Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Trois Jedi pour Quatre Chemins
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Bordure Extérieure -> Endor
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Pete Jeabro
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 01 Fév 2013
Messages: 142
Niveau: 2
Rang: Chevalier Jedi

MessagePosté le: 31/07/2014 14:08:12    Sujet du message: Trois Jedi pour Quatre Chemins Répondre en citant

Pete ignorait s'il devait louer Tev pour les raisons qui l'avaient poussé à rejoindre l'Ordre Jedi, ou s'il devait au contraire s'en méfier. Sa volonté était certes noble, mais conduisait à un chemin dangereux, selon le jeune novice. Cependant, la quête du Féorrin serait d'autant plus grande s'il parvenait à son but tout en évitant de se tourner également vers le Côté Obscur de la Force, comme son frère l'avait fait auparavant. En ce qui concernait Jeabro, il enviait l'idéalisme de con compagnon à peau bleue, mais n'était pas certain de partager sa vision. En quoi le côté Lumineux le serait-il s'il n'y avait plus d'Obscurité ? Secrètement, il rejetait ce genre de pensée qui l'effrayait quelque peu. Était-ce juste de penser ainsi, de se dire que le Côté Obscur devait, par nature, exister continuellement ? Ne devait-il pas au contraire combattre cela comme l'affirmait Tev ? Pour le coup, Pete s'inquiétait lui-même, mais il préférait garder ses doutes enfouis au fond de lui-même. Il était inutile d'inquiéter les autres pour le moment. Il aurait tout le temps d'en discuter avec son maître quand le moment sera venu, et lorsqu'il se sentira prêt d'en parler.

Le jeune homme s'étant isolé dans un silence pensif, Yae-Wan eut la politesse de répondre à la question du nouveau venu. Alors que Tev allait de nouveau prendre la parole, Phyl Reez sortit également de sa torpeur et intima le silence d'un geste discret. Que se passait-il ? Le Maître se leva prudemment et s'approcha discrètement de l'entrée de la caverne. C'est à cet instant qu'un grondement sourd se fit entendre alors qu'un étrange duo fit face au Jedi. Même si le plus âgé semblait bien remonté contre le second, Phyl Reez ne devait pas le considérer comme un danger car un sourire se dessina sur son visage (ce qui était rare).

Le vieillard impressionnait Pete. Était-il possible d'avoir une voix qui porte aussi loin, ou alors le vénérable Maître utilisait la Force ou un quelconque artifice pour l'amplifier ? Les révélations que firent le Maître Vendar un peu plus tard, au coin du feu, inquiétèrent encore le jeune novice. Comment un artefact Sith avait-il pu arriver sur Endor, devenue terre des Jedi ? Y avait-il moyen que des hordes de Sith fondent sur le Sanctuaire ? En tous cas, c'était certain, un grand danger menaçait les Jedi et la lune forestière. À qui pouvaient bien obéir ces Sanyassans ? Enfin, le plus inquiétant était certainement ces visions que Tev avait omis de mentionner. Il y voyait un étrange cavalier noir les achever, Phyl, Yae-Wan et lui. À quel point ces visions étaient-elles fiables ? Était-il possible de les modifier ? Était-ce un futur certain ou un futur possible ? Alors que Maître Vendar et Tev d'Odryn prenaient le premier quart, Pete interrogea son maître à ce sujet :

- Maître, je ne doute pas que Yae-Wan, tout comme moi, est reconnaissant de l'enseignement que vous nous portez. La Force, comme vous me l'avez vous-même dit, nous a conduit jusqu'à vous. Vous êtes notre Maître et c'est directement votre savoir que vous nous transmettez, en plus de ce que Maître Vendar a pu vous apprendre. Nous vous devons déjà beaucoup et vous n'avez pas à vous cacher derrière votre modestie, même si elle n'en est que plus noble. Toutefois, j'ai plusieurs questions qui me travaillent l'esprit. Effectivement, je me sens plus responsable et conscient des enjeux galactiques. De même, mes valeurs ont profondément changé et je n'attache plus la même importance aux choses qui m'entourent. Je respecte plus que jamais la Vie et la Force. Mais je m'interroge encore beaucoup au sujet de cette dernière. Comment devons-nous interpréter les visions de Tev ? Y a-t-il un moyen de les modifier ? Et aussi, pourquoi miser sur un groupe constitué essentiellement de novices afin de préserver Endor et le Sanctuaire ? D'autres maîtres comme vous ne serait pas une meilleure idée pour vous assister dans votre tâche ?

De nombreuses questions se bousculaient dans l'esprit du jeune novice, et il espérait que son Maître serait clair et concis. Dans les heures qui allaient venir, le destin de Pete et de tous les autres Jedi allait certainement se jouer.
_________________________
Forme III - Soresu
Forme IX - Shien


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 31/07/2014 14:08:12    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rylen Korr
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 3 795
Niveau: 5
Rang: Maître du Conseil Jedi
Autre: Grand Maître Jedi

MessagePosté le: 01/08/2014 03:54:56    Sujet du message: Trois Jedi pour Quatre Chemins Répondre en citant


Phyl Reez alias Arakorn
[Maitre Jedi]
La présumée mort de Rylen Korr avait ravivait bien des souvenirs douloureux dans l'esprit d'Arakorn. C'est pour cela qu'il avait demandé l'avis de Sam sur ce sujet. Le Maître Jedi avait connu bien des proches qui avaient rejoint précipitamment la Force. L'un de ces départs précipités le hantait depuis plusieurs années maintenant et il ne semblait pas vouloir le laisser tranquille. Le fait d'y repenser transforma littéralement l'expression de son visage. Si Pete s'en apercevait, il pourrait facilement faire le rapprochement avec la dernière fois qu'il avait vu son Maître dans cet état, c'est à dire lorsqu'ils avaient fait la rencontre avec Yae-Wan. Ce dernier -qui s'était évanoui- n'était pas au courant, mais la guérison qu'effectuèrent Pete et Arakorn sur le blessé avait eu pour conséquence de changer l'humeur et l'attitude du Maître Jedi. Celui-ci s'était alors isolé sans donner une seule explication.

Arakorn comme il demandait à se faire appeler aurait très bien pu reproduire le même geste maintenant. Et pourtant, la seule chose qu'il fit, c'est de prendre un bâton afin d'attiser le feu.

La prise de parole de son Novice Jeabro lui permit de se changer les idées. Ce qu'il disait et ce qu'il demandait était très pertinent. Comment interpréter les visions de l'apprenti de Vendar? Fallait-il leur faire confiance? Est-ce qu'on pouvait les modifier ou allaient-elles obligatoirement se produire? C'était un sujet très intéressant mais aussi très dangereux. C'est ce qu'entreprit d'expliquer Arakorn à ses apprentis.


-Vous me remercierez lorsque vous deviendrez Maître. Mon enseignement aura alors porté ses fruits... commença t-il en souriant légèrement, se sentir responsable de ce qu'il se passe dans la galaxie, c'est être un Chevalier Jedi. Un gardien pour autrui. Un protecteur pour le démuni. L'altruisme est l'une de nos qualités, peut-être la plus grande. Notre respect pour ce qui nous entoure en est une autre. Voilà ce que tu ressens. Tu deviens lentement mais sûrement un Jedi. Mais à mes yeux, tu l'es déjà, tout comme Yae-Wan, l'homme à l'épaisse barbe noire s'arrêta quelques secondes avant de reprendre de plus belle, je vous demanderai de ne pas vous attarder sur les visions de ce Féeorin. Les visions de Force constituent un épineux sujet chez les Jedi. Comment les interpréter? Comment les comprendre? Comment les analyser? ... Nombreux sont les nôtres à avoir eu des visions par le biais de la Force. Nombreux sont les nôtres à être devenus fous pour les avoir écouté... Pourquoi? Car certains se sont obstinés à croire que ces visions dessinaient l'avenir dans le moindre détail. Or l'avenir n'est jamais tracé. La Force nous transmet des visions, des messages, afin de nous aider à comprendre des choses, des phénomènes. En aucun cas elle nous montre exactement ce que l'avenir nous réserve. Il faut être en mesure de déceler le vrai du faux.

Par le biais des visions, la Force nous transmet un message. Un message que l'on doit décrypter.

Certains des nôtres sont connus au Sanctuaire pour posséder un pouvoir si important qu'ils sont capables d'avoir des visions très précises de l'avenir. Vendar est l'un d'eux. Mais il utilise son pouvoir avec une grande prudence. Il est conscient que les visions peuvent avoir une influence néfaste sur un Jedi. C'est pour cela que la sagesse de cet homme est si imposante. Mais je dois vous avouer que le voir accorder sa confiance aux visions d'un jeune Novice et se précipiter à notre secours m'étonne. Peut-être est-ce une preuve supplémentaire qu'Endor vit un grand danger. Vendar est le seul Membre du Conseil à mettre en garde ses confrères depuis des semaines. Notre lune va affronter un grand danger et je ne cesse de le croire.

Alors oui, on peut modifier des visions de Force, mon apprenti. Notre destin n'est pas écrit. Seul tes actes permettent de le déterminer.

Et puis pour être honnête, il est encore plus dangereux de se fier aux visions de Tev en sachant ce qu'il a autour de son cou...
Arakorn jeta un coup d’œil à l'entrée de la caverne pour s'assurer que le principal concerné n'entendrait rien de ce qu'il allait dire, je ne devrais pas vous le dire, le Conseil a demandé à ce que ces informations restent confidentielles. Mais puisque vous êtes concernés, vous avez le droit de savoir: l'anneau que ce Féeorin possède est une relique. Une relique Sith qui appartenait autrefois à un Seigneur Sith. Il se faisait appeler... Koral le Diabolique. Il y a soixante dix-ans, ce Sith a mené une armée de Sanyassans depuis le désert de Salma, au Nord, afin de terrasser les Ewoks. Une multitude de Guerriers Sith fanatiques suivirent Koral dans son projet de destruction totale d'Endor. C'est ce qui a poussé une poignée de Chevaliers Jedi à venir prêter main forte aux Ewoks et aux autres peuples autochtones alliés. La mission des Gardiens Jedi était de mettre un terme à la présence de ces individus sur Endor.

Une guerre s'en est suivie. Une terrible bataille qui couta la vie à des centaines d'innocents, pour la plupart des Ewoks qui n'avaient rien demandé. Mais notre aide a permis aux Ewoks de repousser leurs ennemis.

La légende dit que, lorsque Koral perdit son anneau, les Sanyassans perdirent de leur force et furent repoussés au delà des montagnes du Nord. Les témoins ont dit avoir vu Koral se faire terrasser par la lame d'un Jedi. La guerre était finie. Les Jedi rentrèrent chez eux et Endor retrouva sa relative tranquillité...

Arakorn aurait aimé poursuivre. Parce que le Maître Jedi avait encore plein de choses à dire sur cette histoire. Mais à la vue de l'expression qu'affichait son visage, le mentor de Pete et de Yae-Wan hésitait grandement à continuer son récit.

-Je m'arrêterai là pour ce soir... Quoi qu'il en soit, sachez que les visions de Tev peuvent provenir de l'anneau. Nous devons nous méfier de son influence sur sa personne. Le Féeorin n'est sur Endor que depuis deux jours, il n'a toujours pas débuté sa formation... C'est pour cela que je vous demanderai à vous deux, dit-il en regardant ses deux apprentis, mais aussi à toi, Sam, poursuivit-il en regardant le Chevalier Jedi, de garder un œil sur Tev et sur la relique qu'il porte autour du coup. Elle habite le Côté Obscur de la Force, elle peut le menacer à tout moment. Et vu que l'on est proche de son porteur, elle peut nous mettre en danger. Soyez sur vos gardes.

C'est en restant prudent que les visions de Tev ne se produiront pas.

La raison pour laquelle l'anneau avait été remis entre les mains du natif d'Odryn était toujours inconnue pour le Maître Jedi. Qu'est-ce qui avait poussé Vendar à confier une Relique Sith potentiellement dangereuse à un Novice qui n'avait toujours pas reçu la moindre formation? Le jeune homme savait-il comment contrer une attaque du Côté Obscur qui se manifesterait par le biais de l'anneau? Arakorn commençait à s'inquiéter. Ses Padawans n'étaient qu'à quelques mètres d'un objet qui représentait une grande menace ! Il espérait de tout cœur que Vendar sache ce qu'il était en train de faire. Après tout, il avait confiance en son vieil ami.

-Pourquoi vous? Demanda t-il ironiquement en riant, Tout simplement parce que j'ai confiance en vous. Bien plus confiance qu'en n'importe quel autre Jedi du Sanctuaire. La connaissance de son camarade en mission est la chose la plus importante si tu veux rester en vie. Or, c'est ce qu'il nous a manqué il y a peu. La Bataille de la Forge Stellaire a succédé à la Réunification. Beaucoup de nos frères qui sont tombés sur l'antique Forge Rakata ont chuté pour cette raison: ils ne se connaissaient pas assez pour pouvoir s'entraider du mieux qu'ils le pouvaient. Mais quoi qu'il en soit, j'ai confiance en votre potentiel à toi et à Yae-Wan. Je vous ai demandé de venir avec moi car je suis conscient que vous pouvez aider l'Ordre à mes côtés. Vous êtes officiellement des Novices mais pour moi, vous êtes bien plus.

Ces mots avaient de quoi réjouir les deux apprentis d'Arakorn. Ce dernier leur avouait ouvertement qu'ils étaient prêts à franchir un niveau dans la hiérarchie Jedi !

-Comme je vous l'ai déjà dit, l'avis de Vendar -et donc le mien- est très isolé parmi les Membres du Conseil. Ces derniers n'oseraient jamais envoyer plus d'un Jedi de mon rang afin de mener cette mission. D'autant que les rangs Jedi se reforment doucement après la terrible Bataille de la Forge Stellaire... Il faut avant tout assurer la sécurité du Sanctuaire et ça, je le comprends parfaitement, Arakorn laissa échapper un léger signe de fatigue mais se reprit rapidement, Et puis désormais, nous avons avec nous le Maître Vendar et le Chevalier Skawalker. Nous avons un beau comité... conclut-il avec un léger rire et ce, afin de faire relâcher la pression.

