Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Le monde ne suffit pas

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Utilitaires -> Casiers
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Rick O'lonell
République Fédérale

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 835
Niveau: 3
Rang: Sénateur de Naboo
Autre: Ex-Soldat Républicain / Ex-Soldat Empire Démocrate

MessagePosté le: 04/03/2016 00:29:24    Sujet du message: Le monde ne suffit pas Répondre en citant

I - INFORMATIONS PRINCIPALES






AU SERVICE SECRET DE SA MAJESTÉ


FICHE D’IDENTITÉ

Nom de famille : O'lonell
Prénom de naissance : Rick
Ancien surnom : Delta 66
Age actuel : 33 ans
Race : Humaine
Sexe : Masculin
Nationalité : Naboo
Lieu de naissance : Inconnu, découvert abandonné sur Dantooine
Lieu de résidence : Naboo, Contrée des Lacs [Région de Theed]

APPARENCE & MESURES

Cheveux : Châtains
Yeux : Bleus

Taille : 1m82
Poids : 77 kgs
Pointure : 42

GÉNÉALOGIE

Ascendants : Meleîs (mère) et Wayth (père) O'lonell, morts assassinés à Keren (Naboo) deux ans après le Blocus de la Fédération du Commerce
Descendants : /
Conjointe : /

MÉTIER

Fonction actuelle : Gouverneur & Sénateur de Naboo depuis près de 6 ans.
Anciennes fonctions : Commando Républicain sous l'Ancienne République, puis Commando Impérial sous l'Empire Démocrate.

CARNET DE SANTÉ

Allergies : /
Maladies : /
Séquelles ou handicaps : Douleurs récurrentes à l'épaule gauche depuis la Bataille de la Forge Stellaire.

COMPTE EN BANQUE

Approximativement 62 539 crédits Républicains



© Jawilsia sur Never Utopia

_________________________
Anciennement /Delta66
- Base: Close combat -
- Formation Level I: Close combat -
- Formation Level II: Close combat -
- Formation Level III: Close combat -

La Vie m'a promis ce visage
La Galaxie m'en a confié un second


Dernière édition par Rick O'lonell le 29/01/2017 18:37:39; édité 8 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 04/03/2016 00:29:24    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Rick O'lonell
République Fédérale

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 835
Niveau: 3
Rang: Sénateur de Naboo
Autre: Ex-Soldat Républicain / Ex-Soldat Empire Démocrate

MessagePosté le: 04/03/2016 00:30:15    Sujet du message: Le monde ne suffit pas Répondre en citant

II - PATRIMOINE & POSSESSIONS






RIEN NE VAUT UN BON BLASTER


DÉPENSES & GAINS D'ARGENT

+1.500 {Salaire de Sénateur - Janvier 2011}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Février 2011}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Mars 2011}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Avril 2011}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Mai 2011}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Juin 2011}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Juillet 2011}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Août 2011}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Septembre 2011}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Octobre 2011}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Novembre 2011}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Décembre 2011}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Janvier 2012}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Février 2012}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Mars 2012}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Avril 2012}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Mai 2012}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Juin 2012}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Juillet 2012}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Aout 2012}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Septembre 2012}
+6.200 {Bataille de la Forge Stellaire - Septembre 2012}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Octobre 2012}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Novembre 2012}
-5.650 {Achats à la Fabrique d'Armes - Novembre 2012}
-35.000 {Achats à la Fabrique de Vaisseaux - Novembre 2012}

+1.500 {Salaire de Sénateur - Décembre 2012}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Janvier 2013}
+1.000 {Hrp: Cadeau de Nouvel An - Janvier 2013}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Février 2013}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Mars 2013}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Avril 2013}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Mai 2013}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Juin 2013}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Juillet 2013}
-6.000 {Achats à la Fabrique de Droîdes - Juillet 2013}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Aout 2013}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Septembre 2013}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Octobre 2013}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Novembre 2013}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Décembre 2013}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Janvier 2014}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Février 2014}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Mars 2014}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Avril 2014}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Mai 2014}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Juin 2014}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Juillet 2014}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Aout 2014}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Septembre 2014}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Octobre 2014}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Novembre 2014}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Décembre 2014}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Janvier 2015}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Février 2015}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Mars 2015}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Avril 2015}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Mai 2015}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Juin 2015}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Juillet 2015}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Aout 2015}
Impayé car inactivité {Salaire de Sénateur - Septembre 2015}
Impayé car inactivité {Salaire de Sénateur - Octobre 2015}
Impayé car inactivité {Salaire de Sénateur - Novembre 2015}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Décembre 2015}
Impayé car inactivité {Salaire de Sénateur - Janvier 2016}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Février 2016}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Mars 2016}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Avril 2016}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Mai 2016}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Juin 2016}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Juillet 2016}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Aout 2016}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Septembre 2016}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Octobre 2016}
Impayé car inactivité {Salaire de Sénateur - Novembre 2016}
+1.500 {Salaire de Sénateur - Décembre 2016}


