Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Visite officielle

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Corellia -> Siège du gouvernement
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
L'Omega
Niveau 5

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 1 276
Niveau: 0
Rang: Ex-Empereur / Seigneur Sith
Autre: Ex-Seigneur Noir de l'Ordre Sith

MessagePosté le: 13/06/2011 21:32:09    Sujet du message: Visite officielle Répondre en citant

Les dossiers de hask avait été fort interessant.. Tant sur le fonctionnement interne des institutions Dantooinienne sous son regne que sur d'autre points. Myrkr par exemple. Dans un Empire aussi grand que celui de l'Omega cette minuscule planete serait passé inapercue. Pourquoi se soucier d'un monde n'abritant qu'un petit millier d'habitant et n'ayant aucune ressource interessante a exploiter ? Le bothan avait répondu a la question en découvrant on ne sait comment que les animaux natifs de cette planete pouvais etre de formidables armes contre les Forceux avec des créatures que le Sith'ari jugeais tout a fait contre nature.. Dans le Harbinger Impérial il scella par pensée le destin de ce petit monde. Des la fin du piege tendu au rebelle il raserais ce monde mineur apres l'avoir déclarer "site expériemental". Ses abominations bruleraient et plus jamais la galaxie n'aurais a craindre ses secrets.
Mais pour l'heure l'Omega se concentrait sur les dernieres déclaration du représentant du gouvernent correlien qui accusait directement l'Empire d'avoir fait eliminer un officier de leur monde. Pure calomnie... L'Omega signais lui meme les ordres d'execution du BSI et aucunement ce nom la n'etait passé entre ses mains. Les nom d'autre Correlien oui mais cet officier avait été eliminé par quelqu'un d'autre..

L'Harbinger Impérial sortie en orbite lointaine de Correlia escorter par plusieur chasseurs . Il n'y avait pas la la volonté de faire une demonstration de puissance, le gouvernement impérial savant pertinament que la petite planete avait commencer a se sur armée depuis l'election du duo Mufus-Jinn Fear quelques temps auparavant. Par le hublot le Sith'ari regarda les lourd vaisseau de guerre CSI pendant que le personnel de bords reglais les derniers détails administratif. Que cherchaient ils a faire ainsi ? Correlia etait entouré de planete impérial et avait ete épargné pendant les guerres au fils des siecles. Une telle mesure protectivistes ne rimais a rien, surtout en ces temps de paix. Par conséquent quelque chose se tramais.. Quoi, l'Omega l'ignorais.. La proximité de la planete et de son dirigeant Sith lui rappelerent de les surveiller attentivement. jinn avait beau parfois se montrer faible son intelligence elle ne l'etait pas, quand a son jawa de compagnon il avais su gerer trop longtemps la CSI pour que ses bétises soit le véritable reflet de sa personne..

Enfin, cette visite 'avais pas pour but de leur tirer les vers du nez mais clarifier et commencer par fonder officielement des relations diplomatiques durable entre l'Empire et ce monde indépendant. Comme tout les autres membres d'equipage du vaisseau l'Omega regarda son "visa" diplomatique et le fourra dans sa bure avant de se lever et changer sa tenu de travail pour une plus en phase avec ce qu'il representait. Il hesita entre une bure noire brodé or et une bure noire brodé bordeau. Il se décida de choisir cette derniere quand le vaisseau entama sa descente sur Coronet...

HRPG : Le visa


_________________________

"Si dans milles générations ils crachent encore sur mon nom.. Alors mon oeuvre n'aura pas été vaine.."
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 13/06/2011 21:32:09    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Mufus
Indépendants

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2007
Messages: 3 331
Niveau: 0
Rang: Général
Autre: Président de Corellia

MessagePosté le: 16/06/2011 14:06:22    Sujet du message: Visite officielle Répondre en citant

Le Harbinger Impérial avait reçu les autorisations nécessaires pour son atterrissage. Les autorités régulant l'immigration furent bien surprises de recevoir sur leurs moniteurs les codes d’identification de la balise diplomatique correspondant à l’appareil personnel de l’Empereur. Mais outre cet étonnement tout était en règle et le vaisseau de l’autoproclamé Sith’ari pouvait circuler librement. Sans plus attendre ils contactèrent toutefois leurs supérieurs hiérarchique pour en avertir le gouvernement conformément à la procédure. Quelles que furent les motivations de l’Omega concernant cette venue, ce dernier venait sur Corellia en une période qui lui était médiatiquement défavorable auprès des autochtones. En effet, sa visite diplomatique se faisait quelques temps après l’attentat du Congrès de Tyrena où le Lieutenant-Colonel Varsovi Elenski, militaire de haut rang des forces militaires publiques, avait été sauvagement assassiné par un étudiant pro-impérial à la double nationalité. Depuis ce jour l’opinion publique et le gouvernement Corellien condamnait l’extrémisme pro-impérial sur la planète au nom de la politique de neutralité.

Si dans l’espace l’Empereur était serein, sur terre, les deux présidents étaient en proie à une lutte acharnée. Il se jouait en effet depuis plusieurs heures déjà une bataille épique entre le bien et le mal ! Les sourcils froncés, Jinn contemplait l’écran de télévision. L’homme était en pleine réflexion et planifiait mentalement sa prochaine stratégie pour s’assurer une victoire définitive. Un seul vaisseau de lourd tonnage contre toute une flotte ? C’était un paris risqué ! Le président Corellien se demandait s'il devait oser le faire ou rebrousser chemin ... Mais de son côté, las des échecs répétés, Mufus avait décidé de jouer le tout pour le tout et de foncer dans le tas ! Jinn se résigna tristement à accepter cette configuration qui lui était grandement défavorable. Cette fois-ci le jawa avait l’avantage et il ne comptait plus perdre ! Son adversaire était piégé ! Fait comme un ras la cible du rongeur se trouvait maintenant seule et entouré par les appareils ennemis! L’originaire de Tatooine allait pouvoir lancer l’hallali. Sans le moindre état d’âme le Jawa appuya solennellement sur le bouton X de sa manette. L’instant d’après l’image du vaisseau du seigneur Sith réduit en cendre par un tir de turbolaser apparut à l’écran.

