Se connecter pour vérifier ses messages privés 
 FAQ
   Rechercher   Membres   Profil         Connexion 
 
Face au nexus

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Système de Japrael -> Dxun (lune) -> Jungles
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Raiden
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2010
Messages: 135
Niveau: 0
Rang: Guerrier Sith
Autre: Apprenti de Slice / Culte de Cypher / Ex-Padawan Jedi

MessagePosté le: 02/10/2010 23:45:31    Sujet du message: Face au nexus Répondre en citant

Après avoir traversé une partie de la galaxie, la navette atterris sur l'un des rares astroports d'Onderon. Habillé d'un kamino rapiécé, ma vibrolame enroulée dans une étoffe de tissu, je descendis du vaisseau et me dirigeai en direction de la sortie de la zone civilisée. Autour de moi, des commerçants ambulants interpellaient les passants et les invitaient à regarder les étalages. Heureusement pour moi, ma tenue indiquait clairement que je n'avais pas un rond. Déambulant tel un fantôme dans les rues, perdu dans mes pensées, je consacrais toute mon attention à repérer la direction du nexus obscur que je devais affronter. Au bout d'une heure, j'arrivai devant la porte donnant sur la partie non civilisée de la planète. Je la franchis et m'enfonçai dans la forêt.

Total opposé de la planète de glace, cette endroit était agréable. Autour de moi, la forêt vierge transpirait la vie. Cependant, je me sentais aussi surveillé, par des prédateurs surement.J'étais parti si précipitamment que je ne m'étais même pas renseigné sur ce que pouvait abriter cette planète. Un peu fatigué, je m'assis au pied d'un arbre, m'adossant au tronc. Juste quelques minutes. Fermant les yeux, je me plongeai en méditation, scrutant la Force autour de moi. Depuis quelques temps déjà, j'avais repérer un groupe de créature qui me suivaient dans l'ombre des sous-bois. Ils attendaient surement que je montre quelque signe de faiblesse.

Soudain, un bruissement de feuilles derrière sur ma droite alerta mes sens. Plongeant in extremis sur le sol, je pu éviter le bond de la créature et me releva aussi vite. Je dégainai ma vibrolame. La bête avait la dextérité d'un félin, une longue queue et une mâchoire proéminente ornée de crocs dépassant de plusieurs centimètres. Ses pattes possédaient des griffes semblables à celles d'un raptor et elle ne devait pas dépasser un mètre de haut. Gardant en mémoire la leçon de mon Maître dans la grotte du wampas, je baissai mon arme et tentai d'apaiser la bête.


-Tout doux. Je suis pas venu pour te servir de repas alors tu vas me laisser reprendre ma route et ça se passera bien pour tout le monde.

La bête leva la tête et lâcha un cri court mais strident. Aussitôt, elle se jeta sur moi, toutes griffes dehors. J'eus juste le temps de relever ma lame pour éviter de me retrouver en lambeaux. La charge me déséquilibra et je tombai en arrière après m'être pris les pieds dans une racine. Roulant sur le sol, je parvins à esquiver une deuxième fois les griffes. Je me redressai d'un mouvement et encaissai une nouvelle charge. L'ayant prévu, je restai debout et enchainai sur une frappe rapide à l'horizontale, visant à lui ouvrir le flanc. Ma lame atteignit en partie son objectif mais ne laissa qu'une entaille. Elle devait être profonde mais n'avait rien de mortel. En contrepartie, mon adversaire me planta ses griffes dans l'épaule gauche. Je poussai un cri de douleur tandis que ses griffes labouraient ma chair, s'enfonçant plus profondément dans mon bras. Je pris ma lame à deux mains et, la pointant vers le haut, je l'enfonçai de toutes mes forces dans le ventre de la créature. Cette dernière se débattit pour se dégager, aggravant la blessure déjà fatal. Je lâchai prise et recula, regardant mon adversaire sauvage tituber et s'effondrer sur le sol. Je m'approchai et la voyant agoniser, j'extirpai la vibrolame du corps et la planta au niveau du sternum, achevant la bête.

