Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Recrutement au sein du Cerberus

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Coruscant -> District Aurora -> Cantina
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Zake Kozrim
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 29/12/2010 16:38:35    Sujet du message: Recrutement au sein du Cerberus Répondre en citant


 La cantina.

Cette douce odeur mélangeant alcool et sueur, viande grillée et friture. Ce repaire de gens honnêtes, d’escrocs en tous genres, d’assassin… Il n’y avait que là que je pouvais trouver le genre d’homme que je cherchai. Mais hormis cette conviction qui m’était propre, un ami, que j’avais rencontré quelques mois auparavant, et qui connaissait mes opinions, m’avais confié –en prenant soin de ne pas être entendu- que des agents d’un groupe de révolutionnaire organisé sur le type d’une mafia se cachaient ici sur Coruscant. Comment le savait-il ? Allait-il survivre à cet aveu ? Je n’en savais rien, et je m’en fichais. J’étais un solitaire, je ne m’attachai à personne. Quoiqu’il en soit, je me tenais à quelques pas de l’entrée, dévisageant les trois videurs.

Il y’avait deux humains et un Rodien, tout les trois armée jusqu’aux dents, et avec j’imagine la permission de tirer à volonté sur tout intrus. Mais ils ne faisaient pas attention à moi, ils parlaient de leurs amours perdus sans me remarquer, il ne me voyait même pas. J’aurai pu leur tirer dessus sans qu’il trouve d’où le tir était parti. J’étais emmitouflé dans ma bure sombre, capuche et bandana étaient de mise. Et la nuit était tombée sur la plus grande ville de l’univers. Dans ces conditions, j’étais parfaitement soustrait au regard des passants, et la seule ombre d’un grand contenant qui devait servir de chaudière à la cantina suffisait à me cacher. J’attendais là, réfléchissant à tous les scénarios possibles si je rentrai dans le bâtiment et que je trouvais celui que je cherchai. Peut être me tuerait-il, peut être m’aiderai t-il, peut être s’enfuirait-il ? Je n’en savais rien, je ne savais même pas à quoi il ressemblait. Mais je n’avais qu’un seul moyen de le savoir. D’un pas décidé, je sortis de ma cachette et filai vers l’entrée. Les videurs furent surpris, et l’un d’eux sursauta. Des gardes qui ne prenaient pas garde ? Mais ils n’urent pas le temps d’en savoir d’avantage, je m’étais déjà glissé à l’intérieur, et avais débouché sur une salle des plus festive.


Les gens riaient, buvaient, parlaient fort, mais ne me remarquais pas. Dès mon arrivé, je m’étais glissé dans un coin inoccupé de la pièce, couvert par l’ombre des grand murs métalliques. J’observai. Je cherchai un intrus, une personne qui se distinguerait des autres

Mais il n’y avait personne, personne qui ressemblait de près ou de loin à un membre éminent de l’organisation la plus secrète de la galaxie. Même après plusieurs minutes de réflexion, je ne trouvais toujours pas d’homme correspondant au profil que je recherchai. Mais ils étaient là, ils allaient venir, j’en étais sur, et quand ils arriveraient, je les reconnaitrai.
Je sortis donc de l’ombre pour me poser à une table de joueur. Pas de meilleurs moyens pour passer inaperçu. Soucieux de faire bonne figure, je retirai mon bandana, mais je ne pouvais défaire ma capuche, elle qui me protégeait de par sa sombre couverture. Après quelque palabre, je m’assis de façon à voir la porte et tous ceux qui rentrerait dans la catina, et fus invité à me joindre au jeu. Une partie de Pazaak dans les règles, ou je ne misais que 20 crédit.

La partie commença, sans que je ne quitte l’entrée des yeux.