Néanmoins, le Maître Jedi avait beau dire que ses apprentis ne devaient pas se fier aux visions de Tev, il n'en restait pas moins troublé par la possible programmation de sa mort à lui et de celle de ses Padawans. Après tout, quand quelqu'un annonce votre mort, ça vous laisse logiquement perplexe...

_________________________
- 1/ Soresu - III - Parades (Défense) =) Rylen en fait sa principale technique de combat -
- 2/ Shien - IX - Coup vif à l'adversaire (abandonnée au fil des années au profit de l'Ataru) -
- 3/ Sokan - VIII - Frappes rapides et brèves -

-Histoire du Maître Jedi-
-Possessions du Maître Jedi-
- Second perso: Rick O'lonell -
Revenir en haut
Dark Oblivius
Ordre Sith

En ligne

Inscrit le: 08 Mar 2008
Messages: 1 206
Niveau: 5
Rang: Seigneur Sith
Autre: Ex-Chevalier Jedi / Sith Indépendant

MessagePosté le: 01/08/2014 15:53:24    Sujet du message: Trois Jedi pour Quatre Chemins Répondre en citant

Si pour beaucoup la pluie signifiait une gêne que tout le monde essaye d'éviter. Pour moi elle n'est que purificatrice. Chaque goutte d'eau était pour moi une délivrance. Mon regard se porta vers un vieil Homme inconnu, mais son aura était bel et bien celle d'un jedi. Une aura puissante qui était devenu rare dans les rangs Jedi. D'un saut aussi léger que possible je descendis de mon perchoir pour être à la hauteur du Maître.

Ces paroles auraient pu en frustrer plus d'un, mais comme on dit un paria a l'habitude et les paroles de Maître Vendar me traversèrent pour en retenir seulement l'essentiel. L'origine de ma présence. Regardant un bref instant le ciel délivrant toutes ses gouttes.

-" Maître Vendar, je me suis rendu sur Endor afin d'avoir un entretien avec Rylen Korr. Et alors que je l'attendais dans la chambre du conseil, un autre Maître, Maître Faràn m'a fais par de la disparition de Maître Korr. Mais ce sujet fut très vite abandonné pour nous concentrer sur votre mission secrète. Je fus envoyé personnellement pour vous porter assistance, mais aussi pour faire pénitence de mes erreurs sur la Forge et de l'utilisation froide du côté obscur. Mais je ne préfère pas m'étendre sur ce sujet pour l'instant.

En vu de votre équipe actuellement composé essentiellement de Novice, je ne doute pas de leurs capacités loin de là, je n'étais moi même qu'un simple Novice lors de la première bataille de Coruscant, quoi qu'il en soit, je pense que mon aide vous sera précieuse Maître. Du moins je ne serais pas ici si ce n'était pas le cas. "-

Je m'inclinai légèrement entrant dans la grotte. Je ne saurais vraiment dire ce que j'éprouvais à l'heure actuelle. Mais je sentais une présence obscur, mais pas sous une forme physique non, c'était autre chose. La même sensation que sur Hoth. Même si mes souvenirs restaient faible, les sensations elles ne portaient jamais. Mon regard ce posa sur l'anneau. Si j'avais suivi mon instinct, je l'aurais détruit à l'aide de mon sabre, cependant la Force ne m'aurais pas emmené ici simplement pour le détruire. Protéger son porteur ? Un jeune Novice étranger à tout enseignements Jedi. Je ne comprenais pas encore les motivations du vieux Maître, mais je devais lui faire confiance.

Mon regard se porta donc sur le second Maître, encore inconnu. Arakorn. Il est vrai que les brèves lectures d'archives à bord de mon vaisseau et notamment la première grande bataille de Coruscant font de moi certainement l'une des plus vieilles connaissances de Maître Korr encore en vie. Je comprenais donc que ces questions étaient légitime. Prenant position en tailleur je répondis avec le plus de sincérité possible à ses doutes.

-" Paul Skawalker le connait, le connaissait. Mais lors de mon action manqué de détruire L'Oméga la force, peut être intentionnellement me retira ma mémoire. Seul me reviennent quelques brides, je me souviens d'un combat avec une femme et d'une lame me perforant. Mais quoi qu'il en soit, c'était un Maître très respecté et mon instinct me dis que si Maître Korr était bel et bien mort il aurait laissé un vide dans la force que n'importe quel Jedi aurait ressenti. J'ai confiance en ses capacités et pour moi sa disparition lors de la destruction de la Forge n'est qu'un rite initiatique pour Rylen afin de devenir le vrai leader de notre Ordre qui en a cruellement besoin aujourd'hui. Laissons lui le temps. Et une fois que l'ordre sera guéri de ses plaies, il reviendra et nous conduira là où la Force nous conduira.

Cependant, la mission actuel prouve que les Jedis sont loin d'avoir guéris. Mensonges, cachoteries, l'ordre est entrain de ce déchirer en deux entre ceux qui veulent agirent et ceux qui veulent attendre. Je ne prendrais aucun parti, je me laisse guider par la Force, et celle-ci me dit que ce Novice porte un lourd fardeau, peut-être trop lourd pour lui, mais qu'il est désormais le seul à pouvoir porter. Je ferais mon possible pour veiller sur lui, vous pouvez en être assuré Maître Arakorn, mais il se pourrait que la menace ne viennent pas de ces humanoïdes, mais de son âme. Mon regard se porta sur Tev. Je ne sais pas encore ce qu'il va se passer, mais la confiance devra être le maître mot dans cette quête. Je ne suis pas le Jedi le plus fiable, j'ai faillis de nombreuses fois, mais lorsque l'ordre lui même est menacé, nous devons faire oubli des erreurs du passé et avancer ensemble. Je suis un Chevalier Jedi et en tant que tel, rien n'arrivera à notre groupe. "-


Mon regard se porta vers les Novices. Puis vers Maître Vendar. Qu'avait-il en tête ? Quittant ma position pour rejoindre l'entrée de la caverne. La force avait un tel pouvoir sur la galaxie, le côté obscur avait une certaine tendance à rendre les paysages plus sombres plus inquiétant, mais ne m'impressionnait en rien, le côté obscur avait montré ses faiblesses plus d'une fois et notre détermination et nos enseignements la ferait échoué encore une fois. La question était pourquoi maintenant ? Si justement c'était les Jedis qui avaient déclenchés l'arrivée du côté obscur ? L'ombre n'existe pas sans la lumière et inversement. Nous avons apportés la lumière attirant les ténèbres dans ces contrées.

Alors que mon regard sur l'extérieur augmentait au fur et à mesure que je m'ouvrais à la force, Maître Arakorn vint à mon niveau.

-" Nous somme observés, vous l'avez senti, mais ils ne feront rien, des éclaireurs tout au plus. Une fois qu'ils seront parti, je pense qu'un seul restera pour nous surveiller, nous devront l'éliminer et partir. "-

_________________________
Casier= http://star-wars-rpg.soforums.com/t3914-Casier-n-200803.htm
Revenir en haut
Yae-Wan
Niveau 1

Hors ligne

Inscrit le: 18 Aoû 2013
Messages: 30
Niveau: 0
Rang: Padawan

MessagePosté le: 01/08/2014 16:30:04    Sujet du message: Trois Jedi pour Quatre Chemins Répondre en citant

Yae-Wan s'était étonné de la vitesse à laquelle se remplissait cette grotte, et apparemment ce n'était pas fini. Dans un grand éclat de voix, deux nouvelles personnes étaient entrées dans la grotte. Le jeune homme s'avéra être un chevalier Jedi, et le plus âgé n'était autre que le vénérable Maitre Vendar. Ce dernier produisit une forte impression sur le novice, aussi bien de par son entrée assez tonitruante et la puissance de sa voix que de part l'aura de force qu'il percevait autour de lui. Le jeune homme, ne sachant pas vraiment comment agir se contenta de rester tranquille, dans un silence respectueux.

Les nouveaux arrivants s'assirent autour du feu, et Maître Vendar se chargea d'éclairer la lanterne des jeunes novices, en expliquant enfin la raison de leur présence ici. Plus le récit avançait et plus l'inquiétude gagnait l'ancien ermite. Tout d'abord, le Sanctuaire lui paraissait jusqu'alors un lieu de paix et de sécurité, et il n'arrivait pas à imaginer que des assassins Sanyassans aient pu s'y infiltrer. A cela s'ajoutait les visions de Tev à leur sujet, qui n'avait rien de rassurantes. Enfin, la présence de plusieurs de ces même Sanyassans à proximité ne laissait rien présager de bon. Yae-Wan inspira profondément afin de retrouver son calme. Tout cela l'affectait profondément, plus qu'il ne l'aurait imaginé. Les Ewoks, qu'il avait appris à connaître et à aimer lors de son séjour chez eux était un peuple qui lui semblait des plus pacifistes, entretenant une relation unique avec la Vie et la Nature. Il n'arrivait pas à comprendre comment on pouvait leur vouloir un quelconque mal, et pourtant, le danger semblait être à leur porte.
*Au fond, il n'y a peut-être rien à comprendre*, se dit-il tristement. Il lui semblait tellement inimaginable de vouloir un jour porter atteinte à son prochain, quelqu'en soit la raison. Mais le côté Obscur se passe apparemment de telles considérations.

De plus, il ne pouvait faire abstraction des visions de mort qu'avait eu Tev. Etais-ce là des visions d'avenir ? La Force avait elle le pouvoir de prédire le futur ? Etait-il encore possible d'échapper à ça ou était-ce gravé dans le marbre ? Yae-Wan s'apprêtait à poser une partie des questions qui lui envahissait l'esprit à son maître lorsque ce dernier prit la parole, leur demandant ce qu'ils pensaient de leur évolution depuis leur arrivée au Sanctuaire. Le jeune homme se replongea donc dans ses pensées, cherchant à faire le point sur ce qu'il avait vécu depuis qu'il était descendu de sa montagne, et sur là où il en était.


Pete pris le premier la parole, et Yae-Wan remarqua qu'ils était encore une fois inconsciemment sur la même longueur d'onde, car le jeune homme posa exactement les questions qui le hantait à Phyl Reez. Ce à quoi s'ajoutait la question sur la pertinence de leur présence ici (et non celle de maîtres avertis), qui l'intéressait réellement.

L'ancien ermite écouta les explications données par son maître tout en lançant distraitement un petit cailloux rond en l'air. Il se sentit extrêmement touché par les paroles de ce dernier, et par le fait qu'il leur accordait une telle confiance. Le jeune homme se promit de tout faire pour se montrer digne de cette confiance, et les épreuves risquait de survenir plus vite que prévu. Il tiqua légèrement sur la dernière phrase de son maître. Par "vous êtes bien plus", sous-entendait-il qu'ils les voyait déjà Padawan ? Cette idée le réjouit, mais il la rangea bien vite dans un coin de son esprit, ne voulant pas se faire de faux espoirs. De plus, s'il lui fallait passer plus de temps en tant que Novice afin d'en apprendre plus, cela lui allait très bien. Il ne ressentait pas une envie particulièrement forte de s'élever dans les échelons, pas au point de griller les étapes en tout cas. Il se résolu donc à attendre de voir ce qu'il se passerait. Sam prit alors la parole, sortant le novice de ses pensées. Il donna quelques explications sur la raison de sa présence et qui il était, ce qui éveilla légèrement la curiosité du jeune homme. Qu'était-il arrivé à Maître Korr ? Il en avait très rapidement entendu parler, mais ignorait quasiment tout du passé de l'Ordre. Cependant, Yae-Wan repoussa ses interrogations dans un coin de son esprit, jugeant que le moment était relativement mal placé pour demander un petit cours d'Histoire. Il verrait ça avec son Maître en temps voulu. La dernière phrase du Chevalier, à propos de la confiance le fit sourire intérieurement, c'était une idée dans la parfaite continuité de ce que Phyl Reez venait de leur dire, à Pete et lui. Et il était profondément d'accord avec ça. Tout en ressassant les quelques questions qu'il se posait toujours, le jeune homme regarda distraitement Arakorn se lever pour aller parler brièvement avec Sam, et attendit qu'il vienne se rasseoir à leur côté pour s'exprimer.

Au moment où il s'apprêtait à prendre la parole, une nouvelle pensée le frappa soudain, et il s'immobilisa, laissant le cailloux avec lequel il jouait toujours lui échapper des mains. Yae-Wan leva les yeux vers son maître et attaqua donc :


- Pour en revenir à votre question initiale, j'ai l'impression d'avoir déjà énormément appris de votre enseignement malgré le peu de temps écoulé. J'appréhende mieux la Force, je crois, et je découvre de nouvelles choses à chaque instant. Je suis ravi d'avoir pris la décision de venir au Sanctuaire, et heureux que la Force m'ait mené à vous. Comme l'a dit Pete, nous vous devons déjà beaucoup. Mais plus j'avance et plus je perçoit l'ampleur de ce qu'il me reste à découvrir et à apprendre, de la Force comme de plein d'autres choses, ce qui ne fait que renforcer ma motivation ! Maintenant, par rapport à tout ce que vous nous avez dit ce soir... J'ai moi aussi un certain nombre de questions qui me travaillent. Tout d'abord, je suis sûrement naïf, mais pourquoi les Ewoks ? Qu'est-ce qui pousse ces Sanyassans à s'attaquer à ce peuple qui me paraît se souhaiter que la paix ? Cette planète recèle-t-elle quelque chose qui pourrait les intéressait ? J'ai du mal à croire qu'ils puissent faire ça simplement pour le plaisir de les exterminer... De plus, le côté Obscur ressent aussi la Force, non ? Ne ressentent-ils donc pas la Vie ? La Nature ? Je veux dire, j'ai toujours respecté cela, mais la perception que j'en ai est tellement différente grâce à la Force, tellement plus puissante, provoquer la mort d'autrui sans raison me paraît... Je sais pas... impensable en tout cas.

