Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
En orbite autour d'Endor
Aller à la page: 1, 2  >
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Bordure Extérieure -> Endor -> Camps Renégats -> Centre d'Observation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Atin Jnum
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 03/10/2011 16:38:02    Sujet du message: En orbite autour d'Endor Répondre en citant

    Les étoiles fixé sur l'horizon devinrent de grand jet bleu lumineux entouré de noir et la flotte passa en hyperespace. Tout se passait calmement dans le vaisseau renégat. Tout semblait si calme. Le vaisseau était un véritable tombeau volant par ce silence qui régnait. Tout les membres, du moins la plus grosse partit, notamment au poste de commandement étaient des soldats clone, parlant à travers leur casque. Atin n'entendait que le bruit de ses pas sur le sol en duracier du pont du bâtiment. Il appréciait de calme, si reposant, si relaxant, en fermant les yeux, au aurait pu se croire ailleurs. Il alla voir un pilote et lui demanda combien de temps il fallait pour arriver sur Endor tout en baillant, à la limite de s'éclatter la machoire. Son petit somme d'une dizaine d'heure lui avait fait le plus grand bien, sans compter la douche chaude. Douche dans laquelle il c'était rendormit debout, sous l'eau. Le pilote lui répondit entre 14 et 16 heures. Voilà qui lui laissait du temps. Il repartit manger au mess, en prenant son temps pour une fois, il y trouva Jack qui avait pris tout les désert possible et y gouttait un à un. Le mandalorien se posa à coté de lui.

-Alors, il sont bons ?
 
-Celui au citron est pas terrible, celui là est pas bon du tout. Il goutta un autre dessert. Celui là est pas mauvais. Le gâteau au chocolat est pas mauvais. Enfin tout ça ne vaut pas un bon plat maison. Atin rit.
 

-Peut être, cela fait bien des années que je n'ai pas goutté de cuisine étrangère à la mienne à part celle des mess.

 
-Hum, et vous cuisinez quoi ?
 

-Pas grand chose, des truc classiques et simple, qui sont rapide à faire.
Cordon Bleu, pâtes avec de la sauce, nuggets, riz... Quoi d'autre ?
Un plat que j'ai inventé qui est assez simple.
Deux rosti de pomme de terre sous un steak haché, cuisson saignante. Le tout recouvert de morceau de bacon et d'oignon coupé en fines tranches, arrosé avec un fond de rôti de porc. Avec un peu de salade coupé en tranche sur le coté. Suivit d'un gâteau Uj ou bien d'un moelleux au chocolat avec une bonne crème anglaise.

 
-Et bah, vous savez faire plus que moi.
Dites moi, vous croyez que vôtre plan a des chances de fonctionner ?
 

-Hum. Atin regarda le plafond, puis son assiette.
Je ne sais pas O'Neilh.
Je pense que nous allons tomber tout droit dans un piège. Sur trois appareil, un seul en est revenu, et intacte. De plus le pilote ne se souvient pas de tout ce qui c'est passé. Cela est inquiétant et très révélateur.
Mais je crois en ce que nous faisons, en quoi nous luttons. Il y aura des mort, c'est sur, mais de chaque coté.

 
-Je le pense aussi, le mieux sera d'amener une partie de nôtre flotte au cœur de la bataille et d'ensuite de faire sortir le reste si on se retrouve encerclé par les forces de l'empire. Gallagher a prévenu ses hommes, ils nous retrouverons autour d'endor.
 

    Les deux hommes continuèrent à discuter de tout et de rien pendant une bonne heure. Puis Atin laissa Jack finir de gouter au dessert du mess et alla dans la partie réparation du vaisseaux. Là il trouva des techniciens, clone, non clone et femme. Il alla les voir pour mettre un système sur son armure qui lui permettrait de pourvoir survivre dans l'espace. Pas des jours bien entendu, mais une heure ou deux serais pas du luxe. La tache serai de fixer se système sur le dos de son armure, et pas que ça lui fasse une boite énorme non plus. Il exposa son cas à un des techniciens qui lui expliqua alors comment faire, en lui donnant un coup de main. Atin était fier de son savoir faire, mais toujours plus impressionné par celui des autres. Au bout d'une dizaine d'heure, le système était réalisé. Il s'agissait d'un boîtié assez plat, deux trois centimètre d'épais sur la plaque du dos. Elle faisait une légère pente sur la plaque et en partant des épaules et un peu du coup pour faire une boite plat de trois centimètre d'épais. On ne pouvait accéder au système qu'en enlevant la plaque du dos du porteur, pour démonter une autre plaque visé. Celle du système ayant été soudé en beskar. Le boîtié n'était pas bien gros mais pouvait se recharger automatiquement en aire par l'aire entrant dans le casque d'Atin et passant sous la combinaison thermique. Cette arrivée d'aire se fermait dès que les réserves étaient pleines. Ce système qui était hermétique par la combinaison du renégat lui offrait ainsi trois heures d'oxygène pour survivre dans l'espace. Mais sa tenue ne lui laissait que deux heures de survie dans les conditions de vie de l'espace. Une fois remit, il entendit un petit sifflement dans son casque, la réserve d'oxygène se remplissait. Il indiqua alors au technicien que tout fonctionnait et le remercia.
    Atin monta sur le pont de bord et arriva pile quand le vaisseau sortit d'hyperespace pour arriver en face de la lune forestière d'Endor, un des neuf satellites de la géante gazeuze Endor. Cette planète étant loin de la bordure intérieure, et la complexité de la route hyperspatiale pour y arriver n'étant pas simple, cela offrait une cachette de choix pour les renégats et les jedi. Le renégat marcha jusqu'au hublot du pont pour voir la lune de plus près. Il ne savait pratiquement rien de cette planète et alla se renseigné sur un ordinateur de libre. La lune d'Endor est un monde tempéré couvert de forêts, de savanes et de montagnes, et doté d'une gravité relativement légère. Son climat convient aux nombreux organismes qui en sont originaires, allant du docile poney endorien eu féroce loup-sanglier. L'espèce intelligente la plus répandue sur Endor est celle des petits Ewoks, couverts de fourrure. Mais cette lune semblait abriter des créatures beaucoup plus effrayantes comme les Gorax, des humanoïdes de plus de trente mètres de haut qui fouillent les arbres à la recherche des maisons des Ewoks. Ce monde est constitué de désert avec des bains d'acides, de forêt dense, de montagnes, etc. Pas tant de changement que Dxun, que ce soit la faune ou la flore pensa Atin. Mais il fut tiré de ses donnée quand un message apparu sur l'écran de l'ordinateur. Le poing de Hell venait d'arriver en orbite, ainsi que les hommes de Gallagher. Le poing de Hell était un long vaisseau d'environ trois km de long et servait à la production de soldat clone. Mettre un vaisseau pareil dans cette attaque lui porterai surement de grave problème, mais on ne pouvait se permettre d'ignorer un vaisseau ce cette importance. Il fut interpelé de son admiration sur ce vaisseau pas un soldat qui venait lui donner un rapport d'un acclamator en direction de Hapès. 

''Avons perdu trente hapiens suite au directives du colonel Tinor qui nous a certes sauvé la vie par son plan audacieux mais qui n'as pas hésité à sacrifié ses hommes pour nous permettre de survivre et a outrepassé les ordres données. Arrivons dans dix minutes sur site.''
 

    Atin faillit fracassé le datapad sur le sol et se contenta juste de le plier en deux dans ses mains, se rendant compte trop tard qu'il l'avait bousillé. Il ne supportait pas la perte de quiconque juste parce que quelqu'un en avait décidé ainsi. Le renégat réglerai ça avec le hapien une fois le moment venu. Il se rendit dans le poing de Hell pour tenir le briefing. Une fois dedans, on le mena jusqu'au centre de commande, et heureusement pour lui, sinon il se serait perdu. Il envoya alors un message sur les datapads de chacun pour que chaque personne vienne au briefing. Il choisis une salle qui faisait une sorte amphithéâtre et il parlerait au centre. Il attendit un peu avant que tous ne vienne mais ce fut le prince Tinor qui arriva en premier, une chance pour lui, enfin, oui et non. 

    Alors que celui-ci allait le saluer et surement jouer son numéro de prince à deux balles, Atin lui colla une droite bien placé qui le fit reculé de quelques pas. Puis le colla par le colle et le fit tomber au sol. Les gardes du Hapiens rappliquèrent immédiatement. Le jeune colonel sortit automatiquement son DC-15s de poing pour tirer sur tois gardes, ne les blessant pas à mort, mais suffisamment pour pas qu'ils ne bougent. Il rangea son arme encore fumante et chopa Mell par le colle, le soulevant un peu et sortit une lame de son avant bras, lui collant sous le menton.

-Écoute moi bien mon grand !
Les connards de ton genre on en a pas besoin. Il fixa Tinor à travers la visière de son casque.
Passer outre les ordres, tué trente hommes pour sauver un vaisseau, c'est certes bien beau, mais sans même essayer de les sauver, ça me dégoutte ! Il lâcha le colle du prince et rangea sa lame rétractable.
Tu n'as de colonel que le nom et non les compétence, ni responsabilité, ni l'envergure, et surtout pas le respect d'un homme du rang. Mais tu porte très bien le nom de prince. Un mec qui se fou de la vie des autres à part de la sienne. En faisant ça, tu ne vaut pas mieux que l'empire, tu es même pire qu'eux et vaux pas mieux qu'une merd* emballé sur un paillasson ! 
Refait un coup comme ça avec mes hommes, je te tue sur place. Il se releva et partit finir de faire ses préparatifs.
Tes hommes peuvent marcher, ils sont juste égratignés. N'oublie pas, j'ai lu le rapport de ton entretient et de ton accord avec Muir. Il le regarda. Tu es sous les ordres des renégats et non de toi même. Tes hommes sont mes hommes, moi seul ai un droit de vie ou de mort sur eux, et surement pas toi. Il lui tourna le dos et disparu par l'entré de la porte.
Bienvenue chez les renégats!

    Tout c'était passé très vite, Muir aidait Tinor à se relever, celui-ci venait surement d'en prendre un coup à sa fierté personnel, quand aux gardes ce n'était pas mieux. Les clones n'étaient pas venu parce que Muir leur en avait donné l'ordre et savait parfaitement la réaction du mandalorien quand il aurait lu le rapport du capitaine, qu'il avait demandé à ce qu'on lui remette. Mais maintenant que tout était clair, le briefing allait pouvoir se terminé. Les membres renégats commençait à arriver dans la salle, bientôt, il ne manquait plus que les jedi.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 03/10/2011 16:38:02    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mell Tinor
Niveau 1

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 365
Niveau: 0
Rang: Famille Royale d'Hapès
Autre: Ex-Rebelle / Ex-Sénateur de Dantooine

MessagePosté le: 09/10/2011 13:47:33    Sujet du message: En orbite autour d'Endor Répondre en citant

Les yeux de Tinor s’écarquillèrent, ses sens l’alertèrent mais il resta tout de même paralysé tant il ne s’attendait pas à ça. Atin Jnum lui avait envoyé une droite en pleine face, Muir lui avait fait mention de ce jeune lieutenant qui actuellement semblait s’occuper du camp pour le général Hell. Un mandalorien intrépide comme tous ses camarades renégats. Mais à ce que le prince pouvait en juger, un homme qui n’avait pas froid aux yeux. L’insubordination dans toutes les organisation militaires se finissaient très souvent en court martiales. Chez les renégats tout semblait différent , une bonne correction était visiblement de mise. Tinor ne préféra pas afficher se déception lorsqu’il fit face au visage casqué de son tortionnaire temporaire, des méthodes barbares pour punir un acte héroïque qui sauva la vie de milliers d’hommes et de femmes. Comment pouvait-il lui reprocher de ne pas avoir tenter de les sauver , il n’y avait de toute façon aucun moyen de les faire sortir de là , sans lui le vaisseau aurait été détruit. La notion de sacrifice n’était donc pas abordable chez ces militaires pro-républicains.
Soudain sans prévenir , une boule douloureuse monta au cœur de Tinor , au début il crut qu’il s’agissait de ses habituelles crises mais elles n’avaient pas refaites irruption depuis des mois. Non, c’était autre chose , sa colère semblait émettre de point , une haine incommensurable rongea alors chaque parti de son être. Il aurait voulu tuer le mandalorien mais celui-ci partait déjà. Il explosa littéralement dans une poussée de Force qui étala Muir à terre alors que celui-ci tentait de l’aider.
Tinor fixa le renégat qui se releva vivement la main sur son arme.

_ Cet homme est stupide , grogna Tinor, regardez ce qu’il a fait à mes hommes.

_ Je ne suis pas d’accord général , mais il est impulsif, il est vrai.

_ C’est une attitude déraisonnable pour un chef de camp. Il aurait du savoir que je ne pouvais pas les sauver , il n’a même pas pris la peine de se renseigner d’avantage. C’est le capitaine de son vaisseau qui a fait preuve d’incompétence. C’est lui qui a refusé de s’en aller au risque de tous nous faire tuer. Croyez vous que mon choix fut facile ? Que j’ai demandé à mes hommes de se jeter dans le vide avec gaieté de cœur ? Croyez vous que ces hommes m’auraient obéis si ils avaient eu la moindres chance de ne pas y rester. Il savaient qu’ils allaient y passer.

Ses gardes se relevèrent difficilement, l’un d’eux tituba et Mell l’aida à rester debout grâce à la Force.

_ J’ignorais que vous saviez utiliser la Force colonel Tinor , marmonna Muir avec méfiance.

_ Je n’essai pas de m’en cacher, dit-il tout en observant avec amusement le main du renégat serré sur la poignée de son arme, vous apprendrez à me faire confiance Muir. Le temps vous convaincra que tout ce que j’entreprends c’est pour le bien de la galaxie.

_ C’est aussi ce qui disent les siths.

_ Certains ont tord…, d’autres ont raisons, affirma Mell en souriant. Si vous revoyez Jnum dites lui que j’aimerais lui parler.

_ Si il vous revoie ce ne sera surement pas pour vous parler monsieur Tinor.

_ Pour quoi alors ?