Il l’avait fait ! Il avait gagné ! Jetant sa manette par terre le petit bonhomme entama une danse de la victoire autour d'un Jinn dépité. Mufus venait en effet de remporter enfin une partie contre Fear sur le célèbre jeu vidéo
C.S.I at WAR II avec son ad-don Bataille Galactique. Après plus de 4 heures de jeu les plus intensives les unes que les autres, le score final s’annota sur le téléviseur : sur 50 batailles spatiales Jinn en avait remporté 49 et Mufus 1. Mais quelle victoire me direz fou ! Nette, sans bavure, elle était selon Mufus la signature même du talent ! Son talent ! Durant cette dernière manche le Sith avait tenté le tout pour le tout en envoyant un seul appareil contre ceux du Jawa. Face à l’échec de cette stratégie kamikaze on pouvait se demander s’il n’avait pas eu trop de zèle ou s’il n'avait pas plutôt tenté de laisser gagner son ami. Quoi que ce fut, Mufus était aux anges et avait vite oublié les 49 défaites d’affilé.

Se servant une bière dans la salle à manger du 56ème étage (ou ils venaient de tester l'écran plat qu'on y avait installé), le bonhomme retourna vers le bureau présidentiel. Il fut rapidement suivit par Jinn qui s'était fait un sandwich. Le temps de leur pause était passé et ils allaient devoir se remettre au boulot. Leur planning pour cette matinée ensoleillée prévoyait en outre la validation des budgets mensuels des ministères ainsi qu'un compte rendu sur la politique environnementale avec Mr Quahraute. Les deux hommes espéraient parvenir à boucler tout ça en 30 minutes pour aller au premier service à la cantine car aujourd'hui c'était puré saucisse ! Une fois de retour à leur place, un message en attente sur le répondeur des deux dirigeant leur permit d'apprendre à leur grande surprise la venue de l’Omega sur Corellia. Cette arrivée à l'improviste risquait à coup sur de leur faire rater le repas de midi ... Pris de court ils se contentèrent de donner l’ordre de le faire venir jusqu’au bureau et abandonnèrent l’idée d’une escorte quelle qu’il soit. En attendant sa venue Mufus annula le rendez vous avec le ministre de l’environnement pour le reporter à une date ultérieure. Quelques temps après seulement la porte de la pièce s’ouvrit, l’Empereur était arrivé. Jinn et Mufus tous deux assit à leur secrétaire le saluèrent comme un homologue avant de l'inviter à prendre place.

_________________________

La paix a un prix, reste à savoir si ce dernier est inférieur au coût de la guerre.

Le plus grand empire de tous les temps a été fondé par des loups. Vous savez ce que font les loups ? Ils chassent, ils tuent.
Les Romains, élevés par les loups, voient un homme transformer de l’eau en vin.
Que font-ils ? Ils le mangent car il n’y a pas de saints au royaume des animaux. Juste un déjeuner et un dîner.

-> Casier de Mufus

Revenir en haut
L'Omega
Niveau 5

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 1 276
Niveau: 0
Rang: Ex-Empereur / Seigneur Sith
Autre: Ex-Seigneur Noir de l'Ordre Sith

MessagePosté le: 17/06/2011 14:08:23    Sujet du message: Visite officielle Répondre en citant

Coronet etait une cité a l'image de Coruscant avant la guerre. Dynamique, en expension elle respirait la bonne santé sociale et economique a l'image du reste de la planete.  Les grues de constructions s'activaient tandis que le transporteur officiel amennais le Sith'ari vers l'immeuble le plus imposant du centre ville. Le style architectural de ce dernier n'etais pas particulierement a son gout mais n'avait rien a envier au palais Impérial. Toute ses colonne, cette rondole.. De la bouche de son guide il apprit que ce batiment regroupais l'ensemble des institutions planetaire. L'ensembles des ministeres, le conseil constitutionnel, les differentes agences de sécurité et au 56eme etage les bureaux des deux présidents.
C'est vers ce dernier que l'Omega fut prompetement dirigé via un turbo-elevateur qui diffusais l'ancien tube du séparatiste Plouf a la place de la musique classique traditionnelle. Il ne fallut qu le temps de l'asscension pour que la vielle chanson de propagande ne sorte par les oreilles.. Bon sang comment le peuple galactique avait pu faire de cette bouse un hit ? N'avais ils que de la mer** entre les oreilles ?
Le Sith réflechit serieusement a cette question tandis qu'il s'avancais vers le bureau de son ancien collegue Jinn Fear et du Jawa Mufus. Cela expliquerais certe l'etat d'esprit contre-productifs des sénateur, representant direct du peuple et leur acharnement a ne pas comprendre que quelque chose de plus grand se jouais leur de leur réunion au Sénat. Surement oui, il devrais faire mandater une commission pour eluder ce mystere..
Sur cette relefxion il fut introduit dans le bureau. A gauche mufus, a droite Jinn Fear. Les deux se leverent et le saluerent avec de se caller confortablement dans leur fauteil tandis qu'il n'y avais nul chaise ou bureau pour l'Omega. Une facon discrete de faire comprendre leur suprématie en ce lieu. L'Omega nota ce détails non sans une certaine aigreur et se dirigea donc vers un des deux fauteil a gauche de la piece pour  pouvoir parler de maniere a voir les deux dirigeants dans son champs de vision et parler face a face sans subordination.


-Président Mufus. Président Fear. J'ai été informé de la mort tragique de votre officier sur votre sol..Nous avons eu nous meme une vague d'attentat terroriste sur notre sol et l'Empire est pret a collaborer avec vous dans la lutte contre ses organisations. Mais ceci n'est pas la raison principale de ma visite ici. je suis ici pour m'entretenir avec le Seigneur Fear a propos de la disparition de Homiral T'skarty, votre ami némoidien.Suite a la disparition du Sénateur Trey(lyss j'ai mener moi meme une serie d'enquete sur les evenements passé sur cette planete. Aujourd'hui je suis en mesure de tout vous dire la vérité. Souhaitez vous l'entendre tout de suite ou preferez vous que ses révélations vous soit faite a vous seule ?
_________________________

"Si dans milles générations ils crachent encore sur mon nom.. Alors mon oeuvre n'aura pas été vaine.."
Revenir en haut
Jinn Fear
Niveau 5

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2007
Messages: 1 046
Niveau: 0
Rang: Seigneur Sith
Autre: Président de Corellia / Ex-Roi de Dantooine / Ex-Sénateur de Dantooine

MessagePosté le: 25/06/2011 21:35:41    Sujet du message: Visite officielle Répondre en citant

Jinn n’aimait pas vraiment qu'on bouleverse son petit emploi du temps. Cette visite à l’improviste ne l’arrangeait pas du tout, mais finalement elle n’était pas si étonnante après l’attentat de Tyrena et la mort du lieutenant-colonel de l’armée Corellienne. Néanmoins, les autorités gouvernementales avaient eu assez de temps pour organiser l’entrevue et faire que cette visite soit un minimum officiel. Les deux présidents avaient gagné leur bureau à temps et purent même profiter d’un peu de répit avant l’arrivée de « leur invité ». Le sith put finir son sandwich et commença de nettoyer son sabre laser. Un employé leur annonça que l’Omega venait d’arriver et il se dépêcha d’accrocher son arme à sa ceinture pour l’accueillir. Il laissa parler son ancien coéquipier puis enchaina derrière.

