Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Un caméléon sur Naboo
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Naboo -> Cité Royale de Theed -> Cantina
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Zeveritad
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2016
Messages: 27
Niveau: 1
Rang: Chasseur redouté
Autre: Bad Boy

MessagePosté le: 15/11/2016 10:46:29    Sujet du message: Un caméléon sur Naboo Répondre en citant

Un packtage léger … un packtage léger …
J’avais passé plusieurs minutes à refaire l’inventaire du matériel que j’embarquais pour cette mission. Fermant puis ré-ouvrant plusieurs fois mon sac afin de vérifier qu’il ne manquait rien. Je commençais à me demander si j’étais devenu cinglé ou si cela relevait d'une conscience professionnelle exacerbée. Fringues, équipement, munitions en nombre limité et mon Kisteer 1284 que j’avais réussi à démonter. L’arme n’était pas modifiée mais simplement en plusieurs pièces, permettant de voyager avec une surface minimum. Le long canon du fusil de précision prenant beaucoup de place, c’était mieux ainsi. Plus discret surtout. Un détail sur lequel je me faisais une spécialité … afin de me fondre plus aisément dans la masse. Le sac ne pesait finalement pas trop lourd et c’était commode. J’avais rattaché les lanières une dernière fois avant de monter à bord de la navette.

J’avais avec moi un petit guide virtuel de la planète et de ses lieux clés, feuilleté lors du trajet. Une riche source d’information qui au delà de me faire passer pour un touriste de base, m’offrait un rapide coup d’oeil aux centres d’intérêts de Naboo. La Cité Royale de Theed, la capitale ... celle de Keren, un véritable cœur économique qui devait brasser pas mal de monde et donc de mercenaires en tout genre. Il y avait les cités Gungans ou le port de Kaadera qui offraient un potentiel point de chute pour la cible que je recherchais.

- Ici votre commandant de bord.
J’espère que vous avez passé un agréable voyage en notre compagnie et vous souhaite un bon séjour sur Naboo.
A bientôt !  

L’arrivée sur Naboo fut sans encombre. Le contrôle des billets plus tard, je sortais du spatioport et prit la direction du cœur de Theed, dans une chaleur étouffante. La cité était luxuriante avec de nombreux édifices à l’architecture imposante. Pas de doute sur le fait qu’il s’agisse du berceau culturel et politique de la planète. De grandes avenues et des artères fréquentées qui semblaient toutes se diriger vers le Palais Royal.

Il me fallut quelques instants pour repérer un quartier susceptible d'attirer mon attention. Sur une grande place, composée d’un îlot central de petits commerces, je découvrais une petite cantina traditionnelle, dénommée « Rycko Balboa ». Tout un programme. Une cantina presque quelconque mais c’était là un aspect qui avait son importance. Lorsque l’on souhaite se faire oublier, on ne va pas aller s’afficher dans le lieu le plus en-vue mais au contraire se fondre dans la masse … dans un lieu ordinaire. L'entrée principale donnait sur la place mais le bâtiment était longé d’une petite ruelle sur le côté. Une issue de secours ou l’accès des employés. Pas idéal d’avoir deux issues potentielles…

Je pris quelques instants à déambuler devant les étals en tout genre tout en observant la cantina et les bâtiments de cette place. Un hôtel était situé de l’autre côté de la place. Un bâtiment de trois étages dont l'accès sur le toit m’offrirait un point de vue idéal sur les aller-venues de la cantina. Cet hôtel était doté d’un restaurant qui, après repérage, permettait d’entrer dans le bâtiment sans avoir à passer devant la réception et monter dans les étages en toute discrétion. Parfait pour une première planque.

Le trajet m’avait donné faim et il était temps d’entrer dans cette cantina pour déguster bon plat. Autant joindre l'utile et l'agréable. C'était surtout l'occasion de jeter un coup d’œil dedans. La porte principale s’ouvrait automatiquement à mon approche. Un sas de transition dans lequel s’engouffrait un air frais, bien plus appréciable que la chaleur extérieure. En entrant, je découvrais une cantina plutôt petite dans laquelle se trouvait une vingtaine de personnes à la louche. Un droïde musicien assurait l’ambiance à lui seul et une serveuse me jetait un regard rapide. A voir son visage se détourner rapidement, elle avait intégré qu’elle ne me connaissait pas et ne prit donc pas le soin de me faire de sourire de courtoisie. La sécurité était visible avec des agents et même des droïdes assassins. Une véritable force de dissuasion pour celui qui souhaite venir s’amuser. Pas mon intention. Pas ici, en tout cas.

Si une ou deux tables étaient libres, je m'installais directement sur le côté du comptoir. Au milieu des gens en quelque sorte mais bénéficiant d’un bon point de vue sur la salle. Le meilleur moyen de capter des bribes de discussion et s’immerger sur l’actualité locale. Les brèves de comptoir étaient ce que je préférais le plus au monde. Des blagues salaces, des défis à deux balles et l’envie de refaire le monde … l’alcool contribuait à faire de ces petits moments de simples séquences de vies parfois mythiques. J’étais dans mon élément. Dans mon dos, un petit escalier descendait. Visiblement les toilettes et peut-être l’accès du personnel. J'irais repérer plus tard.

Un rapide coup d’œil autour de moi et rien n’indiquait la présence de ce Jaram Noroo. Le vieillard n'était pas là. Peut-être pas son heure. Peut-être pas la bonne cantina… Nous le saurions tôt ou tard. En attendant je consultais le menu, bien décidé à grignoter un bout.

Le barman s’approcha de moi.

- Ouais bonjour. Qu’est-ce que je peux vous servir ?

- Ca sera un steak d’Ikopi et Fambaa-Cola s’il vous plaît.
  

_________________________
http://star-wars-rpg.soforums.com/t6815-Casier-du-Cam-l-on.htm?q=#p70625
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 15/11/2016 10:46:29    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Super PNJ
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2008
Messages: 2 448
Niveau: 0
Rang: Faire de la pub pour dominer le monde
Autre: Forum

MessagePosté le: 17/11/2016 19:12:06    Sujet du message: Un caméléon sur Naboo Répondre en citant

Avec son architecture exotique et raffinée, ses arbres et son fleuve, Theed était indéniablement une métropole charmante. Il y régnait une atmosphère paisible et animée. C'était le lieu propice à la culture, la philosophie, la poésie, l'amour, le rêve.
Même sa cantina, alors qu’habituellement ce genre d'établissement était le lieu de tous débordements était à des années lumières de celle de Tatooine comme le Tatoos Drink ou le papy Jawa.
Ici on était dans le luxe et la classe, bref un endroit on ne devrait pas trouver de membres de la Guilde de chasseurs de prime sauf si ceux ci étaient la pou raison professionnelle évidemment.
Rob Vaughn, le barman avait observé le nouveau client s'installer au comptoir avec un certain désinteret, d'un simple coup d’œil il avait compris que celui ci n'était pas de Naboo, sans doute encore un touriste rien qu'a voir son sac à dos.
le nouveau venu commanda un steak d'Ikopi et un Fambaa Cola, la viande était issue d'un herbivore local qui vivait dans les plaines, Rob se tourna et tapa sur la petite sonnette, en s'adressant à son droid cuistot afin de passer la commande.
Le barman, un solide gaillard à la mèche impeccable dans son uniforme noir et blanc et nœud papillon, décapsula ensuite un fambaa Cola qu'il posa devant son client après avoir déposé un dessous de verre sur le zinc, il amena aussi un petit bol de fruits confits pour le faire patienter le temps que la viande cuise.
Ce ne serait pas long, Le steak d'Ikopi se dégustait saignant habituellement.
Toutefois Rob allait devoir faire preuve de courtoisie pour faire passer le temps à son client, tout en essuyant un verre, il demanda:


-Alors z'êtes la pour affaire?
   

Avant que Zeveridad puisse répondre, un bruit de verre cassé se fit entendre, on se disputait dans une des salle du fond,  la ou se trouvait les tables de pazzak. D'un simple claquement de doigt, Rob  fit intervenir un de ses droids de sécurité et rien de tel que la menace d'un tir paralysant de blaster émis d'une voix métallique pour réconcilier des ex amis ou adversaires de jeu.


