer à la fin.

HK-66 se tourna vers le droïde qui après l’avoir observé dégaina son blaster en crachotant.
Citation:

-Je vais t'envoyer au compacteur/


-[Remarque] tu auras du mal à envoyer quoi que ce soit quand j’en aurai fini avec toi .

Ses senseurs l’informèrent alors que le Rodien venait de lui lancer un blaster. HK-66 l’attrapa un vol

-[Déclaration amusé] un bon duel comme dans ces holofilms chers aux nuisible. Mais c’est rarement le favori qui triomphe.


Le vocabulateur de HK fanfaronnait, mais ses processeurs tournaient à plein régime pour trouver une solution :Ses capacités d'esquives étaient limités, et même avec ce pistolet, sa puissance de feu restait inférieure à celle du droïde BX, d’autant plus que ses protocoles de visés étaient déréglés. Mais s’il ne pouvait pas toucher sa cible, il pouvait s’arranger pour qu’elle ne puisse pas le toucher non plus.

HK bascula à pleine puissance ses réserves d’énergie sur sa protection environnementale. Elle ne protégerait pas de tirs à répétitions, mais elle pouvait contribuer à créer un écran thermique en dispersant la chaleur des tirs sur toute sa surface. Avec ce bouclier, HK serait à l’abri des senseurs du BX.

Les deux droïdes ouvrirent le feu. Le tir de HK se perdit dans le mur, tandis que celui de Schwartz percuta le châssis de HK de plein fouet. Un deuxième tir suivit, puis un troisième. Le duracier grésilla, et HK analysa que deux tirs supplémentaires seraient suffisant pour exposer son noyau énergétique. Mais dans le même temps son bouclier environnemental détourna la chaleur générée à l’impact sur le blindage, et une véritable coque de chaleur s’interposa entre les deux adversaires. Les senseurs étaient désormais inutiles, mais HK restait informé qu’il était toujours visible sur le spectre visuel.

Il redirigea son alimentation secondaire sur la diode le long de son photorécepteur droit et la surchargea de manière à produire un flash temporaire de lumière. Comme tout droïde assassin digne de ce nom, Schwartz devait sans doute avoir des photorécepteurs programmés pour mieux percevoir ses cibles dans l’obscurité. Une surcharge lumineuse ne devait donc pas être très appréciées par ses systèmes. Profitant de l’aveuglement momentané de son adversaire, HK chargea. Il arriva au contact de Schwartz, tirant à bout portant sur son adversaire. Mais les photorécepteurs de ce dernier se réinitialisèrent rapidement. Le fusil d’assaut n’étant d’aucune utilité au contact, il tira sa vibrolame, obligeant HK à reculer avec une rayure blanche sur l’avant-bras gauche. HK-66 fit deux pas en arrière et ramassa le sabre du Trandoshan de la main gauche, tout en gardant le pistolet de la main droite.




-HRP-
Si j'ai bien compris, je décris un round, tu le valides d'un post, et je passe alors au round suivant. C'est ça?

[Edit après MP de Lom]

[Indignation factice] C’était mon avant-bras préféré. Ça va se payer.

HK resta près de son adversaire, pour faire reculer dans la liste des propositions logiques le retour aux blasters. Mais si ses protocoles de visées étaient en très mauvais état, ses protocoles de maniement d’armes blanches n’étaient guère meilleurs. Il avait pu faire ce que les nuisibles appelaient de l’esbrouffe contre le Zabrak, mais contre un droïde, ce numéro psychologique ne serait d’aucune utilité. S’il chargeait tête baissée, il se retrouverait bon pour la casse ou pire, réduit à un rôle protocolaire. Il lui fallait une stratégie.
Le BX semblait, lui, en avoir déjà une et attaqua vif comme l’éclair. 66 n’eut que le temps de faire deux pas de côté que trois nouvelles rayures vinrent se graver sur son châssis et sa jambe. Son adversaire avait visiblement repéré sa faiblesse structurelle, et cherchait à l’immobiliser définitivement.

De son côté Schwartz ne semblait guère affecté par le tir à bout portant qu’il s’était pris en plein torse. Le blindage avait l’air d’avoir souffert, mais le pistolet n’avait pas été assez puissant pour passer à travers. Peut-être que d’autres tirs au même endroit auraient plus de succès ?