Total: 62.539 crédits


ARMEMENT

Blaster CR-2
Blaster DC-17m
Blaster ELG-3a
Blaster S-5
Blaster Lourd DLT-19
Fusil Blaster DC-15
Grenades Protoniques
Kisteer 1284


DROÏDES

Droïde médical 2-1B


VAISSEAUX

Chasseur Toscan
Cargo léger YT-1300 modifié


VÉHICULES



APPARTEMENTS, DOMAINES & VILLAS PRIVÉES

Villa obtenue par héritage dans la Contrée des Lacs, sur Naboo


PATRIMOINE FAMILIAL

Mobilier et objets d'arts de forte valeur


AUTRES

Disquette contenant des informations sur la destruction de la garnison Impériale de Tatooine sous l'Empire Sith
Médailles militaires Républicaines & Impériales > faits d'armes lors des Batailles de Mustafar, Tatooine et Kamino, notamment.
Médaillon de soldat Républicain
Médaillon de soldat Impérial
Vieille armure Katarn
Visa Corellien de droit de circulation



© Jawilsia sur Never Utopia

_________________________
Anciennement /Delta66
- Base: Close combat -
- Formation Level I: Close combat -
- Formation Level II: Close combat -
- Formation Level III: Close combat -

La Vie m'a promis ce visage
La Galaxie m'en a confié un second


Dernière édition par Rick O'lonell le 29/01/2017 18:25:01; édité 3 fois
Revenir en haut
Rick O'lonell
République Fédérale

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2007
Messages: 835
Niveau: 3
Rang: Sénateur de Naboo
Autre: Ex-Soldat Républicain / Ex-Soldat Empire Démocrate

MessagePosté le: 18/03/2016 01:19:34    Sujet du message: Le monde ne suffit pas Répondre en citant

III - HISTOIRE RP

Cette partie relate le vécu de Rick O'lonell, de son enfance (Background) à aujourd'hui. Chaque épisode correspond à une période clé de son histoire, et l'ensemble des RPs joués par Rick sur le forum sont inscrits dans cette partie. Certaines ellipses temporelles (RPs non joués) sont également susceptibles d'être rédigées dans les différents épisodes (ces passages sont généralement et brièvement cités dans certains RPs).





JE M'APPELLE O'LONELL. RICK O'LONELL.



ÉPISODE I : LES ORIGINES


" D'où il vient ? Jamais nous ne l'avons su. Mais lorsque vous découvrez un bambin de quelques mois abandonné dans une prairie sauvage, livré à lui-même et à deux doigts de se faire dévorer par les chiens Kath, votre instinct maternel ou paternel prend le dessus. Je n'ai pas hésité une seule seconde en le prenant dans mes bras et en le considérant dès le premier jour comme mon propre enfant. "

Gaïa, mère adoptive de Rick, parlant de son nouvel enfant et de sa découverte il y a plus de trois décennies sur Dantooine.



Une illustration de la ferme dans laquelle a grandi Rick O'lonell, dans les plaines profondes de Dantooine.

" Rick O'lo... quoi ?! Jamais entendu parler. C'est pas le vieux Dantari du bourg Kanibal qui a mangé toute sa famille la semaine passée ? "

Paysan inconnu des plaines fertiles de Dantooine lorsqu'on lui demande ce qu'il sait de Rick O'lonell.


" Ah ah ! oh oui que je me souviens du p'tit Rick ! Toujours plein de bonne volonté et toujours prêt à me donner un coup de mains quand il avait fini d'aider son paternel à sa ferme !

Il faisait des courses pour moi quand ses vieux le lâchaient un peu. Il allait en ville et me ramenait ce dont j'avais besoin pour faire tourner mon exploitation agricole. Je m'étais fais attaqué par un Kath quelques années auparavant et je n'avais jamais guéri, si bien que je ne pouvais plus faire de trop longs trajets sans épuiser mon corps vieillissant... pardon ?! ah oui, le p'tit Rick !