_ Pour une nouvelle négociation musclé. Vous apprendrez à lui faire confiance colonel , les coups vous aideront peut-être à mieux nous connaitre. Bienvenue chez les renégats Tinor.

Mell grogna. Il commençait vraiment à détester cette phrase.
_________________________
Casier > http://star-wars-rpg.xooit.com/t4099-Mell-Tinor.htm#p45725


http://img.xooimage.com/files68/e/c/f/famille-32969bf.jpg
Revenir en haut
Shiraha
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 14 Oct 2010
Messages: 100
Niveau: 0
Rang: Lieutenant
Autre: Ex-Rebelle

MessagePosté le: 11/10/2011 22:03:27    Sujet du message: En orbite autour d'Endor Répondre en citant

Le repas s'était terminé rapidement puis Kyo avait déjà commencé à s'endormir sur mon épaule. De peur qu'il ne tombe, je le pris dans mes bras.
*Raaaah lala tout fatigué petit Kyo.... ne force pas trop ma petite boule de poils...*
Je marchais calmement dans le couloir, je m'étais excusé auprès de Lightning, elle qui voulait qu'on fasse le reste du voyage ensemble, à cause d'un petit imprévu je n'allais pas pouvoir.



-Je suis désolé Lightning !! Je vais aller me reposer avec lui, on se retrouve après si tu veux ??



Je ne voulais surtout pas laisser ma petite créature toute seule, on ne savait jamais ce qu'il pourrait lui arriver et alors là je sais très bien que je ferais un carnage, autant ne pas tenter le diable.

J'ouvris doucement la porte, personne, ça m'arrangeait bien, je n'avais pas envie de quelqu'un de nouveau maintenant. Je mis Kyo sur les draps tout doucement, il ne sembla même pas remarquer la différence de température ni de texture. Il était sublime, les oreilles à demi couchées, les pattes sous le museau et ses queues l'enveloppant, une jolie photo à lui tout seul. Je me mis à côté de lui, m'allongeant en regardant le plafond, je devrais en profiter pour faire un somme.
*Après tout ça fait déjà un bon moment que je n'ai pas vraiment pris une pause rien qu'à moi... je devrais suivre l'exemple de la boule de poils...*
Je fermais les yeux, me relaxa pour sombrer en douceur...




Un fond noir. Une lumière. Du noir avec un carré de lumière. Une ombre. Qui est-ce ? Je ne sais pas à vrai dire je ne sais plus rien. Lieu inconnu. Du bruit. Plic, plic. Serait-ce de l'eau qui coule ? Une nouvelle couleur. Un mince filet de rouge. Rouge sur noir. Non l'eau n'est pas rouge. Un liquide rouge. Noir rayé de rouge. Le sang est rouge. Il s'étale sur le plancher noir, comme une mauvaise herbe. J'ai peur. D'où vient ce rouge ? Des cheveux par terre dans le couloir. Des cheveux parsemés de rouge. Des débris de verre tout autour. Petits polygones blancs sur fond noir et rouge. J'ai déjà vu ça et je ne souhaite pas le revoir pourtant quelqu'un m'appelle plus loin. Je dois passer. Je dois revivre cette image. Je dois y aller, je dois passer par là. Une silhouette. Un corps sans vie. Un magnifique cadavre. Maman. Sans son sourire, taché de rouge. Coup au cœur. Je fuis. Je traverse en courant le couloir, encore du rouge. Sur les murs, devenus bruns. Des traces de mains. Du rouge sur du noir. J'ai peur. Sauvez-moi.
-Shiraha...

Cette voix. Mon cœur tambourine. Cette voix va m'aider. Je dois les trouver. Un couloir. Un escalier. Du rouge sur du noir. Des taches, des traces rouges. Des griffes, des bosses sur les contours. Un homme sur la dernière marche. Un soldat vu l'armure. Alors que je pose la main sur son épaule la silhouette tombe. Un bruit sec. La tête qui roule. Cling cling. Bruit du casque de métal. Mon estomac est au bord des lèvres. Un cadavre et un guillotiné. Ça fait deux. Y'en aura-t-il d'autre ? Je me sens mal. Ma poitrine s'enflamme. Mon pouls s'accélère. Si ça continue je vais manquer d'air. J'ai trop peur. La peur grandit. Je cours. Plusieurs cadavres mais la voix continue. Elle se fait plus audible. À droite puis à gauche, plus loin. Des cadavres, des corps sans vie, du rouge sur du noir, sur du gris. Métal froid, métal sali. Ma tête bourdonne. J'ai peur. Mes poumons me font mal, mon cœur aussi. Ma gorge est trop serrée. La voix, elle est là tout près.

Yeux écarquillés. Vision cauchemardesque. Du rouge sur du noir, sur la peau...




Réveillée en sursaut, je me fracasse les fesses sur le sol. J'ai des mèches de cheveux collés sur la nuque par la sueur, j'ai l'estomac en compote et prêt à faire des bonds, j'ai le cœur qui joue du tambour et la tête qui fait chancelle. Je pose mes mains sur mes joues, elles sont en feu.

Depuis combien de temps je n'avais pas fait d'aussi beau cauchemar ?? Depuis quand je rêve de personnes mortes qui ne le sont pas ?? J'avais maintenant peur que cela arrive.
*Ouaaah ça tourne pas rond, vilain repas, vilaine tête qui fait des siennes !!! On se calme, on respire...*
Dans tout les cas, je ferais tout pour que ce que j'avais vu ne survienne jamais. Le lit semblait à sa place, rien ne semblait avoir changé si ce n'est qu'une petite frimousse tapis sur le lit était bien réveillé.


-Coucou toi, bien dormis ??



Un petit couinement, un jappement et un saut agile pour atterrir sur ma tête déjà trop lourde.

Je tombe exprès à la renverse et rigole. Lui alors il a le don de m'apaiser. J'ai envie de savoir comment vont les autres. Il joue avec quelques mèches rebelles, mon coccyx me fait un peu mal et mes jambes sont en coton. J'ai besoin d'une bonne douche chaude et revigorante. Je prends des affaires de rechange et file sous l'eau chaude. J'ai même un visiteur qui s'amuse à attraper les gouttes pour finalement finir mouillé et partir en courant. J'ai le droit à ce petit manège plusieurs fois de suite, ce qui fait que je n'ose plus bouger de peur de lui marcher sur la queue. Mais l'eau reste agréable, je finis même par m'asseoir un peu. Mes cheveux sont collés à ma peau, mes doigts commencent à friper et pourtant je reste là, je ferme les yeux pour finalement sentir sur mon pied quelque chose de chaud, de mou et râpeux. J'ouvre les yeux pour voir mon petit Kyo me fixait de ses grands yeux attendrissant, il est tout trempé, ses poils sont moins doux, il est tout mince et ses oreilles ont perdu de leur panache. Il secoue la tête, essayant de se débarrasser de la pluie artificielle. Il me fait sourire et me fais oublier la vision bien qu'elle reste ancrer dans un coin de ma tête. Je ferais avec.


-Allez viens on sort petit monstre.


Je sors, m'enveloppe dans une serviette avant de prendre une plus petite pour les cheveux. Kyo s'ébroue au point de me remouiller par endroit.
*Merci crapule j'étais sèche à ce niveau-là...*

Je branche le sèche-cheveux, l'allume et fais tomber l'animal à la renverse. Il me regarde avec une tête ahuri, les poils en pétard, j'en profite pour sécher la pointe de mes cheveux et laisse le reste sécher à l'air libre. J'enfile un débardeur jaune tournesol, pas très discret mais qu'importe je ne suis pas en mission alors la tenue vestimentaire sera celle que j'ai envie. J'enfile un pantacourt noir et m'applique à faire une queue de cheval haute. Je l'attache avec un chouchou et rajoute par dessus un ruban que j'avais retrouvé dans le peu d'affaires que j'avais. Il allait parfaitement avec ma tenue du jour, rayé jaune et orange. Je revenais faire mon lit quand je vis mon datapad.
*Tiens Atin avait dit qu'il y aurait une réunion et qu'on serait prévenu... j'espère que je ne l'ai pas loupé...*
Non le message venait d'arriver, à peine cinq minutes. Je l'accroche à la boucle de ceinture avec mon blaster et ma vibro lame puis me dirige calmement vers la salle.
*Ah mince je sais pas c'est laquelle.... heu le mieux serait de demander...*
Un soldat passait avec trois autres, ils devaient surement si rendre également.



-Excusez-moi, vous savez où se trouve la salle pour la réunion ??



-Non mais de quoi je me mêle la gamine ??!!



-Chut tais-toi crétin c'est elle...



Je venais de prendre mon arme et de le placer sur l'entre-jambe, un grand sourire sur les lèvres. D'un je ne le connaissais pas, de deux il semblait savoir qui j'étais, de trois je n'avais pas le temps et la patience pour utiliser une autre manière plus adulte et douce.


-Et comme ça je suis plus crédible ??



-Heu... on s'y rend c'est par là...



-Merci...



Je partis devant avec un des soldats, surement un ancien et derrière les trois autres dont un qui se moquait de son compère. J'étais ravie de lui avoir mis la honte devant témoins bien que je me méfiais, il était toujours possible qu'il décide de se venger. Je gardais la main près de mon arme, Kyo aux aguets sur mes épaules. Je marchais fièrement à côté du soldat, demandant si Endor était encore loin ou deux trois trucs sans importance. L'homme ne se fit pas prier et répondit de manière claire, précise et courte. Bref les réponses que je voulais entendre. Le briefing se passait dans un autre vaisseau, pourtant Atin était venu nous parler pendant un repas.
*Il joue à saute-vaisseaux ou c'est juste histoire de nous faire faire des baptèmes de l'espace??*
Je pris donc un petit vaisseau pour rejoindre un autre grand vaisseau, que dire à part que j'ai vu du métal, des hommes et du métal. Des armures aussi et pas mal de réflexion mais si j'avais du appliquer ma méthode brutale à tous, j'en aurai eu pour trois heures, je ne pouvais pas me le permettre. Une fois enfin les pieds sur du métal, destination finale, je suivis des soldats, on allait tous dans la même direction et ça m'évitait de devoir demander à nouveau mon chemin.


Je retrouvais d'autres renégats au abord d'une porte donnant sur une grande salle.
*Bon faut que je me place de manière à voir Atin... au pire des cas, grimper sur un chaise ou une table, je verrai mieux.... quoi que pour ne pas me remarquer faut vraiment le faire exprès...*
J'espérais de tout cœur que cette réunion allait déboucher sur des actions, des informations et de bons moments à venir. J'avais hâte, je souriais et avançait calmement dans la salle.


Dernière édition par Shiraha le 15/10/2011 21:50:49; édité 1 fois
Revenir en haut
Atin Jnum
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 14/10/2011 19:29:11    Sujet du message: En orbite autour d'Endor Répondre en citant

    L'immense jungle parmi laquelle étaient dispersé les temple massasi offrait une excellente cachète aux rebelles de Yavin IV, dissimulé dans les temples en dans cette jungle. Réalisant leur plan d'attaque et vivant dans ces ruines des temps anciens loin de l'Empire et de sa menace. Cette planète avait été choisis lorsqu'une équipe rebelle s'était écrasé sur le sol de cette planète. Le colonel O'Neilh, alors chef de l'équipe de recherche avait formulé une demande pour qu'un camps soit établie sur ce monde, demande qui avait été rejeté à l'époque mais qui avait été admise le jour où il avait fait intégré le comité du CTR. Dès lors, le gros des troupes rebelles rejoignant le CTR et étant admis par le CTR arrivaient sur ce monde. Des petites partis de foret avaient été rasé, quelques arbres explosés pour laisser la place au vaisseau de se poser sur la planète, tout en étant dans la jungle, et par la même, étant dissimulé et non visible depuis l'orbite. Où alors il fallait chercher, bien chercher. 
    Ce camps vivait sa petite vie, formatant quelques attaques contre l'ennemi par-ci par-là, trouvant des plans pour des nouveaux vaisseaux nommés des A-Wing, X-Wing, Y-Wing et d'autres. Liant des alliances avec des mondes et des politiciens. Un beau jour, alors que les chefs du CTR étaient partit pour un soit disant briefing avec le reste de la rébellion, toute la flotte qu'avait acquis le conseil, se trouvait sur Yavin IV, et d'une minute à l'autre, ce but le branlebas de combat. Toutes les troupes prirent leurs armes et montèrent dans les vaisseaux, les chasseurs, prenant tout ce qui pouvait servir pour combattre. En quelques minutes, Yavin IV était devenu déserte laissant les vaisseau de classe MonCalamari, les Frégates Nébulon B et les Corvettes Corelliennes CR90, entouré par les chasseurs sortirent de l'atmosphère de la planète pour partirent dans l'espace, disparaissant dans un pont transformant les étoiles en long très bleu et lumineux, direction Endor.