Mais le BX n’y tenait visiblement pas puisqu’il repassa à l’attaque. HK parvint à parer son attaque sur sa jambe avec difficulté, mais il exposa de la sorte sa main droite qui tenait le blaster. La lame de Schwartz remonta vive comme l’éclair et trancha le canon du pistolet. La secousse déstabilisa HK, et le BX en profita en revenant avec une attaque latérale qui visait la connexion entre le châssis et la tête. Le mouvement repéré par les capteurs de 66 déclencha un programme reflexe de défense : l’abdomen souple du droide s’inclina brusquement en arrière de 90 degrés, et la lame passa au-dessus sans faire de dégât. HK était surpris du déclenchement inattendu mais bienvenu de ce protocole, mais son adversaire était visiblement encore plus surpris puisqu’il se retrouva emporté par son mouvement et complètement exposé.

HK n’avait pas les programmes en assez bon état pour exploiter cette faille, et tandis que son châssis se redressait, préféra prendre un peu de distance. Ses processeurs tentaient de calculer la raison de l’erreur de son adversaire, et lui fournirent bientôt une réponse : Les programmes de Schwartz reposaient sur des analyses tactiques avancées qui incluaient une réponse à toute stratégie adverse. Mais si HK faisait un acte qui sortait des stratégies planifiées, son adversaire n’aurait pas de protocole pour y répondre. Ainsi, sa torsion subite n’était pas envisageable pour un être organique dans sa position, et le BX n’avait pu réagir adéquatement. Mais quelle stratégie inattendue adopter ?

HK laissa deux mètres entre lui et son adversaire, et quand Schwartz repartit à l’assaut, il se déroba et se mit à courir en cercle avec le droïde à ses trousses, sous les rires et les quolibets de la foule. Il avait un peu de marge, mais sa marge se réduisit considérablement en raison de sa jambe boiteuse. Schwartz le savait et se prépara pour l’hallali. Mais au moment où il allait être de nouveau à portée, HK-66 se retourna à 180 degrés au niveau du torse et lança violemment le sabre vers sa cible. Son geste défait toute logique de nuisible et de droïde: il se débarrassait de sa seule arme restante, un sabre n’était pas une arme de jet, et les chances de faire des dégâts à son adversaire étaient minimes. Mais Schwartz ne s’attendait pas à cela non plus, et HK avait pour cible un point précis : l’impact de son tir de blaster. Par chance ou parce que la balistique était une science savante, le sabre se ficha en plein dans le mille, perçant le blindage avec un grincement aigu.

Schwartz tituba sous l’impact et lâcha son arme. HK ne lui donna pas le temps de se remettre et plongea sur lui, son bras gauche plaqué sur la gorge de son adversaire tandis que son bras droit cherchait à faire tourner le sabre toujours fiché à l’intérieur des composants du BX, pour tenter de le clouer au sol.


[Demande] Reste sage et ce sera bientôt fini.


Mais son opposant ne comptait pas s’arrêter là, et dégaina un cutter à fusion de son bras droit qu’il poussa de toute ses forces contre le châssis de HK. Ce dernier sentit une multitude d’alarmes retentir dans ses programmes tandis que le duracier fondait. Il lança un diagnostic de sa protection environnementale, mais à cette distance et intensité, la conclusion fut que sa protection était insuffisante. Allait-il donc perdre ?


[Hurlement horrifié] Je fonds ! Je fonds ! Je fonds !


Mais une analyse nouvelle parvint bientôt à ses systèmes : s’il ne pouvait absorber la chaleur, il pouvait néanmoins en rediriger une partie via le quadrillage de sa protection environnementale. HK-66 mit en route le transfert vers ses paumes. Schwartz ne prêta pas attention à ces variations thermiques, analysant que son adversaire tentait encore de faire déjouer ses senseurs thermiques.

Mais il déchanta rapidement lorsque les paumes brûlantes de HK se posèrent sur ses photorécepteurs sensibles, qui fondirent à moitié, l’aveuglant. 66 fit de même avec le photorécepteur de secours, puis d’un mouvement de bras se défit du droïde aveugle. Des étincelles et de la fumée jaillissaient de son torse, mais son adversaire restait au sol, ses senseurs complètement cramés lui paralysant les circuits.