-Pardonnes-moi...


J'essuyai le sang sur l'épée avec des feuilles d'arbre et me laissai tomber sur le sol. La chair de mon épaule à vif, je pris l'espèce de fourreau en tissu et m'en servis pour panser mes blessures.
_________________________
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 02/10/2010 23:45:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Bertrolen Gil'ead
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2008
Messages: 491
Niveau: 3
Rang: Chevalier Accompli

MessagePosté le: 04/10/2010 07:31:44    Sujet du message: Face au nexus Répondre en citant

HRP :Je m'occupe de faire les obstacles que tu devra rencontrer, que cela ne te bride pas, tu peux créer tes situations si tu le souhaite...


Son épaule pansé, le jeune padawan eu la surprise de voir le corps s'évanouir en une fumée noir rapidement dispersé accompagné du rire d'une enfant. La blessure cependant restait réelle. Le vent, auquel Raiden n'avait prêté aucune attention, tomba d'un coup, plongeant la foret dans le silence absolu. Quelques craquement se faisaient entendre sous les pieds de Raiden. A part ca, pas un chant d'oiseau, pas un bruit d'insecte, juste le silence.
Soudain une forme obscure rappelant vaguement un spectre se jeta sur raiden avant de s'évanouir dans un hurlement suraigüe. A sa droite un jeune, la gorge atrocement brulée.


-J'ai mal! Déclara t-il en pointant un blaster sur le padawan.

A la détonation du coup de feu, le jeune disparut, encore une fois accompagné d'un rire de petite fille.
La foret devait paraitre soudain hostile. Dans un souffle d'air solitaire, une question, chuchoté, "Pourquoi?".
Un flash lumineux, la foret reprit vie, la bête achevé reprit sa place sur le sol dans une marre de sang, la blessure a l' épaule toujours présente mais nouveauté, sur son flanc un trait de feu causé par le frôlement d'un tir de blaster était apparu.




Hrp
:
hehe! bonne chance dans cet épreuve que je veux glauque et effrayante ^^ Surprends moi:)

_________________________

Niveau : 3
Maîtrise du Sabre-laser : 3/5
Maîtrise de la Force : 3/5
-Forme IX ~ Shien
-Forme V ~ Djem So

Casier

Revenir en haut
Raiden
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2010
Messages: 135
Niveau: 0
Rang: Guerrier Sith
Autre: Apprenti de Slice / Culte de Cypher / Ex-Padawan Jedi

MessagePosté le: 06/10/2010 15:16:20    Sujet du message: Face au nexus Répondre en citant

Alors que je me reposais pour récupérer de la rencontre avec la créature, je vis le cadavre devant moi se consumer rapidement et un rire retentit dans la forêt. C'était un rire d'enfant mais avec un écho malsain. Brusquement, les cris d'animaux cessèrent et un silence pesant et inquiétant recouvrit toute la région. Je me relevai et ramassai ma vibrolame. Regardant autour de moi, je pu constater que la forêt avait changer. Dans le ciel, le soleil ne brillait plus et les arbres ressemblaient à des monstres dont les branches déformées semblaient vouloir attraper tout ce qui passait à portée. Soudain, une forme floue sortit de nulle part et fondit sur moi. Son cri me transperça et je restai paralysé sur place. Mon cerveau fonctionnait à toute allure mais mon corps refusait de bouger. Parvenant à tourner légèrement la tête, je distinguai une forme humanoïde à côté de moi. Le corps était flou mais le visage, lui, était clairement visible. Lorsque je le reconnu, mon sang se glaça dans mes veines. Le spectre incroyablement réaliste arborait un visage défiguré. La mâchoire n'était retenu que par quelques morceaux de peau brûlée et la gorge était tellement rongée par les flammes que l'on pouvait distinguer l'intérieur. L'être pointa à un blaster vers moi et ne dit que deux moi: J'ai mal. Emprisonné par la peur, je me mis à hurler tandis qu'un trait de blaster m'atteignit en pleine poitrine. La douleur fut tellement épouvantable que j'en tombai à genou, les mains crispés sur mon torse. Du sang coulait de ma cicatrice pourtant refermée depuis longtemps. Le rire de la gamine se fit de nouveau entendre tandis que le vent me murmurait un Pourquoi ? Comme si une grenade flashbang avec explosé juste devant moi, je fus soudainement aveuglé par une forte lumière.

