Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Le voyage vaut parfois la destination ...
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Bordure Extérieure -> Endor -> Sanctuaire du Nouvel Ordre Jedi -> Labyrinthe d'Arbo
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rylen Korr
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 3 820
Niveau: 5
Rang: Maître du Conseil Jedi
Autre: Grand Maître Jedi

MessagePosté le: 03/01/2016 00:59:08    Sujet du message: Le voyage vaut parfois la destination ... Répondre en citant


Muyi Tano - Saecha Tan
[Chevalier Jedi] - [Novice Jedi]

Les deux jeunes gens avaient du répondant, ou plutôt avaient-ils un don particulier pour balancer des balivernes à volonté. Comme s'il disposait d'un radar à mensonge, le guerrier Ewok agira son bâton dans tous les sens, particulièrement nerveux et visiblement prêt à en découvre avec Alya Thamriel et Kath Aplazm. Difficile de ne pas comprendre l'autochtone: tout étranger était une menace potentielle pour son peuple. Il fallait dire que le mode d'arrivée de la Twi'lek et du jeune Humain ne plaidaient pas en leur faveur. Kath avait débarqué sur la plateforme d'une corporation marchande -le type d'entreprises qui n'étaient pas là pour préserver le patrimoine planétaire- laissant croire qu'il faisait partie des leurs. Quant à Alya, elle avait mit le feu à un bout non négligeable de forêt, laquelle faisait partie d'une grande famille appelée "Mère Nature" qui représentait une divinité absolue pour les Ewoks ! Ces derniers vénéraient les arbres et si l'on se basait sur leur croyance, les arbres renfermaient les âmes des défunts. Autrement dit, c'était un sacrilège pour toute personne de s'en prendre à la forêt de cette manière. Alya et Kath n'avaient donc pas commencé leurs aventures sur Endor de la meilleure des manières qu'il soit. Et à ce sujet ils pouvaient s'estimer heureux de ne pas être tombés sur une tribu Ewok entière, auquel cas ils auraient certainement fini sur un bûcher.

Si le guerrier Ewok attirait donc l'attention par ses gesticulations presque comiques -mais bel et bien menaçantes- il fallait surtout se pencher sur l'identité des quatre hommes (du moins ils en avaient l'apparence, difficile de se prononcer dans cette obscurité mordante). Qui étaient-ils ? Que faisaient-ils ici ? Comment avaient-ils pu remarquer aussi facilement le crash du chasseur dans lequel Alya avait débarqué sur Endor ? Et surtout, quelle importance avait le chasseur en question pour qu'ils s'y intéressent tant ? Ils ne disaient pas toute la vérité et ce n'était pas la meilleure posture à adopter face à ces individus. Ces derniers dégageaient quelque chose, comme s'ils avaient un coup d'avance sur le jeune duo de "mercenaires". Ils semblaient déjà connaître toute la vérité, faisant semblant de ne rien savoir afin de tester la Twi'lek et l'Humain. Et puis ils avaient cette... cette -allure-, cette façon de se comporter et de parler, cette manière de se tenir droit et de ne pas bouger d'un centimètre. Ils étaient calmes et respiraient la sérénité. Alya et Kath étaient-ils tombés sur les personnes qu'ils recherchaient ? Une fois n'est pas coutume, la chance frappa de plein fouet et leur donna une réponse aussi inattendue que soudaine. Une réponse qui provint de la réaction d'un des quatre individus en question: il s'agissait d'une Twi'lek et elle n'avait pas l'air de bonne humeur.

-Frazlat' ! alors qu'elle injuriait en langage twi'leki, la femme dégaina un sabre laser et le brandit à seulement quelques centimètres du cou d'Aplazm, Ose parler encore une fois de Nal Hutta sur ces terres, voleur !

Les nombreuses gouttes de pluie vinrent affronter de plein fouet la chaleur ardente du sabre laser à la lame violette. De la fumée s'en dégagea et se dissipa peu à peu tout autour de la lumière que dégageait l'arme typique des Chevaliers Jedi. Alors... c'était bien eux ? Kath et Alya étaient-ils enfin tombés sur les personnes tant recherchées ? Si la rencontre n'était pour le moment en rien rassurante -surtout pour Aplazm, à vrai dire- les deux jeunots pouvaient s'estimer heureux d'avoir bravé la première difficulté de leur long périple: ils avaient peut-être rallié l'Ordre millénaire qu'ils désiraient tant rejoindre.
-Saecha ! range cette arme. Ne laisse pas tes sentiments interférer dans tes actes.

