Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Arrivée

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Bordure Extérieure -> Endor -> Sanctuaire du Nouvel Ordre Jedi -> Lac Fektur
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Criterion Zeon
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2016
Messages: 24
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 13/01/2017 21:36:38    Sujet du message: Arrivée Répondre en citant

Criterion finit par séveiller après ce long voyage depuis sa planète natale en compagnie de Harris Clink, un Jedi qui a découvert en Criterion un être réceptif à la Force. Et surement futur Jedi mais le chemin d'ici là sera long et difficile (EX lude : je le sens bien mouarf). Il demandera patience et cohérence. Criterion se rendit compte qu'ils venaient de quitter l'espace. Il entrèrent dans l'atmosphère en douceur (Harris Clink savait piloter c'était certain) et Harris annonça leur arrivée par radio. Endor enfin ! Criterion s'étira et fit quelques mouvements de récupération.

Criterion une fois le sommeil bien derrière lui et revigoré, regarda par la fenêtre résistante et aperçut la planète de façon claire et précise; le temps étant au soleil sans nuage. La couleur verte était dominante car Endor est constituée en majorité de forêts luxuriantes.
Le vaisseau continua sa course de façon régulière. Criterion avait l'habitude des étendues vertes mais une surface comme ça et sans villes le laissa sans voix. Sans commune mesure avec sa planète natale ! Le vaisseau amorça un virage difficile et puis Harris le stabilisa pour une descente sur la terre ferme. Au fur et à mesure de la descente Criterion pu apercevoir le sanctuaire Jedi. Un ensemble de structures proches et dans les arbres, de nature fonctionelles plus que décoratives. Il évalua les matériaux et cela sembla pour Critérion une sorte de bois très résistant et consolidé par des lianes que rien ne pourrait couper. Quelques personnes semblaient écouter une sorte de cours dans un espace ouvert en hauteur (Une sorte d'Agora ?) ; pour Criterion cela lui rappelait une salle de cours comme en classe... Le spatioport (Enfin si on pouvait parler de spatioport, plutôt une zone aménagée pour les vaisseaux entre les arbres; soi une simple plateforme en hauteur pour l'atterissage et le décollage, rien de "pro") fut en vue. Harris posa le vaisseau de façon habituelle et dit:


-Bienvenu à Endor Criterion. Voici notre modeste spatioport ! (Il rit de sa blague qu'il devait faire souvent) Le sanctuaire est un peu le QG des Jedi; en effet les lieux sont parfaits pour la méditation et l'entraînement des Jedi confirmés et des futurs Jedi. (Il désigna l'ensemble de structures en bois comme des grandes cabanes que Critérion avait aperçues) Comme tu le vois ici on aime être en hauteur, j'espère que tu n'as pas le vertige ! (Dit-il en riant de plus belle). Bon je vais te conduire à ta chambre. (Il se dirigea vers les structures faites de bois et de lianes, Criterion derrière lui)

Une fois devant une sorte de gros arbre, Harris montra à Criterion comment les Jedi avait fabriqué des espèces d'ascenseurs avec des lianes et des poulies. Harris actionna un mécanisme et l'ascenseur descendit. Ils montèrent dedans et cela monta. Harris indiqua à Criterion qu'ils allaient au niveau -2, celui des réfectoires. Une fois à destination Criterion examina l'endroit. L'intérieur était modeste mais bien agencé (Le bois dominait car ils se trouvaient dans les arbres!); plusieurs couloirs partaient de l'entrée vers des lieux bien indiqués (réfectoires 1,2,3 etc...) Ils prirent le couloir qui allait directement vers la gauche et après quelques minutes de marche (En passant devant plusieurs portes mais sans croiser personne; Harris dit à Criterion que les apprentis étaient à l'entraînement matinal, surement les gens que Criterion avait vu depuis le vaisseau) ils arrivèrent à une porte lisse sans inscription à part un numéro (4). Harris actionna l'ouverture de la porte (de bois comme d'habitude!) et fit signe à Criterion d'entrer. Un réfectoire de 10 lits se trouvait là tout simplement. Spartiate mais suffisant pour un apprenti jedi comme Criterion. Le plus de la maison : les fenêtres donnaient sur la forêt. Harris laissa Criterion poser ses affaires sur un lit qu'il avait désigné puis il prit la parole:

-Voici ton lieu de vie pour un bon bout de temps ! Apprend à connaîtres les autres apprentis de ta chambrée cela te sera utile Ton entraînement commencera demain. Comme tu le vois je suis plutôt pressé, une réunion importante va avoir lieu dans quelques instants. Je dois y aller. Bon courage et surtout patience. Ah oui au fait cet endroit est secret, car seuls les Jedi le connaissent. Tu te doutes bien que ce n'est pas monsieur tout le monde qui est au courant de son emplacement ! (Dit-il en rigolant franchement)

Il lui donna une petite tape sur l'épaule amicale et sortit de façon rapide. Critérion se retrouva seul. Il rangea vite ses affaires et médita un peu. La forêt n'était pas bruyante à part quelques oiseaux, c'était parfait. Il entra dans une zone de calme et de confort...

_________________________
https://www.youtube.com/watch?v=Ue0x04PhQkA

http://star-wars-rpg.soforums.com/t6981-Casier-de-Criterion-Zeon.htm


Dernière édition par Criterion Zeon le 26/01/2017 19:46:45; édité 7 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 13/01/2017 21:36:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Criterion Zeon
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2016
Messages: 24
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 16/01/2017 22:03:46    Sujet du message: (en cours) Répondre en citant

Criterion s'endormit sans s'en rendre compte tellement la méditation lui avait été relaxante. Un bon point car le repos était indispensable après son voyage vers Endor. Il ne rêva meme pas et profita d'un sommeil réparateur. Le jour pointa son nez quand il se réveilla. Juste pour voir s'éveiller la forêt et ses alentours. Il n'y avait personne dans la chambrée (Surement tous levés ?!) Sur sa montre électronique que son père lui avait offert était indiqué 6h00. Criterion se leva et fit quelques mouvements de remise en forme avant de faire une toilette rapide. Ensuite il contempla un peu par la fenêtre la nature. Vision agréable se dit-il. Vers 6h30 environ une petite alarme sonna et juste à ce moment là Harris entra en toquant avant.

-Bonjour, j'espère que tu as bien profité de ta nuit. Ici nous nous levons très tôt, vers 6h30 environ mais je vois que tu es plutôt matinal dit-il avec un sourire complice. A 7h00 nous prenons notre petit déjeuner dans la salle restauration de notre étage et puis l'entraînement commence vers 8h environ. Mais je pense que tu as l'habitude du travail de beau matin ! Ne t'inquiète pas si tu ne vois personne en te levant aujourd'hui, les autres avaient un entraînement spécial encore plus tôt que d'habitude. Bon je te laisse, à tout à l'heure !

