Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Fiche signalétique : K. Aplazm

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Avant le jeu -> Inscriptions -> Fiches validées
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Kath Aplazm
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2015
Messages: 653
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 11/12/2015 00:53:15    Sujet du message: Fiche signalétique : K. Aplazm Répondre en citant

Fiche signalétique : Kath Aplazm




◄ Nom: Aplazm

◄ Prénom:
Kath

◄ Surnom/Matricule: Bien qu'il ne s'en vante pas, Kath a déjà réussi, dans sa jeunesse fougueuse, à se distinguer à de nombreuses reprises pour le tour désastreux que ses entreprises prennent. Son premier accomplissement notoire a ainsi été de faire exploser le moteur auxiliaire d'un petit speeder qu'il voulait "réparer" dans la cuisine de son premier appartement, alors qu'il n'avait que dix ans. Heureusement, ses bourdes n'ont jamais causé plus de dégâts que ceux infligés à sa fierté et à sa réputation. Malgré tout, ses amis ont fini par lui affubler le sobriquet affectueux de Kath "Astrophe"... comme si son nom de famille n'avait pas suffit à rendre son personnage ridicule.

◄ Age:
Vingt-deux ans tout juste acquis. Les chercheurs se demandent toujours comment un homme avec un tel passif a pu survivre jusqu'à cet âge avancé. Comme l'avait dit en son temps le maître jedi Lucien Draay, l'existence de tels individus "est la preuve que la Force a le sens de l'humour".

◄ Race: Kath est un jeune humain originaire d'Alderaan, sans parenté exotique ni origine plus complexe que cela.

◄ Carrière envisagée

Héros galactique, grand sauveur de l'Univers, protecteur de la veuve et de l'orphelin. Ou simplement de quoi payer le loyer sans trop tremper dans des affaires louches. Kath se soucie assez peu du futur, ce qui l'a conduit à quelques-unes de ses nombreuses déconvenues. Néanmoins, d'un naturel jovial et plutôt amical, il n'envisagerait jamais une carrière se dirigeant vers l'Ordre sith ou les Vestiges de l'Ancien Empire, dont il n'a de toute façon pas connaissance. Depuis peu, il a pris conscience de la cause noble des Jedis, et cherche à les contacter afin de leur apporter son aide d'une manière ou d'une autre.

◄ Description mentale


Depuis son adolescence, s'il est une chose que Kath sait, c'est qu'il ne sait ce qu'il fait qu'après coup. Incapable de tenir en place, d'un naturel agité, il est perpétuellement en mouvement. Cet état d'excitation et ce caractère remuant font de lui un jeune homme qui vit dans l'instant présent, souvent sans prendre en compte les risques de ses entreprises et les conséquences de ses actes. Brouillon dans la vie de tous les jours, il est tout de même un domaine dans lequel il ne fait pas tout à fait regretter à ses parents de l'avoir élevé et les garde de désespérer, soit dit en passant, que leur fils se trouve une petite amie et remette sa vie à l'endroit : le dessin. Doué de ses dix doigts lorsqu'il a un crayon entre les mains, Kath aime à représenter les choses, parfois sans même y réfléchir. Le ciel, les montagnes, les poubelles de la ville...sont autant de sources d'inspiration pour un génie créatif si mal exploité.
Kath est donc le cliché même de l'adolescent attardé, pas bien bon à marier ni à engager pour un travail sérieux. Il idéalise la justice sociale avant tout mais rechigne à se mêler de politique, un sujet qui revient bien trop souvent en société, qu'il préfère pourtant éviter. Ce désintérêt volontaire pour les choses du vaste monde, plus guidé par une certaine paresse intellectuelle que par une volonté érémitique, l'a amené à une ignorance quasi-totale des enjeux de cette galaxie au changement permanent. Ses lectures concernant l'Ordre jedi l'ont cependant intrigué , comme elles l'ont passionné : le récit de chevaliers blancs volant partout où le mal rôde pour défendre les opprimés est à ses oreilles un récit enchanteur, une comptine douce à son âme d'enfant. Pour peu que Kath ait vraiment une idée de ce qu'il voudrait faire dans la vie, il sait que c'est probablement ça qu'il aimerait faire : se rendre utile et, pour une fois, pas ridicule.