    Atin organisait les derniers préparatifs pour son briefing final lorsque tout les membres de Dxun entrèrent dans la pièce, un amphithéâtre suffisamment grand pour pouvoir accueillirent tout le monde, même les nouvelles recrues aux plus anciennes. Il remarqua Shiraha, avec son haut jaune fluo, et sa couleur de cheveux si particulière. A ses côté se tenait Lightning, et bien nombre d'autre personne. Vik'la était monté sur la table, à côté de la table de projection qui n'était pas encore activé. Tout le monde semblait là. Des nouvelles recrues, des anciennes, des soldats clones portant une armure dites phase I, d'autres une dites phase II, d'autres des armures d'éclaireurs, etc. Les membres du CTR venait d'arriver dans la pièce, Atin lui regardait les derniers membres à s'assoir dans les rang, les Hapiens, notamment des femmes, très peu d'hommes ; avec à leur tête, ce dénommé Mell Tinor. 
    Le mandalorien avit peut être agis de façon trop expressif pour un premier contact, mais bon, si il n'était pas content, il pouvait partir, personne ne lui en voudrait. Mais bon, il avait sauvé tout un équipage quand même, ce n'était pas rien. Le renégat devait l'avoué, il lui présenterai des excuses, lorsqu'il en aurait l'occasion, mais ce n'était pas le moment. Il contempla la salle par la foule qui discutait en qui provoquait un bruit de fond jusqu'à ce qu'il soit interrompu par Jack. Le reste de la flotte était arrivé. Atin alluma la table de projection qui servait en même temps de holo transmission et qui lui permettrait de faire le briefing pour tout les renégats. Muir lui demanda d'enlever son casque pour le briefing, celui-ci refusa catégoriquement. Atin n'enlevait que rarement son casque, le plus souvent, seul. Les derniers préparatifs allaient commencer.
Revenir en haut
Lightning
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2011
Messages: 20
Niveau: 0
Rang: Soldat

MessagePosté le: 15/10/2011 22:21:21    Sujet du message: En orbite autour d'Endor Répondre en citant

Shiraha était partie se reposer , j'allais faire de même , car je sentais mes yeux se fermer petit à petit , une envie de dormir me dominait de plus en plus
je regardais Shiraha partir doucement avec sa boule de poil , quand à moi je me retrouvai seule à nouveau , je préférais ne pas m'endormir de peur de sauter le rendez-vous qu'on m'avait donné , déjà qu'il fallait que je surveille mon Datapad , Il fallait que je bouge , je pouvais pas rester en inactivité , tout en me levant je scrutai les environ à la recherche de n'importe qu'elle anomalie , malheureusement il n'y avait rien , chaque fois il ne se passe rien, Je me dirigeais vers la sortie de la salle , les couloirs qui était à proximité de la salle sentais aussi la nourriture , je m'éloignais le plus vite possible pour évité que cette odeur ne se colle à moi , Ne savant pas où allez , je m’étais décidé d'aller dans mes quartiers , je marchai d'un pas lent et fatigué tout en faisant un salut au soldat qui passait . Au dessus d'une porte il y'avait une lumière verdoyante indiquant que la salle était libre , la porte coulissa de chaque coter , je m’affala comme une paresseuse , même si je m’étais résigné à dormir , mes paupières furent étonnements lourdes malgré ma résistance j'allais m’endormir , Mon souffle fut plus lège , ma respiration était devenue régulière et mon corps était devenu aussi léger qu'une plume …


Mon datapad vibra , me tirant ainsi de mon sommeil , les cheveux ébouriffés et les habits tout froissé je sortais de la pièce tout en me dirigeant au hasard dans le vaisseau , je regardai en même temps mon datapad qui était un message prévenant que le briefing aurait bientôt lieux tout en indiquant une salle et un autre vaisseaux , Je me levais de mon lit et sortie du couloir je me précipitai vers le hangar , il y'avait des transporteur qui allait en direction du vaisseaux en question . J'étais monté à bord rapidement, le voyage ne dura pas plus de 5 minutes et heureusement je ne tenais pas à être en retard .La salle qu'avait indiqué le message n'était pas simple à trouver même s'il y'avait les inscriptions sur les plafonds , je cherchai la salle pendant dix à quinze minutes maximum , je heurtai des gens sur mon passage quand enfin j'avais trouvé la salle demandé , doucement les portes coulissèrent , j'entrai doucement et endentai , des voix , des gens qui rigolent tout ça avait plus l'air d'une taverne qu'à une réunion , c'était bien mon avis .


La salle était demi-circulaire , donc au centre une sorte de holo-projecteur , les places du devant étaient toutes prises … enfin pas que devant quasiment partout en faite , Je restai dans le fond debout les bras croisé en attendant que le briefing commence , mais mes yeux cherchaient la petite fille au cheveux bleu , est ce qu'elle était au briefing ? oui elle était assise tranquillement , je me mis discrètement à coter d'elle et  j'attendais en silence que le briefing commence .
_________________________
Ni ven juri kad
( je porterais un sabre )


http://star-wars-rpg.xooit.com/posting.php?mode=editpost&p=46797
Revenir en haut
Mell Tinor
Niveau 1

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 365
Niveau: 0
Rang: Famille Royale d'Hapès
Autre: Ex-Rebelle / Ex-Sénateur de Dantooine

MessagePosté le: 22/10/2011 23:11:19    Sujet du message: En orbite autour d'Endor Répondre en citant

_ Une réunion ?

_ Oui en vue de la grande opération, on nous a pris un peu de court à ce sujet mais on devrait avoir plus d’infos auprès du mandalorien.

_ Cet homme s’impose en leader dirait-on. Hell est en retrait.


_ Nous verrons bien colonel, quoi qu’il en soit , nous ferions mieux de nous y rendre , et rapidement.


_ Vous avez raison Keller, que les gardes royaux et les officiers hapiens m’accompagnent.

_ Je vais les chercher de ce pas.

Mell Tinor observa le commandant s’éloigner, réfléchissant à la manière dont se déroulerait cette réunion , certainement un Briefing final avant le grand départ. Quoi qu’il en soit il devrait accepter l’autorité d’Atin sans sourciller, du moins tant qu’il ne se serrait pas imposer dans le camp renegat.
Alors qu’il partait , une jeune femme splendide , svelte et aux lekkues d’un bleu océan l’observait avec attention , un sourire se dessina instantanément sur son visage alors que la princesse de Ryloth se jeta sur lui , le serrant de toutes ses forces.

_ Astraal , tu m’étouffes.

_ C’est que tu deviens fragile sénateur.

_ Arrête de m’appeler comme ça , voilà presque un an que je ne suis plus sénateur.

_ Désolé , je voulais juste me remémorer le bon vieux temps , tu as vieilli on dirait.

_ C’est la guerre qui fatigue mon visage, la torture , le combat.

_ Tu as encore vécue de palpitantes aventures on dirait, Mell.

_ Palpitantes je ne dirai pas ça mais je suis vivant c’est ça qui importe. Content de te revoir princesse.

_ Content de te revoir aussi prince. Ma père et le Roi Secura vont à la réunion, je suppose que tu t’y rends aussi ?

_ Exact. Allons y ensemble sans tarder , voilà mon escorte qui approche.

Le commandant Keller arriva encadré par deux clones eux même suivis des officiers et gardes hapiens , à coté desquels se trouvaient Mell Junior et Ereneda.

_ C’est parti, annonça Astraal en souriant.

La réunion accueillait toutes sortes d’espèces et d’origines , la race dominante était bien sur l’humain avec tous les clones présents chez les renegats , des clones de tout temps , sorti des griffes de l’empire après la prise de pouvoir de l’Omega et même les premiers renegats , ceux qui avaient suivi Ozzel alors que l’armée clone se frictionnait en deux clans distincts.
Il y avait aussi des Twi’leks , les familles des clans Vao et Secura et les rebelles qu’il avait sauver sur Ryloth. Il leur adressa un signe en réponse à leur mines réjouis de son arrivée. Il salua également Muir, renegat qu’il connaissait le mieux en dehors de ses amis et qu’il respectait déjà.
Certains membres de la réunion prêtèrent tout particulièrement son attention , une gamine tout particulièrement , elle devait certainement être la fille de quelqu’un d’important mais sa présence restait tout de même surprenante. Puis enfin il y eut Atin , vêtu de toute son armure , l’air froid et indifférent comme tous les mandalorien. Il le fixa sans ressentir quoi que ce soit , il voulait juste lui dire en face qu’il était toujours de son coté malgré leur accrochage d’il y a peu.

_ Mell Tinor, prince et général de Hapès, les hapiens sont prêt à vous entendre colonel Jnum. Nous attendons vos ordres.

Cela lui coûtait de devoir obéir surtout qu’il ne le jugeait pas encore méritant de sa servitude. Mais il n’avait pas vraiment le choix , il devait de toute façon se joindre au combat et les renegats lui en donnait l’opportunité , sa fierté n’était pas aussi forte que sa volonté de vaincre l’empire..
_________________________
Casier > http://star-wars-rpg.xooit.com/t4099-Mell-Tinor.htm#p45725


http://img.xooimage.com/files68/e/c/f/famille-32969bf.jpg


Dernière édition par Mell Tinor le 11/11/2011 13:46:47; édité 2 fois
Revenir en haut
Atin Jnum
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 23/10/2011 16:59:33    Sujet du message: En orbite autour d'Endor Répondre en citant

    Atin regardait toutes les personnes qui attendait pour que le briefing commence lorsqu'il vu le Prince Tinor venir aux côtés de Muir.

*Hum, peur d'en prendre une deuxième prince ?*

    Atin le regarda et pensa ça en riant, il n'avait aucune raison de le frapper et il n'en voyait pas le besoin. Mais il n'avait rien à faire là, ce n'était pas sa place. Elle était la haut, avec ses hommes, mais si celui-ci le voulait, pourquoi pas. Le général Hell n'était pas présent comme on pouvait s'y attendre, il était beaucoup en retrait ces derniers temps et délégué ses tâches à ses subordonnées. Il n'y avait donc que Jack, Mell, Two-Delta, Gallagher et Muir qui était présent. Un groupe de haut placé dans la hiérarchie militaire était dans un coin, mais ne disait rien. Une bande de ramassis de bureaucrate bon à donner des ordres sans jamais avoir tiré un seul tir de leur carrière. Mais le mandalorien revint à son occupation principale, Atin décida de commencer le briefing. Il inséra une carte de donné dans la table holographique et l'alluma, à ce moment là, le calme se fit entièrement dans la salle. Atin mit l'image de la forge stellaire. Il se retourna pour contempler la foule qui fixait l'holo image avec concentration. Le jeune colonel se plaça au centre, un peu en avant de la table pour être entendu de tous et être vue par les salles de conférences.

-Bien.
Voici nôtre objectif, la Forge Stellaire. Nous devons la détruire. Cette appareil a autre fois été détruit par la république, elle a été aujourd'hui reconstruite par l'Empire. L'empereur Omega espère par cette forge construire une force militaire qui pourra annihiler la galaxie. Et nous, par la même. Elle prend son énergie à partir d'un soleil. Donc, elle est en orbite autour d'un soleil.
Nous savons de source sur que l'empereur est présent sur cette station avec des hauts dignitaires impériaux. C'est pour nous l'occasion d'attaquer l'Empire et de lui porter un coup fatal.
Vos objectifs seront pour certain d'atteindre ses hauts dignitaire et de les capturer. Pour d'autre, il sera de placer des explosifs sur différentes partis de la forge. Atin regarda la table que Gallagher manipulait pour afficher les objectifs. Vous devrez placer des charges dans les usines de fabrications, à divers endroit et notamment à la base de la forge, là où elle tire son énergie du soleil. En faisant exploser ces quatre partit, la forge sera inutilisable. Ensuite, il vous faudra placer des charges au niveau des stabilisateurs de la forge. Nous ne savons pas où ils sont, ni comment ils sont disposé, ce sera à vous de trouver ces info une fois dedans.
Pour détruire cette forge, nous aurons le soutient des Jedis, vous devrez les aider et eux vous aiderons. Dans ce conflit, chaque force allié est non négligeable. Il y aura aussi des troupes des forces Cerberus, ne leur tirez pas dessus. Ha oui, aussi, évité les tirs amis, c'est désagréable. Atin retourna à la table et coupa l'image de la forge.
Voilà pour ce que vous aurez à faire dedans. Mais vous devrez aussi vous battre dans l'espace pour pouvoir arriver dans la forge. Cette station est très bien gardé, des centaines de canons vous attendent là bas.
Autant, vous le dires, ceci n'est pas un jeu, et nous allons surement tombé dans un piège. Regardez bien ceux qui sont à vos côtés, peut être ne les reverrais vous jamais.
Vous serez affecté par des groupes de six, vous aurez vos affectations par groupe lors du voyage en direction de la forge. Une fois sur place, ne jouer pas aux héros, si vous ne pouvez placer, faites demi tour et trouvez un autre passage. Si vous êtes encerclé, faites un maximum de dégâts dans la zone. Vous recevrez tous une capsule de cyanure, si vous êtes prisonniers, prenez là. Ce sera mieux que de vous faire torturer jusqu'à la mort. Effacé toute informations personnel sur vous. Vous recevrez aussi de nouvelles combinaisons pour les troupes non cloné. Les troupes clonés sont prié de mettre un brassard noir sur leur bras droit et gauche, de façon à vous reconnaître dans la forge. Atin marqua une pose et regarda la salle.
Beaucoup d'entre nous mourrons, nous ne ressortirons pas tous de cette attaque. Mais l'Empire non plus, ceci est nôtre combat, pour nous, pour nos rêves, pour nôtre liberté. Nous ne pouvons faillirent, et nous réussirons. Nous nous rendons à la Forge Stellaire. Nous allons nous battre contre un ennemis aguerris et puissant, je ne peux vous promettre de tous vous ramener, mais vos actes ne seront pas inutile. Ils permettrons à faire naitre de nouveaux espoirs et ceux ci seront transmis aux générations à venir.
Bonnes chances à tous.

    Atin termina le briefing de cette manière. Il n'était pas un très bon orateur, mais plutôt que de mentir aux troupes, il préférait être franc, tandis qu'il éteignait la table, la salle de conférence se vidait. Lui attendait là, pour avoir des nouvelles des Jedis.
Revenir en haut
Mell Tinor
Niveau 1

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 365
Niveau: 0
Rang: Famille Royale d'Hapès
Autre: Ex-Rebelle / Ex-Sénateur de Dantooine

MessagePosté le: 23/10/2011 18:45:36    Sujet du message: En orbite autour d'Endor Répondre en citant

_ La mission semble difficile

Cette phrase était une évidence tout bonnement inutile à prononcer mais Mell l’avait utilisée pour montrer qu’il était encore présent, et qu’il voulait parler à Atin , plus calmement qu’à leur rencontre cependant. Les autres étaient tous partis , seul le commandant Keller , en qui il avait une totale confiance restait non loin droit comme un « i ».

_ Me connaissant , j’y survivrait certainement , mais qu’en sera-t-il des autres ? Des pertes immenses , ce combat les renégats ne doivent pas le perdre.

Toujours et encore des évidences , Mell décida d’arrêter avec ce petit jeu , il avait introduit la conversation à présent , mieux valait-il aller droit au but.

_ J’espère que vous les mènerez correctement.

Il faisait bien entendu mention de son impulsivité qu’il ne contrôlait visiblement pas très bien.

