Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
HK-66

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Avant le jeu -> Inscriptions -> Fiches validées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
HK-66
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2017
Messages: 65
Niveau: 1
Rang: Chasseur de prime redouté

MessagePosté le: 29/04/2017 12:43:42    Sujet du message: HK-66 Répondre en citant

Nom: HK-66
Prénom:Champ non pertinent
Surnom/Matricule: HK-66
Age: 145 années galactiques standards, 3 mois, 12 jours, 3 heures, 15 minutes et 48 secondes lorsque le diagnostic de veille a été enclenché. Deux semaines, 6 jours, 7 heures et 33 secondes depuis la validation de la conclusion du diagnostic.
Race: Droïde assassin
Carrière envisagée: Chasseur de prime

Description mentale:

Produit dernier cri en matière d’élimination des nuisibles, destiné à une clientèle haut de gamme et exigeante, le modèle HK-66 était programmé pour être sûr de lui et de ses capacités, et pour liquider de manière simple et efficace les cibles entrées dans ses banques de données. Il s’exprime de plus dans la tradition de ses illustres prédécesseurs, déclarant souvent avant ses phrases le ton que celles-ci vont avoir.

Toutefois, à la suite de l’incident (voir ci-dessous), le droïde HK-66 qui nous intéresse présentement a visiblement été affecté au niveau de son centre du comportement. Il témoigne ainsi d’une forme de morosité et de bougonnerie, pour autant que ces termes puissent s’appliquer à un droïde, liée à la dégradation de ses protocoles de combats, qui peut parfois aller jusque à corrompre son module de répartie, l’orientant vers une chaîne de réponses à caractère mordant ou ironique.

Cependant les traces de son arrogance de base demeurent, de même que le professionnalisme lié à sa fonction. Le temps passé sans les effacements de mémoire requis a de plus exacerbé son complexe de supériorité vis-à-vis des êtres organiques, et seuls ceux capables d’exceller dans la survie ou dans la chasse seraient dignes de figurer dans ses banques de données de manière pérenne.


Description physique:
Le droïde HK-66 est conçu sur le modèle standard HK, qui reprend lui-même le modèle des droïdes de protocoles de la corporation Systech. Mesurant 1 mètres 80, ses épaules renforcées contrastent avec son abdomen plus fin, mais ce sont ses photorécepteurs de couleur vert pâle qui attire le regard. Son vocabulateur produit une voix masculine similaire à celle des autres droïdes HK. D’ailleurs, si certain de ses prédécesseurs ont arboré des couleurs plus vives, ce modèle-ci arbore encore le camouflage employé pour sa dernière mission avant l’incident, à savoir une teinte gris sombre et des marquages turquoise, en accord avec la couleur de ses photorécepteurs et de son noyau énergétique.

Son châssis blindé en duracier porte les traces de nombreux combats, notamment de multiples rayures et points d’impact témoignant de tirs de blaster, et est partiellement gondolé au niveau du torse comme à la suite d’un fort impact. Sa jambe gauche émet un léger crissement lorsqu’elle se plie, en raison d’un joint métallique mal fixé frottant le blindage depuis l’intérieur.


Histoire:

Si les différentes séries de droïdes HK au cours de l’Histoire ont accomplis des tâches variées allant de l’assassinat politique aux génocides de masse, en passant par les missions de protection ou les combats sur le front militaire, le modèle de série HK-66 fut conçu dans un but précis : atteindre des cibles situées dans des lieux où un assassin ordinaire ne pourrait aller. Atmosphère toxique, chaleur extrême, bunker sous-marin ou encore monde irradié ne sont quelques-unes des situations pour lesquelles ce droïde assassin fut conçu, peu après la fin des nouvelles guerres Sith, un millénaire avant la proclamation de l’Empire.

Dans une galaxie en quête de stabilité, le modèle HK-66 fut créé à partir des schémas des anciens modèles de la corporation Czerka. Son but était de procéder à des missions partout à travers la galaxie pour améliorer les communications et mettre fin aux hostilités, la plupart du temps de manière violente. Son commanditaire souhaitait conserver l’anonymat, mais il avait visiblement ses entrées au sein des sphères politiques de la République, et semblait prendre un grand intérêt à la préservation de celle-ci.