Je disais donc que les courses qu'il faisait pour moi lui permettaient de se faire quelques crédits. C'est d'ailleurs comme ça qu'il s'est envolé vers une autre étoile à l'approche de ses 18 ans, je l'ai aidé à quitter ce trou perdu m'voyez. J'me demande d'ailleurs ce qu'il a bien pu devenir. Sénateur ?! ah ah ah ! Vous m'avez bien fait rire ! Comment vous voulez qu'un fermier Dantooinien rejoigne cette élite corrompue ? On est bien mieux ici !"


Le vieux Ko lorsqu'on lui demande de parler de Rick O'lonell qu'il a connu durant son enfance sur Dantooine.



L'unité Delta 01, appartenant à l'escouade en mission sur Dantooine lors de leur sauvetage hasardeux du jeune Rick O'lonell, lequel était encerclé par une meute de chiens Kath.

" Ricko ? J'ai toujours su qu'il n'était pas fait pour ce coin maudit. Même s'il n'a jamais bronché devant les tâches domestiques qui lui étaient confiées, je voyais très bien dans son regard de môme qu'il avait envie d'autre chose. Non non, il ne rêvait pas de ces Jedi comme les autres gamins de son âge. Lui, c'était différent. Il passait ses soirées à regarder les étoiles, à se demander ce qu'il y avait là-haut et à se questionner sur l'univers. Déjà à cet âge, son passe temps préféré c'était de partir en ville pour écouter les commerçants galactiques et autres contrebandiers dans les cantinas. C'est comme ça qu'il a su que Dantooine se trouvait dans la Bordure Extérieure, ce n'est malheureusement pas avec ma pauvre culture de paysan que j'aurais pu lui apprendre ça.

Avec ma femme Gaïa, on a tout fait pour lui apprendre nos valeurs. Le travail, la volonté, l'effort. On se lève avant le lever du jour et on se couche bien après le début de la nuit pour faire marcher la ferme, pourtant on gagne tout juste assez de crédits pour manger et pour entretenir l'exploitation. Là où il est actuellement, j'espère que Rick se souvient de tout ça. J'espère qu'il a gardé des traces de Dantooine et des traces de nous. Ça voudra dire que nous aurons réussi son éducation.


Kamino. C'est ici que Rick O'lonell débarquera après son départ de Dantooine. Il s'engagera dès son arrivée comme soldat d'élite avec l'Armée Républicaine dans la base clone de Typoca City.

Sénateur de ? Nab... Naboo vous dites ? ça se trouve où ça, dans la Bordure ? Je croyais qu'il était parti combattre pour la République. Nous n'avons pas de nouvelles de lui depuis son départ de Dantooine il y a près de 15 ans. Quoique... Nous avons reçu une belle somme d'argent la semaine passée, ça nous a permis de nous équiper de deux nouvelles éoliennes pour accélérer la production de la ferme mais nous ne savons toujours pas de qui ça provient. Maintenant que vous me dites ça je crois avoir ma petite idée.

M'enfin, on ne lui a jamais reproché de ne pas être revenu depuis son départ pour l'armée. Ce môme méritait mieux que ce monde, nous étions ravis de le voir rejoindre les étoiles pour qu'il choisisse de lui-même ce que la Galaxie avait à lui offrir. La seule crainte que nous ayons eu, c'est qu'il ait succombé à la Grande Guerre comme des millions d'autres gamins de son âge qui croyaient y trouver leur voie. Une bonne étoile a toujours veillé sur lui, vous savez, comme le jour où il s'est fait prendre au piège dans les plaines voisines par une meute de satanés Kaths à la tombée de la nuit. Il est monté sur un de ces fameux grands arbres Blba avant de se faire secourir par une escouade de la République, c'était des Commandos Clones je crois. C'est cette rencontre qui l'a amené à vouloir quitter Dantooine pour la base Républicaine de Kamino.

Sans cette aventure, il serait encore aujourd'hui à mes côtés en train de bosser pour la ferme, et vous, vous ne seriez pas là à me poser toutes ces questions. Comme quoi, l'avenir se joue parfois sur des détails... Si vous le voyez, dites-lui merci pour les crédits, et demandez-lui de faire tout ce qui est en son pouvoir pour améliorer les conditions de vie des fermiers de Na-bouh -c'est comme ça que ça se prononce hein ?-. "


Riquelme, père adoptif de Rick, lorsqu'on lui demande de raconter les souvenirs qu'il a de son enfant.


" Mes vrais parents ? Je n'ai jamais voulu savoir qui ils étaient, ni pourquoi ils m'avaient abandonné. Est-ce que je partirai à leur recherche un jour ? Non. Où qu'ils soient, je veux simplement qu'ils sachent que s'ils ont estimé que j'étais un poids pour eux en m'abandonnant délibérément sur Dantooine, ils n'ont à aucun moment été un poids pour moi: le fait d'avoir été seul au monde à l'âge de bambin m'a crée une force de caractère inimaginable.