Criterion en profita pour faire quelques pompes en plus et vers 6h55 il sortit de sa chambre. Prenant le couloir en rencontrant quelques apprentis (Un simple bonjour pour la plupart d'entre eux) il se dirigea vers la salle restauration. La salle était de grande dimension, décorée de façon forestière, chaleureuse. De grandes tables partageaient l'espace. Criterion reconnut Harris à une table à part avec quelques personnes plutôt agées; de grands maîtres Jedi sans doute se dit Criterion. Ils avaient l'air en grande conversation. Il prit sa nourriture sur un tapis automatique, un droide s'occupant des sauces et des couverts. Il alla s'assoir à une table située au fond de la salle; vide.
_________________________
https://www.youtube.com/watch?v=Ue0x04PhQkA

http://star-wars-rpg.soforums.com/t6981-Casier-de-Criterion-Zeon.htm


Dernière édition par Criterion Zeon le 24/01/2017 23:51:18; édité 2 fois
Revenir en haut
Super PNJ
Politiciens

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2008
Messages: 2 648
Niveau: 100

MessagePosté le: 17/01/2017 21:16:41    Sujet du message: Arrivée Répondre en citant

Harris Clink adorait les steaks de choreamnos ! Il était le seul habitant du Sanctuaire à apprécier ce met dès le petit-déjeuner. À vrai dire, les Jedi n’en mangeaient pas beaucoup. Ces « chèvres des arbres », comme on les appelait, peuplaient certes la lune d’Endor, mais n’étaient pas suffisamment implantées pour être chassées régulièrement par les Ewoks et les Jedi. Quoi qu’il en soit, en ce bon matin verdoyant, le maître Jedi était joyeusement affairé à sa dégustation. Il écoutait d’un air distrait les remarques de ses voisins de tables. L’un parlait de la dernière leçon qu’il avait enseignée, l’autre de… Il ne savait même pas ! Non, plus le repas avançait et plus Harris Clink était bien trop occupé à penser à sa dernière découverte. Il rentrait tout juste de la Bordure Extérieure, où il avait rencontré un jeune sensitif. À l’instar d’une dizaine de ses congénères, il était chargé d’écumer la galaxie à la recherche de personnes sensibles à la Force. Il était ce que l’on pouvait appeler un « Jedi-recruteur ». Sa mission était d'identifier les sensitifs et les maintenir à l'abris de mains mal intentionnées. Le plus souvent, cela consistait à rapatrier ces jeunes enfants au Sanctuaire, où il pourraient développer leurs aptitudes en toute sécurité. Avant d'entamer le voyage, chaque recruteur devait s'assurer que la -ou les- personne(s) qu'ils emmenaient avaient le potentiel pour devenir des Jedi.

Songeur, Harris Clink repensa brièvement à l’époque de la purge, où un trop grand nombre de ses frères avaient sombré sous les coups de Sith, mais aussi de soldats et de citoyens impériaux. Paradoxalement, c'était grâce à des tensions internes que l'Ordre était parvenu à se cloitrer sur Endor, à l'abris des regards malveillants. Cette action, associée à la réactivité de certains Jedi, avait permis de limiter les pertes. Toutefois, ce triste passage de l'histoire avait surtout été marqué par l'exclusion des Jedi et leur nouveau statut de « terroristes ». Ensuite, la bataille de la Forge Stellaire avait été un redoutable coup à encaisser, pour l'Ordre. Depuis l’essor de la République Fédérale, la mission de Harris Clink s’était vue simplifiée. Même si l’Ordre Jedi n’avait pas été autorisé à rejoindre le nouveau régime politique, les Jedi étaient de nouveau tolérés dans la Galaxie. Néanmoins, Harris Clink et ses congénères avaient conservé une certaine rigueur dans leurs recherches. Selon la volonté du Conseil, et une bonne dose de bon sens, les recruteurs restaient discrets dans leurs démarches. En effet, il valait mieux, pour les Jedi, faire profil bas jusqu’à ce qu’un retour officiel sur le devant de la scène ait lieu. Avant de pouvoir s’investir dans la géopolitique galactique, l’Ordre devait se reconstruire. Et ça prenait du temps. Beaucoup de temps. Harris Clink n’oubliait pas que depuis la disparition de Maître Rylen Korr, voilà quelques années, aucun leader n’était apparu à la tête des moines-guerriers. Une crise de leadership était certainement à prévoir, redoutait-il. Et si même lui s’en rendait compte, nul doute que d’autres, plus futés, devaient avoir déjà pensé à la faiblesse prolongée de l’Ordre. Les Jedi étaient réputés pour leur patience et leur sagesse. Et Harris Clink ne voulait pas savoir si leurs vertus avaient des limites.

Le maître Jedi fut tiré de sa rêverie par l’un de ses voisins de table, avide de nouvelles sur son dernier périple. D’un signe de tête silencieux (contrastant avec son attitude habituelle), le principal concerné désigna Criterion. Son voisin de table, un Jablogian grassouillet entre deux âges, commença immédiatement à commenter l’attitude du jeune homme, interrogeant Harris Clink sur ses qualités : était-il taciturne ? Drôle ? Talentueux ? D’où venait-il ? Avait-il une famille ? Une fois que la nuée de questions eut achevé de s’abattre sur sa tête, le maître Jedi se contenta de répondre, avec un grand sourire :


- Mon ami, je t’invite à aller le rencontrer. Nul autre que lui saura répondre aussi bien à tes questions.

Aussitôt dit, aussitôt fait. Voilà que l’individu un peu bedonnant se leva de table pour aller s’approcher du jeune homme. Curieux, Harris Clink se redressa pour découvrir la scène qui allait suivre. Il savait que son compagnon produisait toujours un drôle d’effet lorsqu’il rencontrait un Humain. Il était rare de croiser un énergumène avec son apparence : la peau rouge, le visage ratatiné, une démarche balourde et une fâcheuse habitude à baver. C’était d’autant plus rare de croiser parmi les Jedi des êtres à l’apparence aussi gauche et maladroite. Mais ce Jedi, Harris Clink le connaissait bien, et il savait qu’il ne fallait pas s’arrêter aux apparences pour découvrir son réel potentiel. Le Jablogian arriva au niveau de Criterion et lui lança :

- Bonjour, jeune novice ! Je peux m’assoir ?

Sans même attendre de réponse, le visiteur s’assit d’un mouvement lourd sur l’un des tabourets qui entouraient la table à laquelle s’était installé Criterion. Il enchaîna :

- Je suis Maître Jak. Alors, on vient d’arriver sur Endor ?