-Hé bien mon « cher » l’Omega. Je n’aurais jamais imaginé un seul instant que vous oseriez venir ici, sur Corellia, dans nos locaux. C’est imprudent, très imprudent de venir sans véritable escorte sur une planète indépendante. Surtout quand celle-ci a des problèmes avec votre faction après un regrettable « accident ». Non pas que j’accuse le gouvernement impérial d’avoir commandité cette attentat, mais en tant que chef de nos deux nations, nous ne pouvons plus ignorer les tensions qui subsistent entre nos populations. Elles s’aggravent et honnêtement je ne suis pas sûr de pouvoir retenir les groupes anti-impériaux durant votre visite. Moi-même je dois reconnaitre qu’une certaine forme d’urticaire apparait quand l’empire ou la politique d’expansion que prônent ses extrémistes arrivent jusqu’à mes oreilles. Peut-être qu’un jour ils comprendront que quelle que soit la menace, Corellia ne se soumettra jamais. Puisque vous osez venir ici nous allons enfin pouvoir montrer que nous sommes prêts à tout, que rien ne pourra atteindre notre détermination, même les fanatiques de l’empire…

Jinn porta la main à sa ceinture et la porte principale du bureau des dirigeants s’ouvrit brusquement. Deux gardes lourdement armés pénétrèrent dans la pièce. Ils avaient été entrainés pour toutes les situations, et particulièrement pour combattre et vaincre les sensitifs. Bien sûr, Mufus et Jinn n’avait pas vraiment besoin d’eux pour détruire leurs ennemis, mais bénéficier d’une large supériorité n’était pas à négliger. Leurs mains sur leur puissant fusil blaster, ils s’écartèrent subitement pour laisser passer un serveur. Ce dernier portait un plateau sur lequel était entreposé trois verres en cristal et une bouteille rempli d’un breuvage vert. Le sith fit voler le plateau jusqu’à lui et retira un tir bouchon d’une petite sacoche qu’il portait à la taille. Jinn s’occupa de débouchonner la bouteille pendant que les trois employés quittèrent la pièce. Il remplit les trois récipients puis les fit léviter. Une fois ses deux collègues servit, le président Corellien reprit la parole.

-Voici la future boisson nationale de Corellia. Nous n’avons encore pas trouvé son nom et je ne préfère pas vous dire tous les mélanges qu’on a du faire pour fabriquer une telle boisson. Mais c’est finalement plutôt bon et ce n’est pas forcément plus chimique que toutes les merdes que l’on trouve déjà sur le marché. Buvons ensemble pour le regretté lieutenant-colonel Varsovi Elenski et buvons ensemble pour montrer que nos deux gouvernements ne céderont pas face aux actes  débiles de nos concitoyens. Quelle que soit les difficultés, nous devrons toujours continuer notre chemin.

Le seigneur sith leva son verre au-dessus de lui, puis le vida d’un trait. Cette nouvelle boissons alcoolisée corellienne allez faire un malheur, surtout chez les jeunes. Comme toujours ce n’était pas vraiment le gout qui était recherché mai plus sa capacité à mettre un terme à toute sobriété. Jinn refit le tour de son bureau et regagna sa chaise. Le petit moment de détente était terminé, ils allaient enfin pouvoir parler de chose sérieuse. L’empereur avait évoqué la disparition de l’ancien ministre de Dantooine, et Jinn ne vit aucune raison d’éviter le sujet.

-Inutile de tenir le président Mufus à l’écart, vous pouvez lui faire part de tout ça. J’avais l’intention de demander une enquête au service de recherche impérial pour la disparition d’Homiral. Les autorités de Dantooine n’ont plus ma confiance depuis mon départ, mais je tenais quand même à voir leurs résultats et j’avais décidé e les laisser mener leur propre enquête avant de faire appel à vos services. Malheureusement, les résultats sont insuffisants et je ne sais pas s’il y a encore une chance de retrouver mon ami en vie. Entre temps, Hask est mort…. Je ne sais pas ce que signifie cette succession d’action contre les hommes politique de Dantooine,  mais ça ne pressage rien de bon. ..Vous dites avoir jeté un œil dans les affaires intérieur de mon ancienne planètes et détenir les réponses que je recherche, je serais ravis que vous nous les fassiez partager.

Jinn connaissait déjà la variété, le chien qui avait demandé la capture puis l’exécution de son ami avait déjà payé, mais il ne pouvait pas l’admettre devant son ancien collègue. Alors comme d’habitude il se mit à jouer un personnage qu’il n’était pas. Il fit mine d’ignorer toute l’histoire et de s’inquiéter encore du sort du neimoidien. Le sith n’avait jamais eu besoin de ses dons de sensitif pour persuader les gens. Ses talents innés d’acteur lui avait déjà permis de se sortir de multiple situation. Grace à cette caractéristique, il avait également pu berner tout le monde pendant toute la grande guerre. Il continua de jouer son rôle et fixa l’Omega, le regard attristé.
_________________________

------------------------------------------------------------------------
- Niveau : 5 -
------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------
- Forme de combat : -IV Ataro -
------------------------------------------------------------------------
- Informations et Possessions -
------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut
L'Omega
Niveau 5

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 1 276
Niveau: 0
Rang: Ex-Empereur / Seigneur Sith
Autre: Ex-Seigneur Noir de l'Ordre Sith

MessagePosté le: 26/06/2011 20:32:26    Sujet du message: Visite officielle Répondre en citant

L'Omega resta indifferent aux paroles de Jinn Fear. Il avait beau etre le dernier grand Jen'ari il n'ignoriais pas que déclancher un acte d'hostilité a son egard provoquerais la ruine de ce batiment ainsi qu'une hostilitée totale de la part de son régime qui ruinerais la planete, quelque soit le nombre actuel de ses vaisseaux de combats. Quel dommage que l'ancien leader de l'Ordre ai pris la volontée d'un avenir spécifique de l'Ordre menner par l'Omega comme la doctrine déterminante de l'Empire tout entier. Certain actes avaient beau tendre a cette logique la quasi-totalitée des autres décisions elles, ne visaient qu'a conserver un equilibre et une entente entre les millions de peuples composant l'Empire. L'Omega attrappa la boisson proposé et chercha a travers la Force toute trace de poisson comme les années au sein du temple de Kashyyyk. Nombre de Sith etaient mort par manque de prudence et l'ingestion d'un poison discret  versé par un rival ou leur simple apprenti.