Celui qui s'apparentait au Maître rappela instantanément sa jeune élève afin qu'elle prenne conscience de son choix. Par ce geste, elle avait trahi leur véritable identité et par la même occasion leur présence sur cette lune à deux inconnus. Ce qui voulait dire qu'ils n'avaient plus d'autre choix que de les emmener au Sanctuaire afin de s'assurer qu'ils ne dévoilent pas leur présence à des corporations belliqueuses et malhonnêtes. C'était en de pareilles occasions que l'on sentait à quel point les Jedi tenaient à ce que leur repère reste secret.

Après la remontrance de son Maître, la jeune élève Twi'lek s'excusa poliment et lança un regard plein de ressentiment à Kath Aplazm. Il n'aurait pas été étonnant de voir des éclairs sortir de ses yeux tellement elle dégageait d'amertume à l'égard des propos de l'Humain. Quoi qu'il ait pu dire, ses paroles avaient profondément blessé la native de Ryloth. Il n'était pas difficile de faire un rapprochement entre l'espèce de la femelle et le monde choisi par Aplazm, l'on devinait assez facilement ce qu'elle avait pu vivre de près -ou de loin- dans sa vie. Quoi qu'il en soit, elle réussit avec beaucoup de mal -il fallait le préciser- à ranger son sabre laser et à faire deux pas en arrière afin de se ranger derrière son mentor. Elle avait fait comprendre à son antagoniste qu'il ne pouvait pas dire ce qu'il voulait sur Endor, et qu'il ferait mieux de se faire discret. Elle lui avait passé un "bonjour de Mandalore" pour reprendre l'expression très connue dans la Bordure Extérieure.


-Qui que vous soyez étrangers, vous êtes en possession de quelque chose qui nous appartient et qui nous revient de droit. Mais ne restons pas là, la forêt d'Endor est d'ordinaire hostile et elle l'est encore plus la nuit, le mystérieux individu s'écarta et invita Thamriel et Aplazm à poursuivre le chemin à la suite du jeune Ewok qui avait déjà repris la route, Suivez-le et ne tentez rien de stupide. Estimez-vous heureux que Woopee ait fait appel à nous plutôt qu'à sa tribu.

C'était tout ? On ne les fouillait pas ? On ne cherchait pas à en savoir d'avantage sur ces deux jeunes gens ? La réaction du vieil homme -ses cheveux grisonnants étaient désormais bien plus visibles qu'il y a quelques minutes en arrière- pouvait surprendre. Etaient-ils si naifs et si imprudents ? Ils cachaient certainement autre chose. Qu'avait-il voulu signifier en parlant de quelque chose qui leur appartient et qui leur revient de droit ? Voulait-il faire allusion au chasseur dans lequel Alya était parvenu jusqu'à Endor ou bien aux données qu'elle avait elle-même récupéré dans le dit chasseur ? Ses propos n'avaient pas pour but de rassurer Alya Thamriel et son camarade, bien au contraire. Mais ils avaient de bonnes chances de rencontrer ceux pour quoi ils étaient venus ici.

-Nous avons apparemment beaucoup de choses à nous dire.
Encore fallait-il qu'ils soient bien reçu.
HRP: Vous pouvez continuer à RP entre vous sur ce topic si vous le désirez. Sinon je vous laisse poster un (seul) nouveau sujet au Conseil Jedi: Lien. Les indications vous ont été envoyées par MP.