Tout en écoutant la réponse du jeune homme, il retira une bague de l’un de ses huit doigts -il en avait quatre à chaque main, comme tous les membres de son espèce. Il la tripota quelques instants avant de proposer :

- Écoute, j’ai un jeu à te proposer ! On va voir ce que tu vaux, niveau observation. Tu vois, cette bague, je la mets sous ce gobelet.

En même temps qu’il disait ceci, Maître Jak s’empara de trois gobelets en métal. Sous celui du milieu, il plaça la bague. Ensuite, il commença à intervertir les gobelets. D’abord lentement, il alla de plus en plus vite. D’un air satisfait, il demanda :

- Alors ? Tu sais où est la bague ?


P. Jeabro

_________________________
Ceci est le PNJ à tout faire du Staff !

Il est là pour vous aider quand vous êtes bloqué dans le RP de quelques manières (formation, missions, etc...)


Dernière édition par Super PNJ le 29/01/2017 11:09:43; édité 2 fois
Revenir en haut
Criterion Zeon
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2016
Messages: 24
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 18/01/2017 21:29:36    Sujet du message: Arrivée Répondre en citant

Criterion venait à peine de commencer à manger qu'un individu alors jusque là attablé avec Harris Clink se leva et esquissa quelques pas vers lui et lui demanda s'il pouvait s'assoir avec lui. Sans attendre la réponse de Criterion l'individu s'attabla. Quel étrange personnage ! Un être plutôt massif, de couleur rouge mi vive mi sombre, un cou très gros, une attitude empotée, des oreilles pointues et des yeux d'un vert très prononcé. Criterion se sentant en sécurité en théorie dans le sanctuaire Jedi n'avait aucune raison de craindre un tel personnage. Malgré sans aspect brut, il semblait amical. Un petit coup d'oeil permit à Criterion de voir qu'Harris Clink l'observait pointilleusement. Surement une petite épreuve, un avant goût de son apprentissage pensa Criterion. Il déclina son identité; Maître Jak. Criterion lui dit bonjour et avant qu'il enchaîne sur une autre phrase le nouveau venu lui proposa un jeu d'adresse et de concentration. Parfait pour commencer la journée pensa Criterion avec une note d'étonnement ! Maître Jak sortit trois gobelets en acier poli de bonne facture, il prit une des nombreuses bagues qui ornaient ses mains et la porta devant les yeux de Criterion. Il la plaça sous le gobelet du milieu et de façon experte il déplaça les gobelets très rapidement et de manière à embrouiller la vue de Criterion. Criterion suivit tant bien que mal la danse des mains de Maître Jak et se concentra en faisant le vide dans son esprit; "Pense à la bague" se dit-il intérieurement tout en suivant l'étrange manège des gobelets. Le mouvement stoppa et Maître Jak mit au défi Criterion de trouver la bague; "Une chance, c'est tout" dit-il en encourageant le novice. Harris Clink sonda discrètement Criterion et vit que ce dernier était concentré à 100% sur son défi; il ne pensait à rien d'autre. En effet Criterion limite en transe prit deux minutes de réflexion. Il finit par dire "Maître Jak, je suis sûr que la bague est dans le gobelet du milieu".Criterion pensa qu'il n'y avait pas de place pour de l'hésitation, il fallait une réponse ferme et décidée. Harris Clink sourit et dit un peu pour lui même "Bravo petit".
Maître Jak jusqu'à là impassible éclata d'un rire si bruyant que plusieurs personnes aux alentours se retournèrent en fronçant les sourcils puis revinrent à leur nourriture comme si de rien n'était. Le Maître Jedi était sensiblement satisfait de la performance du jeune novice et le félicita. Harris fit un petit signe à Criterion. Ce dernier était content, il venait de réussir à se concentrer et à transformer cela en action. Il savait que la bague était au milieu, c'était comme une intuition qui allait de soit. Serait-ce un effet de la Force ? Il espérait bien le découvrir plus tard. Maître Jak se leva et retourna avec les autres Maîtres Jedi.
Criterion finit son repas avec une bonne humeur contagieuse...

_________________________
https://www.youtube.com/watch?v=Ue0x04PhQkA

http://star-wars-rpg.soforums.com/t6981-Casier-de-Criterion-Zeon.htm


Dernière édition par Criterion Zeon le 24/01/2017 23:37:16; édité 1 fois
Revenir en haut
Criterion Zeon
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2016
Messages: 24
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 20/01/2017 21:45:37    Sujet du message: Arrivée Répondre en citant

Une fois le repas terminé, Criterion donna son plateau vide au droid de service qui le prit avec un remerciement aimable. Criterion suivit le reste du troupeau si on peut dire ça vers la sortie. Il ne regarda pas la table des Maîtres Jedi car ceux-ci devaient être occupés ou en grande conversation. Ils arrivèrent dehors avec un beau soleil et se dirigèrent vers le terrain dedié à l'entraînement. Une sorte de clairière dans la forêt et de grande taille. Cela contrastait avec la végétation abondante et les arbres à n'en plus finir de Endor. Le terrain d'entraînement avait été aménagé par l'homme, sans aucun doute. Une bonne cinquantaine de futurs Jedi étaient rassemblés en groupes de 10. Chaque groupe avait un instructeur, soit un Maître Jedi. Le groupe de Criterion avait un dénommé Maître Zerus comme professeur. Un homme de grande taille, d'âge moyen et ayant une grande barbe. Il commença par séparer le groupe en cinq mini groupes de 2. Il donna à chacun un baton de bois de qualité et ayant une résistance à toute épreuve. Criterion se retrouva avec un jeune de son âge; Jeh. Le Maître commença à montrer avec son propre bâton (son sabre laser était attaché à sa ceinture dorée) quelques mouvements de base du combat au sabre. Pendant 20 minutes les élèves tentèrent de reproduire les mouvements avec plus ou moins de réussite. Criterion et Jeh se débrouillaient et puis le Maître dit à tout le monde d'arrêter et de ne plus bouger. Ensuite il dit aux élèves de faire les mouvements de façon autonome et supervisa la bonne exécution de l'exercice. Criterion avait bien mémorisé les techniques de base et s'en sortit bien. Parfait se dit-il. Après 10 minutes de répétition tout le monde stoppa. Zerus dit alors de tester la base sur son binôme. En coeur les élèves s'affrontèrent. Criterion et Jeh avaient bien appris la leçon et le combat était équilibré. Zerus passait dans les rangs pour voir le déroulement. Il était satisfait. Il décida de stopper l'entraînement car les élèves étaient exténués. Criterion en sueur était content, cette séance lui avait donné envie de persévérer. Criterion comme les autres apprentis s'en allèrent se débarbouiller et puis prendre un bon déjeuner ! Il fallait se renforcer pour la suite!