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 29/12/2010 16:38:35    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Loyd Toskrew
Niveau 5

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2008
Messages: 696
Niveau: 0
Rang: Ex-Chef du Cerberus
Autre: Ex-Préfet de Géonosis

MessagePosté le: 30/12/2010 15:37:25    Sujet du message: Recrutement au sein du Cerberus Répondre en citant

Un immense Gen'Daï en armure pénétra alors dans la cantina. Tout le monde savait qui il était, tous craignaient alors de disparaitre dans quelques instants. Cette armure avait été le fléau de l'Empereur lui-même alors qu'il tentait de ratrapper le chef des derniers Jedi de G.Man. Effectivement, peu le savaient vraiment mais cet être avait tiré une roquette sur l'Empereur Sith pour tirer le Jedi Paul Skawalker et des amies à lui d'une situation peu avantageuse. Seule une rumeur déformée résidait dans les quartiers de la planète capitale, certains disaient que cette armure était le symbole de la mort, d'autres prétendaient que celui qui la portait était un terrible tueur d'une autre galaxie. Bref, dix milles versions différentes faisant toutes l'éloge d'un guerrier mystérieux quoi qu'il en soit. La vérité était que l'agent Scar, de son vrai nom Baldur, travaillait pour Cerberus, il en était même le chef des services secrets. Son grand patron l'avait envoyé faire diversion lors de la course-poursuite entre le maître Jedi et le maître Sith pour sauver le premier. Depuis, il s'était replongé dans l'ombre et la solitude, formant les espions et leur donnant diverses missions sur les mondes impériaux. Scar s'affirmait en tant que chef, c'était les ordres de réforme de la part du Cerberus en personne.

Baldur avait décidé en ce jour de ressortir l'image du héros criminel. Non pas pour la frime, au contraire les Gen'Daï sont réputés pour leur pudeur et leur sens de la discrétion, mais pour analyser l'impact que cela pouvait avoir sur les gens. En fait, Scar s'amusait à se voir un peu comme un super-héros dont l'identité restait secrète... Bien qu'il n'était pas capable de tisser de toiles d'araignées avec ses mains ou encore de faire fondre l'acier d'un regard. Le pouvoir de l'agent Scar n'était pas surnaturel, il s'agissait simplement de l'expérience. Avec un âge de près de deux millénaires, le chef des espions de Cerberus était l'être le plus vieux de l'organisation. La galaxie n'avait plus de secrets pour lui et le monde de l'information également.

C'était donc ce personnage intimidant qui était rentré dans la cantina, où tout devint plus calme. Seul le bruit des cartes que tapaient les joueurs sur la table était perceptible aux côtés de quelques verres qui s'entrechoquaient avant de délivrer leurs liquides alcoolisés dans les gosiers de leurs propriétaires. L'agent Scar regarda l'ensemble des clients, tous avaient l'air louche, sans exception. C'était bien le lieu mal fréquenté qu'il recherchait. Il s'avança d'un pas lourd vers la table ronde de jeu, où Zake s'animait, puis s'assit, analysant le jeu des participants. Les cartes n'étaient pas la tasse de thé de Baldur, à part le pazaak, lui il préférait plutôt les jeux de réelles réflexions où le facteur chance était plutôt de moindre importance. Le Gen'Daï dévisagea alors un des joueurs, emmitouflé dans une bure sombre, une capuche sur la tête pour se cacher le visage. Un fugitif? Scar ne le ressentait pas comme cela. Cette tenue, cette dégaine, semblaient faire parti de cet étrange personnage. L'homme jouait-il un rôle en venant distribuer les cartes ici? Non plus, encore une fois s'était dans sa façon d'être, tout simplement. L'inconnu ne mentait pas sur ce qu'il montrait à ses camarades, pourtant il ne montrait rien. Juste une ombre qui passe... L'agent Scar pointa du doigt celui qu'il ne cessait de dévisager pour découvrir ses secrets et lui lança de sa voix grave, presque intérieure :


"Toi! Sais-tu qui je suis?"