_ Vous avez tiré sur vos hommes colonel Jnum. Ce sont les votre avant d’être les miens , les hapiens ne sont pas vos alliés mais ce sont des renégats , des gens qui comme les autres vous suivront certes parce que je leur ai ordonner mais aussi parce qu‘ils le veulent. Et vous m’avez tirer dessus alors que je n’ai outrepasser aucune règle , Muir m’avait laisser les commandes et avait ordonner à votre capitaine de suivre mes directives , c’est lui qui était en faute, et quand bien même, il ne mérite pas la sanction que j’ai du subir. Ni aucun autre.

Mell s’assit tranquillement à coté du mandalorien.

_ J’hésite à vous accordez ma confiance , remarquerez je suppose qu’il en est de même pour vous , alors si nous discutions de tout cela, calmement , sans en venir aux mains. Que me reprochez vous colonel ?
_________________________
Casier > http://star-wars-rpg.xooit.com/t4099-Mell-Tinor.htm#p45725


http://img.xooimage.com/files68/e/c/f/famille-32969bf.jpg
Revenir en haut
Atin Jnum
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 23/10/2011 19:27:42    Sujet du message: En orbite autour d'Endor Répondre en citant

    Alors que le mandalorien bricolait quelques donné sur son datapad et sur la table holographique, le prince Tinor semblait divaguer à côté de lui en affirmant des faits que tous savait. Puis il vint à parler de la façon dont le renégat menait ses troupes sur le terrain et le fait qu'il avait blessé ''ses hommes'' avant d'être les hommes du prince. Et enfin que celui-ci hésitait à lui placer sa confiance. Le guerrier sourit intérieurement, celui ci ne savait rien du renégat et lui parlait comme si il savait tout de lui.

-Il me semble que vous n'avez rien à me dire sur la façon dont je mène mes hommes. Je fais toujours en sorte qu'aucun ne reste sur le carreau, même si je dois y rester. Tout ceux avec qui j'ai combattu vous le dirons. Atin ferma la table et son datapad par la même. Il se retourna pour voir le prince assis face à lui.
Mais je ne crois aps que ce soit le sujet dont vous vouliez parler, non ? Quand aux hommes que j'ai blessé, ce n'est rien comparé à ce que des recrues ont subi pour nous rejoindre ou ce que j'ai du subir pour arriver où j'en suis. Alors ce n'est surement pas un petit prince qui agite sa fine fleur qui va me faire des leçons de morale. Le mandalorien le regarda, se calma puis se posa à coté de lui et fixa le plafond deux secondes.
Voyez vous, j'ai encore du mal à me faire à mon rang et à toutes les conditions que ça impose, envoyer des troupes à la mort, je me bats justement pour éviter ça. Ce n'est pas quelques chose de facile à gérer.
Mais il est vrai que, je dois le reconnaître, je suis assez impulsif. C'est ce qui fait mon caractère. Il est vrai que j'ai été violent avec vous, que je manquez d'info à vôtre sujet pour vous en coller une. Vous avez sauvé un équipage, ce n'est pas rien. Rien que pour cela, vous avez tout mon respect et ma confiance. Après que vous m'accordiez la vôtre où pas n'a peu d'importance. La situation s'en passe amplement il me semble. Soit nous combattons côte à côte, soit nous mourons. Atin se releva et se mis face au prince.
Qu'en dites vous ?
Revenir en haut
Mell Tinor
Niveau 1

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 365
Niveau: 0
Rang: Famille Royale d'Hapès
Autre: Ex-Rebelle / Ex-Sénateur de Dantooine

MessagePosté le: 24/10/2011 11:31:54    Sujet du message: En orbite autour d'Endor Répondre en citant

La question d’Atin, contrairement à ce que Mell pensait , n’avait pas encore de réponse. Continuer la lutte en solo comme auparavant , ou accepter de suivre la voie des renégats et d’accepter leurs erreurs ou du moins leur point de vue même si Tinor trouvait leurs méthodes inefficaces, quelle option choisir. Après tout ce n’est que parmi ces hommes qu’il pouvait véritablement changer les choses. Tinor se remémora ces clones qui avaient quitté l’empire pour sauver les civils , ces gens sans considération qui avait laissé la république se morfondre dans une autre forme d’esclavage. Que les clones combattent pour rétablir cette même république dépassait tout entendement et cela démontrait avec une certitude indubitable que ces soldats méritaient tout, tout ce qu’il y avait de mieux et que la galaxie pourrait leur offrir. Mell songea aux twi’leks , qui répugnés par l’indifférence de l’empire face au sort de leurs femmes , s’étaient mobiliser contre leur gouverneur et 5000 d’entre eux l’avaient fait assez activement pour changer les choses. Il pensa aux soldats venus des quatre coins de la galaxie, de toutes les espèces, qui ensemble étaient près à mourir pour porter un coup dur à l’Empire. Il pensa aux hapiens , à sa cousine , à son neveu qui avaient tout perdus et qui s’étaient quand même engager à combattre une tyrannie qui ne les touchaient même pas. Il pensa à ses hommes à lui , fiers combattants , fidèles et talentueux. Il pensa à Hell , un homme dur et froid mais c’était l’homme qui avait créé tout ça , qui avait réunis tous ces hommes et toutes ses femmes au sein de ce même combat , sous les bannières du camp renégat. Et si Atin était si soucieux du sort de ses hommes , si il avait des remords et si il avait du mal à supporter ses responsabilités c’est qu’il songeait aux renégats plus qu’à sa propre vie , il convenait parfaitement pour seconder le général Hell dans sa tache. Mell le suivrait, il en était sûr maintenant.

_ Nous combattrons côte à côte colonel , nous mourrons peut-être mais nous combattrons avant cela , c’est comme ça que l’on devient de grands hommes. Ensemble nous porterons un coup fatal à l’empereur , et qui sait, un jour prochain je l’espère la galaxie vivra en république.

Il tendit la main au mandalorien , espérant mettre fin à leur conflit et les lier dans la lutte qui les avaient amener à se rencontrer.
_________________________
Casier > http://star-wars-rpg.xooit.com/t4099-Mell-Tinor.htm#p45725


http://img.xooimage.com/files68/e/c/f/famille-32969bf.jpg
Revenir en haut
Rylen Korr
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 19 Mar 2007
Messages: 3 795
Niveau: 5
Rang: Maître du Conseil Jedi
Autre: Grand Maître Jedi

MessagePosté le: 05/11/2011 03:58:00    Sujet du message: En orbite autour d'Endor Répondre en citant


PNJ Ka Di Mounda - PNJ Fic Drecko
[Maître Jedi et Membre Permanent du Conseil] - [Maître Jedi et Membre Permanent du Conseil]  


Une lueur du soleil avoisinant Endor réussit à se faufiler à l'intérieur de cette petite cabane en bois. Et petit à petit, cette action se répéta sur toute l'étendue du village des primitifs -mais intelligents- Ewoks. L'aube se leva alors très lentement sur la sauvage lune forestière du secteur Modell, où les cris des prédateurs peuplant les grandes étendues de terres boisées furent remplacés par différents rituels habituels des bipèdes à fourrure utilisant leurs instruments pour sonner le début de la journée. Derrière ces sons bruyants et incessants se cachaient certainement des appels ou des prières pour les divinités de la culture et de la mythologie Ewok. Quoi qu'il en soit, les Jedi avaient déjà appris à vivre avec, au bout de quelques jours de vie commune dans les arbres. Cela ne les dérangeait aucunement, bien que le silence soit un mot d'ordre pour les moines. L'accueil en masse d'étrangers était déjà fort sympathique pour ces exilés recherchés par les autorités Impériales. Et d'un côté, ces vibrations intempestifs provoqués par leurs compères à fourrure permettaient aux quelques indolents de l'Ordre de se vivifier bien avant l'apparition totale d'un ciel bleu et lumineux.

*Personne par la guerre ne devient grand..*

Cet écho à travers la forêt qui semblait provenir des entrailles de la terre, Rylen l'écoutait et l'admirait en toute décontraction au devant de sa petite cabane très modeste. Assis en tailleur, laissant l'air frais du matin pénétrer à volonté dans ses narines, le Maître Jedi -qui s'était rasé la barbe pour la première fois depuis des années-- n'avait pas eu besoin de la "méthode de réveil" traditionnelle de ses camarades Ewoks pour sortir de sa couchette en peau d'animal. Il avait opté pour une méditation (très) matinale pour sa quatrième nuit sur la lune forestière. Il s'agissait d'une récente habitude à vrai dire. Tout était parti de cette première nuitée sur Endor lorsqu'il n'eut pas fermé l’œil de la nuit; cette étrange et mystérieuse perturbation qui l'habitait depuis son arrivée sur le monde éloigné de la Bordure Extérieure le gêna très particulièrement. Et même après plusieurs séances de méditation plus longues de prévues, cette "chose" n'était toujours pas découverte. Qu'avait-il pu bien pouvoir arriver pour que le Maître Jedi et ses confrères puissent à ce point-là être gênés? Oui, car Rylen n'était pas le seul à devoir vivre avec ce fardeau inexplicable au cœur. Ses confrères de l'Ordre l'avaient également ressenti à travers la Force. Et même s'ils ne savaient pas d'où provenait la source du problème, tous étaient inquiets et craignaient le pire. Et à quelques heures du départ en guerre contre le Côté Obscur et les Sith, ce soucis arrivait au très mauvais moment. Mais si la Forge Stellaire, elle, n'y était pour rien et n'avait rien à voir avec ça, elle n'avait pour autant pas été oublié par l'ensemble des Jedi aptes à participer à cet affrontement. Elle était même au sujet du jour, puisque le rassemblement de l'Alliance Rebelle était prévu pour ce jour-ci même..

Ils allaient se jeter dans la gueule du Mal, mais au moins se seraient-ils préparés pour "finir en beauté" comme dirait l'autre. Car ils n'y allaient pas sans s'être au préalable informé sur ce qu'ils allaient affronter. Ainsi, depuis leur arrivée sur Endor, les Maîtres tels que Shaabal, Fellwud ou encore Odan Rurr avaient travaillé avec l'aide de la bibliothécaire Nocasta sur l'élaboration de plans et d'objectifs primordiaux pour cette bataille de la Forge Stellaire. Lorsque Korr avait rejoint ses confrères et consœurs de l'Ordre sur la lune, il s'était également attelé sans relâche à ces travaux. Presque à en oublier qu'ils avaient des tâches domestiques à respecter en accord avec un "pacte" passé avec cette tribu Ewok qu'on appelait "Naa'fruu". Mais il s'agissait d'un cas de force majeur et le chef Chitupa l'avait compris. Il avait été prévenu qu'une grande partie de l'Ordre allait devoir s'absenter un certain temps et que ceux qui allaient rester au sein de la tribu (en majorité les jeunes novices, les blessés et autres handicapés physiques ainsi que les individus jugés inaptes "mentalement", c'est à dire ceux qui seraient capables de laisser libre-court à leurs sentiments durant la bataille) seraient placés sous la protection directe des guerriers Ewoks. A vrai dire, Chitupa respectait le combat que menaient les Jedi tant que leurs problèmes ne se propageaient pas à leur monde isolé. Ce désir était réciproque, puisqu'aucun membre du Conseil ne désirait apporter le danger et les ravages de la guerre sur une planète aussi propre et harmonieuse qu'Endor, aucun d'entre eux ne se permettrait cet affront. Les Ewoks, quelque soit leur tribu, pouvaient être certains que les Jedi préféreraient mourir plutôt que de provoquer morts et blessés parmi la population de la lune..

Bien que la flotte Renégate -qui devait arriver aux coordonnées d'Endor dans les prochaines minutes- était pacifique et n'avait aucune idée belliqueuse envers le monde des Ewoks, Rylen avait bien prit soin d'envoyer un message codé sur les ordinateurs du vaisseau mère de la flotte "terroriste" pour leur demander de ne pas s'approcher de l'orbite de la planète. A la vue d'une telle menace, cela ne faisait aucun doute que le le chef Chitupa et ses plus fidèles lieutenants du Conseil auraient une peur bleue. C'est ainsi qu'elle débarqua dans le secteur Modell comme convenu auparavant sur Dxun avec le Colonel Atin Jnum. Dans le même temps, ce fut l'Acclamator du Commandant Korr qui revint (en retard) de Cerea après avoir eu quelques soucis mineurs. Cependant, toujours aucune trace de la flotte en provenance de Hoth -composée d'un second Acclamator mais également d'une Frégate Républicaine- qui devait ramener les derniers Jedi de l'Ordre dont ceux qui l'avaient rejoint lors de la Réunification. Et pourtant, la faible distance séparant la planète de glace de la lune forestière aurait du leur permettre d'arriver bien avant la flotte Renégate et ses multitudes d'années lumières à parcourir de la Bordure Intérieure jusqu'aux territoires éloignés de la Bordure Extérieure. Mais Maître Mounda, Maître Drecko et Dame Gallaelle ne donnaient plus de signes de vie depuis leur départ de Hoth. Très inquiétant.. D'autant plus que la présence Impériale dans le coin était quasi-nulle. Et les pirates ne pouvaient pas rivaliser avec un Croiseur Républicain de classe Acclamator accompagné d'une Frégate. Mais pourquoi penser à de tels scénarios? Car Rylen le sentait: la perturbation qui les secouait tous provenait du convoi en provenance de Hoth..