(Roue libre à ne pas prendre en compte).
_________________________
https://www.youtube.com/watch?v=Ue0x04PhQkA

http://star-wars-rpg.soforums.com/t6981-Casier-de-Criterion-Zeon.htm


Dernière édition par Criterion Zeon le 24/01/2017 23:43:09; édité 2 fois
Revenir en haut
Criterion Zeon
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2016
Messages: 24
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 21/01/2017 20:54:14    Sujet du message: Arrivée Répondre en citant

De retour au terrain d'entraînement les apprentis n'étaient pas au bout de leur peine ! En effet Maître Zerus avait décidé de leur préparer une petite surprise : un entraînement axé sur l'endurance et la tenacité. Point d'armes mais l'utilisation de son coeur et de ses jambes. En effet l'apprentissage Jedi passait aussi par la base et tout n'ayant pas rapport avec la Force. Il disposa les apprentis en ligne autour du terrain. Une fois ceci fait il ordonna de courir en suivant les bordures de la clairière. 20 tours pour commencer... Criterion débuta avec les autres. Déjà une sélection informelle se forma; les moins rapides derrière et les endurants devant. Criterion faisait parti de ces derniers. Il courait avec courage mais aussi endurance en se soutenant lui-même en pensant à ses parents restés sur la planète natale. Le soleil tapait toujours autant et les apprentis furent vite noyés de sueur. Au bout du 10ème tour certains abandonnèrent par fatigue. Criterion se concentra sur son objectif, qui était de finir les 20 tours. Zerus suivait les opérations et encourageait ses élèves à tenir. Dernier tour, il ne restait plus que 5 jeunes en course dont Criterion. Ils passèrent l'arrivée en groupe et se félicitèrent mutuellement. Zerus félicita tout le monde et dit que pour être un Jedi il faut s'entraîner dur et dans tous les domaines, notamment l'endurance. Effectivement si au bout de 5 minutes de combat au sabre laser on tombe de fatigue, l'adversaire en profitera pour nous donner le coup de grâce. Tout ce que Zerus va leur apprendre leur sera utile même si certains pensent le contraire. Criterion était fier d'avoir tenu la distance mais avait besoin de récupérer. Zerus leur annonça que le lendemain ils étudieraient la Force. Enfin se dit Criterion. Il devait être patient car l'apprentissage était complet et très riche. Zerus leur dit de réviser les bases du combat au sabre pour finir. Chacun ayant son sabre en bois répéta les mouvements avec son binôme.

La nuit commença à tomber et l'heure du repas arriva; chacun rentrèrent au camp. Criterion se demanda si il décidait un jour de quitter le camp que se passerait-il ? On le rechercherait ou on le laisserait se débrouiller histoire de lui donner une leçon ? Et que dirait Harris Clink; une trahison ?


(Roue libre à ne pas prendre en compte).
_________________________
https://www.youtube.com/watch?v=Ue0x04PhQkA

http://star-wars-rpg.soforums.com/t6981-Casier-de-Criterion-Zeon.htm


Dernière édition par Criterion Zeon le 24/01/2017 23:43:36; édité 1 fois
Revenir en haut
Super PNJ
Politiciens

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2008
Messages: 2 648
Niveau: 100

MessagePosté le: 22/01/2017 22:47:46    Sujet du message: Arrivée Répondre en citant

C’était un tour que Maître Jak aimait bien faire aux nouveaux arrivants sur Endor. C’était un peu sa manière à lui d’accueillir les aspirants Jedi. Et puis, c’était un bon moyen pour évaluer leurs capacités et leur affinité avec la Force. Par ce simple tour de passe-passe, Maître Jak pouvait facilement déterminer si les aspirants avaient déjà développé certains réflexes. La plupart du temps, ils échouaient à ce test. Hélas, Criterion n’avait pas fait exception à la règle. Maître Jak s’était contenté de féliciter le jeune homme, pour ne pas le décourager le jour de son arrivée au Sanctuaire. Le plus souvent, il laissait croire aux novices qu’ils avaient réussi le test. Certains Jedi le blâmaient pour son manque d’honnêteté. Lui, préférait voir ça comme de l’espoir qu’il véhiculait à la nouvelle génération de Jedi. Il avait vécu des situations tellement sombres qu’il pouvait se permettre ce genre de boutades. Pour affronter les ténèbres et faire face au Côté Obscur, l’espoir était l’une des meilleures armes dont pouvaient se doter les jeunes Jedi.

En réalité, l’astuce du tour était simple. Il était impossible de trouver la bague pour la simple et bonne raison… qu’elle n’était sous aucun des gobelets. Par un subtil mouvement de prestidigitation, Maître Jak faisait mine de glisser la bague sous un gobelet, avant de la récupérer subrepticement et de la conserver au creux de sa main. Le seul moyen de s’en rendre compte était d’être extrêmement vigilant, ou d’utiliser la Force pour sonder les gobelets. Or, la plupart des novices n’étaient pas suffisamment entraînés pour y parvenir. Il était arrivé, de rares fois, que des aspirants surprennent le maître Jedi par leurs dons. Criterion pouvait se rassurer : échouer à ce test n’avait rien de décourageant.

Une fois son compagnon de retour à la table, Harris Clink lui murmura :


- Tu exagères, tout de même…

Maître Jak répondit dans un rire :

- Oh, ça ne lui fera pas de mal ! Regarde, il est tout content !

Harris Clink lança un rapide coup d’oeil vers la nouvelle recrue. En effet, Criterion finissait son repas d’un air tout guilleret. Le maître Jedi ne put s’empêcher de lui adresser un regard empli de tendresse. L’insouciance du jeune homme et sa naïveté le rendaient attachant. En un sens, il se reconnaissait en lui, bien que pour sa part, il ait rejoint l’Ordre dès son plus jeune âge. Depuis des années, les recrues étaient de plus en plus âgées. La purge n’y était pas étrangère…

À son tour, Harris Clink termina son repas, salua ses camarades et se dirigea vers Criterion. Le maître Jedi eut la surprise de constater que le jeune homme s’était endormi au milieu de son assiette ! Un nouveau sourire tendre se dessina sur le mentor, alors qu’il contemplait quelques instants l’être endormi. Après tout, cela n’avait rien d’étonnant. Même si Criterion s’était beaucoup reposé lors du trajet, ce changement de rythme, de monde et de vie devait être éprouvant. Néanmoins, l’afflux de tendresse qui habitait le maître Jedi n’empêcha pas ce dernier de réveiller le novice d’une solide claque dans le dos :


- Alors, gamin ! Tu piques un petit roupillon ?

Voilà que Harris Clink retrouvait son humeur taquine. Il se marrait intérieurement en pensant à la surprise que devait éprouver Criterion, avec à un réveil pareil. Peut-être l’interrompait-il dans un rêve ? Il n’en savait rien et cela ne l’intéressait pas vraiment, pour l’heure.