[Commentaire satisfait] Je suggère de nous arrêter là, sinon le dénommé LOm risque de trouver son droïde en mille morceaux, et je suis sûr que vous ne voudriez pas qu’il vous oblige à rembourser les dégâts pour l’avoir choisi pour un combat où il n’avait aucune probabilité de victoire.
_________________________
Casier de HK-66
Database de HK-66
Revenir en haut
LOm DOnOs
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2008
Messages: 4 364
Niveau: 5
Rang: Doyen de la Guilde
Autre: Roi de Dantooine

MessagePosté le: 13/05/2017 10:11:15    Sujet du message: Arrivée de HK-66 Répondre en citant


 
La Faucille (lvl2)
 

Tels deux gladiateurs d'acier dans une arène surchauffée, HK-66 et Schwartz s'affrontèrent,ils commencèrent par un duel à l'ancienne au blaster pour enchainer à l'arme blanche et finir dans un corps à corps que l'on pourrait qualifier de torride , mais rien à voir avec que vous pensez...
Le droid BX utilisa son cutter à fusion pour dessouder son adversaire métallique, malheureusement pour le droid de la Guilde, HK trouva une parade et il réussit à retourner la chaleur emmagasinée dans ses paumes pour neutraliser les photos récepteurs de son ennemi d'acier.
c'en était donc terminé de ce duel de robot à la "Reel Steel" les membres de la Guilde ayant parié, vinrent récupéré leur du et à voir la mine déconfite de certains, la majorité avait parié sur le droid commando, mais la faucille n'était pas de ceux la, si le BX était mortellement efficace il avait compris que le droid assassin insolent était particulier...

-Amenez Schwartz faire un tour à l'atelier, qu'on le remette d'appoint.
 


On ne pouvait laisser un droid de cette qualité et de ce prix surtout dans cet état, deux chasseurs de prime le chargèrent dans une civière anti-G et Bailey, la mécano 
fille d'un ingénieur du Techno Syndicat, tenterait de le réparer avec les moyens du bord.Mais l'ex assassin était déjà passé à autre chose, pour lui le BX n'était qu'un outil, rien de plus.Tout comme 66 d'ailleurs.

-Le dénommé LOm, est le doyen de la Guilde, il gère notre confrérie, je serai toi j'éviterai de faire le malin avec lui si tu ne veux pas te retrouver en pièces détachées...
On peut dire que tu as passé les tests avec Brio, même si je pense qu'il te faudra quelques soudures et un peu d'huile avant de chasser le nuisible comme tu dis.

 

Effectivement HK avait triomphé de tous ses adversaires mais il en avait payé le prix, mais la Faucille ne doutait pas que si on l'avait autorisé a tuer, il aurait eu une autre approche tout aussi efficace.

-Sache qu'a la Guilde on a un code strict, tout manquement est lourdement sanctionné...
http://star-wars-rpg.soforums.com/t1584-CODE-DE-LA-GUILDE-DES-CHASSEURS-DE-PRIMES.htm
 
Je te conseille d'aller aussi faire un tour à l'atelier, ensuite revient me voir j'ai surement une chasse à la marchandise à te confier.
 

Marchandise: tel était le nom qu'on donnait aux individus ayant une prime sur leur tête.
La faucille sourit, il pensait bien avoir trouvé son nouveau partenaire, un chasseur de prime efficace et froid tout comme lui.


Étant occupé cette semaine, je te laisse poster à la suite ta rencontre avec Bailey, et le pauvre Schwartz éventuellement pour tes réparations.
Tu partiras ensuite à la chasse avec un autre apprenti Versk.


 

_________________________
Revenir en haut
HK-66
Guilde des chasseurs de primes

En ligne

Inscrit le: 28 Avr 2017
Messages: 26
Niveau: 0
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 14/05/2017 10:35:34    Sujet du message: Arrivée de HK-66 Répondre en citant

Citation:
-Le dénommé LOm, est le doyen de la Guilde, il gère notre confrérie, je serai toi j'éviterai de faire le malin avec lui si tu ne veux pas te retrouver en pièces détachées...
On peut dire que tu as passé les tests avec Brio, même si je pense qu'il te faudra quelques soudures et un peu d'huile avant de chasser le nuisible comme tu dis.


