Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Épisode 1 : Le Lion à la Crinière Noire

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Corellia -> Siège du gouvernement
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Elessar Demoria
Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2010
Messages: 31
Niveau: 0
Rang: Apprenti
Autre: Ex-Agent Corellia

MessagePosté le: 20/11/2010 16:02:31    Sujet du message: Épisode 1 : Le Lion à la Crinière Noire Répondre en citant

Bien de l'eau était passée sous les ponts depuis la dernière apparition publique d'Elessar Demoria. À vrai dire la dernière fois que ses alliés l'avaient vu s'était lorsqu'il tuait les derniers soldats de l'Empire sur Coruscant, durant la terrible grande bataille qui avait fait naître à sa suite l'Empire Sith de l'Omega. L'Ordre Sith avait ce qu'il voulait, mais les maîtres du Kiffar étaient soit morts soit déjà bien trop occupés pour lui confier des quêtes particulières. Il était donc condamné à travailler des jours durant dans le Temple Sith, sans but précis, juste celui de devenir meilleur. Seulement, même s'il avait quand même progressé, la soif de sang du dangereux guerrier le rongeait de l'intérieur. Il devait se remettre à enquêter à travers les étoiles pour trouver de nouvelles cibles à exterminer. Purger l'univers n'était pas une tâche rapide et il fallait poursuivre cette grande entreprise, autrement le maraudeur aurait perdu trop de temps inutilement.

C'est pour cela que le fils Demoria du clan Hashishin fit part de son vœu de voyage aux formateurs du Temple et partit sans attendre de réponse, ni d'autorisation quelconque, personne n'entraverait sa volonté ni l'accomplissement de son destin. De toutes manières il avait déjà fait sa demande de visa de travail auprès du consulat Corellien, car s'il allait là-bas ce ne serait sûrement pas pour se tourner les pouces. Elessar embarqua dans une navette civile pour la nouvelle planète au gouvernement indépendant, soit Corellia. Ce monde était totalement étranger au Kiffar et il ignorait même jusqu'à son utilité dans la voie lactée. Il fallait dire que la technologie ne l'avait jamais passionné, lui qui avait grandit avec les arbres et les créatures sauvages sur Kiffu. L'homme à la crinière de cendres descendit du petit vaisseau de transport en commun après avoir réglé la commission du chauffeur puis entama une marche tranquille vers le siège du gouvernement dans le but d'obtenir son visa, papier vraisemblablement nécessaire pour qu'il puisse séjourner sur Corellia en toute légalité.

Le grand hall du bâtiment titanesque n'impressionnait pas le Sith, il trouvait d'ailleurs la décoration totalement superficielle et laide. Enfin, il fallait dire qu'Elessar et l'architecture moderne n'étaient pas de très bons amis. Le grand gaillard, vêtu de son débardeur de protection en cuir, de son pantalon de combat en tissu rigide et en cuir également ainsi que de ses bottes d'éclaireur noire parfaite pour toute activité sportive ou non, s'avança vers le bureau d'accueil. Il contempla sur le court chemin les gardes présents. Armes simples et élégantes, uniformes dans la même optique, la rigueur de ce pays, elle, plaisait bien au Kiffar. Lorsque le SIth rentra dans une personne placée devant lui et de dos il s'excusa d'un geste de la main puis remarqua alors l'immense file d'attente qui demeurait avant d'atteindre le bureau tant convoité. Le Kiffar soupira, il risquait de pourrir ici toute la journée s'il devait respecter l'attente de tous ces gens, ors il avait bien mieux à faire. Le brutal combattant caressa le manche de son sabre laser qui était accroché autour de sa cuisse avant de se résigner. Tuer des innocents pour gagner du temps n'était pas des plus astucieux... Il préféra alors diriger sa main vers sa barbe comme pour l'aider à réfléchir, avant de s'assoir et méditer plus sainement. Lorsque la file s'avançait s'un rang, le corps du Kiffar se mettait à léviter et à suivre le flux de la populace, peu importe si cela attirait l'attention Elessar devait s'occuper pour éviter de perdre le contrôle au milieu de tous ces gens.

Enfin, alors que le crépuscule débutait, le tour d'Elessar arriva. La femme derrière le bureau portait de grosses lunettes et semblait en plein stress. Sans doute supportait-elle mal la fin de journée, ce qui était compréhensible. Le guerrier posa sur le comptoir son datapad personnel :


"Voila, j'ai fais une demande de visa de travail pour trois mois."



"J'avais également demandé un rendez-vous auprès du Président Fear, j'ai un message important de l'Ordre Sith à lui faire parvenir dans les plus brefs délais."