Cette fois-ci même les bouteilles se turent. La tension était palpable, qu'est-ce que voulait dire le Gen'Daï? Cherchait-il à montrer sa célébrité dans le monde des légendes ou voulait-il démasquer ce pauvre gars qui ne faisait que dissimuler ce qu'il ne voulait pas que les autres voient? L'assemblée allait bientôt le savoir, en attendant l'homme mystérieux posait ses cartes sur la table, faisant alors la lumière sur son jeu...
 

_________________________
RPGammer 1er Trimestre 2010

Niveau 0 à 5 - Corps-à-Corps
Maîtrise de la Force 0/5
Revenir en haut
Zake Kozrim
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 30/12/2010 23:47:14    Sujet du message: Recrutement au sein du Cerberus Répondre en citant



J’abattais doucement mes cartes sur la table, et tout le monde découvrit que je sortais gagnant de cette manche, et qu’ils devraient tout me verser des crédits.

« Je vous fais grâce de ces quelques deniers messieurs, déclarais-je cependant, et au plaisir de vous revoir un de ces jours. Mais vous m’excuserez pour aujourd’hui »

Après ces mots, je me levais tranquillement, en prenant soin de plaquer mon bandana sur mon visage. D’un léger signe de tête, je fis signe au géant de me suivre, il se montra –à ma grande surprise- très compréhensif, et nous nous éloignons rapidement vers la sortie de l’établissement. Même les trois videurs semblaient terrifiés, et la lumière colorée des écrans de publicité se reflétant sur leur visage montrait toute la peur contenue en eux. Nous nous éloignâmes rapidement d’eux, pour bifurquer dans une ruelle sombre, ou personne ne pourrait nous voir ou nous entendre.

« Bonjour, ou plutôt bonsoir, commençais-je. Je vais répondre à votre question monsieur, monsieur… ? Boah, peu m’importe à vrai dire, vous me donneriez sans doute un faux nom. Alors, je ne vous connais pas, ni de réputation ni de conversation, nous ne sommes pas de connaissance et encore moins des amis. Mais pourtant je sais qui vous êtes. Ou je le sais en partie. Je vous répondrais que cela dépend grandement des points de vue. Pour ces clients, vous êtes l’homme à ne pas emmerder, l’homme portant une armure si puissante qu’un duel contre lui est voué à l’échec avant même d’avoir débuté. Pour eux, vous êtes un criminel sans doute respectable, et donc respecté. Pour le patron, vous êtes celui qui, par votre seule présence, faites taire tous ces pénibles et ennuyeux clients. Et pour moi ? Nous arrivons au moment que nous attendions tout les deux ? N’est-ce pas monsieur ? Et bien moi je pense que sous cette carapace, vous êtes un autre homme. Un homme discret, un… criminel peut-être ? J’affirme sans savoir, et évidemment je peux me tromper. Mais c’est l’impression que vous me donnez. Mais je pense que vous êtes l’homme que je recherche. Mon contact avec cette organisation secrète. Le… Cerberus, si je ne m’abuse ?


Revenir en haut
Loyd Toskrew
Niveau 5

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2008
Messages: 696
Niveau: 0
Rang: Ex-Chef du Cerberus
Autre: Ex-Préfet de Géonosis

MessagePosté le: 01/01/2011 18:04:16    Sujet du message: Recrutement au sein du Cerberus Répondre en citant

L'homme avait gagné la partie mais  préféra ne pas détrousser ses adversaires. Un acte plutôt noble, pour quelqu'un qui fréquentait un lieu si mal famé. Baldur savait donc que cet être n'était pas un simple voyou qui cherchait à se la péter en se recouvrant d'habits sombres et en écoutant de la musique de barbare, qui ressemblait plus à du bruit selon certains d'ailleurs. Enfin, heureux de voir que finalement il n'avait pas affaire à n'importe qui, voir même n'importe quoi, le Gen'Daï se leva silencieusement pour suivre le sillage sombre de inconnu qui se révéla être en fait un jeune homme, du moins d'apparence. Une fois tous deux dehors et isolés dans une rue étroite sans fréquentation, l'agent Scar porta discrètement sa main à la garde de son blaster à sa ceinture, puis écouta le jeune homme déclarer, voir supposer, qu'il savait que le grand être musclé travaillait pour Cerberus.