Le droïde acquiesça lentement de la tête. En temps normal, il aurait demandé qui était ce Brio, mais avec un trou fumant au milieu du châssis, ses processeurs tournaient au ralenti, et la suggestion de ses motivateurs ne fut donc pas enregistrée. D’autant plus que son centre du comportement avait frémis à l’idée de recevoir enfin une maintenance.

Citation:
Sache qu'a la Guilde on a un code strict, tout manquement est lourdement sanctionné...


Les données défilèrent sur les écrans internes de HK tandis que son centre du comportement se mettait à jour en conséquence. Le phénomène était étrange : auparavant ses motivateurs auraient reçu ces ordres comme des entraves ou des verrous pour limiter strictement le cadre de sa mission. Mais avec sa nouvelle programmation, Ce code n’apparaissait plus que comme un paramètre dont il fallait tenir compte, mais qui ne le verrouillerait pas au milieu d’une action qui ne le respecterait pas. Le motivateur de préservation du droïde plaça le code en rouge dans la banque de données, calculant que ce serait le meilleur moyen pour que le centre du comportement du droïde s’en souvienne si jamais un nuisible de la guilde lui donnait des envies de liquidation.
Citation:

Je te conseille d'aller aussi faire un tour à l'atelier, ensuite revient me voir j'ai surement une chasse à la marchandise à te confier.


[Déclaration] très bien, je procède à la maintenance et puis je reviens dans la foulée.

Le droïde assassin pesta contre son motivateur d’ironie inutilisable et se mit à suivre le cortège funèbre qui portait le droïde BX. Après avoir traversé plusieurs couloirs, ils finirent par déboucher dans une large salle. Les capteurs enregistrèrent à la foi le bruit des soudures et l’odeur de l’huile et resta à distance tandis que les autres déchargeaient le BX. Une jeune nuisible, visiblement en charge de l’entretien s’approcha rapidement, n’ayant pas vraiment l’air contente.


Quel jeu stupide vous avez encore inventé pour abîmer ce modèle tout neuf ? vous savez combien le patron a dépensé dessus. Et évidemment, c’est encore à moi de réparer vos bêtises.


Les chasseurs de primes présents grommelèrent une réponse, mais la mécano se penchait déjà sur Schwartz.

Et vous n’y êtes pas allez de main morte en plus : tir de blaster, armes blanches… Qui a eu la brillante idée de lui accrocher une grenade à plasma sur la tête. La prochaine fois, servez-vous des modèles usagés comme cible.


Le droïde HK se percevant peut-être visé, il s’avança

[Observation pas peu fier] En fait la brûlure a été réalisé par la réorientation d’une grille environnementale, ce qui a entraîné…

D’où il sort celui-là ? vous êtes allé chercher le trisaïeul de Brelan ou quoi ? Ne me dites surtout pas que c’est Brelan et qu’il vous a servi de seconde cible. Vous me devez encore des crédits et ce n’est pas parce que le Boss vous réduira en charpie pour avoir joué avec ses droïdes que vous vous esquiverez.


Les chasseurs de primes voulurent reprendre la parole, mais HK fut plus rapide :

[Salutation] Bonjour, je suis HK-66, droïde assassin, nouvel apprenti chasseur de prime, et responsable du sort du droïde limité que vous appelez Schwartz.

[Interrogation] Puis j’avoir une maintenance avant que mon noyau énergétique fonde et nous vaporise tous ?

Les chasseurs de primes, qui avaient vu HK à l’œuvre, firent un pas en arrière, mais la mécano s’approcha au contraire, regardant le droïde d’un œil expert.

Un HK-66 ? jamais entendu parlé de ce modèle, même si ton châssis se rapproche des séries 51-55. Mon grand-père avait une tête de 55 qu’il utilisait comme portier dans son atelier. Je me demande comment sont placés tes composants. Serait-ce un abdomen pivotable ? Allez, ouvre ton châssis, que je vois ce que je peux faire.


[Clarification menaçante] fort bien, mais je vous déconseille de tenter de reprogrammer mes systèmes centraux si vous ne voulez pas finir en nouvelle lune de Dantooine. Mon algorithme de surchauffe énergétique est directement lié à un sous-code dans ma programmation actuelle.

Eh bien, tu es vraiment pas un droïde ordinaire. Calme tes motivateurs et laisse travailler l’experte Bailey, tu es entre de bonnes mains.