-A Mr Elenski et a nos gouvernement respectifs..

 Il y détécta de legere trace de métaux lourd et néamoins quelques produit chimique nécessaire a l'elaboration d'alcool qu'il  mie a l'ecart dans son organisme. Le gout  lui rapellais quelque par le gout de certaine glandes des puces de lave de Mustafar mélé a un leget gout de bestiole toxique.

-Nommez la donc la Elsenki. Une couleur militaire pour vos tous "héros" nationalistes et le nom pour ne pas oublier celui qui est tombé.. Je m'egare..

L'Omega fini son verre et vérifa une seconde fois l'abscence de tout poison caché dans son organisme il fit a son tour leviter le petit verre désormais vide jusque au plateau que tenais précédament le serveur. Il commenca donc ce pourquoi il etait venue.

-En effet, j'ai la triste nouvelle de vous annoncer la mort de Homiral. Nous avons pu identifié avec précision son assasin qui ne pourra malheureusement etre jugé. En effet il est mort, assasiné dans des circonstances que je ne puis vous reveler. Il s'agit de Hask Trey'lyss, votre sucesseur qui a commandité son enelvement et assiné lui meme de sang froid. Visiblement Trey'lyss pensais que votre existence représentait un obstacle pour lui. La capture de votre ami n'avais pour but que la récolte d'information a votre sujet afin de vous executer a votre tour. Votre abdication du trone de Dantooine a mit fin a son obscession a votre egard.
L'Empire vous adresse donc ses plus sincere condolénces et anoncera ses faits a la presse  dans quelques heures. Il va sans dire qu'au vu des actes horrible perpetrer en silence par ce bothan ses privilges et le respect qu'il a peu avoir seront abrogé, son nom sera associé a la traitrise et a l'infamie qu'il mérite..
Etant la derniere personne proche de Mr. Homiral ses biens sr Dantooine vous seront retourné..


_________________________

"Si dans milles générations ils crachent encore sur mon nom.. Alors mon oeuvre n'aura pas été vaine.."
Revenir en haut
Jinn Fear
Niveau 5

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2007
Messages: 1 046
Niveau: 0
Rang: Seigneur Sith
Autre: Président de Corellia / Ex-Roi de Dantooine / Ex-Sénateur de Dantooine

MessagePosté le: 08/07/2011 21:25:22    Sujet du message: Visite officielle Répondre en citant

L’empereur était devenu bien ennuyeux, ses paroles puaient le politicien à plein nez. Rester enfermer dans ses bureaux sur Coruscant ne l’avait pas arrangé. Ou peut-être était-ce  la compagnie des autres politiques qui l’avait à ce point changé. Cela ne présagé rien de bon à part une réunion bien chiante auxquelles les dirigeants de Corellia s’étaient déjà beaucoup trop habitués. La seule parole réellement intéressante du chef de l’empire galactique était sa remarque pour le nom de la future boisson Corellien. Il etait vrai qu’Elenski ferait un super nom pour cette boisson... Le sith soupira en écoutant les  « révélations » du chef des impériaux. La tristesse bien visible sur son visage, il fit celui qui venait d’apprendre une terrible nouvelle. Il tapa du poing sur la table et entama un petit monologue de colère sur Hask, son successeur, et surtout le meurtrier de son ami.

-je ne peux pas croire un seul instant que mon peuple ait pu élire une telle merd* à la tête de Dantooine. Je serais à peine étonné si j’apprenais que les voix avaient été trafiquées. Ce n’est pas avec les diplômes qu’il a trouvé dans ses paquets de céréales qu’il a pu devenir dirigeant, il y a surement une embrouille quelques parts. Si jamais vous arriviez à trouver son assassin, je serais vraiment ravi que vous me passiez l’adresse de sa cellule pour que je puisse lui envoyer des fleurs, et peut être même une médaille.

Les planètes impériales, et anciennement de la république n’ont jamais été épargné par les boulets qui les représentés. Je dirais même qu’il y a un acharnement sur certaines d’entre elles. Kamino, Tatooine et plus récemment Kashyyyk, qui a bien failli être définitivement coulé par son sénateur. Je me rappelle encore très bien de la visite de Dark’an zëluss, qui était venu sur Corellia pour promouvoir ses idées, sa planète et que de son torse bombé, il s’était permis de se moquer des anciens sénateurs de la planète Wookie. Un entretien mémorable au cours duquel on aurait pu le ramasser à la petite cuillère. Je regrette encore aujourd’hui de ne pas avoir enregistré ses paroles pour les diffusés sur l’Holonet. Malheureusement elles seraient presque passé inaperçu aux côtés des autres sénateurs qui « illuminent » encore un peu plus chaque jour la « splendeur » du nouvel empire... Je crois qu’il n’y a jamais eu autant de merd* de la part des dirigeants impériaux que pendant ces derniers mois, sans compter les attentats et le meurtre des sénateurs. Mon ami en aura lui aussi fait les frais… Et moi qui croyais que l’Empire prônait la stabilité et la sécurité…

L’écran du seigneur sith s’illumina. Un message venait de lui être envoyé par le chef cuisinier de la cantine du 3 ième étage. Le menu était confirmé, ça serait bien saucisse purée pour le déjeuner. Le chef était un vrai artiste et Jinn refusait de manquer ce repas pour une petite visite sans aucun intérêt. Il envoya rapidement sa réponse aux cuisines et au service de communication. Le président avait trouvé la solution, ils allaient tous les trois descendre prendre leur repas avec les employé du siège du gouvernement, le tout devant les caméras des grandes chaines corellienne. Un bon coup de « com » pour faire croire à tout la galaxie que les relations Empire/Corellia sont au beau fixe malgré l’attentat. Jinn se redressa et s’empressa de les informer avant de reprendre la conversation là où il l’avait laissé.

-Bon je vous annonce la suite du programme. On va tous manger à la cantine des employés, ne t’inquiètes pas Mufus, on aura le droit à nos saucisses et à la purée. Les journalistes seront là, des civils aussi, et rassures vous l’Omega, les gardes du corps seront présent en nombre. Ça serait vraiment bête si un nouvel accident anti-corellien ou anti-impérial arrivait de nouveau. Mais avant de descendre on va quand même finir de régler cette affaire sur Dantooine…

C’est quand même fou ça, un bothan à deux balles pensait pouvoir se débarrasser de moi avec ses petits bras. Il me semblait pourtant que tu avais  « malencontreusement »  dévoilé ma vraie nature pendant une séance au sénat. Soit il dormait pendant cette annonce et finalement il ne savait pas à qui il avait à faire, soit il est complétement stupide. Les deux ne sont pas à exclure non plus… Quand est-il du corps d’Homiral ? Y a-t-il un moyen de le récupérer ? Il souhaitait être enterré sur Cato Neimoidia, sa planète natale et j’aimerais bien exaucer ses dernières volontés. Lui aussi mérite un enterrement décents.