Cette dernière phrase était partiellement un mensonge, cependant si Elessar voulait voir l'ancien Roi de Dantooine dans moins de trois mois il devait bien trouver un élément persuasif pour accélérer les choses. Le Kiffar attendit de nouveau pendant que la secrétaire pianotait sur son terminal à une vitesse impressionnante, du moins pour Elessar cette prouesse était plutôt exceptionnelle compte tenu de sa propre expérience avec les appareils de ce genre.
_________________________
Forme Shii-Cho
Maîtrise de la Force 1/5
Maîtrise du Sabre Laser 1/5
Biens & Possessions


Dernière édition par Elessar Demoria le 21/11/2010 11:37:25; édité 1 fois
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 20/11/2010 16:02:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Jinn Fear
Niveau 5

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2007
Messages: 1 046
Niveau: 0
Rang: Seigneur Sith
Autre: Président de Corellia / Ex-Roi de Dantooine / Ex-Sénateur de Dantooine

MessagePosté le: 21/11/2010 00:31:09    Sujet du message: Épisode 1 : Le Lion à la Crinière Noire Répondre en citant

 Le seigneur sith avait lu et relu le testament de G.man. L'ancien empereur lui avait légué la plupart de ses biens et une bonne partie de sa fortune. Le reste avait été donné à une seconde personne, la demi soeur de Jinn. Le sith n'avait jamais cherché à la connaître et ne comptait pas changer son attitude. Cette partie de sa famille lui rappelé trop Black Mesa et ses expériences douteuse. Une partie de sa vie qu'il souhait oublier. Pourtant...il savait qu'un jour ou l'autre, cette entreprise et toutes ses affaires croiseraient à nouveau son chemin, surtout si il reprenait les recherches concernant sa véritable sœur.

Le président était las de toute cette histoire. Il se leva, puis entreprit de faire les cents pas autour de son bureau. Il tentait désespérément de se changer les idées, mais cette lettre lui avait rappelé beaucoup trop de chose qu'il avait tenté d'enfouir il y a bien longtemps. Des choses qu'il aurait bien aimé laisser dans un coin de sa tête. Énervé, il reprit place dans son fauteuil puis alluma l'écran de son ordinateur. Il surfa rapidement sur l'Holonet puis tomba sur une grande nouvelle. La confédération des systèmes indépendant rompait son alliance avec l'Empire pour non respect des traités de paix. Jinn double cliqua, un léger sourir se dessina sur son visage. Un large résumé de la séance et quelques interviews de sénateur apparurent devant le président de Corellia. C'était trop beau pour qu'il garde ça pour lui. Mufus, son compère, était toujours en plein discussion avec Alesan quelques étages plus bas. C'était une nouvelle d'une importance capital et le jawa devait en être informé au plus vite. Jinn quitta son bureau et se précipita dans les couloirs du bâtiments. Il fut très vite interpellé par deux de ses adjoints.

-Mon seigneur, le Q.G vous demande vous et le président Mufus. Ils ont capté un signal étrange et requiert immédiatement votre présence. Il provient d'un système éloigné du nom de «Dathomir». Nous n'avons pas deviné sa signification mais on a pensé que ça pourrait vous intéresser.

-Président Fear, nous avons reçu un homme du nom Demoria Elessar qui prétend détenir un message d'une importance capital de l'odre sith. Il a également fait les démarches pour obtenir un Visa de 3 mois. Nous ne lui avons rien accordé pour l'instant, nous savons les réserves que vous avez pour les sensitifs.  

-Monsieur...

Une troisième personne approcha pour interpeller le politicien. Le président mit son index devant sa bouche pour lui faire signe de se taire. Peut importe se que c'était, ça attendra. Rejoindre Mufus et Alesan, partir pour le Q.G ou discuter avec le sith? Jinn avait déjà raté une bonne partie de l'entrevu entre les dirigeant de Corellia et d'Onderon. Sa présence n'était plus essentielle. Le signal mystérieux attendra également. Le seigneur sith tourna les talons et se dirigea vers le sois-disant messager, sa bure noire flottant derrière lui. Aucun visa ne devait lui être attribué avant l'accord du président. Jinn n'avait jamais aimé l'idée de laisser un libre passage sur la planète à ses semblables. Il souhaitait d'abord le rencontrer.

 D'une marche rapide, il atteignit le dénommé Demoria Elessar en un temps record. Il reconnu rapidement l'«homme». C'était bien un sith, Jinn le sentait, et contrairement au sénateur de kashyyyk il avait reçu une véritable formation. Il avait même une certaine expérience. Le seigneur sith l'examina attentivement du regard sous sa capuche. C'était quelqu'un de grand, bien plus grand et imposant que le président, du moins physiquement. Jinn lui fit respectueusement signe de s'approcher.