La première mission de HK-66 fut de démanteler une cellule terroriste sur Taanab qui s’en prenait aux transports de plusieurs firmes commerciales galactiques. Le droïde s’infiltra à travers une conduite menant à l’incinérateur local pour atteindre l’entrepôt des terroristes et piéger leurs explosifs, qui se retournèrent contre eux et les firent disparaître en grande pompe. Sa deuxième mission le conduisit à faire sauter un barrage hydroélectrique sur Aquilaris, mettant fin à l’autonomie énergétique d’une région indépendantiste. Sa troisième mission le conduisit sur Polus, où il traqua dans un glacier un tueur en série, qu’il finit par abattre avec un tir de précision via infrarouge à travers un mur de glace.

HK-66 enchaîna ainsi les missions pendant plusieurs décennies, et changea aussi plusieurs fois de propriétaire, selon les fins des hostilités internes aux hommes de l’ombre de la République. Plus de cent ans après son activation, il se retrouva ainsi au service de l’amiral Graegr chargé de faire régner l’ordre dans la bordure extérieure. HK-66 fut chargé d’éliminer un seigneur de guerre, le Grand Capitaine Phedon, qui avec l’aide d’une flotte pirate et de vestiges sith, semait la terreur dans le Bras de Tingel.

Se présentant comme un simple droïde d’entretien et de traduction, HK-66 se positionna dans une colonie sur Vandyne qui était la cible d’un raid de la flotte pirate, et fut ainsi récupéré comme butin de guerre. Placé dans la soute d’une corvette de la flotte, il activa ses protocoles, liquida les nuisibles très surpris à bord, puis approcha la corvette autant que possible du vaisseau amiral du Seigneur de guerre. Il ouvrit alors une écoutille, et utilisant des rétrofusées installées spécialement pour l’occasion, se propulsa dans l’espace jusque vers la coque de sa cible.

Après plusieurs essais infructueux, il finit par s’introduire à l’intérieur via les tube lance-torpille bâbord arrière. Mais alors qu’il s’apprêtait à commencer la traque finale de son objectif, toute la flotte pirate de Phedon sauta en hyperespace, et réémergea face à la flotte de la République sous les ordres de de Graegr. Avant même que les processeurs de HK-66 puissent évaluer à nouveau la situation, les deux vaisseaux amiraux s’engagèrent coque contre coque, faisant feu à volonté.

Le vaisseau pirate prit l’avantage, ses batteries turbolasers modifiés réduisant en charpie le blindage tribord de son adversaire. Mais l’amiral, dans un geste héroïque ou suicidaire, ordonna d’augmenter la puissance du réacteur principal, ce qui provoque, volontairement ou non, l’explosion du vaisseau. L’onde de choc percuta de plein fouet le vaisseau pirate, qui vola en éclat. HK-66 fut projeté dans le vide spatial par un brèche, mais situé à l’autre extrémité du vaisseau, fut préservé de la fin définitive de ses fonctions.

Lorsque son diagnostic de dommages subit fut terminé, il constata qu’il flottait seul dans le vide spatial au milieu du cimetière d’épaves de la bataille. Son système de communication était endommagé, il ne pouvait donc contacter la fréquence spécifique à joindre en cas de décès de son présent propriétaire. Utilisant la seule rétrofusée qui lui restait, il parvint à atteindre l’épave la plus proche, une section bâbord ayant vraisemblablement appartenu à une frégate. Il chercha dedans un moyen de communiquer, mais dût rapidement se rendre compte qu’il n’y en avait aucun.

Malgré les dégâts subit, sa programmation l’enjoignait de prendre contact avec le remplaçant désigné de son défunt propriétaire, et si c’était impossible, d’attendre que celui-ci prenne contact avec lui. Son centre du comportement analysant qu’on n’oublierait pas un serviteur de sa qualité, HK-66 chercha de quoi à bord maintenir ses fonctions actives, même au minimum. Il n’avait pas besoin d’air ou de nourriture, mais même avec son noyau énergétique disposant d’une longue autonomie et la robustesse de ses systèmes, la dégradation de ses fonctions était un risque important si son nouveau maître tardait trop.

Il trouva ce qu’il restait d’un réacteur secondaire de la frégate, et à l’aide d’un montage mécanique, de dérivations complexes et de panneaux solaires improvisés, parvint à créer une réserve énergétique conséquente. Il n’avait plus qu’à attendre.