_________________________

------------------------------------------------------------------------
- Niveau : 5 -
------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------
- Forme de combat : -IV Ataro -
------------------------------------------------------------------------
- Informations et Possessions -
------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut
L'Omega
Niveau 5

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 1 276
Niveau: 0
Rang: Ex-Empereur / Seigneur Sith
Autre: Ex-Seigneur Noir de l'Ordre Sith

MessagePosté le: 22/07/2011 13:25:31    Sujet du message: Visite officielle Répondre en citant

L'Omega ecouta son ancien condisiple se plaindre de la qualité des sénateurs au sein de l'Empire ce qui lui décrocha un sourire honnete.. L'Empire, comme la république en son temps avait un don pour faire sortir de la fange des individu douteux, incompétent et les mener vers les plus hautes charge de l'Etat par une sucession d'evenement toujours plus incroyable et outrageusement bercé par la chance. Cet effet détonais d'autant plus quand aux hommes issu de territoire CSI.. Un Chancelier Supreme, un Empereur, deux généraux qui avait fait trembler leur ennemis.. IL y avais certe eu quelques bon dirigeant au sein de l'Empire et de la république.. Le Gungan Chykoumi, le Hutt Blokkus et le sympatisant rebelle Rick O'lonell.. Des exeptions plus qu'autre chose en fin de compte..

-Les temps sont troublé dans toute la galaxie.. Les methodes changent et les "accident" ou les disgraces font place aux methodes brutes et sans finesse.. Heuresement meme si l'Empire a toujours su disposer d'un résevoir quasi-infie de politique de la trempe de Hask, Tom Tega, Taizen et autre nous ne disposont pas du monopole de la connerie.. Coté CSI Orguen, DH ou Ryden Zarn..

Le visage des deux dirigeant correlien s'illumina quand a la possibilité de déjeuner dans la cantine du batiment. L'Omega ne trouvais pas cela tres "officiel" mais soit. Il avait deja mangé de la saucisse il y a bien des année, a l'académie Sith de Mustafar mais ignorais ce qu'etait la purée. Surement un plat tenant au corp comme ce que le Jawa et Jinn avaient l'habitude de manger, leur réputation de faire dans le simple etant connu dans le milieu des dirigeant. Et opur une fois l'Omega n'etait pas contre. Lui meme n'en pouvais plus des plats minuscule et demandant six heure de préparation qui lui etaient servit lors des réceptions officieles, dans ses voyages et a toute occasion. Le Sith'ari aimais manger une viande qu'il avait chassé, traqué et tué. une viande a 37 degres, cru, sans salade ni poivron ou encore un sauce avec une sauce hapienne qui etouffais le gout naturel pour quelque chose de pateux, au gout d'herbe..
Il tu ce point de vu pour en finir avec la raison premiere de la réunion.

-La deuxieme solution est plus sérieuse que la premiere, je le pense aussi. Le corps a été détruit par les services du Bothan afin de minimiser les preuves. Il n'y a rien a enterrer.

Le jawa tapota le genou de son ami a défaut de pouvoir atteindre son dos et ovrit la voie en sortant du bureau jusque a l'ascenceur. le trajet dans ses derniers fut plutot silencieux avec les habituels toussotement, la gene d'etre retenu dans un lieu clos et etroit diffusant de vielle musique. Par chance pour leur oreilles ce n'etait plus le tub du CSIen plouf qui etait diffusé dans la cabine mais un certain Eduard Khi dans une version lyrique d'un titre inconnu a l'Empereur.. L'air commenca a rentrer doucement dans la tete de chacun quand la cabine arriva enfin a destination. La cafétaria englobais l'integralité de l'etage et de nombreux fonctionnaire correlien profitaient de leur pose pour se restaurer. Dans le Hall les journalistes  délancherent leur flash, caméra et mitraillerent de photos les trois dirigeant au slef prenant tout d'abord leur désert (Une peche au sirop pour l'Omega), suivie de deux grosses saucisse (Un poil trop cuite a son gout) avant de se voir servir une bonne dose de quelque chose de pateux, a la couleur beige tirant sur le jaune. Le Sith identifa l'emulsion comme la purée et prit un pichet de rouge pour accompagner le tout ainsi qu'une portion de fromage et deux petit pains.

Ils finirent par s'assoir a une table dégagé, séparer de quelques place des fonctionnaire correlien. L'Omega fit néamoins attention a se placer dos aux journaliste pour ne pas devenir aveugle a cause de flash avant la fin du repas et discuter sans etre lu sur les levres.

-Bon appétit.

D'un coups de fourchette il se saisie d'une bonne dos de purée. Quel gout avait donc ce truc ? Etait elle empoisonnée ? Il y fit attention et l'avala d'un coup. Le gout n'etait pas mauvais. On y sentait de la pomme de terre. un peu de canelle dedans. Du lait aussi, du beurre et des oeufs. Rien de mortel. C'etait meme plutot bon a vrai dire.

-J'ai entendu dire que Correlia a livré de nouveau chasseurs a Naboo. Leur performance sont remarquable.. Pourriez vous m'en dire plus ?

_________________________

"Si dans milles générations ils crachent encore sur mon nom.. Alors mon oeuvre n'aura pas été vaine.."
Revenir en haut
Mufus
Indépendants

Hors ligne

Inscrit le: 13 Juin 2007
Messages: 3 331
Niveau: 0
Rang: Général
Autre: Président de Corellia

MessagePosté le: 06/08/2011 10:05:57    Sujet du message: Visite officielle Répondre en citant

Comme à son habitude, Mufus « souffrait » d’un environnement qui n’était pas adapté à sa taille. Le petit bonhomme était trop petit pour pouvoir déplacer son plateau sur le rail qui faisait tout le tour du service. En plus de cette difficulté technique, les employés qui servaient les plats n’étaient pas en mesure de le voir et donc de savoir ce qu’il voulait manger. Afin de ne pas entamé de nouveaux travaux dans ces locaux qui auraient à coup sûr générés des dépenses supplémentaire dans le budget déjà conséquent de la rénovation du Siège du Gouvernement, il avait été décidé de créer un JOB étudiant pour palier cette situation. C’est ainsi que pour transporter son plat et prendre commande, le Jawa se voyait offrir les services d’une jeune étudiante Corellienne. Bien que Jinn avait souligné bien des fois que ceci donnait à Mufus un côté handicapé, ce dernier ne retenait que la douce présence de la jeune femme qui lui tenait la main comme un enfant et l’aidait à choisir son repas. Et bien qu’il semblait essayer de la masquer, la jalousie de son camarade était toutefois bien palpable.
C’est ainsi que la personne qui accompagnait Mufus lui transporta son plat jusqu’à sa table. Le Jawa prit lui aussi la célèbre recette saucisse purée avec un morceau de fromage mais il préféra éviter le dessert sachant qu’il s’agissait de stocks d’il y à plusieurs jours. Comme à son habitude on lui donna à lui et à Jinn leur cubi de vin rouge habituel qu’il buvait un peu à chaque venue à la cantine.