-Désolé pour le bruit, c'est plutôt calme ici d'habitude.
   

le droid cuistot à la drôle de toque posa l’assiette encore fumante sur le comptoir, avec l'addition posée à coté, le pourboire n'était pas compris bien évidemment. Le Steak occupait la moitié de l’assiette, le morceau devait venir d'un bel animal surtout quand on savait que ceux ci pouvaient atteindre les 3.5m , a coté quelques feuilles d'Algue Gungan c'était la garniture locale.
Chiffon sur l'épaule Rob attendait toujours que le client réponde à sa question , il attendait autant par courtoisie que par curiosité...

By

   

_________________________
Ceci est le PNJ à tout faire du Staff !

Il est la pour vous aider quand vous êtes bloqué dans le RP de quelques manières (Formation, bloqué en mission ...)
Aidez le à dominer le monde !


Dernière édition par Super PNJ le 01/12/2016 16:52:42; édité 1 fois
Revenir en haut
Zeveritad
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 06 Oct 2016
Messages: 27
Niveau: 1
Rang: Chasseur redouté
Autre: Bad Boy

MessagePosté le: 27/11/2016 16:45:55    Sujet du message: Un caméléon sur Naboo Répondre en citant


L’assiette arriva encore fumante. J’avais une fringale littérale ! L’addition sur le comptoir, je posais 12 crédits à côté. De quoi régler la note et offrir un modeste pourboire au serveur. Alors que ce dernier m’avait posé une question concernant la raison de ma venue dans le coin, une bagarre semblait avoir éclaté à l’arrière de la cantina. Un droïde fut envoyé pour calmer les esprits … voilà qui attirait mon attention. Le serveur s’était excusé de cette distraction peu à son goût, confirmant que le lieu se voulait calme en temps normal.

J'avais répondu avec un petit sourire à cette remarque, en habitué des cantinas que j’étais. Les altercations étaient une raison d’être dans ces établissements servant de l’alcool. Et les mélanges explosifs ingurgités par des gaillards venus de toute la galaxie rendaient les choses souvent épicées. On le savait, les cantinas pouvaient être des lieux particulièrement dangereux pour celui qui ne savait pas rester raisonnable. Les mercenaires en tout genre y avaient pignon sur rue.

Installé sur mon tabouret, je guettais la salle et ses aller-venues, tout en commençant à déguster mon steak. La cuisson était parfaite et la viande tendre à souhait. Un bonheur pour un affamé. A la première question du serveur, je n’allais évidemment pas dévoiler mon jeu. Je ne pouvais évoquer la raison de ma venue et opta pour une alternative quelconque.


- Bah je cherche du boulot et cette cité m’offrira peut être des opportunités.

Je pris quelques secondes puis relançais.

- J’ai bossé dans la mécanique. Si vos droïdes ont besoin d’une petite vérification, je peux passer un peu de temps dessus et jeter un oeil.

Ayant grandi dans le garage mécanique tenu par mon père sur Coruscant, j’avais appris à bidouiller. J’avais quelques compétences en mécaniques et cela me permettait de me débrouiller avec des petits boulots. Je voyais là une opportunité de donner un coup de main au propriétaire du lieu mais également approcher les droïdes de surveillance. Ces derniers avaient potentiellement en mémoire quelques images susceptibles de me dire si Jaram Noroo était passé dans le secteur. Tout cela avait pour objectif de m’offrir une couverture digne de ce nom pour cette première mission en tant que chasseur de prime. Et étant encore mécano il y a peu, j’étais à même de pouvoir y répondre avec crédibilité.

La perche étant lancée, j’attendais la réaction du barman, en sirotant mon Famba Colaa.

_________________________
http://star-wars-rpg.soforums.com/t6815-Casier-du-Cam-l-on.htm?q=#p70625
Revenir en haut
Super PNJ
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2008
Messages: 2 448
Niveau: 0
Rang: Faire de la pub pour dominer le monde
Autre: Forum

MessagePosté le: 01/12/2016 16:51:58    Sujet du message: Un caméléon sur Naboo Répondre en citant

Rob préférait le calme, avec une petite musique douce en fond sonore, c'était CA , l'ambiance dans sa cantina on entendait même les coups de fourchette du client qui dégustait son steak en dégustant son Famba Colaa, le barman reprit son activé et essuya encore quelques verres, il était propres et secs cependant Vaughn éprouvait le besoin voir l'envie de les bichonner encore un peu, c'était sans doute grace à cela qu'il avait eu trois étoiles noires sur le guide Milechin.
Entre deux bouchées son client finit par répondre à sa question, il était temps le suspense était à son paroxysme, le nouveau venu cherchait du travail comme beaucoup, il est vrai que depuis qu'O Lonnel était aux commandes de la planètes, l'économie allait bon train, très peu de chômage, la sécurité était assurée dans les rues de la cité et même les conscrits de Force du temps de l'Empereur g.man commençait à rentrer petit à petit à la maison une fois leur devoir accompli.

*Que demande le peuple?*
 Et voila que l'inconnu se proposait de vérifier les droids de la cantina, mais ou se croyait il? sur Tatooine?
Tous les droids étaient encore sous garantie, avec révision obligatoire!


-C'est très gentil de votre part, mais l'ensemble des droids de l'établissement bénéficie d'un contrat de maintenance.
Peut être avez vous d'autres talents?

  

Rob s'attaquait maintenant aux choppes de bières, en tenant une fermement par la poignée il commençait à la briquer avec acharnement. mais le barman était un gars sympa, s'il pouvait orienter Zeveridad vers un de ses confrères commerçants, il le ferait avec plaisir.Encore fallait il que celui ci ait quelque chose à proposer?

By

  

_________________________
Ceci est le PNJ à tout faire du Staff !

Il est la pour vous aider quand vous êtes bloqué dans le RP de quelques manières (Formation, bloqué en mission ...)
Aidez le à dominer le monde !
Revenir en haut
HK-66
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2017
Messages: 60
Niveau: 1
Rang: Chasseur de prime redouté

MessagePosté le: 04/06/2017 17:58:10    Sujet du message: Un caméléon sur Naboo Répondre en citant

Dans l’obscurité de la soute à marchandise, un léger ronronnement secoua le silence, tandis que les processeurs de HK-66 sortaient du mode veille, activés par le chuintement de l’ouverture de la trappe de la navette. Les rayons du jour illuminèrent un instant la pièce, les ombres des caisses et pièces de matériel en tout genre s’étendant sur les cloisons métalliques.

Puis un objet s’interposa entre la lumière et la soute. Le fredonnement caractéristique d’un droïde monte-charge permit d’identifier cette présence, alors que les caisses commencèrent à être déplacées. 66 émergea de son sommeil électronique, mais ne s’activa totalement pour autant. Il restait recroquevillé entre un module de flux et une caisse blindée, tandis que le déchargement des marchandises se poursuivait. Ses photorécepteurs ne s’allumèrent pas, pas même lorsque le droïde le saisit à son tour et le tira hors de l’ombre pour le conduire à l’extérieur.

Les senseurs de HK détectèrent le passage à une atmosphère naturelle, ainsi que la sensation olfactive de l’huile pour vaisseau et du fer à souder. Il semblait être bel et bien arrivé au spatioport de Theed, même si le plafond l’empêchait de percevoir avec ses senseurs le ciel et les environs. Il entendait toutefois au loin les discussions du groupe des passagers en train de débarquer de la navette, et identifia le tintement des bouteilles de Versk. Ne restait plus qu’à le rejoindre et ils pourraient se mettre en chasse.

HK se sentit déposé sur un chariot antigrav, au milieu de caisses et de valises. Il envisagea un instant de s’activer et de partir directement à la rencontre du Bothan, sous le prétexte d’une programmation explicite, mais mieux ne valait pas attirer l’attention, et suivre le protocole, mot qui faisait tiquer son centre du comportement au plus haut point.


Ce chargement ci est pour la zone d’arrivée 3. Déclara un gros nuisible visqueux à un autre qui monta aux commandes du chariot. Alors que les processeurs de HK calculaient le pourcentage de chance d’un trajet sans cahot, le processus fut rapidement interrompu quand le conducteur démarra pied au plancher, envoyant virevolter le droïde au milieu des autres caisses de la cargaison. Un moins de deux minutes, les capteurs de 66 avaient déjà dénombré plus d’une soixantaine d’impacts, lorsque le chariot s’arrêta.