**-Bienvenu sur Corellia Monsieur Demoria. Ça fait bien longtemps que je n'ai pas eu d'écho de l'ordre sith. Votre maitre et Empereur, l'Oméga, aurait-il des nouvelles pour moi?**

La discussion était pour l'instant mentale. Le seigneur sith sentait bien que le nouvel arrivant avait été entrainé pour ce genre de communication. Les deux sith pourraient discuter librement une foi mis à l'écart de l'immense foule qui siégeait devant l'accueil. De jour comme de nuit, le siège du gouvernement était véritablement harcelé pour toute sorte de raison. Ça en devenait parfois invivable. Jinn était pressé de quitter ce niveau et d'entrainer son «invité» vers des couloirs interdit au public.
_________________________

------------------------------------------------------------------------
- Niveau : 5 -
------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------
- Forme de combat : -IV Ataro -
------------------------------------------------------------------------
- Informations et Possessions -
------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut
Elessar Demoria
Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2010
Messages: 31
Niveau: 0
Rang: Apprenti
Autre: Ex-Agent Corellia

MessagePosté le: 21/11/2010 10:55:07    Sujet du message: Épisode 1 : Le Lion à la Crinière Noire Répondre en citant

La présence de Fear se faisait déjà ressentir. Il ne fallut pas une minute pour qu'ensuite le Prédisent fasse son apparition discrètement dans le coin de la pièce. Le Kiffar dévisagea alors un peu cet être légendaire face à lui tout en prêtant attention à ce qu'il lui transmettait mentalement. À vrai dire cette technique était déjà plus ou moins connue par Elessar avant même sa formation, la psychométrie qu'utilise ses frères de sang s'en approchant grandement, aujourd'hui donc il n'aurait aucun mal à l'utiliser, les maîtres du temple Sith l'appréciant particulièrement. Elessar savait désormais qu'il ne pouvait rebrousser chemin et qu'il devait aller au bout de ses convictions.

*Président Fear, c'est un honneur pour moi de vous rencontrer. Cependant l'Omega n'a pas de message à vous livrer, il ne s'agit en fait que de moi, ou plutôt de la grande entreprise dans laquelle je me suis lancé. Je me nomme Elessar Demoria, je suis né sur Kiffu et j'appartiens à l'espèce Kiffar pure. Comme je sais que vous avez sût tirer le bon et le mauvais de cet univers corrompu, je voudrais que vous entendiez ma requête et , pourquoi pas, m'aidiez à accomplir ma destinée.*

Jinn Fear semblait vouloir qu'ils s'écartent du monde abondant du hall, ainsi le grand guerrier suivit l'ancien seigneur de la Force obscure dans l'enceinte de ce que le maraudeur s'évertuait à qualifier de temple pour l'ancien Roi. Un temple où tout le prestige du parcours de Jinn se révélait, une antre qui parlait d'elle-même. Néanmoins la tournure politique de cet endroit restait quelque chose qui répugnait presque le Kiffar de pure souche.

Une fois les deux hommes isolés seuls à seuls, le fils Demoria se concentra dans la Force pour ressentir au maximum l'entité du Président, afin de savoir s'il ne s'était pas trompé. Non, il ne s'était pas trompé, les connaissances de Fear étaient infimes et sa puissance demeurait celle d'antan, une pointe de sagesse supplémentaire peut-être. Le maraudeur de l'Ordre Sith poursuivit donc ses explications, toujours par la voie mentale néanmoins :


*J'œuvre depuis le début de mon existence à la purge de la galaxie, je cherche depuis toujours à anéantir la malfaisance et ses compères telles que le crime, la souffrance et tous ces autres maux du monde qui ne peuvent être résolus par un seul homme. J'ai déjà parcouru de nombreux kilomètres sur plusieurs planètes, mon expérience au combat dispose d'une très bonne base et ma philosophie dispose d'une volonté de fer implacable. Si bien que je suis devant vous actuellement. Pour être franc avec vous, je suis venu à votre rencontre dans un premier lieu parce que les Sith disposent de bien trop de membres en désaccord avec mes principes, si l'on peut les nommer ainsi. Des apprentis comme des maîtres, une grande majorité ne comprend pas ce qu'est l'utilité de la Force, sa véritable nécessité pour l'univers.*

L'homme à la crinière noire était redevenu sombre et plus naturel avec lui-même. Il continua cette fois de sa voix de combattant endurci et bestiale, il n'y avait plus d'oreilles indiscrètes à proximité dorénavant :

"Je crois, Jinn Fear, que vous l'avez comprise. C'est pour cela, que je vous propose maintenant de poursuivre ma formation là où elle en est. Je sais que vous n'exercez plus depuis un moment mais il n'y a qu'avec un être tel que vous que je pourrai devenir ce que je recherche. L'Omega lui-même ne pourrait m'épauler pour cela, aucun Sith moderne ne le pourrait. Alors Président Fear? Souhaitez-vous m'aider? Le pourrez-vous également?"
_________________________
Forme Shii-Cho
Maîtrise de la Force 1/5
Maîtrise du Sabre Laser 1/5
Biens & Possessions
Revenir en haut
Jinn Fear
Niveau 5

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2007
Messages: 1 046
Niveau: 0
Rang: Seigneur Sith
Autre: Président de Corellia / Ex-Roi de Dantooine / Ex-Sénateur de Dantooine

MessagePosté le: 21/11/2010 16:21:26    Sujet du message: Épisode 1 : Le Lion à la Crinière Noire Répondre en citant