◄ Description physique

La carrure athlétique de Kath jure avec sa propension à ne pas prendre soin de lui. Son agitation l'a ainsi gardé de l'embonpoint et l'immense quantité de risques qu'il a pris tout au long de sa courte existence a contribué à entretenir un physique de sportif. Sur ce corps bien bâti et élancé, quoique loin de la masse de muscle qu'il aime à décrire sur ses profils de sites de rencontre, se trouve un visage de poupon aux yeux vert clair et à la chevelure d'airain, mi-longue. Les trois poils de barbe qui lui poussent au menton trahissent sa jeunesse, si son attitude désinvolte et ses vêtements de 'teenager' ne l'avaient pas déjà fait.
Il est surprenant de constater que Kath, en dépit de ses mésaventures (le terme incluant sa chute du haut d'une falaise de huit mètres de haut, les nombreux coups de poing qui auraient dû défigurer son faciès, l'implosion d'oxyde de sodium non loin de son nez, ...), n'a pas gardé de trace ni de cicatrice des histoires qui ont contribué à forger sa réputation de porte-poisse. Tout au plus, il arbore fièrement comme une blessure de guerre une légère tache de couleur brunâtre sur son avant-bras droit, en réalité simple héritage génétique se transmettant depuis des générations dans la famille Aplazm. Kath n'est, et il faut le mettre à son actif, pas matérialiste pour un sou. Heureusement, diront les mauvaises langues, étant donné qu'il a la fâcheuse tendance de détruire ce qui se trouve entre ses mains. De fait, il ne possède donc pas de porte-bonheur fétiche ni de gri-gris, bien qu'il lui soit arrivé d'en vendre aux passants afin de se faire de l'argent de poche. On ne le verra cependant jamais sans ses grosses bottes de cuir, sales et crottées, qui l'accompagnent dans ses pérégrinations, d'un accident à un autre.


◄ Histoire

Karath vit le jour il y a quelque vingt-deux ans, dans une famille de la classe moyenne d'Alderaan. Son père, d'abord un modeste entrepreneur ayant bâti une fortune relative en vendant comme sous-traitant des filtres pour conduits d'aération auprès de compagnies financières d'Aldera, avait rencontré sa mère, une discrète assistante en biologie à l'Université, des années plus tôt et de leur union naquit une fratrie de cinq enfants, desquels Kath était le troisième. Dans les faubourgs paisibles d'Aldera, au sein d'un environnement périurbain à mi-chemin du centre économique de la planète et des régions plus naturelles ouvrant vers les montagnes de Juran, le jeune homme grandit, aimé et choyé par une famille qui ne regardait jamais à la dépense malgré ses moyens limités lorsqu'il s'agissait de son propre bonheur. Une enfance ordinaire pour un garçon ordinaire, quoique turbulent mais prompt à se lier d'amitié avec son entourage. Ainsi, la maladresse récurrente de Kath lui valut plus souvent des éclats de rire compatissant et emplis de bienveillance que des quolibets sarcastiques. Dans cette atmosphère joyeuse, rien ne pouvait vraiment troubler l'évolution heureuse des choses.
Pourtant, un fléau frappa le jeune homme à l'aube de ses treize ans : la nature ne l'avait déjà pas gâté en le dotant de deux mains gauches et d'un talent naturel à faire exploser ce qui l'entourait, voilà qu'arrivèrent l'adolescence et son lot d'hormones ingrates ! Ses percées d'acné ne suffirent toutefois pas à entamer son enthousiasme et notre jeune homme devint un coureur de jupons, plus souvent malheureux dans ses tentatives. Oh, il lui arriva bien d'avoir quelques aventures, mais celles-ci furent souvent plus imaginaires que réelles, brossées à coup de crayon sur du papier alors qu'il se languissait d'une nouvelle conquête potentielle.