Le pilote descendit et pianota sur un panneau latéral, pendant que la surface sur laquelle tentait de reposer HK s’inclina. Bientôt il se sentit dévalé dans une conduite légèrement inclinée, avant d’être brutalement stoppé par un portillon qui triait les différents colis. Il fut transféré ensuite sur un tapis roulant qui lui donnait l’impression de rouler sur des pavés, passa un scanner qui ne détecta pas son blaster dissimulé dans ses compartiments internes, et finit par venir se poser sur une surface basse à côté d’autres caisses, que venaient chercher les passagers.


[Commentaire désabusé] la prochaine fois je prendrais le traitement colis VIP. J’espère que mon « maître » ne va pas tarder à venir me prendre pour simuler ma réactivation.


_________________________


Casier de HK-66
Database de HK-66

Formation de Base: Tireur d'élite
Revenir en haut
Versk Sa'keati
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2017
Messages: 28
Niveau: 0
Rang: Apprenti chasseur de Prime
Autre: Drinking Beast

MessagePosté le: 08/06/2017 17:23:08    Sujet du message: Un caméléon sur Naboo Répondre en citant

Le voyage fut long, mais agréable pour Versk. Le siège était confortable et il pouvait même commander à boire ! Il se croyait dans un rêve. Il y avait des navettes bien mieux équiper dans la galaxie, mais pour lui, qui ne voyageait pas souvent, se fut un plaisir. Le seul défaut du voyage était les passagers qui se trouvaient sur les sièges en faces de lui. Des gungans extrêmement bruyants. Les voyageurs se plaignirent de ces personnes, mais rien ne changea. Versk décida de se lever pour leur faire comprendre d'arrêter :

" Je vous demanderai de bien vous la fermer, merci. Vous dérangez les autres passagers."

En guise de réponse, un gungan attrapa avec sa langue une des bouteilles du bothan, l'ouvrit et la jeta sur son propriétaire. Il venait de faire une très grosse erreur. On ne rigole pas avec l'alcool de cette personne. Le résultat fut net et claire: Plusieurs dents de gungan au sol, un peu de sang qui coule et des membres cassés. Les deux gungans étaient K.O. . Malgré la violence de cette action les autres passagers ne dirent rien, peut-être par peur d'avoir le même sort ou peut-être étaient-ils heureux de cette correction faite à ces deux idiots.

La navette venait tout juste de se poser sur Naboo. Il fallait que le bothan rejoigne son partenaire. Il rentra dans un grand bâtiment typique de l'architecture de la planète. HK devait sûrement être dans une zone de déchargement. Il suffisait de se renseigner :

" Bonjour je souhaiterai savoir où mes affaires ont été stockée. Je m'appelle Versk Sa'keati.

- Un instant s'il vous plait . . . . . . Allez à la zone d'arrivée 3. C'est à quelques mètres à gauche d'ici.

- Merci bien."

Une fois arrivée, a l'endroit indiqué, Versk chercha du regard le droïde désactiver. Diverses caisses étaient entreposées ici, entre valise et engin, cela ne facilitera pas la tâche du bothan. Après quelques instants, il trouva le droïde. Après avoir donné son identité, qui lui permettra de récupérer ses affaires, il se rapprocha de HK et appuya légèrement sur sa tête pour simuler une activation. En vérité, il ne sait même pas si cela marchera.
_________________________


Revenir en haut
HK-66
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2017
Messages: 60
Niveau: 1
Rang: Chasseur de prime redouté

MessagePosté le: 10/06/2017 15:53:56    Sujet du message: Un caméléon sur Naboo Répondre en citant

HK-66 sentit Versk arriver et s’agiter pour le remettre en route, ou du moins faire semblant de le faire. Puisqu’ils en étaient là, autant tester son module théâtral. Les photorécepteurs du droïdes s’allumèrent dans leur teinte de couleur verdâtre, puis se mirent à clignoter pendant plusieurs secondes avant de se stabiliser. Le châssis du droïde émit un vrombissement qui alla crescendo, tandis que les jambes se dépliaient en dessous. Une fois que ces dernières furent parfaitement en place, le torse du droïde se redressa tandis que ses bras se décroisèrent et vinrent se mettre en parallèle au corps du droïde. Tandis que le ronronnement des composants internes diminuait sensiblement, la tête de HK se redressa et vint se caler dans son encoche avec un déclic métallique. Le vocabulateur émit une volée de statique, avant de stabiliser

[Exclamation ravie] Oh « maître », vous voilà. Je craignais que vous m’ayez oublié et décidé de ne plus me réactiver, avant de me vendre ou pire, de m’envoyer à la casse. Déjà que j’ai craint grandement de vous perdre au cours de ce voyage, et que vous arriviez sans aucun droïde digne de ce nom pour vous faire votre manicure.

Les senseurs du HK détectèrent au même moment la présence olfactive de sang, ainsi que d’autre traces d’ADN présentes dans la fourrure du Bothan. Il avait visiblement cherché un contact rapproché avec d’autres nuisibles pendant le voyage. HK espérait au moins que ce contact s’était voulu violent et non charnel, mais dans tous les cas, dans le cadre d’une infiltration discrète, ses motivateurs déploraient un acte qui faisait sortir le Bothan de l’océan de zyklon des nuisibles anodins. Tout en remarquant que l’ADN correspondait à celui d’un Gungan, il s’exclama

[Reproche servile] Voyons maître, vous êtes-vous encore battu ? vous savez pourtant bien que votre fourrure est très sensible. Il va me falloir du temps pour la peigner de nouveau en bonne et due forme. Sans compter toutes les traces désagréables que peuvent laisser de telle rencontre. Le sang frais attire les bactéries et autres nuisibles, et il y a un risque de devoir employer d’abondantes doses de désinfectant pour éviter une amputation prématurée de vos magnifiques mains.


En même temps qu’il parlait, les processeurs du droïde réévaluaient la situation. HK avait toujours été un assassin solitaire qui cherchait à se fondre dans la foule. Un droïde invisible est un droïde qu’on ne peut accuser d’avoir gazer, étrangler ou suicider tout le conseil de surveillance d’Adascorp.

Mais désormais, il devait travailler en « équipe » non plus pour simplement assassiner, mais pour rapporter des primes . S’il souhaitait continuer à avoir la surtension électrique de la chasse, il était nécessaire qu’il s’adapte à de nouvelle méthode et étende son horizon d’attente. La stratégie de Versk était peut-être bien pensée, d’autant que de nombreuses personnes, généralement guère jeunes selon les standards des nuisibles, semblaient vouer une haine profonde et inexpliquée aux Gungans.

[Déclaration obséquieuse] Mais mes processeurs sont profondément convaincus que votre jugement perçant a su que la situation requérait l’emploi de votre force inégalée qui fait trembler la galaxie, « maître ». Seulement, la prochaine fois, laissez-moi m’en charger, afin de ne pas m’obliger par la suite à devoir vous infligez ces séances de retouches vestimentaires qui vous agacent tant. Maintenant, tâchons de gagner un lieu pour vous restaurer.

Décidant de prendre exemple sur le Bothan, HK se dirigea vers deux gardes qui se tenaient devant la sortie du bâtiment, scrutant visiblement les nouveaux arrivants sur la planète. HK activa son protocole de babillage et prit la parole.

[Interrogation timide] excusez-moi de vous importuner au milieu de votre tâche combien noble et difficile de juguler les flux de populations indésirables et d’assurer la santé et le repos sur les deux oreilles de vos concitoyens, mais je suis en manque de renseignement et ai donc besoin de compléter ma base de données sur les environs selon mon protocole qui m’oblige à interroger jusqu’à satisfaction les autochtones à disposition. Mon maître, puisse-t-il toujours bien se porter et jamais ne me désactiver, a eu un voyage plus long et ennuyeux qu’un opéra mis en scène par des Mon Calamari, et souhaite donc récupérer et trouver de quoi se sustenter physiquement. Auriez-vous don l’aimable obligeance de m’indiquer un lieu où il possible de faire bonne chère, particulièrement en ce qui concerne les dégustations alcoolisées dont mon maître est si friand ?