Et HK-66 attendit. Mais personne ne vint. Peu à peu ses réserves diminuèrent, tandis que le froid de l’espace commençait à affecter ses systèmes. HK-66 ne comprenait pas qu’on l’ait oublié, et réduisit peu à peu ses systèmes actifs, Il fut bientôt contraint de passer en mode veille, puis en stand-by prolongé. Ses réserves diminuaient, mais ses processeurs calculaient toujours qu’on viendrait pour lui.

Et l’on finit par venir. Mais il s’agissait d’un vaisseau de ferrailleurs, qui, n’ayant pas réussi à faire fortune dans les restes de la bataille de Cathar, étaient venus ici après avoir sur la base de rumeurs de cantina dans le secteur. L’équipage détecta une faible source d’énergie à bord de l’épave, et pensant avoir trouvé quelque chose de valeur, l’abordèrent. Ils trouvèrent le droïde en très mauvais état et inactif. Déçu mais curieux, ils prirent la carcasse à bord de leur vaisseau. Cependant, les senseurs de HK-66 finirent par se réactiver, et l’ensemble des processeurs du droïde revinrent bientôt à la vie. Face à la demi-douzaine de ferrailleurs qui le contemplaient incrédules, il demanda leur identification les confirmant comme ses nouveaux maîtres.


-[Interrogation inquisitrice] Ceux qui sont quatre mais ne forment qu’un dans l’ombre de Xim vous-ont-ils guidés jusque dans le palais de celui qui est mille et préserve de l’abîme ?

Les ferrailleurs restant bouche bée, HK-66 diagnostiqua qu’il n’avait pas affaire à ses maîtres, mais à de simples nuisibles trop curieux, et entrepris d’améliorer les communications. Lorsque la main métallique se referma sur la trachée du premier ferrailleur, les autres réalisèrent rapidement qu’ils n’avaient pas ferré la bonne prise. Au bout d’une heure, pestant contre ses protocoles rouillés, mais aidé par la totale incompétence de ses adversaires, qui passaient plus de temps à hurler qu’à songer à mettre en place une résistance efficace, HK se retrouva seul à bord.

Il activa le système de communication et entra la fréquence stockée dans ses banques de données, mais aucune réponse ne vint. Après plusieurs essais infructueux, les processeurs du droïde consentirent à changer de priorité, et HK, se connectant à l’Holonet, découvrit le temps qui s’était écoulé : Toutes les organisations qu’il avait servies et/ ou combattu, toutes les personnes dont il possédait la biographie et les cinq manières idéales de tuer, tout cela était du passé depuis longtemps perdu. Ses motivateurs ne trouvaient ni propriétaire vers qui se tourner selon le protocole, ni cible enregistrée comme menace. Ses connexions logiques de priorité et ses entraves de comportement tournaient désormais à vide.

Au bout de 3 heures 16 minutes et 52 secondes, HK finit néanmoins par identifier un processus moteur toujours actif dans son sein. S’il n’avait ni origine ni but désormais, il lui restait toujours une chose : le moyen. Ses capacités étaient toujours là, même endommagées. Son existence même était fondée sur la liquidation des nuisibles. Après 5 minutes et 12 secondes, ses motivateurs finirent de réinitialiser autour de cette seule donnée : Je chasse donc je suis. Après 6 minutes et19 secondes, son centre du comportement était recalibré sur cette donnée. Après 6 minutes et 56 secondes, sa puce de loyauté était désormais reprogrammée sur une dédication fanatique à la traque. Et après 7 minutes et 4 secondes, ses processeurs mirent en mouvement son châssis pour analyser ses banques de données nouvellement mises à jour selon deux filtres : des traques proposées et des possibilités de restaurer ses protocoles de combats. Une réponse apparut rapidement : Base de la Guilde des chasseurs de primes, Dantooine.

HK-66 programma maladroitement la destination, puis son vocabulateur s’activa en crachotant


-[Déclaration pas peu fière] Tremblez, nuisibles, le bras armé du Concepteur est de retour !



Points forts:

-Droïde : insensible à la plupart des gaz, au vide spatial, à la noyade et autres problèmes ennuyeux qui affectent les nuisibles. Ses capteurs lui permettent de plus de voir dans le noir et de détecter des présences dans un large rayon autour de lui. Ses processeurs l’immunisent à la plupart des craintes organiques, même s’il dispose de protocoles d’auto-préservations qui peuvent le pousser à des retraites stratégiques.