Ils durent finalement attendre une petite heure avant de recevoir les premiers signaux sur le radar indiquant la sortie en hyperespace d'une nouvelle flotte répondant aux codes de celle des Jedi. Les balises présentes dans l'Acclamator de Bertrolen Gil'ead et dans la Frégate Républicaine de Skawalker avaient bien été captées. Le natif de Coruscant patientait depuis le matin même à l'intérieur de la petite cabane contenant tout les outils électroniques des Jedi et s'approcha vers l'écran lorsque le soldat clone s'occupant des réceptions lui indiqua qu'il s'agissait bien d'eux. Cette annonce provoqua une faible agitation dans la communauté Jedi du village. Mis à part les novices et autres blessés qui restaient dans le campement Ewok, tout les Jedi présents sur la lune devaient rejoindre un transport et se rendre immédiatement dans l'Acclamator du Commandant Korr pour le briefing de la bataille de la Forge Stellaire. Tandis que certains empruntèrent les quelques transports qu'ils avaient pu cacher dans la forêt, d'autres attendirent patiemment que les convois des deux croiseurs en orbite arrivent jusqu'aux terres d'Endor. Dans le ciel, une série de canonnières TIO/BA datant de la Guerre des Clones apparut alors sous le soleil radieux de la lune forestière. Quelques-uns d'entre-eux réussirent à s'approcher suffisamment près du village Ewok pour prendre en vol une dizaine de moines au maximum, lançant des cordes si jamais la distance était trop haute pour être parcourue avec l'aide de la Force. Mais la plupart des véhicules aériens durent survoler la zone à de maintes reprises pour trouver un espace d'atterrissage au sein de la forêt même, où les clairières étaient très nombreuses. Au final, tous purent repartir de la lune pour rejoindre la flotte Jedi qui s'approchait lentement de celle des Renégats. Le dernier vaisseau qu'on aperçut dans le ciel d'Endor fut un intercepteur léger de classe Aethersprite; un chasseur Jedi de classe Delta-7 dont le propriétaire n'était autre que le membre permanent du Conseil, Rylen Korr, qui prit soin de regarder une dernière fois la vaste étendue de ces forêts sauvages qu'il n'allait peut-être plus jamais avoir le plaisir d'admirer..


"Général Korr, veuillez atterrir dans le hangar en surbrillance sur votre panneau de bord, le A-38, apercevant sur son écran le hangar 77 qui était tout proche et qui pouvait l'accueillir, Rylen fut étonné d'observer que le A-38 se trouvait bien plus loin, Maître Mounda et Maître Drecko désirent vous voir dans l'immédiat, Général." 

Ces premières paroles ne rassuraient guère le natif de Coruscant qui s'empressa de se poser à l'intérieur du hangar A-38 de l'Acclamator de Bertrolen Gil'ead. Son unité R2-RK, bien qu'habituée à rester à bord du chasseur à chaque fois que le Maître Jedi s'absentait, décida de se retirer du chasseur et de suivre discrètement le natif de Coruscant qui quittait le hangar pour rejoindre la passerelle où devaient l'attendre ses confrères du Conseil. L'ambiance à bord du croiseur était tendue, et les quelques Jedi que le leader de l'Ordre croisait semblaient nerveux et inquiets. Aucun doute possible: il s'était produit quelque chose en son absence, il s'était passé un évènement particulier durant le trajet vers la lune forestière d'Endor. Attrapant l'un des nombreux ascenseurs au bout du couloir menant au hangar A-38, Rylen ressentait de plus en plus à chaque seconde qui s'écoulait une pointe au cœur, comme si quelqu'un le transperçait lentement à l'aide d'une lame ou d'un couteau, le vidant de son sang sans qu'il s'en aperçoive. C'est alors que le Maître Jedi déposa sa main droite sur sa poitrine. La douleur était brutale. Un clone présent à ses côtés lui demanda si tout allait bien, le Maître Jedi répondit bien évidemment qu'il n'avait aucun soucis particulier.
Ce qu'il ne savait pas, c'est qu'ils venaient de passer le niveau où se trouvait le hangar 77..

Un lourd silence régnait en maître à bord de la passerelle. Les nombreux clones veillaient au bon fonctionnement des systèmes vitaux du croiseur, Bertrolen Gil'ead en bon commandant gérait l'ensemble tandis qu'à ses côtés les Maîtres du Conseil Fic Drecko et Ka Di Mounda regardaient l'infini de l'espace à travers la baie vitrée. Ayant mis son chaperon dès lors qu'il fut sorti de son chasseur, Rylen Korr traversa la salle lentement, regardant le sol comme à la recherche d'une réponse sur ses ressentiments. Dame Gallaelle n'était pas présente. Et elle ne le serait plus, car elle avait rejoint la Force..

L'annonce avait été rendue officielle une heure plus tard: tous devaient se présenter dans les salles de briefing à l'approche du départ pour la Forge Stellaire. L'information avait été relayée sur les trois bâtiments spatiaux de la flotte Jedi, tandis qu'aucune liaison n'avait été crée avec le vaisseau mère des Renégats -une décision prise tardivement qui serait très bientôt transmise aux militaires rebelles-. Le très connu "Poing de Hell", peu distant avec la flotte Jedi, devait certainement abriter le Conseil Transitoire Rebelle et ses plus hauts gradés (dont le Général Hell et le Colonel Jnum). Il était plus qu'impressionnant. Il s'agissait d'un modèle de Destroyer encore plus perfectionné et plus équipé que le Destroyer Impérial d'origine. L’Empire se vantait de posséder ce genre de vaisseaux "indestructibles" qui alimentaient avec merveille la propagande Impériale, incitant pour l'occasion les dissidents rebelles et autres ennemis du régime Sith de ne pas s'opposer à l'Empereur Oméga et à ses sbires. Ils croyaient que toutes leurs manœuvres politiques et militaires suffiraient à faire régner la terreur sur les mondes de la Galaxie pour empêcher quiconque de se révolter. Le Seigneur Noir des Sith pensait certainement que la Forge Stellaire allait jouer un rôle primordial pour emprunter ce chemin. Voyait-il déjà les médias Impériaux annoncer à toute la population que la Relique Sith avait détruit toute la flotte Rebelle et tout les Jedi encore en vie? Tout ces combattants de la liberté y allaient certes pour mourir.. mais en emportant leurs ennemis avec eux, c'était la règle d'or à respecter..

Un par un, les différents Maîtres Jedi du Conseil pénétrèrent dans la salle. L'ensemble des Jedi de l'Acclamator appartenant à Bertrolen s'y étaient d'hors-et-déjà installé, patientant le début du briefing qui allait avoir lieu ici-même à l'aide des derniers équipements installés. L'atmosphère y était relativement endeuillée après ce qu'il s'était passé. Tant de morts en si peu de temps.. Tant d'âmes innocentes qui étaient amenées à rejoindre la Force bien plus tard dans leur vie. Elles avaient malheureusement été choisies pour repartir bien plus tôt. Lorsque Mounda lui apprit la nouvelle sur la passerelle de commandement de l'Acclamator, Rylen ne sut quoi répondre. Il se contenta alors d'écouter. Juste d'écouter.. C'était un si faible mot pour ce que lui avait dit ses confrères.. Dans la salle de briefing, les hologrammes de Shaabal et de Fellwud, elles aussi visiblement touchées par les drames simultanés survenus depuis le départ de Hoth, attendaient la tête baissée le début du discours du Grand Leader de l'Ordre. Ces deux Maîtres avaient accompagné Odan Rurr dans le second Acclamator pour gérer le briefing du croiseur de Rylen Korr, tandis qu'Adi Jolian avait été chargée de gérer celui de la Frégate Républicaine du Commandant Skawalker. D'ailleurs, la silhouette holographique de la très belle jeune Corellienne -avec sa coiffure Tholoth- ne tarda pas à apparaître aux côtés de celles des membres du Conseil, tout aussi émue que ses camarades. Bien que la périlleuse décision qu'elle prit plusieurs heures auparavant ait provoqué la mort de plusieurs novices, Jolian n'avait pas été pointée du doigt par le Conseil qui prit en considération le fait que le Sith ait été en contact avec les archives. Car d'après les registres de la salle, ce criminel avait pu y accéder, connaissant ainsi toutes les informations vitales de l'Ordre (comme leur nouveau refuge d'Endor). La jeune femme tenait donc le choc à côté de ses confrères, alors qu'ils attendaient tous le Grand Maître Rylen Korr pour s'adresser à l'ensemble des Jedi et ainsi débuter ce briefing tant attendu. Il avait voulu se rendre sur les lieux des deux drames en solitaire, comme pour se recueillir. Il avait demandé à ce que les corps des jeunes élèves soient ramenés sur Endor et brûlés comme le voulait la tradition Jedi. Même sentence pour les quelques valeureux soldats clones, qui auraient le droit à une cérémonie militaire discrète de leur côté. Quant au Sith -et ses membres découpés-, ils seraient lâchés loin d'Endor dans un espace inconnu. Lorsqu'il prit le couloir menant à la salle de briefing, Rylen réfléchit très sérieusement et se demanda comment tout cela put arriver. Le Sith n'aurait pas du monter à bord du convoi à destination de Hoth: pensaient-ils l'amener sur Endor avec l'ensemble de l'Ordre? De plus, il possédait encore et toujours son sabre dans sa cellule! Ce genre d'erreurs ne se répéterait plus, le Maître Jedi le jurait. Que cela leur serve de leçon. Ils ne sont jamais en sécurité.. Essayant de mettre de côté toute cette histoire, Korr arriva à destination et mit fin à la terrible attente dont il était responsable. Il put ainsi découvrir l'ambiance funèbre et très maussade qui régnait autour des membres de l'Ordre Jedi..

La barbe épaisse qui avait fait sa réputation dans le passé avait donc disparu. Rylen Korr sembla avoir subitement rajeuni d'une dizaine d'années. Était-ce le même homme? D'après l'aura puissante qui se dégageait de lui, cela ne faisait aucun doute. Le Maître Jedi rejoignit donc ses confrères et consœurs au centre de cette hémicycle sombre, aux côtés d'une plate-forme de projection en relief et des silhouettes holographiques de différents membres de l'Ordre. Il avait fixé le sol lisse depuis son entrée dans la salle, il ne releva pas la tête jusqu'au moment où il dut se résoudre à faire face à ses responsabilités en tant que Grand Maître de l'Ordre. Mais il ne dit point mot dans l'immédiat. Il restait très silencieux, à l'instar de Drecko et consorts qui étaient toujours préoccupés par les deux tragiques accidents s'étant produits durant le voyage entre Hoth et Endor. Fixant une rangée au hasard dans l'imposant amphithéâtre, Rylen observa successivement l'ancienne Padawan d'Hurza avant d'apercevoir son ami Wookie Zaalbar qu'il appréciait particulièrement. Chacun attendait l'une de ses réactions. Il fixa alors de son regard le jeune Altaer -le visage débordant d'hématomes- plus qu'abattu par les minutes douloureuses qu'il avait dû vivre. La décision que le Conseil avait pris à son sujet allait être très dure à accepter pour l'intéressé mais il devrait se plier à ce choix, bien qu'il soit totalement opposé à l'idée de ne pas pouvoir veiller sur
elle. Le Maître Jedi prit alors soudainement la parole contre toute attente, mettant un terme à ce calme pesant et douloureux. Faisant un pas en avant pour se démarquer du reste de ses congénères, Rylen était prêt à discourir.

-La Forge Stellaire.. Lorsqu'il entendit les premiers mots du Jedi, le clone s'occupant des documents holographiques appuya sur un bouton qui déclencha le système et qui fit apparaître une image en trois dimensions de l'imposant bâtiment des Sith, puisant son énergie dans une étoile. C'est cette relique Sith que nous allons faire tomber, Rylen prit une nouvelle pause, laissant le temps à ses frères et sœurs d'avaler l'information qu'ils venaient d'apprendre, créée par la civilisation -aujourd'hui disparue- des Rakatas il y a plusieurs millénaires, elle a été l'élément déclencheur de la Guerre Civile des Jedi et a provoqué la disparition de cette espèce. Elle a ensuite été détruite. A jamais? Non. Le Seigneur Noir Oméga l'a retrouvé et s'en est d'ailleurs servi pour attaquer Coruscant et orchestrer son coup d'état. Il a pu ainsi se créer une importance flotte de vaisseaux à l'aide de cette artefact Sith très dangereux pour faire chuter les défenses de la Capitale, le Maître Jedi se retourna avant de se rapprocher de Mounda et Drecko, avec l'aide des Renégats avec qui nous avons conclu une alliance sur le long terme, nous lancerons une offensive pour détruire cette Forge à jamais. C'est pour cela qu'ils sont aux coordonnées d'Endor, préparant de leur côté ce départ en guerre comme nous le faisons actuellement. Ils seront nos alliés, ils possèdent une flotte assez conséquente pour rivaliser avec celle de l'Empire. Ils sont commandés par le Général Hell, par le Conseil Transitoire Rebelle ainsi que par un jeune Colonel répondant au nom d'Atin Jnum, durant un court instant, la photo du soldat clone puis celle du Mandalorien apparurent sur la plateforme avant de disparaître. Une unité R2, celle du Maître Rylen Korr, s'était auparavant branchée à la plateforme pour transmettre ces données, il se peut que vous ayez à avancer à leurs côtés dans la Forge, il se peut que vous ayez à vous battre à leurs côtés une fois sur le front de guerre. L'entente et la coopération seront primordiales pour remporter la victoire.. Enfin, sachez qu'ils ont l'ordre de mettre fin à leur vie à l'aide de cyanure dès lors qu'ils sont gravement blessés. Nous serons là pour leur en empêcher. Trop de personnes ont rejoint la Force aujourd'hui, évitez de lui donner plus d'âmes qu'elle n'en a déjà à faire reposer en paix.. "La souffrance d'un seul homme est la souffrance de tous". 


Rylen se retira. Ce fut alors Ka Di Mounda, également Membre du Conseil, qui s’avança pour prendre le relai de son confrère humain. Lui allait développer la partie "stratégie", élément primordial pour l'évolution du combat et pour l'issue de la bataille. De ses deux mètres, le Céréen dévisagea les rangs des Jedi. Il n'avait pas le même regard habituel qui faisait de lui un des hommes les plus respectés de l'Ordre. La mort de Gallaelle y était évidemment pour quelque chose et l'avait énormément attristé, peut-être bien plus que ses camarades. Et les évènements succédant à cette issue tragique n'améliorèrent en aucun cas son état.