Le jeune homme se tût un instant afin de reprendre ses esprits. Il était vraiment perturbé, il se sentait tellement attaché à la Vie et à la Nature, et il avait un tel respect pour elles. Son pragmatisme reprit finalement le dessus, et il conclut par la pensée qui l'avait frappé il y a peu :

- Enfin maître, une pensée me perturbe : ne pensez-vous pas qu'il soit possible que les Sanyassans soient la pour récupérer la relique Sith ? Ne peuvent-ils pas sentir sa trace dans la Force ? Je fais confiance à Maître Vendar, bien sûr, mais je ne peux me défaire de ce doute : cette relique ne risque-t-elle pas de les mener directement à nous ? Enfin, peut-être vaut-il mieux ça plutôt qu'ils aillent s'en prendre sans avertissement aux Ewoks... Qu'en pensez-vous ?

Yae-Wan se tût, espérant grandement qu'Arakorn puisse l'éclairer un petit peu.
_________________________
Casier
Revenir en haut
Tev
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2013
Messages: 643
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 25/08/2014 10:55:57    Sujet du message: Trois Jedi pour Quatre Chemins Répondre en citant

La pluie s'était abattue sur Endor. Une pluie assez grossière avec de grosses de goûtes et un rythme soutenue. Ca rappelais à Tev l'époque des moissons sur Odrin, quand pendant plusieurs jours il pleuvait à torrent. La chaleur et l'humidité était le climat qu'il préférait le plus, celui qu'il avait toujours connu sur sa planète natal. En plus de cette grosse pluie il y avait de l'agitation dehors, le vrombissement d'un moteur de vaisseau, puis maître Phyl Reez qui attrape son sabre laser et qui se lève ordonnant au jeunes novice de ne pas bouger et finalement l'apparition d'un chevalier jedi et de maître Vendar. Tev avait senti une petite tension mais ne c'était pas plus inquiété que ça. Il préférait de loin de régaler avec le sanglier loup, un met qu'il n'avait jamais eu à porter de bouche et qui extasiait ses papilles. Etant partis officiellement en mission et ne sachant pas quant il allait pouvoir manger à nouveau à sa faim Tev se fit plaisir et se nourrit copieusement.

Se suivis alors des présentations très sympathiques entre maître jedi, chevalier jedi et novice. Tout le monde s'était installé au coin du feu et discutait, se servant sur le sanglier loup. Tev freina un peu sur la viande qui cuisait devant lui pour en laisser aux autres, vu la carrure de certain comparé à la sienne Tev se dit que ses hommes en avait peut être plus besoin que lui. Maître Vendar prit la parole et commença à raconter les événements qui s'étaient déroulés récemment. Tev fut invité plusieurs fois par barbe blanche à donner des précisions et son avis puisque certaines choses n'avait été vu et vécue que par le jeune féeorin. Plusieurs vérités furent révélés : Les sanyassans préparait une attaque contre le sanctuaires jedis, les plans que maître Phyl Reez avait récupéré sur l'un des assassins le prouvait très bien. Plus important encore la force avait fait ressentir à barbe blanche qu'un camp sanyassans était tout proche de la caverne. Pour Tev la conclusion était simple. Les sanyassans planifient une attaque contre le sanctuaire jedi afin de récupérer la relique sith que Tev portait. Si toute fois cette conclusion était la plus réaliste elle n'expliquait pas la vision d'un homme en noir tenant un sabre laser rouge à la main, tuant de sang froid maître Reez, et ses deux padawans Pete et Yae-wan. Le temps de réfléchir à cette question lui manquait car maître Vendar l'invita à faire la garde à ses cotés ce que le féeorin accepta volontiers et quand le vénérable maître jedi lui demanda ce qu'il connaissait de la force et du code jedi Tev comprit qua sa formation allait commencer.


- Je sais que la force est une sorte d'entité extrêmement puissante et omniprésente. Elle est partout tout le temps. Les personnes dites sensitives peuvent la manipuler et l'utiliser à leur guise, déployant des pouvoirs plus ou moins puissant. Les jedis l'utilisent pour faire le bien et garder la paix dans la galaxie alors qu'au contraire les siths l'utilisent pour faire le mal et semer la mort. A mon avis et ça reste celui d'un simple néophyte, elle maintient la galaxie en un tout équilibrer.
Je suis au courant qu'il existe un code jedi car mon frère m'en a parlé mais je ne connais pas son contenu. J'imagine qu'il doit définir la pensé globale des jedis et leur façon d'agir un peu comme le code de la route interstellaire.



Tev avait répondu en toute simplicité sans se casser la tête à trouver et donner la bonne réponse, celle que le maître attendait peut être. Il avait répondu grâce à ce qu'il savait et à ce qu'il pensait quitte à avoir faux car de toute façon il était là pour apprendre.




Veuillez m'excusez pour ce posts et peut être les prochains, je ne suis pas vraiment inspiré pour ce personnage en ce moment, mais étant conscient que je bloquais le rp j'ai quand même décidé de posté. En espérant qu'on reparte de plus belle et que je retrouve l’inspiration pour mon personnage principale
Revenir en haut
Pete Jeabro
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 01 Fév 2013
Messages: 142
Niveau: 2
Rang: Chevalier Jedi

MessagePosté le: 28/08/2014 09:22:27    Sujet du message: Trois Jedi pour Quatre Chemins Répondre en citant

Les paroles de Phyl Reez rassuraient le jeune homme. Ainsi, les visions de Tev n'étaient pas gravées dans l'avenir. L'information la plus intéressante était sans aucun doute la nécessité d'une certaine expertise pour pouvoir comprendre au mieux ces émanations de la Force. Par nature, les Jedi devaient s'en remettre à la Force, la laisser les guider. Mais une telle vision, d'après le maître Jedi, n'était pas certaine. En fait, elle n'était même pas une éventualité, seulement un code. Une sorte de message crypté que la Force révélait à qui était capable de le saisir. C'est du moins ce que Jeabro avait compris de ce que lui avait expliqué Phyl. Pete écouta la réponse de son maître jusqu'au bout puis se plongea dans une nouvelle réflexion. S'il tentait d'interpréter la vision du Féeorin, il en arrivait à la conclusion suivante : le Côté Obscur de la Force menaçait la Lune d'Endor par l'incarnation de ce cavalier noir, le même qui avait menacé Endor auparavant. Les Jedi, pas seulement Phyl, Yae-Wan et Pete, étaient certainement le dernier rempart entre ce danger et les peuples de la lune. Mais, ce qui tracassait Jeabro, était d'en arriver à de telles conclusions. Ces visions avaient l'air de ne rien leur apprendre de nouveau. Jusque là, ils n'en avaient pas eu besoin pour deviner la présence d'une telle menace. Le jeune homme finit par renoncer : si Tev avait eu cette vision, c'était certainement à lui de l'interpréter. En tous cas, l'ancien pilote impérial se penchera de nouveau sur ces questions plus tard : il était trop tôt pour obtenir les réponses à ses questions. Il devait faire preuve de patience avant de retenter de percer cet intrigant mystère. Il espérait seulement ne pas faire le mauvais choix, celui qui conduirait Tinak, Reez, lui et le reste de la planète à cette issue dévastatrice.

Mais l'inquiétude ne cessait de planer dans l'esprit de Pete Jeabro. Son maître venait de lui demander de se méfier de Tev. Si jamais les Jedi commençaient à se surveiller les uns les autres, cela n'augurait rien de bon... Pour le jeune homme, le Féeorin paraissait sympathique. Mais il repensa à sa volonté de rejoindre les Jedi afin de venger l'honneur de son frère. C'était le Côté Obscur même qui l'avait incité à rejoindre l'Ordre, et c'était lui qui venait également de l'accueillir à bras ouverts. Secrètement, Pete s'engagea à surveiller Tev, à la fois pour protéger le groupe, mais surtout pour protéger le natif d'Odryn. Maître Reez venait de dire que nous étions maître de nos propres choix et que nos actions seules déterminaient le futur. Alors, même si Tev paraissait étroitement lié (malgré lui) au Côté Obscur, il aura certainement la capacité de s'en défaire. Jeabro veillera à ce que cela arrive. Ne devait-il pas justement être altruiste, comme tout bon Jedi ?

Une énième source d'inquiétude pour le novice était justement le comportement de son maître. Encore une fois, il avait paru distant, comme il l'avait été lors de leur rencontre avec Yae-Wan. Quelle était la cause de son isolement ? Quel était son problème, et comment le résoudre ? Voulait-il éviter d'aborder une autre menace qui planait sur Endor ? Mais la dernière phrase de Phyl rassura quelque peu Pete. En effet, ils devaient rester optimistes. Et, avec la présence de trois maîtres parmi eux, ils ne partaient pas en mission sans protection aucune. Peut-être arriveront-ils à découvrir des preuves qui permettraient de convaincre le Conseil de les soutenir et donc de mobiliser par la suite plus de forces.

Toutefois, le Maître Skawalker avait l'air assez étrange. Quand Pete l'observait, il ressentait la douleur dans ses yeux. D'après ses dires, il avait commis des actes contraires à la philosophie de l'Ordre Jedi. Était-il possible de s'éloigner du code Jedi sans sombrer dans le Côté Obscur ? De même, pouvait-on revenir vers la lumière si jamais l'on sombrait ? Jeabro chercha des exemples, dans sa mémoire, de Jedi ayant pu vagabondé entre le Bien et le Mal, mais il n'en trouva aucun, faute de véritable formation théorique sur l'Ordre. Le discours de Maître Skawalker, assis en tailleur auprès du feu, confirma les premières pensées du jeune novice : le vétéran Jedi était un être ambigu. Cependant, ses propos faisaient écho dans l'esprit de Pete. Il partageait son point de vue : avoir foi en la Force, faire preuve de solidarité et avoir confiance envers ses compagnons. Cela contrastait quelque peu avec ce qu'avait dit Phyl au sujet de Tev, mais apportait de l'espoir dans le petit groupe.

Yae-Wan, resté silencieux un long moment, prit à son tour la parole. Il s'adressa directement à leur maître et souleva des points intéressants, concernant les Ewoks et le Côté Obscur. Mais sa dernière remarque s'inscrit profondément dans l'esprit de son co-disciple. Les Jedi, effectivement, constituaient le dernier rempart entre le Côté Obscur et le reste de la planète. Pete le savait bien, mais le lui rappeler le rendait quelque peu nerveux. Cependant, il se redressa et se concentra afin de calmer l'agitation naissante en lui. Il devait rester calme et maîtriser ses craintes. Si son maître avait confiance en lui pour mener à bien cette mission, alors il y arriverait. Si les Sanyassans venaient récupérer la relique dans cette grotte, alors Jeabro sera prêt à se battre ! Il se tourna vers Tinak et répondit :


- Ils viennent pour la relique. Il suffit de voir les papiers que Maître Reez a trouvé sur l'un d'eux. Nous devons en effet trouver un moyen de déjouer leurs plans. Mais pour ça, nous devons les comprendre. Et je pense que nous n'y parviendrons qu'en nous confrontant à eux. Si jamais nous attendons trop, nous risquons d'intervenir trop tard, et je ne préfère pas savoir quelles conséquences cela aura sur la planète.

Suite à son intervention, Pete s'isola un peu plus dans la grotte. Ce qui les attendait demandera certainement beaucoup d'énergie et se reposer un peu était primordial afin de leur permettre de mener à bien leur mission. Plus tard, il ira remplacer Maître Vendar et Tev, et montera la garde à son tour.
_________________________
Forme III - Soresu
Forme IX - Shien


Revenir en haut
Rylen Korr
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 3 795
Niveau: 5
Rang: Maître du Conseil Jedi
Autre: Grand Maître Jedi

MessagePosté le: 02/09/2014 01:19:12    Sujet du message: Trois Jedi pour Quatre Chemins Répondre en citant


Phyl Reez alias Arakorn - Vendar Olórin
[Maitre Jedi] - [Membre Permanent du Conseil]

Plus les minutes défilaient et plus le souhait d'Arakorn de parler devenait important. Le Maître Jedi ne voulait pas seulement parler pour faire la discussion et tuer le temps, non. Il désirait parler pour renseigner ses apprentis et le Chevalier Skawalker sur ce qu'ils allaient affronter ces prochaines heures. Ils auraient besoin du maximum d'informations. C'est pour cela que le preux Arakorn avait choisi de leur transmettre des éléments importants que le Conseil avait jugé bon de cacher aux rangs Jedi. Comme par exemple le fait que Tev soit en possession d'une dangereuse relique Sith qui était directement liée au Côté Obscur de la Force. Ou qu'Endor ait déjà connu une guerre sanglante dans le passé, conflit ayant opposé une armée Sanyassan composée de Guerriers Sith à la civilisation Ewok -aidée des Jedi et de peuples alliés tel que les Yuzzums ou les Ayrou-. Autant avouer qu'Arakorn en avait déjà dit trop.

Mais il ne voulait pas s'arrêter en si bonne route.

-Alors nous sommes contents de t'avoir à nos côtés, Sam. Quoique nous réserve la Force et l'avenir, je serai ravi de pouvoir servir les Jedi avec toi.

La réponse de Sam montra à quel point il était difficile pour les Jedi de croire en la mort du Grand Maître. Le Chevalier avait répondu de manière très pertinente, arguant que la mort de Rylen Korr aurait eu un impact important dans les méandres de la Force. Mais cette dernière était tellement troublée ces derniers mois qu'il était difficile de s'en faire une idée exacte.