L'inconnu ne portait aucun message de l'ordre sith. Jinn n'étais pas vraiment surpris. Pas mal de gens cherchaient des prétextes pour rencontrer les dirigeants de la planètes. Un enfant avait même tenté de forcer la sécurité pour faire signer son T-shirt «J'aime Corellia» par les deux présidents. Mais cette foi c'était différent. C'était l'un des derniers sith encore vivants. La période où l'ordre obscure formait des sith par dizaine était terminé, maintenant ils n'étaient plus qu'une poignet et Jinn devait trouver un moyen de tous les répertoriés sur une liste. Pour l'instant certain d'entre eux s'était présenté à lui, se qui lui facilité grandement la tâche. Mais le seigneur sith se doutait bien qu'il devrait se lever de sa chaise et quitter Corellia pour trouver les autres adeptes de la force.

Jinn écouta Demoria Elessar en marchant vers des lieux plus privés. Le maraudeur sith avait une requête pour le président Fear. Il voulait que l'ancien seigneur noir des sith prenne la suite de sa formation. Le sénateur de Kashyyyk , Dark'an Zëluss, avait eu le même espoir quelques heures auparavant .Mais le président Fear avait totalement changé le sujet de leur réunion pour éviter de répondre à sa demande. Cette foi-ci il ne pourrait pas se défiler aussi facilement.

 -Anéantir la malfaisance, le crime, la souffrance... Vous n'avez jamais pensé à faire carrière dans l'ordre jedi ? Leur religion est bien plus adapté à vos principes que n'importe quelle autre organisation ou institution. Votre orientation est même plus qu'étrange. Ces trois mots sont l'essence même de l'ordre sith. J'espère que vous comprenez mes interrogations. Pouvez vous m'expliquez votre choix?

Les deux sith pénétrèrent dans un des nombreux ascenseurs de ce niveau. Direction le deuxième étage du siège du gouvernement. Jinn ne comprenait pas trop son interlocuteur.

-Vous savez... j'ai également participé au mal causé par l'ordre, je suis moi même un des grand fondateur du plan de la première bataille de Coruscant , la plus meurtrière de notre temps. J'ai causé ces même mots que vous cherchez à anéantir. Alors dites moi, en quoi suis-je différents des autres sith? Qu'est se que j'ai compris et qui aurait échappé aux autres? Selon vous quelle est l'utilité de la force?

Les portes de l'ascenseur s'ouvrirent au second étage. Excepté le siège du gouvernement, ce niveau comprenait également la salle des archives, un bar puis un salon privée. Cette dernière pièce était déjà occupé par Mufus et Alesan , toujours en pleine discussion. Le bar, habituellement plein a craquer pendant la journée, se vidait progressivement au fil du temps. Seul un couple de vieillard et le robot barman étaient présent en cette heure tardive. Jinn prit place dans un siège et invita le Kiffar à s'installer devant de lui. Ils étaient assez éloigné des autres occupant pour discuter en privée. Le sith commanda son jus de citron et son bol de cacahuète. Il regarda un instant Elessar pour voir si il voulait commander quelque chose puis reprit la parole.

-Vous êtes quelqu'un d'intéressant, bien différent des autres sith, enfin en admettant que vous colliez à la définition de sith. Malheureusement j'ai déjà un apprenti que je souhaite conserver. Mon propre code m'interdit d'en avoir un second. Pour se qui est d'une formation c'est donc un non...Les bases de la force et la maitrise du sabre, vous les connaissez déjà. Avec de l'expérience, votre vision s'agrandira. Peut être que je pourrais vous guider, mais je dois avant tout en connaître un peu plus sur vous.

Le droide Barman revint avec la commande. Jinn but quelques gorgés de son jus de citron avant de reposer son verres sur la table. La tempête s'était arrêter, et les lueurs de la lune qui avaient réussi a transpercer les nuages passaient à travers les fenêtres de la salle. Combiné avec le faible éclairage du bar donnait une atmosphère étrange mais pas déplaisante. Le seigneur sith regarda Elessar, prêt a l'écouter de nouveau.
_________________________

------------------------------------------------------------------------
- Niveau : 5 -
------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------
- Forme de combat : -IV Ataro -
------------------------------------------------------------------------
- Informations et Possessions -
------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut
Elessar Demoria
Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2010
Messages: 31
Niveau: 0
Rang: Apprenti
Autre: Ex-Agent Corellia

MessagePosté le: 21/11/2010 23:18:04    Sujet du message: Épisode 1 : Le Lion à la Crinière Noire Répondre en citant

Au moins Elessar avait attiré l'attention de Jinn Fear, qui se penchait sur son cas particulièrement original. Le guerrier Kiffar savait dorénavant qu'il ne s'était pas trompé et qu'il avait frappé certainement à la bonne porte, mais pour que l'ancien seigneur Sith s'intéresse davantage au maraudeur, ce dernier devait faire ses preuves. Le débat restait donc ouvert et la réplique était au membre du clan Hashishin, qui poursuivit paisiblement cette discussion de sa voix naturelle et grave, sans détournement malin ou autre mesquinerie du genre :