Parmi ses amis, Kath avait un voisin, Dew, un Duros d'un an son cadet, avec qui il avait l'habitude de faire les quatre cents coups. Dew vivait depuis peu dans le même quartier que la famille Aplazm, dans un orphelinat presque vide tenu par de vieux professeurs d'école retraités qui avaient consacré leurs vieux jours à élever ceux dont la galaxie ne voulait plus. Un jour que les deux adolescents jouaient dans les environs, Kath tomba nez à nez avec un autre pensionnaire de cet immeuble blanc aux portes vitrées : une jeune Zeltron aux yeux d'un bleu profond dans lequel il se perdit un instant, avant qu'un orage soudain le pousse à aller s'abriter, honteux de n'avoir pu prononcer un mot alors qu'il faisait face à cette fille qui, de son point de vue, était l'image la plus belle qu'il ait jamais contemplée. Depuis ce jour, il ne passa plus une semaine sans que Kath prétexte quoi que ce soit pour aller voir son ami Dew et en profiter pour admirer, dans l’entrebâillement d'une porte ou à travers une fenêtre, celle pour qui il en pinçait. Chaque mois, il voyait Sh'ao, car tel était son nom, devenir de plus en plus belle à mesure qu'elle grandissait. Et il n'était pas le seul. Ayant fait part de son béguin pour la jeune fille à son frère aîné, un petit homme trapu qui à vingt-trois ans était déjà bien lancé dans la vie, quelle ne fut sa surprise d'apprendre que l'entièreté des jeunes gens lui faisaient la cour. Bien décidé à se démarquer du lot, l'adolescent entreprit de tout faire pour se faire remarquer de celle qu'il voyait déjà comme sa promise, sous l’œil amusé de ses parents, encore très indulgent envers sa conduite cavalière et entêtée.
Mais quelle histoire ordinaire se passe de chagrin d'amour ? Déçu dans ses attentes, Kath vit Sh'ao et Dew prendre les voiles à deux au clair de lune, alors qu'il s'apprêtait à lui offrir une de ses plus belles compositions musicales, interprétée par lui-même. Damn ! Il avait travaillé si longtemps pour que son timbre passe de "très faux" à "presque mélodieux, peu mieux faire". A l'époque, il venait tout juste d'avoir dix-huit ans, et ces belles années à conter fleurette lui avaient fait oublier une chose importante, que ses aînés lui rappelèrent bien vite : il était temps qu'il trouve un travail, lui dont les notes scolaires ne lui permettraient certainement pas d'avoir un embryon d'ambition de porter sa connaissance à un niveau supérieur.

C'est ainsi que Kath enchaîna les petits boulots à Aldera, de facteur à homme-sandwich, en passant par des emplois comme serveur ou garçon de courses. A chaque fois, une aventure malencontreuse venait lui apporter son billet de sortie sur un plateau d'argent. Ivre, il avait déjà détruit la réserve de nourriture à Gizkas dont il avait la charge en tentant d'allumer des cartes de pazaak à l'aide d'une loupe. Une autre fois, il s'était mouché dans la tunique d'un diplomate Ithorien qu'il avait pris pour un rideau de fenêtre lorsqu'il travaillait comme ouvreur d'un prestigieux hôtel du centre de la capitale. Irresponsable, éternel gamin, crétin, on l'avait affublé de tous les noms, et pas les plus flatteurs, jusqu'à ce que ses parents, excédés, le forcent à vivre de lui-même dans un petit appartement qu'ils louaient à Crevasse City, en espérant d'une naïveté sincère que cette expérience le pousse à grandir. Peu s'en fallut qu'il détruisît l'endroit en tenant d'y parquer un speed-bike, mais ceci est encore une autre histoire.