:Ki-adi-mundi: -Nos vaisseaux, les deux Croiseurs de classe Acclamator accompagnés de la Frégate Républicaine du Commandant Skawalker, rejoindront les bâtiments des Renégats dans la bataille spatiale autour de la Forge. Car oui, ils ne nous laisseront pas entrer aussi facilement à l'intérieur de cette machine du Côté Obscur. Notre stratégie sera donc simple: pour pénétrer les hangars de la cible, il nous faudra percer la barrière de vaisseaux ennemis. Pour cela, nous utiliserons nos cargos ainsi que nos transports de troupes qui seront escortés par des escadrilles de chasseurs des clones qui sont en ce moment même en train d'être briefés. Ce seront ces troupes clones qui ouvriront les hostilités et qui passeront en première ligne à l'intérieur de la cible. Les différents groupes de Jedi qui vous seront communiqués dans quelques instants interviendront seulement après l'entrée des militaires clones dans la Forge. Pensez bien que les Renégats seront à nos côtés, ça fera certes plus d'alliés durant le combat mais il y a de grandes chances pour qu'on se trompe de cible au milieu de ce champ de bataille, Maître Mounda s'octroya une pause et fixa attentivement la plate-forme holographique qui montrait diverses informations en relation avec ce qu'il disait, il nous faudra créer plusieurs avants-postes dans les hangars que nous aborderons. Ils serviront à l'extraction des victimes ou des blessés, car nous ne laisserons personne là-bas. Cela pourra également nous permettre de faire venir des renforts, et enfin ils nous permettront de repartir de la Forge sans perdre de temps une fois les objectifs accomplis. Ces objectifs, nous y arrivons..
Notre but premier est de faire tomber la Forge Stellaire. Elle corrompt l'univers et l'entraîne dans l'obscurité. Un grand homme a un jour dit: "Si on ne l'arrête pas suffisamment tôt, le mal finit par atteindre tous les hommes et par les engloutir, qu'ils l'aient combattu ou ignoré". Cette phrase représente à merveille la menace que nous allons affronter. Elle donne un pouvoir infini aux Sith et à l'Empire. Il s'agit d'une grande menace pour nous comme pour la population. Imaginez la terreur qu'elle pourrait créer si jamais elle venait à être exposée aux médias de la galaxie entière. Mais sa chute ne sera pas notre seule ambition: le Seigneur Noir des Sith et actuel Empereur Oméga doit être arrêté. Quel que soit son sort, il ne doit pas survivre à cette bataille,
Mounda s'interrompit quelques secondes, lançant un regard discret à Rylen Korr avant de reprendre devant l'auditoire, mais ne prenez pas de risques: si vous êtes seul et si vous n'avez pas un rang élevé dans notre Ordre, ne l'affrontez pas. Le courage et la volonté ne suffira pas pour vaincre cet adversaire. Il est rongé par le Côté Obscur, et sa force sera multipliée par l'essence et l'énergie qu'il puise dans la Forge Stellaire. Ne prenez pas de risques inutiles, mes enfants; je vous en conjure, le Céréen pesait ses mots: avec ce qu'il venait de se produire dans l'Acclamator de Bertrolen, il voulait éviter le plus de victimes possible, Maître Korr pourra vous parler de sa rencontre avec cet individu il y a quelques années sur Dantooine. Il connaît le danger qui planera sur la personne qui s'opposera à ce Seigneur Noir des Sith.. 


Les derniers propos du Céréen amenèrent à nouveau les regards de l’amphithéâtre à se poser sur le Maître Rylen Korr. Dans la Frégate Républicaine, le Commandant à bord avait lui aussi pu affronter au cours de sa vie l'homme du Côté Obscur bien que ses souvenirs aient été endommagés pour une raison que le Conseil ignorait encore. Et le fait d'avoir perdu la mémoire avait certainement empêché Paul Skawalker d'en parler à quiconque de l'Ordre. Le jeune homme était récemment apparu en hologramme aux côtés d'Adi Jolian car en plus de commander le navire il était l'un des plus gradés aux côtés de la Corellienne, de Lan Tellec et de Tarka'gre.

-Vous êtes une majorité à n'avoir jamais connu la guerre. Mais devons-nous être fiers de combattre? Est-ce que le sang doit être répandu sur nos bures pour que nos idéaux soient défendus? Pour rétablir la paix dans la Galaxie, oui, cela est nécessaire; actuellement, le dialogue est impossible avec nos adversaires, alors nous devons agir. En faisant parti du convoi, vous vous engagez à offrir votre vie pour combattre le mal et la tyrannie. Vous engagez cœur et âme pour la cause que nous avons tous juré de suivre jusqu'au bout, le natif de Coruscant fit à nouveau quelques pas en avant et engagea un ton plus soutenu, plus puissant et plus charismatique. Utilisant des mimiques et des gestes de la main tel un politicien dans la dernière ligne droite de sa campagne, le Maître Jedi avait comme réelle ambition de motiver au maximum l'Ordre et tout ceux qui allaient participer à la bataille. Sachez que c’est une erreur fatale d’entrer en guerre sans avoir la volonté de la remporter. Notre mentalité doit surpasser celle de nos ennemis. Nous devons concilier humilité avec solidarité et détermination, un léger écho se répandit dans chaque recoin de la salle, écho dont profita Rylen Korr qui prit une pause avant de reprendre, je me souviendrai toujours des paroles d'un de mes très anciens Maîtres du temps de la République: "Là où la volonté est grande, les difficultés diminuent.". Ce sera encore moins complexe si vous êtes là pour tendre la main à votre frère ou à votre sœur qui a trébuché sur le champ de guerre! Comment peut-on y croire lorsque, autour de nous, plus personne n'y croit avec nous? 


Alors que la motivation avait débuté, Drecko se joignit à son compère humain pour transmettre à chaque Jedi ses propres paroles. Lui préférait utiliser un ton beaucoup plus posé, mais il n'était pas moins charismatique que le Grand Maître de l'Ordre. Le Nautolan avait, tout comme ses confrères du Conseil, de l'expérience et de la sagesse à revendre aux plus jeunes pour qu'ils soient plus confiants avant de prendre les armes.

-"La guerre est l'acte par lequel un peuple résiste à l'injustice au prix de ses efforts et de son sang". J'ai moi-même connu Maître Tohima plus jeune, le natif de Glee Anselm tourna furtivement la tête vers Rylen, signe qu'ils citaient tout les deux des phrases venant de la même personne, un grand homme qui disait juste. Mes frères et mes enfants, soyez tenaces envers les idéaux que vous pensez défendre. Bien que pour nous, Jedi, ce soit toujours difficile de le faire, nous allons devoir sortir notre sabre laser et l'utiliser à bord de la Forge Stellaire. Alors si vous le touchez, si vous le brandissez, et si vous l'activez, je vous en conjure: faites-le uniquement si vous êtes prêt.. soyez prêts à prendre une vie! Peut-être s'agissait-il d'une formalité pour certains, mais il était vrai qu'au moment de passer à l'acte et d'utiliser le sabro-laser, de nombreux Jedi hésitaient. L'arme était avant tout symbolique, et pour beaucoup il s'agissait d'un crime que de l'utiliser avec comme objectif de blesser l'adversaire voir de le terrasser. Vous allez être jetés dans une hécatombe, dans un lieu où les cadavres boucheront les couloirs et où l'odeur de la sueur et du sang sera tellement forte qu'elle finira par vous étouffer. Nous rêvons tous de pouvoir changer la Galaxie uniquement avec la diplomatie. Mais les années passent et se ressemblent. La guerre est toujours là. 


Drecko se retourna. Il alla se placer aux côtés de ses confrères et laissa à nouveau la parole au plus jeune des trois Maîtres Jedi côte à côte: Rylen Korr. Celui-ci avait un dernier message à faire passer.

-Pensez à Maître Gallaelle, aux valeureux soldats clones, aux jeunes talentueux novices et à notre fidèle droîde protocolaire qui enseignait dans notre Temple la philosophie de la Force aux apprentis. Sont-ils morts pour rien? Non! Honorez leur voyage dans les méandres de la Force. Ils nous observent à travers cette dernière, ils aimeraient qu'on continue leur lutte. Les Jedi qui sont récemment arrivés lors de la Réunification l'ont entendu: n'a t-elle point dit: "Songez à nos aïeux et leur combat d’antan! Songez au sacrifice qu’ils ont dut faire! Devons nous abandonner ce qui fut leur lutte?" Il s'agissait de sa lutte, de celle de toutes les victimes d'aujourd'hui! Alors engageons-nous dans ce combat et honorons tout ce qu'ils ont entrepris depuis le début! Alors que la Force soit avec vous, et qu'elle soit avec l'ensemble des combattants de la liberté! 


Ces discours semblèrent avoir redonner du tonus à l'ensemble des membres de l'Ordre Jedi. Les Maîtres décidèrent alors de passer à l'assaut: il fallait conclure le briefing, les objectifs et les groupes de combat. Rylen s'approcha alors des différentes silhouettes holographiques pour indiquer à Shaabal, Jolian et consorts qu'il était temps de commencer les ordres de mission chacun de son côté. Dans l'Acclamator de Bertrolen Gil'ead, ce fut Maître Drecko qui reprit la parole pour faire un pas en avant.

- Nous allons vous rediriger vers plusieurs salles de conférences selon votre groupe d'affiliation pour l'assaut de la Forge Stellaire. A partir de là, vous serez peut-être séparés de gens avec qui vous avez plus d'affinité que d'autres. Mais vous serez toujours avec vos frères et soeurs, n'ayez craintes, alors que l'agitation commençait à se lever, et que le rythme s'accélérait, tout les Maîtres se rassemblement au centre tandis que Drecko s'avançait et, datapad à la main, annonçait les groupes, la première escadrille Jedi qui combattra à bord de nos chasseurs dans la bataille spatiale aura diverses objectifs et son rôle changera selon l'évolution de l'affrontement. Rendez-vous en salle O-18, à quelques pas de notre amphithéâtre: Senara Dai-Tan, Rosskress de Trandosha, Tovaharn, Maître Mackow, Maître Niscar et Elderian. Vous serez les "Anges des Cendres"; renseignez-vous sur Sullust pour savoir d'où vient ce nom qui nous a été proposé par le Général clone Dowlittle. Maître Mackow dirigera l'escadron et vous attend d'hors et déjà dans la salle de conférence O-18, les Jedi concernés descendirent et se rendirent dans l'immédiat là où ils étaient attendus, une deuxième escadrille sera créée, mais nous ne disposons pas de plus amples informations à son sujet. Zaalbar de Kashyyyk, le Chevalier Vojan, Lan Tellec ainsi que le Padawan Gustaw sont donc attendus en salle O-32 par les Maîtres Shaabal et Mounda. Le Chevalier Skawalker vous rejoindra, prenant une nouvelle pause, Drecko reprit avec cette fois-ci le premier groupe d'assaut de la Forge, le cargo Ebon Hawk sera chargé de transporter l'un des premiers groupes de Jedi qui se présentera à l'intérieur de la Forge. Autant vous dire que vous serez quelques-uns de nos éclaireurs et que vous serez en première ligne. Maître Korr.. qui a visiblement déjà quitté la salle, attend le Padawan Alastor Deschanel, la Padawan Kalane récemment arrivée de Dxun, le Chevalier Jala de Trian ainsi que Deshtat de Trandosha dans la salle de conférence O-21, au bout du couloir adjacent. Maître Odan Rurr sera également de ce premier voyage et a d'hors et déjà rejoint le Maître Rylen Korr. Continuons donc..  


Alors que les Jedi étaient tous répartis et que la salle se vidait, un jeune élève boiteux et sérieusement amoché descendit lentement les marches de l’amphithéâtre avant d'interpeller le Maître Nautolan qui le regarda et qui s'interrompit immédiatement. Il savait pourquoi le jeune garçon était là, devant lui. Il ressentait les émotions du Padawan à la jambe de bois.

- Altaer, si tu n'as pas été cité, c'est parce que le Conseil a jugé que tu n'étais pas apte à participer à une bataille comme celle que nous allons engager. Tu ne t'es pas remis de ce que tu as vécu il y a quelques heures. Ce que tu as fait sur le pont n°7 est un acte incroyable pour un jeune élève comme toi, mais il vaut mieux que tu restes sur Endor et que tu te reposes en compagnie des autres novices. De plus, Drecko fixa quelques secondes la jambe en bois qu'il devait porter, cette blessure te rendra encore plus vulnérable que tu ne l'es mentalement. Nous en avons discuté avec ton Maître, et nous pensons qu'il serait mauvais pour toi que tu te rendes sur la Force Stellaire. Nous le faisons pour ton bien, alors qu'il commençait à quitter la salle, Fic Drecko se retourna une dernière fois et conclut pour le jeune Padawan sérieusement touché par ce qu'il venait d'apprendre, une navette t'attend dans le hangar G-13 pour te ramener sur la lune forestière. Notre flotte va bientôt partir, alors ne tarde pas trop. Que la Force soit avec toi! 


Baissant la tête de dépit, dégouté par le simple fait de ne pas pouvoir guerroyer aux côtés de ses amis, de ne pas pouvoir "se venger" de la mort de ses camarades novices, Altaer repartit non sans dégoût. Il était inimaginable de le voir partir sur Endor alors que le reste de l'Ordre s'en allait en guerre sans peut-être jamais revenir..

Dans l'autre vaisseau, Paul Skawalker avait choisi de laisser sa place de Commandant à quelqu'un d'autre. Il avait donc été transféré sur l'Acclamator de Bertrolen Gil'ead où la salle de conférence O-14 attendait sa venue. Quant aux Renégats, ils avaient bien été prévenu que toute la flotte pourrait quitter le système d'Endor dans très peu de temps. Il avait été convenu que la flotte de l'Alliance Rebelle se retrouve une dernière fois à quelques parsecs de la Forge Stellaire pour les derniers préparatifs de la bataille. Ensuite, ils ne pourraient plus faire marche arrière..
 