"Monsieur le Président, je vais prendre vos questions dans l'ordre qu'elles m'ont été posé. L'Ordre Jedi a pour but de servir la Force afin, effectivement, de combattre le mal qui agresse la pureté du monde tout entier. Néanmoins malgré leur code et leur philosophie, le chaos s'abat sur eux, encore plus que chez les Sith. Regardez où en est leur organisation pour le savoir, ça saute aux yeux. Soit ils n'ont pas encore réussi à trouver un leader digne de ce nom, soit leur mode de fonctionnement n'est qu'une bonne théorie. Je sais que les Jedi ont maintenu pendant un certain temps la paix dans la galaxie, et il ne faut pas l'oublier, mais à quel prix aujourd'hui? La ruse ne fût-elle pas en réalité la meilleure arme de leur arsenal? Je ne trouve pas que les Sith soient si opposés à leurs méthodes, ce sont les pratiques qui changent en fait, l'interprétation de chaque chose qui fait qu'une rivalité s'installe. J'ai donc choisi l'Ordre Sith car j'ai mes démons, ors je ne veux pas apprendre à les refouler, mais à les utiliser. Bien sûr, tout ceci peut être revendiqué mais c'est ce que j'en pense."

Le Kiffar s'enfonça un peu plus confortablement dans le fauteuil que le Président Corellien lui avait assigné, un peu de détente ne lui ferait pas de mal après tous ces jours de travail intensif au temple et cette bataille épique. Il fit signe au droïde chargé du service de lui apporter quelque chose, il sélectionna en fait une bière artisanale rafraîchissante, rien de tel pour passer un bon moment, quelque soit le sujet du dialogue. Le Sith à la crinière noire but une gorgée de son breuvage puis continua sa réponse toujours sur le même ton :


"Pour le deuxième point que vous voulez éclaircir, il est vrai que vous avez été un être corrompu par le pouvoir, les archives que j'ai trouvé sur vous en disent long. Cela a fait de vous un Sith de qualité parmi les siens, puis vous êtes allé jusqu'à atteindre le sommet de la hiérarchie de l'Ordre, toujours attiré vers les responsabilités et les capacités grandissantes. En fait, vous avez connu le pire quand on y regarde bien, dans le sens du meilleur du mal. Peu en reviennent, même les plus préparés. Pour certains il est même impossible d'imaginer un instant qu'on puisse revenir de l'enfer. Mais vous êtes là, devant moi. Après tout ce que vous avez accompli, bien ou mal peu importe. Lorsqu'on a une aussi grande expérience de l'existence tel que vous on ne peut qu'imposer le respect. Ce qui fait de vous un être à part entière, ce qui fait que vous êtes différent des autres Sith aujourd'hui : c'est que vous respectez les gens lorsque ceux-ci vous respectent. Jusqu'à présent, tout être penché du côté obscur de la Force que j'ai rencontré a, à un moment ou à un autre, voulu montrer sa supériorité sur une autre personne, qui qu'elle soit. Oubliant donc qu'il était lui-même quelqu'un de perfide et, une fois sur deux, immoral."

Elessar descendit la moitié de son verre, son regard plongé dans celui, vide de tout, du légendaire Jinn Fear. Il s'essuya la bouche d'un revers, rappelant qu'il était à la base un barbare de pure souche, avant de continuer :

"Je me suis exprimé sur vous, mais en fin de compte nous ne savons toujours pas ce que je pense de la Force, elle-même. Il ne pût s'empêcher de sourire légèrement du coin de la bouche à ces mots. La Force... Présente en chaque être vivant, parfois elle vient à posséder des personnes à un tel point qu'elles deviennent alors dotées de pouvoirs mystiques. Les Kiffar en sont l'exemple même. Mon espèce exerce la psychométrie depuis toujours, pour ainsi dire. Nous évaluons les vivants, discutons avec les âmes et connaissons la Force à l'état brute, sans entrainement, sans artifice. Naître au cœur de la Force n'est pas toujours simple et il faut savoir assumer ce privilège que d'autres peuvent parfois désirer, alors la haine peut venir d'elle-même, la jalousie devant elle. Mais mon peuple a réussi à s'épargner les caprices de ses voisins, nous les ignorons tout bonnement. À quoi cela sert-il de discuter lorsqu'on ne peut calmer la colère de son interlocuteur? Cette dernière s'en ira d'elle-même lorsque le temps nous le dira. La Force peut donc être un don comme un fardeau, après c'est à chacun de tracer son chemin grâce à elle, ou pas. Bien sûr, il y a également un aspect scientifique que nous, les Kiffar, ne souhaitons pas regarder, car si l'esprit le veut alors le corps le pourra. C'est un des principes de mon clan de naissance, les Hashishin."

Le maraudeur marqua un temps de pause, en signe de transition probablement.