Quoiqu'il en soit, deux ou trois ans plus tard, il retrouva Dew et Sh'ao qui n'avaient pas perdu leur temps ensemble et lui présentèrent leur nouveau-né, un hybride au visage étrange né d'une union somme toute assez improbable. Parrain du nourrisson, il promit qu'il lui apprendrait tout ce qu'il savait. Une grande chance dès lors pour la santé de l'enfant que, peu de temps après, soit passé dans les parages un personnage étrange, vêtu de brun et arborant à la ceinture une arme inconnue de Kath. Le jeune homme apprit plus tard qu'il s'agissait d'un chevalier jedi que "la Force avait guidé" jusqu'au bébé. pour l'emmener loin d'Alderaan. Ce fut à la fois un déchirement et une fierté pour ses parents, car le petit avait été pris en charge par l'Ordre pour recevoir, dans sa vie à venir, la formation qui ferait de lui l'un de ces défenseurs de la justice si rares en des temps troublés.
A vrai dire, Kath ne put jamais vraiment se souvenir de quoi que ce soit concernant cet homme en brun, à l'accoutrement si particulier, si ce n'est que sa présence avait hérissé tous les poils de son corps alors qu'en son cœur avait grandi une sensation irréelle de chaleur intense, comme si les flammes d'un grand soleil l'avaient enveloppé sans jamais le brûler ni lui faire de mal. S'il est vrai que Kath avait toujours été d'un naturel distrait, il ne lui serait tout de même jamais arrivé d'oublier un évènement d'une telle étrangeté. Perdu qu'il était dans ses perceptions, il avait ressenti un grand vide lors du bref instant où il avait aperçu le jedi, suivi d'un écho retentissant, qui résonnait sans bruit dans tout son être à un tel point qu'il avait dû s'éclipser pour ne pas tourner de l’œil. Sans qu'il s'en soit rendu compte, ce fut la première fois que Kath s'était ouvert, via un pont fortuit que lui fournit l'étranger, à la Force vive. Les rémanences de cet évènement éveillèrent chez Kath un intérêt inhabituel pour ces chevaliers qu'il ne connaissait alors que de nom, qu'il avait parfois ça et là entendu mentionnés par hasard via l'Holonet ou au détour d'une conversation.

D'une façon plus appliquée qu'à son accoutumée, Kath se mit alors à chercher. Sentant grandir en lui la curiosité presque malsaine qui l'avait déjà conduit vers plus d'une gaffe, il se plongea dans l'étude de ce qui lui était inconnu. Il lut énormément, se renseignant autour de lui et parcourant les nouvelles et les holo-livres des bibliothèques, apprenant ainsi chaque jour un peu plus sur la galaxie et ses problèmes. Mais jamais il ne comprit ce qui lui était arrivé le jour de sa brève rencontre avec le Jedi. Et pourtant, depuis ce jour fatidique, cette impression de vertige ne le quittait plus que lorsqu'il dessinait, trouvant dans le calme et le recueillement les rares choses qui apaisaient ce sentiment à la fois effrayant et fascinant de plénitude.

Mais ses lectures l'amenèrent à d'autres constats. La galaxie souffrait. La guerre, l'obscurité et... une maladie plus profonde que Kath ne comprenait pas mais qui semblait se manifester dans sa chair à chaque fois que les nouvelles de récits de victimes et de massacres lui parvenaient, mêlant en lui une colère vibrante et une tristesse compatissante, deux états qu'il n'avait jusqu'alors jamais ressentis. Kath fut vite pris d'un profond sentiment d'injustice et de honte : alors qu'il perdait lui-même sa jeunesse en enchaînant les licenciements, les périodes de chômage et les soirées arrosées, d'autres périssaient, souffraient et se battaient pour leur vie dans des conditions autrement plus rudes que celles de son petit confort bourgeois. Investi d'une volonté nouvelle mais désarmé devant cet état de fait, Kath prit une résolution : il aiderait. Quoiqu'il ait déjà entendu autour de lui que tant d'accidents ne pouvaient arriver à quelqu'un sans l'intervention de la Force, il savait pertinemment que cela tenait plus de la superstition que d'une réalité proche ou lointaine. Il savait aussi, en outre, qu'il était sans doute trop vieux pour qu'un jedi s'intéresse à lui, mais peu lui importait, il aiderait. Fallait-il vraiment être armé d'un sabre laser pour rendre la justice ? Il n'avait pas réellement de réponse à cette question mais commençait à entrevoir un éclat de lumière dans les nuages gris de son avenir. C'est en tout cas ainsi que Kath Aplazm présenta la chose à ses parents lorsqu'il leur intima l'idée qu'il avait nourrie lors de son anniversaire de vingt-deux ans de quitter Alderaan pour découvrir la galaxie.
Au lieu d'un éclat de rire ou d'une nième remontrance sur son attitude, Kath ne reçut de sa famille que des encouragements, à un point tel qu'il s'en sentit gêné tant les attentes de son père et de sa mère lui semblaient hautes. Il conclurait plus tard que le bonheur de ses parents tenait principalement à ce qu'il ait enfin trouvé une voie, aussi vague et floue soit-elle.