Lorsque ma vue revint, je retrouvai la forêt comme si rien ne s'était passé. La douleur du tir de blaster s'était envolée et ma blessure n'avait jamais saignée. Devant, le cadavre siégeait toujours dans son sang et la forêt avait repris vie. Me relevant, je remis mon sabre à la ceinture.



*Foutue hallucination. Je dois me rapprocher plus vite que je ne pensais.*


Mon regard se posa alors sur le cadavre et je vis que la chair avait brûlé à un endroit sur le flanc. Une idée terrible me vint alors à l'esprit: ce n'était pas qu'une hallucination. Il y avait quelque chose de réel. Non c'est pas possible, les morts ne se relèvent pas. La peur au ventre, je repris ma route pour en finir le plus vite possible avec cette épreuve. Au fur et à mesure que je me rapprochais, le vent devenait de plus en plus froid, les bruits toujours plus inquiétant et le soleil disparaissait progressivement.

Au détour d'un virage, je tombai sur ce qui semblait être des ruines isolées. Six colonnes, recouvertes par la végétation, se dressaient en cercle autour d'une plaque de pierre. Prudent, je m'approchai lentement et posa une main sur la pierre. Elle était plus glaciale que la neige sur Hoth. Le froid remontant mon bras, je retirai vivement ma main et examinai les inscriptions. Ce qui ne servit d'ailleurs à rien puisque je ne connaissais pas cette langue.


-Pas de doute, le nexus est ici.


Me concentrant sur la Force pour soulever la pierre, je pu sentir le Côté Obscur émaner de cet endroit. C'était très différent ce que j'avais ressenti sur la base des Jedi. Il y avait quelque chose d'effrayant, un sentiment de mort et de destruction mais je pouvais aussi sentir une promesse de puissance. J'entendais des voix dans ma tête. Elle m'invitaient à rentrer et à livrer mon âme. Mon âme contre un pouvoir que je ne pouvais imaginer. M'efforçant de chasser ces voix, je soulevai la pierre. A peine s'était-elle décollée qu'elle se souleva d'elle-même, dévoilant un escalier. Prenant mon courage à deux mains, je m'enfonçai dans les Ténèbres.

Au bout de plusieurs minutes de descente, j'arrivai dans une salle plongée dans le noir. Je fis un pas en avant et des torches accrochées au mur s'allumèrent. Au fond, une jeune fille d'une quinzaine d'année pleurait, blottie dans un coin. Je m'avançai vers elle quand elle releva les yeux vers moi. Aussitôt, je le reconnu.


-La... La fille sur Dantooine. C'était toi.


Alors des ombres encapuchonnées, portant chacune une torche, sortirent de l'ombre autour de moi. Je dégainai aussitôt et me mis en garde, la lame horizontale et dirigée vers la droite. L'ombre devant moi s'avança et retira sa capuche. Le spectre de toute à l'heure. Il avait pris l'apparence de la pire de mes peurs. C'était le jeune homme que j'avais tué. Reculant d'un pas, le cercle autour de moi se resserra, me privant de la fuite.
_________________________
Revenir en haut
Bertrolen Gil'ead
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2008
Messages: 491
Niveau: 3
Rang: Chevalier Accompli

MessagePosté le: 11/10/2010 07:30:50    Sujet du message: Face au nexus Répondre en citant