HK se mit en mode veille pendant que la nuisible se mettait au boulot ? Lorsqu’elle referma son châssis, ses processeurs se remirent en marche, et il constata avec plaisir que la liste des problèmes recensés s’était fortement réduite.

On peut dire que tu n’es pas un modèle facile. Très bizarrement, tes composants sont à la fois de première qualité et pourtant complètement usagés. Tu n’es pas un modèle récent, hein ? Ça n’a pas été facile de trouver l’équilibre entre les pièces requises par ton modèle et les pièces actuelles à ma disposition.


Elle enchaîna d’un ton professionnel

Voilà la liste des réparations effectués : Après avoir retiré tous les éclats incrustés ( certains venaient d’une coque de vaisseau, est-ce normal ?) j’ai restaurer l’intégrité de ton blindage et remis à jour la gestion de ta protection environnementale. J’ai dû en revanche retirer ton armement intégré, n’ayant rien pour le réparer sur un modèle de ton type. Il faudra que tu trouves ailleurs de quoi le remplacer. Tes capteurs ont été remis en place et j’ai stabilisé ton noyau énergétique. Je ne peux rien faire toutefois pour ta jambe, car je ne dispose pas du joint adapté. Elle est de nouveau huilée, mais rien ne garantit qu’elle ne se rebloquera pas à l’avenir.

Je n’ai pas pu non plus relancer tes protocoles de combats et d’assassinat, puisque je n’ai pas accès à tes processeurs centraux. Je n’ai pu que me contenter de télécharger les protocoles de bases, ce qui te permettra au moins d’atteindre ta cible. Peut-être que la pratique et un entretien régulier te permettront de les réactiver, mais je l’ignore. J’ai vu aussi plusieurs sous routines inactives, mais j’ignore à quoi elles peuvent servir. Je prendrai contact avec mon père pour voir s’il a des tuyaux. Si tu veux, tu pourras ainsi repasser dans quelques mois pour voir s’il m’aura fourni des informations utiles.


[Commentaire] Vous n’êtes pas si nulle pour un nuisible qui manie la vibroclé. Je vais maintenant procéder à ma maintenance de routine pendant que vous vous occuperez de ce pauvre droïde aveugle, et puis je retournerai voir la Faucille.

_________________________
Casier de HK-66
Database de HK-66
Revenir en haut
Versk Sa'keati
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2017
Messages: 28
Niveau: 0
Rang: Apprenti chasseur de Prime
Autre: Drinking Beast

MessagePosté le: 17/05/2017 14:29:37    Sujet du message: Arrivée de HK-66 Répondre en citant

C'était le début de la journée le soleil venait à peine de se lever. Versk était de retour de sa première mission. Entièrement trempait, recouverts de sang et accompagnait par une légère odeur de chairs brûlées. Il devait changer de vêtement. Les passants le regardaient avec dégoût. Une fois arrivait à la base de la guilde, le bothan put récupérer une nouvelle tenue, dans le même style que celle qu'il avait avant. Il allait avoir une réputation de boucher, après que tout le monde l'ait vu comme ça... Il en profita pour de nouveau remplir ses bouteilles.

* Il y en a marre de tous cet alcool gâchait *

A peine revenu de mission, qu'il devait repartir. On l'informa que son partenaire serait près de l'atelier de la guilde. Toutes les informations seront données là-bas. Une nouvelle rencontre pour notre jeune chasseur de primes. Aucune information sur son futur coéquipier seulement sa position.

C'était le milieu de la matinée. Peu de chasseurs de primes étaient présents dans la base. Majoritairement partit en mission ou tout simplement en train de se reposer. Il ne savait pas trop où était l'atelier. C'était déjà un miracle qu'il ne s'était pas perdu en ville, comme il venait à peine d'arriver sur Dantooine... Après quelques minutes, il trouva l'endroit qu'il recherchait. Seul un droïde était devant la porte de l'atelier, il avait l'air de tous juste sortir de la pièce. Rien de bien important. Versk se mit à attendre son partenaire.