En attendant, pour l'heure, Kath se tenait devant l'astroport d'Alderaan, avec lui rien de plus que ses vêtements et armé de la seule conviction que sa destinée résiderait dans les étoiles. Si sa carrière en tant que champion de prod-racing ou de riche entrepreneur-banquier paraissait au point mort, rien ne lui disait que d'autres vocations lui seraient fermées. Poussé par une ambition nouvelle de rattraper sa jeunesse de maladresse et de débauche en donnant un coup de main, il avait maintenant une idée de sa quête : rencontrer les jedis. Il aiderait à rattraper les injustices qui avaient fait de lui un petit bourgeois gâté et d'un autre un orphelin appauvri. Sans qu'il sache vraiment pourquoi, il était convaincu que l'Ordre jedi pourrait bien vouloir de sa motivation toute récente. Cette idée s'était immiscée au fond de son esprit, résonnant à l'unisson avec les sons immatériels qui lui arrivaient dans l'océan mystérieux de sensations qu'il vivait presque quotidiennement depuis sa rencontre avec "son premier jedi". Comme pour lui indiquer un chemin ...
Il lui était pourtant difficile d'envisager son périple plus loin que ce simple but."Kath Aplazm, chevalier jedi"... cela sonnait bien, comme il l'imaginait à l'instant. En tout cas bien mieux que "Kath 'Astrophe', technicien de surface à la cantina de Mos'Esley". Et puis, il devrait tôt ou tard commencer quelque part. Dans le pire des cas, il trouverait bien un job pourri pour préserver les meubles, il l'avait déjà fait, il pourrait bien recommencer.


◄ Points forts

Kath Aplazm est un individu loyal, quoique souvent indécis. Sa plus grande force réside dans son esprit grégaire, qui en fait un camarade apprécié en général. Il possède également un certain talent pour le dessin bien qu'il n'ait jamais bien réussi à se servir de ce don. Au-delà de ça, il ne se débrouille pas trop mal dans les tâches physiques si l'on omet sa maladresse quasi-légendaire. Celle-ci a fait dire à certains que l'univers le punissait, à d'autres que c'était lui qui punissait l'univers... mais d'aucuns croient aussi que les coïncidences n'existent pas et que la Force se manifeste en chaque individu d'une manière plus ou moins subtile et différente. En ce qui concerne Kath, bien qu'il n'ait jamais été révélé à quiconque d'instruit en la matière, il semble qu'un lien ténu d'une nature particulière le relie à la Force vive, pour le meilleur et surtout pour le pire. Assurément, sa survie à tant de mésaventures en série doit relever d'un don miraculeux dépassant le simple cadre de la chance...

◄ Points faibles

Notre homme n'est pas adroit de ses deux mains, loin de là. La réussite de ses entreprises n'est pas une habitude, à un tel point qu'on assiste vraiment à un miracle lorsque sa seule gaffe de la semaine est d'avoir cassé deux assiettes. Assez à l'aise en société, il perd rapidement ses moyens lorsqu'on le confronte à ses défauts et quand il est en compagnie de jolies filles. En plus de cela, son manque d'intérêt pour les nouvelles galactiques le rendent assez paumé en toutes circonstances puisqu'il a du mal à saisir les tenants et les aboutissants des choses, sa mémoire (très) sélective ne l'aidant pas du tout.



________________________________________

_________________________




Dernière édition par Kath Aplazm le 29/03/2018 11:50:29; édité 19 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 11/12/2015 00:53:15    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lyzs
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2013
Messages: 820
Niveau: 5
Rang: Générale de la Garde Républicaine

MessagePosté le: 11/12/2015 15:42:59    Sujet du message: Fiche signalétique : K. Aplazm Répondre en citant

Hello !
J'ai souris tout le long de la fiche. Ton personnage à un sacré potentiel comique. ^^
Bien écrit, une histoire propre avec des détails sympas. Une bonne lecture, donc !

---

Vers la fin de ton histoire, on comprend que Kath s'intéresse à la galaxie et aux Jedi. Cependant, je ne vois rien d'écrit concernant une quelconque affinité entre ton personnage et la Force. Si tu veux en faire un Jedi, ce serait mieux d'en parler plus clairement. En fait, il faudrait que tu précises quel camp tu veux choisir plutôt que de rester vague. Je comprends que tu as une réputation de maladroit indécis à garder, mais là il s'agit de t'inscrire et de te valider ! :p

C'est tout pour moi~~~~.