Bien qu’il n’en fit part à personne, le petit homme fût particulièrement outré lorsqu’il vit l’Omega récupéra deux bouts de pain alors que le règlement n’en autorisait qu’un par personne ! Voler le contribuable c’était voler l’Etat et il était le chef de l’Etat ! Frappé par se manque de civisme il prononça une courte phrase de surprise en Jawa du Sud et récupéra son propre morceau de pain. Une fois passé à la caisse il fit rajouter le supplément du second pain de l’Empereur sur son propre compte et se souvint qu’à jamais le Sith lui devait un petit pain ! (Des guerres commencent pour moins que ça). Lorsqu’à table Omega entamma la discussion sur les chasseurs vendus à Naboo, le moulin à parole qu’était Mufus se mit en marche.   


« - Il va sans dire qu’en tant que nation Indépendante, Corellia s’intéresse activement aux acquisitions et aux recherches militaires de ses voisins. Qu’il s’agisse d’évaluer des opportunités commerciale ou pour assurer la pérennité de notre nation, nous gardons toujours un œil attentif et prévoyant sur les agissements étrangers. De par notre statut et nos infrastructures nous sommes à même de fournir du matériel de qualité en quantité à des clients occasionnels ou réguliers, et ceci quelque soit leur affiliation. Un petit sourire en coin et ses yeux jaunes brillants de malice, le natif de Tatooine se servit un verre de vin rouge avant de reprendre. C’est cette liberté d’action que certain nous envies et que d’autre souhaiteraient opprimer. Et bien que je sois pour ma part scandalisé par l’attitude de certain de vos compatriotes, j’apprécie l’effort diplomatique quant à votre venue.
Mais trêves de bavardage et parlons concrètement. Les deux conflits majeurs qui ont parcourut la galaxie ont étés pour bien des factions couteux en hommes et en équipements. Vous n’avez pas été épargné et la puissance autant offensive que défensive de votre Empire n’est plus qu’une pâle copie en comparaison de ce qu’elle était d’antan sous l’égide des Démocrates. A présent vous devez recomposer le gros de vos forces militaires spatiales et accuser un retard et une faiblesse logistique en comparaison du système Séparatiste. Vous vous refusez toutefois de passer le cap du droïde pour une raison d’efficacité et d’autonomie. Il va sans dire que le vivant surpasse la machine, mais cette décision rend la reconstruction de vos stocks plus lente que ce qui est fait du côté du bloc Confédéré.   
Nous connaissons vos difficultés et nous ne sommes pas resté sans un certain intérêt suite à votre appel d’offre lancé il y à maintenant plusieurs mois. D’après les informations dont nous disposons vous chercheriez  actuellement un chasseur léger, rapide, bon marché et aisément remplaçable.
»

Imperturbable, les maints jointes au dessus de sa purée, l’analyste politique et militaire allait dorénavant laisser place au commercial né qui se cachait derrière tout bon Jawa. Pour ces créatures hors du commun, vendre un droïde d’occasion ou toute une armée de chasseurs n’avait aucune différence. Mufus marqua ainsi une longue pause tout en fixant Omega dans les yeux. Le petit être avait un esprit fort et nul forceux ne parvenait à lui dicter sa loi ou ne serait-ce que lui faire peur. Se désintéressant de cette vue, il se saisit de sa fourchette et dessina deux yeux et un sourire dans la purée de son assiette. S’attelant à sa création artistique, il oublia un petit moment l’Empereur et sifflota tranquillement. Ce ne fut qu’une fois qu’il fût satisfait de son œuvre d’art comestible qu’il releva la tête et vit que l’Omega le fixait toujours. Il se souvint alors qu’il était entrain de discuter …

« - Ah oui … Ouai donc notre nation est à même de répondre favorablement à cette demande et dans des délais défiants toute concurrence.
Nous produisons actuellement un chasseur de base nettement supérieur aux vaisseaux lambda traditionnels de cette catégorie. En effet, sans paraitre chauvin, notre appareil dît Tie est à ce jour un des chasseurs, pour ne pas dire LE chasseur, le plus agile et le plus rapide que l’on à put voir sortir des chantiers navals de la galaxie. Et il coute moins cher que bien des vaisseaux plus anciens !
Mais je vous vois déjà vous demander comment nous pouvons vous proposer un appareil de bonne conception tout en ne diminuant pas la qualité et nos marges ? La réponse est simple et logique : pour parvenir à un tel prix, le chasseur TIE ne possède tout bonnement aucuns éléments couteux et inutiles ! Tout est au strict minimum ! En supprimant tout ces gadgets qui pullulent dans les appareils modernes nous revenons aux vraies valeurs militaires et à un aspect efficace et spartiate. L’allume cigare, les vitres électriques, la climatisation, les astromécanos embarqués, les boucliers, le système de survie et l’hyper propulsion, bref toute ces petites merdes ne sont tout bonnement pas disponibles sur ces modèles de série. C’est là le chasseur de base par excellence, fait pour être construit, transporté et déployé en masse. Il peut aisément composer en peu de temps le gros d’une force d’attaque d’une Marine Impériale bien réduite après des décennies de conflits destructeurs. L’armement est standard, deux canons-laser sous le cockpit. Leur puissance et relative mais la cadence de tir et la précision sont par contre destructrices.
Il ne faisait plus aucun doute possible, le Jawa s’avait s’y faire …  
En pratique, nos tests ont démontrés la supériorité de ce chasseur dans le domaine spatial et la progression en haute atmosphère. Le TIE se démarque en combat par sa maniabilité hors du commun, sa vitesse et son agilité. Sachez que nous connaissons notre produit et que nous sommes certains de répondre à la demande Impériale si vous étiez intéressés. Il existe différentes déclinaisons du modèle standard pour des opérations spécifiques : bombardiers, intercepteurs et j’en passe. Pour les quelques pilotes coquets, nos ingénieurs sont en train de développer le X-1. C’est encore un prototype mais cet appareil est une série limité. Outre une polyvalence plus importante, la gamme X-1 allie l’esthétique, le confort du pilote et l’efficacité. Elle est composée d’un package dans lequel vous trouverez la majeure partie des options qui ne sont pas sur les modèles de série. »

Mufus s’arrêta une énième fois et se replongea dans sa purée qui commençait à refroidir. Lorsqu’il eut terminé de manger le visage du monsieur-purée qu’il avait créé, le Jawa se resservit un verre de rouge avant de terminer la réclame de son produit.