- Viens avec moi, intima-t-il d’une voix douce. Nous allons nous promener dans le Sanctuaire. Ce sera l’occasion pour toi de découvrir les lieux, et nous discuterons un peu de l’Ordre Jedi.

Le duo se dirigea vers la sortie et rejoignit l’une des passerelles en bois, suspendue dans les arbres. Le Sanctuaire, à l’image du village Ewok voisin, était suspendu. Il s’agissait d’un agglomérat de constructions en bois et cordes, permettant à tous les Jedi de circuler dans les arbres. Harris Clink et Criterion déambulèrent, le maître se laissant guider par ses pas. Alors qu’ils marchaient, le mentor demanda :

- Depuis que nous nous sommes rencontrés, tu as pu réfléchir à ce que nous nous sommes déjà dits sur Agamar. Tu n’avais jamais entendu parler de la Force. Maintenant que tu es arrivé au Sanctuaire et que tu as passé ta première nuit ici, qu’as-tu compris de la Force ?

Harris Clink avait fait exprès de poser une question très large. Il voulait savoir ce que Criterion avait retenu de leur discussion et, surtout, savoir quels enseignements il en avait tiré.

P. Jeabro

_________________________
Ceci est le PNJ à tout faire du Staff !

Il est là pour vous aider quand vous êtes bloqué dans le RP de quelques manières (formation, missions, etc...)
Revenir en haut
Criterion Zeon
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2016
Messages: 24
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 30/01/2017 23:15:48    Sujet du message: Arrivée Répondre en citant

Criterion mangea avec appétit comme revigoré par sa petite victoire dans l'épreuve de Maître Jak; il avait de quoi être fier : premier test et première réussite. Ce n'est pas donné à tous les nouveaux. Même si il ne se doutait pas que l'épreuve était un petit peu facilité par Maître Jak histoire de mettre en confiance les nouveaux apprentis Jedi. Il n'allait quand même pas dégoûter les petits nouveaux avec un truc impossible à faire et que ceux là abandonnent dès la première difficulté ! Oh ça non ! Mais pour l'instant Criterion resta dans l'ignorance.

Sa fierté se transforma bientôt en ivresse... Et petit à petit notre jeune Criterion tomba dans le sommeil sur la table, la tête posée sur cette dernière et non dans l'assiette ! Cela avait l'air d'amuser les gens aux alentours qui regardaient le spectacle avec un certain plaisir; quoi de bien original quelqu'un qui s'endort devant son repas ! Les choses les plus simples sont les plus drôles quoique selon eux il aurait été préférable que Criterion se retrouve la face dans le plat pour un amusement au delà de l'espérance. Criterion n'en avait pas conscience à ce moment là car il dormait profondément et puis il était dans un autre monde, le monde du rêve car son cerveau commença à s'activer...

La vision de Criterion se brouilla à partir du moment ou il s'endormit et une autre vision apparut à la place de la cantine : Criterion debout dans l'Agora du Sanctuaire avec d'autres élèves. Ils étaient dans une sorte de cours à l'évidence car un Maître Jedi d'âge moyen supervisait l'apprentissage. Il avait un air sévère. (Cela commence bien se dit Criterion; Dites-moi que je rêve bon sang !) Ses sens étaient comme engourdis et Criterion n'étaient pas maître de ses mouvements. C'était comme un film : il était un simple spectateur et ne contrôlait rien du tout. Plutôt frustrant. (Bon je suis censé faire quoi ? se dit-il intérieurement agacé) Le Maître Jedi dont le nom n'était pas mentionné ordonna aux élèves de prendre chacun un bâton et de suivre ses mouvements de sabre laser (La lame était de couleur verte, pour préciser). Criterion s'exécuta bien malgré lui tel un pantin de foire. (Grrr c'est une saleté de rêve hein ?! Ou alors on a mis quelque chose dans ma boisson ? Saleté de droid ! Je m'occuperais de lui en revenant à la réalité ! dit-il en gromelant). Mais personne ne pouvait l'entendre dans le rêve...). Il se débrouillait pas trop mal, les autres élèves aussi. Le Maître ne paraissait ni satisfait ni en colère; il restait de marbre. (Etrange...) Et ce manège étrange continuait encore et encore, les élèves tels des zombies répétèrent à l'infini les mêmes geste avec leur bâton en bois dur et le Maître inconnu resta insondable... Et puis tout d'un coup tout s'arreta comme par magie. Les élèves se mirent au garde à vous, posèrent leur bâton devant eux. De vrais automates... Criterion aussi. Et là le rêve dérapa : le Maître commença à passer dans les rangs en coupant au sabre laser les têtes des apprentis, une par une. Pas un cri, pas un pas de révolte, rien. Chacun attendait stoiquement sa fin comme résigné. Criterion voulut bouger mais ses pieds étaient comme de la pierre, rien ne se passa. Il paniqua, cria, hurla à la mort, à l'aide. Personne ne l'entendit et bientôt son tour arriva. Les têtes tombèrent sans un bruit, les yeux ouverts des victimes avaient l'air de regarder Criterion de façon accusatrice. Le Maître n'était pas en rage ou en furie, il coupait les tête comme s'il coupait du bois. De façon normale. Sans dire un mot. Criterion compta : environ une vingtaine de têtes... Et là ce fut la fin pour lui, le Maître approcha. Il fit un large mouvement circulaire, les deux mains sur la poignée du sabre et trancha dans le vif la tête d'un Criterion terrorisé... Bim bam boum fit Criterion en tombant de sa chaise sous le rire des autres élèves. Harris Clink en voulant le réveiller avait eu la main un peu lourde...

Criterion repris ses esprits et évalua rapidement la situation : oui il avait toute sa tête, il pouvait contrôler ses mouvements et les autres n'étaient pas des automates maléfiques ! Victoire ! Heu enfin il était content d'être revenu au point de départ. La salle de restauration et sa bonne humeur. Il jaugea Harris par prudence : oui il avait l'air sain d'esprit comme quand il l'avait rencontré sur Agamar. Ouf sa tête ne tomberait pas aujourd'hui ! Visiblement ce rêve-cauchemar l'avait bouleversé et il écouta Harris avec une attention feinte. Quoique un petit tour dans le sanctuaire lui ferait du bien histoire d'oublier les têtes coupées...