-Robuste : Conçu pour les assassinats en zone extrême, HK-66 dispose d’un revêtement en duracier et de protections spéciales contre les radiations, la lave, les fortes chaleurs et ou le froid polaire. Il dispose enfin de protocoles de réparation automatique.

-Assassin : HK-66 dispose de nombreux protocoles d’assassinat, étant capable de calculer rapidement comment tuer une cible de dix manières différentes et disposant d’une vaste banque de données pour accomplir sa mission. Il sait par exemple pirater un ordinateur ou manipuler des explosifs

- armement intégré : HK-66 dispose d’un grand nombre d’arme intégré à son châssis, comme des lances flamme, des projecteurs de carbonite ou encore des mini-roquettes.

-faux droïde de protocole : HK-66 est capable de parler près de 6 millions de langues, y compris le Bocce, il peut de plus imiter les voix d'autres personnes, pourvu qu'il ait un échantillon vocal à sa disposition.


Points faibles:

-Usure grave : en raison de son accident puis de son isolement, la totalité de son armement, y compris son armement intégré, n’est plus fonctionnel. Son châssis protecteur est endommagé et sa protection environnementale fonctionne à intensité très réduite. Ses capteurs fonctionnent par intermittence et ses protocoles de combats et d’assassin ont été réinitialisés, nécessitant une reprogrammation de base.

-Droïde : comme tous les droïdes, HK-66 est particulièrement sensibles aux armes à ions qui peuvent le mettre hors service bien plus facilement que la plupart des armes.

-Programmation défectueuse : bien que HK-66 a réussi à se définir une nouvelle programmation en raison de ses nombreuses années d’isolement sans effacement de mémoire, il n’est pas à exclure que quelqu’un mette la main sur la fréquence de contrôle originale. Dans ce cas, son ancienne programmation pourrait reprendre le dessus avant que sa puce de loyauté parvienne à le réorienter vers la chasse.


Nouvelles entrées récentes dans la database:

Entrée de HK-66 dans la guilde: Après avoir dû faire ses preuves contre des nuisibles puis contre le droïde Schwartz, HK-66 est accueilli dans la guilde sous l'égide de la Faucille, et reçoit des réparations de la part de la mécanicienne Bailey; il part ensuite en mission avec le Bothan Versk Sa'keati
enregistrement complet:

Prime sur Jaram Noroo: arrivé sur Naboo, et malgré l'incapacité de Versk à le suivre, HK se fraye un chemin au milieu des criminels et des forces de polices pour ramener Noroo à son débiteur Kun sur Dantooine
enregistrement complet:

récupération de mémoire en cours: restoration partielle:
enregistrement incomplet:
http://star-wars-rpg.soforums.com/t7390-chardes-de-m-moire-Taanab.htm?q=


Nuisibles entrés en interaction:


La Faucille; statut: pourvoyeur de nuisibles à nettoyer
Boor le Nikto; statut: rossé
Kolto le Zabrack; statut: rossé
Zul Aski le Twi'lek; statut: rossé
Grorstyck le Gotal; statut: rossé
Xenos le Trandoshan; statut: rossé
Schwartz; statut: brûlé
Grodi; statut: pourvoyeur opportun d'armement
Bailey; statut: chargé de l'entretien et de la modernisation de HK
Versk Sa'keati; statut: perdu dans une cantina sur Naboo
Rich Anderson; statut: rossé et trompé
Zeveritad; statut: récupération de son matériel
Jaram Noroo; statut: livré vivant à Kun
Major Gylis; statut: trompé
Jhon Kun; statut: client satisfait
_________________________


Casier de HK-66
Database de HK-66

Formation de Base: Tireur d'élite


Dernière édition par HK-66 le 30/10/2017 15:43:56; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 29/04/2017 12:43:42    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
LOm DOnOs
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2008
Messages: 4 576
Niveau: 5
Rang: Doyen de la Guilde
Autre: Roi de Dantooine

MessagePosté le: 01/05/2017 07:19:04    Sujet du message: HK-66 Répondre en citant

Histoire cohérente et intéressante.
Tu es donc validé, poste ton arrivée sur Dantooine et n'oublie pas ton casier.
Bon RP

_________________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 12/12/2017 05:41:50    Sujet du message: HK-66

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Avant le jeu -> Inscriptions -> Fiches validées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Legende

Nouveaux messages Nouveaux messages
Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Partenaires

Annuaires et top sites


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com - Thème : Lyzs
Reproduction INTERDITE