_________________________



Forme III ~ Soresu
Forme II ~ Makashi
Forme VII ~ Vaapad
Revenir en haut
Dam DOnOs
République Fédérale

Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 1 519
Niveau: 1
Rang: Sénatrice de Dantooine
Autre: Reine de Dantooine

MessagePosté le: 11/12/2015 16:09:23    Sujet du message: Fiche signalétique : K. Aplazm Répondre en citant

 
Citation:

 Cependant, je ne vois rien d'écrit concernant une quelconque affinité entre ton personnage et la Force.

J'allais le dire :D . Important, donc étoffe sur ce sujet, car c'est assez trop léger.
Même, si nous avons là un "romantique" qui se cache.

 
Citation:

 Le jeune homme appris bien plus tard qu'il s'agissait d'un chevalier jedi que "la Force avait guidé" jusqu'au bébé. Ce fut un déchirement en même temps qu'une fierté pour ses parents, mais le petit avait été emmené pour recevoir, dans sa vie à venir, la formation qui ferait de lui l'un de ces défenseurs de la justice si rares en des temps troublés. De là vint de la part de Kath un intérêt pour ces chevaliers qu'il ne connaissait que de nom, et qu'il aspirait à étudier.

il ne veut  devenir Jedi à cause de cet évènement ? C'est mince 8)

Il serait souhaitable aussi de corriger les petites fautes qui se sont glissées dans ta fiche

 
Brouillon dans la vie de tous les jours, il est tout de même un domaine dans lequel il ne fait pas tout à fait regretter à ses parents =  j’ai du mal avec cette phrase, je n’ai pas réussi à trouver le sens de la phrase.
Karath vit le jour il y a quelques vingt-deux ans = Quelque ne doit pas prendre un s s'il est suivi d'un nombre.
 voila qu'arriva l'adolescence = Le mot voila de verbe voiler est confondu avec l'adverbe voilà.
arrivèrent puisque le sujet est « l'adolescence et son lot  d'hormones ingrates ! »
ces belles années à compter fleurette = Le mot compter est confondu avec l'homonyme conter dans l'expression « conter fleurette. »
en passant par des emplois comme serveur ou garçon de course.= Le complément du nom courses est au pluriel dans l'expression « garçon de courses. »
dont il avait la charge en tenant d'allumer des cartes de pazaak à l'aide d'une loupe.=  cette phrase me pose souci, je n’ai pas compris le sens
Peu s'en fallut qu'il détruisit l'endroit en tenant d'y parquer un speed-bike = Il y a confusion entre le passé simple et le subjonctif imparfait. « détruisît »
 Le jeune homme appris bien plus tard = Le verbe apprendre doit s'accorder en genre et en personne avec le sujet auquel il se rapporte
Au delà de ça, il ne se débrouille pas trop mal dans les tâches physiques = Si au-delà désigne un adverbe, ces mots sont normalement liés par un trait d'union.


A toi de jouer, que l force soit avec toi. Fais-nous signe quand c'est fait :D
_________________________
Revenir en haut
Kath Aplazm
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2015
Messages: 653
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 11/12/2015 17:51:54    Sujet du message: Fiche signalétique : K. Aplazm Répondre en citant

Merci à vous pour vos commentaires agréables, j'ai bidouillé un peu cette fiche, dites-moi si vous trouvez ça mieux. Je suis encore ouvert à toute critique, suggestion, etc. :)

Lyzs a écrit:
Hello !
Vers la fin de ton histoire, on comprend que Kath s'intéresse à la galaxie et aux Jedi. Cependant, je ne vois rien d'écrit concernant une quelconque affinité entre ton personnage et la Force. Si tu veux en faire un Jedi, ce serait mieux d'en parler plus clairement. En fait, il faudrait que tu précises quel camp tu veux choisir plutôt que de rester vague. Je comprends que tu as une réputation de maladroit indécis à garder, mais là il s'agit de t'inscrire et de te valider ! :p

Dam DOnOs a écrit:

J'allais le dire :D . Important, donc étoffe sur ce sujet, car c'est assez trop léger.
Même, si nous avons là un "romantique" qui se cache.