Pour cela ils empruntèrent des passerelles suspendues au dessus des arbres; la hauteur bien présente suffirait à effrayer les sensibles au vertige. Mais pas Criterion qui suivit avec application Harris Clink dans ce dédale. Criterion se posa quelques questions en route : Harris va-t-il le remettre à l'épreuve ? Va-t-il le questionner sur des sujets aussi divers et variés ? Ou alors va-t-il lui dire de quitter la planète ? Proposition mal venue dans l'esprit de Criterion; ne soyons pas défaitistes. Harris présenta à Criterion les lieux ou il allait vivre les prochaines années de sa formation. L'aspect champêtre et reposant du sanctuaire plaisait à Criterion. Il avait toujours aimé la forêt et la nature. Ils s'arrêtèrent à l'Agora; vide à cette heure-ci. Cette sorte de "place" dans les arbres était une "salle' de cours en plein air. C'est là notamment que les futurs Jedi étaient formés par les grands Maîtres. Dont Harris Clink. Et justement à ce moment là il posa une question à Criterion. Histoire de le juger ? Ou alors pour savoir s'il se plaisait vraiment ici et qu'il était prêt à suivre une formation Jedi ? Criterion répondit mais de façon prudente.

-Pour vous répondre franchement même étant novice j'ai sentit dès le départ que cet endroit était entièrement imprégné par la Force. C'est quelque chose de nouveau pour moi. Avant chez moi à Agamar je pensais être le seul à ressentir cela. Mais en fait non. Certaines personnes qui passaient dans la boutique avait aussi ce "don" si on peut dire ça comme ça. Je n'ai jamais essayé d'en parler avec eux ou mes parents par peur de passer pour un fou à lier. Jusqu'à que vous veniez me voir à la boutique et me révéler certaines choses. J'ai le sentiment d'être un peu "spécial" même si je n'en mesure encore pas toute l'étendue. Je suis ici pour en apprendre plus et en découvrir plus sur moi et cette "Force" omniprésente ici. Oui je suis prêt à suivre une formation ici. J'ai soif d'apprendre. Dit-il avec un intérêt certain. Je sais que ce sera difficile et long; mais je suis patient et conscient que les épreuves seront nombreuses. Les difficultés ne me font pas peur. Pour finir je voudrais vous poser une question : Avez-vous confiance en moi ? Car c'est vous qui m'avez amené ici et je serais désolé de vous décevoir...
_________________________
https://www.youtube.com/watch?v=Ue0x04PhQkA

http://star-wars-rpg.soforums.com/t6981-Casier-de-Criterion-Zeon.htm
Revenir en haut
Super PNJ
Politiciens

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2008
Messages: 2 648
Niveau: 100

MessagePosté le: 20/02/2017 23:28:09    Sujet du message: Arrivée Répondre en citant

Harris Clink écouta attentivement la réponse de Criterion. Ce dernier avait déjà quelques intuitions révélatrices d’un bon potentiel. Toutefois, il restait quelques points à clarifier. C’est pourquoi Harris Clink disposa d’un certain temps avant de répondre calmement au jeune arrivant. Le maître Jedi voulait être plus pédagogue possible et s’assurer que sa réponse sera correctement comprise par son élève.

- En effet, commença-t-il, la Force est très perceptible dans le Sanctuaire et ses environs. Si tu t’en vas aux alentours du Lac Fektur, tu constateras sans aucune peine qu’il s’agit également d’un lieu où la Force y est très forte. La Force est présente en chaque être vivant de l’Univers, en chaque cellule de chaque élément. Certaines personnes, comme tu dis, disposent d’un “don”, une sensibilité à la Force. Nous, les Jedi, apprenons à l’écouter. Cela nécessite du temps et une longue formation. Tu n’es pas fou, Criterion, tu es sensible à la Force. Beaucoup de personnes, dans la Galaxie, ne croient pas réellement en la Force. Elles pensent que ce n’est qu’une entité vénérée par les Jedi d’antan et, aujourd’hui, il leur arrive de considérer les croyants comme des fous.

Harris Clink marqua une pause avant de revenir vers le coeur du sujet. Il sentait qu’il partait dans de longs débats qu’il ne voulait pas aborder pour le moment. Il devait faire preuve de clarté afin de renseigner au mieux Criterion :

- Tu es spécial dans le sens où tu ressens cette sensibilité. Grâce à elle, grâce à la méditation, tu peux être à l’écoute de la Force et comprendre sa volonté. Les Jedi entrent en harmonie avec la Force afin d’apporter le bien autour d’eux. Nous nous sommes engagés à apporter la paix et l’harmonie dans la Galaxie. Ouais, je sais, c’est une tâche bien ambitieuse ! Nous nous efforçons d’y parvenir depuis des millénaire, pas toujours avec brio, comme l’Histoire a pu nous le montrer. Mais c’est une mission récurrente que nous nous efforçons d’accomplir au mieux. Si tu rejoins notre Ordre, cette mission sera également la tienne. Pour l’accomplir, tu seras formé. Cette initiation sera longue et exigeante : elle te poussera à te dépasser, tant physiquement que mentalement. C’est une longue quête spirituelle qui t’attend.

Harris Clink insistait lourdement sur l’engagement lié à l’entrée d’un nouveau membre dans l’Ordre. Devenir Jedi était une vocation, et la décision qui allait de pair n’était pas à prendre à la légère !

- Ta soif de connaissance est tout à ton honneur, Criterion. Toutefois, je te mets en garde. Plus d’un Jedi ont sombré dans le Côté Obscur pour assouvir une connaissance intarissable. Ah, je constate que je n’ai pas encore eu l’occasion de te parler du Côté Lumineux et du Côté Obscur.

Harris Clink prit une grande inspiration avant de se lancer dans ce premier cours :

- La Force comprend deux parties, opposées et complémentaires. Le Côté Lumineux est celui auquel font appel les Jedi : ils s’associent à elle afin de faire des tâches nobles. Grâce à elle, ils peuvent guérir les blessures. C’est ce côté qui nous guide, qui nous inspire et qui nous pousse à agir pour le bien d’autrui. Le Côté Lumineux permet l’harmonie, la sérénité et la paix. Il s’oppose au Côté Obscur : une route tracée dans le sang, la peur, la souffrance et la colère. Le Côté Obscur puise dans ce qu’il y a de plus sombre en toi, pour tracer un sentier de perdition. Sois vigilant, Criterion ! Où que tu sois, quoi que tu fasses, ne baisse jamais ta garde ! Le Côté Obscur cherchera toujours à te corrompre. C’est par ta force d’esprit, tes méditations et ta foi dans le Côté Lumineux que tu parviendras à développer la sagesse nécessaire qui te protégera du Côté Obscur.