-Ils nous auraient attaqué depuis bien longtemps. J'ose penser que nous sommes relativement bien cachés pour le moment. Mais nous allons bientôt devoir quitter cet endroit et avancer. Si la Force me dit que nous sommes en sécurité, un mauvais pressentiment me vient à l'esprit. Quelque chose se trame à quelques mètres de nous, caché dans l'obscurité de la forêt Endorienne...

Les méditations n'étaient plus aussi sûres qu'auparavant. Le Côté Obscur aveuglait lentement les Jedi. Comme autrefois.

La dernière fois qu'il a été un obstacle dans l'exercice Jedi, c'était lorsque les Sith avaient pris possession de la Forge Stellaire. L'influence de la Relique Sith était telle qu'elle avait enveloppé la Galaxie dans un voile noir et ténébreux, permettant au Côté Obscur d'étendre son emprise sur les êtres vivants. Enfouis au plus profond de la Bordure Extérieure, sur le monde éloigné de Hoth, les Membres du Conseils de l'époque l'avaient tous ressentis sans exception. Preuve que, même isolés dans la Galaxie, les Jedi et le Côté Lumineux de la Force étaient toujours liés au Côté Obscur et aux Sith, où qu'ils soient dans l'univers.


-Un Jedi apprendra de la vie et de la Force tant qu'il sera en vie, mon Padawan. Même les Membres du Conseil continuent de découvrir des connaissances qui leur ont été cachées durant de nombreuses années, répondit Arakorn en regardant Yae-Wan, Nous ne savons rien de ces Sanyassans, si ce n'est qu'ils font partie d'un peuple belliqueux et barbare. D'après nos amis Ewoks, ils ne connaissent que la violence. Mais parfois, il est inutile d'essayer de comprendre. Il est dans la nature de certains de vouloir le chaos, la destruction. L'essence de ces créatures leur oblige à répandre le mal là où ils passent. Le meilleur exemple que je pourrais donner est celui des Rakatas. Aussi intelligents ont-ils pu être, leur cruauté et leur barbarie les ont mené à leur perte. Ils dominèrent et opprimèrent chaque peuple qu'ils rencontrèrent dans leurs voyages expansionnistes à travers la Galaxie, réduisant des milliards d'être vivants en esclavage et modifiant la géographie de centaines de mondes. Leur sauvagerie aura transformé les terres fertiles de Tatooine en un immense désert et elle aura englouti Manaan sous un océan planétaire... Peut-être qu'il s'agit d'un plaisir, peut-être que non. Mais c'est inné. Certains peuples comme les Naboos, les Alderaaniens ou les Céréens sont connus pour leur pacifisme. D'autres, pour leur violence exacerbée et leurs envies guerrières.

Comme le dit si bien Maître Fellwud : « Ainsi va la vie, ainsi va la Force. Toujours par deux elle se manifeste. Le Bien... et le Mal ».

Le Côté Obscur, tout comme le Côté Lumineux, est une facette de la Force. Sa facette la plus sombre. Peur, haine, colère, amour... Ce sont des sentiments qui attisent le Côté Obscur, ce sont des émotions qui le rendent plus fort. Mais au contraire du Côté Lumineux dont nous sommes les fervents adeptes, le Côté Obscur dompte la Force, elle lui impose sa volonté. La Vie et la Nature ne sont que deux outils pour les manipulateurs du Côté Obscur. Ils ne ressentent aucune compassion pour les plus faibles... Ils ressentent ce qui les entoure comme tout utilisateur de la Force. Mais ils se serviront de leur environnement pour renforcer leur pouvoir. Jamais ils ne pourront avoir de sympathie pour les choses qui ne leur ressemblent pas.

Il est normal pour toi, Yae-Wan, d'être mal à l'aise à l'idée de penser que des personnes peuvent faire du mal à d'autres personnes sans avoir la moindre sensibilité. Tu es une personne de bien, tu souhaites le bien et tu agis pour instaurer le bien dans la Galaxie. Tu ne peux comprendre le comportement de ces individus comme ces individus ne peuvent comprendre ton comportement à toi. Ils ne comprennent pas nos valeurs. Pire encore, ils ne les acceptent pas. Cela les amène à vouloir nous décimer.


La question des rapports entre Côté Obscur et Côté Lumineux était complexe. Mais elle permettait une réflexion assez intéressante. Pourquoi la Force avait-elle crée un opposé négatif aux Jedi? A quoi servaient les Sith, si ce n'est à répandre la désolation dans la Galaxie? Les Jedi n'avaient cessé, depuis des millénaires, de donner de leur sang et de leur âme pour instaurer la paix dans la Galaxie. Ils n'avaient cessé de combattre pour que les peuples puissent vivre dans l'harmonie. Qu'avaient fait les Sith pendant ce temps? Des guerres. Des guerres. Encore des guerres et toujours des guerres.

-Tout les éléments tendent à nous dire qu'ils sont là pour la Relique, en effet, reprit-il à voix basse alors que Tev et Vendar étaient toujours dans leur coin, mais est-ce qu'ils peuvent sentir sa trace dans la Force? Je n'en suis pas sur. Si ça aurait été le cas, ils nous auraient déjà attaqué. Peut-être que Maître Vendar agit discrètement dans la Force afin de brouiller les pistes. Mais alors pourquoi serait-il venu jusqu'ici en prenant le risque d'amener Tev et l'anneau? ...

Comme tu le dis mon apprenti, s'ils savent où se trouve cette Relique et que nous la laissons au sein du Sanctuaire, alors notre Ordre et la tribu des Naa'fruu se trouveraient en danger. Vendar a certainement agit de la sorte afin d'éloigner le danger du Sanctuaire. Si nous nous retrouvons désormais en danger, nous protégeons néanmoins les nôtres d'une terrible épreuve. Détournons leur attention de notre Sanctuaire afin d'attirer leur regard sur nous.

Si c'était réellement l'idée de Vendar, alors c'était une idée de génie. Éloigner le danger du Sanctuaire afin de l'amener sur un groupe composé en partie de Novices. Cet homme était sans conteste l'un des plus sages Jedi. Ou alors Barbe-Blanche possédait-il des informations que lui seul possédait... ? Des informations qui l'auraient incité à faire ce qu'il a fait, à savoir quitter le Sanctuaire Jedi en pleine nuit avec Tev et son anneau en désobéissant à l'ordre donné par le Conseil Jedi. A vrai dire, le vieil homme était tellement mystérieux qu'aucune réponse ne pouvait être apportée pour le moment.

-Tu as en partie raison, Pete. Si nous intervenons trop tard, qui sait ce qu'il pourra se passer dans les prochaines heures. Mais regarde Maître Vendar, dit-il en se tournant vers le vieil homme, lequel était visiblement joyeux, semble t-il inquiet? Si j'ai appris une chose à ses côtés, c'est qu'il n'y a aucune raison de s'inquiéter tant qu'on lit un sourire sur son visage, conclut-il un grand sourire arborant le visage, le regard dans le feu qui continuait à répandre sa chaleur dans la caverne., reposez-vous mes apprentis, la nuit sera bien courte.

A quelques pas de là, Vendar était toujours séparé du reste du groupe aux côtés de Tev. Il avait choisi ce moment de tranquillité et de repos pour débuter la formation du Féeorin qu'il avait décidé de prendre provisoirement sous son aile.

-La Force est dans tout et dans chaque être de la Galaxie. Elle est en toi, elle est en moi, elle est en nous tous. Que nous soyons des animaux, des êtres intelligents ou des arbres. Elle est à la base de la Vie, et la Vie ne peut exister sans la Force. Elle ne peut être vue, elle ne peut être touchée... Elle peut uniquement être ressentie. Elle nous effleure, elle parcoure notre esprit et renforce notre âme. Sans elle, nous ne serions pas ce que nous sommes, répondit Vendar avant de poursuivre, c'est ainsi qu'Odan-Urr a travaillé sur l'élaboration du Code Jedi il y a de cela quatre millénaires. Cet illustre Maître Jedi a participé à l'un des fondements de notre Ordre, un pilier sur lequel nous reposons depuis des décennies. Ce n'est ni plus ni moins que les règles de conduites que nous devons adopter, nous, Jedi.

Ce Code dispose de plusieurs préceptes, parmi lesquels :
  • Il n'y a pas d'émotions, il y a la paix
  • Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance
  • Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité
  • Il n'y a pas de chaos, il y a l'harmonie
  • Il n'y a pas de mort, il y a la Force...
Il s'agit des mots les plus connus de notre Code. Grâce à lui, un Jedi dispose de toutes les armes requises pour combattre le Côté Obscur et résister à sa tentation. Mais encore faut-il le comprendre. Et l'une des épreuves d'un Novice consiste à exécuter cette tâche. Alors Tev d'Odryn: quelle est la réelle signification de ce Code ?

Pour trouver la solution, médite. Ainsi la Force te mènera à la réponse qu'il te faut.

_________________________
- 1/ Soresu - III - Parades (Défense) =) Rylen en fait sa principale technique de combat -
- 2/ Shien - IX - Coup vif à l'adversaire (abandonnée au fil des années au profit de l'Ataru) -
- 3/ Sokan - VIII - Frappes rapides et brèves -

-Histoire du Maître Jedi-
-Possessions du Maître Jedi-
- Second perso: Rick O'lonell -
Revenir en haut
Lethos
Niveau 1

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2013
Messages: 157
Niveau: 0
Rang: Padawan

MessagePosté le: 04/09/2014 10:27:53    Sujet du message: Trois Jedi pour Quatre Chemins Répondre en citant

Tev avait dû quitter Lethos pour des motifs qu’il n’avait pas voulu divulguer, donc importants, c’était logique. Par curiosité Lethos décida de le suivre à distance, néanmoins il n’eut pas à le suivre longtemps, alors qu’ils se allaient en direction de l’élévateur nord, Lethos aperçut Maître Vendar qui patientait. Instinctivement Lethos se dissimula derrière une colonne. Il n’en était pas sûr mais il lui semblait que son regard avait croisé celui du maitre jedi. Risquant un coup d’œil il aperçut les deux hommes partir à cheval en direction de la forêt.

Décidant de respecter leur secret, Lethos se rendit à la bibliothèque pour y étudier le code jedi. Le peu qu’il en avait appris avec son maître l’avait laissé avec plus de questions que de réponses et il comptait bien y remédier. Il fit de nombreuses recherches, allant des origines du code en passant par la biographie de leur créateur.
Absorbé par son travail il ne sentit pas Fic Drecko s’approcher de lui. Quelques minutes passèrent durant lesquelles le maitre jedi observa le jeune homme puis il décida de rompre le silence et toussota. Se retournant Lethos aperçut le nautolan, nonchalamment adossé contre le mur et se leva immédiatement pour s’incliner. Le membre du conseil balaya le vide de la main en souriant.


-Plus tard les salutations ! Je recherche maitre Vendar, l’aurais-tu vu ? Il a disparu depuis ce matin.

Prenant quelques minutes pour réfléchir, Lethos rassembla les souvenirs qu’il avait du vieil homme. Il ne l’avait vu que lors de ses convocations au conseil. En dehors de cela il lui semblait ne l’avoir jamais croisé. Et soudain il se rappela ce qu’il avait vu plus tôt dans la matinée.

-Je l’ai aperçu ce matin près de l’élévateur nord, il y attendait un féeorin du nom de Tev. Ils sont partis en direction de la forêt.

Remerciant le padawan, Maitre Fic Drecko repartit, perdu dans ses pensées, laissant Lethos avec de nouvelles questions, pourquoi Vendar et Tev étaient-ils partis sans prévenir le conseil ? Pourquoi tant de secrets ? Alors qu’il rangeait les différents volumes qu’il avait sorti. Il réfléchissait. Ils étaient partis à cheval, donc ils ne voulaient pas attirer l’attention, ils n’avaient parlé à personne de leur départ, à tel point que même le conseil l’ignorait. Quelque chose se passait mais quoi ? Retournant à sa loge il s’assit et médita, régularisant sa respiration, et envoya sa conscience en direction de la forêt, tentant de localiser les deux jedi. Alors qu’il progressait dans la forêt il sentit sa conscience être bloquée, tentant de revenir vers le temple il se sentit retenu. Un brouillard sombre et glacé commença à l’envelopper et une voix retentit dans son esprit.

- Vous n’avez rien à faire ici, repartez avant que je ne brise votre esprit.

L’instant d’après Lethos était de retour dans sa loge, suant et haletant. Se levant tant bien que mal il alla se passer de l’eau sur le visage et réfléchis à ce qui venait de se passer. Quelqu’un l’avait senti et l’avait non seulement bloqué mais avait en plus réussi à le déstabiliser assez pour lui faire rompre sa méditation. Ce soir-là il mangea peu, continuant à réfléchir. Quelque chose se tramait sur Endor, à coup sûr Maitre Vendar et Tev enquêtaient dessus. Après avoir mangé il sortit, escalada un arbre et s’assit sur le toit du bâtiment abritant les loges. Observant la forêt à l’aide de jumelle à infrarouge, il essaya de discerner quelque chose, un détail, un signe pour lui dire quoi faire. Mais rien, la forêt paraissait tranquille, si il tendait l’oreille il n’entendait que le silence. Soudain un mugissement retentit et un vaisseau survola le temple avant de partir en direction de la forêt. Lethos eu tout juste le temps de voir le symbole de l’ordre sur les ailes de la navette. Se relevant il suivit grâce à ses jumelles le vol du vaisseau, celui-ci maintint sa trajectoire avant de disparaitre happé par un nuage, puis Lethos l’aperçut effectuer son atterrissage au-dessus de la forêt. L’ordre jedi avait envoyé quelqu’un vers Tev et maitre Vendar…mais pour quoi ? Pour les convoquer devant le conseil ? Pour les aider ?