_________________________


Casier de HK-66
Database de HK-66

Formation de Base: Tireur d'élite
Revenir en haut
Super PNJ
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2008
Messages: 2 448
Niveau: 0
Rang: Faire de la pub pour dominer le monde
Autre: Forum

MessagePosté le: 13/06/2017 08:33:46    Sujet du message: Un caméléon sur Naboo Répondre en citant

Devant le dit bâtiment Rodger et Moore, les deux jeunes recrues de la milice locale étaient sur les dents, depuis l' attentat qui avait frappé la planète, ils étaient sur la brèche, aucune permission n'était accordée, obligation de dormir à la caserne et ils passaient le plus clair de leur temps en garde statique, hier devant une ambassade Républicaine, aujourd'hui au spatioport.
-Engagez vous qu'ils disaient!
-Vous verrez de la Galaxie!
-Tu parles! on s'est fait enfumer par le sergent recruteur!
-Ça fait deux semaines que j'ai pas vu ma femme et mes gosses!
-Tu veux dire ta femme et Mes gosses haha!
-J'tai déjà dit d’arrêter avec ça ou je te colle mon poing dans la gue*le! m'en fout si j'fais du trou après!
-Si on peut même plus rigoler...

La conversation fut soudain interrompue par l'arrivée impromptue d'un drôle de droid, rien qu'a sa démarche et son vocabulaire, les deux gardes surent immédiatement qu'ils avaient affaire à un droid protocolaire, encore une machine idiote qui aimait s'écouter parler.
Rodger et Moore écoutèrent le bavardage du droid sans vraiment comprendre de prime abord ce qu'il voulait exactement, ils fixèrent HK-66 quelques secondes avant que Moore, le plus malin des deux ne comprenne ce que voulait savoir exactement la machine.

-J'crois qu'il veut savoir si on peut lui indiquer une cantina.
-Ils nous prends pour l'office du tourisme ou quoi?
-On est la sécurité planétaire pas l'office du tourisme! t'as qu'a te brancher sur une borne d’information stupide machine bornée!

Le Hk resta planté la, sans vraiment de réponse à sa question.

-De tout façon, c'est le moment de faire notre ronde non?
-Tout juste, allez on décroche!

Réglant la sangle de leur fusil blaster avec de l'épauler,  les deux gardes ignorèrent purement et simplement le droid et commencèrent leur patrouille.
Heureusement pour lui tout les habitants de Naboo n'étaient pas aussi mal éduqués, une âme charitable qui se trouvait à coté, avait écouté, bien malgré lui bien sur, la conversation.


-Excusez mes compatriotes, ils sont quelque peu stressés ces derniers temps.
La cantina de Rob, est à quelques centaine de mètres d'ici, ce sera sans doute un établissement convenable pour votre maitre.


Puis le charmant Naboo, reprit sa route, heureux d'avoir fait une bonne action dans sa journée, après tout Theed était une ville touristique , il fallait bien traiter les visiteurs surtout qu'avec l'attentat, le taux de remplissage des hôtels avaient dégringolé dernièrement.

"Le tourisme c'est l'industrie qui consiste à transporter des gens qui seraient mieux chez eux dans des endroits qui seraient mieux sans eux"
Jean Mistler

 

By

 

_________________________
Ceci est le PNJ à tout faire du Staff !

Il est la pour vous aider quand vous êtes bloqué dans le RP de quelques manières (Formation, bloqué en mission ...)
Aidez le à dominer le monde !
Revenir en haut
Versk Sa'keati
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2017
Messages: 28
Niveau: 0
Rang: Apprenti chasseur de Prime
Autre: Drinking Beast

MessagePosté le: 17/06/2017 22:37:06    Sujet du message: Un caméléon sur Naboo Répondre en citant

Une fois les informations partageaient avec Versk, le duo commencèrent leurs marches vers "La Cantina de Rob". Une chance pour le bothan que cette mission l'ait mené jusqu'à une cantina. Durant plusieurs années, il avait appris à connaître ce genre d'endroit. Récolter des informations et des rumeurs qui "passe par là" était sa spécialité. Theed est une belle ville et ses habitants vivent dans de bonnes conditions, un type mal habillé et puant l'alcool, il n'y en a pas partout. Si notre chasseur de primes n'était pas en mission, il aurait bien aimé faire le tour des cantinas pour goûter aux boissons locales.

Les rues, qu'ils traversaient, étaient magnifiques. Mais les deux apprentis n'étaient pas là en vacances. Il fallait commencer à élaborer un plan. Ils ne devaient pas éveiller les soupçons et garder leurs identités cachés jusqu'aux derniers moments. Tout en marchant Versk proposa un plan à son coéquipier :


" Bon, écoute-moi bien HK. Voilà comment on pourra faire pour trouver des informations et interpeller notre cible: Je serai le fils d'un marchand plutôt aisé qui vient, sur Naboo, conclure certaines affaires. Ayant envie d'alcool, je rentre dans cette cantina. Je commande à boire, je sympathise avec le barman, puis, je tourne le sujet de discussion pour trouver le type que l'on recherche. Pendant ce temps, tu regarderas, parmi les clients, si notre cible s'y trouve. Si c'est le cas, tu me diras "Maître, ne restez pas au bar, asseyez-vous à une table.", tout en m'indiquant la table du vieux. Après, on essayera de l'attirer à l'extérieur, à l'écart de la foule, on l'immobilisera et on le forcera à payer ses dettes qu'il doit à la guilde."

Après cette grande explication, le bothan reprit son souffle. Avoir réfléchi à un plan, aussi long que celui-ci, lui avait donné mal à la tête. Mais à peine avait-il commençait à laisser son esprit se reposait, qu'il pensa aux failles de ce qu'il avait dit:

"Mon plan n'est pas infaillible. La cible peut très bien se rendre compte de notre stratégie dès le début. S'il a été capable de se débarrasser d'un chasseur de primes seul, c'est qu'il est capable de se battre. Donc reste sur tes gardes, toujours prêt à dégainer l'arme s'il le faut. Maintenant, si tu as une meilleure idée, je t'écoute."
_________________________


Revenir en haut
HK-66
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2017
Messages: 60
Niveau: 1
Rang: Chasseur de prime redouté

MessagePosté le: 19/06/2017 10:49:29    Sujet du message: Un caméléon sur Naboo Répondre en citant

Les processeurs de HK enregistrèrent avec surprise la réussite de la stratégie d’approche directe lorsque les deux gardes s’éloignèrent de lui à toute vitesse comme s’il était porteur de la Death Seed [Semence de mort]. Dans la foulée, un nuisible qui avait tout l’air d’adhérer à la doctrine limitée intellectuellement de l’assistance gratuite à autrui, l’orienta vers une cantina locale. Le droïde retint son protocole de remerciement effusif tandis que le nuisible s’en allait, béat de stupidité bienveillante. Versk à ses côté, HK-66 pénétra dans Theed.

La ville misait assurément plus sur des activités pacifiques propres aux étranges mœurs des nuisibles comme le tourisme que sur des production bien plus rentables et efficaces comme la vente de canons d’assaut. Les motivateurs de HK avaient toujours été perplexes devant cette propension des êtres organiques à avoir besoin de se déplacer pour voir un tas de pierres ou un morceau de bois barriolé, surtout quand les images étaient accessibles directement sans l’holonet. Mais bon, il était certain que ces flux de tourisme facilitaient les déplacements discrets d’assassins, rectification, de chasseur de primes comme eux deux.

Un vent léger venait caresser les plaques métalliques du droïde, mais les senseurs indiquaient que ce déplacement d’air n’était pas suffisant pour affecter la balistique des tirs ou ou des jets en cas de combats. Les rues n’étaient guère fréquentées, et les quelques passants ne montraient aucun symptômes annonçant une démarche agressive à leur égard. La plupart n’étaient d’ailleurs même pas armés, comme tout bon nuisible susceptible de finir étouffé dans sa baignoire digne de ce nom.

Cependant, l’humeur générale des piétons ne semblait pas être principalement définie par le facteur positif de la joie et de l’optimisme. l’analyse du droïde le faisait tendre davantage vers les termes morosité et inquiétudes. Plusieurs échoppes étaient verrouillées par des lourdes grilles de métal ou des champs de force, et les échanges en pleine rue étaient visiblement rares et furtifs. Même l’espèce autochtone réputée pour ses originalités, le Gungan, dont les deux chasseurs de primes croisèrent un groupe de représentants, semblaient être restreint dans leur enthousiasme débonnaire habituel dépeint par les notices informatiques du guide touristique municipal de Theed.