Ma vie, je ne la dois qu'à moi-même. A personne d'autres. C'est certainement ma plus grande victoire personnelle."



Souvenirs d'un jeune orphelin
par Rick O'lonell



© Jawilsia sur Never Utopia






MAIS APPELEZ-MOI DELTA 66.



ÉPISODE II : L’ARMÉE RÉPUBLICAINE


" Impossible d'oublier les obus liquides qui s’abattirent sur nous au moment de fouler le sol de la planète bleue. C'était comme un avant-goût du champ de bataille. Ce son incessant et combiné de la mise à feu des canons et de l'artillerie de chacun des deux camps. A ce moment précis, un murmure s’immisça dans ma tête durant quelques instants: "Fais demi-tour. Rentre chez toi. Retourne dans les champs, et abandonne cette ambition meurtrière de rejoindre l'armée de Clones."

C'était trop tard. En compagnie de la recrue Bly 327, je venais de m'engager comme militaire Républicain. J'avais 18 ans, et je m'apprêtais à rencontrer en personne le Général des Armées Clones: Ozzel. Comme premier formateur, il n'y avait pas mieux.

Je venais officiellement de rentrer en guerre contre l'Armée Séparatiste. En d'autres termes, je venais tout juste de devenir un Homme. Ou plutôt un Clone: dès ce jour, j'avais décidé que l'on m'appellerait Delta 66. D'une part pour mieux m'intégrer au sein de ces milliers d'hommes clonés, d'autre part pour rendre hommage à ce Clone qui m'avait sauvé la vie sur Dantooine une année auparavant."


Rick O'lonell, racontant son arrivée sur la base Clone de Kamino et son recrutement par le Général Ozzel dans l'Armée de la République sous le faux matricule de Delta 66.



L'un des premiers souvenirs de Rick juste après avoir débarqué sur Kamino: ces milliers de Soldats Clones s'équipant en vue de la guerre contre les Séparatistes.

" Tu préfères quoi mon gars ? t'es plutôt lance-roquettes Wookie ou Blaster Naboo ?

Quoi ?! qui ça, Rick O'lo.. ? Jamais entendu parler. Vous dites ? Delta 66 ?! Je l'ai connu, ouais. Il avait débarqué ici même dans mon armurerie se procurer sa première arme: un Fusil Blaster DC-15. On dit qu'il a dézingué plus de droïdes que 1.000 hommes à l'époque de la Grande Guerre contre les Séparatistes. Il faut dire que les B1 n'étaient pas bien futés comparés à nos hommes."


Unité clone responsable de l'armurerie de la Base de Kamino sous l'Ancienne République, lorsqu'on lui demande s'il a eu vent du passage de Rick O'l... de Delta 66 dans l'armée.



Fusil Blaster DC-15 tel que celui que Rick s'est procuré à son arrivée dans l'Armée Clone. Lors de ses débuts, il en faisait son arme favorite sur le front. Il la garde toujours précieusement chez lui aujourd'hui comme le souvenir d'une vie passée et révolue.


" Devenir Commando ? Un rêve de tout militaire. Mais un rêve malheureusement réservé à une poignée d'unités Clones, bien plus performantes et psychologiquement plus aptes à supporter les conditions d'une vie aussi intense et dangereuse.

Néanmoins, les besoins de la guerre se sont fait sentir dès les premiers jours de combat contre la Confédération: les hommes manquaient. Et les unités d'élites étaient prisées par le Haut Commandement afin de pouvoir lancer des missions secrètes visant à obtenir des informations sur la CSI et ses plans. C'est pour cela que le recrutement des Commandos fut assez rapidement ouvert aux non-Clones. Je débarquais donc au bon moment et en compagnie de Bly 327, j'intégrais une section d'élite avec comme rite de bienvenue un début de formation aussi intense qu'explosif. Lorsqu'on connait mon formateur de l'époque, ce n'est pas surprenant d'entendre ça: j'ai été entrainé aux arts des Commandos Républicains par le Général Ozzel en personne, ni plus ni moins. Et au cours de ce premier jour d'entrainement, je faisais même la connaissance du futur successeur d'Ozzel au poste de Général des Armées Clones: Cx-203.