Il est vrai que j'ai été flou (volontairement, mais sans doute beaucoup trop) en parlant de son lien à la Force, dont il n'a pas vraiment conscience quoiqu'on lui ait dit qu'il s'attire trop d'ennui pour que ça soit un pur hasard. J'ai essayé d'un peu mieux le montrer (dans la partie "points forts"), même si je ne suis pas convaincu que tout ça apporte plus qu'avant. Comme je suis méga-roleplay (or wannabe, :rolleyes: ), j'ai du mal à me sortir de la tête de Kath, qui ne sait pas bien ce qu'il veut. J'ai tout de même un peu mieux éclairci son objectif du moment en fin de partie "Histoire" en indiquant quel camp il aimerait rejoindre (l'Ordre Jedi, un peu parce qu'il pense qu'il s'agit de la bonne porte à laquelle frapper)... je comprends bien que je dois me ranger dans une des petites boîtes pour pouvoir commencer à RP ;)

Dam DOnOs a écrit:
 
il ne veut  devenir Jedi à cause de cet évènement ? C'est mince 8)


Oui, mais c'est justement le personnage : il n'a jamais qu'une vague idée de ce qu'il veut et de l'endroit où il va dans la vie, en vivant dans le présent. Du coup, il a choisi ce qui lui semblait être bien, et sa légère affinité à la Force présumée l'a poussé à se dire très vite "bah ouais, faisons ça!". Pas beaucoup le sens des réalités, n'est-ce pas ? Notons quand même qu'il s'est renseigné après cet évènement, par curiosité avant tout, et que c'est ça qui l'a mené à découvrir ce qu'était un jedi (dont il a une image idéalisée et plus abstraite qu'autre chose).

Merci pour les corrections orthographiques, il n'est jamais bon de taper un rp sans le relire à une heure pareille ...! C'est corrigé en tout cas, j'espère que ce que j'ai fait vous ira :D
_________________________


Revenir en haut
Dam DOnOs
République Fédérale

Hors ligne

Inscrit le: 31 Jan 2011
Messages: 1 519
Niveau: 1
Rang: Sénatrice de Dantooine
Autre: Reine de Dantooine

MessagePosté le: 12/12/2015 16:46:57    Sujet du message: Fiche signalétique : K. Aplazm Répondre en citant

Kath Aplazm a écrit:
Il est vrai que j'ai été flou (volontairement, mais sans doute beaucoup trop) en parlant de son lien à la Force, dont il n'a pas vraiment conscience quoiqu'on lui ait dit qu'il s'attire trop d'ennui pour que ça soit un pur hasard. J'ai essayé d'un peu mieux le montrer (dans la partie "points forts"), même si je ne suis pas convaincu que tout ça apporte plus qu'avant. Comme je suis méga-roleplay (or wannabe, :rolleyes: ), j'ai du mal à me sortir de la tête de Kath, qui ne sait pas bien ce qu'il veut. J'ai tout de même un peu mieux éclairci son objectif du moment en fin de partie "Histoire" en indiquant quel camp il aimerait rejoindre (l'Ordre Jedi, un peu parce qu'il pense qu'il s'agit de la bonne porte à laquelle frapper)... je comprends bien que je dois me ranger dans une des petites boîtes pour pouvoir commencer à RP ;)




Ok,  je conçois que tu peux rester flou concernant ce lien. Tu peux, il est certain, développer lors de tes prochains Rps. Cela a déjà été fait par d'autres membres lors de leur inscription. Mais, il serait préférable quand même, je pense, de  Noter, une petite phrase qui pourrait laisser planer ce mystère. Par exemple, je ne sais pas moi, genre lorsque l'homme qui est venu chercher le jeune enfant lorsqu'il a posé les yeux sur toi, c'est comme s'il pouvait te parlait à l'intérieur de ton esprit ou un rêve qui revient. Il y a tellement de possibilités. Nous ne pouvons pas deviner. Il nous faut donner de la matière, il faut que dans ta fiche on puisse lire pourquoi tu es apte à intégrer les Jedis. Tu vois, ce que je veux dire ?

Et  ça n'empêche pas que tu peux développer fur à mesure dans les Rps futurs.
Et puis tu dis

 
Citation:

 Oui, mais c'est justement le personnage : il n'a jamais qu'une vague idée de ce qu'il veut et de l'endroit où il va dans la vie, en vivant dans le présent. Du coup, il a choisi ce qui lui semblait être bien, et sa légère affinité à la Force présumée l'a poussé à se dire très vite "bah ouais, faisons ça!". Pas beaucoup le sens des réalités, n'est-ce pas ? Notons quand même qu'il s'est renseigné après cet évènement, par curiosité avant tout, et que c'est ça qui l'a mené à découvrir ce qu'était un jedi (dont il a une image idéalisée et plus abstraite qu'autre chose).