Harris Clink s’arrêta dans son discours, une expression mélancolique se dessinant sur son visage. Il ne put s’empêcher de penser à la mort de Maître Vendar, l’un des plus éminents membres du Conseil Jedi. Le sage avait été assassiné l’an dernier par un Jedi déchu. Ce triste événement était la preuve que même les Jedi les plus expérimentés pouvaient sombrer dans le Côté Obscur de la Force. Le regard de Harris Clink, perdu dans le lointain, se plongea subitement dans les yeux de son interlocuteur. Un léger sourire se dessina sur ses lèvres :

- Oui, Criterion, j’ai confiance en toi. Mais ne cherche pas à me satisfaire. Mon coeur se réjouit face à l’enthousiasme dont tu fais preuve à l‘idée même de devenir un Jedi. Mais, en aucun cas, ne cherche la reconnaissance. La reconnaissance peut être une forme d’orgueil. Or, nous devenons Jedi pour servir les plus démunis, non pour recevoir des louanges. Maintenant, allons faire un tour dans le Labyrinthe d’Arbo. Nous allons débuter ta formation et voir de quel bois tu te chauffes !

D’un enthousiasme soudain, voilà que Harris Clink se mettait en route, sans même regarder si Criterion le suivait. Le maître garda pour lui l’idée qu’il avait derrière la tête. Une nouvelle fois, il imposait un test à Criterion qui, sans le savoir, allait jouer maintenant son entrée dans l’Ordre Jedi. Harris Clink avait décidé d’emmener le postulant dans ce qu’il venait de nommer le Labyrinthe d’Arbo, une forêt tortueuse dans laquelle les maîtres Jedi entraînaient parfois leurs apprentis. Certaines de ses zones étaient tellement dangereuses qu’il fallait être obligatoirement accompagné de maîtres Jedi afin d’y être autorisés.

Le duo descendit donc du Sanctuaire et marcha pendant quelques kilomètres. Pendant tout ce temps, Harris Clink se montra ouvert aux questions de Criterion. Puis, ils finirent par se trouver devant le labyrinthe, dont la sombre cime des arbres avait de quoi donner des frissons. Harris Clink quant à lui, conserva son sourire en coin qui le caractérisait si bien. Il observa Criterion d’un air serein et expliqua :


- Charmant paysage, n’est-ce pas ? C’est là que nous allons faire notre petite ballade ! Surtout, reste bien près de moi.

Avant de reprendre la route, le maître jugea bon d’ajouter :

- Criterion, tu vas devoir t’ouvrir à la Force. La laisser te guider. Je ne vais prendre aucune initiative, c’est toi qui va mener la voie. Nous verrons ainsi où est-ce que la Force te conduit.

P. Jeabro

_________________________
Ceci est le PNJ à tout faire du Staff !

Il est là pour vous aider quand vous êtes bloqué dans le RP de quelques manières (formation, missions, etc...)
Revenir en haut
Criterion Zeon
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 29 Déc 2016
Messages: 24
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 25/02/2017 22:40:31    Sujet du message: Arrivée Répondre en citant

Criterion écouta attentivement le cours de base sur la Force par Harris Clink. Il découvre donc que la Force est composée de deux pôles opposés : le côté obscur et le côté lumineux. Mais d'après ce qu'en dit Harris Clink le côté obscur est quelque chose de sombre comme le précise le mot. Rien de bon en ressort si l'on s'y perd à l'intérieur et on peut même en devenir fou à lier... Cela faisait peur à Criterion et après cette description il n'en avait aucune envie de rejoindre ce parti. Ce qu'il voulait c'était faire le bien et satisfaire Maître Clink car il ne voulait pas le décevoir. Justement Harris Clink sans un ton de reproche lui dit de ne pas faire l'impossible pour lui faire plaisir. Être Jedi ce n'était pas ça; c'est servir les autres et faire le bien pour la communauté. L'orgueil n'a pas sa place ni la dévotion. Après cette mise en garde, Harris Clink proposa à Criterion de le suivre . Criterion toujours un peu bouleversé par les propos du maître Jedi suivit sans dire un mot. Il passèrent dans les arbres en passant par des passerelles en bois ou des lianes, cela faisait faire à Critérion un peu d'exercice. Au bout d'environ vingts minutes Criterion sentit le besoin d'en savoir plus sur la Force, le cours rapide n'ayant pas suffit à étancher sa soif de savoir sur l'inconnu. Il posa diverses questions et Harris Clink se montra très attentif et répondit avec soin. Il tenait à ce que son élève se sente bien sur Endor et voulait l'aider à ce qu'il fasse les bons choix dans sa future vie de Jedi. Il se rappela avec tristesse certains évènements passés qui entachent la sérénité des Jedi du côté lumineux. En effet même les meilleurs et les plus avertis sur le côté obscur peuvent y tomber et sombrer définitivement avec souvent la mort à la clef. Un membre et pas n'importe lequel du Conseil Jedi en fit les frais en perdant la vie par la main d'un Jedi déchu. Il ne voulait pas que cela se reproduise et que d'autres morts arrivent à cause d'un déséquilibre qui pousserait un Jedi du côté lumineux à passer au pôle opposé. Ils marchèrent un bon bout de temps et plus ils avançaient et plus ils descendaient en contrebas des arbres. Cela se voyait et Criterion le remarqua mais n'en fit pas signe à Harris. Si Harris l'avait emmené si loin et si bas c'est qu'il avait quelque chose derrière la tête et Criterion commença à stresser un peu. Pourtant Harris lui avait dit que la peur était quelque chose de mauvais et il fit un effort pour rester positif et pensa à autre chose comme un droid tout neuf et rutilant ! (Pile dans sa zone de confort) Enfin après tout ce périple ils arrivèrent devant une forêt dans la forêt ! Un massif d'arbre bien sombre et qui faisait très peur car aucun bruit n'en ressortait et la lumière ne passait que difficilement. De plus les arbres étaient très haut comme des géants menaçants. Oulala se dit Criterion, c'est quoi ce bidule ?! Il ne s'attendait pas à cela et était très impressionné. Harris fidèle à son habitude était calme et posé. Il lui annonça cette petite épreuve avec une pointe d'encouragement. C'est un labyrinthe d'arbres situé sur Endor et c'est un moyen de tester un Jedi car pour en sortir il faut se mobiliser à 100% avec la Force, ne faire qu'un avec elle. La concentration est la clé de la sortie. La colère ou l'énervement ne mèneront à rien une fois dedans à part se perdre et perdre son esprit. D'ou ce test. Criterion devra ouvrir la marche et mener le Maître Jedi jusqu'à la sortie. Criterion assimila ces paroles et se dit : Quand faut y aller faut y aller ! Plus le choix, c'est l'heure de vérité.
Et il entra dans le passage situé entre les arbres suivit de Harris Clink...