Le Gen'Daï resta de marbre et dégaina son arme de poing à une vitesse impressionnante pour la coller sous le menton de cette nouvelle rencontre. Son armure exprimait la même chose que son visage : rien. Effectivement l'espion restait inexpressif même dans cette situation peu avantageuse pour le jeune homme. En réalité il analysait les réactions de cet étrange personnage. Alors il dit sur un ton simple et sans détour :

"Tu prouves que tu ne sais rien de ma propre personne, mais tu t'es informé sur mon utilité dans ce monde. Comment je l'ignore, mais ça n'a pas dût être facile. Peut-être as-tu torturer des gens pour cela? Ou encore t'es-tu infiltré parmi la faune criminelle de la galaxie pour entendre ne serait-ce qu'un mot sur Cerberus? Oui je suis un être discret, oui je suis un criminel aux yeux de certains et oui, je suis celui que vous cherchiez, jeune homme. Maintenant je vais devoir vérifier si vous n'êtes pas un ennemi dissimulé sous cette bure obscure..."

L'agent Cerberien défit la coiffe de Zake et imposa le visage de celui-ci à la lumière. Il rangea son arme pour se saisir d'un datapad à objectif photographique et prit aussitôt une photo de cette recrue potentielle. Quelques secondes passèrent puis un petit bip informa le grand colosse que l'individu était clean. En tout cas il n'était pas lié à une organisation rivale avec Cerberus. Le Gen'Daï remit à sa place le petit appareil puis fit signe au jeune homme de le suivre dans les rues muettes de la capitale impériale.

"Je suis l'agent Scar, Maître-Espion et doyen de l'organisation. Tu ne connais peut-être pas le nom de mon espèce d'origine, peu importe, mais saches que cela fait plus d'un millénaire que je parcours la galaxie, comprends donc que si je te dis quelque chose, c'est qu'il y a forcément une bonne raison derrière. Maintenant silence, je vais t'emmener dans ma cachette pour que nous puissions discuter plus paisiblement."

Effectivement, l'espion mena Zake jusqu'aux bas-fonds de la planète, dans un immeuble absolument désert. Baldur descendit dans le sous-sol, où une porte blindée lui barra la route. Il pianota sur le boitier d'ouverture le code d'accès puis entra avec son compagnon. Une fois dans le repère de Cerberus, le jeune homme put constater que la pièce était une vraie mine d'or pour un agent infiltré ou encore un espion plus simplement. Une table holographique au centre, un terminal high-tech dans un coin, un écran transmettant les holonews et bien d'autres gadgets encore. L'agent Scar s'assit sur une chaise autour de la table holographique et invita Zake à en faire autant, ôtant ensuite la partie supérieur de son armure, soit le casque. Parfaitement calme, comme toujours, Scar se doutait de la raison de la venue de ce mystérieux personnage mais demanda tout de même :

"Alors? Qu'attends-tu de Cerberus? Qui es-tu vraiment?"
 

_________________________
RPGammer 1er Trimestre 2010

Niveau 0 à 5 - Corps-à-Corps
Maîtrise de la Force 0/5
Revenir en haut
Zake Kozrim
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: 02/01/2011 22:34:42    Sujet du message: Recrutement au sein du Cerberus Répondre en citant