La peur semblait engourdir l'esprit du padawan. Il devait avoir comprit qu'il allait avoir a affronter ses pires craintes; mais en serra-t-il capable.
La jeune fille écarta les bras et un cercle de feu emprisonna les antagonistes. Mais était-ce la réalité? L'arme de Raiden commençait a lui chauffer cruellement les mains. Lorsqu'il baissa les yeux dessus, son sang ne fit qu'un tour. Il tenait une torche. Violemment il la jeta au loin, aux pied de la jeune fille. Lorsqu'elle toucha le sol, un nouveau flash lumineux rendit a sa vibrolame son aspect normal. La jeune fille s'en empara et commença a jouer avec en ricanant. Dans ses yeux, rien d'humain. Ses yeux reflétaient son environnement et semblaient donc enflammé.
De multiples murmures envahissait le silence. Le jeune padawan était bloqué physiquement par le feu derrière lui et par ses anciennes victimes devant, mentalement par la situation qui s'offrait a lui.
Une voix plus puissante, dont la force de son pouvoir était perceptible, lui murmura de tous les tuer, que c'était sa seule chance de s'en sortir. L'avenir de Raiden était entre ses mains


Bats toi avec si tu le veux, fait durer plus d'un post en plus si tu le veux mais lorsqu'il faudra que ca finisse, termine ton post par un coup d'estoc avec ta lame plz :)

_________________________

Niveau : 3
Maîtrise du Sabre-laser : 3/5
Maîtrise de la Force : 3/5
-Forme IX ~ Shien
-Forme V ~ Djem So

Casier

Revenir en haut
Raiden
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2010
Messages: 135
Niveau: 0
Rang: Guerrier Sith
Autre: Apprenti de Slice / Culte de Cypher / Ex-Padawan Jedi

MessagePosté le: 11/10/2010 11:20:07    Sujet du message: Face au nexus Répondre en citant

Promis je termine par un coup d'estoc.



La pièce d'origine froide devint une vraie fournaise lorsqu'un cercle de flammes m'entoura moi et les spectres. Je sentis soudainement ma main me brûler atrocement comme si ma vibrolame avait été chauffée à blanc. En baissant les yeux vers celle-ci, je vis que je tenais en réalité une torche. Avec un cri d'horreur, je la jetai loin devant moi, au pied de la jeune fille. Lorsque la torche atteignit le sol, un flash de lumière enveloppa la salle et la lame reprit son aspect d'origine. La jeune fille se leva, ramassa la vibrolame et commença à jouer avec. Autour de moi, les spectres, qui devenaient de plus en plus réels, se rapprochaient. Ma retraite étant barrée par les flammes, mon cerveau tournait à deux cents à l'heure pour trouver une solution. C'était à ce moment qu'une légère brise chargée de noirceur s'engouffra dans la crypte et me murmura des choses.


*Tue les. Tu dois tuer pour vivre, tel est ton destin.*



A ce moment, les torches des spectres disparurent pour laisser place à des lames semblables à la mienne. N'étant plus armé, je me sentais un peu mal barré. Sans prévenir, le spectre me faisant face fondit sur moi en poussant un cri effroyable mêlé à un gargouillement d'agonie. Je parvins à l'éviter en me jetant à terre et celui-ci disparut pour revenir à sa place initiale. J'eus à peine le temps de me relever qu'un autre spectre se jeta sur moi. Trop rapide, je ne pus l'esquiver et celui me frappa dans le dos. Ils étaient peut-être le fruit de ce lieu mais leurs coups étaient bien réels et avaient le même effet qu'une torche. Le coup me brûla la peau au niveau de l'omoplate après avoir faire un trou dans ma veste.

Tandis que je gisait au sol, les ombres s'écartèrent et laissèrent la jeune fille avancer vers moi, la vibrolame dans les mains. Elle planta la lame dans le sol et retourna s'assoir dans son coin. Prenant appui sur la poignée, je me relevai et une nouvelle fois, des voix résonnèrent dans ma tête.