Premièrement il nota que l'on pouvait voir dans le labyrinthe mais difficilement. Deuxièmement le sol était plat et pour l'instant Criterion ne détecta aucun sorte de piège. Pour finir seul le bruit des pas de Criterion et Harris se faisait entendre. Trois constatations qui prouvaient que Criterion essaya de faire face aux difficultés de son environnement. Il progressa quelques minutes en étant sur ses gardes et puis il se relâcha et marcha de façon détachée. Les arbres autour d'eux ressemblaient à une sorte de muraille. Infranchissable bien sur et opaque. On ne pouvait pas voir ce qui entourait les deux protagonistes. Un sentiment de danger planait donc naturellement à chaque pas... Après un chemin droit et monotone un premier croisement de deux chemins fit son apparition. Criterion regarda Harris mais celui-ci resta muet. Il n'avait pas le droit de l'aider. Cela se compliquait; Ou doit-je aller ? Se dit Criterion dont la nervosité était revenue à grand pas. Les arbres l'oppressaient de plus en plus et il avait l'impression qu'ils se moquaient de lui. Pourtant c'était de vulgaires végétaux et non des êtres humains. Cela devait être dans sa tête, une hallucination dû au stress et à la fatigue, sans doute. "Ahahahah il ne sait plus ou aller ! Il ne sait plus ou aller !" "Le petit bébé va pleurer il est perdu !" "A droite ou à gauche ? Les deux ! Ahahahahah !" Cela revint. Plus fort cette fois-ci. Il regarda les arbres. Il était immobile et ne bougeaient pas. Seulement des arbres. "Il est nul ! Il est perdu ! Il ne sait pas ou aller !" Taisez-vous ! Dit Criterion en criant et en se bouchant les oreilles. Harris observa avec attention le jeune novice et se demanda s'il tiendrait jusqu'au bout... Criterion pendant ce temps là croyait devenir dingue à cause des rires et des moqueries des arbres. Il avait peur aussi. De ne pas réussir, de décevoir Harris Clink. C'est ce qu'il était en train de faire là... Il posa ses genoux à terre et tout en se bouchant les oreilles il se concentra sur son objectif : trouver la sortie. Une sorte d'intuition lui dit de suivre le chemin de droite. Pourquoi ? Il était attiré par cette idée et il devait se faire confiance. Oui celui de droite ! Il avait crié intérieurement et se concentra maintenant à fond sur cette nouvelle direction. Par miracle les voix cessèrent. Avaient-elles existé en dehors de sa tête ? Il ne savait pas et en regardant les arbres, ils paraissaient indifférent à Criterion et Harris. Comme s'ils s'en fichaient. Criterion se releva et dit confiant "Nous allons prendre le chemin de droite". Harris le suivit et ils s'engouffrèrent dans le passage...
_________________________
https://www.youtube.com/watch?v=Ue0x04PhQkA

http://star-wars-rpg.soforums.com/t6981-Casier-de-Criterion-Zeon.htm
Revenir en haut
Super PNJ
Politiciens

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2008
Messages: 2 648
Niveau: 100

MessagePosté le: 02/04/2017 13:52:18    Sujet du message: Arrivée Répondre en citant

Le Labyrinthe était un lieu peu hospitalier et emprunt de mystères. Les rares Jedi à avoir cherché à étudier cet espace surprenant n’avaient, jusqu’à alors, retiré aucun enseignement pertinent. Très rapidement, on lui avait préféré l’étude du Lac Fektur, plus calme et apaisant. Néanmoins, certains érudits Jedi persistaient à vouloir approfondir leurs connaissances du Labyrinthe, persuadés que cela leur permettrait d’en savoir plus sur la Force ou, à défaut, la faune et la flore endoriennes.

Harris Clink ne faisait définitivement pas parti de ces érudits. Ce qui l’intéressait, lui, c’était de voir comment Criterion allait s’adapter à cet environnement hostile. Et puis, il avait été gentil, songea-t-il : ils étaient partis au petit matin, pour arriver au Labyrinthe d’Arbo à un moment de la journée où la luminosité était la meilleure. Manque de chance pour l’ami Criterion, plus on s’enfonçait dans le Labyrinthe, et plus la lumière avait du mal à s’insinuer entre les cimes des arbres. “Ce n’est pas un hasard”, aurait pu expliquer l’un des érudits suscités. En effet, la théorie dominante au sein du Sanctuaire était que le coeur du Labytinthe était, au mieux, emprunt du Côté Obscur, au pire… Il ne valait mieux pas songer au pire, l’Ordre avait déjà plein d’autres problèmes à régler. Quoi qu’il en soit, cela ne concernait pas l’épreuve du jour car, même dans ses instants de témérité inappropriée, jamais Harris Clink n’irait jusqu’à risquer la vie de l’un de ses élèves en l’emmenant aussi profondément dans le Labyrinthe. Non, pour la leçon du jour, le duo se contentera de la périphérie. C’était déjà assez éprouvant ainsi, comme venait de l’expérimenter Criterion. Et ce n’était qu’un début. Riche de l’observation qu’il venait de mener, Harris Clink était arrivé au constat suivant : pour pleinement libérer son potentiel, et montrer ce dont il était capable, Criterion devait poursuivre seul. C’est pourquoi, dès lors que le jeune homme s’engouffra sur le chemin de droite, le maître Jedi fit mine de le suivre avant de s’éclipser. Par la suite, il allait le suivre à distance. Mieux que cela : il le suivra à travers la Force. En effet, quelques instants plus tard, Harris Clink était assis sur une branche, à l’abri des regards indiscrets, occupé à méditer. En adéquation avec la Force, son esprit suivait en toute discrétion les péripéties de l’aspirant Jedi.

Le sentier de droite, la voie qu’avait empruntée Criterion, débouchait sur une petite clairière. Cet ilot de verdure, nettoyé des arbres, paraissait être un havre de paix et de réconfort dans l’oppression du Labyrinthe d’Arbo. C’en était tellement inespéré que ça pouvait paraître louche. Ce sentiment d’inconfort qui, parfois, envahissait le visiteur se justifiait par la présence, à l’orée de la lisière, d’une caverne. L’entrée n’inspirait pas confiance, il fallait le reconnaître. L’obscurité qui y régnait empêchait de voir l’intérieur : la caverne pouvait être profonde tout comme ce ne pouvait être qu’une niche. Bien insensé aurait été le voyageur à vouloir y pénétrer ! Mais, pour certains, son appel était irrésistible. Car, à l’intérieur, y reposait ce que beaucoup de personnes cherchaient à travers la Galaxie -ceux-là mêmes qui passaient une vie entière à la parcourir de fond en comble- la réponse à la question la plus simple :


Qui suis-je ?

P. Jeabro

_________________________
Ceci est le PNJ à tout faire du Staff !

Il est là pour vous aider quand vous êtes bloqué dans le RP de quelques manières (formation, missions, etc...)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 22/10/2018 04:55:58    Sujet du message: Arrivée

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Bordure Extérieure -> Endor -> Sanctuaire du Nouvel Ordre Jedi -> Lac Fektur Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com