_________________________
- 1/ Soresu - III - Parades (Défense) =) Rylen en fait sa principale technique de combat -
- 2/ Shien - IX - Coup vif à l'adversaire (abandonnée au fil des années au profit de l'Ataru) -
- 3/ Sokan - VIII - Frappes rapides et brèves -

-Histoire du Maître Jedi-
-Possessions du Maître Jedi-
- Second perso: Rick O'lonell -
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 03/01/2016 00:59:08    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Alya Thamriel
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 04 Juin 2015
Messages: 39
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 03/01/2016 16:30:56    Sujet du message: Le voyage vaut parfois la destination ... Répondre en citant

Alya pensait d’elle-même qu’elle restait assez secrète. Elle était assez discrète dans ce qu’elle pensait, même si elle ne pouvait s’empêcher de faire du bien sans en avoir l’air autour d’elle. Son histoire était sombre, inquiétante et peut-être même dangereuse à la connaître. Elle ne souhaitait pas mettre en péril quiconque uniquement dans le but de soulager son ego et son âme à conter son histoire. Elle ne trouvait pas qu’elle avait un intérêt particulier plus qu’une autre personne, et elle ne souhaitait pas sa vie à son pire ennemi. Sans doute que sa vie aurait été plus simple si elle avait été une Twi’lek comme des milliards d’autres esclave auto-proclamé ou dans une petite ferme comme ses parents, mais non, elle avait été choisie par la force. Cette malédiction qui ne lui avait amené que le malheur depuis le début de sa vie, mais elle faisait avec.

Son compagnon de voyage semblait aller bien malgré son expérience forestière. Il avait chuté plusieurs fois, mais c’était toujours relevé. Elle était en effet plus rassurée de le voir ainsi, s’imaginant déjà devoir le porter à cause d’une cheville foulée à fuir dans la forêt de cette lune poursuivie par plusieurs bandes armées. Une situation assez banale finalement pour une fille comme elle. Elle était incapable de savoir à qui elle pouvait avoir à faire, cela pouvait être n'importe qui, alors elle se montrait des plus prudente tout en analysant la situation. Elle n’avait fait que rebondir sur les paroles d’un des quatre hommes, mais elle avait comme une certaine science du mensonge. C’était comme une seconde nature, de la survie, mentir était facile à apprendre lorsque cela faisait la différence entre la vie et la mort, entre la liberté et une prison. Elle n'hésitait pas, son ton de voix ne changeait quasiment pas, et il fallait avoir les sens affûtés pour ne pas se laisser berner. Sa vie entière n’avait été qu’un mensonge, et ce n’était pas que pour cacher à ses parents une sortie lors de son adolescence. Elle se retrouvait toujours dans des situations pas possibles, entre son enfance au sein de l’ordre jedi, son passage dans les prisons impériales et la pègre, cela n’avait pas été de tout repos, et pire, elle en redemandait encore.

Alya sentait que ce gamin avait besoin d’aide. Elle se sentait un petit peu comme la grande sœur qui devait veiller sur le plus jeune. Elle avait souvent ressenti ce genre de sentiment même si cela n'était pas pour l'aider. Elle se mettait toujours dans des situations pas possibles dans le seul but de protéger des inconnus. C’était un petit peu comme maintenant, sans doute que sa situation aurait été bien plus simple si elle avait lâché l’aimant à problème dès le crash du chasseur jedi. Elle ne savait pas vraiment ce qui avait amené ce gars de la ville à finir perdu dans la nature, mais elle avait une étrange impression qu’il ne savait pas trop lui non plus ce qu’il faisait là. Elle ne réagit même pas alors que Kath s’excusa en rentrant dans son jeu l’appelant chef. Elle s’attendait déjà à ne pas pouvoir compter sur lui, mais il n’en était rien. Sans doute avait-il compris que la situation devenait de plus en plus extrême. De son côté, elle était persuadée que les quatre personnes étaient armées. On n’avait pas autant d’assurance en arrivant avec sa bite et son couteau comme on disait. Elle était bien incapable de savoir quel genre d'arme, mais c'était bien le cas. Ils étaient très confiants pour des mercenaires ou quoi que ce soit d'autres.