*Prends ton arme. Prends la et gagne le droit de vivre. Tue les et gagne le pouvoir qui t'est destiné.*



Je tremblais comme une feuille. Revoir ces visage. Revivre cette scène. Tuer à nouveau. Je ne pouvais pas. Cette épreuve se serait passée il y a quelques temps, je me serai agenouillé et aurai attendu le coup de grâce. Mais cette rencontre avec le Jedi avait tout changé. Je ne voulais plus me morfondre dans mon passé. Je voulais avancer et surtout, je voulais arriver à me pardonner. Certains arrivaient à vivre sans problème après avoir tuer des dizaines voir des centaines de vie. Pour moi, une seule avait suffit. Mais peu importe mon envie de vivre, je ne pouvais affronter autant d'ennemis à la fois. Il fallait que je devienne plus fort. Et cette voix pouvait m'offrir cette force dont j'avais besoin.

Alors que j'étais plongé dans mes esprits, un troisième spectre poussa un hurlement et fonça vers moi, sabre au clair. Alors tout alla très vite, je sortis le mien du sol, me retournai et bloquai net l'attaque. Au moment où les deux armes entrèrent en contact, je sentis le Côté Obscur déferler en moi comme un raz de marée. Derrière moi, la jeune fille riait. Je m'étais entrainé à m'ouvrir à la Force maiis jamais aussi violemment. Et surtout, jamais en un lieu aussi noir. Bien qu'apeuré par la sensation que m'avait provoqué ce contact avec la Force Obscur, je me sentais déjà un peu plus puissant et plus sûr. Je me tournai alors vers le seul spectre qui m'avait dévoilé son visage. Celui que j'avais reconnu. Je me mis en garde, sabre à l'horizontale au niveau de la taille.



-Pourquoi on ne règlerait pas ça tous les deux.


Ce fut alors comme sur Dantooine. Je n'avais aucune raison de le laisser en vie. Mon visage devint froid et sans expression, le visage de la mort. Seuls mes yeux reflétaient quelque chose, l'envie de me battre. J'avais devant moi l'occasion de détruire mon passé et je n'allais pas la laisser filer.


Je posterai plus tard pour continuer.

_________________________
Revenir en haut
Raiden
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2010
Messages: 135
Niveau: 0
Rang: Guerrier Sith
Autre: Apprenti de Slice / Culte de Cypher / Ex-Padawan Jedi

MessagePosté le: 11/10/2010 21:44:16    Sujet du message: Face au nexus Répondre en citant

Mon adversaire me dévisagea longuement de ses yeux morts et leva son arme. Les autres spectres se reculèrent un peu comme pour indiquer qu'ils n'interviendraient pas. Moi contre mon passé. Sans pour autant esquisser un sourire ou même dévoiler le moindre sentiment, je resserrai ma poigne sur le manche de mon sabre mais je ne bougeai pas pour autant. Une goutte de sueur coula le long de ma joue et s'engouffra dans la crevasse laissée par ma cicatrice.


*Tue le !*


Ces mots résonnèrent dans ma tête et, sans attendra, je chargeai mon adversaire. Je mis toutes mes forces dans le premier coup et frappai de taille. Mon adversaire bloqua le coup et, lorsque les lames s'entrechoquèrent, je sentis une violente décharge d'énergie obscure parcourir mon corps. C'était douloureux et pourtant je me sentais renforcé, plus puissant. Me ressaisissant, je portai un nouveau coup visant la gorge cette fois. Sauf qu'à la dernière seconde, je fis un léger mouvement du poignet pour incliner ma lame vers le bas et dévier mon coup vers la clavicule. L'attaque porta ses fruits mais il se passe quelque chose d'étrange. Ma vibrolame frappa de plein fouet l'épaule de mon adversaire mais, au lieu de s'enfoncer dans la chair, elle s'arrêta nette et rebondit. Déstabilisé, je ne vis pas venir la contre-attaque et je ne pus l'éviter qu'à moitié puisque la lame adverse atteignit mon épaule déjà blessée. Le bandage se déchira et le sang se remit à couler.