Après ma tirade, ou je m’étais forcé d’adopter un ton assez sur de moi, l’individu qui se tenait en face de moi mit quelques secondes avant de me répondre. Je l’écoutai attentivement, et m’apprêtai à répliquer lorsqu’il se passa quelque chose d’imprévu. Il dégaina une arme de poing à la vitesse de l’éclair, la colla sous mon menton et approcha sa tête de la mienne. Dans cette situation d’infériorité, je réfléchissais à quelques paroles qui pourraient me sauver la vie. Mais ce fut mon agresseur qui prit la parole. Il me parla clairement et sans détour : Je ne savais rien de lui ni de ce qu’il était capable de faire, il ne savait pas comment j’avais entendu parler de lui (et dans l’intérêt de mon ami, c’est un secret que j’emporterai dans la tombe). Mais c’était lui. Je l’avais trouvé. Puis, il commit un geste que j’aurai sévèrement punis si j’avais pu. Il retira ma capuche, et pris une rapide photographie de mon visage. Et après quelques secondes qui parurent durer une éternité, l’appareil qu’il tenait dans la main émis un bruit salutaire, qui informait l’espion que je n’étais pas son ennemi.

Après cette scrutation assez désagréable de mon visage, le colosse me dit signe de le suivre, avant de m’adresser quelques paroles. Il m’emmenait dans sa planque, pour que nous puissions avoir un entretien là ou personne ne nous surveillerait. J’appris également quelque chose de troublant. Cet homme avait plus de mille ans ! Mille ans qu’il voyait la galaxie se développer, je mourrai d’envie d’entendre toutes les histoires qu’il avait à raconter, mais je me retînt de lui poser mes questions. Plus tard, s’il y était disposé et que j’étais toujours en vie. Nous marchâmes un moment dans les bas fond de la ville, ce lieu mal famé, ou des crimes était commis par dizaines tout les jours. Nous arrivâmes au pied d’un immeuble qui semblait inhabité, et mon guide pénétra à l’intérieur. Intrigué, je le suivis pour découvrir qu’il prenait l’ascenseur en direction du sous sol. Je marchai sur ses pas, et je découvris une porte blindée au sous sol. Il avança ses doigts vers le boitier ouverture et tapa machinalement le code qui déverrouillait la porte. Et quand celle-ci s’ouvrit, je découvrais un spectacle des plus hallucinants ! Dans cet immeuble miteux des bas fonds de la capitale se tenait un authentique bureau d’espion ! Une immense table holographique trônait fièrement au centre, affichant toutes sortes de données sur la vie des gens, des écrans fixé au mur qui transmettait les holonews du jour, un terminal high-tech, et bien d’autres secrets dont je ne connaissais pas l’existence !

Mon étrange guide alla s’asseoir sur ce que je devinais être son fauteuil, en m’invitant à me joindre à lui. Ce que je fis rapidement. Nous nous retrouvâmes donc assis l’un en face de l’autre, comme deux amis prenant le thé un dimanche paisible. Le membre du Cerberus ôta son casque, et je découvris son expression paisible. Il m’adressa ensuite la parole sur un ton assez amical.

"Alors? Qu'attends-tu de Cerberus? Qui es-tu vraiment?"
  

Je pris mon temps, pensant à la meilleure manière d’employer mes mot, mon passé, mon histoire… Puis, après quelques moments d’hésitations, je me lançais dans une réponse qui –je l’espérais secrètement- allais me faire devenir membre de l’organisation.
 


 " Ce que j’attend de vous, ou de votre organisation ? En un mot, la révolution. Si je veux travailler pour vous, ce ne sont ni les femmes, ni l’argent, ni même l’aventure (quoiqu’un peu) ou encore l’assurance d’être protégé qui me motive. Ce n’est que la justice, la liberté, l’égalité, et tous ces mots qui sont balayé par notre société actuelle. Je suis près à tout pour faire tomber l’Empire.  Et qui je suis ? Mon passé ? Eh bien si ça fait parti des formalités de recrutement, allons y. J’ai grandis sur Taris, élevé par des parents révolutionnaires qui sont morts pour la Cause. Aujourd’hui, je réclame vengeance, mais aussi la révolution, la mise en place d’un système égalitaire et prônant la liberté. Je suis prêt à donner ma vie pour ça . Alors, il est où le contrat ? "
 
  


Cette fois, j’étais vraiment sur de moi.
Après tout, qu’est-ce que j’avais à perdre ?