Quand Kath évoqua le nom de Nal Hutta, la bleue ne put se retenir de se retourner vers lui en lui lançant un regard plein d'étonnement sans prononcer un mot. Cependant, elle avait clairement ouvert la bouche pour dire un « quoi » avec une mine un peu perdue. Elle soupira légèrement sans rien dire et tenta de faire bonne figure, ce qui était dit était dit, il fallait bien faire avec. Décidément, le pire mensonge qu'il avait pu faire, c'était le fait qu'il avait acheté un peu de bonbons avec la monnaie que lui avait donné sa maman pour faire quelques courses. Une situation sans doute forte périlleuse et pleine de rebondissements. Elle garda les mains levées avec un léger sourire jaune. Il était évident que des mercenaires ne viendraient pas se perdre au fin fond de la bordure extérieure pour rien, mais c’était sans doute un peu trop gros pour deux pommés non armés dans une forêt hostile. Il y avait clairement un manque de préparation si c’étaient vraiment des gens envoyés par les Hutts.

Alya tourna légèrement sa tête dans la direction du sabre laser qui fut sorti. Étrangement, elle soupira de soulagement, alors que sa consœur de race venait de sortir une arme mortelle dans une injure, mais elle était rassurée d'être tombé sur ce genre de personne. Elle commença à rire toute seule en gardant les mains partiellement encore relevées baissant son visage. Elle tourna son regard vers le jeune humain avec un sourire de soulagement largement plus détendu. Elle savait qu'elle n'avait rien à craindre de ces quatre individus, du moins si les jedis n'avait pas trop changé.

« Tu sais, personne aime les Hutts, même pas entre eux, alors ce n’était sans doute pas le choix le plus malin pour une planète. Après, tu ne dois pas connaître notre peuple, mais on est la seule race à nous vendre nous-mêmes entre eux comme esclave dans la galaxie, mais cela, tu ne pouvais pas le savoir, je suppose.»

La Twi’lek ne s’occupa guère d’expliquer ce qu’avait pu vivre la jeune jedi qui venait de sortir son sabre. Elle pouvait largement l’imaginer. Elle voyait fort bien qu’elle était jeune dans la voie de la force, car elle n’avait pas su gérer ses sentiments aussi fort soient-ils. Cela pouvait s’avérer en d’autres circonstances comme une très grave faute, sans compter que cela ne donnait pas une bonne image de l’ordre. Elle plissa les yeux en entendant la voix et le ton de voix typique des maîtres jedis qu'elle avait connus dans son enfance. Elle les voyait toujours comme austères, spirituel et comme des professeurs. Il y avait du beau monde pour un simple crash de vaisseau. Qu’est-ce que cela voulait dire ?

« Qui vous appartient je ne sais pas, mais nous avons à parler oui en effet. »

Se contenta de dire sur le ton de voix bien plus respectueux, calme et posée Alya à ce fameux maître. C'était comme un retour aux sources, pire, elle prenait même instinctivement sans se rendre compte la pose de la plupart des novices à l'époque du temple jedi. Elle ne ferait rien contre eux, mais ils ne pouvaient pas savoir à qui ils avaient à faire en ces lieux. Elle arborait un large sourire comme si elle n’avait plus besoin de cette chape de plomb de protection qu’elle s’était mise à arborer sur son corps pour se protéger. Sans doute qu'ils savaient bien plus de choses qu'ils ne le disaient, mais elle se contenta de suivre docilement pour le moment.
_________________________
fiche d'Alya *** casier d'Alya
Revenir en haut
Kath Aplazm
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2015
Messages: 635
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 03/01/2016 17:51:33    Sujet du message: Le voyage vaut parfois la destination ... Répondre en citant