N’y tenant plus Lethos retourna dans sa loge, récupéra son sabre et sa bure et partit en direction de la forêt. Il voulait savoir, savoir ce qui se passait sur cette planète et en quoi son nouvel ami était concerné. Résolu et déterminé il se rendit à l’écurie de l’ordre et après un court examen sella un cheval à la robe noire et partit au galop dans la nuit. Par chance c’était une nuit de pleine lune et il faisait relativement clair aussi Lethos n’eut aucun mal à atteindre la lisière de la forêt.



Lethos n’y avait pas fait attention lorsqu’il avait observé maitre Vendar et Tev, mais vue de plus près la forêt n’était pas rassurante. La lumière de la lune n’y filtrait que peu, les arbres étaient sinistres, elle dégageait une sensation de froideur semblable au côté obscur. A coup sûr il y avait quelque chose dans cette forêt qui provoquait cette hostilité. A force d’examen il finit par repérer l’entrée de la forêt. Encourageant sa monture il pénétra sur le chemin et s’enfonça dans les obscurités grandissantes de la forêt.

A l’intérieur la sensation d’hostilité était plus oppressante, Lethos sentait que son cheval, terrifié, hésitait à avancer. Lui flattant l’encolure et l’encourageant il avançait lentement, au bout d’une heure de marche le ciel se commença à devenir menaçant, l’orage grondait, le vent se levait. Soudain un éclair illumina le ciel, effrayant le cheval de Lethos qui projeta au sol son cavalier avant de s’enfuir. Se relevant tout en pestant, Lethos observa le ciel et les nuages orageux, heureusement le vent les poussaient rapidement vers l’est, le padawan ne serait pas inquiété par les éclairs. En revanche la pluie allait le gêner, il décida de se reposer un peu.

Regardant autour de lui à la recherche d’un abri il avisa un arbre abattu qui était tombé sur un rocher. Découpant des branches à l’aide de son sabre il se fabriqua un petit abri sommaire. Puis il s’emmitoufla dans sa bure et rentra en méditation. Lorsque la pluie s’arrêta deux heures plus tard il rompit sa méditation et repartit. Malgré le sol boueux et glissant il progressait rapidement. Il marcha pendant plusieurs heures quand, alors que le soleil se levait, des bruits de voix lui parvinrent à l’oreille. Instinctivement il se baissa et tendit l’oreille. C’était une langue gutturale qui lui était inconnue, une chose était sure, ceux qui parlaient n’étaient pas maitre Vendar ou Tev. Regardant autour de lui Lethos aperçut un arbre aux branches fournies, l’escalada et s’installa, dissimulé par le feuillage. Un peu plus loin, à quelques dizaines de mètres de sa position se trouvait un campement, assez rustique, composé d’une dizaine de tentes, c’était de là que provenaient les voix.

Sortant d’une poche de sa bure une paire de jumelles, Lethos balaya le camp. Une forte agitation y régnait, chaque membre du camp était armé, l’un d’eux, debout sur un rocher, semblait le plus agité, à force de gestes et de grognement il avait rassemblé devant lui tous les membres du camp, au total une quinzaine de soldat, et semblait indiquer une direction. Réduisant le zoom afin de mieux voir la situation Lethos aperçut deux choses, une bonne nouvelle et une mauvaise. La bonne c’était qu’il avait retrouvé maitre Vendar et Tev, ils n’étaient pas seuls et avaient l’air en forme. En revanche une autre troupe de soldat était proche du camp, ils portaient les mêmes armoiries que ceux du camp.

Pas besoin d’être un génie pour comprendre ce qu’il se passait. Ceux du camp en avaient après le groupe de maitre Vendar. Est-ce qu’ils tiendraient contre autant d’adversaires ? Lethos n’en avait aucune idée et n’avait pas beaucoup de temps pour réfléchir. Bondissant hors de l’arbre il contourna le camp aussi discrètement que possible avant d’arriver en vue de la grotte où il avait aperçu le vieux maitre jedi. Entrant avec précaution il mit ses mains en évidence pour montrer qu’il n’était pas armé et attendit. Rapidement un humain avança et l’observa. Il était grand, barbu, les cheveux longs. Un maitre jedi à n’en pas douter. Sans bouger de sa position Lethos expliqua rapidement la situation au jedi.


-Je m’appelle Lethos, je suis padawan à l’ordre jedi. Je suis désolé mais je n’ai pas le temps de vous expliquer la raison de ma présence ici. Vous êtes en danger ici.
Revenir en haut
Dark Oblivius
Ordre Sith

En ligne

Inscrit le: 08 Mar 2008
Messages: 1 206
Niveau: 5
Rang: Seigneur Sith
Autre: Ex-Chevalier Jedi / Sith Indépendant

MessagePosté le: 04/09/2014 11:28:59    Sujet du message: Trois Jedi pour Quatre Chemins Répondre en citant

Le sommeil, utile pour beaucoup, une crainte pour une personne en proie à des visions cauchemardesques. Si beaucoup auraient pensés à de simple cauchemars, pour moi ceci étaient bien trop réels. Beaucoup trop pour être ignorés. Refusant de les confrontés à nouveau je devais me servir constamment de la méditation afin de reposer mon corps. Mais depuis le début de cette petite balade, la méditation ressemblait plus à un brouillard. Je ne savais pas pourquoi, mais c'est comme si s'ouvrir à la Force était un risque bien plus grand que le sommeil. Résigné à rester debout je devais occuper mon esprit.

Heureusement pour moi, la compagnie des membres de l'ordre Jedi était une certaine distraction, surtout celle d'Arakorn expliquant les bases du code Jedi et toute sa complexité. On m'avais volé mes enseignements, et une certaine piqure de rappel ne me fessais pas de mal. Mais je me sentais étranger à tout ça. Comme-ci depuis quelques années mes actions n'avaient pas été dicté par le code pourtant simple dans un premier temps de l'Ordre Jedi. Pas d'émotions, ne pas s'en servir pour combattre. Pourtant, une chose me trottai dans la tête. Les émotions font se que nous sommes, des être vivants, pensant. Supprimer nos émotions et nous ne sommes que des machines. Mais ce doute n'avait pas lieu d'être en présence de Novice qui avaient plus que jamais besoin de stabilité et non d'encore plus de doute.

Alors que tout semblait calme, je pouvais ressentir quelque chose. Sans m'ouvrir vraiment à la Force... Quelque chose de présent ici. Et de pas très amical, mais qui reste caché. C'était encore faible. Secouant nerveusement la tête je regardais Tev. Un jeune Novice portant une relique Sith. A quoi pensait Vendar ? Si son effet est le même que celui de la Forge ? Alors l'ordre va pervertir un jeune Novice qui n'en a pas encore conscience. Je me devais d'empêcher ça, mais pour l'instant son esprit semblait en paix, comme une lumière scintillante au milieu de l'obscurité. Bizarrement cette phrase me rappelais quelque chose... Une phrase de mon ancien passé réveillant une douleur, non pas une douleur, une boule au niveau de mon estomac.

Oubliant vite cette sensation je me levai afin de rejoindre Maître Vendar et Tev. Je posai ma main sur l'épaule du jeune Novice.

-" Je peux sentir sa fatigue d'ici Maître Vendar, il devrait se reposer comme l'a indiqué Maître Arakorn, je prend le relais, j'ai des heures de sommeils en magasin. "-

Bizarre, je n'étais pas partisan de la détente habituellement, ni aux mensonges ouvert à un Maître, mais si Tev veut résister le plus longtemps possible à l'anneau, il lui faut du repos. Prenant place à l'entrée de la grotte je m'ouvris entièrement à la Force que je perçu quelque chose. Une présence, un sensitif, ma main glissa lentement vers mon sabre quand un Homme apparu devant nous. Un Novice d'après lui. L'apparence de celui-ci lui donnait raison dans un premier temps. Maître Vendar l'invita à entrer dans la grotte. Ceux-ci prit place un peu plus loin dans la grotte endormie afin de discuter de sa venue certainement.

Après quelques secondes d'observation je décidai de quitter la grotte afin de soulager une envie présente, tournant sur ma gauche m'enfonçant légèrement dans la forêt. Mes sens étaient en alerte. Et alors que j'allais rejoindre la grotte, la présence ressenti un peu plus tôt se rapprochai. Ma main glissa lentement vers mon sabre une nouvelle fois quand un puissant courant d'air passa derrière moi. Me retournant immédiatement il repassa une nouvelle fois derrière moi. Toujours prêt à dégainer au moindre soucis. Quand soudain je perçu un murmure. Inperseptible au début, mais plus le courant d'air passait plus je distinguai se qu'il me disait. Il me percuta violemment.

- Il vont te le prendre ! Ils vont te tuer ! Tu n'es rien ! Sam ! Paul !

Mon sang se glaça en quelques secondes, je ne voyais rien et pourtant c'était bien là. Je m'ouvris à la force quand les murmure furent plus calme, comme-ci quelqu'un chuchotait à mon oreille. Mon corps se figea, incapable de bouger.

- Il ne le mérite pas Paul... Mais toi, tu es capable de le contrôler... Mon souffle ralenti ainsi que mon rythme cardiaque. Laisse moi entrer, et je t'aiderais à le récupérer, il est à toi Paul... Tu n'es pas ce que tu crois être, tu es bien plus ! Tu es le Maître. LE MAITRE !

Une immense douleur s'empara du mon corps, le bruit fut si intense et si soudain qu'il me forca à mettre un genou à terre.

- Ils sont là... Tue les, tous !

Sans comprendre quoi que ce soit, un corps se jeta littéralement sur moi, et cette fois c'était bien physique. Un des éclaireurs. Reprenant le contrôle de mon corps ma main saisie son visage le faisait quitter mon corps pour écraser son crâne sur le sol à l'aide d'une poussée de la force. Tué sur le coup. Un couteau vola et trancha l'air coupant légèrement mon épaule. Je pouvais encore en sentir deux. Mon sabre s'alluma quelques secondes après tandis que l'un d'eux me faisais face avec une vulgaire hache. Il se jeta sur moi et d'un geste limpide lui coupa une main. Il poussa un hurlement de douleur tomba à terre. Le deuxième tomba d'un arbre directement sur mon dos m'obligeant encore une fois à me mettre à genoux. Son couteau se planta dans ma poitrine, un simple réflexe l'empêcha de me transpercer le coeur, mon bras bloquai le sien. Pris au piège sur mon dos, mon sabre virevolta et le transperça de pars en pars. Il y eu quelques gémissements, puis plus rien, sa carcasse tomba sur le sol.

L'assassin encore en vie essaya de me tuer avec un lancé de couteau que je détruis sans mal avec mon sabre. Je m'approchai dangereusement de lui sabre en main.
* Tue le Paul, achève cet être abominable ! * Mon sabre se leva face à la mine dépité de l'être primitif, mais alors qu'il allait s'abattre maitant ainsi fin à sa misérable vie mon geste se stoppa à quelques centimètres. La lame se rétracta. Je le saisi par l'épaule et d'une poussée puissante de la force vint s'écraser sur la paroi de la grotte. Je rangea mon sabre retourna vers la grotte devant un groupe médusé. Cachant soignement ma blessure à la poitrine du reste du groupe. Je pris la parole.

-" Ces lâches m'ont attaqué par surprise, trois éclaireurs, deux sont morts dans le combat, mais celui-ci peut nous servir à en savoir plus. Mais il faut savoir qu'après l'avoir interrogé, il faudra décider de son sort. Maître Vendar, je ne sais pas se que vous en pensez, mais il serait bon de voir comment les Novices réagirons. "-

Un test pour ces jeunes qui devront décider de son sort tout en respectant les enseignements et le code Jedi. Je pris position contre la paroi observant attentivement à ce qui allait se passer. Je n'étais de toute façon pas apte à faire quoi que ce soit après se qui venait de se passer et je devais oublier cette voix... Cette voix... 



_________________________
Casier= http://star-wars-rpg.soforums.com/t3914-Casier-n-200803.htm
Revenir en haut
Tev
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2013
Messages: 643
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 04/09/2014 18:29:11    Sujet du message: Trois Jedi pour Quatre Chemins Répondre en citant

Toujours à l'entrée de la grotte et tout en effectuant son tour de garde Tev écoutait attentivement les paroles de maître Vendar lui décrivant avec précision ce qu'était la force. Il fit de son mieux pour comprendre et enregistrer l'enseignement de barbe blanche. Le vieux jedi lui parla alors du code, de l'un des ses créateurs puis lui énonça les différents préceptes qui composait le code jedi. Tev y prêta toute son attention oubliant son rôle de garde afin d'être sur de bien le comprendre . Vendar parlait doucement , d'une voix très douce , chaude et remplie de sagesse. Tev l'écoutait ses " oreilles " grandes ouvertes et les yeux écarquillé tel un enfant auquel on conterait une histoire. Une fois la récitation du code fini Vendar lui expliqua que grâce au code le jedi avait toute les armes nécessaires pour combattre et résister au coté obscur mais que pour cela il fallait le comprendre et que c'était la première vrai épreuve d'un novice. Vendar l'invita à méditer afin de trouver les réponses dans la force.

Tev n'attendit pas une seconde. Il se mit en tailleur, croisant ses jambes, et ferma lentement les yeux, cherchant une connexion avec la force. Elle se fit au bout de quelque seconde,plongeant le féeorin dans une méditation de plus en plus intense. Il se répétait en boucle chaque phrase qui compose le code, essayant d' y trouver une signification. Mais le contexte actuel était peu propice à une simple méditation. Au fur et à mesure qu'il récitait les lignes du code une vision fit son apparition. Un homme vêtu tout de noir, debout en haut d'une colline, de dos. Tev su tout de suite de qui il s'agissait. C'était le cavalier noir qu'il avait vu dans sa première vision, celui qui tuait Pete, Yae-Wan et Arakorn. L’homme semblait immobile et regardait droit devant lui ce qui semblait être un paysage de désolation. Des nuages noirs couvrait le ciel dont jaillissait des éclairs, la forêt d'Endor brûlait de partout et deux armés s'affrontaient. Sans se retourner l'homme en noir prit la parole et récita :


La paix est un mensonge. Seul la passion existe.
La passion me confère la force,
La force me confère la puissance,
La puissance me confère le pouvoir,
Le pouvoir me confère la victoire,
Et la victoire me libère de mes chaînes.