Revenir en haut
Loyd Toskrew
Niveau 5

Hors ligne

Inscrit le: 31 Déc 2008
Messages: 696
Niveau: 0
Rang: Ex-Chef du Cerberus
Autre: Ex-Préfet de Géonosis

MessagePosté le: 04/01/2011 11:31:39    Sujet du message: Recrutement au sein du Cerberus Répondre en citant

Le décor plaisait énormément au jeune homme, il suffisait de voir l'étincelle dans son regard pour le deviner. Sans doute avait-il envie de toucher à tout, connaitre les moindres secrets de cette base secrète. L'agent Scar comprit donc qu'il s'agissait d'un garçon avec peu d'expérience, probablement formé par un de ses proches pour devenir ce qu'il est aujourd'hui. Le Gen'Daï avait le pouvoir de pousser encore plus l'entrainement qu'on avait inculqué à Zake, afin qu'il ne soit plus un simple apprenti-espion mais un agent secret capable et tout à fait redoutable. Scar commençait à penser à l'avenir du jeune homme tout en écoutant sa tirade paisiblement.

Zake voulait donc supporter la révolution. Il disait être totalement désintéressé, désirant juste rétablir la justice et toutes les valeurs essentielles de la démocratie oubliée. Ce garçon ambitieux de Taris avait effectivement baigné dans une philosophie révolutionnaire comme l'avait pensé le Maître-Espion. D'après lui ses parents étaient morts pour la cause, Baldur comprenait par là qu'on les avait tué pour leurs idées. L'Empire? Peut-être, peu importe. Puis Zake avoua être animé par une certaine vengeance, mais il ne se détournerai pas du bon chemin pour autant, il se dévouerai corps et âmes à la grande entreprise de Cerberus, qui n'était autre que de détruire les gouvernements bafouant la liberté des peuples.

Le colosse demeura dans une posture calme et ouverte à la discussion pour rétorquer au prétendant à Cerberus de sa voix profonde :

"Zake Kozrim, notre organisation ne connaissait pas votre famille pour son côté révolutionnaire mais plutôt pour sa touche respectable, voir même honnête. Je me doutais bien que ceci n'était qu'une affiche pour dissimuler le gros du spectacle. J'avoue que votre cas m'intéresse énormément, à vrai dire si vous intégrez Cerberus je serai responsable de vous durant vos premiers pas en son sein. Mon rôle sera très important pour votre carrière toute entière et vous devrez alors vous plier à mes instructions si vous voulez devenir un véritable agent spécial, que dis-je : l'agent spécial par excellence. Peut-être même qu'un jour vous pourrez prétendre à mon poste, à la tête des Services Secrets de l'organisation. Mais trêve de projection dans l'avenir, nous avons un présent à vivre au préalable."

Il marqua une pause pour se lever et ouvrir un casier au fond de la pièce, il revint les bras chargés d'équipement particulier pour la nouvelle recrue. tout en déposant sa charge sur la table holographique qu'il éteignit de suite, il déclara :

"Comme toute recrue tu as droit à ton kit d'agent. Tu as là un Fusil Blaster de Cérémonie, une Vibro-Lance, un pack de Détonateurs Thermiques, un datapad modifié qui sera comme qui dirait ton premier outil d'agent Cerberien et une liasse de monnaie contenant mille crédits tout juste. Avec ça tu es paré à tout, mais tu dois encore apprendre beaucoup de choses. Je vais te former sur le terrain directement. Prépare-toi, essaie de trouver un moyen pour que tout ce fourbi ne soit pas trop remarquable puis attends-moi dehors quand tu seras prêt, recrue. Une grosse journée t'attend."

Le Gen'Dai partit taper un rapport au Cerberus sur le terminal derrière, ce qui donnait le temps à Zake de se préparer physiquement et moralement aux exercices qu'il allait suivre. Apprendre le métier d'espion ne se ferait pas du premier coup, mais comme l'avait sous-entendu Baldur c'est en travaillant sur le terrain qu'on apprend le mieux, du moins si l'on reste en vie...