*Le premier sang a été versé. Ce combat ne se terminera que par la mort. La tienne ou la sienne ?*


Au plus profond de moi, je savais que tout ceci n'était qu'une illusion. Une manifestation du Côté Obscur. Et je savais qu'en puisant dans celui-ci, j'en payerai le prix un jour ou l'autre. Ce n'était pas en le tuant que je pourrai me libérer de cette souffrance mais peu m'importait. Je n'avais que l'envie de me battre, tel un loup ayant gouté au sang. Je fis un bond en arrière, surpris par une telle résistance. Un rapide coup d'œil me confirma que la blessure n'était pas si grave. Au moins, j'avais réussi à éviter le pire. Cependant, la plaie était tellement glacée que cela me brûlait. Je sentais quelque chose de noir se répandre en moi et prendre le dessus. Je fermai alors les yeux et me concentrai sur les battements de mon cœur. Les contours de la salle se dessinèrent alors autour de moi mais ce n'était pas ça qui m'intéressait. J'ouvris les yeux et fixai mon adversaire dans les yeux. Alors tout s'effaça. Il ne restait que lui et moi. Une étrange connexion s'était établie et je pouvais sentir ce qu'il sentait. Jamais auparavant je n'avais connu pareille chose. Était-ce dû à toute l'énergie que renfermait ces lieux ? Je n'en savais rien mais après tout, j'aurai tout le loisir d'y penser après.

Comme pour prévenir tout danger, mon adversaire entama ce deuxième round. Il fondit vers moi, sabre levé au-dessus de sa tête. Pris de court une fois de plus, je ne pus réagir qu'un dernier moment. C'est alors que j'eus une sorte de flash et je vis le coup venir de haut en bas dans le but de me trancher le bras armé. Instinctivement, j'interposai mon sabre, légèrement incliné. Au lieu de bloquer l'attaque, je la déviai dans le vide. D'une rotation du poignet, je remis mon sabre en position d'attaque et enchaina sur une série de coups aléatoires. La plupart ne visaient aucune des parties vitales mais elles camouflaient mes véritables attaques. Plus je me battais et plus cette noirceur grandissait en moi. En contrepartie, je devenais plus rapide à chaque coup.

Frappant toujours plus vite, je parvins lentement à prendre l'avantage. Grâce à cette connexion, je devinai que mon adversaire se sentait submergé. Il faiblissait au fur et à mesure que je me renforçai, comme si, par mes coups, je vampirisai son énergie. Soudain, je la vis. Dépassé, il fit une erreur et me laissa une ouverture dans sa garde. Alors je fis un bond en arrière et, trainant la pointe de la vibrolame sur le sol, je couru vers lui. L'énergie provoquée par les frottements de la lame sur la pierre s'accumulèrent en formant une force de résistance au mouvement. Lorsque je fus à portée, je ramena mon arme devant et frappa de bas en haut. La tension accumulée lâcha brusquement augmentant de façon non négligeable la vitesse du coup. Le spectre para in extremis mais le choc fut fut si violent qu'il me remonta dans tout le bras et me lança dans l'épaule. En face, mon adversaire dû reculer sous le choc et se retrouva dos au mur. Essoufflé et le bras engourdit, je gardai un visage stoïque.



-Relève-toi. Je ne tiens pas à ce que ce combat se termine prématurément.
_________________________
Revenir en haut
Bertrolen Gil'ead
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 03 Jan 2008
Messages: 491
Niveau: 3
Rang: Chevalier Accompli

MessagePosté le: 12/10/2010 07:34:19    Sujet du message: Face au nexus Répondre en citant

A chaque coup le coté obscur affermissait son emprise sur Raiden. Plus son emprise se faisait intense plus l'hilarité de la jeune fille augmentait. Si Raiden ne se libérait pas de sa noirceur, il était perdu. Le spectre se releva et tourna autour du padawan. La voix obscure continuait a lui murmurer des conseils pour se défaire de son adversaire, des conseils qui mènerons Raiden sur la voie du côté obscur, une voie sans retour si emprunté par un padawan si jeune. Son corps et son esprit brulerons au contact d'un tel pouvoir néfaste.
Il ne restait qu'a espérer que Raiden se rende compte que cette illusion était créée par celle qui avait prit l'apparence de la jeune fille, qu'elle se servait de ce que Raiden laissait transparaitre de lui pour le tourmenter.
Seul la lumière est apte a transpercer les ténèbres et a faire éclater la réalité.