Pour ce qui était de la sécurité officielle, là encore on était loin de la détente traditionnelle annoncée. À plusieurs reprises, HK et Versk virent passer des speeder de la milice locale. Les deux membres à bord jetaient des regards rapides sur les trottoirs, comme s’ils appartenaient au service d’éboueurs en quête de poubelles à l’abandon. À un carrefour piéton, trois miliciens procédaient à des contrôles d’identité ponctuels. 66 nota toutefois l’expression d’ennui que traduisait leur mouvement, la même expression que celle des miliciens des speeders. La répétition permanentes des mesures de sécurités semblait avoir eu un coût élevé sur le niveau de vigilance et de motivation des agents chargés de les appliquer.

A l’approche du carrefour, HK se lança dans une longue tirade :


[Observation émerveillée] Oh ! Que cette arcade de pierres et de briques présente une géométrie époustouflante. Sans mentir, ce dont je suis incapable en raison des restreintes de ma programmation, sans vouloir vous vexer « maître », si le ramage des habitant de ces lieux exquis est à la hauteur de la qualité de leurs constructions et de leurs riches parures, Theed est assurément le guaralra des villes de la galaxie. Je suis sûr que les honorables représentant de l’ordre à proximité se feront un plaisir de nous raconter en détails la construction de ce bâtiment et seront à l’écoute de mes observations et remarques sur l’architecture des environs.

Avant que le droïde ait pu faire un pas, les gardes se jetèrent presque littéralement sur un groupe de citoyens à l’opposé, exigeant une fouille au corps complète et ordonnant aux deux acolytes de circuler, car leur contrôle allait prendre du temps et il ne fallait pas encombrer la place.
Passés dans une rue adjacente beaucoup plus calme, le Bothan annonça les idées qu’il avait amassé dans ses organes.


Citation:
" Bon, écoute-moi bien HK. Voilà comment on pourra faire pour trouver des informations et interpeller notre cible: Je serai le fils d'un marchand plutôt aisé qui vient, sur Naboo, conclure certaines affaires. Ayant envie d'alcool, je rentre dans cette cantina. Je commande à boire, je sympathise avec le barman, puis, je tourne le sujet de discussion pour trouver le type que l'on recherche. Pendant ce temps, tu regarderas, parmi les clients, si notre cible s'y trouve. Si c'est le cas, tu me diras "Maître, ne restez pas au bar, asseyez-vous à une table.", tout en m'indiquant la table du vieux. Après, on essayera de l'attirer à l'extérieur, à l'écart de la foule, on l'immobilisera et on le forcera à payer ses dettes qu'il doit à la guilde."


HK 66 enregistra ces données et vérifia une nouvelle fois que ses capteurs d’identification étaient bien calibrés sur les données biométriques de leur cible. Même si le visage de celui-ci était masqué dans l’obscurité d’une alcôve de bar, les senseurs de 66 pourraient l’identifier. Il était certain que Versk aurait plus de capacité que HK à faire la conversation au bar, et c’était le même genre de stratégie que les processeurs de HK auraient suggérés, sauf qu’il aurait directement pris en otage le type à sa table en lui collant discrètement le blaster dans les côtes sous la table. Mais bon, la guilde ne voulait pas de dommages collatéraux, mieux valait tenter le coup de l’endroit isolé. HK-66 écouta la suite de la réflexion de son « maître »


Citation:
"Mon plan n'est pas infaillible. La cible peut très bien se rendre compte de notre stratégie dès le début. S'il a été capable de se débarrasser d'un chasseur de primes seul, c'est qu'il est capable de se battre. Donc reste sur tes gardes, toujours prêt à dégainer l'arme s'il le faut. Maintenant, si tu as une meilleure idée, je t'écoute."


A ces mots, HK revérifia que le compartiment qui contenait son blaster était prêt à coulisser, tandis qu’il calculait dix méthodes différentes pour enfoncer la culasse de son arme dans la surface flasque du nuisible.

[Remarque de conspirateur ] les droïdes ne sont pas toujours les bienvenus au sein des cantinas, et sont parfois interdits d’accès. Si c’est le cas, je ferait le tour à l’extérieur pour repérer les différentes points d’accès et de sortie, et je tenterai de procéder à des échanges de données fructueux avec les autres droïdes à l’extérieur. Si vous sortez ensemble en bon terme, je pourrais simuler une attaque pour renforcer le lien de confiance entre vous face à l’adversité et vous permettre de le guider vers un endroit isolé comme une passerelle ou un balcon à l’écart. Mais cela reste un plan b dans le cas où je n’aurai pas accès.

[Observation confidentielle] Je recommande enfin que vous soyez capable de parler exactement et avec précision des « affaires » que vous pratiquez, et de verser un brin de votre liqueur à l’avance dans votre pelage pour faire croire que vous êtes davantage ivre qu’en réalité et faire baisser la garde vos interlocuteurs. Si notre « client » n’est pas présent, nous nous informerons sur l’existence d’autres établissement de boisson à proximité.


Ils obliquèrent à droite au carrefour suivant, suivant un panneau indiquant « Cantina à 500 mètres, troisième rue à gauche »

_________________________


Casier de HK-66
Database de HK-66

Formation de Base: Tireur d'élite
Revenir en haut
Versk Sa'keati
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 08 Avr 2017
Messages: 28
Niveau: 0
Rang: Apprenti chasseur de Prime
Autre: Drinking Beast

MessagePosté le: 06/07/2017 16:06:29    Sujet du message: Un caméléon sur Naboo Répondre en citant

Versk écouta attentivement le "plan B" de HK. En effet, il se pourrait que les droïdes ne soient pas acceptés. Cette seconde stratégie pourrait être utilisé. Le bothan approuva ceci et ce mis en marche vers la cantina. Les premières rues étaient plutôt propres et larges, toujours dans un respect de la magnifique architecture de Naboo. Une habitation dans les alentours devait coûter, sûrement, une fortune. Les passants étaient tous bien habillé, peut-être étaient-ils dans un quartier avec une population aisée. Le duo entra dans une rue bien plus petite que la précédente, mais toujours avec cet art du bâtiment, propre à la planète. La cantina était au bout de cette zone. Il faisait plutôt sombre, de grands immeubles empêchaient la lumière de passer dans sa totalité. Des bureaux, des habitations, de petits entrepôts... voilà de quoi était sûrement composé ces immenses bâtisses.

La cantina était intégrée à un de ces immeubles. S'il n'y avait pas marqué en gigantesque " Cantina ", les chasseurs de primes aurait eu bien dût mal à trouver celle-ci tellement tous se ressembler ici. Suivant les conseils de HK, le bothan pris quelques gorgés d'un de ces alcools , qu'il gardait toujours sur lui. Après avoir fait ceci, il avait une haleine d'alcoolique. Même si le droïde ne lui aurait pas proposé, il l'aurait quand même fait, par habitude. Les cantinas : c'était le terrain de prédilection de cet apprenti chasseur de primes. Aucun panneau n'indiquaient que l'accès était interdit aux droïdes. Versk entra, accompagnait de son compagnon. Il alla s'asseoir sur un des tabourets du bar, pris un air de quelqu'un qui avait déjà bien bu et parla au barman:


" Salut l'ami ! J'te prendrai un Norvanian Grog !"

Le bothan ce retourna vers le droïde , puis s'adressa au barman tout-en pointant HK.