"Pour ma tribu la Force peut être utilisée à absolument toutes les fins, mais elle ne doit pas nous échapper, c'est pourquoi un minimum de règles s'imposent. Nous nous limitons à la vérité, bien que de nombreuses variantes de celle-ci existe comme vous le savez. Nous apprenons dès le plus jeune âge à voir juste, savoir qui aider en premier, faire des choix difficiles, bref ce genre de choses. Ensuite, c'est la notion de justice qui vient se loger dans l'instruction qu'on nous donne, étroitement liée à la vérité, car l'une sans l'autre ne peut exister de toutes manières. Ors notre justice vaut cent milles fois les tribunaux et leurs magistrats. La justice Hashishin veut qu'un acte contre le bon sens et le respect soit puni, allant du châtiment simple à la mort pure et directe, selon la gravité de l'acte en question. Car aucun mot n'est pris en compte pour les Hashishin, ceux-ci étant trop liés à nos émotions, il ne faut pas prendre parti sur des mots, c'est aussi une des raisons pour laquelle je n'apprécie guère la politique et toutes ses formes d'évolution."

Sans doute déjà là, l'ancien seigneur noir pouvait dresser une esquisse de l'esprit d'Elessar Demoria, mais si le Kiffar s'arrêtait là alors il pourrait se traiter lui-même de menteur.

"Œuvrer pour la purge de la galaxie est une chose en soit très complexe évidemment. Seulement mon destin ne s'arrête pas là, en réalité au cours de ce périple je me dois d'acquérir un pouvoir conséquent, un pouvoir qui impose le respect tel que le votre Président Fear. Lorsque j'aurai obtenu cette compétence alors je pourrai achever mon passage dans cet univers et passer le flambeau à une descendance. Rien de tel que le sang pour prospérer dans le temps et pour qu'une entreprise survive par la même occasion. Ma famille fonctionne comme cela depuis des générations et aujourd'hui je suis là, à vous expliquer ce que je suis, ce que je serai."

Le grand gaillard but les dernières gorgées de sa délicieuse bière et reposa son verre délicatement sur la table basse. Aussitôt le droïde vint débarrasser le verre vide et repartit sans plus attendre. Jinn Fear semblait analyser chaque lettre prononcée par l'ancien gardien de Kiffex, ce qu'il faisait probablement. Le fils Demoria ne détacha pas le regard de celui de son interlocuteur, livrant tout ce qu'il avait à donner à cet être si impressionnant. Certes, il s'était énormément exprimé aujourd'hui, mais le démon qui sommeillait en lui continuait à lui ronger le cœur comme un ver attaque une pomme. Demain, le Kiffar ne pourrait pas éviter ses pulsions, et il devrait trouver un moyen de les satisfaire...
_________________________
Forme Shii-Cho
Maîtrise de la Force 1/5
Maîtrise du Sabre Laser 1/5
Biens & Possessions
Revenir en haut
Jinn Fear
Niveau 5

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2007
Messages: 1 046
Niveau: 0
Rang: Seigneur Sith
Autre: Président de Corellia / Ex-Roi de Dantooine / Ex-Sénateur de Dantooine

MessagePosté le: 11/12/2010 17:02:56    Sujet du message: Épisode 1 : Le Lion à la Crinière Noire Répondre en citant

Les compliments pleuvaient...Jinn aurait pu être sincèrement touché si il n'avait pas un «léger» coté paranoïaque. Il en vint même à se demander si le maraudeur sith n'était pas un espion envoyé par l'Oméga pour surveiller les deux nouveaux dirigeant Corallien. En tout cas le kiffar faisait forte impression.

-Ce que vous me dites me flatte énormément. vous me surestimez un peu trop et je risque de vous décevoir.

Le seigneur sith voulait rebondir sur l'une des choses qu'avait dit le maraudeur.

-Oui, les sith ne sont pas si différent des jedi. Je dirais même que les sith sont une évolution des gardiens de la paix. Quand les maitres jedi se contentent de se servir de quelques sensation, les sith , eux , se servent de l'ensemble de leurs émotions, dont la peur, la haine, la colère. Deux religions différentes, deux points de vu différent et le plus important, deux images bien différentes. Quand les jedis passent pour les gardiens de la paix, le cœur de de la république et de la démocratie, les sith eux passent pour les tyrans de la galaxie et les maitres de d'apocalypses. Et c'est en ça que les jedi nous sont supérieurs. Pourtant quand on y regarde de plus prés, ils s'accordent les même privilèges que nous.

Jinn cessa de parler pendant quelques secondes, il en profita de cet instant pour s'hydrater..Il reprit son discours juste après avoir posé son verre.

-Vous remarquerez que les jedi ont toujours était près des hautes sphères de la société. Ils ont toujours été là, pour conseiller , influencer, manipuler le chancelier et le pouvoir mis en place. En théorie ils ne sont là que pour aider, mais en réalité ils gèrent la galaxie d'une manière détournée. Au final leur place dans la hiérarchie et leur combat pour la paix leur permettent deux choses: de survivre et d'avoir un certain contrôle sur la galaxie. N'est ce pas se que cherche l'Oméga depuis qu'il est à la tête de l'empire?