_________________________

Niveau : 3
Maîtrise du Sabre-laser : 3/5
Maîtrise de la Force : 3/5
-Forme IX ~ Shien
-Forme V ~ Djem So

Casier

Revenir en haut
Raiden
Nouveau

Hors ligne

Inscrit le: 02 Sep 2010
Messages: 135
Niveau: 0
Rang: Guerrier Sith
Autre: Apprenti de Slice / Culte de Cypher / Ex-Padawan Jedi

MessagePosté le: 12/10/2010 11:53:39    Sujet du message: Face au nexus Répondre en citant

Comme pour répondre à mes attentes, le spectre se redressa et reprit position devant moi. A cause de mon niveau, ce combat devenait très éprouvant aussi physiquement que mentalement. Je ne devais cependant pas perdre l'avantage aussi je m'ouvris encore plus au Côté Obscur. Faisant tourner ma lame autour de mon poignet, je fixai mon adversaire. J'étais maintenant assez ouvert à la Force que j'arrivais à lire les attaques du spectre quelques dixièmes de seconde avant qu'il ne les exécute. La Force Obscure avait maintenant envahi presque toute mon âme. Il ne restait qu'une petite parcelle de ce que j'étais et je n'avais plus la force de la combattre. Il était si simple de succomber et je savais maintenant pourquoi mon Maître m'avait envoyé ici. Et pourquoi cette épreuve serait si déterminante pour mon avenir. A cette idée, une larme parvint à passer le masque inexpressif de mon visage. Le spectre sentit que j'étais troublé et en profita pour m'attaquer. Ne cherchant même pas à me défendre, il planta sa lame dans mon abdomen. Je sentis l'acier tranchant et brûlant traverser mes entrailles et tombai à genoux, le sang s'échappant de la plaie pour couler sur le sol. Au fond de la salle, la jeune fille avait arrêté de rire et me foudroyait du regard.

Le regard baissé vers le sol, je restais là de longues minutes. Je pouvais sentir la jeune fille déstabilisée, voir même effrayée. Le spectre, lui, ne bougeait plus. Je n'avais pas accompli tout ce chemin pour flancher maintenant. A mesure que je perdais mon sang, je sentais mes forces s'affaiblirent mais je sentais aussi cette noirceur m'abandonner. Une chaleur venant du plus profond de mon âme remplaçait lentement le vide laissé par le Coté Obscur. Alors, je pris appui sur ma vibrolame et me relevai doucement. Lorsque je levai les yeux vers le spectre, mon regard avait changé. Mon visage était toujours sans expression mais mes yeux brillaient et pas seulement à cause des larmes. Expirant longuement, je rengainai ma lame et pris place pour continuer le combat. J'avais perdu pas mal de sang et mon adversaire, contrôlé par la jeune fille, semblait perturbé par ce brusque tournant. Même avec ma blessure, nous étions à égalité.

Sans attendre, il chargea mais dans sa précipitation, il commit une grave erreur. Submergé par la haine et la colère, il mis toutes ses forces dans une attaque direct et sans possibilité de se retirer. Alors je couru vers lui pour riposter avant même qu'il ne porte le coup. Il leva son arme, prêt à me trancher en deux. Alors qu'il entama son mouvement, je sortis ma vibrolame le plus vite possible. La vitesse accumulée dans la lame lui permet d'exécuter un cho maï et de trancher la main armée du spectre. La jeune fille poussa alors un cri de douleur. Mon adversaire recula sous la puissance du coup et me fixa dans les yeux. M'approchant de lui, je posa la pointe de ma vibrolame sur son sternum, lame à l'horizontale.