Parfois, il m'arrive de me demander comment j'ai pu rester aussi longtemps militaire et comment j'ai pu survivre à de nombreuses batailles sans avoir connu la moindre blessure grave. La réponse se trouve peut-être dans les origines de ma formation: dès mon arrivée chez les Clones, l'on m'a envoyé avec les meilleurs unités de toute l'armée.

L'exigence et l'attente étaient telles que ma volonté avait décuplé. Je n'étais qu'un humain ayant vécu une enfance de fermier tandis qu'à mes côtés, 98% des soldats étaient des Clones, autrement dit des individus nés pour le combat et la guerre. J'étais conscient du retard qui était le miens comparé aux autres soldats qui étaient bien plus doués physiquement et intellectuellement. Pourtant, jamais une seule fois j'ai fais preuve de faiblesse aux côtés de mes camarades de combat. Je me suis toujours montré à la hauteur des attentes que l'on plaçait en moi. Si bien que l'on me voyait sous mon armure comme un Soldat Clone et non comme un Humain malgré mes différences physiques et mon enfance passée ailleurs que dans les simulations des Kaminoans.

Delta 66 n'était plus un matricule de pacotille employé pour faciliter mon arrivée dans l'Armée Républicaine. C'était devenu une véritable figure dans les rangs Clones. J'étais devenu un Nom. Et je peux dire avec fierté que c'est la première fois dans ma vie que je me suis senti aussi important."


Rick O'lonell évoquant son intégration et ses ambitions au moment de découvrir l'Armée Républicaine.



"Recrue, ne pose jamais tes valises sur Kamino: tu n'auras jamais le loisir d'y faire ton premier dodo."

Adage militaire très répandu parmi les soldats de la République durant la Guerre des Clones, sous-entendant que les recrues ne faisaient pas long feu une fois envoyées au front.


{Lien du 4ème RP : Reprise de Mustafar}
1ère mission pour Delta 66

"On y était. Notre premier combat. Celui qui nous jetterait dans le bain de la guerre à jamais. Il n'y avait plus l'opportunité de faire machine arrière comme sur Kamino durant l'entrainement: soit on s'en sortait, soit on mourrait. Malheureusement seule la mort nous aurait permis de nous libérer du chaos dans lequel nous nous étions plongés en rentrant dans l'armée. Mais ça, je ne le savais pas encore...

L'adrénaline fut la première sensation qui me parcourut l'échine. J'avais hâte de découvrir le front. Quelque soit le danger qui nous ferait face, j'étais impatient à l'idée de fouler le sol brûlant de Mustafar pour y tirer mes premières munitions. Participer à la victoire Républicaine face à l'ennemi Séparatiste me remplissait de joie et de bonheur: enfin j'allais pouvoir agir à ma manière pour changer les choses dans cette Galaxie. Qui plus est, je me retrouvais avec tous mes camarades de formation: Bly, Cx... ils étaient tous là. Le Général Ozzel avait réuni toutes ses unités d'élite pour une attaque d'envergure qui visait à détruire les installations Séparatistes et à reprendre le contrôle des principaux centres de contrôle de la planète. Mustafar, si elle ne possédait pas de ressources majeures ni d'intérêts stratégiques, était avant tout une bataille morale et psychologique: la reprendre aurait permis à la République d'envoyer un message fort à la CSI et à la Bordure Extérieure, à savoir qu'elle ne laisserait aucun monde tomber entre les mains de sa rivale. Nous serions toujours là pour défendre ce qui nous appartenait, quelque soit la force et la puissance de feu de l'ennemi.

C'est avec ces mots en tête que nous atterrissions sur Mustafar. Nous étions venus la récupérer ou mourir. Il n'y avait pas d'autre issue.

Les combats furent fatals, et les pertes ne furent pas inexistantes. Beaucoup des nôtres moururent ce jour-là, heureusement pour moi je n'en connaissais aucun. Je me rendis tout de même compte à quel point il fallait être fort pour supporter ces chocs émotionnels. A tout moment, un obus pouvait tomber dans votre zone et vous déchiqueter les membres inférieurs. Pourtant nous restions concentrés sur notre objectif. Pourtant, nous ne pensions qu'à la réussite de notre mission, et rien d'autres.

Je vous avoue avec franchise et sans aucune arrogance que je n'ai jamais ressenti la peur ce jour-là. Jamais je ne l'ai ressenti en plusieurs années de combat pour la République et l'Empire. Car à force de combattre avec des hommes qui ne savent même pas ce que c'est, j'ai fini par me convaincre qu'elle n'existait pas. J'avais aussi peu de sentiments qu'un Jedi.