« - En terme de délais nous surpassons tous nos concurrent. Non pas que nous construisons plus vite que Kuat, mais notre système de production diffère du modèle Toyotixte qui s’est grandement démocratisé dans cette ère industrielle. Cette manière de procéder à prouvée ses limites et son incapacité à répondre favorablement à de grosses demandes. Corellia a de son côté fait le pari audacieux d’abandonner la logique industrielle de gestion du juste à temps. Etant fermement opposé à ce modèle de production à flux tendu basé sur la règle de zéro stock, nous avons au contraire adopté la théorie Ploufiste du travail qu’il avait mit en place dans les usines séparatistes Géonosisennes. Le travail à la chaîne combiné à la production de masse nous permet de générer des économies d’échelles mais aussi de bénéficier de stocks importants. C’est ainsi qu’à la vue de nos stocks de ce produit, nous sommes à même de faire une livraison conséquente au premier client intéressé par un achat de masse. Nous sommes avant tout des grossîtes en armement et privilégions l’achat en nombre et non à l’unité. Sachez au passage que pour chaque 1000 unités achetées nous vous offrons un porte clef « Super Nounours ». Chaque 10 000 modèles nous offrons un prototype opérationnel de X-1. Tout nos appareils sont couvert par une assurance couvrant l’appel du retour en usine. »
_________________________

La paix a un prix, reste à savoir si ce dernier est inférieur au coût de la guerre.

Le plus grand empire de tous les temps a été fondé par des loups. Vous savez ce que font les loups ? Ils chassent, ils tuent.
Les Romains, élevés par les loups, voient un homme transformer de l’eau en vin.
Que font-ils ? Ils le mangent car il n’y a pas de saints au royaume des animaux. Juste un déjeuner et un dîner.

-> Casier de Mufus

Revenir en haut
L'Omega
Niveau 5

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2007
Messages: 1 276
Niveau: 0
Rang: Ex-Empereur / Seigneur Sith
Autre: Ex-Seigneur Noir de l'Ordre Sith

MessagePosté le: 10/08/2011 16:03:11    Sujet du message: Visite officielle Répondre en citant

Le chef d'etat Impérial ecouta le jawa  disserter sur la puissance industrielle de sa planète. Comme si Correlia etait la seule planète de la galaxie a pouvoir livrer de grosse quantité d'arme a toute personne y mettant le prix. De toute façon pour remplacer les vieillissant alpha-3 de la flotte impériale un monde ne suffirais pas. Une dizaine non plus. Des centaines oui peu etre. Avec les droit d'exploitations pour les différents modèles il ne suffirais que de quelques petites années pour faire évoluer le parc aérien Impérial. Le tout pour le moment était de mettre la main sur différent modèles pour les détruire dans la Forge et les dupliquer a l'infini. L’écrasement des forces rebelles autour de cette dernière serais un bon test en situation réelle pour savoir lequel acheter afin de garder le précieux artefact Sith cachée du grand public.  L'Omega nota néanmoins qu'il faudrais roder les pilotes aux dit appareils avant l'extermination de ses terroristes.. IL remarqua alors que le petit jawa avait fini on speech et dessinais désormais ce qui ressemblais vaguement a un visage dans son assiette. Et ? .. Le Sith'ari regarda Jinn Fear pensant que celui ci allais terminé mais le deuxième président Correlien semblais plus intéressé par l'identité d'une jeune et jolie fonctionnaire hésitant entre purée-saucisse et oeuf mayo-poisson a la vapeur. Ce dileme n’intéressais pas réellement l'ancien chef sith qu tentais de deviner (cela se lisait sur son visage) ou la jeune femme allais manger.Au vu de la rencontre et des "officiels" présent elle ne pouvais pas se mettre a coté d'eux, au grand dam de Jinn. Sans doute irais elle loins avec les gentilhomme de son service qui tenterais ensuite de l'attirer dans une alcôve discrète pour lui... Prenant en pitié son ancien camarade le Sith survola l'esprit de la jeune femme et la persuada délicatement de se placer a la table derriere lui face au dirigeants correlien. Le jawa lui ne verrais rien mais au moins le visage du Dantoinnien serait face a lui rendant ainsi l'impression de parler dans le vent moindre pour lui et les médias toujours amassé. Cette bonne action effectué il se tourna vers Mufus avec la meme attitude que tout a l'heure et attendis trois-quatre seconde qu'une discussion importante avait lieu. Il sembla le sentir et reprit l'air de rien.

*Bla, bla, bla*

En digne représentant de son espèce le jawa sur-vendit son appareil. Comme si l'Empire n’était pas encore au courant de ses spécificités ? Oui, il semblais que l'appareil Correlien etait plus rapide et maniable que ses adversaires. Mais aussi beaucoup plus fragile, difficile a manier et exigeant. Le BSI rapportait que les pilotes avaient une chance sur deux de se crasher a atterrissage en cas de défaillance des rayons tracteurs des hangars de test contre 90% de chance de survie en moyenne pour ses concurrents. D'autre rapport rappelaient l'utilité d'un système de survie intégrer au vaisseau en plus d'une combinaison pressurisé en cas de panne ou dégâts au combat. Personnellement Omega n'en avait pas grand chose a faire. Lui avait toujours survécu avec sa ure comme toute combinaison et un système de survie réduit a la plus simple expression... Un détail choqua quand meme l'Empereur. Se battre sans bouclier : Ok. Se battre sans hyper-propulsion : Pourquoi pas, cela restait un choix tactique  a validé mais bon. Mais se battre sans allume cigare ? Ce n'etait pas le cas de l'Omega mais bon nombre de pilote de l'UCEH et de l'armée régulière avaient prit l'habitude de fumer dans leur appareil pour se détendre pendant/apres une engagement avec l'ennemie. Les cockpits etant deja exigu comment ses braves soldats impériaux feraient il pour allumer leur paradis artificiel ? Deja que leur confort etait réduit au minimum leur enlever ce dernier confort serait presque criminel meme pour un Sith. Qu'ils se crashent a atterrissage oui, mais une clope au bec mince ! L'ancien général CSI avait beau targuer que son prototype X-1 disposait de ses options lui le fait de n'avoir qu'un pilote cancéreux du poumon au lieu de la moitié comme les statistiques le montrait contrariait fortement l'Omega. Et d'ailler, produire en grande série un prototype n'etait il pas la preuve que ce dernier n'en etait plus un ?
Abandonnant la logique jawa pour retourner a la sienne le Sith'ari attaqua ses saucisses.