" Ça ne dérange pas qu'il soit ici? C'est mon droïde personnel. "

Norvanian Grog = Boisson forte alcoolisée

_________________________


Revenir en haut
Super PNJ
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2008
Messages: 2 448
Niveau: 0
Rang: Faire de la pub pour dominer le monde
Autre: Forum

MessagePosté le: 10/07/2017 20:20:59    Sujet du message: Un caméléon sur Naboo Répondre en citant

Rob Vaughn le barman, portait toujours son uniforme noir et blanc avec son nœud papillon rouge, on lui disait souvent que c'était une tenue d'un autre temps, mais il y tenait, c'était la tenue de ses débuts et trente ans plus tard, il était toujours derrière le bar à briquer ses verres, choppe et autres contenants, les affaires marchaient bien pour sa cantina , une des plus huppée de Theed même si parfois certains clients dénotaient parmi sa clientèle habituelle.
C"était le cas de ce Bothan et de son droid protocolaire, d'un simple geste de la main qui passa inaperçu il ordonna a ses droids de sécurité de se rapprocher des nouveaux venus, discrètement bien sur, il ne fallait pas effrayer les autres clients.
L'humanoide vint se poser au  comptoir tandis que Rob claquait son chiffon sur son épaule, le natif de Bothawii commanda un Norvanian Grog et demanda dans la foulée, si la présence du droid était dérangeante.

*Salut l'ami! drôle de façon de dire bonjour!*
Cet individu devait venir d'un monde mal famée, Tatooine,Jakku ou pire Nal Hutta... mais bon le mentor de Rob, celui qui avait appris comment faire un cocktail a partir de trois fois rien disait toujours que les crédits n'avaient pas d'odeur.
Hochant la tête, il déposa un dessous de verre sur le zinc, il amena aussi un petit bol de fruits confits avant de répondre à Versk:

-Non le règlement n'a rien contre les machines du moment qu'elles ne dérangent pas les clients...
     

C'était un avertissement sans frais, le barman connaissait le gout immodéré de certains modèles pour le papotage.Il sortit également sa phrase fétiche pour en savoir plus sur ce drôle de duo.
 

 -Alors z'êtes la pour affaire?

Rob avait comme une drôle d'impression, comme une impression de déjà vu...

   By
 
 
   
 

_________________________
Ceci est le PNJ à tout faire du Staff !

Il est la pour vous aider quand vous êtes bloqué dans le RP de quelques manières (Formation, bloqué en mission ...)
Aidez le à dominer le monde !
Revenir en haut
HK-66
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2017
Messages: 60
Niveau: 1
Rang: Chasseur de prime redouté

MessagePosté le: 12/07/2017 17:24:46    Sujet du message: Un caméléon sur Naboo Répondre en citant

Se plaçant à la suite de Versk, HK-66 pénétra dans la cantina. Ses processeurs étaient en train d’analyser un holo-documentaire sur le dressage des chiens salky, et il régla son pas et la distance qu’il gardait avec le Bothan sur la base des données fournies par les images. Il était important de travailler son rôle, surtout pour empêcher ses modules de combat de s’activer à l’improviste. Ne souhaitant toutefois pas marcher à quatre pattes et baver partout sur le tapis de l’entrée, le droïde consulta également des manuels techniques sur les droïdes de protocoles, tout en se gardant bien des offres spéciales pour des pack de modules pacifistes qui spammaient sa ligne de recherche. Ayant fini par adopter ainsi une combinaison de fidélité salky et de protocole protocolaire, HK se tint dans l’ombre de son « maître » pendant que celui-ci se plaçait au bar.

66 écouta la discussion qui débuta entre le Bothan et le barman, le genre d’échange absurde typique des nuisibles, mais qui se révélait souvent riche en informations. Le droïde aurait toutefois émis le souhait que les êtres organiques songent un jour à s’implanter de modules de transmissions de données comme ceux des droïdes : on se connecte, on trouve l’information qu’on demande, et on se déconnecte, sans chichis ni ennuis. HK avait déjà eu toutefois recours à cette méthode avec des nuisibles par le passé, et l’image d’un Ortolan turquoise de peur, avec le canon d’un blaster enfoncé dans la trompe, jaillit momentanément de ses banques de mémoire. Mais il ne servait à rien de faire tourner ses processeurs sur ces temps que les moins de cent ans ne pouvaient pas connaître. Pour le moment, il était nécessaire de trouver la cible.

Tout en prenant soin de garder ses photorécepteurs fixés sur le dos de Versk, dans une attitude passive digne de celle d’un bloc de ferrabéton, Hk lança un repérage discret de la salle, utilisant ses senseurs internes pour se créer une carte mentale. Les premières données qui lui revinrent étaient celle au sujet de la maçonnerie, de très bonne facture, et de l’architecture des lieux, alliance singulière entre le style traditionnel des cantinas de baroudeurs et l’art spécifique de Naboo. On y trouvait toutefois comme d’habitude dans un établissement de recharge de batterie pour les nuisibles plusieurs alcôves renfoncées dans les murs, si propices aux repas isolés, aux conversations discrètes et aux meurtres rapides.

Le deuxième retour qui lui parvint concernait le mobilier. Les tissus comme le bois étaient de grande qualité, dénotant un train de vie aisé. Les fils de textiles qui composaient les tapis notamment ne renfermaient pas la sensation olfactive du jus de juma ou du Ruby Mary si courante parmi les cantinas de l’Espace Hutt par exemple. HK ne détectait pas de traces de pourriture dans le mobilier en bois, si ce n’est dans certains coins oubliés et particulièrement difficiles à atteindre. Les données sur le plastique et le métal corroborait ses trouvailles : pas de corrosion ou d’usure par manque d’entretien. Tout était soigneusement nettoyé et réparé, maintenu dans une forme de propreté.

Même les tissus qui composaient la tenue du barman, tenue pourtant caractérisée comme historiquement datée de plus d’une génération, était parfaitement repassée et lavée de près. Les rares tâches qu’on pouvait y trouver ne dataient pas de plus de quelques heures pour les plus vieilles, et les processeurs de HK calculèrent qu’elles auraient disparu le lendemain sous une bonne dose de produit anti tâche sentant la fleur des prés.

Revenant sur les métaux, HK détecta cependant une subtile variation. Restés dans les coins reculés de la salle jusqu’alors, des droïdes se déplacèrent légèrement dans la salle. Pour un nuisible en train de consommer sa graisse quotidienne, cela aurait pu paraître n’être que des droïdes d’entretien ou de service assurant leurs fonctions. Mais en inscrivant leurs circonvolutions au sein de la carte topographique que HK-66 était en train de dresser de la Cantina, le résultat d’analyse ne souffrait d’aucune remise en cause : les droïdes se rapprochaient des deux nouveaux arrivant, le Bothan et son droïde. Leur déplacement pouvait être corrélé à un geste furtif du barman, qui n’échappa toutefois pas au droïde assassin centenaire.

66 analysa rapidement les modèles de droïde présents : une forme de droïde sonde, que ses banques de données récemment mises à jour identifièrent comme le modèle Iris sombre, et une forme de droïde de combat, identifié comme un modèle de droïde assassin. Les motivateurs de HK ajoutèrent « bas de gamme et ridicule » à l’entrée concernant ce dernier modèle, mais son centre du comportement fit monter son niveau d’alerte au deuxième stade, tandis qu’il vérifia d’un diagnostic rapide que le compartiment secret où se trouvait son blaster était prêt à s’ouvrir à tout moment.

Cependant, la menace semblait rester diffuse, et celui qui les dirigeait ne poussait visiblement pas plus loin son offensive pour le moment, se contentant d’une simple question, après avoir autorisé Versk à garder son droïde. Laissant au Bothan le domaine de la discussion alcoolisé où il serait sans doute à son aise, HK se concentra sur la tâche qu’ils avaient convenus avant d’entrer, et entreprit toujours avec ses senseurs de dresser le portrait de chacun des clients présents, y compris ceux que ses photorécepteurs ou les yeux d’un nuisible n’auraient pas pu voir. Pendant que son algorithme de recherche comparait les données récoltées avec les informations qu’ils avaient à leur disposition sur leur cible, HK-66 resta à l’écoute de la conversation.

_________________________


Casier de HK-66
Database de HK-66

Formation de Base: Tireur d'élite
Revenir en haut
Super PNJ
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2008
Messages: 2 448
Niveau: 0
Rang: Faire de la pub pour dominer le monde
Autre: Forum

MessagePosté le: 28/08/2017 08:23:34    Sujet du message: Un caméléon sur Naboo Répondre en citant

Le barman et le Bothan échangèrent des banalités, sur la météo, le dernier holo de Juster Biebin un chanteur à la mode sur Naboo, visiblement Versk voulait faire parler son interlocuteur malheureusement pour lui, Rob Vaughn était aussi bavard qu'un droid protocolaire et s'il ne maitrisait peut être pas six millions de formes de communication, il devait avoir en stock un bon millier de sujets de conversation, en partant du dernier speeder sorti des chaines de production de la Corporation Technique Correlienne aux mouvements récents de la bourse galactique.
Un vrai moulin à parole! le Bothan bourré était mal barré, il buvait plus que de raison et n'obtenait aucune information utile sauf s'il voulait se recycler en paparazzi pour un journal à scandale.Parce qu'en plus Robb en connaissait un rayon au niveau potin: il était même au courant des dernières frasques de la noblesse sur Dxun ou de la couleur préférée des sous vêtements d'Anastasia de Valiersky sur Alderaan!