_________________________
- 1/ Soresu - III - Parades (Défense) =) Rylen en fait sa principale technique de combat -
- 2/ Shien - IX - Coup vif à l'adversaire (abandonnée au fil des années au profit de l'Ataru) -
- 3/ Sokan - VIII - Frappes rapides et brèves -

-Histoire du Maître Jedi-
-Possessions du Maître Jedi-
- Second perso: Rick O'lonell -
Revenir en haut
Senara
Ordre Jedi

Hors ligne

Inscrit le: 09 Aoû 2010
Messages: 629
Niveau: 2
Rang: Chevalier Jedi
Autre: Ex-Jedi Rebelle

MessagePosté le: 06/11/2011 18:59:15    Sujet du message: En orbite autour d'Endor Répondre en citant

La première partie du post fait référence aux évènements de ce sujet:
http://star-wars-rpg.xooit.com/t2718-Rassemblement-des-Jedi-Rebelle.htm?sta…



Senara attendait toujours la réponse de Kalane quand une sorte de commotion la secoua brutalement. Le souffle coupé, elle s’appuya au mur, cherchant à comprendre ce qui se passait. L’instant d’après, la réponse arriva sous la forme d’une vague sombre. Quelqu’un faisait appel au côté obscur de la Force quelque part dans les niveaux d’au-dessous. Elle se mit à trembler, tant de haine se ressentait dans cette aura ! Il y avait quelque chose de terrible en jeu dans le vaisseau.
Kalane avait remarqué le trouble de la rouquine, et craignant sans doute de la voir tomber, elle s’était précipitée à son secours.

-Ca va ? Qu’est-ce qui se passe ?

senara -Je… j’en sais trop rien… mais il se passe quelque chose dans le vaisseau… Je… je crois qu’il y a un Sith à bord…

Alors qu’elle disait ces mots, Senara repensait soudain à l’affreux de Korriban, ça ne pouvait être que lui. Elle laissa échapper dans un souffle :

senara -C’est ma faute.

Et puis, alors qu’au niveau d’en dessous le combat entre Altaer et le Pau’an touchait à sa fin, Senara découvrit que son ami était mêlé à tout ça.

senara -Altaer ! Non ! Il faut que… je… Kalane, excuse-moi… je dois faire quelque chose…

Senara avait esquissé un mouvement vers le bout du couloir. Et avait misérablement trébuché. Elle se retrouva à genoux, les yeux noyés de larmes, à maudire ce corps fragile qui lui faisait une nouvelle fois défaut.
Sans un mot, Kalane l’aida à se relever, et la soutint, encore tremblante, jusqu’au bout du couloir, puis un peu plus loin, vers les escaliers et élévateurs.
Là, les deux padawans tombèrent sur une effervescence étonnante, que rien ne laissait présager. Des gens allaient et venaient, les rumeurs couraient encore plus vite.
Il y avait eu un affrontement terrible, plusieurs padawans étaient morts, des clones aussi, mais le Siths avait finalement été abattu.Senara se libéra du soutien de Kalane. Elle devait en avoir le cœur net. Une rapide recherche via la Force lui apprit qu’Altaer était vivant. Soulagée, elle se dirigea vers l’endroit d’où elle percevait son aura. Elle dut pour cela se frayer un chemin à travers les curieux, qui ne lui facilitaient vraiment pas la tâche.
Mais la petite padawan fut interceptée en chemin par maître Niscar. Celui-ci venait de quitter son padawan, une fois rassuré sur son sort. Et il n’entendait pas laisser qui que ce soit troubler le repos du jeune homme.

-Il va bien Senara, je t’assure. Il a juste besoin de repos. Et je crois que toi aussi tu en as besoin. Tu devrais rejoindre ta cabine.

L’ordre était assez net derrière le conseil. Et si Senara n’était pas tout à fait sure qu’Altaer allait vraiment bien, elle n’osa pas contredire le maître Jedi. Elle fit demi-tour et retrouva Kalane.
Maintenant, elle sentait effectivement la fatigue peser sur elle, une fatigue aussi bien physique que morale.
Elle s’excusa auprès de la Togruta.

senara -On m’a dit qu’il allait bien. Mais je n’ai pas le droit d’aller le voir. Je suis désolée, je crois que je vais aller me reposer dans ma cabine. Tout ça, ça m’a un peu chamboulée. Je vais profiter de la fin du voyage pour essayer de dormir un peu.
Et elle salua Kalane en promettant de la revoir bientôt.

Senara regagna rapidement sa chambre. Plus rapidement qu’elle ne l’aurait pensé d’ailleurs, le ménage avait été fait dans les coursives du niveau, et les curieux avaient disparu. Elle refermait la porte sur les problèmes du dehors, mais, plutôt que de dormir, elle se plongea dans une profonde méditation. Elle devait reformer sa sérénité battue en brèche par les derniers événements tragiques.

 ***********    
Bien plus tard, en orbite autour d’Endor, Senara reprit pieds doucement, regagnant la réalité progressivement. Elle était apaisée. Seul point d’ombre, elle n’avait pas réussi à communiquer avec Altaer, et elle ne pouvait s’empêcher de s’en inquiéter. Allait-il aussi bien que l’avait dit maître Niscar ? S’il n’avait pas de graves blessures physiques, cela ne voulait pas dire qu’il ne souffrait pas mentalement. Mais Senara n’avait plus le temps de s’en inquiéter.  Elle était, comme tous les Jedis présents sur le vaisseau, appelée en salle de briefing. Peut-être allaient-ils enfin savoir ce qui se préparait depuis bien avant l’évacuation de Hoth ? Elle gagna donc la salle, et se retrouva bientôt entourée de Jedis qu’elle ne connaissait pas. Elle aperçut Altaer un peu plus loin. Il portait les marques de son combat. Mais elle pouvait surtout sentir son trouble intérieur. Elle aurait voulu lui parler, mais n’en avait pas la possibilité. Les membres du Conseil étaient entrés dans la salle, et parmi eux maître Korr, qui prit finalement la parole. Senara écouta attentivement le plan d’attaque de cette Forge stellaire. La mission s’annonçait assez complexe. Mais ce n’est pas ce qui allait effrayer les Jedis. Maître Drecko annonça finalement les affectations de chacun. Senara fut appelée dans le premier groupe, une escadrille de chasseurs. Ce n’était pas pour lui déplaire, elle adorait piloter. Elle suivit les autres membres de son groupe, dont Rosskress, vers la suite de leur briefing. Au passage elle adressa un signe d’encouragement à Altaer, regrettant de ne pouvoir faire plus. Elle chercha aussi Kalane des yeux et quand elle l’eut trouvée, lui sourit doucement. Puis elle hâta le pas pour rattraper les autres en route pour la salle O-18.
_________________________
Revenir en haut
Dark Oblivius
Ordre Sith

En ligne

Inscrit le: 08 Mar 2008
Messages: 1 206
Niveau: 5
Rang: Seigneur Sith
Autre: Ex-Chevalier Jedi / Sith Indépendant

MessagePosté le: 09/11/2011 19:10:13    Sujet du message: En orbite autour d'Endor Répondre en citant

Fuir encore et toujours ... Tant que cet Empire ne sera pas vaincu, c'est le destin qui nous attend, faire attention à tout, toujours être sur ses gardes. Je savais ma part de responsabilité dans cette affaire. 


Malgré le fait que les Jedi de hoth se soit bien dissimulés. L'évacuation ne se passa pas vraiment comme prévu. J'étais à bord de Dédale quand ça se passa, l'explosion fut quelques morts dont l'un des membres du conseil qui m'avait apporté mon aide. Des novices furent tués aussi, un accident tragique ... "Accident" pas vraiment le mot adapté. C'était d'après les rumeurs un attenta Sith. Une fois de plus nous étions en danger. Sous mes directives le vaisseau décolla de la planète neigeuse pour une autre plus agréable à la vie. J'étais assis sur le siège à contemplé le vide intersidérale. Mon vaisseau avait été épargné heureusement. Ou bien attendaient-ils qu'ont soit groupé avec tout les autres vaisseaux pour nous faire mal.


-" Will, demande à tout les hommes disponible de fouiller de fond en comble le vaisseau à la recherche du moindre objet suspect. Mieux vaut être prudent. "-  

- Bien, nous nous y mettons tout de suite commandant ! 


Esperons que les fouilles soit négatif, je ne devais prendre aucun risque, bien trop d'innocents furent tués par ma faute, je devais mettre à terme à ça. En attendant, tant que tout ne sera pas vérifié, le dédale restera à l'écart. Je restai toujours là pensif essayant de ne faire qu'un avec la force sans pour autant faire une intensif séance de méditation. 


Après plusieurs heures, le second, Will un chevalier Jedi humain assez grand les cheveux rasé et un visage d'ange, portrait typique d'un membre de l'ordre. Il était présent lors de l'évacuation du temple de Coruscant. Aucun souvenir de lui bien entendu ... Il s'était proposé et étant le seul candidat, j'ai accepté, il n'avait pas vraiment d'expérience, mais je pense qu'il avait le droit à sa chance et la confiance est une denrée rare ses temps-ci, autant lui prouver que j'en avais. Il se présenta devant moi avec un grand sourire aux lèvres qui me soulagea grandement ... 


- Rien à signaler Maître Skawalker.


-" C'est une bonne nouvelle ... Et Will, ce nom, ce n'est plus le mien, appel moi Sam ou maitre Winchester."-  

- Bien Maître ...


Il se retourna et reparti à ses occupations. Après quelques heures de route, le vaisseau sorti enfin de l'hyperespace. A ses côtés le croiseur acclamator de Bertholen. S'approchant de la planète. Je me levai de mon siège réajustant ma bure noire, je mis ma capuche et fis un signe de la tête à Will. Mon datapad sonna m'indiquant les instructions à suivre. 


-" Aidez aux transports des Jedis sur Endor, je vais me rendre pour le briefing. Soyez prudent. Je reviendrais vite avec les nouvelles instructions. "-  

Je sortis de la salle contrôle. Marchant lentement dans les longs couloirs. J'étais troublé, une présence inconnu et malsaine était bien présente dans la force. C'était très étrange et surtout très perturbant. Juste avant un briefing qu'on qualifie de très important, je ne pense pas que le doute soit admis. Mais elle était bien présente et j'avais l'impression qu'elle transpercé mon coeur. Je m'arrêta une seconde pour mettre ma main au niveau de ma poitrine. 


- Paul ! J'y crois pas ...
 


Je relevai la tête et vis en face de moi une jeune femme. Je me souvenais d'elle ... Mais la dernière fois, ce n'était qu'une simple illusion, l'est-ce encore ? Je secoua nerveusement la tête. Avant que je ne puis faire quoi que se soit, elle se jeta sur moi et me prit dans mes bras. Toujours dans la confusion je ne disais pas un mot. Elle se recula un peu et reprit la parole.





 
-Tu es encore en vie ! Ca me fait vraiment plaisir de te voir ! 
 


-" Et tu dois être Senera non ? "-  

- Ont m'avait dit que tu étais amnésique, comment te rappelles tu de moi ? 



-" Une intuition ... Je suis désolé, mais je dois me rendre aux hangars. "-  

- Oui désolée, vas-y est n'oublie pas, la force est avec toi. 
 


Elle me déposa un doux baisé sur la joue avant de continuer sa route. Un petit sourire se dessina sur mon visage. En vu des émotions que je ressentais après son passage, il est clair que Paul lui avait toujours accordé une grande importance, amical ou autre je ne le savais pas. Et à vrai dire, je devais me concentrer et certainement pas sur ça. Arrivant aux hangars je monta à bord de l'amnésique qui décolla quelques secondes après. 


Le trajet ne dura pas longtemps. J'entra dans les entrailles de l'acclamator. Je ressorti mon datapad tout en quittant mon vaisseau pour savoir où me rendre. Cette sensation était présente ici aussi et je ne devais pas être le seul à la ressentir .. Du moins je l'espère. Une fois arrivé, j'entra dans la salle de forme circulaire avec en son centre une console, la lumière était assez faible . En attendant les autres personnes, je me reposais contre une des poutres un peu dans l'obscurité. Histoire de méditer encore un peu ...
_________________________
Casier= http://star-wars-rpg.soforums.com/t3914-Casier-n-200803.htm
Revenir en haut
Atin Jnum
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 11/11/2011 11:14:54    Sujet du message: En orbite autour d'Endor Répondre en citant

    A peine Atin eut-il finis sa conversation avec Mell Tinor qu'un vaisseau arriva dans le champs de gravité de la lune forestière d'Endor. Il s'agissait apparemment du vaisseau Jedi en provenance de Hoth puisqu'il n'émit aucune attaque envers les vaisseaux renégats. Il ne restait plus qu'à attendre que le maitre Jedi ne prenne contacte avec les renégats. Le mandalorien en compagnie du prince Hapiens du attendre une bon moment, finalement longtemps étant donné que les Jedi ne les contactèrent jamais. Le colonel aurait pensait qu'ils auraient alors tenu une discutions ensemble pour coordonnées leurs forces, pour coordonnées leurs attaques et ainsi mieux frapper le cœur de l'ennemi. Le frapper de manière organisé, et non dénué de sens. Le guerrier se rapprocha de la table holographique et alluma une conversation en direction du croisseur de classe Acclamator pour apparaître devant tout les membres Jedi. Chose qu'il n'avait pas prévu, mais il fit en conséquences.
Atin Jnum / Boite de conserve. -Maîtres Jedi, membres du conseils.
Je suis le colonel Atin Jnum. Nous partirons en direction de la Forge Stellaire dans trois heures, d'après nos informations, le voyage durera quatre jours.
Nos forces prévois de se stopper à une distance de dix année lumière de la forge, ce qui nous laisse une distance assez éloigné de la Forge pour attendre le reste de nos alliés et de discuter des derniers préparatif de bataille.

    Atin fut alors mis au courant par un maitre Jedi dont il ne retenu pas le nom, il n'vait pas la mémoire des noms; que la flotte pourrait passer en hypersespace très peu de temps. Il fut donc convenu que la flotte de l'Alliance Rebelle se retrouverait une dernière fois à quelques parsecs de la Forge Stellaire pour les derniers préparatifs de la bataille. Finalement, le renégat éteignit la communication holographique et regarda Vik'la qui reniflait le sol, à la recherche de quoi, nul ne saurait le dire. Il se tourna vers Mell. Il avait maintenant à faire.
Atin Jnum / Boite de conserve. -Prince Tinor, je suis désolé mais je dois vous laisser. Nous nous reverrons plus tard.