La découverte de la guerre terminée, une autre d'entre-elles se fraya un passage sur mon chemin afin de me mettre des bâtons dans les roues: les Sith. J'en avais entendu parler une ou deux fois durant ma formation, pourtant je ne m'attendais pas à les trouver sur Mustafar. C'est depuis ce jour que je garde une terrible rancune envers ces hommes assoiffés de sang et de destruction. Un cliché pour beaucoup, pas pour moi: il suffisait de les voir à l'action pour se rendre compte que c'était la stricte vérité.

Je combattis ni plus ni moins que l'ancien Sénateur de Mustafar et Sith de son état, Bens Malastar, lequel fut connu plusieurs mois après pour avoir été jugé puis emprisonné sur Naboo pour crimes envers le peuple Gungan -comme quoi, la Galaxie est vraiment petite-. Mes connaissances sur les sensitifs étaient tellement réduites que je n'avais aucune crainte quant à son utilisation excessive de la Force: je ne la connaissais pas, je ne pouvais donc pas la redouter. Aux côtés de mon camarade Bly, je parvins à résister aux assauts terrifiants de ce guerrier de l'Ombre pendant de nombreuses minutes.

A quelques mètres de nous, aux prises avec notre Général Ozzel, la présence de l'imposant Général Séparatiste DH-47 me fit à peine tilter. C'est seulement en quittant Mustafar qu'un camarade clone m'informa de la présence du leader Séparatiste sur la planète de sang. Plus de doutes à avoir: je m'étais immiscé sur le devant de la scène galactique, là où se réunissaient les plus grands hommes de chaque camp. Restait à savoir si j'y resterais longtemps ou non.

Fin de la bataille. Nos forces réussirent à reprendre Mustafar et à détruire les usines Séparatistes. Nous avions retardé leur avancée mais c'était loin d'être la fin: ce n'était que le début de la Guerre des Clones.

Quant à moi, mon baptême de feu avait été réussi. Mais ma mémoire n'a jamais voulu effacer certains souvenirs que j'aurais préféré ne pas garder."


Rick O'lonell racontant le déroulement de la première bataille à laquelle il participa: celle de Mustafar, durant la Guerre des Clones.



Mustafar - Bordure Extérieure. C'est ici que Rick découvrit le front pour la première fois. Et c'est ici qu'il fit la découverte des Sith qu'il combattit vaillamment en compagnie de ses camarades.

{Lien du 5ème RP : Entrainement aux côtés d'un Padawan}
Au lendemain de la Bataille de Mustafar

"Les Jedi ? Des alliés redoutables qui n'hésiteraient pas à se sacrifier pour nous. Mieux vaut avoir leur sabre laser à nos côtés plutôt que de les voir du camp opposé."

Rick O'lonell lorsqu'un camarade clone lui demande son avis sur les Chevaliers Jedi.



"Eh les gars ! Regardez qui voilà ! C'est le Caporal D-66 ! C'est lui qui a participé à la reprise de Mustafar, on dit qu'il a combattu un Sith à mains nues ! Sans blague je déconne pas, c'est ce que disent les unités du troisième régiment qui ont participé à cette bataille !

C'est moi qui vous l'dis les gars, avec lui et Cx aux commandes on va devenir des machines de guerre !"


Réaction de l'unité Bêta 8157 lorsqu'il aperçoit le Caporal fraîchement promu Delta 66, récemment muté par le Général Ozzel dans la nouvelle base clone de Mustafar en compagnie de Cx-203 afin de la développer et de s'occuper des nouvelles recrues.



Quelques jours après avoir découvert les Sith lors de la Bataille de Mustafar, Rick fit la connaissance sur Kamino de leurs rivaux de toujours: les Jedi. Curieux à leur sujet et désirant en connaître plus sur leurs aptitudes, il proposa à un jeune Padawan en visite amicale une simulation de combat...


"Géonosis ? Je préfère oublier, ne m'en parlez pas.

On y est allés pour sauver 66 camarades retenus prisonniers par les Séparatistes. On en a sauvé deux seulement. Les 64 autres se sont fait abattre devant nos yeux.

C'est mon premier échec. Et c'est l'un des premiers échecs de la République dans cette guerre. Sur plus d'une centaines d'hommes engagés, seuls une ou deux dizaines en sont revenues vivants. Un nombre incalculable d'hommes tués pour deux vies sauvées...

Cette mission m'a littéralement retourné l'estomac. Elle m'a changé à tout jamais. Et dire que j'ai gagné une médaille et que j'ai eu une promotion pour ça... J'en ai la nausée rien que de vous en parler. Je m'arrêterai là."