Voici le seul et unique code à savoir. Rien à comprendre, juste à exécuter, tel est notre doctrine, tel est notre force !


Au moment où l'homme se retourna et qu'il était enfin possible de voir son visage une gigantesque explosion se produisit coupant nette la vision. La voix de l'homme continua pourtant de réciter ce qu'il venait de dire dans la vision, se répétant en boucle et en boucle. Toujours en pleine méditation Tev avait du mal à se concentrer. Déstabilisé par la vision qu'il venait d'avoir il entendait d'un côté Vendar réciter le code jedi et d'un autre côté l'homme en noir réciter le code sith les deux voix s’entremêlant. Le jeune Novice avait beaucoup de mal à gérer cet état, il avait du mal à distinguer les deux voix, essayant de se concentrer au maximum sur celle de Vendar. Plus la méditation durait et plus c'était difficile pour lui d'y voir clair. Il décida de mettre fin au désagrément et sorti peut être un peu brusquement de sa méditation, ouvrant les yeux et expulsant un soupire de fatigue. Barbe blanche tourna la tête vers le jeune novice mais Tev ne bougea pas. Il regardait droit devant lui dans l'obscurité de la nuit se remettant doucement de ses émotions. Il comprit vite que la vision venait de l'anneau comme si celui-ci refusait l'enseignement jedi que son hôte recevait.

Une fois plus calme Tev se dit que sa compréhension du code jedi n'avait tout de même pas été faite. Ne voulant pas se replonger dans une méditation qui lui aurait à coup sur été désagréable et faussé par la relique sith il préféra réfléchir et faire parler sa logique. Il prit de longues minutes de réflexion afin d'être sur de la réponse qu'il allait donner. Il releva la tête, la tourna vers le maître jedi et dit :


- Ma signification du code est la suivante :

- Il n'y a pas d'émotions, il y a la paix. Un jedi doit contrôler ses émotions et ne surtout pas se laisser guider par elles.

- Il n'y a pas d'ignorance, il y a la connaissance. Un jedi doit être préparé à toute éventualité. Nous devons être prêt à surmonter toutes sortes d'épreuves et pour cela nous devons accumulé savoir et connaissance.

- Il n'y a pas de passion, il y a la sérénité. Un jedi doit toujours trouver des solutions pacifiques qu'importe le conflit afin qu'aucune vie ne soit sacrifié en vain sauf en cas d' extrême nécessité. Il vaut mieux privilégier une approche sans combat en étant patient et en utilisant ses connaissances.

- Il n'y a pas de chaos, il y a l'harmonie . Avant un combat un jedi doit se préparer mentalement afin de se projeter dans le dit combat pour être prêt au moment voulus. ça veux aussi dire que si plusieurs jedi sont engagés dans le même combat ils doivent toujours coopérer et se protéger les uns les autres, comme ce qu'il risque de se passé très bientôt.

- Il n'y a pas de mort, il y a la Force. Le jedi ne doit pas avoir peur de la mort que se soit la sienne ou celle d'un être proche . Avec ce que vous avez dit tout à l'heure je pense qu'un jedi mort retourne à la force et fait un tout avec l'univers.


Tev était content de sa réponse. Etait-ce le début de méditation qui l'avait aidé ? Ou simplement son sens logique et son instinct ? Quoi qu'il en soit il avait répondu du mieux qu'il pouvait. Le féeorin se questionnait tout de même. Devait-il parler de sa vision ? Devait-il donné sa façon dont -il trouva la réponse à la question ? Oui c'était préférable. Même s'il avait été catapulter dans cette mission Tev se devait d'être au moins totalement transparent vis à vis de son maître. C'est avec un ton hésitant que Tev reprit :

- Par contre il faut que je vous dise ... Je ne pense pas que la méditation m'ai été utile, à dire vrai elle me fut même désagréable. Cherchant des réponse quant à la compréhension des préceptes jedi j'ai eu la vision d'un homme en noir , celui que j'avais vu dans ma première vision. Il était de dos et regardait une bataille se faire sur une Endor en feu. Il prit la parole et récita ce que j'ai interprété comme étant le code sith. Puis une explosion coupa la vision . Etant toujours en méditation j'ai essayé de chercher des réponses mais à chaque fois que j'entendais votre récitation du code jedi j'entendais aussi la voix de l'homme en noir réciter le code sith. Vous l'avez peut-être remarqué mais j'ai du sortir de ma méditation car ça devenait trop dur. Je pense très fortement que c'est l'anneau qui ma envoyé cette vision mais ce qui me trouble c'est que d'une part je ne sais pas où la situer dans le temps et que d'autre part je ne sais pas à qui cet homme parlait. Etait-ce à son apprenti ? Etait-ce à moi ?

Vendar n'eut pas le temps de répondre que Lethos venait d'arriver. Tev fut très content de le voir et un sourire se dessina sur son visage. Mais Lethos lui semblait légèrement paniqué. Il passa à côté de barbe blanche et de Tev avant de faire une annonce :

-Je m’appelle Lethos, je suis padawan à l’ordre jedi. Je suis désolé mais je n’ai pas le temps de vous expliquer la raison de ma présence ici. Vous êtes en danger ici.

Il ne donna aucun autre détail. Ce que venait de dire le nouvel ami de Tev était une réalité saisissante que tout les habitants de la grotte avait déjà comprise et acceptée. Cependant son arrivé et son annonce laissa tout le monde songeur. Se tournant à nouveaux vers l'obscurité Tev attendit une réponse de son maître mais celui-ci ne pu à nouveau répondre car le chevalier jedi qui avait rejoint le groupe et qui se nommait Sam posa sa main sur l'épaule de Tev, proposant de prendre le relais et prétextant une fatigue de la part du novice Tev.
Avait-il senti dans la force la troublante méditation de Tev ? Ou simplement avait-il envie de faire son tour de garde et de se rendre utile ?
Qu'importe la raison la demande fut accepté par barbe blanche et ça arrangeait Tev qui mine de rien avait perdu de l'énergie dans l'intense méditation de tout à l'heure. Son organisme de féeorin aurait pu le faire tenir encore des heures mais mieux valait-il être en forme car la suite comme l'avait annoncé Lethos allait surement être plus musclé.

A peine installé dans la grotte, un morceau de viande de sanglier-loup à nouveau dans la main que du bruit se fit entendre dehors. Ce fut rapide et sec. Un son de sabre laser, des cris et un sanyassan blessé contre la paroi extérieur de la grotte tandis que deux autres gisaient plus loin mort. Le chevalier Sam apparu brusquement, la main sur le torse et nous dit :


-" Ces lâches m'ont attaqué par surprise, trois éclaireurs, deux sont morts dans le combat, mais celui-ci peut nous servir à en savoir plus. Mais il faut savoir qu'après l'avoir interrogé, il faudra décider de son sort. Maître Vendar, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais il serait bon de voir comment les Novices réagirons. "-

Tev médusé de ce qui venait de se passer car ça aurait pu lui arriver , lui qui était dehors il n'y a même pas cinq minutes, prit instinctivement la parole :

- Attachons le quelque part où à quelque chose et essayons de lui soutirer un maximum d'informations. En ce qui concerne son sort futur je suis pour qu'on le laisse en vie. De toute évidence l'endroit commence à devenir trop dangereux. Si ce sont bien des éclaireurs c'est que les sanyassans savent déjà où nous sommes. Au mieux je propose qu'on l’assomme, qu'on le laisse sur place et qu'on parte d'ici vers une position plus en sécurité le temps d'y voir plus clair .

L'instinct et la logique guidait une fois de plus ses paroles. Mais la force elle, lui faisait parvenir un mauvais présentiment, comme si cet incident n'était que le début d'un prochain combat.
Revenir en haut
Lethos
Niveau 1

Hors ligne

Inscrit le: 13 Avr 2013
Messages: 157
Niveau: 0
Rang: Padawan

MessagePosté le: 09/09/2014 19:45:51    Sujet du message: Trois Jedi pour Quatre Chemins Répondre en citant

L’arrivée de Lethos avait à peine surpris les occupants de la caverne, il y avait là maître Vendar, Tev et 5 autres membres de l’ordre. L’annonce qu’il venait de faire ne semblait pas les avoirs bousculés non plus, peut-être n’avait-il pas été assez explicite après tout. Il alla voir maître Vendar pour lui expliquer la raison de sa venue. Comment il avait suivi Tev, ses doutes quand on était venu l'interroger, sa méditation et la présence obscure qui l'avait chassé et enfin sa marche dans la forêt. Il n’eut pas le temps de parler du camps car un bruit sourd lui parvint en provenance de l’entrée de la caverne. S’y précipitant il trouva celui qui gardait l’entrée entourés par trois corps inertes.

Après examen deux était mort et le troisième assommé, il y a un an il aurait été effrayé par le spectacle mais depuis bien des choses avaient changées. Il n’était plus le petit fermier de Chandrilla. Tandis que Lethos était en réflexion intense, le chevalier jedi qui répondait au nom de Sam expliqua ce qui venait de se passer. Cessant de réfléchir Lethos se tourna vers maître Vendar.


-C’est ce dont je voulais vous parler maître. Il y un campement près de cette caverne, et ces occupants se sont rassemblés, ils ont reçu des renforts et ils en ont très clairement après vous.
Pour répondre au chevalier Sam, nous ne pouvons rester plus longtemps ici, cette caverne est une vraie souricière, ils pourraient nous coincer ici aussi longtemps qu’ils le voudraient jusqu’à ce que nous nous rendions. Quand à cet éclaireur je me range du côté de Tev, une fois interrogé laissons-le dans cette caverne.
S’il nous accompagne il cherchera à nous retarder ou à indiquer notre position. Si nous l’assommons pour l’amener avec nous il ralentira celui qui le transporteras et cela augmenteras nos chance d’être repérés. Alors qu’assommé ici il n’aura aucun indice sur notre direction et il ne pourra pas nous gêner. Nous ne pouvons nous permettre de prendre des risques en l'amenant avec nous.


Après y avoir pensé c'était la seule réponse qui le satisfaisait. Il avait essayé de prendre une décision en accord avec le code jedi, or ce code était clair, avant toute décision le jedi devait prendre le temps de réfléchir pour ne rien laisser de coté et pour être sur qu'il ne commettait pas d'erreur. Car chaque erreur le rapprocherait inévitablement du coté obscur.
Et dans la situation actuelle, la moindre erreur attirerait l'attention de l'ennemi, ennemi bien plus nombreux que les jedi, en cas d'affrontement les jedi auraient peu de chance de survivre, maitre Vendar, Arakorn et Sam auraient une chance de s'en tirer mais les novices, eux, n'auraient aucune chance. Ils devaient battre en retraite pour le moment.

Il avait exposé son idée en restant calme le plus possible, s’exciter n’amènerait rien de bon. C’est en restant calme qu’ils réussiraient à s’en sortir, la précipitation ne les mènerait qu’à l’échec. Pendant qu’il attendait la réponse de maitre Vendar il pouvait entendre une rumeur venant du camp, devenant de plus en plus forte. Quoi qu’ils décideront ils devront faire vite, l’ennemi s’approchait et il ne leur laisserait surement pas le temps de mettre au point un plan.
Revenir en haut
Rylen Korr
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 3 795
Niveau: 5
Rang: Maître du Conseil Jedi
Autre: Grand Maître Jedi

MessagePosté le: 20/09/2014 02:19:23    Sujet du message: Trois Jedi pour Quatre Chemins Répondre en citant


Phyl Reez alias Arakorn - Vendar Olórin
[Maitre Jedi] - [Membre Permanent du Conseil]

Son esprit, certainement en manque de chaleur et de lumière, imaginait un horizon lumineux baigné par les rayons protecteurs du soleil. Une nature resplendissante qui respirait la vie et la Force. Un panorama digne des plus belles régions de la Galaxie où le Côté Obscur n'avait aucune influence.

De telles images lui manquaient. Elles étaient là pour le rassurer mais au fond, rien ni personne ne pouvait lui faire croire le contraire de ce qu'il se passait vraiment. D'autant plus que ce n'était pas la première fois qu'il vivait un tel changement. Bien qu'il n'ait pas le vécu d'un ancien, sa fonction de Jedi lui avait permis d'être au premier plan de nombreux bouleversement des dernières décennies. Complots politiques, conspirations Sith et désir de règne du Côté Obscur sur la Galaxie s'étaient succédé les uns après les autres durant sa courte vie, mais ils n'avaient pas attendu sa naissance pour se produire. Cela faisait des millénaires que le Mal subsistait, représenté par des Empires militaristes et belliqueux... mais pas que. Une forme de danger se distinguait des autres. De tout temps, les Jedi avaient appelé ce type de danger les "menaces fantômes". Invisibles et impossibles à distinguer dans le tumulte permanent abritant la Galaxie, ces menaces fantômes subsistaient dans l'ombre, formatant des plans afin de faire tomber les piliers fragiles sur lesquels tenaient les institutions galactiques. Généralement, lorsque ces menaces fantômes apparaissaient au grand jour, il était trop tard pour s'y opposer: le Mal abattait sa soif de revanche sur la Galaxie.

C'est comme ça que la Purge Jedi s'était produit. C'est comme ça que les Jedi avaient été chassés de leur Temple sur Coruscant. Et c'est de cette manière que la Nouvelle République naissante tombera à nouveau lorsque la confiance et l'assurance lui seront revenues. Voilà une chose que les Seigneurs Sith avaient compris: il était inutile d'avoir une grande armée pour prendre le pouvoir, le pouvoir s'obtenait par la discrétion et la ruse. De cette manière alors le Côté Obscur triomphera...