Pourtant c'est un autre genre de conversation qui devait intéresser notre droid assassin... Ddans une alcove un peu à l'écart, une transaction d'un genre particulier s'opérait autour d'un verre de whisky Correlien.
Entre un individu qui fumait comme un pompier et un jeune garçon tatoué en mal de sensations fortes.Le jeune Naboo répéta bêtement ce que venait de lui chuchoter le fumeur.


-Un Kisteer tu dis?

-Dernier cri mec, et jamais servi en plus!


-D’où qu'il vient?

-Secret professionnel mon pote, ce que je peux te dire c'est que son dernier propriétaire a pas eu l'occasion de s'en servir Haha!

-Et tu me le fais à 500$?

-Parce que je t'aime bien kid.

-OK: ça me va.

Le fumeur leva le petit doigt tandis que le tatoué fouillait déjà ses poches
.

-Tssh pas ici!
Retrouve moi dans la ruelle derrière la cantina dans 5 minutes , avec le fric!
Et oublie pas de payer la tournée...


'Nicotine man' se leva s'allumant une énième cigarette au passage, il vérifia que personne ne l'observait et il sortit de la cantina en réajustant son vieil imper marron.
Quand il aurai vu la couleur des crédits, il montrerait peut être le fusil de précision qui se trouvait dans le coffre de son speeder garé pas loin ou il se contenterait d'arnaquer le gamin, il s'était pas encore décidé mais il avait besoin de crédit son paquet de clopes se vidait dangereusement...
Le kid paya le droid serveur et sortit à son tour un sourire imbécile sur les lèvres.Pendant ce temps la au bar, Robb informait Versk que l'hiver serait froid sur Hoth cette année...



-On continue donc sans Versk.
Tu l'a compris , nicotine man va vendre l'arme de Zeveridad, a toi de le faire parler pour savoir ou se trouve ta cible.

_________________________
Ceci est le PNJ à tout faire du Staff !

Il est la pour vous aider quand vous êtes bloqué dans le RP de quelques manières (Formation, bloqué en mission ...)
Aidez le à dominer le monde !
Revenir en haut
HK-66
Guilde des chasseurs de primes

Hors ligne

Inscrit le: 28 Avr 2017
Messages: 60
Niveau: 1
Rang: Chasseur de prime redouté

MessagePosté le: 28/08/2017 12:49:43    Sujet du message: Un caméléon sur Naboo Répondre en citant

Les processeurs de HK-66 bourdonnaient d’ennui tandis que son « maître » entamait une énième bouteille pour mener une conversation qui aurait tenu la dragée haute aux « Flammes de l’Amour », un feuilleton romantique nuisible qui faisait un tabac auprès de la ménagère quinquagénaire. De toute évidence, ils étaient dans une impasse, et le centre du comportement de HK hésitait entre notifier Versk de cet échec ou bien le laisser en plan.

[note pour moi même] La prochaine fois il sera nécessaire d’inclure le risque de consommation excessive de produits toxiques dans les paramètres de la mission.

Comme le Bothan ne réagit même pas à ce commentaire dans son dos, visiblement davantage passionné par la couleur du sable sur Tatooine et celle de l’alcool dans son verre, HK décida de s’éclipser sans faire de bruit. Les nuisibles avaient tendances à être plus bruyants quand on les privait de boisson que quand on les égorgeaient dans leur bain. Alors qu’il réajustait ses senseurs pour tracer un itinéraire hors de la cantina, ses capteurs sonores accrochèrent une onde sonore qui une fois retranscrite afficha dans ses programmes « kister ».

HK se demanda un instant pourquoi ce mot semblait important dans sa base de données, avant que la réponse ne lui soit fournie par deux notifications rapides. D’une part, l’historique de ses recherches en armement avant son départ de Dantooine l’avait amené à consulter ce typer de fusil.
Une arme conçu pour le tir de précision, tirant des projectiles solides au lieu de rafales d’énergie. Le droïde se souvenait que ses motivateurs avaient été sur le point de se bloquer quand il avait découvert que l’arme n’avait qu’une portée maximale de 500 mètres. Où donc était passé le temps où l’on pouvait se procurer des armes capables d’atteindre une cible en pleine tête à plus de vingt kilomètres ? L’ajout d’un viseur thermique n’était que le Lamta sur le gâteau, puisque HK disposait déjà d’une vision thermique grâce à ses senseurs intégrés, comme tout droïde assassin digne de ce nom.

D’autre part, sa banque de données lui indiquait que le chasseur de prime qui les avait précédés sur la prime, un dénommé Zeveritad, avait eu en sa possession un Kister comme arme de choix, selon les informations fournies par son dossier de la Guilde. Les probabilités que calcula le droïde indiquèrent qu’il y avait une forte chance de corrélation entre la mention d’un Kister dans une cantina et le chasseur de primes disparu. Suivant ce constat, HK orienta ses capteurs sonores vers la discussion où l’arme était mentionnée. Même si cela se révélait être une nouvelle fausse piste, il préférait entendre parler d’armes plutôt que de savoir si un sénateur prévoyait de lancer une nouvelle marque de caleçon clonés.


Citation:
-Un Kisteer tu dis?

-Dernier cri mec, et jamais servi en plus!

-D’où qu'il vient?

-Secret professionnel mon pote, ce que je peux te dire c'est que son dernier propriétaire a pas eu l'occasion de s'en servir Haha!

-Et tu me le fais à 500$?

-Parce que je t'aime bien kid.

-OK: ça me va.

-Tssh pas ici!
Retrouve moi dans la ruelle derrière la cantina dans 5 minutes , avec le fric!
Et oublie pas de payer la tournée...


HK rassembla rapidement les informations collectées : un Kister dont le propriétaire n’avait pas eu l’opportunité de s’en servir, une vente au noir qui correspondait très peu avec l’idée d’une importation régulière, un prix de vente dérisoire qui montrait que soit le vendeur n’y connaissait rien, soit il avait absolument besoin d’argent, une rencontre imminente dans une ruelle isolée, tout cela fournissait un tableau qui faisait frémir d’impatience le droïde à l’idée d’activer son protocole de chasse.

Ses senseurs optiques lui fournirent également d’autres informations : l’acheteur était relativement jeune pour les standards nuisibles, mais déjà valide pour une désinfection pour les standards de HK-66. Il arborait des tatouages dignes de son espèce de grand nigaud qui se prend pour un petit dur, et semblait baver sur le sol à l’idée de mettre la main sur une telle arme. Le vendeur était plus difficile à cerner, et HK se demanda un instant s’il n’utilisait pas un brouilleur d’image pour empêcher les senseurs de cerner son visage. Mais la couleur marron de son manteau rappelait celle de l’imperméable de Jaram Noroo. Était-ce lui ? La sensation olfactive d’alcool qui aurait pu valider cette hypothèse était contrecarrée par celle d’un fort tabac qui aurait révulsé plus d’une bonne dame coruscanti. A en jugé par les signaux vitaux que détectait l’assassin, le vendeur était une véritable cheminée ambulante, ce qui ne correspondait pas au profil de sa cible, plus porté sur l’alcool. Peut-être avait-il récupéré l’imperméable dans la même transaction que le Kister ? Ou bien peut-être que Jaram était doté d’un talent pour se faire passer pour quelqu’un qu’il n’était pas. Dans tous les cas il ne fallait pas qu’il disparaisse.