Rick O'lonell lorsqu'on lui demande des explications sur un évènement quasiment ignoré de la Guerre des Clones: la mise à mort de 66 prisonniers clones par les Séparatistes lors d'une mission de sauvetage organisée par la République.


Ce qui suit est une ellipse temporelle, à savoir qu'aucun RP joué ne relate ces évènements. Ils sont cependant sous-entendus par Rick à certains moments de sa vie.


"Ce fut une période de grands bouleversements qui accompagna ce retour de Géonosis. Après cet échec retentissant, nous nous rendions comptes que nous n'étions plus aussi forts qu'autrefois. La Confédération des Systèmes Indépendants s'affirmait jour après jour grâce à un renouveau de son état-major. L'arrivée du Général Mufus auprès du Général DH-47 -tous deux présents sur Géonosis lorsque nous avions tenté de libérer nos frères capturés- amena aux Séparatistes une intelligence tactique que nous n'avions pas.

Leurs attaques étaient plus censées, leurs coups plus vicieux. Cette opération commando sur Géonosis n'était qu'un piège grandeur nature. Ce jour-là, c'est bien la première fois depuis des années que je me remémorai un souvenir peu joyeux de mon enfance: celui où j'ai failli me faire dévorer par des Chiens Kath dans les plaines de Dantooine. Pourquoi cette pensée ? Car tout comme avec les Kath, je croyais que j'allais y passer sur Géonosis: encerclés par des centaines d'unités droïdes sophistiquées comme jamais, nous devons notre survie qu'à une chance extrême.

Nos 66 camarades, eux, n'eurent pas le droit à la même bonté du Ciel. Et j'en viens à me demander de temps à autre pourquoi j'ai eu le droit de rester en vie contrairement à eux: qu'avaient-ils de moins que moi ?

La République vacillait, les Séparatistes se consolidaient. Le rapport de force évoluait. J'apprenais quelques semaines plus tard la mort du Général Ozzel, abattu par le Général Mufus. C'était un nouveau coup dur pour nos forces. Nos soldats étaient démoralisés comme jamais. Si même le Général Ozzel pouvait mourir, qu'adviendrait-il de nous ? Cette Guerre des Clones comme nos politiciens avaient pour habitude de la nommer se transformait en véritable bourbier. Nous foncions droit dans le mur. La faute à qui ?

Mon esprit me murmura un jour: "la faute aux Politiques". La dissidence de tant de mondes qui préféraient se rallier aux Séparatistes n'était pas due aux soldats clones. Elle était due au Sénat et à sa corruption. Et nous, nous étions les premiers à payer de leurs fautes.

John Boerr, ancien Commando des Forces Républicaines et actuel Chef des Forces Royales Naboos. Lui et Rick devinrent amis contre leur gré à la suite d'une malheureuse mission sur Qiilura...

Mes convictions disparaissaient petit à petit. Ma volonté se dissolvait. Je n'avais plus la même force morale qu'auparavant. Et pourtant, je conservais mon engagement. Je continuais à combattre. Régulièrement envoyé au combat lors d'assauts frontaux ou de missions de reconnaissance et de sabotage, je persistais à vouloir changer les choses par le combat. Ma rage était décuplée, ma haine pour l'ennemi Séparatiste l'était tout autant malgré mes remontrances envers le pouvoir Républicain en place. Je n'avais jamais autant ressemblé à un clone de ma vie, suivant les directives sans broncher la moindre fois et ce même si mon cœur bouillonnait devant tant d'erreurs de la part de notre camp. Et pourtant, il arriva un jour où mon statut d'Homme reprit le dessus. Un jour qui marqua profondément ma personne.

L'on me demande régulièrement sur Naboo pourquoi j'ai décidé de me reconvertir en tant que Politicien après une carrière fructueuse chez les militaires. Je réponds toujours par cette brève phrase: "Deux évènements en particulier m'ont fait basculer. Mais je ne vous dirai jamais lesquels". Sachez que je ferai une exception pour vous. A une seule condition: que vous ne me demandiez pas un seul détail et que vous stoppiez cette discussion dès le moment où j'aurai fini mon récit.