Ce que tu notes, là, comme explication que tu nous donnes pour justifier ton histoire. Tu peux très bien tourner les phrases afin de l'intégrer à ton écrit dans ta fiche.

Et pour finir :D

Une petite corrrection à apporter dans cette partie :
Et puis, il devrait bien tôt ou tard commencer quelque part.= Il y a un espace en trop entre ces deux mots.

J'ai corrigé ta phrase dans ta signature puisque tu vas l'avoir tout au long de tes Rps, ce message, il est préférable qu'il soit correctement écrit :D
" J'ai toujours rêvé d'inspirer les générations futures avec des super citations... Eh, tu enregistres, sale droïde ?! "

A toi de jouer, la balle est dans ton camp
_________________________
Revenir en haut
Kath Aplazm
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2015
Messages: 653
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 13/12/2015 23:00:50    Sujet du message: Fiche signalétique : K. Aplazm Répondre en citant

Voilà, voilà, c'est fait. En espérant que j'aie votre feu vert ! :)

J'ai un peu étoffé le passage de la rencontre avec le jedi (tout en restant flou, comme je le voulais) et le rapport de Kath à la Force.

Pour ce qui est du "bien tôt ou tard", l'espace n'est pas de trop, relis ma phrase ;) (j'ai d'ailleurs supprimé le "bien", superflu, pour que ne plane plus aucune confusion).

Qu'y avait-il dans ma signature ? Je ne me souviens plus exactement de ce que j'avais écrit :D
_________________________


Revenir en haut
Rylen Korr
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 3 829
Niveau: 5
Rang: Maître du Conseil Jedi
Autre: Grand Maître Jedi

MessagePosté le: 15/12/2015 03:21:35    Sujet du message: Fiche signalétique : K. Aplazm Répondre en citant

Fiche validée avec les félicitations du jury :p
Pour faire très court (car l'essentiel a été dit au dessus): c'est un personnage très attachant, à l'histoire singulière et à la personnalité qui se démarque du reste de ses congénères imaginaires qu'il rencontrera lors de ses aventures RPs ! Fiche très très plaisante à lire, c'est vraiment bien écrit.

Tu commences donc sur la planète de ton choix avec 500 crédits. Je te proposerais tout naturellement de débuter sur Endor (avec pour commencer une rencontre avec une PJ Jedi qui découvrirait le Sanctuaire en même temps que toi) mais peut-être que tu as d'autres idées pour commencer (?). Je te laisse le choix donc ! On voit ça par MP (notamment si tu as des questions sur les Jedi) :)

Bon jeu !

_________________________
- 1/ Soresu - III - Parades (Défense) =) Rylen en fait sa principale technique de combat -
- 2/ Shien - IX - Coup vif à l'adversaire (abandonnée au fil des années au profit de l'Ataru) -
- 3/ Sokan - VIII - Frappes rapides et brèves -

-Histoire du Maître Jedi-
-Possessions du Maître Jedi-
- Second perso: Rick O'lonell -
Revenir en haut
Kath Aplazm
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 10 Déc 2015
Messages: 653
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 22/12/2015 01:45:39    Sujet du message: Fiche signalétique : K. Aplazm Répondre en citant

Merci à toi, encore une fois, Rylen...!

Mais si je reposte aujourd'hui dans ce topic (ma fiche, en soi), c'est que j'ai fait une découverte pour le moins surprenante : Présentation de Dark Irae . Je ne savais pas où partager ça.

.......

On change bien en dix ans, croyez-moi.

Oui, c'était bien moi, ce n'est pas une blague, certains pseudos me rappelaient de vieux souvenirs... Et je suis tombé là-dessus tout à l'heure en faisant un recherche sans intention. Putain, j'ai honte de moi.

_________________________


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 16/10/2018 04:45:01    Sujet du message: Fiche signalétique : K. Aplazm

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Avant le jeu -> Inscriptions -> Fiches validées Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com