Mensonge. Nom masculin, du basique ancien mentiri, mentir. Action de mentir, de déguiser, d'altérer la vérité. A cette définition, Kath put presque ajouter l'assertion : action de provoquer son suicide. Dans cette situation, eut-il été en moins charmante compagnie, il aurait été puni instantanément. En effet, il avait vite compris à l'expression de surprise qu'Alya lui adressait qu'il avait été trop loin dans leur petit jeu. Kath se jura intérieurement que, s'il devait survivre ici, plus jamais il ne se précipiterait. Bon, il était certain que ces serments d'ivrogne ne l'avaient pas amené bien loin auparavant, mais jamais il n'avait été entouré de figures armées qui en voulaient directement à sa vie. Il leva les bras en l'air, à l'instar de la Twi'lek, pour signifier sa reddition en présentant ses paumes vides et humides. Il n'eut pas le temps de faire quoi que ce soit d'autre quand un bruit de fusée lui transperça les tympans et qu'une lame brûlante d'une couleur violette vint titiller son menton. Kath déglutit et la chaleur que dégageait l'arme de la jeune fille -puisqu'il semblait qu'il s'agissait d'une jeune fille- ne le rassurait pas le moins du monde. Immobile, il adressa un sourire crispé à son assaillante en jetant des regards apeurés en direction d'Alya, comme s'il attendait qu'elle lui sauve la mise. Il n'avait pas bien compris ce qui, dans ses propos, avait autant énervé cette fille, mais peu importait d'autre, pour l'heure, que sa propre vie. Il fit quelques légers pas sur le côté alors qu'une seconde voix s'élevait, réprimandant sèchement la première. A mieux observer la scène à la lumière de ce nouvel éclairage -la clarté aveuglante avait laissé place aux ombres uniquement éclairées par l'arme violette-, Kath aperçut aux côtés de son assaillante, une Twi'lek certainement plus jeune et vraiment plus énervée qu'Alya, un homme aux cheveux grisonnants, l'air grave et interdit. Il ne savait s'il avait plus à craindre la colère vive de la jeune novice ou l'aura imposante de son mentor. Les deux autres personnages étaient restés silencieux, mais leur silhouette se faisait d'autant plus menaçantes.

Kath fit un nouveau pas de côté. Il fallut quelques instants encore après la remontrance de l'homme pour que la Twi'lek range son arme. Elle semblait avoir une certaine difficulté à renoncer à son entreprise de couper Kath en morceaux, ce qui n'était pas pour le rassurer. Ainsi, alors que disparaissait la lueur violette, le jeune homme fut certain d'avoir vu dans ses yeux briller un éclair de rage dans sa direction. "Pas de connerie, Saecha, pas de connerie !", pensa-t-il très fort, mais il ne se résolut pas à dire tout haut ce qui aurait pu signer son arrêt de mort. Ladite Saecha avait beau avoir l'air de quelques années plus jeune que lui, il sentait bien qu'elle l'aurait mis en pièces aussi facilement qu'on coupe du beurre avec une tronçonneuse. A côté de lui, Alya avait l'air plus serein. Elle lui sourit, décontractée, ce qui le décontenança. Comment pouvait-elle se moquer de lui dans une situation pareille ?! Il n'eut pas le temps de réaliser que la Twi'lek bleue avait déjà percé à jour l'identité de leurs interlocuteurs qu'elle lui glissa quelques mots. D'une voix détachée mais basse, elle lui expliqua rapidement la réaction de sa "consœur". Tout de suite, tout ceci faisait maintenant plus de sens et Kath maudit à nouveau son mensonge. Définitivement, à l'avenir il ne prendrait plus la parole. Il était certain qu'il ne connaissait rien de la galaxie, que ce soit de Nal Hutta, Ryloth ou Coruscant, et il lui manquait même certaines connaissances basiques sur son propre monde d'Alderaan. Avec un tel bagage, il ne pouvait espérer aller loin et pourtant, voilà presque une nuit qu'il avait vécu sur cette lune autant d'aventures qu'au cours des vingt-trois années de sa vie.