Cette partie de son monologue n'était pas là pour défendre l'empereur actuel, au contraire. Il voulait montrait ses limites, les limites d'une image de méchant qu'il a accentué et qui le collera jusqu'à la fin en lui élevant tout véritable soutient politique.

-Les jedis sont autant attiré par le pouvoir que nous. Pour preuve dés qu'ils le perdent, ils cherchent instinctivement à le retrouver. Quand G.man à été élu, ils ont perdu une grand partie de leur influence sur le principal dirigeant du sénat. Ça ne leur a pas plu et un certain nombre de leur membre a profité de l'instauration de l'empire pour se barrer d'une société sur laquelle ils auraient de moins en moins de contrôle. Aujourd'hui, ils préparent leur retour sur le devant de la scène. Pour la paix et le bien de la galaxie? J'en suis pas si sur.

Au final tout est une question d'image. Les Jedi ont bien mieux joué dessus et ce depuis plusieurs millénaire. On a un grand retard à ce niveau là. L'arrivée forcé de l'Oméga et ses manières ne vont pas améliorer la notre. Mais le sith on un net avantage sur leurs capacités. Nous somme plus ouvert à nos émotions et nous avons donc plus de possibilité. Par ailleurs nos sentiments sont plus dur à contrôler. C'est un enseignement qui aurait du être réservé à quelques figures et non pas distribué a tout vent comme l'a fait l'ordre sith depuis sa créations. A première vu, vous faites parti de cette minorité, vous semblait digne de l'ordre sith. C'est peut être l'éducation de votre peuple qui vous permet de puiser dans les ressources des émotions négative sans «chuter».

Vous parlez de purger la galaxie. Qu'entendez vous par là? Instaurer une justice à la Hashishin? Punir tout être vivant par un châtiment équivalent au crime? Si c'est le cas, ça ne sera pas une petite purge, tout le monde ou presque serait atteint, vous, moi...mais c'est un système qui tiens plus de l'utopie que de la réalité dans la galaxie. Je me demande a quel genre de purge vous pensez.

Jinn Fear avait lui même pensé à une purge, mais ça ne concernait que les adeptes de la force. G.man ne l'avait jamais avoué ouvertement, mais c'était un projet qu'il avait sans doute envisageait. L'ancien empereur n'avait jamais était un fan absolu des sensitifs et ce sentiment était de plus en plus partageait par son disciple. Un disciple qui était étrangement un maitre des voies de la force. C'était un projet qui dépassait de loin ses pouvoirs actuels, surtout si L'Oméga faisait passer ses lois sur les sensitifs.

-Pour se qui est d'une formation, c'est un non définitif pour les raison que j'ai évoqué avant. De toute façon vous n'en avait plus besoin. Mais sinon, dans quel mesure puis-je vous aider? et inversement, que pouvez vous m'apporter ?
_________________________

------------------------------------------------------------------------
- Niveau : 5 -
------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------
- Forme de combat : -IV Ataro -
------------------------------------------------------------------------
- Informations et Possessions -
------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut
Elessar Demoria
Ordre Sith

Hors ligne

Inscrit le: 30 Mar 2010
Messages: 31
Niveau: 0
Rang: Apprenti
Autre: Ex-Agent Corellia

MessagePosté le: 13/12/2010 11:21:26    Sujet du message: Épisode 1 : Le Lion à la Crinière Noire Répondre en citant

Au moins Elessar et Jinn étaient sur la même longueur d'onde. Ce dernier exposa son propre avis sur les Jedi et les Sith, proche de celui du Kiffar mais avec une légère démarcation procurée par l'expérience. Elessar écouta paisiblement, l'ancien seigneur Sith posait des mots justes et tranchants très apaisants. L'ancien gardien de Kiffex pouvait être satisfait de sa rencontre, le Président était bien l'homme ouvert qu'il espérait. Il regarda Jinn dans ses yeux anéantis par l'obscurité avant de remarquer qu'il s'intéressait pas mal à la purge qu'il avait évoqué, comme si cela lui rappelait quelque chose. Enfin, l'Hashishin préféra répondre à son interlocuteur assez rapidement car ce dernier avait sûrement d'autres choses à faire.

"La purge dont je parle n'est pas une de ces croisades sanglante, enfin pas seulement. Effectivement je vais devoir éliminer les êtres les plus corrompus, jusqu'à la moelle, mais les autres peuvent revenir sur le droit chemin. Comme un Jedi peut tomber dans l'autre côté de la Force et en revenir parfois, chacun peut faire se travaille sur lui-même et se sauver d'un mal profond. Je vais donc rechercher dans la galaxie des alliés, ou futurs alliés, pour créer un noyau de pureté si l'on peut dire. Le mal s'est propagé petit à petit, de contamination en contamination, la purge servira par conséquent à combattre le feu par le feu. Il va me falloir un certain temps avant de réunir assez de personnes, mais c'est là que vous pouvez intervenir. Effectivement me former une seconde fois ne servirait pas à grand chose mais nous pouvons travailler ensemble. Dans l'ombre ou dans la lumière, peu importe, l'important est que le résultat soit là. Vous pourriez sûrement m'aider à trouver ces compagnons, que je me plais à nommer les Cristaux d'Innocence, c'est une façon de parler d'une petite source de pureté qui va pouvoir lancer la purge. Mon rôle sera alors de les guider sur la bonne voie et de commencer l'œuvre de mon existence."