Nous étions dans la Bordure Extérieure, sur une planète du nom de Qiilura. Mission de reconnaissance banale afin de repérer et de surveiller les activités d'une usine souterraine secrète que nous croyions Séparatiste. Des semaines à se cacher dans les champs de Barq sous une pluie et une neige à congeler un Wampa. Nous étions deux escouades, et j'étais à la tête de l'une d'entre elles. Des hommes avec qui je m'étais entraînais depuis plusieurs mois afin d'être opérationnels pour cette mission. Aucun affrontement, aucune décharge de blaster tirée, mis à part des coups de pieds quotidiens pour faire fuir les Gdans un peu trop intéressés par nos armures Katarn: pour dire la vérité, nous souhaitions de tout cœur un peu d'action pour nous dégourdir les jambes. De notre point de vue, le travail de reconnaissance pour lequel nous avions été envoyés aurait pu être confié à des B1 ou à des soldats d'infanterie. Mais nous faisions le job.

Le souci, c'est que notre vœu le plus cher se réalisa à l'aube du 38ème jour passé à explorer une large zone de plusieurs centaines de kilomètres². Attirés par une étrange escadrille droïde dans la direction d'un petit village de fermiers, nous tombâmes dans une embuscade mortelle.

Mes hommes survécurent 3 minutes et 57 secondes. Le dernier mourut à 7h37 précises, heure de Qiilura. L'autre escouade ne s'en tira pas mieux avec un survivant pour trois hommes tués.

Aussitôt le massacre annoncé aux supérieurs hiérarchiques qui se trouvaient dans le ciel à quelques parsecs du système de Qiilura, nous demandâmes un soutien aérien et un bombardement de la zone infestée de conserves. Appui refusé. Retrait immédiat exigé aux coordonnées 81-9-10 -je m'en souviens encore comme si c'était hier-. Les corps sans vie de mes hommes à mes côtés, je dus me résoudre à les laisser tomber entre les mains des ennemis. Quelle ironie: ces jeunes soldats -ils étaient tous des Humains comme moi...-, eux, n'avaient pas eux la chance de fuir.

Ce fut la retraite la plus honteuse de toute ma vie.

L'apogée de ma douleur fut l'instant où je rencontrai la femme de l'un de mes hommes décédés ce jour-là sur Qillura. Je lui avais promis de prévenir son épouse sur Coruscant. J'ai tenu ma promesse. Mais quand j'ai remis la lettre d'adieu à cette veuve en pleurs et que celle-ci a préféré fermer la porte de sa demeure sans un mot, je me suis dit que j'aurais mieux fait de trahir la promesse faite à mon frère d'armes.

La réaction silencieuse de cette jeune maman Corellienne aurait très bien pu se traduire oralement par: "Vous n'avez rien fait pour sauver la vie de mon époux". J'aurais été d'accord avec elle et j'aurais acquiescé sans ciller.

Le seul point positif que je retins de cette douloureuse expérience, ce fut la connaissance de John Boerr, le deuxième survivant de l'échec de Qiilura avec qui je nouai dès ce jour-là une relation particulière: ce fut l'un de mes rares amis non-clones durant toute ma carrière de militaire. Preuve en est aujourd'hui: il est le Chef de la Garde Royale Naboo depuis le début de mon premier mandat.

Et le second évènement, vous dites ? Vous le saurez bien assez tôt. Ce premier récit est déjà bien assez lourd pour me remémorer le second aussi rapidement. La seule chose que vous devez savoir, c'est qu'à la suite de cette tragique mission, j'ai été renvoyé en opération seulement trois jours après. Et à aucun moment je n'ai été chamboulé par ce que je venais de vivre: ça m'avait rendu encore plus fort.

Pourtant aujourd'hui, je n'ai pas le sentiment d'avoir digéré ce malheureux souvenir. Pire encore, je crois qu'il me dévore encore plus chaque jour.

Le conseil d'un vieux fermier sur Dantooine me revient. Il m'avait interpellé lorsqu'il avait appris que je partais pour l'armée: "Ne t'approche jamais de la ligne rouge mon grand" m'a t-il dit. "Ne t'approche jamais de la ligne rouge, ou bien elle te consumera pour l'éternité".

A l'époque, je l'avais pris pour un vieux fou. Aujourd'hui, je le considère comme un vieux sage.

Et rien que le fait de m'en souvenir me fait regretter de ne pas être mort sur Qiilura auprès de mes hommes.



Souvenirs d'un Commando Républicain
par Rick O'lonell


© Jawilsia sur Never Utopia


ÉPISODE III - Bientôt sur vos écrans

_________________________
Anciennement /Delta66
- Base: Close combat -
- Formation Level I: Close combat -
- Formation Level II: Close combat -
- Formation Level III: Close combat -

La Vie m'a promis ce visage
La Galaxie m'en a confié un second
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 15/10/2018 09:35:50    Sujet du message: Le monde ne suffit pas

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Utilitaires -> Casiers Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com