_________________________


Revenir en haut
HK-66
Guilde des chasseurs de primes

En ligne

Inscrit le: 28 Avr 2017
Messages: 26
Niveau: 0
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 17/05/2017 18:06:11    Sujet du message: Arrivée de HK-66 Répondre en citant

Sortant de sa veille de maintenance, le centre de comportement du HK-66 enregistra positivement l’occurrence de ses processeurs ronronnant sans particules incrustées. Le droïde n’avait pas noté dans sa banque de données un fonctionnement aussi satisfaisant depuis un long moment. Bien sûr, bon nombre de ses circuits étaient usagés, les fusibles qui avaient été changés n’étaient pas de première qualité et son blindage bien qu’à cent pour cent désormais affichait toujours des éraflures. Mais au moins il pouvait désormais faire de la nage dans une mare d’acide sans s’inquiéter d’une infiltration dans ses composants internes.

La perte de ses protocoles de combats était nettement moins positive, mais les motivateurs du droïde calculaient qu’il avait des probabilités non négligeables de parvenir à atteindre ce niveau un jour. Dans l’immédiat, tout ce qu’il pouvait faire, c’était faire comme sa directive centrale lui indiquait et se mettre en chasse de nuisibles à liquider.

Le droïde sortit de l’atelier de l’atelier et remarqua un Bothan qui prenait racine comme un bon nuisible dans le couloir. Ce qui attirait l’attention était surtout la nuance alcoolisée que détectaient senseurs olfactifs. 66 aurait cru qu’il avait affaire à un poivrot égaré, sauf l’analyse rétinienne confirma que le Bothan n'était pas encore plus flasque que les autre nuisibles, ou comme ils disent tristement "sobre", pour le moment. Alors même que son analyse se terminait, un fichier s’ouvrit dans sa banque de donnée, avec un nom associé au visage. Apparemment, Bailey avait profité des réparations pour installer directement un lien avec la base de données de la guilde, histoire de lui éviter de se trimbaler avec un datapad pour rester à jour au niveau des actualités.

L’individu s’appelait donc Versk Sa’keati et était entré dans la guilde quelques temps seulement avant HK. Le dossier était en attente d’une mise à jour sur les dernières activités, et HK le passa rapidement en revue, jusqu’à ce qu’une notification apparaisse, qui gela un instant son écran : 66 était supposé faire équipe avec lui pour la prochaine mission ! les motivateurs du droïde n’étaient guère actifs à l’idée de partager ses chasses déjà avec la dénommée Faucille, voilà maintenant qu’un autre venait lui piquer ses nuisibles. Enfin si HK savait bien faire une chose, c’était se conformer aux consignes pour assurer sa préservation. Et dans l’immédiat, cela impliquait de faire équipe avec quelqu’un qu’il se voyait déjà mettre à feu d’un tir de blaster bien placé dans les bouteilles.


[Commentaire cassant] J’espère au moins que vous tiendrez votre liqueur à l’écart de mon blindage. Je ne tiens pas à ce qu’il rouille.


HK avait prononcé ces mots en se dirigeant vers le Bothan. Moins d’une seconde s’était écoulé pour son analyse à la sortie de l’atelier, et il ajouta

[Salutation condescendante] Bonjour, je suis HK-66, droïde assassin à la retraite et étudiant chasseur de primes. J’ai cru comprendre que nous ferions équipe pour la prochaine chasse. Si vous voulez bien me suivre sans tituber jusqu’à un type patibulaire armé d’une faucille, nous devrions en apprendre plus sur la capture ou, espérons-le, la liquidation de notre future cible.

_________________________
Casier de HK-66
Database de HK-66
Revenir en haut
Versk Sa'keati
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2017
Messages: 28
Niveau: 0
Rang: Apprenti chasseur de Prime
Autre: Drinking Beast

MessagePosté le: 20/05/2017 23:30:12    Sujet du message: Arrivée de HK-66 Répondre en citant

Le droïde se rapprocha du bothan et engagea la conversation. Versk avait mal pris la critique sur ses bouteilles d'alcools, même s'il avait raison. Il ne fallait pas s'attirer des ennuis ici, ce travail était trop important pour lui, s'il le perdait, c'était le retour à la rue et sans argent. Il ignora donc les paroles dites précédemment. HK-66, c'était son nom, il se présenta rapidement : c'était son partenaire pour cette mission. Un droïde chasseur de prime? Mais surtout apprenti ? Étrange qu'il soit là pour apprendre alors qu'on pourrait seulement le reprogrammé... Une longue histoire se cache sûrement derrière toute cette ferraille, mais il n'est pas là pour savoir cela, même si sa curiosité le pousse à savoir pourquoi.