-Le retour en usine d'un vaisseau ayant subbit une défaillance technique en combat est difficilement possible et ne sauvera sans doute pas le pilote a l'interieur.
L'Empire dispose en effet d'une flotte importante de chasseur a remplacé a moyen et long terme. Mais nous ne voulons pas que du nombre, nous voulons du nombre ET de la qualité.. Que pouvez vous donc me dire a propos de ce X-1 et de ses intercepteurs ?

_________________________

"Si dans milles générations ils crachent encore sur mon nom.. Alors mon oeuvre n'aura pas été vaine.."
Revenir en haut
Jinn Fear
Niveau 5

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2007
Messages: 1 046
Niveau: 0
Rang: Seigneur Sith
Autre: Président de Corellia / Ex-Roi de Dantooine / Ex-Sénateur de Dantooine

MessagePosté le: 22/09/2011 21:40:56    Sujet du message: Visite officielle Répondre en citant

Le président corellien avait déjà lâché la conversation. Les yeux dans son assiette, il acquiesçait les dires du jawa sans même l’écouter. Il déporta soudainement sa concentration sur une jeune femme. Il ne l’avait encore jamais vu. Il ne trainait pas assez dans les étages inférieurs à son gout,  et du coup, il passait à côté nombreuse rencontre. En tout cas, les recruteurs avait encore fait du bon boulot, elle correspondait tout à fait à la description des employés que souhaitaient les deux présidents corelliens. Elle était vraiment très jolie et ce n’étais plus qu’une question de temps avant que Jinn ne la transfère à un étage un peu plus proche de son bureau. Les mauvaises langues diraient «Oui, il l’a mise juste sous son bureau», mais le seigneur sith avait cessé d’écouter ces ragots. Ce n’était de toute façon pas possible parce que l’étage sous le niveau des dirigeants était celui de la sécurité et aucune inconnue, aussi jolies soit elle, ne pouvait y accéder. En revanche, les étages cinquante-huit et cinquante-neuf, eux, pouvaient très bien l’accueillir. Là-bas, les gens ne faisaient…rien, un métier qui ne demandait aucun diplôme et auquel elle pourra facilement accéder. Elle tourna la tête vers le président et Jinn s’empressa de lui faire un clin d’œil. Il se rappela aussitôt qu’il était entouré par des dizaines et des dizaines d’appareils photos et de cameras. Il fit mine de gratter activement le coin de son œil pour enlever une poussière inexistante avant de s’intéresser à la discussion de ses deux « camarades ». Ne voulant pas passer pour un incompétent après le discours technique de Mufus, il s’empressa d’en rajouter une couche et de montrer ses « talents » de commerciale.

-Voilà une magnifique brochure, le papier est fait à partir d’un bois rare de kashyyyk. M’enfin,  elle répertorie l’ensemble des caractéristiques de nos nouveaux appareils. Vous pourrez donc voir qu’ils sont équipés des toutes dernières nouveautés. On peut donc voir un siège là, des canons blaster ici et …mais oh regardez, ils ont même mis des vitres. Malgré l’allègement technologique dont parlé le président Mufus, je peux vous assurer qu’ils décollent…si si, et même parfois, ils atterrissent. Bon après c’est vrai qu’on ne peut pas voir sur les côtés parce que les ailes nous bouchent la vue et qu’il fait un peu trop de bruit, mais c’est plutôt dissuasif. Enfin Bref, je vous laisserais feuilleter la brochure chez vous, je n’ai pas envie de vous dévoiler toutes les surprises qui équipent nos vaisseaux. Je vous rappellerai seulement que c’est la seul catégorie de chasseur qui est sortie il n’y a pas trop longtemps et qui a reçu la mention « prix choc » par les experts.

Il cessa de parler. Son attention tomba une nouvelle fois sur la jeune fille. Elle était venue s’assoir en face de lui !!! Enfin… sur la table juste devant la sienne. Finalement, elle avait peut être vue le signe du seigneur sith et elle paraissait intéressé. Le président Corellien passa une main dans ses cheveux, fier d’avoir toujours autant de succès, un petit sourire en coin. Elle fut très vite rejoint par un groupe d’amie, ses copines ne comprenaient apparemment pas pourquoi elle ne s’était assise avec elles, mais pour Jinn la raison était toute évidente. Avec un nouveau sourire il se mit à resserrer le nœud de cravate qu’il n’avait pas. Un peu confuse, elle se rendit compte qu’elle avait oublié un dessert et se releva pour aller le chercher. Le seigneur sith s’empressa de finir de manger, il avala a grande bouché et sans mâcher les restes de son assiette. Il ne fit pas attention à ses hauts le cœur, s’adressa à ses collègues et se leva de la table.

-C’était très bon, je pense que je vais aller me resservir.

Il rejoint à grande vitesse la file d’attente, étrangement il était juste à côté de la jeune femme. Quelle coïncidence !!! Il se mit à réfléchir activement à ses phrases d’approches. Après avoir trouvé celle qui correspondait le mieux à la situation, il se tourna vers la jolie demoiselle. Elle était vraiment magnifique mais quelque chose le gêné. Son regard s’attarda sur le cou de sa voisine. Il était normal, elle avait juste … une pomme d’Adam !!! Rho ce n’était pas possible … Les chirurgiens étaient vraiment de plus en plus doué, un jour viendra où on ne verrait plus les différences et ça faisait peur au président. Jinn secoua la tête, ce n’était vraiment pas son jour. Le regard sombre, il attendit patiemment son tour tout en essayant de ne plus se tourner vers son voisin.

-En fait je vais juste reprendre de la purée. Je sais pas pourquoi mais aujourd’hui les saucisses me donnent la nausée.

Il retourna à sa table, déçu. Il mangea lentement la purée tout en essayant de reprendre le fil de la conversation. Une de ses poches venait de vibrer et il jeta un œil à son datapad. L’équipe de presse avait fini de préparer la salle. Les délégations Corellienne et impériales allez pouvoir faire leurs discours et répondre aux questions des journalistes. Il fit passer le message au jawa et à l’empereur puis tenta de finir son assiette… mais un tout petit peu moins vite que la dernière fois.

_________________________

------------------------------------------------------------------------
- Niveau : 5 -
------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------
- Forme de combat : -IV Ataro -
------------------------------------------------------------------------
- Informations et Possessions -
------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 16/10/2018 05:42:28    Sujet du message: Visite officielle

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Corellia -> Siège du gouvernement Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com