Alors qu'il ruminait cette histoire de Twi'lek, l'homme qui avait pris la parole à la suite de sa jeune compagne pour l'inviter à se calmer avait repris. Il leur indiquait, d'un ton ferme qui ne subirait pas de réponse, qu'ils devaient suivre le...dénommé Woopee, cette boule de poils espiègle qui paraissait à présent un moindre mal alors qu'il s'éloignait, d'une démarche agile mais lançant ses bras de gauche à droite de façon violente et menaçante. Cependant, Kath repensa à la menace de l'homme aux cheveux grisaillant concernant la tribu de la créature. Visiblement, leur sort s'ils étaient tombés entre leurs mains étaient de loin enviable à ce qu'une meute d'Ewoks leur aurait fait, quel que soit le tort qu'on leur reprochait. En l'état, Kath était perdu et il obtempéra, veillant bien à contourner soigneusement la position de Saecha de peur qu'un mouvement trop brusque ne lui donne envie de lui amputer une jambe. Alya était à ses côtés et avait l'air un peu trop rassurée à son goût. Un instant... Cet homme qui les invitait à discuter -certes sur le ton de l'ordre plus que sur celui de l'invitation cordiale et courtoise, il est vrai- avait provoqué chez elle un changement d'attitude drastique et sa prudence apparente s'était métamorphosée en une confiance incompréhensible. Kath ne connaissait pas si bien que ça la Twi-lek, à vrai dire ils s'étaient rencontrés moins d'une heure plus tôt. Mais s'il savait quelque chose à son propos, c'est qu'elle ne lui voulait pas de mal et avait le même objectif que lui : trouver les Jedis. Du moins il le pensait. Si elle se comportait à présent de la sorte, soit elle avait décidé d'accepter son sort et de se rendre, soit elle avait décelé chez ces arrivants quelque chose. Kath n'avait pas réellement d'intuition. A vrai dire, il ne savait pas vraiment grand chose des Jedis qu'ils cherchaient, si ce n'est ce qu'il en avait lu dans les bibliothèques et holothèques officielles d'Aldera. Rien qui pourrait lui servir dans cette situation excepté... mais oui !
Alors qu'il suivait la sournoise boule de poils vers une destination inconnue, Kath se représenta la poignée de l'arme qu'il avait vu pendre à la ceinture de ce chevalier jedi croisé au détour d'un couloir sur Alderaan, lorsqu'il avait rendu visite à son filleul nouveau-né. Un sabre laser ! Voilà l'arme avec laquelle on l'avait menacé !

- ...


Oui, enfin, tourné de cette façon, cette information n'allait pas vraiment rassurer Kath. S'il était maintenant en présence des Jedis, ils ne l'avaient pas à la bonne. Le jeune homme jeta un œil angoissé à Alya, puis se retourna légèrement, curieux, en direction de Saecha. Celle-ci le foudroya du regard.


* * *


Après une vingtaine de minutes de marche totalement silencieuse au cœur de la forêt, Kath n'en put plus. Son corps rompu avait déjà du mal à subir les affres de la pluie et du vent mais ce qui le tuait le plus était ce silence gêné qu'ils observaient tous et qui lui empêchait d'oublier, un tant soit peu, cette situation peu enviable. Pas d'humeur à tailler une bavette avec ses gardiens, dont il restait prudemment éloigné car il craignait toujours la petite Twi'lek qui l'avait menacé, il se tourna donc vers Alya, qui marchait non loin de lui. Elle n'avait, elle non plus, dit mot depuis leur "capture" mais ne donnait pas signe de s'inquiéter. Alors que la conduite de sa compagne de route avait jusqu'alors eu plutôt tendance à rassurer le jeune homme, il était maintenant particulièrement décontenancé par son attitude calme et solennelle. En plusieurs grandes enjambées, il parvint à son niveau, non sans adresser un regard servile aux hommes encapuchonnés afin de leur signifier qu'il n'était en aucun cas en train de fuir. Puis, il posa la main sur l'épaule de la Twi'lek bleue et lui chuchota quelques mots, ne sachant par quoi commencer cette discussion qui n'avait -au départ- pour lui que l'objectif de tuer le temps.

- Dis... qu'est-ce que tu crois qu'il voulait dire en parlant de cette tribu ? Tu sais quelque chose sur cette boule de poils ? interrogea-t-il en observant du coin de l'oeil la créature qui ouvrait la marche en écartant les hautes herbes à l'aide de son arme primitive. Un instant, leurs yeux se croisèrent et Kath eut l'impression que l'Ewok venait de lui faire un clin d'oeil en le fixant d'un air carnassier. Il détourna vivement la tête en se concentra pour ne pas tomber à nouveau, attendant la réponse d'Alya à cette question dont la réponse, au fond, lui importait moins que le moyen de se tirer de cette situation.

_________________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 15/08/2018 18:09:09    Sujet du message: Le voyage vaut parfois la destination ...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Bordure Extérieure -> Endor -> Sanctuaire du Nouvel Ordre Jedi -> Labyrinthe d'Arbo Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com