Après une dizaine de minutes nos deux espions se retrouvèrent à l'extérieur. Scar avait abandonné son imposante armure pour des vêtements noirs amples qui recouvraient la moitié de son corps, ainsi on pouvait voir sa peau très rose et ses muscles gonflés à bloc qui faisaient la propriété principale de son espèce. Apparemment l'agent Scar n'avait pas prit grand-chose avec lui, peut-être qu'il cachait tout sous ses quelques vêtements. Bref, les deux compagnons se mirent en marche dans les rues sales et désordonnées des bas-fonds. Le premier conseil de Scar pour son apprenti fût assez précis :

"Dans un secteur mal famé, contrairement à ce que l'on croit, il est préférable de marcher au milieu des rues. Longer les murs représente une prise de risque énorme, notamment à cause des détrousseurs mais en plus car nos ennemis gouvernementaux ont aussi leurs propres espions ici bas. Eux préfèrent se cacher, au risque de se faire repérer, ors si nous marchons au milieu des rues, ils ne peuvent se douter que nous sommes des agents secrets. Bien sûr ton style aspirerait à battre le feu par le feu, l'ombre par l'ombre si tu préfères. Pour cela il fait avoir plus d'expérience, car tu risques de tomber dans un piège pourtant évident pour quelqu'un comme moi. Chercher à être discret sans arrêt n'est donc pas la meilleure option à chaque fois, la foule sera ta meilleure cachette, de plus elle te permettra de bouger tranquillement, sans craindre la lumière."

À la fin de sa phrase, une patrouille clone apparut au bout de la rue arpentée par les deux espions. Les soldats passèrent à côté d'eux, sans rien leur demander. Preuve que la technique de Scar était bien plus efficace qu'une autre. Maintenant ils allaient passer à la récolte d'information. Le Gen'Daï fit signe à sa recrue de rentrer dans un immeuble souillé. Une fois dedans ils grimpèrent sur le toit et Scar montra du doigt la patrouille qu'ils avaient croisé tout à l'heure puis sortit deux objets faisant parti du kit du parfait espion, provenant de la firme secrète Black Mesa. Il expliqua alors de quoi il s'agissait :



"Ceci est un Observateur, il faut lancer cette sphère dans une direction puis la diriger grâce à son datapad relai. L'Observateur permet de filmer à distance ce qu'il se passe, il permet aussi d'entendre ce que disent les personnes espionnées. Néanmoins il faut savoir l'utiliser avec précaution et subtilité car son coût est élevé et on peut le repérer assez facilement de jour. Nous allons l'utiliser pour espionner cette patrouille. Ensuite, nous passerons à l'utilisation du second objet."

Le Gen'Daï s'accroupit et posa le datapad relai devant lui, tout en balançant la petite sphère noire dans les airs. Immédiatement elle s'activa et le colosse put s'occuper de la commander depuis le toit sans problème. Il montra à Zake comment manipuler l'Observateur, ce qui était relativement simple vu qu'il suffisait d'appuyer sur les quelques boutons du datapad que ce soit pour avancer, reculer, descendre, monter, zoomer ou dézoomer. Enfin, les deux agents secrets écoutèrent les discussions peu passionnantes des clones en patrouille en plongeant l'Observateur dans une zone d'ombre au-dessus de leurs têtes, puis Baldur fit revenir à lui la sphère technologique. Il la posa dans la main du jeune blond puis lui donna aussi le datapad relai avant d'annoncer :

"À toi d'essayer!"

[HRP : Cerberus -> Zake = 1 Kit de Recrue + 1 000 Crédits (inscription)]
 

_________________________
RPGammer 1er Trimestre 2010

Niveau 0 à 5 - Corps-à-Corps
Maîtrise de la Force 0/5
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 25/06/2018 08:57:50    Sujet du message: Recrutement au sein du Cerberus

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Coruscant -> District Aurora -> Cantina Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com