Une mission était prévue et il fallait l'accomplir. Versk et HK devaient aller voir un homme se nommant " un type patibulaire armé d'une faucille ", comme disait son partenaire. Le bothan toujours un peu contrarié par cette critique et aussi intrigué par la manière de parler du droïde décida de lui répondre :


" Salut à toi HK-66, je suis Versk. Nous serons partenaires pour cette mission à ce que je vois. Commençons par aller voir cette personne dont tu m'as parlé " l'homme à la faucille " comme tu dis."

Les deux chasseurs de primes commencèrent à marcher dans le couloir pour aller voir celui qui leurs donnerai les informations sur leurs missions. Une ambiance froide commença à s'installer sur le trajet, pour détendre tout ça, le bothan eu la bonne idée d'engager la conversation :

" Comment as-tu fait pour devenir apprenti, HK ? Un droïde n'est pas normalement préprogrammé avec tout ce qu'il faut pour pouvoir faire ce genre de travail? "

Désoler pour le retard, j'ai eu une semaine chargée.

_________________________


Revenir en haut
HK-66
Guilde des chasseurs de primes

En ligne

Inscrit le: 28 Avr 2017
Messages: 26
Niveau: 0
Rang: Apprenti

MessagePosté le: 22/05/2017 11:28:35    Sujet du message: Arrivée de HK-66 Répondre en citant

Citation:
Comment as-tu fait pour devenir apprenti, HK ? Un droïde n'est pas normalement préprogrammé avec tout ce qu'il faut pour pouvoir faire ce genre de travail ? "


Pendant que ses servomoteurs le poussaient à grande enjambées triomphale vers leur objectif, son compagnon de route essayait d'engager ses protocoles de digression verbale. Heureusement que la sous-routine protocolaire de HK était toujours active, sinon son centre du comportement n'aurait guère apprécié que le Bothan vienne rompre la traque. Ses motivateurs frissonnaient déjà à l'idée de se consacrer à une vraie cible, et voilà que l'autre venait avec ses composants flasques pour rompre son codage d'appel au combat, avec une question où un nuisible aurait répondu avec une probabilité de 8 sur 10, « tu n’as pas encore gagné suffisamment mon respect pour être autorisé à poser ce genre de question ». Mais HK n’était pas un nuisible.

Le droïde tourna sa tête à 90° tout en continuant à avancer d'un bon pas



[Mensonge éhonté] j''étais un droïde cuistot sur Bothawui, chaque jour j’étais chargé de couper les légumes pour la soupe maison du restaurant, avec des poils de bothans partout, y compris sur mes beaux couteaux. Je m'en rappelle comme si c'était hier... une si belle lame, parfaitement équilibrée, capable de couper une courge d'un simple mouvement du poignet comme de distendre tendrement une côte de Nerf. Et puis un jour, un Bothan s'est plaint d'avoir des poils dans sa soupe, vous vous rendez compte. Mon maître s'est excusé et m'a chargé de refaire la soupe. Je prends mon couteau et n'arrive pas à couper la courge du premier coup : une infame touffe de poil avait fait glisser le tranchant de ma lame. Il fallait bien que je vérifie si elle marchait encore, alors je l'ai testée sur toutes les touffes de poils à portés. Inutile de dire que les clients n'ont pas apprécier quand leurs entrailles flasques se sont répandues sur le sol. Toujours armé de ma tendre moitié capable de faire des moitiés de tout, je me suis frayé un chemin jusqu’au spatioport, puis jusqu'à Dantooine, pour perfectionner mon art du découpage. Particulièrement sur les touffes de poils.


Le droïde s'arrêta un instant à un embranchement, puis se dirigea vers la gauche. Ils ne devaient plus être très loin. Sa tête pivota de nouveau.

[Interrogation moqueuse] d'autres questions... touffe de poil ?
_________________________
Casier de HK-66
Database de HK-66
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 25/07/2017 21:33:45    Sujet du message: Arrivée de HK-66

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Dantooine -> Base de la Guilde des Chasseurs de Primes Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Legende

Nouveaux messages Nouveaux messages
Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Partenaires

Annuaires et top sites


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com - Thème : Lyzs
Reproduction INTERDITE