Le guerrier à la longue crinière noire s'arrêta deux petites secondes, afin d'enchainer toujours calmement mais très sérieusement :

"Les Hashishin ont effectivement une vision assez expéditive, qui serait trop semblable à un génocide utopique comme vous l'avez dit vous-même. La galaxie est bien évidemment trop vaste pour pouvoir annihiler la corruption et tout ce qui l'entoure, mais inverser la majorité n'est pas impossible, et il n'y a que comme ça que nous pourrons arriver à un équilibre sain. Comme l'exprime un symbole antique que j'ai rencontré au cours de mes voyages : dans un océan de bien il existe toujours une petite part de mal, et vice-versa. L'équilibre universel fonctionne ainsi, quelque soit la religion, quelque soit les convictions. Voila Monsieur le Président. Je crois avoir répondu à toutes vos interrogations."

La fin de cette conversation approchait à grands pas, il fallait tout de même que l'ancien Sith réponde à une dernière question du maraudeur :

"Pourrais-je compter sur vous à l'avenir? M'aiderez-vous au moins à débuter la purge et à déceler les quelques Cristaux d'Innocence restants dans cette galaxie?"

Jinn Fear ne deviendrait non pas son maître, mais son allié. Le Président pourrait garder ce projet secret et l'établir tout à fait officieusement, il pourrait aussi faire ça sous les feux des projecteurs, mais alors il devrait en assumer les conséquences, vis-à-vis des autres systèmes surtout, sans oublier que l'Omega n'était pas le grand ami de Mufus ni de Fear. Elessar commençait à se lever, se dirigeant vers la fenêtre du bar. Il appuya sur un bouton de son datapad pour appeler le taxi qui devait venir le chercher, enfin ce n'était pas tout à fait le terme exact. En fait le Kiffar avait demandé au chauffeur d'accrocher son bombardier Ewok sur son véhicule, dans le but de pouvoir se faire une petite séance de vol dans la cité de la planète indépendante, depuis le building du siège gouvernemental. L'unique raison valable à cette demande était que le Kiffar avait bien besoin d'un petit coup d'adrénaline, au moins pour qu'il tienne jusqu'au lendemain, de plus c'était une belle manière de quitter sa nouvelle rencontre.
_________________________
Forme Shii-Cho
Maîtrise de la Force 1/5
Maîtrise du Sabre Laser 1/5
Biens & Possessions
Revenir en haut
Jinn Fear
Niveau 5

Hors ligne

Inscrit le: 09 Juin 2007
Messages: 1 046
Niveau: 0
Rang: Seigneur Sith
Autre: Président de Corellia / Ex-Roi de Dantooine / Ex-Sénateur de Dantooine

MessagePosté le: 15/01/2011 21:14:24    Sujet du message: Épisode 1 : Le Lion à la Crinière Noire Répondre en citant

Jinn Fear sortit deux petits bouts de papiers et un stylo de l'une de ses poches. Quelques minutes plus tard il tendit les deux au maraudeurs siths. L'un était plié correctement et l'autre était resté en boule.

-J'ai mit une adresse sur le second bout de papier. Vous devrez vous y rendre. Le premier papier contient des ordres et vous ne devez surtout pas l'ouvrir. Vous le donnerait aux gens qui seront à l'adresse, il vous expliqueront absolument tout. Je vous offre un travail, un travail pour vous perfectionnez et qui vous donnera à la longue, les moyens qui vous cherchez pour arriver à vos fins. Vous aurez d'ici peu les papier qui vous permettrons de rentrer et sortir tranquilement de la planète. Ils seront envoyé à l'adresse du bout de papier. Je vous conseil de prendre les transport en commun, le lieu indiqué se trouve assez loin du siege du gouvernement, rassurez c'est totalement gratuit. Voici les clés qui vous permettront de rentrer dans l'appartement.  

Voila je n'ai rien de plus à vous dire. J'espère vous revoir trés bientot.

Jinn le salua puis fit demi tour. Il reprit le chemin de son bureau, où il avait encore beaucoup de chose à faire.     

 
_________________________

------------------------------------------------------------------------
- Niveau : 5 -
------------------------------------------------------------------------

------------------------------------------------------------------------
- Forme de combat : -IV Ataro -
------------------------------------------------------------------------
- Informations et Possessions -
------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 16/10/2018 04:45:07    Sujet du message: Épisode 1 : Le Lion à la Crinière Noire

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Corellia -> Siège du gouvernement Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com