Comme souvent depuis plusieurs semaines, Arakorn se réveilla subitement, alerté par des songes malveillants qui l'empêchaient de se reposer convenablement. Son statut de Maître Jedi lui permettait heureusement de donner un sens à toutes ces images que la Force lui transmettait; un simple d'esprit aurait interprété ces "choses" comme de la torture mentale voir comme une lente chute vers la folie. Mais malgré sa compréhension des faits, il n'arrivait pas à percevoir le véritable sens de toutes ses pensées. Si un bouleversement était en train de se produire dans la Force (un bouleversement parfaitement visible à l'horizon) Arakorn commençait à se demander si un danger bien plus grand ne se cachait pas derrière cette obscurité grandissante. L'Ordre Jedi s'était trop souvent fait poignarder dans le dos, le Maître Jedi s'était juré de donner de l'importance à chaque vision inquiétante que la Force lui envoyait.

A quelques mètres de là, son regard croisa momentanément celui de Vendar. Arakorn n'avait pas besoin de plus d'explications pour comprendre que son vieil ami partageait ses inquiétudes. Et il connaissait Barbe-Blanche depuis assez longtemps pour savoir que les craintes du Membre du Conseil ne datait pas d'hier.

Le repos avait été de courte durée mais il avait suffit à reposer son âme qui avait été mise à rude épreuve ces derniers jours comme le reste des Jedi...

Satisfait de la réponse du jeune Féeorin, Vendar ressentit néanmoins une inquiétude dans l'esprit de celui qu'il formait. Le Maître Jedi se demanda si Tev allait lui en faire part et effectivement, le jeune Novice évoqua ce qu'il venait de vivre. Vendar fut rassuré de voir que son apprenti ne restait pas enfermé sur lui-même et qu'il ne se laissait (pour le moment) pas influencer par l'anneau qui restait mystérieusement très calme.

Le Maître Jedi s’apprêtait à commenter l’aveu de son élève mais il ne put le faire et pour cause: un nouvel arrivant fit son apparition dans la grotte. Cette fois-ci, il s'agissait d'un jeune Padawan récemment nommé par le Conseil, le dénommé Lethos. Et à priori, il avait des nouvelles à apporter à la compagnie Jedi terrée dans cette caverne. Des nouvelles peu rassurantes. Néanmoins, malgré l'inquiétude grandissante qui devait gagner les êtres présents dans la grotte, Vendar ne put s'empêcher de se demander comment une mission aussi secrète au départ avait pu atteindre un tel point de renommée ! Voilà que tout le monde débarquait en plein nuit au beau milieu de la forêt Endorienne comme si tout le Sanctuaire était au courant de leur escapade nocturne ! Cela déplaisait fortement au Maître Jedi qui voyait là ses responsabilités grandir au fur et à mesure que la troupe s'agrandissait. Il devait désormais assurer la sécurité de pas moins trois Novices et un Padawan. Si quelque chose leur arrivait, il en serait le premier responsable.

Mais au fond, n'était-ce pas la Force qui les avait rassemblé ici en ce lieu? N'était-ce pas la Force qui avait envoyé chacun de ces Jedi dans cette caverne à ce moment-là de la nuit? Il y avait forcément une raison que seule la Force était en mesure de comprendre. Rien n'était du au hasard.

Subitement, Vendar et Arakorn attrapèrent leur sabre avant de se lancer un regard qui voulait tout dire: la Force les prévenait que Sam était en danger. Celui-ci avait quitté la caverne il y a peu pour des besoins naturels. Par Odan-Urr, était-il aussi stupide que cela?! Bien qu'il revint sain et sauf plusieurs minutes après avec trois corps en guise de récompense, Vendar ne put s'empêcher de le réprimander une nouvelle fois. Il fallait lui faire prendre conscience que ses prises de risques pouvaient tous les mettre en danger.


-Lethos, ton audace et ton altruisme sont louables mais un Jedi réfléchit avant de s'aventurer en pleine nuit en solitaire dans la forêt sombre d'Endor ! Cela vaut pour toi aussi, Sam ! N'oubliez pas que les actes d'un seul peuvent coûter la vie à tous ! Alors par la Force, faites preuves de responsabilité si vous voulez rester en vie cette nuit ou bien c'est moi qui me chargerait de vous la prendre !

La franchise de Barbe-Blanche pouvait étonner sauf pour quiconque le connaissait. Le vieil homme était ainsi et tenait certainement ce franc-parler de ses origines Corelliennes. "Un Jedi au sang-chaud" comme on appelait jadis les Jedi Corelliens.

-Vendar a raison. Si les informations que nous apportent Lethos sont vraies, alors nous aurons que très peu de chances de nous en tirer. Mais nos faibles chances suffisent à remporter la victoire. Pour cela, nous devons travailler en équipe et être solidaires les uns des autres. Cela passe par un respect des ordres. Si l'on vous dit de rester en retrait, restez en retrait...

-Et si l'on vous dit de fuir... fuyez.

Ces quelques mots suffirent à jeter un silence désagréable dans la caverne. Mais Vendar était sérieux. Il était certain que le campement ennemi à proximité n'accueillait pas que des Sanyassans. Ces viles créatures ne se seraient pas aventurées dans cette région d'Endor sans armes capables de rivaliser avec des Chevaliers Jedi.

Vendar avait toujours dans un coin de la tête la vision du jeune Féeorin. Cette vision où un mystérieux Cavalier Noir mettait fin à la vie de Yae-Wan et de Pete avant de trancher la tête du valeureux Arakorn. Mais ils n'apprendraient rien de la bouche du Sanyassan capturé par Sam. Son sourire narquois voulait tout dire: celui-ci ne leur apprendrait rien de plus qu'ils ne savaient déjà.


-Les Jidai vont périiir... Le temps est venu pour le Seigneur... de reveniiir !

Le prisonnier n'eut le temps de poursuivre, un coup de canne sur le crane vint se charger de l'assommer !

-J'ai assez entendu parler ces immondes créatures pour la journée ! Renvoyons-les pourrir de là où elles viennent, c'est à dire dans les profondeurs des ténèbres ! Dit-il avant de se retourner vers Arakorn et le reste des Jedi, le temps nous est imparti. Nous ne pouvons retourner au Temple prévenir le Conseil, nous risquerions de faciliter la tâche de ces Sanyassans. Nous devons les affronter. Et maintenant !

Surpris par la déclaration de Barbe-Blanche, Arakorn se rapprocha de son vieil ami et lui glissa quelques mots à l'oreille. Visiblement et pour la première fois de la soirée, il semblait en désaccord avec le vieil homme. Mais il mit tout en œuvre pour ne pas se faire entendre par les Novices, qui semblaient directement concernés par ce qu'il avait à dire à son camarade.

-Vendar, je ne suis pas sur que cela soit la meilleure façon de nous en tirer. Nous ne sommes pas assez nombreux ! Ce sont des jeunes élèves, fit-il en tournant légèrement la tête dans leur direction sans pour autant les montrer clairement, ils n'ont jamais connu de combats contre les forces du mal. Et puis nous ne savons pas comment réagira l'anneau du Féeorin face à ce danger. Ne pensez-vous pas qu'il est préférable de le tenir à l'écart de ce qui nous attend?

-J'y ai pensé, mais confronter l'anneau à nos ennemis nous permettra d'en savoir plus sur sa provenance et sur sa relation avec ces Sanyassans. Tout porte à croire que les visions de Tev se réaliseront si nous amenons cette relique au cœur des affrontements. Nous devons prendre ce risque pour savoir quel adversaire nous affrontons, Vendar posa une main sur l'épaule de son ami pour le rassurer, J'ai conscience que je joue avec le feu et que je vous mets tous en danger. Mais je n'ai pas besoin de te dire à quel point cette lune affronte une terrible menace. L'horizon est voilé, nous affrontons un ennemi sans visage ! Cette soirée sera déterminante pour éclairer le chemin que nous empruntons. Nous devons nous jeter dans la gueule du loup pour savoir à quoi il ressemble. C'est primordial pour la survie de ce monde. Ou bien le Côté Obscur de la Force triomphera à nouveau.

-Seriez-vous prêt à risquer la vie de ces êtes innocents pour cela? ...

-Nous serons à leurs côtés. Au moindre danger trop important pour eux, ils prendront la fuite. Ais confiance en moi, Arakorn.

Les deux hommes interrompirent leur discussion lorsqu'ils virent que les Novices s'intéressaient de très près à leur discussion privée. Impossible de la poursuivre sans attiser la curiosité et la crainte des jeunes élèves présents dans la caverne. Les Jedi devaient désormais passer à l'acte.

D'inquiétantes vibrations provenaient d'ailleurs de l'extérieur. Tout portait à croire que le camp Sanyassan venait de se réveiller pour passer à l'action, lui-aussi.


-Que ce soit très clair: vous devrez écouter chacun de mes ordres. Nous allons affronter un danger bien plus grand que tout ce que vous pouvez vous imaginer. Alors ne jouez pas les héros, dit-il en lançant un bref regard dans la direction de Sam, ou bien nous en tirerons tous les préjudices. Ne vous éloignez à AUCUN moment du groupe, avertit-il, Yae-Wan, Pete: vous resterez auprès d'Arakorn. Lethos épaulera Sam tandis que Tev restera à mes côtés. Quoi qu'il arrive, ne nous éloignons pas. L'ennemi tentera de nous séparer pour mieux se débarrasser de nous. Ne le sous-estimez pas.

La Zeltrone qui restait très discrète depuis son arrivée réagit alors soudainement. Celle-ci proposa d'attirer l'attention des Sanyassans au cœur de la forêt pendant que Vendar et les autres approcheraient le camp. Ainsi les forces ennemies seraient momentanément séparées. L'idée de la jeune femme fut acceptée sans hésitation par Barbe-Blanche, celle-ci étant visiblement une personne très débrouillarde qui n'avait pas peur de perdre la vie. Quoi de plus normal pour une Zeltrone. Elle n'était pas (encore) une Jedi, elle n'avait d'autant plus aucun ordre à recevoir de Vendar qui ne trouva rien d'autres à rajouter.

Tandis que les duos (ou trio) se composaient, Vendar s'approcha de Tev afin de le rassurer sur l'épreuve qu'ils allaient affronter. A ses côtés, rien ne lui arriverait. Il lui en fait la promesse.


-Ta méditation t'a prouvé que tu étais tout à fait capable de repousser les avances du Côté Obscur de la Force. Que cette intrusion du Mal dans tes pensées provienne de l'anneau ou non, tu as su résister à son attrait et préserver ton esprit de sa tentation. Cela montre que tu es sur la bonne voie. Mais gare à ne pas te laisser submerger par tes émotions lorsque nous bataillerons contre ces créatures à l'extérieur. L'anneau tentera très certainement de t'influencer dans tes choix et tes décisions. C'est une épreuve pour toi, Tev, le sage Vendar sortit alors de sa bure une vibrolame qu'il tendit à son élève, je regrette de ne pas te donner un sabre laser mais je n'ai pu te transmettre les bases du maniement de l'arme du Jedi. Te servir d'un sabre aurait été bien plus dangereux pour toi et pour nous que pour l'adversaire, dit-il sans une pointe d'humour dans le timbre de sa voix, nous aurons tout notre temps pour t'enseigner les arts du combat au sabre laser ces prochains jours, conclut-il dans un large sourire.

Tout le monde semblait enfin prêt. Vendar ne perdit pas une seconde de plus. Le moment était venu pour les Jedi de faire face à leurs ennemis inconnus.

Le moment était venu pour Endor de sombrer dans le chaos.
Hrp: La deuxième partie de mon post est à suivre !

_________________________
- 1/ Soresu - III - Parades (Défense) =) Rylen en fait sa principale technique de combat -
- 2/ Shien - IX - Coup vif à l'adversaire (abandonnée au fil des années au profit de l'Ataru) -
- 3/ Sokan - VIII - Frappes rapides et brèves -

-Histoire du Maître Jedi-
-Possessions du Maître Jedi-
- Second perso: Rick O'lonell -


Dernière édition par Rylen Korr le 20/09/2014 02:41:31; édité 1 fois
Revenir en haut
Rylen Korr
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 3 795
Niveau: 5
Rang: Maître du Conseil Jedi
Autre: Grand Maître Jedi

MessagePosté le: 20/09/2014 02:32:27    Sujet du message: Trois Jedi pour Quatre Chemins Répondre en citant

Cela faisait plusieurs minutes qu'Assria avait prit un cheval et était partie dans une direction aléatoire au beau milieu de la forêt, et ce pour tenter d'amener le plus de Sanyassans possibles à ses trousses. Cette initiative permettrait à Vendar et aux autres de faire face à moins d'ennemis et donc d'augmenter leurs chances de victoire. Mais le temps leur serait compté. Les Sanyassans attirés par la supercherie de la Zeltrone ne mettraient pas longtemps à comprendre que des Jedi en ont profité pour attaquer leur camp.

Les Jedi avaient eu de la chance car visiblement, les Sanyassans restés aux abords du campement ne les avaient pas vu. S'ils les pensaient toujours enfouis dans la caverne, Vendar et ses camarades avaient toutes les cartes en mains. Ils devaient en profiter.

Alors que Barbe-Blanche allait se lever afin d'attaquer le premier, une information très importante le fit revenir en arrière: au milieu du camp se trouvaient des prisonniers Ewoks ! Visiblement souffrant, ils semblaient avoir été torturés. Avaient-ils renseigné les Sanyassans sur la position du Sanctuaire et de la Tribu Naa'fruu? Vendar s'inquiéta de plus belle. C'était une raison de plus pour eux de se dépêcher.

A une centaine de mètres à l'ouest du campement, une partie des troupes Sanyassans présentes en lisière de la forêt se volatilisa au milieu des gigantesques arbres Endoriens. Assria avait-elle réussi son coup? Quoi qu'il en soit, le compte à rebours avait commencé. C'était le moment pour eux de se lancer dans la bataille.