HK sentit les deux nuisibles se lever. Le fumeur se dirigea d’un bon pas vers la sortie, tandis que le tatoué réglait l’addition avec le droïde serveur. Il était nécessaire d’agir maintenant. Et Versk ne semblait pas en état. HK ne pouvait pourtant pas le laisser là en plan, même s’il était tenté de le faire. Partir à deux pour revenir à un risquait de lui attirer quelques soupçons vis à vis du code de la guilde, et il n’avait pas envie de voir de futures chasses lui passer sous le nez. Maugréant intérieurement, il démonta discrètement un de ses récepteurs sonores internes, et le glissa dans la poche de son maître en guise de comlink improvisé. Si celui-ci émergeait un jour de sa cuite, il n’aurait qu’à écouter pour savoir où était le droïde.

Une fois ceci fait, HK se tint un instant à côté de Versk toujours plongé dans la discussion et dans son verre, et oscilla de la tête comme s’il avait reçu un ordre de son maître, avant de s’éloigner. Malgré l’épaisseur des murs, ses senseurs avaient tout juste la portée nécessaire pour garder la trace du tatoué. Marchant d’un bon rythme, le droïde sortit dix mètres derrière lui. Sa proie devait contourner la cantina par une rue perpendiculaire pour ensuite débouché sur la ruelle derrière la cantina. HK-66 n’avait pas beaucoup de temps pour agir.

Rattrapant le tatoué, il l’interpella.


[interpellation courtoise] excusez-moi, monsieur, mon maître m’envoie pour vous dire que le lieu d’achat a été déplacé, en raison d’une patrouille à proximité. Il a donc convenu d’un nouvel endroit pour vous transmettre l’objet que vous convoitez tant.

Le tatoué se retourna et regarda le droïde. L’avantage d’être un machine, c’est qu’on est considéré comme un objet parmi d’autres. HK avait suscité bien peu d’intérêt pour que son interlocuteur se souvienne qu’il avait accompagné le Bothan dans la cantina au lieu d’être au service du fumeur qui lui avait fait une offre. Toutefois, être incognito ne serait pas suffisant pour dissiper toute méfiance.

Pardon, de quoi tu parles, droïde ? Et même si je savais de quoi tu parles, pourquoi devrais t’écouter ?

HK soupira intérieurement devant le manque de logique de sa proie.
[injonction pressée] Vous savez très bien de quoi je parle monsieur. De la vente du Kister. Mon maître ne plus la faire dans la ruelle sans se mettre en danger. C’est pourquoi il vous invite à aller au commissariat de la police des mœurs de Theed. Rendez-vous au comptoir, dites que vous êtes là pour le kister, et versez vos crédits sur la table. Le réceptionniste est un ami et vous mènera aussitôt à mon maître dans un endroit sécurisé.

-la Police des mœurs hein... non,ce n’est pas sérieux ça. Je veux parler à ton maître tout de suite pour convenir d’un rendez-vous immédiat. Je n’ai pas payé sa carte pour devoir me faire avoir ensuite.


Le droïde commençait à s’agacer. Si comme on pouvait s’y attendre, l’autre ne pouvait s’imaginer qu’un droïde puisse lui mentir, il semblait être encore réticent, ce qui ralentissait considérablement HK. Plus il perdait de temps avec ce pauvre nuisible, plus l’autre risquait de s’impatienter et de décamper. Saisissant le tatoué de son bras droit, il le poussa et le plaqua contre le mur dans un renfoncement de la rue, le soulevant de cinquante centimètres. La faune locale était rare, et les quelques passants préféraient sagement adopter la politique de l’autruche frésianne. Le tatoué lui se débattait sans réussite pour se défaire de la poigne de fer du droïde, ayant perdu beaucoup de sa contenance.

[injonction impérieuse] Vous allez m’écouter maintenant. Je prends la sécurité de mon maître très au sérieux, et ne saurais tolérer que vous la mettiez en danger par vos enfantillages. Si jamais mon maître se fait arrêter, non seulement il viendra vous perforer la tête avec ce Kister que vous convoitez tant, mais moi je serais chargé de vous réduire à l’état de mare humide. Donc vous allez maintenant vous rendre aussi vite que possible au commissariat avant que les sécurités mises en place par mon maître ne m’obligent à agir.

Le tatoué crachota, cherchant de l’air.

-D’accord ! d’accord ! Pas la peine de s’énerver. Bon sang si j’avais su qu’il avait un droïde pareil, j’aurais réfléchi un peu avant de faire ce deal. Mais un Kister est un Kister. Je vais au commissarait, va le dire à ton maître. Mais qu’il ne me fasse pas attendre.

HK relâcha sa proie et la regarda partir en se tenant le dos sur l’avenue. De toute évidence, lorsqu’il débarquerait au commissariat en réclamant une arme et en déballant ses crédits, c’est lui qui risquerait de passer un long moment à faire attendre ses proches. Ce problème réglé, le droïde se rendit dans la ruelle.

Celle-ci était vide, à l’exception de sacs poubelles qui s’entassaient en plusieurs tas, d’un speeder cabossé et écaillé qui bourdonnait comme une grosse chaudière, et du nuisible dans son manteau marron qui fumait adossé à son véhicule. Un triptyque dont les couleurs et les odeurs s’accordaient parfaitement. Le nuisible jeta un coup d’œil rapide au droïde qui venait d’arriver, mai ce dernier n’étant manifestement pas celui qu’il attendait, il repris sa contemplation du tas d’ordure qui lui faisait face.

66 marcha d’un bon pas pour arriver à la hauteur du speeder. Une brève analyse des fréquences lui indiqua qu’il n’y avait de forces de l’ordre à proximité immédiate. Bien, il allait pouvoir passer à la méthode rapide.

Nicotine man tourna de nouveau les yeux vers le droïde lorsque celui-ci arriva à proximité immédiate, se demandant où il l’avait déjà vu. La réponse lui vint sous la forme d’un crochet métallique qui lui heurta la mâchoire, coupant sa clope en deux et l’envoyant virevolter contre son véhicule. Avant même qu’il puisse retrouver son équilibre, il se retrouva plaquer contre le pare choc boueux du speeder, son bras gauche tordu dans son dos par une main de métal qui faisait pression pour le garder au contact et sa main droite bloquée le long de son corps par l’autre main du droïde.


[requête agressive] veuillez m’informer immédiatement sur la manière dont le Kister est venu en votre possession, et si les noms de Zeveritad et de Jaram Noroo vous disent quelque chose.

Le fumeur ne répondit pas, mais replia ses pieds et prenant appui sur le speeder, se propulsa en arrière, tombant à terre avec le droïde, qui lâcha sa prise. Le nuisible se rua sur la boîte à gant du speeder et en retira un pistoler blaster. Il se retourna et fit feu sur HK qui venait de se relever. Le droïde prit le tir en plein torse, mais l’arme était de faible calibre, et tout juste fut-il ralenti dans sa marche. Sa cible ouvrit des yeux ronds, mais avant de pouvoir faire un second tir, HK se saisit de son poignet, le tordit pour faire tomber l’arme de sa main, et écrasa le blaster dans la boue sous son pied de métal. Puis il retourna son adversaire à nouveau face au capot du speeder, avec cette fois-ci la culasse de son DC-15s, sorti de son compartiment secret, enfoncé sur la colonne vertébrale de sa proie.

[Remarque satisfaite] je déteste me répéter, et je déteste abîmer la peinture de mon blindage. Je doute en revanche que votre poumon, même endurci par les substances narcotiques que vous carbonisez à l’intérieur, résiste à un tir de mon arme.

[Menace sérieuse]Vous allez donc réponde à ma question : que savez-vous de ce Kister, de Zeveritad, et de Noroo. Si vous n’avez pas répondu dans cinq secondes, je vous brise un os, et un autre cinq secondes après. Pour votre information, le corps humain comporte au moins 206 os, soit 1030 secondes, ou plus de dix-sept minutes pour tous les briser jusqu’à ce que vous vous décidiez à parler.

_________________________


Casier de HK-66
Database de HK-66

Formation de Base: Tireur d'élite
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 21/11/2017 05:14:54    Sujet du message: Un caméléon sur Naboo

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Naboo -> Cité Royale de Theed -> Cantina Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Legende

Nouveaux messages Nouveaux messages
Pas de nouveaux messages Pas de nouveaux messages
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets. Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.

Partenaires

Annuaires et top sites


Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB Fr © 2001 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com - Thème : Lyzs
Reproduction INTERDITE