-Nous nous retrouverons un jour. Et alors, il sera temps pour moi de payer.


Appuyant d'un coup sur le pommeau du sabre, je l'enfonçai le plus possible dans le torse du spectre. Il n'y eut aucun craquement et même pas une goutte de sang. Il n'y eut que le bruit dû au cadavre s'écroulant sur le sol. Alors toutes les lumières s'éteignirent. Le cercle de flamme embrasa les spectres et l'ensemble disparu comme par enchantement. Il n'y avait plus aucun bruit à part des pleurs venant du fond de la salle. La jeune fille, qui au départ riait, se mettait maintenant à pleurer. Rangeant la vibrolame, je me dirigeai vers elle. Ce n'était plus la même. Le regard qu'elle porta sur moi reflétait une véritable peur. Elle ressemblait trait pour trait à celle qui s'était trouvé sur Dantooine. Et pour la première fois depuis des semaines, un sourire se dessina sur mon visage. Je la pris dans mes bras et la portai jusqu'aux escaliers.

Une fois dehors, la forêt lugubre était maintenant inondée de soleil et la vie était revenue. Lorsque je posai les yeux sur la jeune fille, celle-ci me regarda et son corps s'évanouit, emportée par le vent. Ma blessure au ventre avait disparu mais celle sur l'épaule était resté. Mes vêtements, lacérés par des coups de lame, étaient la seule preuve que tout ceci n'avait pas été le fruit de mon imagination. Et même si je n'avais pas succombé, la proximité du Côté Obscur n'avait pas été sans séquelle et je savais que toute ma vie, j'en porterai la marque. Mis à part ça, je me sentais fatigué mais aussi, je me sentais bien. Après une telle épreuve, le moindre rayon de soleil suffit à vous redonner le moral.

M'éloignant de la crypte, je repartis dans la forêt en direction de l'astroport d'où j'avais débarqué.

-----------------------------------------

Quelques heures plus tard, j'arrivai en vue de l'astroport. Mes vêtements déchirés, une tache rouge au niveau de l'épaule et le sabre rangé à la ceinture, je ne passai pas inaperçu à l'entrée de la ville. A moitié titubant et le visage creusé par la fatigue, je fis mon entrée dans l'astroport sous les regards discrets des passants. Ressentaient-ils du dégout ? de la peur ? de l'indifférence ? de l'admiration ? Ou peut-être me croyaient-ils tout simplement fou ? Cela ne m'inquiétait pas du tout. J'arrivai finalement dans le hangar où les navettes accostaient et me dirigeai vers le guichet. L'homme fit de grands yeux lorsqu'il me vit arriver.



-Une place pour Hoth s'il vous plait. La moins chère.


-Ça fera 50 crédits.


Je fouillai dans ma veste et en sortit ma bourse. Seulement, quand je l'ouvris il n'y avait plus rien si ce n'est une mouche qui s'en échappa.



-Heu... C'est pas grave oubliez ça.


Me retournant, je pris la direction de la sorte. Passant devant une piste, une idée peu glorieuse me traversa l'esprit. Rapidement et discrètement, je me faufilai derrière les gardes et grimpai rapidement à bord du vaisseau. Usant de la Force, j'arrachai les clefs de la ceinture du pilote et démarrai le vaisseau. Celui-ci et les mécanos s'en rendirent compte et m'ordonnèrent de m'arrêter. Ne les écoutant pas, je fis décoller l'appareil et mis les gaz pour quitter cette planète.

_________________________
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 18/08/2018 23:43:46    Sujet du message: Face au nexus

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Star Wars RPG Index du Forum -> Galaxie principale -> Système de Japrael -> Dxun (lune) -> Jungles Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Created by MOONCLAW/MAËVAH(EU-Sinstralis/EU-Illidan) phpBB template "WarMoonclaw01"
forked end designed by Knarf, Kyopé, Rylen, Mufus, Lyash, Lyzs & Gelmir
Traduction par : phpBB-fr.com