-Il nous faut libérer ces Ewoks avant d'engager le combat. Mais il faut faire vite ! Soyons le plus discrets possibles.

Cette soirée allait être très longue. Restait à savoir pour qui.
Hrp: Deuxième partie de mon post (la première a été postée juste avant).
Un MP vous a été envoyé !

_________________________
- 1/ Soresu - III - Parades (Défense) =) Rylen en fait sa principale technique de combat -
- 2/ Shien - IX - Coup vif à l'adversaire (abandonnée au fil des années au profit de l'Ataru) -
- 3/ Sokan - VIII - Frappes rapides et brèves -

-Histoire du Maître Jedi-
-Possessions du Maître Jedi-
- Second perso: Rick O'lonell -
Revenir en haut
Pete Jeabro
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 01 Fév 2013
Messages: 142
Niveau: 2
Rang: Chevalier Jedi

MessagePosté le: 27/09/2014 13:42:40    Sujet du message: Trois Jedi pour Quatre Chemins Répondre en citant

Pete avait somnolé un bon moment à l'écart du feu, mais il n'avait raté aucune miette des différents échanges qui avaient eu lieu à l'abri de la caverne. L'arrivée du jeune Lethos puis le retour de Sam avaient apporté de cruciales informations. Jeabro partageait l'avis de ses congénères sur le prisonnier. Bien entendu, il était hors de question de se comporter comme les brutes qu'étaient les Sanyassans et d'achever cet éclaireur. Les Jedi respectaient la vie, même celle de leurs ennemis. La proposition de Lethos était censée et Pete se rangea à ses côtés. Toutefois, l'heure était grave. Maître Vendar et Phyl Reez affichaient une mine soucieuse sur leur visage. L'ordre du Jedi le plus âgé dérangeait quelque peu Jeabro, mais il se fiait à l'instinct de son maître : si celui-ci estimait que des novices comme Yae-Wan, Tev ou Pete pouvaient se joindre aux maîtres les accompagnant, alors cette mission était accessible à leurs compétences.

Le groupe s'engouffra donc dans la forêt, profitant de la diversion faite par la Zeltrone. Jeabro allait encore une fois assiter Yae-Wan et Phyl, ce qui était dans la logique des liens les unissant. Après tout, ils étaient maître et apprentis. Un mélange d'excitation, d'angoisse et de honte habitait le jeune Jedi. La bataille à venir l'effrayait et l'animait en même temps. Son cœur commençait à s'emballer alors qu'ils approchaient du campement Sanyassan. Il savait qu'il aurait à faire ses preuves. La survie de ses compagnons dépendait aussi de son agilité lors des événements à venir. Mais il se sentait honteux de ressentir une telle excitation à l'idée de se battre. Les Jedi n'agissent pas pour l'action, mais pour la paix. Or, Pete ressentait une certains satisfaction à l'idée de se battre pour les siens. Ne devait-il pas justement rester calme et paisible ? Le jeune homme observa l'air grave de son maître et tâcha de s'en inspirer pour se recentrer sur la tâche qui les attendait.

Peu après, les Jedi arrivèrent aux abords du camp Sanyassan. Mais, au lieu d'attaquer, le Jedi à la barbe blanche s'adressa à ses alliés : des Ewoks étaient capturés. Ils devaient les libérer ! Mais les cages étaient gardées. Les sauver revenait à donner l'alerte. Cependant, attaquer sans se soucier d'eux, c'était les mettre inutilement en danger. Maître Vendar prônait la discrétion. Toutefois, pour le novice, il valait mieux qu'un groupe fasse une diversion pour que le second puisse venir en aide aux Ewoks. Finalement, le jeune homme préféra garder sa langue dans sa bure et ne pipa mot : après tout, Maître Vendar avait plus d'expérience que lui, et s'il proposait cette stratégie, c'est qu'il savait certainement ce qu'il faisait.

Jeabro se proposa comme volontaire pour aller secourir les captifs et annonça sa décision d'un signe de tête, avant de s'élancer vers le campement. Il s'enveloppa dans sa cape pour se fondre dans le paysage nocturne. Sa bure marron le confondait légèrement dans les troncs géants de la forêt sombre d'Endor. Il parcourut ainsi quelques mètres sans être repéré. Mais il se retrouva rapidement confronté à un adversaire, un horruible Sanyassan contemplant les cages des Ewoks. Par chance, celui-ci ne l'avait pas encore aperçu, permettant au Jedi d'agir rapidement. Se fiant à son instinct, il attaqua automatiquement. Il sortit le plus vite possible son sabre de sa ceinture, mais ne l'activa pas. Avec le manche métallique, il asséna un coup rapide au visage du Sanyassan qui se tournait vers lui. Celui-ci n'eut pas le temps de réagir qu'un second coup suivit aussitôt. En peu de temps, Pete avait mis le Sanyassan K.O., mais il redoutait d'attirer l'attention des autres. Heureusement, il était resté assez discret et l'obscurité avait joué en sa faveur. Cependant, il lui restait encore une distance importante à parcourir. Il devait trouver une solution pour être encore plus discret, sinon le prochain garde donnerait assurément l'alerte. Soudain, des cris dans la forêt semblèrent attirer l'attention des Sanyassans. Était-ce lié à la diversion de la Zeltrone ? Quoi qu'il en soit, cela permis à Pete d'atteindre sans réfléchir les cages maintenant les Ewoks captifs. À l'aide de la Force, il déjoua précipitamment le méchanisme des serrures. Ils devaient faire vite, sinon ils allaient être repé...

Une série de nouveaux rugissements avertit Jeabro que son acte de vandalisme n'était pas passé inaperçu. Des Sanyassans arrivèrent de toute part accompagnés de bruits menaçants. Ils n'avaient pas l'air d'apprécier qu'un rôdeur s'enfuit avec leurs prisonniers. Pete déglutit péniblement et dégaina sont sabre. Cette-fois, ils fit jaillir la lame bleutée de son manche, prêt à défendre sa peau et celle des Ewoks. Pourvu que les autres lui viennent en aide rapidement, sinon il n'en sortirait pas indemne.

_________________________
Forme III - Soresu
Forme IX - Shien


Revenir en haut
Tev
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2013
Messages: 643
Niveau: 0
Rang: Novice

MessagePosté le: 09/10/2014 16:43:53    Sujet du message: Trois Jedi pour Quatre Chemins Répondre en citant

Ainsi l'heure de combattre était venu. Vendar avait dans un premier temps donné ses ordres à chacun. Tev avait été désigné pour rester auprès de son maître, soit car il était le plus novice d'entre eux, soit parce que Vendar voulais continuer son enseignement , ou tout simplement car c'était lui qui portait la relique sith ce qui le rendait potentiellement dangereux. Au fond qu'importe la raison, Tev allait combattre aux cotés du plus ancien et plus puissant jedi du groupe et c'était avant tout un honneur.

Pendant que chaque groupe se formait, Vendar vint à Tev pour lui donner enfin la réponse que le novice attendait. Elle fut encourageante et sage mais délivra aussi un avertissement qui n'était pas à prendre à la légère. Son maître lui dit de faire attention à l’attrait de l'anneau vis à vis de ses émotions mais pour lui c'est ce qui était en ce moment le plus dur à gérer. Le vieille homme sortit de sa bure une vibrolame qu'il donna à Tev afin qu'il puisse se défendre. Vendar s'excusa de ne pas pouvoir lui donner mieux , mais pour Tev c'était déjà bien assez.
En effet l'environnement paisible de la planète mais aussi la sagesse et la douceur qu'il avait senti depuis sont arrivée lui avait ôté l'envie de se battre. Pourtant il n'avait pas le choix , il était porteur de l'anneau et devait prendre part au combat. Ce qui le conforta c'est qu'il allait passer assez vite par la case apprentissage au sabre laser et aux pouvoirs de la force après cette " mission " . C'était tout de même le but de sa venu sur Endor. Devenir un padawan et apprendre à être un jedi. Il attacha rapidement la vibrolame à sa ceinture et suivis son maître.

Tev abandonna pour l'instant ses rêves de carrière et préféra se concentrer sur le moment présent. Alors que la Zeltronne venait de partir à cheval pour faire diversion, le groupe jedi avançait petit à petit dans la forêt en direction du camp Sanyassan. Tev regarda d'un coté Arakorn suivis de ses deux novice Pete et Yae-wan avançant à leur rythme , puis regarda de l'autre coté son nouvel ami Lethos et le jedi Sam avancer prudemment. Vendar fit signe de s'arrêter, se préparant lui même à attaquer un sanyassan mais alors qu'il se relevait il se baissa d'un coup et fit signe au groupe de reculer légèrement. Il venait de s'apercevoir qu'au milieu du camps il y avait des ewoks prisonniers ce qui manifestement allait compliquer les choses. L'ordre de barbe blanche fut de libérer les boules de poils le plus discrètement possible. Ordre que personne ne contredit puisque le groupe était d'accord avec leur chef.

Pete Jeabro prit l'initiative d'aller secourir les ewoks en premiers. Une preuve de courage que Tev lui envia sur le coup. Tev prit un instant pour se souvenir du code jedi que son maître venait de lui apprendre. Même si barbe blanche ne lui avait pas signalé si son interprétation était bonne ou pas le novice se le récita tout de même une fois dans sa tête afin de se motiver, se donner du courage et ne pas oublier pourquoi il était ici. Pendant ce temps Pete avait réussi à avancer dans le camps ennemi , à assommer un sanyassan et à ouvrir les portes de la cage qui faisait prisonniers les natifs d'endor. Malheureusement son succès avait été de courte durée puisqu'il se fit repéré. Tev eu peur pendant une fraction de seconde en pensant à ce qu'il pourrait arriver à son camarade novice. Et quant il vit la lame bleu du sabre laser de Pete il comprit que celui-ci avait des Problème.

Le jeune féeorin fit comme à son habitude en vivant le moment présent. Il se redressa et dit à son maitre :


- Pete est en danger maitre il faut aller le secourir !

Sans attendre de réponse de Vendar , le novice se recourba légèrement afin de n'être pas trop visible et avança en restant caché un maximum vers Pete et ce le plus rapidement possible. Tout en avançant, il fit un résonnement très simple dans sa tête qu'il lui donna confiance en lui : * Je suis peut être qu'un novice , je n’aie peut être pas de sabre laser mais qu'une simple vibrolame mais je sais que du groupe j'ai le physique le plus puissant. Je suis un Féeorin, un être fort et musclé mes années de sport mon bien forgés. Je n'ai peut être pas le savoir et la technique des autres mais je connais mon corps et je sais l'utiliser. Il est temps d'en faire bon usage !! *

. L'idée de saigner à blanc ces êtres et de les tuer ne le réjouissait pas du tout alors tant qu'il ne serait pas en danger de mort immédiat il décida de continuer à les désarmer et les frapper afin de les mettre hors d'état de nuire. Arrivé à moins d'un mètre du combat Tev se releva du haut de ses deux mètres dix et des brouettes, poussa sur ses jambes et fit un grand saut en direction d'un des sanyassans qui était dos à lui. Il retomba lourdement, le coude en avant visant la nuque de l'ennemi. Le coup brusque et fort assomma immédiatement le sanyassan. Profitant de l'effet de surprise Tev pivota légèrement sur sa gauche tout en envoyant un coup de poing directement dans la mâchoire de l'une des créatures l'a mettant K.O instantanément comme l'autre. Proche de Pete Tev devait faire attention à ne pas le déconcentrer mais aussi à ne pas se faire blesser par son camarade. Même s'il avait un sabre laser Pete n'avait pas encore la totale maîtrise de son arme se qui pouvait aussi être un danger. Tout d'un coup un sanyassan s'approcha dans le dos de Pete. Tev se dit que le novice concentré dans son combat n'allait pas le remarquer et que le sanyassan pourrait facilement le blesser. Un moment de peur fit agir le féeorin qui fit deux pas en avant pour être à porter de frappe puis leva sa jambe avant d'envoyer son pied avec force dans le torse de son ennemi. Celui-ci par la violence du coup alla s'écraser contre l'une des parois de la cage ou était emprisonné les ewoks. Le corps rebondit légèrement contre le métal ce qui permit à Tev de faire un autre pas en avant, d'attraper le visage de son adversaire et de taper son crâne contre la cage. La créature tomba inerte sur le sol , assommé ou peut être morte.

Qu'importe l'état du sanyassan, Tev commençait à ressentir des émotions ce qui n'était pas du tout bon. Il ressentait de la peur , celle que son camarade soit blesser ou tuer ainsi que le reste du groupe et bien sur les ewoks. Il commençait à ressentir de la colère pour les sanyassans , eux qui étaient si malfaisants, qui avaient emprisonner de si bonne créature qu'étaient les boules de poils, eux qui c'étaient pris aux jedi et à lui directement. Il ressentait du mépris pour ces êtres qui étaient manipulé par le coté obscur.
Rapidement d'autres sanyassans arrivèrent. En plein combat, au milieu de l'action le novice cassa la ligne de conduite qu'il s'était imposé au début de la bataille et dégaina sa vibrolame. Sa vision des choses commençait à changer. Il n'était plus animé par le désirs de protéger et de secourir mais par celui de venger les pertes ewoks des derniers jours. Ce qu'il voulait c'était de voir mourir ces abominables et cruelles créatures qui avaient tués d'innocente boule de poils et qui servaient en tout état de cause un seigneur sith, celui la même qui serait selon la vision qu'il avait eu le meurtrier d'Arakorn , Pete Jeabro et Yae - Wan.

Était-ce vraiment ses convictions ou était-ce l'anneau qui le manipulait encore une fois le poussant vers l'obscurité ? Tev allait-il se reprendre de lui même, ou aura t-il besoin de l'aide de ses compagnons ?
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 20/06/2018 04:37:43    Sujet du message: Trois Jedi pour Quatre Chemins

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Bordure Extérieure -> Endor Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4  >
Page 2 sur 4

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com