    Le mandalorien sortit de l'amphi suivit de près par Vik'la qui finalement partit en courant comme un dératé au loin. Le renégat n'y fit même pas attention, ses pensées était tournée vers la bataille qui allait avoir lieux. Il n'avait pu parler au maitre Jedi comme il l'avait souhaité et cela lui posait problème. Il avait laissé le prince au milieux de l'amphi sans demander son reste, mais il ne pensait pas vraiment à ça, voir pas du tout. Il alla alors dans une salle de briefing pour terminé les préparatifs, pour former les groupes de combats. Mais les membres du CTR l'avait devancé et l'attendait, tout en ayant commencé. Ils tournèrent la tête en le voyant arrivé, puis continuèrent une fois la porte fermé. Il prit une chaise et écouta chacun exposé son point de vue sur l'attaque, le général Hell se tenait en retrait, comme toujours. Gallagher expliqua que lui et ses hommes entrerait les premiers dans la forge, pour dégager une vois et que les troupes d'O'Neilh se chargeraient de tenir les positions le temps que tout le monde arrive sur le quai. Muir et Two-Delta parlaient quand à eux de coordonnée les attaques de la flotte et son déplacement pendant l'opération. Le colonel regarda tout ceci et réfléchit avant de prendre la parole.
Atin Jnum / Boite de conserve. -Bon, alors, réfléchissons, réfléchissons. Tous se turent et le regardèrent, lui qui n'avait pas parlé pendant dix minutes venait de parler.
Nous stopperons la flotte à quelques parsecs de la Forge. Là bas, la flotte de la sénatrice Alesan nous rejoindra ainsi que les forces du Cerberus. Atin montra sur le table holo la flotte que la sénatrice amenait avec elle, ce qui faisait une sacrée puissance de feu. Une fois tout le monde regroupé, j'avertirais que le Cerberus ira en tête de pointe avec les SpecOps. Nous couvrirons vôtre entré dans la Forge Stellaire par un tir nourris et une escorte de chasseur. Une fois cela fait, vous percez leurs défenses et Jack et ses hommes tiendrons alors la position. Il se stoppa deux seconde avant de poursuivre. Il est sur que nous allons tomber droit dans un piège, c'est même certain. Pour ce faire, nous allons allé à la Forge en deux fois. Nôtre flotte ira droit sur la forge, là, il est fort possible que nous soyons pris en cisaille par l'ennemi. C'est là que la flotte de la sénatrice de Dxun interviendra, elle arrivera après nous, de façon à attirer le feu des croiseurs ennemi qui viendrait sur nous. Après cela, nous forcerons avec le poing de Hell pour arriver à la Forge et pourvoir débarquer le plus de troupes possibles, et les protéger du flan du vaisseau. Il faudra faire des navettes entre la Forge et un croiseurs de classe Acclamator pour les blessés graves.

    Le silence ce fut alors, personne ne contredit ce qu'il venait de dire mais Muir lui demanda alors où il serait pendant la bataille.
Atin Jnum / Boite de conserve. -Moi ? Je serai là ou j'ai toujours été, avec mes hommes. Il se leva puis continua. Je resterait un moment dans le centre de commandement, puis je partirais me battre dans la forge. Je vous laisse, je dois préparer les escouades qui iront se battre dans la forge.

    Atin salua tout le monde et quitta la salle de briefing pour aller sur le pont pour prendre des données puis alla dans la chambre qui lui était réservé. Sur le chemin, il examinait les données et tomba sur Vik'la qui passa au dessus de lui en volant.
Atin Jnum / Boite de conserve. -Fais gaffe mon grand, tu vas te faire dégommer en plein vole un jour, et ne bave pas autant sur le sol.

    Il sortit sa tête des données et regarda Vik'la qui le fixait en bavant sur le sol, le mandalorien se mit à rire. Puis il alla dans sa chambre. Une fois dedans il se posa sur un pupitre de contrôle et connecta son datapad à celui-ci et examina les fiches du personnel, de façon a faire des groupes d'assauts en vue de la bataille à venir. Une fois que les SpecOps seront en train de tenir l'ennemi en recul et que les force de Jack tiendrons les positions, il faudra des groupes pour placer les explosifs car le but premier de cette opération était la destruction de la Forge. Même s'ils devaient tous périr, le Forge Stellaire, elle, ne devait survivre. Il se mit donc à potasser les donnée pendant un bon moment, il eut finis lorsque le vaisseau passa en hyperespace. Il avait donc un bon nombre de groupe d'assaut. Il envoya alors les donnée à chacun via un message sur datapad ; ainsi que leur objectif. Le prince Mell Tino et ses hommes iraient au cœur de la forge, vers le centre de commandement, en soutient avec les jedi si besoin. Lightning et Shiraha, l'une d'entre elle posait un sérieux problème au mandalorien, si il ne voulait pas envoyer Shiraha au front, surtout sur celui-là, ça serait la mettre à mort, mais en même temps. Si il ne l'envoyait pas combattre avec les autres, têtu comme elle est, elle ira quand même. Pas chiant les enfant, je vous jure. Il choisit donc de la mettre avec la jeune Lightning, Alpha et Fi. Ils devraient se charger de poser des bombes là où la Forge puisait son énergie du soleil, puis de revenir en poser aux centres d'usinage et de production de la Forge. Fi était un soldat qui malgré son attention démesuré sur le bricolage de sa foutu radio qui ne marchait toujours pas depuis le temps qu'il l'a trifouillé, quoi que c'était peut être normal après tout ; était un soldat qui avait de l'expérience et qui connaissait Shiraha. Bien que d'après lui, Shiraha n'avait pas besoin d'aide vu de la façon dont elle formait la bleusaille. Mais là, ce n'était pas un entrainement, loin de là, il n'y aurait pas de danger proche du zéro. Et beaucoup y resterait. Atin resta quelques seconde dans le calme a écouté le silence, en pensant à tout ça. Puis il envoya les ordres de mission à chacun.

    Une fois tout ceci terminé, il enleva son armure et alla dans la salle de bain, elle n'était pas bien grande. Une simple douche, un rideau, les toilettes juste à coté, le lavabo au dessus, un miroir. Petit mais largement suffisant pour servir de salle de bain. Il alla se doucher et resta sous l'eau une bonne demi heure, une douche chaude détendait toujours un peu et soulageait souvent les gens. Une fois celle-ci finis et nôtre ami propre comme un sous neuf, il s'appuya sur l'évier, passa sa main sur le miroir pour enlever la buée et se regarda. C'était peu être la dernière fois qu'il voyait son visage. Il chassa vite fais ses pensé de sa tête et alla remettre son armure. Lorsqu'il prit une partie de son armure, sa ceinture tomba, faisant tombé d'une des sacoches de celle-ci un collier à son nom et une carte holographique. Celle ci s'alluma pour laisser se former le visage d'une jeune femme depuis longtemps disparu, au grand regret du mandalorien. Vik'la s'approcha et s'assit devant ce visage qu'il ne connaissait pas, et sentit le collier. Celui ci était plus que simple, une sorte de mini corde noir avec deux perles grises et entre elles, une petite plaque métallique avec un dessin et son nom dessus. Quand à la personne sur l'hologramme, Atin ne l'avait que trop connu, que trop aimé. Celle-ci était morte dans ses bras, suite à une explosion par une bande de truand engagée par la ville parce que son père était un homme que beaucoup apprécié et que certain voulait faire taire. Celui-ci était mort avec elle. Il se raviva la scène dans sa tête une fois de plus, frappant le sol de sa main. Il la revivait chaque nuit, chaque jours. Il souhaiterait parfois mourir pour la rejoindre, mais il ne se le permettait pas et éloignait cette idée à chaque fois, il avait trop a faire pour se le permettre. Et avait une vengeance à accomplir, tant que l'empire laisserait des gouvernements corrompu et pourrit, qui font ce qu'ils veulent, il ne pourrait cessé le combat. Il s'assit sur le sol et repensa aux bons moments passé en compagnie de sa douce et bien aimé disparu. Leur rencontre, leur premier baisé, leur promenade sous la pluie avec le parapluie qui se retourne et qui s'envole au loin, les soirée au clerc de lune, sous les étoiles dans les plaines de Ord Mantell. Leur diner en amoureux, chandelles, la fraicheurs des soirées, rien que lui et elle. Il contempla l'hologramme pendant une bonne heure, sans bouger ou quoique ce soit, puis il se relave et finis de mettre son armure mandalorienne. Il prit le collier sur le sol et l'entoura autour de son poignet droit, le bloquant le fil dans l'avant bras de l'armure. Se baissant, il ramassa l'image holographique et la regarda une dernière fois, et ferma les yeux, il revoyait son visage, fin, ses cheveux long qui plongeaient entre le roux et le brun, qui brillaient au soleil, la couleur de ses yeux, qui tournait du marron vers le vert. Son sourire, son baisé, sa voix... Il ferma l'image et rangea la carte dans la poche où elle se trouvait d'habitude, se frotta les yeux puis mit son casque. Ce casque qui masquait ses émotions à son entourage, ce casque qui le tenait éloigné du visage des autres. 

    Il sortit finalement de la chambre, suivit de près par Vik'la et envoya un message à CX du Cerberus pour que ceux-ci les rejoignent et à la Sénatrice Alesan de Dxun, sur le datapad crypté qu'il lui avait donné. Celui-ci ne bipé pas, ne vibrait pas, mais émettait un léger sifflement, une fois seulement qui durée pas plus d'une seconde. Cela fait, il avait gagné le pond de commandement du poing de Hell et marcha jusqu'au hublot, et contempla lors le tunel bleu qui était formé par le voyage en hyperespace. Tous maintenant à la rencontre de la Forge Stellaire. Soit il vaincrait, soit il périrait, mais leur espoirs, leurs idéaux survivrait quoi qu'il arrive ; quelque soit l'époque.


    


Dernière édition par Atin Jnum le 11/11/2011 20:21:00; édité 2 fois
Revenir en haut
Mell Tinor
Niveau 1

Hors ligne

Inscrit le: 22 Mar 2009
Messages: 365
Niveau: 0
Rang: Famille Royale d'Hapès
Autre: Ex-Rebelle / Ex-Sénateur de Dantooine

MessagePosté le: 11/11/2011 14:24:19    Sujet du message: En orbite autour d'Endor Répondre en citant

_ Jnum m’envoie un ordre de mission , marmonna Mell alors entouré de ses amis.

Les plus jeunes représentants de la royauté de Ryloth l’entouraient, les princesses Aastral Vao , fille de Falela du clan Vao, et Jema Secura , celle qui avait mené la rébellion twi’lek aux cotés de son père , le Roi Isildur Secura. Non loin d’eux , le jeune Mell Junior était assis sur une caisse de munition, balançant ses jambes d’ayant en arrière les bras croisés , sa petite amie Ereneda ne le lâchait pas du regard. Keller, droit comme un I et Naze beaucoup plus détendu s’approchèrent de l’ex-sénateur pour pouvoir lire le message que l’on lui avait fait parvenir.

_ Le centre de commandement, grogna Keller. C’est certainement là où nous trouverons le plus hauts dignitaires de l’Empire , peut-être que l’empereur sera lui-même présent dans cette zone. Espérons que des jedis seront eux aussi assigner à cet endroit.

_ Voulez vous de notre présence à vos coté ?, demanda Jema qui n’avait rencontrer son sauveur d’autrefois que quelques heures plus tôt.

_ Je vous remercie Jema , mais votre père a fort à faire avec ses guerriers , tous ses guerriers , les renégats vous ont très certainement trouver un autre rôle. Le mien je le remplirais avec mes hommes. Naze , part leur informer des objectifs de missions.

_ Ok colonel.

Astraal s’avança vers Mell , ses yeux résolus à ne pas quitté de vue les siens.

_ Je viens avec toi.

_ Je savais que tu allais dire ça. C’est non jeune fille. Je ne peux t’empêcher de participer à la destruction de la Forge mais je ne vais surtout pas t’encourager à te diriger vers ce qui serra probablement la zone la plus dangereuse de la bataille.

La jeune twi’lek croisa les bras , un petit sourire aux lèvres.

_ Tu es sûr de ça ?

_ Damnation , tu fais déjà parti de mon groupe ?

_ Eh oui, ne t’inquiète pas Mell, j’ai été entrainé , si de nous deux quelqu’un doit protéger l’autre ce sera certainement à moi que la tache devra être donnée.

Elle leva sur la pointe des pieds pour l’atteindre et lui gratifia d’un baisée sur la joue avant de partir , visiblement amusée.

_ Cette petite est maline, intervint Shako en souriant.

_ Protège la, quoi qu’elle fasse , où qu’elle aille.

_ Ca marche petit homme, dit-il avant de lui aussi quitter la salle où ils étaient tous réunis.

_ Mell , Tilika , aux armes jeunes gens.

_ Lorsqu’il s’agit de ta twi’lek tu hésites à la faire venir mais on dirait que pour toi notre sécurité importe peu, intervint Mell Junior plein de rage.

_ Je vous laisse régler ça, intervint Jema en partant à son tour.

_ Je n’ai guère le choix Junior , le message est clair , vous êtes aussi de la mission. J’ai besoin de toi pour commander les hapiens, car j’ai moi-même une autre tache à accomplir.

Tinor s’approcha de son neveu et apporta sa bouche à son oreille.

_ Tilika t’est précieuse fiston, ne la laisse pas dans une situation délicate.

_ Tu peux comptez sur moi.

Mell Junior prit la jeune blond par la main et s’en alla vers les quartiers réservés aux hapiens.

_ Eh bien Keller, ceci étant fait, mettons au point notre stratégie spatiale.

_ Oui monsieur.
_________________________
Casier > http://star-wars-rpg.xooit.com/t4099-Mell-Tinor.htm#p45725


http://img.xooimage.com/files68/e/c/f/famille-32969bf.jpg
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 20/06/2018 04:40:21    Sujet du message: En orbite autour d'Endor

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Reste de la Galaxie -> Bordure Extérieure -> Endor -> Camps Renégats -> Centre d'Observation Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: 1, 2  >
Page 1 sur 2

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com